Zantrop
https://voyagepourlesgalapagos.blogspot.com/
Abonné·e de Mediapart

77 Billets

3 Éditions

Billet de blog 4 oct. 2021

La Semaine de Jupiter : Oeuf, Complotisme et Chômage

Tous les lundis, on tente de débriefer avec humour la semaine passée du Président, au fil de quelques actualités. Parce qu'il vaut mieux en rire... Une semaine placée sous le signe de l’œuforie ?

Zantrop
https://voyagepourlesgalapagos.blogspot.com/
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

L’œuf-gate

La semaine de Jupiter © Image par WikiImages de Pixabay

Lundi, au salon international de la restauration, de l’hôtellerie et de l’alimentation (SIRHA) à Lyon, Jupiter a reçu une véritable ovation.

Une ovation, du latin ovum : l’œuf.

Attention, petit point technique : l’œuf lancé n’a pas explosé sur le Président, comme il aurait normalement dû. Il s’est contenté de rebondir sur l’épaule de Macron sans se briser.

Doit-on pour autant en conclure que Jupiter a les épaules assez solides pour gouverner la France sans nous les briser ?

Peut-on dire que le salon s’est terminé dans l’œuforie générale ?

La France vise-t-elle la médaille d’or aux prochains Œufs Olympiques ?

Mais attends : un œuf, dans un salon de la restauration, si ça se trouve, c’était juste une tentative d’inventer une nouvelle recette de cuisine ? On connaissait déjà l’œuf maillot, place à l’œuf veste-de-costume ! Avant on avait l’œuf mollet, maintenant on aura l’œuf épaule !

L’étudiant aurait crié « Vive la Révolution ! » avant de lancer son projectile. Et voilà : encore une révolution étouffée dans l’œuf.

On ne sait pas encore s’il y eu échange d’insultes, mais bon, ça me choquerait pas : des œufs durs et des crudités, dans un salon de la restauration, si ça se trouve c’était juste un hommage au pique-nique ?

Le responsable de ce geste serait un étudiant de dix-neuf ans au moment des faits (et dix ans maintenant, vu qu’il a un « œuf » en moins). Un étudiant ! alors que si ça se trouve il n’a même pas les moyens de se payer à bouffer ! t’imagines un peu le sacrifice que ça représente pour lui ?

L’étudiant en question aurait été « Interné pour violence sur personne dépositaire de l’autorité publique avec préméditation ». Préméditation, ça veut dire quoi ?? que le mec avait pris le temps de cuire l’œuf ?

Non, car selon Lyon Mag, qui a enquêté, « l’œuf n’était pas cuit puisque qu’il s’est explosé au sol ». Ce qui tendrait à prouver qu’il n’y a pas eu préméditation. Attention, dans cette affaire, ce qui est sûr, c’est que pour l’instant on marche sur des œufs. (C’est un œufémisme)

(Pour mémoire l’œuf dur, c’est dix minutes quand ça bout. Alors qu’avec Macron, ça fait plus de 4 ans qu’on bout.)

Le jeune homme a vite été exfiltré par le service d’ordre du Président. Avant, on disait « qui vole un œuf vole un bœuf », maintenant on dit « qui tire un œuf attire les keufs »

Au moment de l’incident, Jupiter-le-musclé nous a gratifié d’un superbe et viril « S’il a un truc à me dire, qu’il vienne » de mâle alpha suintant la testostérone, qui n’est pas sans rappeler les plus belles heures de Sarkozy et son fameux « et bah descends, descends un peu le dire… et bah viens ! ». Ne reculant devant aucun sacrifice, j’ai pu brièvement interroger l’étudiant en question : Apparemment, il voulait juste lui dire … d’aller se faire cuire un œuf.

Aux USA ils ont toujours des scandales un peu classe comme le Watergate, l’Iranngate ou le Dieselgate, nous tout ce qu’on a à se foutre sous la dent c’est l’ « œuf-gate »… ça craint tellement, ça pourrait difficilement être pire, non ?

Si, ça pourrait : on est pas à l’abri d’avoir une adaptation au cinéma par Dany Boon…

(Désolé pour les fautes d’orthographe, mais bon, dans un paragraphe dédié à l’œuf, il est possible qu’il reste quelques coquilles.)

Les Lumières à l'ère du Numérique

Mercredi, Jupiter a participé au lancement de la commission « les Lumières à l’ère numérique ». Contrairement à ce qu’on pourrait penser, c’était pas un débat sur les éclairages à led, les ampoules connectées ou les éclairages assistés par ordinateur, en fait c’est juste un groupe d’études sur le complotisme.

Allô, ça choque personne qu’une commission censée enquêter sur le complotisme ne dise même pas son vrai nom ??? Si ça c’est pas un peu louche ! ça cache quelque chose !!!

« Les Lumières à l’ère numérique » ont donc évidemment commencé par les pré-luminaires. L’objectif de cette commission est de « Formuler d’ici la fin de l’année des propositions concrètes dans les champs de l’éducation, de la régulation, de la lutte contre les diffuseurs de haine et de la désinformation » ainsi que d’établir « les variables qui permettent de prédire qu’on va croire aux théories du complot ». Traduction : comment trouver des méthodes efficaces pour que tout ce qui va à l’encontre de Jupiter puisse être taxé de complotisme et décrédibilisé instantanément ?

Si Jupiter s’y intéresse maintenant, c’est parce qu’il aurait été sensibilisé à la notion de complotisme par les antivax, les manifs anti-passe sanitaire, ou encore l’approche des élections présidentielles.

Je ne dis pas qu’il y a un complot autour de ces thèmes, je dis que juste que s’il n’y avait vraiment rien à cacher, on aurait pas besoin de créer une telle commission. C’est bien la preuve qu’il y a un complot !!! CQFD.

Mais plus que le lancement de ce projet, ce qui pose question, c’est sa composition. À la tête de ce groupe d’études, Gérald Bronner, un sociologue « épinglé pour avoir véhiculé une fausse information dans l’un de ses ouvrages », nous dit Libé. Bon, ça commence bien… Niveau de crédibilité de la commission à ce stade : à chier. Le taux de crédibilité des commissions de Macron, c’est comme la matière grasse dans les yaourts quand tu fais un régime : 0 %.

Mais le pire est à venir. Outre plusieurs personnalités, la présence d’un certain Guy Vallancien parmi les membres de la commission semble poser quelques problèmes. Je cite tel quel :

- Urologue qui a soigné François Mitterrand

- Aurait été « sanctionné par l’Ordre des médecins d’un blâme pour manquement au principe de moralité après la réalisation d’un certificat médical mensonger » selon Marianne

- Cité comme ancien directeur du Centre du don des corps de l’université Descartes, dans laquelle des milliers de corps légués pour des recherches ont été laissés à l’abandon et furent sujets à divers trafics

- Aurait déclaré « penser pouvoir utiliser le corps du patient sous anesthésie pour s’entraîner » notamment pour des touchers rectaux ou vaginaux, sans consentement ».

- Aurait nié sans cesse les effets néfastes causés par le Mediator d’après Irène Frain

- Et en plus, il prend des bains au lieu de prendre des douches et il trie même pas ses déchets ! Bouh !!! (non je déconne, ce serait vraiment too much)

Oufffffffff … Faut vraiment que je développe là ???

Très beau palmarès en tout cas !! C’est plus un CV, c’est carrément un casier judiciaire !

Attends un peu : en quoi ça l’empêcherait de participer à une commission contre le complotisme, franchement ??? dans son parcours je ne vois pas de fake news, pas de théorie du complot, pas de désinformation, nada ! C'est un choix parfaitement rationnel et cohérent !

Et puis, qu’est-ce qu’il peut faire, le pauvre homme ? Avec un CV comme ça, les offres d’emploi sont normalement extrêmement réduites :

- homme de main pour génie du mal

- diable en personne

- politicien

Non mais faut arrête de délirer, tout ça c’est juste une sale campagne complotiste de dénigrement contre lui, c’est certain.

Malgré tout, j’aimerais bien que le Président lance rapidement une commission qui enquêtera sur les soupçons de complotisme de la commission sur le complotisme, c'est plus sûr.

D’ailleurs s’il est partant, j’ai d’autres questions en tête :

-        Qui dépanne les dépanneuses quand elles sont en panne ?

-        Qui conseille la conseillère d’orientation ?

-        Pourquoi on a pas encore crée des ZADAD (ZAD à défendre) ?

La commission devra rendre un rapport d’ici décembre. Un seul rapport en 3 mois : visiblement le mec fréquente ma femme ???

Baisse de l'allocation chômage

Et bim, c’est effectif depuis le premier octobre : nouvelle réforme de l’assurance chômage.

Entre le « durcissement du calcul de l’allocation-chômage » et « l’entrée en vigueur de nouvelles mesures », les chômeurs vont encore une fois bien se faire baiser.

Et hop, dans la garde-robe de Jupiter, aujourd’hui on ressort « le chômeur » de sa housse, et on l’enfile. 

Les pauvres, on leur baisse à la fois leurs allocs et leurs frocs.

Avec Jupiter, plus la fin d’année approche, plus il balance des bombes. Heureusement qu’une année terrestre ne compte que 365 jours. Mais attends, si ça se trouve lui il compte en année de Jupiter (4335 jours)???

Bon c’est normal aussi, c’est la fin de mandat, il faut bien solder ce qui reste, hein, tout doit disparaitre. Là où Jupiter passe, l’herbe ne repousse pas. Et puis à l’approche des élections, c’est toujours bon de rassurer un peu les bourgeois, de leur dire que tout va continuer pour le mieux pour eux, histoire de les faire continuer à voter...

En France en 2021 sous le règne de Jupiter tout augmente : la durée du temps de travail, le prix de l’énergie, la popularité de Zemmour. La seule chose qui n’augmente pas sous Macron c’est l’indemnisation chômage.

Et la joie de vivre.

C’était soi-disant une mesure « phare » de son quinquennat. Bizarre, d’habitude le phare c’est ce qui t’aide à trouver le bon chemin et à t’éloigner des rochers, pas à t’écraser dessus. (Ce qui prouve bien que Jupiter nous mène en bateau depuis le début.)

Une modification des règles de calcul qui pénalisera donc 1,15 millions d’allocataires, qui subiront une baisse d’allocation de 17% en moyenne, et jusqu’à 40% pour certains d’entre eux. Normal quoi.

C’est vrai, y en a assez de tous ces privilégiés qui profitent du Système, on les connaît bien, on l'a déjà entendue un milliard de fois votre rengaine :

- Blablabla, les chômeurs qui se la coulent douce avec leurs allocs pendant que d’autres se tuent au travail...

- Blablabla, les gens du voyage qui ont des Mercedes et des BMW pour tirer leurs caravanes de luxe...

- Blablabla, les gens qui vivent en HLM, mais qui ont quand même les moyens d’avoir des paraboles et des écrans plats géants pour regarder Hanouna...

- Blablabla, les familles qui font plus de trois gamins juste pour toucher les allocs de la rentrée, un classique...

- ...

Quoi ? les milliers de milliards d’évasion fiscale du Système, révélés par les « Pandora Papers » ??? Oui, bon, c'est du détail !

L’objectif étant de réaliser 1 milliard d’économies par an sur les indemnités dues au chômeurs. Attends, 1 milliard ? Mais il a lâché combien pour la police là déjà ? +1,5 milliard, c’est ça… tu la vois l’entourloupe là ? Mais dis-donc Jupiter, si tu continues on va finir par croire que tu préfères les gentils policiers aux méchants chômeurs, là ! C’est qu’on me la fait pas, à moi !

Macron veut inciter les chômeurs à la reprise du travail, en prônant notamment les valeurs du « mérite » et de « l’effort ».  C’est quoi, c'est une vision politique ou un programme de régime pour perdre du poids ?

Selon Macron, le calcul de l’assurance-chômage doit être revu car c’est bien connu, les chômeurs sont trop payés, ils gagnent plus en restant sur leurs canapés qu’en étant au travail :

« En France, on doit toujours bien mieux gagner sa vie en travaillant qu’en restant chez soi, ce qui n’est actuellement pas toujours le cas ». Non mais franchement, dire ça en 2021 !! C’est un gouvernement ou une rediff des sketchs des Inconnus ?

« Il faut s’assurer qu’il n’est jamais plus rentable de ne pas travailler que de ne pas travailler ». Bah, ça dépend pour qui ou pour quoi :

- Pour ton bonheur, ta santé, ton espérance de vie, ton plaisir, ton humeur…etc. : Plus rentable

- Pour les patrons : Moins rentable

Le thème de l'assistanat c’est quand même assez pratique, ça revient fréquemment sur le devant de la scène, surtout en période électorale.

L’assistanat quand t’es président, c’est comme un Opinel : c’est légal, tu le gardes dans ta poche, tu le sors quand tu veux, mais tu sais que tu peux faire très mal avec.

Assistanat, Insécurité et Immigration : dans cet ordre ou dans un autre, c’est toujours le tiercé gagnant des élections en France.

Mais bon c’est vrai, il faut bien le reconnaitre :

« Les chômeurs sont trop payés, y a qu’à leur baisser les allocs et tu vas voir qu’ils vont en trouver vite fait du travail »

« En France on peut plus rien dire »

« y a trop d’étrangers, on est plus chez nous »

« Zemmour il dit pas que des conneries »

« Y a pas d’argent magique »

« Ce qu’il leur faudrait aux jeunes, c’est une bonne guerre »

« On s’en jetterait pas un petit dernier par hasard ? » 

Gouverner la France, c’est rien d'autre qu'avoir une discussion entre alcooliques au bistrot. Si tu préfères, tu peux remplacer :

- discussion par talk-show

- alcooliques par chroniqueurs

- et bistrot par CNEWS ou BFMTV

Macron il te sort tellement de clichés à la minute qu’à un moment tu sais plus si c’est un Président ou un appareil photo qui gouverne le pays.

Quitte à enfoncer les portes ouvertes, est-il nécessaire de rappeler que le « chômage » est une invention du capital pour nous menacer et nous maintenir bien sagement à nos emplois ? Monter les classes les unes contre les autres pour éviter de s’unir contre les vrais méchants…diviser pour mieux régner… toussa … dois-je encore écrire que l’allocation ne peut dépasser 75 % du salaire précédent ??? Fais chier de gaspiller de l’encre électronique pour ça…

Le chômage c’est comme le coronavirus, les fantômes ou les demandes de divorce de ta femme, c’est juste une menace invisible bien pratique pour pouvoir te faire peur et te faire faire tout ce qu’ils veulent. Comme par exemple, je sais pas moi :  maintenir les inégalités en place sans que la population se rebelle ??? 

Enfin, le seul point positif, c’est que pour une fois Jupiter n’a pas servi ses intérêts personnels : quand il sera au chômage en mai 2022, la baisse des allocations s’appliquera forcément aussi à lui.

Allez, à la semaine prochaine.

Zantrop.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Covid long : ces patientes en quête de solutions extrêmes à l’étranger
Le désespoir des oubliées du Covid-19, ces Françaises souffrant de symptômes prolongés, les pousse à franchir la frontière pour tester des thérapies très coûteuses et hasardeuses. Dans l’impasse, Frédérique, 46 ans, a même opté pour le suicide assisté en Suisse, selon les informations de Mediapart.
par Rozenn Le Saint
Journal — Extrême droite
L’extrême droite et ses complicités tacites
Au lendemain de l’agression de journalistes et de militants antiracistes au meeting d’Éric Zemmour, les rares condamnations politiques ont brillé par leur mollesse et leur relativisme. Au pouvoir comme dans l’opposition, certains ne luttent plus contre l’extrême droite : ils composent avec elle.
par Ellen Salvi
Journal — Social
La souffrance à tous les rayons
Le suicide de la responsable du magasin de Lamballe, en septembre, a attiré la lumière sur le mal-être des employés de l’enseigne. Un peu partout en France, à tous les niveaux de l’échelle, les burn-out et les arrêts de travail se multiplient. La hiérarchie est mise en cause.
par Cécile Hautefeuille et Dan Israel
Journal
Sylia (SOS Racisme) : « On n’avait pas anticipé la violence de la réaction de la salle »
Ce soir, retour sur le meeting d’Éric Zemmour à Villepinte avec notre reportage et notre invitée, Sylia, militante de SOS Racisme. De la violence dehors, de la violence dedans, et de nouvelles preuves que le candidat de l’extrême droite est bien, aussi, le candidat de l’ultradroite. Retour également sur les enquêtes « Congo hold-up » avec nos journalistes, Justine Brabant et Yann Philippin.
par à l’air libre

La sélection du Club

Billet de blog
1er décembre 1984 -1er décembre 2021 : un retour en arrière
Il y a 37 ans, le drapeau Kanaky, symbole du peuple kanak et de sa lutte, était levé par Jean-Marie Tjibaou pour la première fois avec la constitution du gouvernement provisoire du FLNKS. Aujourd'hui, par l'entêtement du gouvernement français, un référendum sans le peuple premier et les indépendantistes va se tenir le 12 décembre…
par Aisdpk Kanaky
Billet de blog
Ne nous trompons pas de combat
À quelques jours du scrutin du 12 décembre, il importe de rappeler quel est le véritable objet du combat indépendantiste dans notre Pays. Ce n’est pas le combat du FLNKS et des autres partis indépendantistes contre les partis loyalistes. Ce n’est même pas un combat contre la France. Non, c’est le combat d’un peuple colonisé, le peuple kanak, contre la domination coloniale de la République française qui dure depuis plus d’un siècle et demi.
par John Passa
Billet de blog
Lettre ouverte du peuple kanak au peuple de France
Signé par tous les partis indépendantistes, le comité stratégique indépendantiste de non-participation, l’USTKE et le sénat coutumier, le document publié hier soir fustige le gouvernement français pour son choix de maintenir la troisième consultation au 12 décembre.
par Jean-Marc B
Billet de blog
Pourquoi ne veulent-ils pas lâcher la Kanaky - Nouvelle Calédonie ?
Dans quelques jours aura lieu, malgré la non-participation du peuple kanak, de la plupart des membres des autres communautés océaniennes et même d'une partie des caldoches. le référendum de sortie des accords de Nouméa. Autant dire que ce référendum n'a aucun sens et qu'il sera nul et non avenu.
par alaincastan