HSBC-FRANCE:HSBC blanchi et fraude mais fracture la famille RAPHANEL

La banque de France ne bouge pas , le Ministère des finances a qui HSBC est le 2éme acheteur de la dette, madame HOULETTE n'est pas intéressé ce n'est pas médiatique mais HSBC en ne respectant pas loi et déduisant des honoraires d'avocat de ses bénéfices fait un détournement d'argent public tout a fait légalement (A voir) tout le monde sait mais tout le monde ne veut pas revenir sur des erreurs.

 

 

 

 

capture-d-ecran-2017-10-20-a-07-55-14

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La banque HERVET soutient sans le prouver puisqu'elle produit des extraits de compte sous forme de listing dur lesquels le débit apparaît chaque jour et cette allégation mensongère de maître GONTHIER-ROULET est contredite par les extraits de compte , le rapport de monsieur MIGEOT , les notes d'agios et les lettres de la banque de FRANCE.

 

capture-d-ecran-2017-12-04-a-06-52-53

 

 

 

 

 

Le rapport MIGEOT du 19.05.1997 ne fait que constater les soldes des comptes de la société FREGA à la lecture des extraits édités par la banque HERVET

                                                                      -----------

                                                      

capture-d-ecran-2017-12-04-a-05-51-58-1

                                                                         

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                                  ---------

Cette démonstration est sans contestation possible sur le solde débiteur de la société FREGA dans les livres de la banque HERVET/HSBC, sauf pour le Tribunal de commerce de Nanterre et la Cour d’appel de Versailles.

L’affirmation mensongère sur le solde débiteur contenu dans les conclusions de la banque HERVET datées du 17 mars 2000 devant la Cour d'appel de Versailles : 

 

capture-d-ecran-2017-12-04-a-05-55-58-1

 

 

 

 

 

 

 

La banque de France écrivait le 21 mars 2000 suite à la communication des conclusions de la banque HERVET soutenant une allégation mensongére insupportable de la part de la part d’un professionnel avisé de la profession avisé : « Nous vous confirmons que la BANQUE HERVET a déclaré auprés des services des risques , que la société FREGA SIREN 306 190 489 avait un compte ordinaire débiteur donc un découvert pour la période de décembre 1993 à mai 1994 , comme l’atteste l’état récapitulatif des risques déclarés joints.

 Et pourtant la Cour d’appel de Versailles ne reprendra que les arguments de la banque HERVET omettant ceux de FREGA et des époux RAPHANEL : EXCEPTION FAITE DE COURTES PERIODES   page 10.                                                -----    

                                                                                         -------

capture-d-ecran-2017-12-04-a-06-13-50

 

 

 

 

En 1994 la société FREGA sur 221 jours a été débitrice 211 jours pour la Cours d’appel c’est une COURTE PERIODE c’est un déni de justice.

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.