MACRON, le masque est tombé.

Lors de l'interview de cette semaine d'Emmanuel Macron par la rédaction de Mediapart ce monsieur a clairement définit sa position sociale. C'est un exploiteur assumé et sans complexes, hors du cadre légal. Pire, il est dangereux pour la santé des salariés français.

Rachida El Azzouzi a eu un mérite pendant sa (courte) interview. Forcer l'interviewé a se démasquer, enfin l'on peut voir quel genre de capitaliste du plus vieux tonneau libéral-financier est Emmanuel Macron. Et au-delà, un individu dangereux.

Lors de sa déblatération, Manu a clairement fait savoir qu'il préférait voir des gens bosser "60, 70 heures par semaine pour un smic" plutôt que de les voir "tenir les murs, dealer, ou rester assigné à résidence au RSA".

On peut voir quel mépris de classe affiche toujours cet individu pour qui les pauvres sont nécessairement des criminels en devenir ou des profiteurs oisifs. Il y a des gens, beaucoup, qui survivent au RSA sans pour autant cesser toute activité sociale. Il y en a qui aident des proches, des voisins, à bricoler, à étudier, à se sentir moins seuls même. Il y en a d'autres qui font du sport ou de la musique dans des associations de quartier ou qui essayent de se rendre utiles à leur communauté de la manière qui leur semble être la meilleure.

Monsieur Macron a également fait savoir qu'il préférait voir les pauvres s'auto exploiter pour 1000 euros par mois en travaillant au delà du cadre légal européen(1)

Sans respecter les normes en terme de droit obligatoire au repos qui garantissent une sécurité sanitaire relative aux travailleurs. Relative, car des études récentes démontrent combien il est prérilleux pour la santé de travailler plus d'une quarantaine d'heures par semaines (2)

Travailler 60 ou 70 heures par semaine implique également de tracer un gros trait sur toute vie sociale ou/et familiale. Ce qui est avéré, c'est que celà entraîne à terme des déséquilibres psychologiques pouvant mener à la mort (3)

Il était en l'occurence question des chauffeurs VTC. Tout le monde sait combien il est dangereux pour soi-même et les autres de conduire en état de fatigue ou de stress important (4)

Monsieur Macron a beau se draper dans un habit de "réformateur" (terme générique fourre-tout des libéraux), il n'est qu'un exploiteur.

Faire l'apologie de conditions de travail pouvant amener le travailleur ou la travailleuse à se mettre en danger psychologiquement ou physiquement est criminel. C'est immoral et inacceptable de n'importe quel citoyen, d'autant plus s'agissant d'un ancien ministre candidat à l'investiture présidentielle.

Ce monsieur est dangereux, totalement inconscient et probablement même un psychopate (5)

Au secours.

(1)http://www.infoprudhommes.fr/note-juridique/52-temps-de-travail-maxi-modifications-repos-obligatoires.

(2)http://www.msn.com/fr-ca/sante/mieux-vivre/travailler-plus-de-40-heures-par-semaine-est-dangereux-pour-la-sant%c3%a9/ar-AAhcZxg?li=AAggv0k, http://imburi.info/index.php/actualites/3117-luttes-et-imaginaires-democratiques-en-afrique.

(3)http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?ref_id=ECO486G, http://sante.lefigaro.fr/actualite/2013/08/22/21139-trop-travailler-peut-conduire-mort

(4)http://www.securite-routiere.gouv.fr/conseils-pour-une-route-plus-sure/conseils-pratiques/ma-conduite/fatigue

(5)https://fr.wikipedia.org/wiki/Psychopathie

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.