Alain Badiou a prononcé il y a quelques mois une conférence sur le roman de Hugo, Les Misérables. Son propos n'est évidemment pas celui d'un strict professeur de lettres - qu'il n'est pas - mais relève d'une vision à la fois artistique (la langue hugolienne est inoxydable) et politique (le grand roman de Hugo est aussi une somme du XIXème siècle français - siècle des révolutions) des Misérables. Sa conférence, retranscrite sous forme d'article, la voici :

http://strassdelaphilosophie.blogspot.fr/2015/07/la-grande-prose-de-la-revolte-une.html?m=1

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.