Yann Kindo
Enseignant en histoire géographie.
Abonné·e de Mediapart

195 Billets

1 Éditions

Billet de blog 10 oct. 2013

Deux louches de plus sur Christian Vélot

Yann Kindo
Enseignant en histoire géographie.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Mon pote Anton Suwalki a publié sur son site un papier qui commente une récente interview de l'inénarrable Christian Vélot, parue  dans la non moins inénarrable revue en ligne "Bastamag" :

http://www.imposteurs.org/article-christian-velot-l-ethique-de-toc-du-lanceur-d-alerte-120501304.html 

[sur le sérieux professionel de ce site et sur ses compétences toutes relatives en agronomie, je renvoie à mon papier sur leur visite chez les disciples de Pierre Rabhi, visite pendant laquelle ils ont vu des choses qui n'existaient pas mais n'ont pas vu ce qu'il y avait à voir  :
http://blogs.mediapart.fr/blog/yann-kindo/280912/agroecologie-quand-bastamag-voit-ce-quil-croit]
Je voudrais ici, en plus de tout ce qu'à écrit Anton, en rajouter deux louches en guise de commentaire sur les mensonges et l'hypocrisie  de Christian Vélot

1) A la question (pour une fois pertinente) de Bastamag :
"Vous contribuez à alerter l’opinion sur les risques potentiels des OGM. Sur un autre sujet, comprenez-vous ceux qui critiquent ou    mettent en doute les synthèses du GIEC sur le réchauffement climatique ? Est-ce une démarche comparable ? "


Vélot ose répondre :
"Certainement pas. Ceux qui défendent les OGM à tout prix (et la technoscience en général), et ceux qui attaquent le GIEC sont les mêmes"
Il se trouve que s'il y a quelque chose de vrai à propos de cette très générale généralité qui n 'est étayée par aucun exemple significatif, c'est que... c'est plutôt exactement l'inverse qui aurait tendance à être vrai.
Ainsi, lors de l'affaire "Séralini et son étude bidon" , le seul statisticien qui ait (lamentablement) tenté de venir au secours de Séralini, dans les médias et dans les Académies, est le désormais célèbre Paul Deheuvels. Or, il se trouve qu'avant de défendre Séralini, Deheuvels s'était pile poil illustré en défendant (là aussi en solitaire) d'autres bidouillages, à savoir ceux de Claude Allègre à propos du climat.
Autrement dit : un des très rares soutiens scientifiques d'Allègre contre le GIEC et la quasi totalité de la communauté des climatologues est aussi un des très rares soutiens scientifiques de Séralini contre l'ensemble des agences d'expertise du monde et la quasi totalité de la communauté scientifique qui bosse sur les impacts sanitaires des OGM.
Ce qui est somme toute cohérent.
[A propos de Paul Deheuvels, on peut voir la deuxième partie de ce billet, qui rappelle comment celui-ci a collaboré avec les fachos du Club de l'Horloge pour remettre le "prix Lyssenko" au climatologue Jean Jouzel :

http://blogs.mediapart.fr/blog/yann-kindo/250213/le-criigen-le-bien-etre-et-lacademicien

2) A une autre question pas idiote de Bastamag [tiens, qu'est ce qui leur arrive ?] :

"Pour pouvoir mener correctement des recherches, quelles sont les règles à instaurer pour éviter les conflits  d’intérêt ?"

 Vélot répond sans rire :
"On peut déjà imposer une règle : que toute personne qui a un lien direct ou indirect avec une entreprise ne soit pas membre de la    commission d’expertise en charge d’évaluer ses produits. "
La question est alors de savoir si cette proposition de règle simple n'est pas une vanne ironique méchamment lancée à l'encontre de son confrère.... Gilles-Eric Séralini !, étant donné que celui a en quelque sorte via une publication expertisé des produits fabriqués par un laboratoire homépathique, alors que à la même époque ce laboratoire (lié à une secte) le rémunérait pour faire de la formation auprès de ses représentants de commerce. Il y avait en plus dans l'équipe de Séralini qui testait le produit... des employés du labo en question. Séralini avait pourtant osé [c'est comme ça qu'on les reconnaît...] ne déclarer aucun conflit d'intérêt en bas de son papier.
[sur ce point, tout est détaillé là :
http://blogs.mediapart.fr/blog/yann-kindo/030213/seralini-entre-detox-et-intox]

Une des facettes  de "l'éthique en toc" des quelques rares scientifiques qui militent contre les OGM est précisément de prêcher autre chose que ce qu'ils font eux-mêmes.

Yann Kindo

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus
Journal — Nouvelle-Calédonie: débats autour du colonialisme français

À la Une de Mediapart

Journal — International
En Pologne, le calvaire des exilés
Ce soir, reportage à la frontière avec la Biélorussie, où des migrants et des migrantes sont toujours retenus dans des conditions inhumaines. Et nos invitées : Anaïs Vogel, qui a fait cinq semaines de grève de la faim pour dénoncer le traitement des exilés à Calais, et Catherine Wihtol de Wenden, directrice de recherche émérite au CNRS. 
par à l’air libre
Journal — France
La candidature de Zemmour prend une mauvaise tournure
L’ancien éditorialiste de CNews et du Figaro a officialisé, mardi, sa candidature à l’élection présidentielle dans un clip reprenant toutes ses obsessions identitaires. Sur le terrain, sa campagne est devenue particulièrement compliquée.
par Lucie Delaporte
Journal — France
Pour Pécresse et Bertrand, une campagne aux airs de pénitence
Après avoir claqué la porte du parti Les Républicains, ils ont repris leur carte pour obtenir l’investiture présidentielle. Pendant des mois, Valérie Pécresse et Xavier Bertrand ont remis les mains dans le cambouis partisan et arpenté les routes de France pour convaincre.
par Ilyes Ramdani
Journal — France
Les macronistes s’offrent un rassemblement de façade
Divisée avant d’être officiellement unie, la majorité présidentielle s’est retrouvée, lundi soir, pour tresser des louanges à Emmanuel Macron et taper sur ses adversaires. Un exercice poussif qui ne risque pas de « marquer l’histoire ».
par Ellen Salvi

La sélection du Club

Billet de blog
« Ailleurs, partout » : d’autres images des migrations
« Ailleurs, partout », d’Isabelle Ingold & Vivianne Perelmuter, sort le 1er décembre. Le documentaire offre une passionnante réflexion sur les paradoxes de la géographie contemporaine, entre fausse ubiquité du cyberespace et vrais obstacles aux migrations. Rencontre avec les deux réalisatrices. (Entretien avec Nashidil Rouiaï & Manouk Borzakian)
par Géographies en mouvement
Billet de blog
Les Œillades d'Albi : « Retour à Reims (fragments) » de Jean-Gabriel Périot
Autour de l’adaptation du livre autobiographique du sociologue Didier Éribon « Retour à Reims », Jean-Gabriel Périot avec l’appui de nombreuses archives audiovisuelles retrace l’histoire de la classe ouvrière de 1950 à nos jours.
par Cédric Lépine
Billet de blog
La nullité pollue
Il y a peu, vautré devant un énième naufrage filmique d’une plateforme de streaming, j'ai réalisé que ces plateformes avaient entrainé une multiplication délirante des navets qui tachent à gros budget. Fort bien. Mais quand va-t-on enfin parler de l’empreinte écologique démente de ce cinéma, cet impensé dont on ne parle jamais ? Ne peut-on imaginer des films plus sobres -tels ceux de Carpenter ?
par Mačko Dràgàn
Billet de blog
Get Back !!!
Huit heures de documentaire sur les Beatles enregistrant « Let it Be », leur douzième et dernier album avant séparation, peuvent sembler excessives, même montées par Peter Jackson, mais il est absolument passionnant de voir le travail à l'œuvre, un « work in progress » exceptionnel où la personnalité de chacun des quatre musiciens apparaît au fil des jours...
par Jean-Jacques Birgé