Musique du jour : Boogaloo Assassins

Un succès des années quatre-vingt-dix de la Jamaïcaine Dawn Penn, qui fut maintes fois repris, notamment par Beyoncé, Rihanna… Avant ce succès, il en existait une version RnB, de Willie Cobbs, sortie en 1961, elle-même dérivée d'une chanson de Bo Diddley, She's fine, she's mine. Dawn Penn en avait déjà enregistré une version en 1967, un hit en Jamaïque, mais c'est celle gravée sur son premier album en 1994 qui connut le succès international (Dawn Penn a décidé d'arrêter sa carrière musicale après son premier succès, et ne l'a reprise que dix-sept ans plus tard, après avoir travaillé dans des banques, des cabinets comptables, et des compagnies aériennes). Les Boogaloo Assassins en ont fait une version très épicée :

BOOGALOO ASSASSINS - "No No No" (Live at JITVHQ in Los Angeles, CA 2017) #KEEPITHEADY © Jam In The Van

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.