JUSTICE À 2 VITESSES SELON QUE L’ON SOIT CITOYEN OU POLITICIEN

Ce petit agresseur d’un président de la république va passer 4 mois en détention, cela va certainement modifier sa vie, l’expérience sera traumatisante.

Ce petit agresseur d’un président de la république va passer 4 mois en détention, cela va certainement modifier sa vie, l’expérience sera traumatisante. Quand à ce député il y a quelques années Mr El Guerrab, étiqueté LREM mais n’en est plus, à agressé Mr Faure député PS à coups de casques, pour des raisons de concurrence politique, pas de comparution immédiate quand on est député, la justice prend + que son temps.  
Cela montre bien la justice à deux vitesses.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.