Ouvrons les yeux, ..

Des armes, des morts, des familles des collègues  et des amis  endeuillés, la liberté d’expression inquiétée par les actes terribles qui ont secoué notre monde… nous ne pouvons qu’être horrifiés par ce qui est arrivé, la condamnation de ce geste est quasi  unanime.

Une fois l’émotion atténuée, ne gardons pas les yeux fermés, n’écoutons pas que notre propre colère, tels ces couples qui, devant le juge, ne font que rejeter toutes les fautes sur leur ancien partenaire, manichéens, refusant l’introspection, attisant la haine, incapable de regarder avec lucidité les causes profondes de l’échec de leur ancien rêve.

N’oublions pas de nous indigner, contre ce massacre, oui, mais aussi contre tous ceux qui arrivent chaque jour en Syrie, en Libye, contres les viols quotidiens au Congo, contre les tortures en Erythrée,  contre nos ventes massives d’armes, nous quatrième exportateur mondial, contre l’injustice qui règne en ce monde ou des hommes remplissent  les jacuzzis de leurs yachts de champagne tandis qu’un tiers des habitants de notre planète n’a pas accès à l’eau potable.

Interrogeons notre société, injuste, inégalitaire, brisant les repères nécessaires  au développement de nos propres enfants…

Ne croyons pas que nos murs nous protégerons des ressentiments créés par ces injustices, ressentiments touchant  nos propres citoyens,  ou des flots d’êtres humains tentant de survivre  en fuyant les bombes ou la famine…

Encadrant des jeunes pour des mesures de réparations pénales, je vois de plus en plus d'individus perdus, en quete de reperes, de valeurs voir de combats pour evacuer leurs émotions face aux injustices qui les touchent ou qu'ils ressentent.

Peut être que cet épisode douloureux et  la mort de ces hommes qui défendaient de vraies valeurs,  feront renaitre la solidarité au sein de notre société et nous feront ouvrir les yeux.

Défendons la justice, nous ferons reculer l’obscurantisme, tel était le souhait des ces hommes qui ont payé de leur vie leur engagement.

Nous sommes tous Charlie…

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.