Blog suivi par 333 abonnés

Le blog de yvon quiniou

  • Le capitalisme n'est pas en crise!

    Par | 20 commentaires | 16 recommandés
  • Quelle mort de quelle gauche?

    Par | 36 commentaires | 13 recommandés
    Le propos alarmant de Manuel Valls annonçant l'éventuelle mort de la gauche constitue une double mystification. D'abord parce que cette mort de la gauche socialiste est survenue idéologiquement depuis longtemps et qu'elle a été opérée pratiquement par la politique de F. Hollande, clairement assumée par Valls.
  • Actualité de la critique des religions

    Par | 12 commentaires | 7 recommandés
    La question de la religion, envisagée dans sa nocivité spécifique, a été depuis quelque temps évacuée du débat public et politique, comme si elle ne posait plus problème ni en Occident, ni à l'échelle du monde.
  • Européennes: pourquoi l'extrême droite gagne et pas le Front de gauche

    Par | 104 commentaires | 16 recommandés
    Un préalable d'abord: les élections européennes n'ont pas d'enjeu national direct et on ne saurait donc projeter mécaniquement leurs résultats sur un autre type d'élections. Il n'empêche: le FN a su capter un électorat largement populaire, celui-là même qu'il ferait souffrir s'il dirigeait le pays, alors que le Front de gauche, qui n'a d'autre ambition que d'être au service de cet électorat, ne réussit pas à le toucher vraiment et à s'y ancrer.
  • La propagande capitaliste en Occident

    Par | 48 commentaires | 18 recommandés
  • Hollande et le mensonge

    Par | 109 commentaires | 56 recommandés
    Décidément cela ne va pas dans la tête de Hollande, là où l'on pourrait croire qu'existe un sens moral propre à tout être humain et qui disqualifie le mensonge. Laisons de côté la présence de celui-ci dans ses aventures sentimentales ou son propre entourage, et ne parlons que des mensonges de l'homme politique. J'en vois trois, énormes.
  • Pourquoi le PS de Hollande a cassé (provisoirement?) la gauche

    Par | 34 commentaires | 35 recommandés
    La gauche a une longue histoire tumultueuse qui, après la scission de Tours, a cependant réuni le PS et le PC à plusieurs reprises, permettant des avancées sociales importantes: en 1936, à la Libération, en 1981-1983 et, pour une part, avec le gouvernement Jospin. Ces conquêtes communes ont contribué à remodeler le capitalisme dans un sens plus humain et, on peut le dire, social-démocrate au sens vrai de ce terme.
  • Le social-libéralisme n’est pas la social-démocratie !

    Par | 33 commentaires | 18 recommandés
    Il est un peu désolant intellectuellement de voir la plupart des commentateurs parler d’un tournant « social-démocrate » de F. Hollande alors qu’il s’agit en réalité d’un tournant « social-libéral », non dans sa pratique gouvernementale qu’il ne fait qu’accentuer, mais dans son idéologie politique (même s’il n’aime pas ce mot), tournant qui marque une vraie fracture dans l’histoire de la gauche en France dont on n’a pas encore mesuré les effets à venir.