Blog suivi par 334 abonnés

Le blog de yvon quiniou

  • Devons-nous interpréter les textes religieux pour les sauver?

    Par | 17 commentaires | 6 recommandés
    Devons-nous interpréter les textes religieux pour leur donner un sens acceptable? Cette question, que le christianisme a connue, resurgit face au Coran et aux thèses insoutenables qu'on y trouve, qui inspirent les djihadistes. En réalité, il s'agit pour les religions et les Eglises qui les représentent de sauver, une fois de plus, leurs dogmes.
  • La dangereuse tentation d'en finir avec la laïcité

    Par | 7 commentaires | 9 recommandés
    Le gouvernement actuel, confronté au danger islamiste, est tenté de rompre avec la laïcité telle qu'elles est définie dans la loi de 1905 pour s’accommoder avec l'islam et l’accommoder avec la République. Il y a là le danger d'une nouvelle régression de sa part: le recul de la laïcité.
  • Non à la complaisance à l'égard de l'islam!

    Par | 26 commentaires | 8 recommandés
    Le drame qui s'st produit dans la banlieue de Rouen montre à l'évidence la composante spécifiquement religieuse de la barbarie islamique. Il faut oser l'affronter et la combattre sur son terrain, celui des idées. C'est une question de lucidité et de courage intellectuel.
  • L'insupportable dérive islamophile de la gauche

    Par | 119 commentaires | 21 recommandés
    Une insupportable complaisance envers l'islam envahit la gauche, y compris communiste, que plusieurs faits attestent. Elle tourne ainsi le dos à l'héritage des Lumières comme à celui de Marx qui voulait libérer l'homme de la religion. C'est là une insupportable démission et de l'intelligence et de l'exigence, morale autant que politique, d'émancipation, qu'il est impératif de dénoncer.
  • La mystification européenne

    Par | 5 commentaires | 5 recommandés
    Le vote anglais en faveur du Brexit est scandaleusement privé par les médias dominants de sa signification politique véritable: c'est le refus, fût-ce confusément, d'une Europe capitaliste et anti-démocratique. Quels que soit ses risques, il devrait faire réfléchir à l'exigence d'une Europe démocratique et sociale, voire socialiste, qui se fait jour un peu partout.
  • Misère de la philosophie contemporaine, au regard du matérialisme

    Par | 1 commentaire | 3 recommandés
    La philosophie contemporaine, dans ses "vedettes" comme Heidegger, Husserl, Foucault ou même Deleuze, se refuse à penser le monde et l'homme à partir de la science, sur une base matérialiste. Elle se condamne alors à ne pas atteindre le vrai et à ne pas contribuer au bien social, niant sa vocation originelle qu'elle doit renouveler dans des conditions culturelles inédites.
  • Non la tolérance n'est pas un principe de gauche!

    Par | 4 commentaires | 2 recommandés
    Un journal du soir reproche à E. Badinter une conception de la laïcité qui serait intolérante. C'est oublier que la tolérance n'est pas un principe de gauche et qu'il faut la remplacer par celui de respect des droits républicains. C'est ainsi que l'on n'a pas à tolérer l'intolérance religieuse et qu'on a le devoir de la critiquer, voire de l'interdire quand elle porte atteinte aux personnes.
  • Guédiguian, "Une histoire de fou"

    Par | 1 commentaire | 3 recommandés
    Le film de Guédiguian, "Une histoire de fou", est à voir absolument si on ne l'a pas vu: cause arménienne, question morale du terrorisme, culpabilité, appartenance nationale, attachement aux racines, tout cela est d'une grande actualité et magistralement traité.
  • Ne pas psychologiser l'islamisme

    Par | 3 commentaires | 3 recommandés
    Ramener la dérive meurtrière des islamistes à un facteur psychologique est insuffisant.Car celui-ci a lui-même un enracinement social et il y a la causalité socio-politique d'ensemble de l'impérialisme occidental que l'on occulte cyniquement. Mais tout autant, il y a la responsabilité de la doctrine islamique qui offre une justification à cette violence. Je le rappelle une dernière fois.
  • Pour une approche critique de l'islam

    Par | 1 commentaire | 2 recommandés
    L'islam pose une vraie question à la pensée humaniste et rationnelle, que beaucoup nient. Le livre que je publie ce jour, inspiré en partie de billets de ce blog, mais restructurés et enrichis, l'aborde de front, quitte à froisser des lecteurs de Mediapart. Je me permets, pour en donner une idée d'ensemble, d'en reprendre la présentation à destination des libraires.