Le lobby du lait au congrès de pédiatrie 2019

Mi-juin 2019 se tenait le congrès de la société française de pédiatrie 2019. Des articles ont déjà dénoncé la présence de McDonalds au sein de ce congrès. Parmi les autres sponsors se trouvait le CNIEL, lobby du lait, qui promouvait ses produits directement auprès des professionnels de santé le l'enfance, leader d’opinion à l’appui. Le lobbying décomplexé.

Du 19 au 21 juin 2019 se tenait le congrès de la société française de pédiatrie 2019 (grand rassemblement annuel des médecins pour enfants).
Des articles ont déjà dénoncé la présence de Mc Donalds France au sein du congrès (sponsor et exposant). Parmi les autres sponsors du congrès se trouvait le CNIEL (Centre National Interprofessionnel de l'Economie Laitière)1 dont l'une des principales mission est de "Promouvoir les produits laitiers auprès des consommateurs français par des campagnes de publicité, de promotion et d’information et, en particulier, valoriser leurs qualités nutritionnelles en s’appuyant sur des connaissances scientifiques. Parallèlement, mettre en place des programmes de promotion collective sur les marchés extérieurs." 2
Autrement dit le lobby des produits laitiers, le même qui va dans les écoles pour faire la promotion des produits laitiers sans annoncer clairement la teneur de leur exposé en amont.3 Le même lobby qui nous à mis dans la tête que les produits laitiers sont nos amis pour la vie.
Ce lobby du lait fait partie des "partenaires majeurs, organisateurs de symposium". Au programme de son symposium pendant ce congrès de pédiatrie :
- Les nouvelles tendances alimentaires chez l'enfant - Pascale HEBEL
- À quelles carences nutritionnelles s’exposent les enfants et adolescents végétaliens ? Quels sont les risques ? Quelle attitude pratique ? - Patrick TOUNIAN, Président du congrès
- Nutrition de l’enfant sportif : mythes et réalités. Importance des apports protéiques chez l'enfant actif. L'optimisation des apports en protéines. Les protéines sélectives - Xavier BIGARD

On passera sur les liens d’intérêt du Pr Patrick TOUNIAN (NESTLE, DANONE, CARREFOUR...4,5 ), président du congrès, qui les reconnaît volontiers. C’est lui qui justifiait la présence de McDonald France au sein du congrès en affirmant qu’«interdire les McDo, le Coca et les pizzas chez les enfants obèses, c’est de la maltraitance. La majorité des enfants aiment ces aliments et ils ne font pas plus grossir qu’autre chose. C’est purement idéologique. Un menu McDo n’est pas plus gras qu’un menu steak-frites au restaurant. Et le Coca n’est pas plus sucré que n’importe quel jus de fruit pur jus sans sucre ajouté. Il suffit de regarder l’étiquetage»6 

Le dossier de presse du CNIEL7 ne laisse que peu de doute sur l’orientation des «informations» données par les intervenants «le végétalisme qui conduit inéluctablement à des carences nutritionnelles dont les enfants et les adolescents subiront les conséquences durant tout le restant de leur existence.». Affirmation déjà proférée par le Pr TOUNIAN qui divague complètement dans un article du figaro ou il affirme «Pour probablement contrecarrer les arguments des scientifiques, les sites promouvant le végétalisme fourmillent de développements pseudo-scientifiques cherchant à rassurer la population. En les lisant, j’ai été impressionné par leur capacité à inventer des concepts nutritionnels auxquels aucun chercheur digne de ce nom n’avait encore pensé. L’enseignant que je suis a également été affligé du niveau de connaissances des rares médecins qui cautionnent le végétalisme, pourtant régulièrement mentionnés par ses adeptes comme des références.

Vraisemblablement conscients de la pauvreté de leur raisonnement scientifique, ils n’ont souvent d’autre issue que d’accuser les experts d’être vendus aux industriels de l’agroalimentaire pour s’y opposer. Il est exact qu’un grand nombre de médecins et de chercheurs ont des liens d’intérêt avec les industriels de la filière bovine, et j’en fais partie. Mais soyons clair, ce sont les industriels qui viennent acheter les services de ces scientifiques, et non l’inverse. Mais en aucun cas un médecin réputé ne risquerait sa carrière et sa renommée pour proclamer des thèses incompatibles avec son éthique scientifique.»8
Il passe donc sous silence la position officielle de plusieurs sociétés savantes ou gouvernementales telle que l’académie de nutrition américaine9 (Canada, USA), la société italienne de nutrition humaine10, les recommandations de l’agence de santé australienne11, l’agence de santé britannique. Cette dernière ayant même produit des conseils spécifiques pour l’alimentation des enfants et bébés véganes12. La société canadienne de pédiatrie a par ailleurs produit un document très intéressant, dont les sources sont pondérées par leur niveau de preuve, faisant état des connaissances sur le sujet de l’alimentation végétale chez les enfants et adolescents. 13
En bref un symposium financé par l’industrie des produits laitiers qui fait son lobbying directement auprès des médecins pédiatres, avec l’appui d’un leader d’opinion dont la crédibilité scientifique est remise en cause par des propos très peu pondérés, voire totalement faux.

Si il est normal de pouvoir critiquer certains régimes alimentaires, il est important de le faire avec indépendance et rigueur scientifique.
Par ailleurs, en dehors du débat scientifique qu'il pourrait y avoir sur les bienfaits et méfaits d'un régime alimentaire, en aucun cas des entreprises de fast-food, ou des lobbys de l'agro-alimentaire ne devraient avoir leur place au sein d'un congrès scientifique, qui plus est destiné à la santé de nos enfants.

EDIT 23/07/2019 : Une interne de pédiatrie ayant assisté au symposium, me signale que les propos tenus notamment par le Pr TOUNIAN, étaient beaucoup plus pondérés que ceux que l'on retrouve dans le communiqué du CNIEL ou dans la presse.

Sources :
1 - Liste des sponsors du congrès de pédiatrie : https://www.congres-pediatrie.fr/partenaires-exposition

2 - Page Wikipédia du CNIEL : https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Centre_national_interprofessionnel_de_l%27économie_laitière

3 - Article résumant la vidéo d'Hugo Clément a propos du lobbying des industriels laitiers dans les écoles : https://www.ladn.eu/entreprises-innovantes/transparence/comment-lobby-lait-embrigade-enfants/amp/

4 - Liens d’intérêts du Pr TOUNIAN en fin d’article : https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0985056219303991 

5 - Idem : https://www.lequotidiendumedecin.fr/specialites/pediatrie/les-bases-de-la-diversification-alimentaire

6 - McDonald’s partenaire d’un congrès sur la… pédiatrie: le loup dans la bergerie ? https://www.dhnet.be/actu/societe/mcdonald-s-partenaire-d-un-congres-sur-la-pediatrie-le-loup-dans-la-bergerie-5d1b1d19d8ad5815cb4a840f

 7 - Dossier de presse du CNIEL concernant son symposium au congrès de pédiatrie 2019 : https://presse.filiere-laitiere.fr/assets/communique-presse-les-comportements-alimentaires-particuliers-chez-lenfant-et-ladolescent-1632-ef05e.html?lang=fr

8 - Article du figaro exposant des propos du Pr TOUNIAN : http://sante.lefigaro.fr/article/mode-vegan-epargnons-nos-enfants- 

9 - Position de l’Association Américaine de Diététique,  Régimes végétariens : https://doi.org/10.1016/j.jada.2009.05.027

10 - Position de la société italienne de nutrition humaine :  https://doi.org/10.1016/j.numecd.2017.10.020 

11 - Recommandation aux végétariens de l’agence de santé australienne : https://www.healthdirect.gov.au/vegetarian-and-vegan-diets 

12 -  Recommandation spécifiques pour les enfant et bébés véganes de l’agence de santé britannique : https://www.nhs.uk/conditions/pregnancy-and-baby/vegetarian-vegan-children/

13 - Société canadienne de pédiatrie, Les régimes végétariens chez les enfants et les adolescents : https://www.cps.ca/fr/documents/position/regimes-vegetariens 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.