Musique du jour : Amel Brahim-Djelloul

Après Aziza Brahim, Amel Brahim-Djelloul, qui n'a aucun lien avec la première. Amel Brahim-Djelloul est une chanteuse d'opéra, une soprano, qui a d'abord étudié le violon dans son Algérie natale, pour ensuite venir parfaire son art en France. Elle a interprété de grands rôles dans des opéras tels Les noces de Figaro, Cosi fan tutte, La clémence de Titus, La flûte enchantée, Falstaff, L'élixir d'amour et bien d'autres. Mais c'est pour sa défense, avec la complicité de son frère, de sa culture berbère d'origine, des musiques du Mahgreb, du Levant et de la musique arabo-andalouse qu'elle figure ici.

Ay Al Xir Inu (sous-titrage en Français) © HENRIDEKABYLIE

Amel Brahim-Djelloul ~ Amedyaz © ingifrance

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.