Réalisez facilement un beau site Web

En quelques clics vous pouvez créer un site personnel gratuit, d’aspect professionnel et adapté automatiquement à tous les écrans, PC de bureau, smartphones et tablettes. Il sera également bien référencé sur les moteurs de recherche.

22023.jpg

 

Vous avez besoin rapidement d’un site pour partager vos passions ou créer un lieu d’expression pour une association ? Inutile d’être un professionnel de la création Web et de maîtriser le Html, le CSS, le PHP ou le Javascript pour cela car les solutions proposées sont à la portée d’un utilisateur familier avec les outils de base du Web. Vous avez l’embarras du choix parmi une offre abondante de CMS (Content Management Service) tels Wordpress.com, Weebly, Jimdo, etc. pourvus de thèmes graphiques prêts à l’emploi, faciles à utiliser. Sur la partie back office, à savoir la section du site accessible à celui qui l’administre, tous les outils facilitent la création des contenus, texte, images, l’ajout de fonctions telles que les réseaux sociaux. Pour vérifier l’audience de votre site et ses contenus voire affiner votre offre de produits et services, des outils d’analyse contrôlent le nombre de visiteurs, les pages qu’ils consultent, etc. Il y a encore quelques années, les résultats n’étaient pas très professionnels et demandaient plus de temps et de compétences. Ce n’est plus le cas de nos jours avec des solutions parvenues à maturité, exemptes de bugs et gratuites.

Créer facilement des logos

Réaliser un logo, travailler une image n’exige plus la maîtrise d’outils de dessin et de retouche d’images chers et compliqués. De nombreux sites offrent gratuitement des logos de qualité, modifiables par l’utilisateur. C’est le cas de https://pixabay.com qui propose des logos libres de droits. Si votre site est destiné à une clientèle pour vos produits et services, il est indispensable d’acheter les versions payantes qui offrent un domaine gratuit, c’est-à-dire le nom de votre activité, sans mention de l’outil. En bref, chaletsmontagne plutôt que chalets-montagne. wordpress.com pour ne prendre que cet exemple de CMS. Les offres, de 5 € à 15 €/mois, incluent, outre le nom de domaine, un espace de stockage supplémentaire, l’absence de publicité, un support personnalisé, une e-boutique avancée ou encore une optimisation SEO (Search Engine Optimisation). Cette dernière option vous permet d’améliorer le référencement naturel de votre site sur Google et autres moteurs de recherche. Vous n’avez désormais plus d’excuses pour ne pas vous lancer dans la création web.

 

Il existe de très nombreuses solutions pour créer facilement et gratuitement votre site Web, voire une petite boutique e-commerce.

La plate-forme en ligne Wordpress.com – à ne pas confondre avec l’outil de CMS Wordpress.org (téléchargement du code Wordpress) – bénéficie d’une très grande communauté de développeurs, un gage de pérennité et de maturité. On y trouve une aide fournie et des forums d’assistance très actifs. CMonsite permet de créer une e-boutique mais seules les versions payantes peuvent stocker assez d’images pour un site professionnel. Wix propose gratuitement de nombreux thèmes graphiques et son utilisation est très simple. Les utilisateurs plus avancés apprécieront Weebly, qui donne un accès total au code HTML/CSS. Il s’agit d’un des rares CMS permettant d’exporter votre site vers un autre hébergeur.

Expérimentez Jimdo

Voici un outil simple d’utilisation et gratuit pour créer votre site en quatre étapes. Suivez le guide !

 

1- Choisissez un design puis inscrivez-vous

 

22024.jpg

 

Cliquez sur Créez votre site puis ajoutez un thème graphique et inscrivez-vous. Vous pourrez modifier le logo avec l’éditeur en ligne en cliquant sur l’icône en forme de pétale sous le cadre du logo. Saisissez le titre de votre site et les autres champs selon le modèle choisi. Pour changer les photos proposées par défaut, il suffit de glisser les vôtres avec la souris sur le cadre correspondant.

 

 

2- Travaillez avec votre contenu

 

22025.jpg

 

Tous les éléments graphiques sont modifiables de manière intuitive (positionnement des images, agrandissement, lien vers l’image, ajout d’une légende et texte alternatif, partage sur Pinterest). Côté textes, il suffit de cliquer sur le texte d’origine en latin pour le remplacer par le vôtre. L’éditeur vous permet de modifier les styles (gras, italique), la taille des caractères, l’ajout de liens hypertexte.

 

 

3- Changez le design

 

22026.jpg

 

Le design par défaut ne vous plait pas ? Qu’à cela ne tienne, vous pouvez le remplacer en quelques clics. Cliquez sur le logo avec les trois traits horizontaux en haut et à gauche de la page d’accueil puis sur Designs dans le volet qui s’affiche. Pour évaluer le nouveau modèle, cliquez sur Aperçu. Vous également choisir une des trois variations proposées pour le design.

 

4- Modifiez les styles

 

22027.jpg

 

Cliquez sur le logo des applications mentionné à l’étape précédente. Choisissez Style pour accéder aux éléments à modifier (couleur principale du thème, police de caractères pour les titres et les textes, etc.). Notez cependant que les thèmes de base sont réalisés par des graphistes professionnels et que les modifications doivent être effectuées à bon escient sous peine de dénaturer le modèle de base.

 

Améliorez votre référencement sur Google

 

Une fois votre site réalisé, il faut attendre au minimum 2 à 3 semaines avant qu’il soit indexé par Google. Patience donc. Vous trouverez un guide clair et didactique sur le référencement naturel sur le site de Jimdo à l’adresse http://bit.ly/2omn3G4. En bref, vous devez agir sur le contenu de votre site en ajoutant des mots-clés concernant précisément votre activité dans les textes de votre site, dans les titres, dans les textes alternatifs de vos images. N’oubliez pas de créer des profils professionnels Facebook et Twitter, utiles pour développer votre referencement Google hors site. Si votre contenu et vos services sont intéressants et de qualité, vous ne tarderez pas à engranger des abonnés.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.