traiter l'autisme: au delà des gènes et de la psychanalyse

Notre publication sur le traitement de l’autisme et sur les données obtenues sur l’animal a suscité des questions, des critiques et même parfois des doutes qui ont été largement relayées sur le site et dans la presse nationale et international. Nous avons depuis avancé et sommes en train de refaire un large essai thérapeutique approuvé par les autorités Européennes (résultats à l’automne). Par ailleurs, nous avons plus récemment publié les résultats d’une étude au cours de laquelle, nous avons testé chez 8 adolescents autistes les effets de notre traitement sur la communication visuelle et la reconnaissance de visages dits émotifs. Il s’agit d’un test classique dans lequel on montre aux patients des images de visages émotifs (gais, tristes, anxieux, agressifs etc) et des figures neutres (carotte, lapin etc) et on demande au patient d’identifier les images qui nécessitent de regarder dans les yeux. Nous avons observé après traitement une amélioration nette dans l’identification des visages et du regard posé sur les yeux. De plus, une analyse d’imagerie fonctionnelle cérébrale montre que le traitement augmente l’activation des régions cérébrales impliquées dans l’identification de visages (Hadjikhani et al 2014 autism). Ces données confirment et étendent nos résultats à des tests et des approches plus directement liées à l’activité cérébrale.

 Par ailleurs et afin d’expliciter notre demarche, nous avec Eric Lemonnier et Nouchine Hadjikhani (expert en imagerie cérébrale) écrit un livre : Traiter l’autisme : au delà des gènes et de la psychanalyse (ed DeBoeck). Nous y décrivons dans le détail le cheminement des travaux et des résultats obtenus, les difficultés à faire admettre nos données et les obstacles que nous avons rencontrés. Des reportages/ descriptions de cas d’enfants  traités y sont racontés afin de saisir de façon directe les bénéfices du traitement dans des cadres qui ne sont pas seulement ceux des critères utilisés pour évaluer les effets du traitement.     

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.