Musique du jour : Janiva Magness

Janiva Magness est née à Detroit, une des capitales du blues et de la soul. Elle a accumulé les prix, notamment sept Blues Music Award, et publié quatorze albums, le quinzième étant pour bientôt, s'il n'est déjà sorti. La jeunesse de Janiva Magness n'a pas manqué de tragédies : ses deux parents se suicident lors de son adolescence, elle passe par une douzaine de familles d'accueil, est enceinte à dix-sept ans… C'est la collection de disques de son père qui a été sa première initiation, jusqu'à ce qu'elle assiste à un concert d'Otis Rush, et soit "infectée" par le virus du blues. Elle ne se destinait pourtant pas au chant, qu'elle aborda lorsque, ingénieur du son dans un studio d'enregistrement, on l'obligea à faire les chœurs. Ce fut le début de sa carrière de chanteuse.

Janiva Magness - I Won't Cry (Feat. Dave Darling) New Blues Song Pre-Release Live © JanivaMagnessJAMBITS

Janiva Magness - Do I move You © Shirley Coffie

Et quelque chose de "soul" :

Janiva Magness - You Were Never Mine © achatscheibe

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.