Sam.
01
Nov

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Quand une parole «mediaparticipante» brûle les planches après avoir inondé l'écran

Au Théâtre de la Madeleine à Paris, lundi 26 octobre, Bérangère Bonvoisin a donc hissé sur scène, comme annoncé, le déroulé des commentaires qui firent leur chemin à la suite de l'article en forme de «parti pris» de Gérard Desportes, «La laïcité est-elle soluble dans le sarkozysme?», mis en ligne sur Mediapart le 22 août 2008.

Bérangère et les 40 blogueursBérangère et les 40 blogueurs © Virginie Guennec
Une quarantaine d'acteurs amicaux donc bénévoles, la plupart issus du Conservatoire (citons Christine Brücher incarnant Vancouver alors avatar numérique de Mlle Bonvoisin), se sont déployés pour un soir singulier, dans et malgré le décor du Voyage de Victor, où s'illustrent en ce moment, les jours ouvrables, Guy Bedos et Macha Méril.

 

En dépit de l'effet statique ainsi obtenu — le handicap fut transformé en concept et les blogueurs entassés sur scène semblaient (ne pas) sortir de la caverne platonicienne —, l'activité intellectuellement capricante que constitue la rédaction de commentaires sur un site participatif indépendant et de qualité sautait à l'ouïe sinon aux yeux. Bérangère Bonvoisin a réussi son «geste artistique, civique et burlesque».

 

Il y a une sorte de vivissection-resurrection de la parole dans cet acte de porter en scène ce qui gisait ailleurs. Jean-Louis Benoît, voilà une quarantaine d'années, s'était ainsi emparé de l'enregistrement clandestin d'Un conseil de classe très ordinaire, avant de clouer sur les planches des mots voletant sur le petit écran (La Nuit, la télévision et la guerre du Golfe), ou, l'an dernier, de fondre sur le Journal de Jacques Foccart (De Gaulle en mai).

 

Par-delà le comique (in)volontaire ou l'indignation prophétique de commentaires soudain sous les projecteurs, le spectacle acclimaté au Théâtre de la Madeleine diffusait le meilleur de la Toile, sourcilleuse, avisée, humaine et incantatoire. Ces internautes, en août 2008, refusaient le sarkozysme tout en l'analysant, le rejetaient tout en le définissant. L'exaspération n'était pas à son comble. L'invective ne tenait pas lieu d'argument massue. En ce sens, Bérangère Bonvoisin et ses comédiens offrirent à méditer sur la grâce précaire d'une réflexion menée en commun dans la précipitation numérique. Des noms d'abonnés infléchissant ce débat d'alors sont gris devenus, sur Mediapart (Joël Martin, Bonne-Voglie...), et les échanges d'aujourd'hui sont parfois trustés par des trolls, ces mouches du coche digitales infécondes...

 

Le spectateur en venait donc, lundi soir, à distinguer un âge d'or vieux de quatorze mois sur Mediapart, qui n'en a pas vingt-quatre ! Vertu vertigineuse d'un art bientôt trimillénaire et siamois de l'agora, cette chambre d'écho de nos rêves, de nos désirs, de nos frustrations personnelles ou politiques: le théâtre...

 

 

Tous les commentaires

27/10/2009, 00:58 | Par dianne

Ça y est ? C'est calé ? :o)) J'ai ouvert la boîte okazou, pas pu m'en empêcher.

Je viens de rentrer dudit "déroulé". Un joli moment sans surprises évidemment, si ce n'est le parti pris de la "caverne virtuelle" fort bienvenu : joli lever de rideau à l'éclairage quasi magique, jolie conclusion fort symbolique*. Chacun son ordi, les uns contre les autres, mais finalement seuls au monde, comme dans la chanson... et le verbe qui tisse la toile... Un "bleu" qui m'accompagnait ne s'est pas ennuyé une minute en découvrant la qualité des échanges. Quelques notes burlesques, comme dans le "vrai virtuel" (?) , irrésistibles interventions du gars qui cherche son billet, son abonnement, de celui qui doublonne malencontreusement, de l'expat qui écrit sans accent.... et la saveur de l'énoncé oral des liens que l'on se balance et qui tombent souvent dans le vide... achetétépédeuxpointsdoubleslash...etc... bidonnant Sourire

Merci Bérangère d'avoir porté ça à bout de bras.

 

 

*Et qui peut être l'occasion de relancer le sujet à la lumière de ce dernier propos.

27/10/2009, 01:05 | Par F Denizot

Défi réussi, bravo!

Un vrai moment de plaisir.

27/10/2009, 01:07 | Par Dominique Conil

Merci, pour celles-ceux qui n'étaient pas là, pour cette fulgurance ! ( Que je calcule: une heure et demie, au mieux ?)

Ainsi la parole internet se retrouve promptement en scène, et encore plus rapidement re-captée sur le net ? Vertige de l'amour...

Merci, aussi, de rappeler qu'il y a parole et écrit, ou parole écrite, que la réflexion n'exclut pas toujours celle de l'autre, que la pugnacité n'est pas forcément teigneuse.

 

 

 

27/10/2009, 01:20 | Par Grain de Sel HV

C'était génial. Antoine le raconte très bien. J'en reviens. Un peu comme le contraire d'un bal masqué: un bal démasqué. On a vu derrière nos pseudos.... et c'était nous aussi. Et quel enthousiasme des acteurs, quel enthousiasme aussi des abonnés de l'époque ! Oui, comme le dit Antoine, une chambre d'écho, un retour sur une époque qui fut un peu notre âge d'or, un formidable moment de trouvailles et retrouvailles....

Un grand merci à Bérangère, qui, un an durant, a rêvé, mijoté, imaginé, conçu, réalisé, remué ciel et terre, convaincu plein de gens, transmis son envie et sa passion, pour nous offrir ce "geste" formidable, merci aux comédiens de s'être prêtés au jeu, merci à Mediapart d'avoir aussi permis cela, ces rencontres, cette énergie.... En croisant les doigts pour que le souffle revienne et que les attentes originelles ne soient .... jamais déçues ?

27/10/2009, 01:50 | Par Grain de Sel HV

Dire aussi aux absents, à Tink, à Dominique Conil, aux Bry, et à plein d'autres, mais aussi très fort parce qu'il était représenté sur scène et depuis longtemps passé au gris, à Bonne-Voglie, qu'ils étaient présents ce soir, comme par magie !

Tu nous lis de temps en temps encore, Bonne-Voglie ? Quand la jeune actrice qui interprétait ton rôle a commencé son "Bonjoir"... je crois que j'ai été retournée jusqu'au fond de la nostalgie !

27/10/2009, 02:01 | Par Pierre RATERRON

Et pour les pauvres provinciaux que nous sommes, comment pourrons-nous partager cette félicité?... Il y a-t-il eu un enregistrement audio ou, pourquoi pas, audivisuel?...

27/10/2009, 08:13 | Par François Bonnet en réponse au commentaire de Pierre RATERRON le 27/10/2009 à 02:01

Oui, la suite dans la journée !

27/10/2009, 08:14 | Par Antoine Perraud en réponse au commentaire de Pierre RATERRON le 27/10/2009 à 02:01

Une vidéo devrait suivre, cher Pierre Raterron. Cela va néanmoins prendre... un certain temps (la Toile, comme feu le morse, possède ses longues et ses brèves).

Bien à vous cordialement,

28/10/2009, 18:45 | Par jamesinparis en réponse au commentaire de Antoine Perraud le 27/10/2009 à 08:14

27/10/2009, 08:48 | Par Serge Koulberg

A bientôt donc pour découvrir "Bérangère Bonvoisin et ses comédiens (offrant) à méditer sur la grâce précaire d'une réflexion menée en commun dans la précipitation numérique". Mais déjà un grand bravo pour l'initiative.

27/10/2009, 10:45 | Par Unidentified

Ravi pour toi, Bérangère! Et pour Mediapart aussi. J'attends la vidéo avec impatience.

27/10/2009, 12:03 | Par Vancouver

Merci...Au réveil ce matin, je me sens encore au travail, pas encore pris conscience que l'aventure avec eux était terminée et je pense un peu à certaines choses qui sont passées à l'as, par exemple d'autres notes "burlesques"oubliées par certains acteurs ,( un commentaire effacé et certains regards de "groupe"qui donnaient de la vie en plus, ou des prises en compte plus grandes de bizarreries de temps.. et de fautes de frappe) et à quelques couacs dans le jeu de certains, mais le bonheur prédomine, l'essentiel était là , et ça a eu lieu , ouf comme dit Arnolphe dans l'école des femmes !

En plus de la vidéo de Mediapart, un vidéaste ami d'une des actrices, Yves Prince, a beaucoup filmé..la veille au soir, la répèt du 25..et la représentation et dans le foyer après..un entretien avec la "vraie" Marielle Billy et d'autres , le matériau vidéo ne manquera pas et nous aurons ainsi plusieurs points de vue , plusieurs regards. Merci à tous !

Il y a un bon article aujourd'hui , écrit par une journaliste du Figaro

Armelle Héliot, ça s'appelle "Bérangère et les 40 diseurs" , et où elle dit du bien des débats de Mediapart ;o)

27/10/2009, 12:24 | Par Stéphane Alliès en réponse au commentaire de Vancouver le 27/10/2009 à 12:03

27/10/2009, 12:28 | Par Dominique Conil en réponse au commentaire de Stéphane Alliès le 27/10/2009 à 12:24

ouh, ouh, jamais on ne lit les commentaires qui précèdent ?Clin d'oeil

27/10/2009, 12:14 | Par Dominique Conil

Elle dit plein de bien tout court:

http://blog.lefigaro.fr/theatre/

27/10/2009, 12:36 | Par Antoine Perraud en réponse au commentaire de Dominique Conil le 27/10/2009 à 12:14

Armelle Héliot, qui fut une présidente courageuse et pugnace de la société des rédacteurs du Figaro après la mainmise de Dassault sur le plus vieux, sinon vénérable, quotidien français, hume le théâtre, tous les théâtres, comme personne. Venue de La Quinzaine littéraire de Nadeau puis du Quotidien de Paris de Tesson, elle incarne une forme de résistance, de dissidence, une lueur dans les ténèbres de la vieille presse. On peut aussi l'entendre au «Masque et la plume» sur France Inter:

http://www.arenes.fr/spip.php?article680

Je précise qu'aucun lien d'intérêt ni d'amitié n'existe entre nous. Ce que j'écris est... gratuit mais essentiel à mes yeux, alors que le monde journalistique s'apprête à vivre des bouleversements semblables à ceux qui touchèrent les moines copistes lors de l'arrivée de l'imprimerie.

Cordialement,

27/10/2009, 14:58 | Par jonath

Bravo Bérangère, merci !!! trés heureux d'avoir fait la connaissance de la responsable de ce projet, qui semble une personne passionnée et passionnante, ainsi que d'avoir permis via cette initiative de rencontrer une partie des abonnés du journal médiapart, de façon trés simple et amicale.

-

je prendrais le temps de donner un avis sur le projet artistique tout à fait original, sincères félicitations pour cette initiative ;-)

 

 

27/10/2009, 14:52 | Par Claire Malbos

Ah Bérangère !

Merci, tu sais, c'est un vrai beau cadeau ce que tu as fais là.

Le regard porté sur chacun par les interprétations des acteurs a réussi à être également moqueur et tendre. (Moqueur : par distance et tendresse et non par perfidie !)

Il y aurait beaucoup de choses à en dire. Rencontres du 3ème type : des gens qui s'écrivent tout le temps se voient un soir pour la première fois en se rencontrant en double : eux-mêmes les vrais, et eux-mêmes ceux qui les jouent.

Ainsi hier j'ai conversé avec Axel et son double, en même temps.

Parfait.

 

Plein de gens vont venir raconter cela mieux et différement ici, je m'arrête là pour l'instant.

C'était humain, cela m'a fait du bien.

 

Bises à tous,

Claire

27/10/2009, 15:42 | Par Vancouver

Je voudrais aussi, ici, dire un grand merci à Dominique Wittorski pour son talent, et sa confiance, quand il a vu il y a deux jours, que je commençais à être épuisée ;o) D'ailleurs je suis encore au lit ! En pyjama avec l'ordi !

Et merci à Corinne N, pour y avoir cru dès le début, et pour son billet de février...

Jean Lecanuet aurait été content je pense ;o))

Oui, Armelle Héliot incarne une forme de résistance j'en suis bien d'accord, tout comme Frédéric Franck, le directeur de ce théâtre "privé"La Madeleine, quand certains théâtres de ma "famille" du "public"avaient refusé le projet ...

28/10/2009, 00:50 | Par Dominique Wittorski en réponse au commentaire de Vancouver le 27/10/2009 à 15:42

Il y a des personnalités que l'on suit sans ambages, Bérangère. Et la confiance est naturelle. Puis il y a aussi tous les commentaires, comme le dit Antoine Perraud "le meilleur de la Toile, sourcilleuse, avisée, humaine et incantatoire".

C'est bien ça, et c'est énorme "sourcilleux, avisé, humain et incantatoire". Puisse toute oeuvre mériter ces 4 qualificatifs.

28/10/2009, 20:52 | Par peneloppe

Ce fut un moment de grâce, comme le souligne Antoine, entre émotion, gravité, et amusement, car l'humour était aussi au rendez-vous. Les acteurs furent époustouflants ! Une actrice a évoqué, après le spectacle, le débat sur l'identité nationale à venir ...

Un faux-vrai MacBook tout blanc, avec sa petite lampe à l'intérieur, en carton, tout léger, une merveille d'ingéniosité, comme un symbole de l'amour que tous ces acteurs ont apporté en pur cadeau, et aussi, dit-elle, parce que nous sommes aussi des matérialistes, té !

Un évènement théâtral, à nul autre pareil.

Bravo Bérangère

Edit : on aperçoit le vrai-faux mac dans la video, avec son petit boudin jaune en articulation d'ouverture, et surtout, ses dessins 'cachés' humoristiques.

05/11/2009, 10:14 | Par Vancouver en réponse au commentaire de peneloppe le 28/10/2009 à 20:52

Merci Peneloppe.

Oui, les autres ordis étaient vrais, mais l'amie Michèle Goddet, qui dit Thierry Reboud, a préféré s'en confectionner un en carton ; c'était aussi plus pratique pour elle qui avait beaucoup de texte à dire et j'avais donné mon accord à condition qu'il ne casse pas la lumière, donnée uniquement par les autres ordis pour ce lever de rideau.

Je pense que c'est Sylvie Thiénot ,qui dit Dianne, que tu as dû entendre parler, sur "l'identité nationale" , mais ce n'est pas dans mes projets pour l'instant...Il faut quand même plusieurs paramètres pour qu'un débat fasse théâtre...

( Il existe une belle pièce, peu connue que John Cassavettes avait écrite pour Gena Rowlands:"La femme sans identité"...qui m'intéresse beaucoup, mais à contre-temps de ce débat là..)

27/10/2009, 20:31 | Par Fantie B.

C'était super, une vraie surprise pour moi que ce spectacle, la vie rendue ? re trouvée ? ranimée car mise en scène, la vie qui était pourtant déjà là dans d'un fil de mediapart, un grand moment de théâtre politique.

Et une occasion de rencontres... (une quinzaine de visages sur des noms, pour moi !)

Je n'en dis pas plus, je suis fatiguée, mais, merci pour tout Bérangère, et merci aussi à tous les acteurs et à l'administration de beau théâtre qui s'est prêté au jeu. (à suivre demain.)

27/10/2009, 22:57 | Par Liliane Baie

Pour moi aussi, ce fut une surprise : comment en une unité de lieu, et un temps à peine marqué, avec si peu de mouvements possibles pur les acteurs, avec un texte fait pour être lu dans le tête-à-tête qu'un internaute a avec son écran, a pu naître une dramaturgie vivante ?

C'est un mystère, comme pour toute véritable création.

Je pense qu'il y a la richesse du thème, qui nous concerne tous, la pertinence de l'article de Gérard Desportes, et celle des commentaires, approfondissant différents aspects du thème initial, comme différents instruments interprétant le thème d'une symphonie, apportant une autre tonalité, une autre interprétation... Il y a surtout l'évidence d'une création collective, celle du fil lui-même, partant de l'auteur de l'article et y revenant régulièrement, mais surtout, à partir de cette création, celle de Bérengère Bonvoisin et des acteurs, qui ont su s'approprier cette création qui s'ignorait, pour la dépasser et en faire une oeuvre éphémère.

La laïcité, cela a du sens, pour beaucoup d'entre nous. A l'heure où il parait qu'il va falloir que nous discutions de notre identité de français, cette pièce peut être vue comme une ébauche de réponse à cette mauvaise question. La liberté c'est un questionnement permanent. Un questionnement personnel, pas une question imposée. Rien n'est acquis, tout est toujours à discuter, et, d'abord, en soi-même. Si on la tient pour acquise, la liberté, on la perd sans s'en rendre compte. Mais on peut dire la même chose de l'égalité et de la fraternité... La vraie question, avant celle de savoir ce que c'est que d'être français, c'est "Est-ce que je suis libre ? Est-ce que chacun est libre ?"

Liberté de penser, liberté de dire, liberté de ne pas être d'accord, liberté de culte, mais aussi liberté de ne pas se voir imposer quelque culte que ce soit, qu'il soit religieux, que ce soit un culte de la personne, ou une glorification de l'état.

Cette pièce nous tend un miroir, à nous, bien sûr, rédacteurs qui apprécions de retrouver sur les planches ces moments supendus où nous nous rencontrons les uns les autres par le truchement de quelques mots tapés sur un clavier. Mais peut-être aussi, comme le suggère Antoine Perraud, miroir de nos luttes dérisoires et pourtant essentielles pour résister collectivement au déclin programmé de la pensée.

27/10/2009, 23:00 | Par Grain de Sel HV en réponse au commentaire de Liliane Baie le 27/10/2009 à 22:57

Tout à fait ça... Merci Liliane !

01/11/2009, 08:18 | Par Vancouver en réponse au commentaire de Grain de Sel HV le 27/10/2009 à 23:00

Oui, c'était ce débat là , et pas un autre .Le " miracle" fut de découvrir qu'il était possible de structurer le "texte" en trois actes.

01/11/2009, 11:54 | Par Axel J en réponse au commentaire de Vancouver le 01/11/2009 à 08:18

Oui, le "coup" des trois actes, génial et tellement pro!

(je manque de vocabulaire pour "pro", il faut dire que les comédiens eux-mêmes, incroyablement bons, nous avaient préparé le terrain pour qu'on garde la conclusion en forme d'ouverture permanente finale)

 

Perso je vais jusqu'à me demander si ce n'est pas aussi la magie du "bénévolat", ou disons de la "gratuité preuve absolue d'amour à la fois pour le sujet et pour le théâtre",

qui a fait sa part pour cette réussite totale?

05/11/2009, 10:21 | Par Vancouver en réponse au commentaire de Axel J le 01/11/2009 à 11:54

Ma réponse est plutôt non, Axel, et ça dépend de chacun des protagonistes... mais c'est un débat, une question (économique) complexe et à discuter sur un autre billet sûrement.

( Avant de revenir aux trois actes -qui furent quatre, un temps- nous avions dit à une des répèts, avec ceux qui étaient là, le "vrai" texte, c'est à dire l'ordre chronologique des jours et heures des posts...c'était intéressant aussi, mais moins).

27/10/2009, 23:24 | Par JoHa

Merci pour ce billet et la video de présentation qui permettent aux zabitants de contrées éloignées de participer. Je me réjouis d'entendre et de voir la video du geste 'artistique, civique et burlesque' de Bérangère pour la geste de Mediapart.

28/10/2009, 03:13 | Par Pierre RATERRON

Mon Dieu!...( comme dirait Michel Onfray) qu'il est agréable ce fil convivial, amical et souvent affectueux! Merci Bérangère( quel charmant prénom...) d'avoir révélé cette fraternité entre personnalités qui , par ailleurs ( et parfois) se chicorent sans tendresse. C'est donc qu'elle existe bien cette appartenance commune... Je n'ai pas eu le plaisir d'être présent ce soir là mais Antoine Perraud donne envie rien que par sa façon de raconter. Bravo à toutes celles et tous ceux qui ont participé à ce spectacle et bien sûr pour Bérangère, total respect!...Vivement la video!...

28/10/2009, 08:47 | Par françois périgny

Ce fut un vrai grand moment d'union*. Etrange et démasqué-masqué. Un ailleurs au présent. Les deux jeunes gens avec qui j'étais (pas médiapartien pour deux sous) ont été scotchés du début à la fin. Bravo, brava, bravi!

(*et des conjonctions formidables. Des présences humaines sur la scéne et dans le bar du foyer, avant (aprés, je suis parti)... conciliantes et réconfortantes. Merci à Peneloppe et Jonath d'avoir été là, côte à côte. Un petit pas pour chacun de nous, un grand pas pour l'humanité.)

Le côté "religieux" du théâtre, son origine et sa présence... Puisse ce don de Bérangére Bonvoisin et "les quarante diseurs", être le moment d'un nouveau départ des débats de Mediapart... Rassembler les divergences, les différences, en une unité de lieu quasi statique, en apparence, mais si mouvante dans la parole, sur une une scéne devant ceux qui sont, cela était une idée géniale, décidément. It was great!

(D'autant que le théâtre était aussi dans la rue, et dans la salle. Un grand moment, vraiment, sur lequel revenir, posément)

28/10/2009, 17:08 | Par Arpège en réponse au commentaire de françois périgny le 28/10/2009 à 08:47

In-cro-ya-ble!

I-nes-pé-ré!

Magnifique!

(je n'y étais pas mais j'aurais tant aimé!)

28/10/2009, 11:26 | Par Grain de Sel HV

En attendant que la vidéo soit visible directement dans le billet d'A.P, ou mise en ligne par le site, voilà déjà le lien pour en avoir un aperçu:

 

 

 

http://www.dailymotion.com/video/xay659_berangere-voisin-et-...

 

C'est Lemur Cata qu'il faut remercier ! Il l'a trouvé hier soir, tout seul avec ses petits doigts de lémurien....

28/10/2009, 17:03 | Par bd plus

Bonjour à toute la troupe d'acteurs et participants de ce projet théatral,

 

Comme prévu, je me suis rendu à vélo depuis Montmartre lundi soir au théatre de la Madeleine en réussissant à me libérer à temps d'une visioconférence. Parti à 20h00 précises et arrivé devant le théatre à 20h15 ! J'attache mon vélo puis je pénétre dans le théatre un peu en sueur après mon effort. Je me dirige donc aux toilettes pour me laver les mains. Un homme chauve portant la moustache me salue et demande s'il peut partager le lavabo avec moi pour s'y laver lui aussi les mains. Je lui réponds par l'affirmative avec un sourire complice. Sa tête me dit quelque chose mais je n'arrive pas à me souvenir pourquoi. Intérieurement, je me demande où est-ce que j'ai bien pû l'apercevoir. Bref je me sèche les mains. Je me dirige alors vers l'orchestre mais je fais demi-tour préférant aller au premier balcon. Là, je m'installe et mon effort à vélo se fait sentir car j'ai vraiment très chaud et je transpire ! Sourire Je récupère tranquillement avant que la pièce ne commence et j'écoute par-ci par-là les quelques conversations qui se déroulent autour de moi. Je découvre que parmi les gens qui m'entourent il y a des professionnels du théatre et des amis des acteurs qui vont jouer dans la pièce. Et donc pas un abonné autour de moi. Surpris

 

La déclamation de l'article de Gérard Desportes en ouverture de la pièce est exquise (quelle voix magnifique Bérangère ! Clin d'oeil). Où comment bien planter le décor de la pièce. Et là je me dis chouette ils ont vraiment bien réussi leur coup pour permettre au spectateur de la pièce de s'immerger dans l'univers du lecteur du journal Mediapart.

 

Après ce préambule arrive sur scène l'homme chauve portant la moustache que j'avais croisé aux toilettes quelques minutes avant. Et là, c'est la révélation mais oui je le connais !!! C'est Ged Marlon (pour ceux qui auraient oublié c'est le barman incontournable de la série culte Palace). J'avoue qu'à cet instant de la pièce je n'ai pas compris quel fonction et rôle il incarnait dans la pièce. Mais je découvrirai qui il est (Raybor) avant qu'il ne le confesse. Je dois vous dire que j'ai trouvé la mise en scène de ce personnage très ingénieuse : Raybor lecteur abonné de Médiapart errant tout au long du fil de la discussion. Très drôle et surtout bien vu. Rire

 

La levée du rideau où l'on découvre la scène est un moment extraordinaire. Car vous avez selon moi réussi le pari de reproduire "l'esprit" d'une discussion en ligne en regroupant tous les protagonistes sur scène munis de leur ordinateur. Totalement surréaliste comme scène et tellement réaliste ! Tranquile Tout ce gentil petit monde interconnecté réuni dans le même espace. Un très joli plan. J'ai regretté de ne pas être équipé d'un appareil photo pour immortaliser cet instant. J'espère que certains d'entre vous l'ont fait.

 

J'étais vraiment curieux et impatient de la manière dont vous alliez interpréter cette discussion. Je dois dire que j'ai été tenu en haleine du début à la fin. Car chaque personnage avec son vrai nom ou pseudonyme conserve sa propre identité et personnalité.

 

Les moments enflammés ou les confrontations d'idées ou encore les coups de gueules sont vraiment jouissifs à vivre avec le son et l'image ! Vous avez créé l'extension, la prolongation de la discussion en ligne. Chapeau ! Clin d'oeil

 

A la fin de la pièce, j'ai dû partir tout de suite car j'étais attendu ailleurs. Donc désolé de ne pas être resté par faire connaissance avec certains d'entre vous ou saluer les acteurs.

 

Sur le chemin du retour à vélo, je me suis fais les réflexions suivantes :

- le concept est génial mais alors pourquoi ne pas en faire un rendez-vous régulier qui permettrai de prolonger sur scène les discussions les plus animées, vives autour des sujets qui nous interpellent sur Mediapart. Et j'avais à l'esprit par exemple le procès Clearstream où l'on jouerait sur cinq semaines l'affaire soit en cinq Actes : un Acte par semaine. Non ?

- la mise en scène de la pièce m'a fait penser que vous pourriez aller encore plus loin afin de rendre encore plus réaliste la pièce pour tenter de reproduire sur scène l'esprit de Médiapart. Par exemple, en vous inspirant du travail d'un dramaturge québécois Daniel Danis (un ami de ma compagne, je l'indique comme ça hein ! donc que certains ne voient pas ici malice de ma part par avance merci) qui utilise dans son écriture les arts technologiques et visuels. Et je pensais après avoir vu la pièce lundi soir à sa dernière réalisation : Kiwi qui exploitait très bien l'écriture, l'image, la photo et la vidéo. Et je me représentais votre pièce ainsi : l'article de presse déclamer ; des images, photos et vidéos projetées sur des écrans qui illustrent l'article, les instants ou moments forts de la discussion ; enfin, le jeu des acteurs comme vous l'avez pratiqué lundi soir sur scène. Et là à mon humble avis, on aurait sur scène la représentation sensorielle et visuelle que vit l'abonné lecteur de Médiapart. Que pensez-vous de ma rêverie ?

 

Encore bravo à tous et mille merci pour ce moment de théatre contemporain, moderne et vivant que l'on aimerait voir bien plus souvent en France !

 

Bien à vous.

28/10/2009, 21:35 | Par Fantie B. en réponse au commentaire de bd plus le 28/10/2009 à 17:03

Compte rendu très juste, bd. La levée du rideau a été aussi un moment très fort pour moi, moment précédé par l'interrogation due au manège de ce personnage qui tâtonnait devant le rideau.

J'étais "dedans" avant que le rideua ne s'ouvre, et le tableau qui est apparu alors est resté gravé, comme uen image magique.

(Tink, je n'oublie pas, mais je n'ai pas le temps d'en dire plus , d'ailleurs je ne trouve pas d'autres mots. Il faudra que ce soit après coup.

Je m'absente une semaine mais je reviendrai sur ce fil)

01/11/2009, 12:15 | Par Martinke_H en réponse au commentaire de Fantie B. le 28/10/2009 à 21:35

Très bien Fantie, je patienterai une semaine.Tranquile

Merci bd pour avoir transcrit l'ambiance, le vélo avant, le partage du lavabo et le lever de rideau. Naration qui me fait l'effet d'un livre audio pour les "non voyants" comme moi, car non présents à cette aventure collective civique. La vidéo me fait espérer que l'intégrale sera bientôt en ligne. Merci à Antoine pour l'article et à tous pour vos commentaires et témoignages. Je me trouve comme devant un grand puzzle, un énorme jigsaw en 4 volets (billets) avec je ne sais combien de commentaires. Il y a comme le parfum des premiers mois de Médiapart. Un air gai et complice. Un bonheur partagé que ce défi relevé par Vancouver, qui m'avait intrigé et "attaché" des mes premiers pas dans le Club. Merci Bérangère. Je vais continuer mon puzzle. En attendant la vidéo.

Je t'embrasse.

Tink

29/10/2009, 16:04 | Par Vancouver en réponse au commentaire de bd plus le 28/10/2009 à 17:03

@ bd , Merci ! ( et pour vos rêveries )

Je vois très bien qui est Daniel Danis, qui avait vu une de mes vraies mises en scène , avec une vraie production , au Théâtre de la Colline ,( du temps, des moyens, des salaires), ce n'est pas le cas d'un geste...Rassembler des acteurs et qu'ils restent, ne fut pas si évident. Car en plus des sept répétitions chorales, il y eut pas mal de répèts individuelles chez moi dans mon appart . Et beaucoup, beaucoup de mails individuels ;o) La dramaturgie dont parle Liliane plus haut, fut aussi de définir qui écoutait qui et à quel moment, la direction des regards, la position des corps dans l'espace etc.

( Mais si vous réalisiez, vous, votre rêverie sur le procès Clearstream , j'irais écouter avec plaisir !)

30/10/2009, 12:15 | Par bd plus en réponse au commentaire de Vancouver le 29/10/2009 à 16:04

@ bérangère bonvoisin

Je pense sincèrement que votre geste théatral généreux et réussi ne doit pas en rester là. Vous avez ouvert une voie et à mon humble avis, il faut aller plus loin avec tous ceux et celles qui se sont impliqués dans ce projet fou et génial.

Le résultat sur scène m'a bluffé et enchanté c'est pourquoi je vous ai fait part de mes idées en toute simplicité. Je vous contacterai en privé à ce sujet dès que ma compagne sera de retour de son voyage.

A propos de ma rêverie sur le procès Clearstream, je ne suis pas un acteur et encore moins un dramaturge... La dernière fois que je suis monté sur scène j'étais en école primaire où j'avais joué Sganarelle dans "Le médecin malgré lui" de Molière. Sincèrement, ça reste un excellent souvenir d'enfance mais je manque de temps malheureusement pour pouvoir envisager de porter un tel projet. Et ce n'est pourtant pas l'envie qui me manque ! Clin d'oeil Mais je me disais qu'en soumettant l'idée comme ça, d'autres pourraient s'en emparer pour réaliser ce projet. Je suis prêt en outre à y apporter toute ma créativité et toutes sortes de contributions pour lui donner vie.

 

Encore toutes mes félicitations Bérangère,

 

PS j'ai rêvé de la pièce cette nuit ! Sourire

28/10/2009, 19:34 | Par dominique gautier

Bravo, belle performance. Le "live" s'est emparé du virtuel pour que perdure l'humanité. Une nouvelle forme de théâtre est née. Médiapart peut se féliciter d'une telle force de créativité de la part d'une de ses abonnées.

28/10/2009, 20:24 | Par Christine Marcandier

J'ai vu la video (trop courte !) qui m'a fait d'autant plus regretter de ne pas pouvoir être là...

Je trouvais l'idée extrêmement intéressante, périlleuse mais essentiellement théâtrale (je l'ai dit ailleurs, dans sa saisie du contemporain, dans son lien du politique et du sociologique, dans sa réflexion en creux sur le langage, ses évolutions, sa manière de refléter des pratiques nouvelles par des faits de langue nouveaux, bref...) et je n'arrivais absolument pas à imaginer la mise en espace de ce lieu si particulier du langage, de ce locus pas toujours si amoenus.

Et je suis scotchée par le peu que j'ai vu, alors que la video n'est rien en regard du rapport vivant de la salle et du public. Et je redis "chapeau bas", non plus pour le projet mais sa réalisation.

Espérons que le théâtre aura là encore rempli sa fonction dans la cité, redonner du amoenus dans le locus, donc ;)

Bravo Bérangère, bravo aux acteurs, quel engagement, quelle énergie !

Et je pense, comme le dit Dominique, qu'on est là dans le plein sens du participatif mediapartien.

28/10/2009, 20:33 | Par Ben.

Rien à rajouter au commentaire de Dominique Gautier ci-dessus , sinon pour dire la satisfaction et le plaisir de te découvrir presque en vrai ainsi que Marielle Billy , Dominique Wittorski, Joel Martin, le beau théâtre de la Madeleine , tous ces comédiens de talent et comme tu dis " le plaisir du débat "

Encore bravo !

28/10/2009, 20:49 | Par MG2

*** Dès la demande de permission de Bérangère Bonvoisin d'utiliser nos commentaires pour une création théâtrale j'ai été intriguée et réceptive.

J'ai attendu le résultat avec impatience. Comme pour un jeu de piste mêlant réalité et fantastique, mêlant l'intériorité féconde et la fébrilité de la rencontre.

Au lever de rideau, la vision de ces comédiens/nes, à touche touche quoique autonomes, m'a embarquée totalement dans ce spectacle/revisitation.

Justes, énergiques, usant avec intelligence de leur charme personnel les comédiens/nes ont valorisé notre aventure au mieux de ce qu'elle fut : un réel échange de questionnements, de contradictions, de vérités nous ayant, au fil des heures, passionnés et rassemblés pour un temps et un tissage tout à fait original et imprévisible.

Mille fois merci à Bérangère, à toutes et tous et à nous-mêmes !

Gisèle Miski

28/10/2009, 22:06 | Par MG2 en réponse au commentaire de MG2 le 28/10/2009 à 20:49

*** J'ai oublié : le plaisir que ce fut de rencontrer, en chair et en os, certains et certaines commentateurs /trices !

Pour les autres cela se fera bien au cours d'une autre occasion....

29/10/2009, 15:32 | Par Vancouver en réponse au commentaire de MG2 le 28/10/2009 à 22:06

Oui, MG2 ce sont tous ces questionnements autour de la laïcité, dont m'ont parlé les spectateurs non abonnés . Ces spectateurs là m'écrivent des mails qui ne parlent pas de doubles ;o) ni d'âge d'or un peu mythique ;o)

Je vous ai cherché, mais oui, on trouvera une autre occasion .

(Il y avait 500 personnes, donc moins que je ne l'espérais et c'est dommage que ce geste- débat soit resté assez confidentiel , pas assez annoncé.)

 

29/10/2009, 16:06 | Par DanN en réponse au commentaire de Vancouver le 29/10/2009 à 15:32

Bravo Bérangère.

 

Bravo à tous les acteurs.

 

J'ai ouïe-dire que ce fut superbe ! De réalisation, de direction d'acteurs, d'interprétation, de décors, ..., d'ambiance !

 

Je suis sûr que c'est le début de quelque chose !

 

D'autres copieront certainement le concept. Il faudra demander des droits d'hauteur ?!

29/10/2009, 16:27 | Par Vancouver en réponse au commentaire de DanN le 29/10/2009 à 16:06

J'ai posé le texte à la SACD ;o)mais je ne sais pas où on dépose un concept ?

Merci Dan !

28/10/2009, 22:21 | Par Axel J

Chers médiamis,

si vous cliquez-droit sur le clip afin de choisir "regarder sur Dailymotion"

(et non sur cette page)

vous aurez le plaisir d'y trouver un commentaire de Bonne-voglie!

 

Merci à lui,

et à tous, pour cette soirée mémorable.

 

Quelle joie profonde de savoir aussi tous ceux qui étaient là, de près ou de loin! Un grand moment, inoubliable!

28/10/2009, 22:25 | Par Grain de Sel HV en réponse au commentaire de Axel J le 28/10/2009 à 22:21

C'est la magie de cet instant qui se prolonge... Des rencontres au delà du bleu, au delà du gris, au delà des pseudos ou des a priori, au delà de l'écran, surtout, plantées jusqu'au cœur de la vraie vie ! Quand laïcité rime avec talent, avec énergie... mais aussi avec enthousiasme et amitié, le pari est réussi !

28/10/2009, 22:43 | Par Christel en réponse au commentaire de Axel J le 28/10/2009 à 22:21

je ne le vois pas Axel, pourrais nous nous le recopier ici? merci d'avance !

28/10/2009, 22:47 | Par Grain de Sel HV en réponse au commentaire de Christel le 28/10/2009 à 22:43

copié-collé:

Bonjoir ;o)
Loin de l'ordi et d'une connexion je n'ai pas pu rencontrer et remercier!
bravo en tout cas, j'espère voir d'autres vidéos et le visages des vogleurs ;o)
courage et sourires,
amitiés à Bérangère et grain de sel et à, et à, et à.... toutes/tous ;o)
Lionel

28/10/2009, 22:56 | Par Christel en réponse au commentaire de Grain de Sel HV le 28/10/2009 à 22:47

Merci, je ne sais pas pourquoi je ne réussissais pas a la lire, et ce même avec un compte ouvert chez Daily motion, je dois être vraiment malade !

28/10/2009, 22:58 | Par Grain de Sel HV en réponse au commentaire de Christel le 28/10/2009 à 22:56

Moi, même avec un compte ouvert, je n'arrive pas à lui répondre... C'est comme quand on voit le visage d'un ami très cher au travers du hublot et qu'on sent que déjà le navire s'éloigne mais qu'on n'a pas pu réussir à lui dire....

01/11/2009, 08:26 | Par Vancouver en réponse au commentaire de Grain de Sel HV le 28/10/2009 à 22:58

Bonjour Bonne-voglie -Lionel si tu lis !

Elodie Chanut a bien défendu les "anti-cléricaux primaires de gauche" ;o)

28/10/2009, 22:24 | Par Christel

Super la vidéo merci, ça donne une idée de ce que cela a pu être ! J'aurais adoré être dans la salle, beaucoup de plaisir a voir s'exprimer dans cette vidéo des blogueurs d'ici, sur la scène ou hors scène !

28/10/2009, 22:31 | Par michbret

Juste un regret. Ne pas avoir été là.

 

J'avais tout bloqué, du moins je le croyais mais "urgence professionnelle" comme on dit. Dommage pour moi, car cela semble génial, au vu de la brève vidéo.

 

Bravo Bérangère et toute l'équipe!

29/10/2009, 00:04 | Par minor swing en réponse au commentaire de michbret le 28/10/2009 à 22:31

même regret !

 

Bibliophylos

28/10/2009, 23:55 | Par Henri Roger

 

Pas facile de passer de l'idée à sa réalisation.

Bravo et merci.

 

30/10/2009, 12:24 | Par Vincent Verschoore

Merci pour la vidéo, trop courte bien sur mais ca donne une idée. Sympa aussi de voir quelques médiapartiens en vrai! Bravo Bérangère et toute la troupe.

31/10/2009, 13:16 | Par Vancouver en réponse au commentaire de Vincent Verschoore le 30/10/2009 à 12:24

Et tu verras Vincent, l'interprétation et même la traduction.. le jeu si fin de Sonia Masson sur ton texte.. dans la vidéo elle a le tee-shirt rouge Chavez .

Je voudrais dire aussi à Raymond B ( Raybor), que je ne me moque aucunement de vous, et que j'apprécie vos commentaires en général; mais dans ce débat précis, je n'ai pas résisté au comique de situation et ai donc inventé ce personnage virtuel ( Ged Marlon), franchissant ce rideau pour nous faire entrer dans un autre monde. J'ai pensé qu'après tout, vous m'aviez donné votre accord et que le texte était lisible sur Mediapart. Merci à vous !

.

Je viens de retrouver la 1ère fois où je parle du projet...c'était le 26 Août 2008, sur un billet de Sébastien Rome qui s'appelle :

" A qui appartiennent les textes sur Mediapart ? " Dans l'édition Meta-Mediapart.

 

31/10/2009, 15:03 | Par Antoine Perraud en réponse au commentaire de Vancouver le 31/10/2009 à 13:16

C'est curieux, chère Bérangère Bonvoisin, vous répondez à Raymond B (Raybor), comme s'il avait manifesté son courroux d'être moqué, mais aucune trace d'une telle manifestation ne figure dans ce déroulé des commentaires: nous (lecteurs) hésitons donc entre un désir de contre-champ et un plaisir d'ellipse...

Bien à vous cordialement,

31/10/2009, 15:36 | Par françois périgny en réponse au commentaire de Antoine Perraud le 31/10/2009 à 15:03

"Nous" (je ne parlerai qu'au nom de "nous-trois": ma fille, son ami et moi) n'y avons vu aucune moquerie cinglante, ni ironie méchante, que de l'humour, une prise de distance, parfois (souvent). Je peux lire les fils de cette façon-là, maintenant. Y compris mes commentaires et mes billets. Tout cela peut être théâtre. Et l'est, d'une certaine façon, non?

31/10/2009, 15:58 | Par Christine Marcandier en réponse au commentaire de françois périgny le 31/10/2009 à 15:36

Un grand théâtre du monde, au sens plein... ;)

01/11/2009, 17:36 | Par raybor en réponse au commentaire de Antoine Perraud le 31/10/2009 à 15:03

Merci Antoine Perraud de vous faire mon avocat. En effet, mon seul commentaire était pour exprimer mon plaisir d'être interprété par Ged Marlon. Rien d'autre.

05/11/2009, 10:26 | Par Vancouver en réponse au commentaire de raybor le 01/11/2009 à 17:36

C'est vrai et je vous en remercie.

Dans l'incertitude du désir de contre-champ, je m'éclipse -bientôt- et pars me reposer sur une plage normande..pour y réfléchir .

 

31/10/2009, 16:53 | Par Martinke_H

pas eu le temps, rien lu, juste regardé en coup de vent les images sur le lien de James,

je vais trouver le temps ce weekend. J'ai un tresor comme un bon livre que je vais regarder lire ou/et ecouter. c'est ça aussi la magi.

Bises à tous je vais dormir, et reviens demain.

tink

31/10/2009, 18:01 | Par Martinke_H en réponse au commentaire de Martinke_H le 31/10/2009 à 16:53

voir plus haut

01/11/2009, 11:15 | Par Grain de Sel HV

Une vidéo intégrale n'a-t-elle pas été tournée ? Je pensais que les extraits diffusés sur le site n'étaient que des amuse-gueule apéritifs en attendant le plat de résistance (dans tous les sens du terme) !

01/11/2009, 12:24 | Par Martinke_H en réponse au commentaire de Grain de Sel HV le 01/11/2009 à 11:15

Attends Grain, d'après ce que je comprends ça va venir. C'est du boulot. Vanc' à besoin de souffler et puis des bénévoles ça travaille en général le reste du temps ou court chercher du boulot ou des papiers... puis il y a les repas du dimanche en famille, ou du samedi soir entre amis,...mais je comprends, nous sommes tous impatients.

Vanc', peut-être celà pourrait être interessant d'ouvrir une édition (participative?) dédié où on collectionne l'ensemble des morceau de ce qui à précédé (le point de départ et les differents articles, puis le(s) film(s) vidéo(s) et tout ce qui suivera peut-être)

01/11/2009, 13:25 | Par Grain de Sel HV en réponse au commentaire de Martinke_H le 01/11/2009 à 12:24

Non, ce n'est pas à Vancouv' que je pensais (elle avait bien trop à faire pour s'occuper en plus de filmer!), mais à la rédaction de MediaPart ! Il y avait une jeune femme avec une caméra, je pensais qu'elle avait filmé le spectacle en entier (et même aussi des interviewes d'abonnés et de comédiens avant le spectacle et après !)

01/11/2009, 15:21 | Par misol

parmi les commentaires nous voyons qu'il y a beaucoup de "parisiens" habitués de Médiapart, ce devai ttêtre une idée et un spectable réussis , c'est dommage que les 'provinciaux', encore une fois, soient les laisser pour compte...intéressant en tous cas.

 

01/11/2009, 18:19 | Par Vancouver en réponse au commentaire de misol le 01/11/2009 à 15:21

Bonsoir misol de Medoc.

Quand j'étais normande... il m'est arrivé de réaliser quelques gestes gratuits.. que les parisiens n'ont pas vu.. mais là, oui malheureusement j'habite Paris. Et donc d'autant plus touchée que plusieurs abonnés de province , Corinne, Fantie, Pierre, se soient déplacés malgré le coût du train.

03/11/2009, 08:48 | Par Sylvain Manyach en réponse au commentaire de Vancouver le 01/11/2009 à 18:19

Certes, mais nous pauvres provinciaux, pourrons nous profiter de ce beau travail ?

02/11/2009, 16:25 | Par Marielle Billy

Le travail de Bérangère, comme preuve que tout peut devenir théâtre, mais pas dans n'importe quelle condition, et il me semble qu'une des conditions premières c'est la conviction chevillée au sens aigu du décallage, du burlesque.

Et cela produit du politique et de la générosité, de quoi se sentir revigoré. Merci à toute la bande et la chef d'orchestre ! et puis merci à la salle qui respirait une bien belle écoute.

04/11/2009, 11:24 | Par Axel J

Reçu un courrier ce matin de Yv P. qui en ce moment est plutôt charrette et n'a pas encore eu le temps de dérusher ses vidéos,

mais bon, rien ne presse, pour un fil qui de toutes manières partait de très très loin?

:-)

02/12/2009, 16:21 | Par Vincent Verschoore en réponse au commentaire de Axel J le 04/11/2009 à 11:24

Il y a t'il du neuf concernant cette vidéo?

02/12/2009, 16:49 | Par Axel J en réponse au commentaire de Vincent Verschoore le 02/12/2009 à 16:21

Pas de nouvelles, bonnes nouvelles?

Peut-être Bérangère aura-t-elle plus de précisions? Ou une autre Parisienne?

15/12/2009, 13:50 | Par Vancouver

Ooohhhhh !!!

Très touchée, émue..plus que je ne saurais dire..je viens de recevoir ce matin votre cadeau !! Je transmets à l'équipe...!!

Juste merci, Grain folle, Marielle, Antoine, Dominique et Christine, Axel, Ben et Christiane, F.Denizot, MG2, Tonymaj, Serge , Peneloppe, Corinne, Dan, Claire...MERCI du fond du coeur...

Je vous embrasse, ( je bois à vous !)

Bérangère

ps) Axel, Vincent,René Lorient, Raymond B, et les autres, je n'ai toujours pas vu les images, il faut encore attendre que Yves Prince soit moins débordé..il a commencé à" monter" ce qu'il avait de la répèt du 25..et des gros plans du 26 pendant la représentation ,il semble content, mais malheureusement sa 2ème caméra -fixe- pour les plans larges a été bousculée par des spectateurs et les images de cette 2ème caméra, ne sont pas utilisables... Et j'avais bêtement refusé l'offre-cadeau de Anne de s'en occuper pensant qu'il y aurait trop de monde pour filmer etc.

A suivre..donc, avec mes amitiés,

Vanc'

15/12/2009, 14:01 | Par peneloppe en réponse au commentaire de Vancouver le 15/12/2009 à 13:50

Ah tu bois déjà ? Tu ne perds pas de temps, tu as bien raison Sourire

15/12/2009, 15:24 | Par Vancouver en réponse au commentaire de peneloppe le 15/12/2009 à 14:01

J'obéis à Baudelaire ;o)

Non, juste une coupe maintenant, je joue ce soir ;o) et je tél aux acteurs laïcards, athées ou croyants ;o)

Sincèrement , c'est beaucoup trop.. ces cadeaux ..mais bon je prends ! Et vous écris en privé à chacun(e) ces jours-ci.

15/12/2009, 16:14 | Par Antoine Perraud en réponse au commentaire de Vancouver le 15/12/2009 à 15:24

Que et où (je ne sais si c'est français) jouez-vous ce soir, chère Bérangère ?

Amitié,

15/12/2009, 16:57 | Par Marielle Billy

Je trinque de loin avec "notre" Bérangère, non qu'elle nous appartienne mais parce qu'elle est des nôtres.

Bérangère joue dans La petite Catherine de Heilbronn, de Kleist, à L'Odéon.

Grand salut à chacun.

15/12/2009, 17:07 | Par Christine Marcandier

La grande Bérangère dans La petite Catherine...

Merci à toi, Bérangère, pour Dom et moi, c'était aussi une manière de te dire à quel point nous avons regretté de ne pas être là et d'avoir manqué ce "geste" dont tout, dans tes commentaires, dans ce laboratoire en mouvement de la représentation qui se préparait, se montait, se répétait - que tu partageais avec nous -, disait la pertinence.

Amitiés.

10/02/2011, 09:07 | Par Vancouver

.

22/12/2009, 15:01 | Par Fantie B.

"une tension comme dans un polar..."

Là, on est tendus !

26/12/2009, 18:33 | Par françois périgny

Sur lequel laquelle revenir posément...

Une relation m'a parlé aujourd'hui d'une vidéo de l'avénement qu'il aurait vu... Où ça? Où ça?

 

 

29/12/2009, 09:13 | Par Marielle Billy

Alors j'attends ....

31/12/2009, 13:03 | Par Vancouver

 

C'est la dernière ce soir à l'Odéon-Berthier, porte de Clichy, et il y a une "fête" après vers 22h30, 23h , Marielle , Christine, et ceux qui veulent ;o)

(Hier, miracle du théâtre, dans l'assemblée de spectateurs il y avait d'un côté Michel Piccoli et de l'autre Jacques Toubon.)

Cher Antoine, ceci est mon 1869 ème et dernier commentaire , merci, et bien à vous .

Vancouver

31/12/2009, 13:06 | Par kairos en réponse au commentaire de Vancouver le 31/12/2009 à 13:03

Je ne sais ce que les traditions théâtrales permettent de dire ou souhaiter, je vous laisse choisir ce qui est le meilleur pour la réussite de cette soirée et toutes celles qui viendront en 2010! Amitiés.

01/01/2010, 12:38 | Par Antoine Perraud en réponse au commentaire de Vancouver le 31/12/2009 à 13:03

1869, chère Bérangère, c'est la dernière année de tranquillité pour Napoléon III...

Meilleurs vœux pour l'an 2010.

Amicalement,

01/01/2010, 19:59 | Par Anne Guérin-Castell en réponse au commentaire de Vancouver le 31/12/2009 à 13:03

Bérangère, une personne que j'aime m'a raconté ce matin comment elle a pu assister, mardi, à l'une des dernières représentations de La Petite Catherine… aux Ateliers Berthier :

“On m'a dit qu'il n'y avait plus de places. Comme j'ai insisté, on a fini par me dire que je pourrais en avoir une, mais très mal placée. J'ai dit ça m'est égal. Je peux rester assise sur une marche. En fait, ce n'était pas une marche, mais des chaises rajoutées devant le premier rang. Jamais je ne me suis trouvée aussi bien placée. C'était formidable de voir, de si près, le jeu, les expressions. Tout était très beau, magnifique.

Tout à coup, j'ai senti une grande douleur. Je n'étais pas capable de dire si c'était dû à la position, à mon âge [elle aura bientôt 91 ans], ou si c'était autre chose. La douleur était si forte que j'ai cru que j'allais mourir. J'ai pensé : "Mourir là, au théâtre, en regardant cette pièce, mais quelle belle mort !"”

Elle est restée jusqu'à la fin. Elle est aujourd'hui hors de danger. Une pneumonie…

01/01/2010, 12:43 | Par peneloppe

Bonne Année bérangère

Mes voeux les plus sincères

Affectueusement

05/01/2010, 22:57 | Par Vancouver

De 1869 à 1872 ... la "Semaine sanglante" est passée...Meilleurs voeux Peneloppe, et à vous tous.

 

24/10/2010, 00:22 | Par Dominique C

Où l'on apprend que BonneVoglie ne squattait pas encore (enfin "pas déjà") chez son amie le Miel aux pates... car il était abonné...

27/06/2013, 20:25 | Par JoëlMartin

"Des noms d'abonnés infléchissant ce débat d'alors sont gris devenus, sur Mediapart (Joël Martin, Bonne-Voglie...)"

Entre temps, je suis reviendu...

Newsletter