Article de presse ✎

Le Parisien - Aujourd'hui en France a consacré une page sur les alertes dans son édition du dimanche 12 janvier 2020.

Une journaliste de Rennes, Solenne Durox, a réalisé un travail phénoménal d'enquête avec notamment des heures et des heures d'interviews au sujet des alertes lancées sur les pratiques frauduleuses de Pôle emploi. Il en ressort un article sur une page de l'édition du dimanche 12 janvier 2020 dans Le Parisien - Aujourd'hui en France (article réservé aux abonnés de ce média) : http://www.leparisien.fr/economie/yann-gaudin-le-lanceur-d-alerte-breton-de-pole-emploi-qui-aide-les-chomeurs-12-01-2020-8234148.php

Fact-checking

Contactée par Solenne Durox, la direction régionale de Pôle emploi Bretagne prétend dans l'article qu'une enquête aurait été menée et qu'aucun fait de harcèlement (envers l'auteur des alertes) n'aurait été constaté. En réalité aucune véritable enquête n'a été réalisée, deux personnes du service régional "Qualité de Vie au Travail" ont simplement été chargées, fin 2019, d'élaborer une conclusion de non-lieu sans analyser les très nombreuses preuves écrites des faits de harcèlement depuis 2014.

Par ailleurs la direction régionale affirme communiquer largement auprès des salariés sur leur droit à la liberté d'expression : au contraire, les représentants du personnel sont très souvent contraints de rappeler ce droit à la direction régionale suite à des dérapages de directions locales d'agences.

article

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.