Oui Froome a dominé le TOUR et peut être va t il le gagner, un suspense demeure a l'heure ou j'écris ces lignes

CHRIS FROOME EST LE MAILLOT JAUNE DU TOUR CUVEE 2015, N’EN DEPLAISE A CERTAINS !

Par Yvan Raphanel Sur le site l'OEIL POUR LE DIRE Crédits : D.RCrédits : D.R Et si le maillot jaune était un français en mesure de remporter le tour…, que diraient les procureurs et les médias censeurs, assis passifs devant leurs écrans de télévision confortablement installés dans leur mobile-home avec climatiseurs? Force est de constater que sous demeurons dans une société poujadiste qui interdit les différences, y compris lorsqu’il s’agit de la pratique d’un sport de haut niveau, tel que le cyclisme. Je me souviens quand j’étais gamin, Fausto Coppi, Charly Gaul, Frédérico Bahamontés, Bernard Hinault, Raymond Poulidor, tous candidats à la victoire, faisaient des échappées belles sur plusieurs cols, et personnes ne contestaient leurs qualités exceptionnelles de grimpeurs ou de grandes résistance face à la douleur et à l’effort. Ces chevauchées fantastiques d’un favori, sont mal perçues voire « interdites » depuis des années ! La qualité des équipiers dans les différentes « écuries » ayant tellement progressée, qu’une échappée dantesque n’est plus possible pour un vrai favori du Tour. Pourtant, cela était encore possible, il n’y a pas si longtemps pour un Virenque ou un Jalabert, qui n’avaient pas vraiment les capacités physiques pour remporter un Tour de France. Laurent Jalabert a très certainement employé le fameux EPO en 1994, juste après sa violente et spectaculaire chute d’Armentières, qui aurait pu mettre un terme définitif a sa carrière, et n’aurait pu lui permettre de figurer au palmarès de belles épreuves. Cédric Vasseur, aujourd’hui consultant sur France 2, autrefois salarier par l’équipe US POSTAL d’Amstrong, n’a jamais dénoncé le moindre soupçon d’irrégularité sur son ex-employeur, lors de ses commentaires télévisuels? Virenque, après avoir sali le nom de son sponsor FESTINA, fait aujourd’hui de la publicité pour le dit sponsor ! Tout va bien dans le meilleur des mondes du cyclisme pro!! Amnésique, il se permet même de commenter la course sur EUROSPORT ! Jackie DURAND a reconnu avoir utilisé de l’EPO, il est également consultant sur EUROSPORT. Cyril GUIMARD dans les années 1970, qui symbolisent à elles seules les belles pages du cyclisme, sprintait en haut des cols, battant Eddy MERCKS dans un fabuleux Tour de France, avant d’abandonner pour un problème de genoux qui touchait, à l’époque, toute une génération, dû à l’utilisation de produit donnant de la force, mais fragilisant les tendons… N’en jetez plus, la coupe est pleine !!! Messieurs les journalistes, représentant les médias, arrêtez votre hypocrisie, et surtout cessez de tirer sur l’ambulance qui vous fait vivre! Car ces hommes font un travail difficile et dangereux,… eux. Ou alors interdisons définitivement le cyclisme, si ce sport est vraiment une plaie pour la société. La suspicion de dopage de Chris FROOME monte chaque jour d’un cran, et le tour avance inéluctablement vers les Champs-Élysées. Lui qui passe au contrôle chaque jour, il s’entraîne d’une certaine façon et il est là, à la tête du peloton imperturbable, tandis que nos héros français jusqu’à cette belle victoire de Romain Bardet* hier avec deux minutes d’avance sur le maillot jaune, sont absents, car moins bons, tous simplement. C’est amusant ces accusations à son encontre, c’est un peu comme la situation que vit notre industrie face à celle de l’Allemagne, que nos dirigeants ne cessent de critiquer, alors que les allemands sont bien supérieurs à nous, les pleurnicheurs qui cherchent toujours un responsable à leurs échecs… Le maillot jaune ne peut être rendu responsable de la piètre qualité de nos cyclistes cette année. Et si les journalistes ne supportent plus le cyclisme et ses travers, qu’ils fassent des reportages ou des commentaires sur d’autres disciplines, personne ne les oblige à suivre et a commenter un sport, uniquement pour ses retombées médiatiques. Avec ces millions de téléspectateurs qui regardent chaque jour avec passion le tour sur France télévision, c’est bien triste que le fric soit une fois de plus, l’une des principales motivations. Ou est donc passé l’amour du sport ?

Pour finir n’oublions pas que les français sont les champions du monde du dopage individuel. La prescription de médicaments et d’anxiolytiques consommés chaque année pour assumer la vie quotidienne : métro boulot dodo… est abyssale, avec un français sur cinq touché par le phénomène*.

Alors je me pose la question ; comment peut-on en 2015 encore reprocher à des sportifs de haut niveau d’avoir recours à des traitements médicaux spécifiques, alors qu’ils sont soumis à l’obligation de se surpasser quotidiennement pour conserver leur emploi au sein d’une équipe, et surtout à assurer le spectacle afin de permettre à certains (annonceurs) de gagner beaucoup d’argent sur leurs dos, dont les médias sont les premiers bénéficiaires ??? Tiens, la réponse est contenue dans la question…, j’ai au moins gagné un voyage ! ___________________________________________

*En 2012, chaque année, un Français sur cinq consommait au moins une benzodiazépine (type Xanax, Lexomil, Temesta, Seresta…) ou un médicament apparenté (Stilnox, Imovane, Myolastan…), selon le bilan de l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps). Au total, 22 benzodiazépines sont prescrites en France, essentiellement dans deux indications: l'anxiété et l'insomnie. Chiffre qui auraient explosé au lendemain des attentats du mois de janvier dernier. La France fait partie des plus gros consommateurs de médicaments au monde avec les Etats-Unis. *Romain Bardet avec sa glorieuse victoire lors de la 18e étape du Tour de France, entre Gap (Hautes-Alpes) et Saint-Jean-de-Maurienne (Savoie), est le deuxième Français à remporter une étape sur cette édition 2015, après Alexis Vuillermoz, lors de la 8e étape, le 11 juillet dernier.

Yvan Raphanel Yvan Raphanel Gérant de société, spécialiste autodidacte en droit bancaire, membre associé de l'Académie Culinaire de France, membre du bureau de l'Amicale du Cyclisme Oeuvre et Solidarité.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.