mot de passe oublié
onze euros les trois mois

Restez informé tout l'été avec Mediapart

Plus que quelques jours pour profiter notre offre d'été : 11€ pour 3 mois (soit 2 mois gratuits) + 30 jours de musique offerts ♫

Je m'abonne
Le Club de Mediapart lun. 29 août 2016 29/8/2016 Édition de la mi-journée

Albert Camus : "Je vis comme je peux dans ce pays malheureux." Par Mustapha Saha.

Albert Camus. Par Mustapha Saha. Copyright (c) Mustapha Saha. Tous droits réservés. Contact : mustapha.saha@gmail.com

Albert Camus. Par Mustapha Saha.

Copyright (c) Mustapha Saha. Tous droits réservés.

Contact : mustapha.saha@gmail.com

ALBERT CAMUS : "JE VIS COMME JE PEUX DANS CE PAYS MALHEUREUX."

"Dans l'affreuse société où nous vivons, où l'on se fait un point d'honneur de la déloyauté, où le réflexe a remplacé la réflexion, où l'on pense à coups de slogans et où la méchanceté essaie trop souvent de se faire passer pour l'intelligence, je ne suis pas de ces amants de la justice qui veulent que l'appareil de la chaîne redouble, ni de ces serviteurs de la justice qui pensent qu'on ne sert la justice qu'en vouant plusieurs générations à l'injustice! Je vis comme je peux dans ce pays malheureux, riche de son peuple et de sa jeunesse, provisoirement pauvre dans ses élites. Sans liberté vraie et sans un certain honneur, je ne puis vivre. Voilà l'idée que je me fais de mon métier."Albert Camus.

« J'ai toujours pensé que si l'homme qui espérait dans la condition humaine était un fou, celui qui désespérait des évènements était un lâche. La violence est à la fois inévitable et injustifiable, c'est cela que je ne puis pardonner à la société politique contemporaine : qu'elle soit une machine à désespérer les hommes. » Albert Camus.



Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

Tous les commentaires

Sans liberté vraie et sans un certain honneur, je ne puis vivre...


Voilà bien le message d'Albert Camus sa vie durant, que l'on peut retrouver dans chacun des épisodes de sa vie, dont sa période en résistance à Lyon et à Paris.

Cet été, Mediapart vous accompagne partout !

onze euros les trois mois

À cette occasion, profitez de notre offre d'été : 11€/3 mois (soit 2 mois gratuits) valable jusqu'au 4 septembre et découvrez notre application mobile.
Je m'abonne

Le blog

suivi par 10 abonnés

Le blog de Zacharia SAHA