Monsieur le Président repentez vous!

Que ce gouvernement cesse d'être aveugle

A Monsieur le Président et son gouvernement

Je suis exaspérée, désespérée, furieuse quand j'écoute votre allocution du 25 mars 2020.

N'avez vous rien compris ? N'avez vous aucun remords, ne ressentez-vous aucune culpabilité devant cette hécatombe, résultat direct de votre politique de restriction des services publics ? Monsieur le Président dormez vous la nuit ? Ces malades et ces morts habitent-ils vos rêves ?

Vous apparaissez à la télévision avec votre voix doucereuse censée transmettre de la compassion faussement empathique et de la fermeté mais ce que nous recevons confinés dans nos maisons devant nos écrans c'est votre arrogance, votre incapacité à prendre la mesure des souffrances que vous avez provoquées.

Vous avez tapé sur la tête des manifestants pendant plus d'un an, ceux là même qui réclamaient à corps et à cris des moyens humains pour continuer à exercer leurs missions dans des conditions dignes. Nous en payons tous le prix aujourd'hui !

Alors quand allez-vous faire votre méa culpa ? Quand allez-vous changer votre fusil d'épaule et apprendre de vos erreurs passées ? Est-ce seulement dans vos capacités ?

Une prime pour les soignants ? Mais ne voyez vous pas le ridicule que cette mesure exprime ? C'est indécent et insultant pour tous ces gens qui se battent pour nous et risquent leur vie et celles de leurs de leurs proches. Pensez-vous vraiment que cette prime annoncée va calmer la colère qui nous habite ? Pensez-vous réellement que c'est une compensation aux maux que vous avez provoqués par votre entêtement ? Pensez-vous que c'est cela que les gens attendent ?

Des moyens ce n'est pas une prime ridicule mais c'est du personnel en quantité suffisante, du matériel pour les malades, des protections pour les personnes exposées soignants ou travailleurs, des lieux pour abriter les plus démunis qui dorment à la rue et qui ne cessent de se multiplier.

La semaine à 60h ? Revenons-nous au temps des cavernes ? Est-ce cela votre nouvelle conception de notre société ? Cela annonce-t-il les profonds changements de cap que vous ne cessez d'évoquer ? Une société d'esclavages corvéables à merci ?

Beaucoup d'entre nous ne sont pas dupes et vous pouvez compter sur nous pour reprendre le combat plus convaincus que jamais qui d'ailleurs n'a jamais cessé face à votre politique désastreuse qui détruit tout ce qu'il y a d'humain dans nos sociétés.

Nous ne vous faisons pas confiance pourtant j'ai quand même envie de vous demander : allez vous vous réveillez dans votre palais doré ?

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.