Laurence Parisot piquera-t-elle Pierre Rabhi à Marion Cotillard ?

On le s ait, Pierre Rabhi est le penseur pseudo-radical préféré de la jet set.

Pour s'en convaincre et avoir des détails, consulter par exemple cet excellent portrait du bonhomme par Sophie des Déserts dans Vanity Fair

http://www.vanityfair.fr/actualites/france/articles/pierre-rabhi-enquete-sur-un-prophete-sophie-des-deserts/29872

Si vous êtes courageux et que vous voulez faire l'expérience d'un certain malaise (et que vous avez Facebook) , regardez cette vidéo de franceinfo vidéo, façon « La Belle et le Bête », dans laquelle Marion Cotillard regarde amoureusement son gourou débiter des platitudes avant de le prendre dans ses bras : https://www.facebook.com/franceinfovideo/videos/718795984945857/

France Info vidéo nous dit quand même en commentaire que quand ces deux neuneus échangent dans le vide sur la faim dans le monde, « tout paraît évident ».

C'est évident.


Pour la Jet Set et les milieux mondains, on connaissait donc bien la fascination qu'exerce Pierre Rabhi, il n'y a qu'à voir le traitement de faveur dont il fait l'objet sur France Inter, alors que bien qu'il bavarde sur un peu tout, il n'est spécialiste d'absolument rien. C'est la caractéristique particulière de Rabhi parmi les experts médiatiques régulièrement convoqués pour bavarder: lui en plus n'est expert de rien.
[non ,à la réflexion, je me gourre, il est de ce point de vue juste à l'image de la grande confrérie des éditorialistes qui débattent sur les plateaux].

 Mais ce qui commence à bien se voir aussi, c'est la popularité de Rabhi dans les milieux patronaux et le monde politique qui est à leur botte.

Prenez par exemple ce tweet qui vient de de Pascal Terrasse, un de nos pires politiciens socialistes locaux, ici en Ardèche, un de ceux qui le premier a pris le virage Macron et qui, comme le dit le Nouvel Obs, a été recasé par Hollande dans une « planque dorée » d'un machin labellisé « développement durable »

http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20170315.OBS6640/hollande-recase-un-depute-ps-soutien-de-macron-dans-une-planque-doree.html

 Or, selon la logique de sociabilité propre aux réseaux sociaux, ce tweet amoureux du politicien macroniste qui pose aux côtés du pauvre paysan décroissant a été comme il se doit relayé par Laurence Parisot, ancienne dirigeante du MEDEF :

rabhi-terrasse

 

Glissons sur le toujours indispensable localisme ardéchois qui sert de carburant idéologique aux politiciens locaux (« Pierre Rabhi, un ardéchois du monde »), et allons au cœur du message de Terrasse qui a séduit Parisot à propos de Rabhi :

Le truc formidable avec Saint Pierre, c'est qu'il est l'apôtre de la « sobriété volontaire ».

Et que rêver de mieux en période d'austérité généralisée et d'attaques redoublées de la bourgeoisie contre les travailleurs qu'un type qui explique directement aux contestataires qui veulent se battre pour autre monde possible qu'en fait se serrer la ceinture est le nec plus ultra de la rebellitude contemporaine ? En sachant que tout cela n'empêche évidemment pas Rabhi d'abondamment fréquenter la bourgeoisie qui regorge de richesses légalement volées à ceux qui travaillent, et de profiter de ses largesses pour maintenir à flot les devantures de son contre-modèle agricole absolument inefficace d'aucun point de vue que l'on se place (en dehors de celui de la propagande auprès des croyants).

Ce type est parfait, je vous dit. Il faudrait l'inviter au club du Siècle pour qu'il cause de la sobriété volontaire et de la pauvreté choisie, par exemple entre le homard et le foie gras.

Le paradoxe que semble constituer ce tweet retweeté n'est qu'apparent et parfaitement superficiel, et je crois que dans l'Histoire, au contraire, les riches et les puissants se sont toujours très bien accommodés et ont toujours soutenu les figures pieuses et mystiques qui prêchent la pauvreté (en gros, l'Eglise catholique a sous nos latitudes largement fondé sa brillante carrière là-dessus).

Quand Parisot célèbre Rabhi, il n'y a donc rien de nouveaux sous le soleil.

D'ailleurs, ce coming-out laurenceparisien ne sera pas une surprise pour les lecteurs de ce blog.


Je n'entrerai pas plus dans les détails ici, et je renvoie plutôt à ce que j'ai déjà développé en long en large et en travers dans d'autres billets sur « La Faucille et le Labo » :

Le plus « technique », à propos de la portée économique et sociale fondamentalement réactionnaire du discours de la décroissance :

https://blogs.mediapart.fr/yann-kindo/blog/300815/croissance-decroissance-une-fausse-question

Celui-ci, à propos de la joie de vivre (selon Rabhi) dans les villages africains ravagés par la misère

https://blogs.mediapart.fr/yann-kindo/blog/220914/pour-etre-heureux-chantons-avec-pierre-rabhi

Ce papier plus général sur la figure de Rabhi et sa place en tant que gourou qui explique au pauvres que c'est chouette d'être pauvre :

https://blogs.mediapart.fr/yann-kindo/blog/120714/contre-pierre-rabhi-et-qualthusser-repose-en-paix

Et enfin, cette enquête qu'on a faite avec des copains chez Terre et Humanisme, la ferme expérimentale qui sert de devanture à la partie agricole de l'entreprise Rabhi. Il y a des choses sur le désastre agronomique que représente la ferme, sur les financements extérieurs vitaux pour l'entreprise, mais aussi une petite partie sur le bénévolat abondamment pratiqué dans les lieux, qui peut contribuer à expliquer l'enthousiasme rabhiste de Laurence Parisot :

«Terre et Humanisme accueille entre 150 et 170 bénévoles par an. Ils ont beaucoup de demandes, alors ils limitent la durée de bénévolat... à une ou deux semaines. D'ailleurs sur le site, il est indiqué que c'est complet jusqu'en octobre. On apprend aussi sur le site dans le chapitre « devenez bénévole », que le bénévole s'engage à travailler 6 heures minimum par jour, « La durée de participation aux activités est de 6 heures minimum par jour (début de la journée de travail de bonne heure pendant l’été !) », mais aussi qu'il doit « Une participation solidaire aux frais inhérents à votre séjour vous sera demandée : 4 euros par jour en période de formation, 3 euros hors période de formation » en plus de l'obligation d’adhérer à l'association pour 16 euros.

Petit calcul : 10 jours X 6 heures par jour X 150 personnes = 9 000 heures de travail gratuit par an. Souvent les employeurs se plaignent du coût trop élevé de la main-d’œuvre en France, même lorsqu'elle est au SMIC, TetH a trouvé une solution à ce problème et sait comment faire travailler les gens gratuitement. »

http://afis-ardeche.blogspot.fr/2012/09/humanisme-notre-visite-chez-des.html#more 

 Pour finir, on peut aussi supposer que Parisot et le macroniste de la première heure se reconnaissent dans Rabhi du fait de ses compétences entrepreneuriales et de sa capacité à innover question business. Ainsi, mon ami Serge vient de porter à ma connaissance cette affiche d'une conférence que Rabhi a donnée dans les territoires hostiles et lointain d'outre-Rhône, à Bourg les Valence dans la Drôme :

20526139-1642284462462268-8556493485619200768-n

20 euros la conférence c'est déjà pas mal, et à ce tarif là on comprend qu'il soit aisé de "ré-enchanter le monde" et de "penser printemps" (pour parler comme Macron, qui parle comme Rabhi). Perso, quand j'organise des conférences pour diffuser des idées et du savoir, c'est toujours avec une entrée gratuite, évidemment,  et si besoin on fait passer le chapeau pour que les gens donnent comme ils veulent, et surtout comme ils peuvent.

Mais là où l'on sent que Rabhi est bien inséré dans l'entreprise France et qu'il sait faire preuve de cet esprit d'innovation et d'entreprise dont se gargarisent ceux qui ou bien ont du pognon ou bien veulent s'en faire un max,  c'est  à travers cette trouvaille qui consiste à élargir mondialement son marché en faisant payer 10 euros le visionnage du truc en streaming sur Internet.


Génial !!!!
Quel talent !!!

Le mec il arrive à faire payer à ses ouailles pour une seule conférence de deux ou trois heures  ce que je paie pour un mois de visionnage illimité d'un stock massif de films et surtout de séries TV sur Netflix.

Chapeau, l'artiste, le MEDEF et la macronie vous saluent et vous envoient toute leur admiration. Car comme le dit Laurence Parisot dans son tweet : "Pierre Rabhi est un homme exceptionnel"

Tu m'étonnes.

Yann Kindo

PS [rajouté]: Savourons ensemble la délicieuse remarque de Jean-Claude Bregliano  dans les commentaire ci-dessous, à propos de l'affiche de la conférence de Rabhi à 20 boules :

"Rappelez-vous : "ré-enchanter le monde" était le grand slogan très médiatisé de Laurence Parisot pour un congrès (ou université d'été) du MEDEF quand elle en était présidente. Preuve une fois de plus que les grands esprits se rencontrent."

 

medef-reenchante

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.