Sam.
23
Aoû

MEDIAPART

Connexion utilisateur

naturisme cap d'agde

De RéGIS CARISSANT le 18-09-10

ico_contact.gif Ecrivez-lui

En tant que résident vacancier habituel depuis plusieurs années et propriétaire d'un appartement au centre naturiste du Cap d'Agde, je ne peux que souscrire à votre analyse pertinente de la situation actuelle qui prédomine dans ce centre .
Il est bien évident que cette " mafia " du sexe qui sévit au delà des règlements et des lois ne peut le faire qu'avec l'aval et la bienveillance des autorités municipales et publiques de tous niveaux, sans parler bien sûr du rôle néfaste des médias . Tout comme bon nombre de nos amis naturistes, nous n'osons plus dire que nous passons nos vacances au Cap d'Agde ...
Bon courage Madame DENESTEBE .


De ARNAUD TARGAT le 18-09-10

ico_contact.gif Ecrivez-lui

bonjour a tous
merci florence pour cette question un peu incomplètes.
j'aimerai s'avoir pourquoi les enquêtes sur les incendies ne donne jamais de coupable?
j'aimerai s'avoir pourquoi les personnes qui se font incarcérés pour acte sexuelle sur des enfants ce suicide en prison?
j'aimerai savoir pourquoi les permis de construire sont donner aussi facilement sur ce village ce qui prive ce quartier d'espace vert et augmente les problèmes dont tu parle?
j'aimerai profité de cette rubrique pour avoir une pensé a monsieur Jacques assassiné et carbonisé sur sont lits!.
et oui tout cela sur ce village de rêves.

quand a la réponse de notre maire et de sa majorité silencieuse en conseil municipal je te renvois florence a la carte d'entré du village je pense choisis par les services de la mairie.

en arrière plans au dessus de la ligne d'eau tu peu voir notre ville voisine Sète,en premier plan un couple, en second plans une plage normale et ensuite les dunes et la baie des cochons!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

la véritable utilité de notre quartier et d'être, la vaches a lait de la ville d'Agde pour les constructions irréfléchis en courts et celle qui seront voté pendant ce conseil.
et ce au prix de rendre complice Agde de certain commerçants qui ne déclare pas la totalité des salaires, charges social, impôts, sacem et autres.
désolé je ne peu pas donner tous les détails ici pour causes d'enquêtes ou de jugement en court.
la solution a long terme tu le sais florence l'indépendance du village par la création d'une commune et a court terme une remise a plat des droit d'ouverture des boites de nuits et bar de jours.

un retour a une fermeture a minuits me semble rapidement obligatoire et la fermeture des baies vitrés et des toits a 22h pour ce qui font de la musique.

une fermeture a 4 h pour les club et boite de nuits.

pas de terrasse sous les habitation pour les commerces qui ouvre avant 6 heures du matin.

l'obligation de disposé et d'utilisé un terminal de paiement pour les commerces qui font entrée gratuitement leur clientèles sur le village.

quand au reportage du village sur nrj12 juste un publicité monté pour le groupe AGN et quelle que autres commerces avec de beau comédiens.
un conseil si vous voulez faire du bien au village le silence sera bien plus productif, car a chaque reportage télé des wagons de voyeurs, délinquants et autres arrivent.
encore quelle que jours et la tranquillité sera de retour.
florence je t'apporte tous mon soutien dans cette démarche.

bien cordialement.


De MICHEL RONSARD le 19-09-10

ico_contact.gif Ecrivez-lui

Personnellement, nous touvons très bien que le Cap d'Agde soit devenu une référence européenne et meme mondiale en terme de libertinage. De plus, les retombées économiques de cette activité sont incontestablement très importantes pour la commune et donc pour le bien-etre de chacun de ses habitants. Nous pensons que la municipalité a tout intéret a veiller au maintien de cette activité et a son développement.


De JAN LAUTENSLAGER le 19-09-10

ico_contact.gif Ecrivez-lui

Merci pour votre question au Maire du Cap d'Agde. Je suis très curieux aux reponse.
Je n'ose plus inviter mes amis en Hollande pour venir au Cap d'Agde et meme nos enfants et petites enfants ne viennent plus au Cap d'Agde. Quand le maire ne interviens pas, je viens quitter le Cap


De STéPHANE DAVID le 19-09-10

ico_contact.gif Ecrivez-lui

Monsieur RONSARD
C'est en écoutant des imbécilités d'une clientèle comme la vôtre qui n'a que faire de notre ville que nous nous enfonçons vers une médiocrité accrue de l'image du pays dans lequel nous vivons. Vous venez en vacances, anonymement d'une contrée ou vous vivez sans doute discrètement . Vos cotés libertins vous les assouvissez chez nous, mais nous pauvres cons , c'est toute l'année que nous passons pour des pervers à cause de vous ! Quand je vais à paris et que l'on regarde ma femme comme une pute et moi comme un dépravé dès que nous indiquons que nous habitons le cap d'agde, là ca commence à m'inquiéter. Merci à madame Denestebe d'avoir mis ce problème que d'autres enterrent au grand jour.


De ANNA GOLLIN le 21-09-10

ico_contact.gif Ecrivez-lui

Je suis de tout cœur avec Florence Denestebe et adhère entièrement à sa position. Quel naturisme en effet ! Adhérente d'un club où l'on vit le véritable naturisme, où toute personne ne respectant pas l'éthique naturiste, en particulier le respect de soi et des autres, est immédiatement "raccompagnée" à la sortie, où l'on exige encore la possession de la licence naturiste. Demeurant maintenant en Agde, j'aime profiter de la plage naturiste du Cap d'Agde, mais que de choses choquantes ! Toutes les déviances y sont pratiquées, en toute impunité, alors que la loi dit que "vous risquez jusqu'à un an de prison et 15.000 € d'amende pour délit d'exhibition sexuelle si vos ébats sont vus par quelqu'un, qu'il fasse jour ou nuit". Qu'attendent les pouvoirs publics pour appliquer cette loi et pour verbaliser, alors que ce genre de "spectacle" est quasi permanent sur le lieu que nous baptisons (à juste titre) la "Baie des cochons". Non seulement celà assainirait ce lieu, mais ferait aussi rapidement gonfler la cagnotte de l'état !
Lorsque j'entends dire du village "naturiste" que "ce n'est pas un endroit pour les enfants", alors que le naturisme se vit en famille, toutes générations confondues, et que ce sont plutôt tous ces "dégénérés" qui ne sont pas à leur place ! Fort heureusement, il y a encore pas mal de vrais naturistes qui fréquentent la plage, et qui refusent de laisser la place à tous ces errements.
Il faut aussi évoquer les nuisances auditives de certains établissements, qui passent de la musique "pour chauffer" et accompagner les « bains de mousse » toute la journée, et qui perturbent en toute impunité la tranquillité de la plage.
Quelle décadence ! Et quelle réputation pour notre commune !

Newsletter