Blog suivi par 215 abonnés

Cependant c'est la veille. Recevons tous les influx de vigueur et de tendresse réelle. Et à l'aurore, armés d'une ardente patience, nous entrerons aux splendides villes.

  • Pas de policiers dans les écoles !

    Par | 1 commentaire | 5 recommandés
    Suite aux dérives du hashtag #PasDeVague et dans le sillage des déclarations de guerre aux cités par Castaner qui parle de "Quartier de reconquête républicaine" à propos de lieux où vivent des gens humbles de partout, des enseignants refusent d'être des auxiliaires de la police et du racisme d'Etat. Ici, une déclaration du lycée de Stains que je mentionnais dans mon dernier billet.
  • À propos du hashtag #PasDeVague

    Par | 2 commentaires | 13 recommandés
    Le hashtag #PasDeVague part peut-être d'un bon sentiment mais son destin ne peut être que réactionnaire au sein de l'antienne folle sur un âge d'or fantasmé de l'École de jadis alors que les chahuts sont immémoriaux. Trotsky, dans "Ma vie", les évoque déjà dans la Rusie tsariste. L'alliance avec l'Etat est un piège mortel.
  • Contre la gauche laïcarde comme d'habitude caricaturale.

    Par | 9 commentaires | 4 recommandés
    Régulièrement, la gauche satisfaite et contente d'elle-même tombe à bras raccourcis sur le Pape qui a le malheur, au fond, de rappeler la parole évangélique. On ne demandera pas à la gauche de réfléchir à cette parole tant elle en semble incapable.
  • Pourquoi je ne souscris pas à la vague consensuelle #MeToo

    Par | 347 commentaires | 21 recommandés
    Le consensus a une cible. Celle-ci n'est pas toujours clairement désignée car elle n'honore pas ses contempteurs mais il suffit d'écouter deviser ici et là, dans les médias généralistes, les spécialistes autoproclamés du harcèlement pour entendre que la psychanalyse, Freud et Lacan sont la cible du discours ambiant. La question du désir mérite autre chose qu'une obsession de clarté.
  • Philippe Val ou les habits neufs et philosémites du pétainisme républicain.

    Par | 23 commentaires | 30 recommandés
    Mon précédent texte ayant été dépublié par Mediapart, je publie celui-là. Le fond est le même. J'y pointe une tribune raciste dont l'énoncé-phare "épuration ethnique à bas bruit" n'est que le pendant, passé au tamis démocratique et républicain, de l'effroyable expression de Renaud Camus qui parle, lui, de "grand remplacement".
  • André Breton émoi

    Par | 13 commentaires | 10 recommandés
    Ce que représente Breton pour moi.
  • Pourquoi je suis islamogauchiste et fier de l'être.

    Par | 13 commentaires | 12 recommandés
    Retournons le stigmate dont se repaît la presse rrrrrépublicaine de Valeurs actuelles à Charlie Hebdo en passant par Marianne et le Figaro et endossons le nom politique d'islamogauchiste qui n'est que l'actualisation du "judéobolchevik" d'antan, ce qui inscrit le dit "islamogauchisme" dans une grande et héroïque tradition révolutionnaire transnationale.
  • Pour la défense de l'Etat de droit.

    Par | 14 commentaires | 10 recommandés
    L'avocat Dupond-Moretti était reçu ce matin sur France inter. Reçu est un grand mot en l'espèce puisque le fond de l'émission, que ce soit du fait de Nicolas Demorand ou des auditeurs et auditrices, était exclusivement à charge, oubliant ce que signifient droit, défense et justice. Un moment effroyable qui, parallèlement à l'état d'urgence permanent, en dit long sur la nuit réactionnaire actuelle.
  • La politique, c'est avant tout des principes et des choix subjectifs !

    Par | 6 commentaires | 10 recommandés
    En fait de "renouvellement politique", Macron et ses sbires radicalisent le discours capitalo-parlementaire mainstream qui fait de la politique une "science" soumise à des lois qui feraient que "ça marche" ou que "ça ne marche pas", sans que l'on sache ce que désigne ce brumeux démonstratif. Pour nous, au contraire, la politique, c'est la volonté opiniâtre d'inscrire l'émancipation dans le réel.
  • Gabrielle Russier aurait eu 80 ans aujourd'hui - Ni oubli, ni pardon !

    Par | 86 commentaires | 38 recommandés
    Gabrielle Russier, professeur de Lettres à Marseille qui s'est suicidée en septembre 1969 après avoir été traînée et salie devant l'opinion et la justice françaises pour un amour interdit avec un de ses élèves, Gabrielle Russier aurait eu 80 ans aujourd'hui. Ne l'oublions pas. Même dans les années rouges, la Réaction pouvait frapper et s'en prendre à l'amour.