Le scandale de la mauvaise nourriture pour les associations humanitaires continue.

Après les steaks, le poulet !

En tant que responsable de l'antenne du Secours Populaire des Ulis, voilà ce que je viens de recevoir :

Cher(e)s ami(e)s,

Comme vous le savez, une fraude a entaché le marché des steaks hachés surgelés dans le cadre de la campagne du FEAD 2018.

A la suite de cette fraude, la Direction générale de la consommation, de la concurrence et de la répression des fraudes (DGCCRF) a procédé à des prélèvements à titre de vérification sur deux autres produits du FEAD 2018 : les « lasagnes saumon-épinard » et les « escalopes de poulet surgelées ».

Concernant les lasagnes, les analyses n’indiquent aucune non-conformité. En revanche, pour les « escalopes de poulet surgelées », elles mettent en lumière la présence d’une quantité en eau supérieure aux termes du cahier des charges.Ce produit ne présente toutefois aucun risque pour la santé des personnes.

Pour des raisons administratives, la DGCS demande à l’ensemble des associations de stopper la distribution de ces denrées, à titre conservatoire, dans l’attente d’une réunion qui sera organisée lundi 19 août pour définir la procédure adaptée.

Au vu des escalopes de poulet, je ne suis guère surprise car ça ressemble à tout sauf à du poulet !

Saurons-nous un jour où se situent TOUTES les responsabilités dans ce scandale qui frappe les plus démunis. Qui remboursera les associations de leurs frais de transport et de stockage. Quand seront remplacées par de la nourriture saine, toutes ces saloperies ?

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.