Mer.
23
Avr

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Laïcité : la nécessité d'un bouclier constitutionnel

Trop, c'est trop... La seconde visite du président de la République au Vatican dépasse, cette fois, l'entendement. Le président est-il encore dans la légalité constitutionnelle, c'est-à-dire dans le respect de l'un de ses principes, celui de laïcité ?

En décembre 2007, lors de sa première visite, le discours du Latran et son « insulte » aux instituteurs avait, avec raison, choqué mais le protocole, déjà accommodant, avait garanti un « jeu de rôle » où chacun conservait ses prérogatives sans toutefois pousser trop loin le curseur. Nous sortions de la campagne électorale présidentielle... et le président s'en tenait, à l'époque, à échafauder des constructions intellectuelles aléatoires dans l'environnement des cultures et des religions : la laïcité devait devenir positive, comme tant d'autres concepts que le discours de « rupture » de l'époque dictait.

Or, à dix-huit mois du prochain scrutin présidentiel, le président vient, sur la laïcité, brutalement de changer de braquet. « Sa visite de la basilique Saint-Pierre de Rome, juste après son rendez-vous avec Benoît XVI, ne devrait pas passer inaperçue », écrit Jean-Marie Guénois dans le Figaro du 5 octobre et d'ajouter « Non pour des paroles mais pour une prière » !

Et quelle prière... et dans quelle circonstance ! Jusqu'alors, les présidents de la République française qui se sont rendus au Vatican n'ont jamais assisté à une « messe pour la France » ou « une prière pour la France » de manière officielle et ostentatoire, transformant en acte public et acte d'Etat un geste qui ne relève que de la vie privée. Les recherches ont conclu que seuls le général de Gaulle et Jacques Chirac avaient sollicité un « temps » personnel pour accomplir une démarche qui ne brouillait pas le « code » de la laïcité : le général était allé prier à sa manière dans un lieu distinct du lieu traditionnel où se lit la « prière à la France » et Jacques Chirac s'était rendu dans une paroisse éloignée des chapelles officielles.

En se livrant, au-delà du devoir de sa fonction, et au cours régulier d'une visite publique, à l'une des codifications de la spiritualité, spécifiquement destinée à l'Etat dont il a la charge de gouvernance, le président accepte une tutelle que la République a une fois pour toutes gommée, voici plus d'un siècle. C'est un acte de soumission et une ligne jaune de franchie...

Le président prend le risque, par cet « état d'exception », de ne plus être le président de tous les Français. Certes, ce n'est pas une nouveauté. Mais une « prière à la France » publique devant le chef de l'Etat et vraisemblablement de hauts fonctionnaires l'accompagnant abaisse la nation au rang servile de fille soumise et non aînée d'une Eglise et d'une seule. Cette laïcité n'est sûrement pas positive ; c'est la négation même de la laïcité, œuvre de tolérance et d'acceptation de toutes les religions, de toutes les cultures et naturellement de tous ceux qui se situent hors d'un champ de spiritualité.

Un bouclier constitutionnel à inventer

La leçon de décembre 2007 et celle d'octobre 2010 doivent servir, à l'avenir, d'exposé des motifs pour une réflexion approfondie sur le périmètre présidentiel de la laïcité. Si le principe est acquis, les dérogations en sont devenues, hélas, la règle...

L'art et la manière de gouverner du président de la République, soufflés par des « malins », consiste à écorner, à peu près dans tous les domaines, les traditions, modes d'emploi, vade-mecum ou guide des usages, à peu de frais ; c'est-à-dire en déclarant, par principe, toléré et donc susceptible de faisabilité, tout ce qui n'est pas spécifiquement interdit par un texte.

Convenons qu'il faudra bien borner, au titre d'un devoir de précaution nouveau, et dans des domaines précis comme la laïcité ou certains comportements en matière de séparation des pouvoirs, les droits et obligations présidentiels et gouvernementaux. Une Constitution repensée, dans le cadre d'une alternance, s'honorerait de conditions de garanties données au peuple français pour que le respect de toutes ses croyances, de toutes ses opinions soient préservées de toute déviance personnelle assujettissant la République à des exhortations divines publiques.

Bien évidemment, le voyage de Rome n'est pas innocent ; il s'inscrit dans une stratégie de reconquête d'un électorat chahuté au cours de l'été. La « prière à la France » ostentatoire et l'acte public décomplexé est tout autant destinée à l'opinion qu'à la hiérarchie catholique. Une hiérarchie qui, le 5 octobre, a clairement, par la cosignature du président de la Conférence des évêques, réaffirmé, dans le communiqué du Conseil d'églises chrétiennes en France, son inquiétude face au projet de loi Besson.

De Rome, le président de la République veut signifier qu'en matière religieuse, il est aussi le chef et gardons nous de trop d'emballement pour une caution papale estivale demeurée néanmoins ambigüe avec des propos à géométrie variable, et dans des circonstances particulières.

Denys Pouillard, directeur de l'observatoire de la vie politique et parlementaire ; site www.vlvp.fr

Tous les commentaires

08/10/2010, 09:39 | Par lannig

En se rendant à Rome, NS est allé à Canossa, pour y faire amende honorable après s'en être pris aux Roms ! C'est une humiliation qui n'a rien d'une reconnaissance !

08/10/2010, 09:55 | Par max angel

Comme tous les jours : indigne de sa fonction et fossoyeur des valeurs de la République.

On attend les parlementaires qui auront assez de courage pour l'accuser de Haute Trahison, seule accusation constitutionnelle pour qu'il soit traduit devant la Haute Cour.

Mais pour moucher l'enchifrené encore faudrait-il ne point être soi-même morveux.

08/10/2010, 12:29 | Par freddy en réponse au commentaire de max angel le 08/10/2010 à 09:55

Naboléon n'a aucune culture, il n'en a pas besoin.

De fait, il ne sait pas ce que recouvrent les valeurs de la République.

La seule chose qu'il sache est : que faut il que je fasse pour rester PR encore 5 ans ? Que faut il que je fasse pour qu'on m'admire, qu'on n'aime que moi, qu'on me reconnaisse comme un brillant homme politique, que je rentre dans l'Histoire ?

Guidé par des miroirs déformant auxquels sans cesse il demande : "miroirs, mes beaux miroirs, qui est le plus beau de la forêt aujourd'hui ?".

"Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur"

08/10/2010, 13:45 | Par French spin doctor en réponse au commentaire de freddy le 08/10/2010 à 12:29

Superbement bien vu !

11/10/2010, 03:58 | Par lettres presidentielles en réponse au commentaire de freddy le 08/10/2010 à 12:29

Napoléon, lol, c'était surement pas bigot, le Napo, vu comment il a été "chiper" la couronne impériale "romaine" des mains de l'auguste pontifex maximus. . Napo était là pour imposer aux religieux le pouvoir de l'Homme sur le spirituel. voir sarko se coucher devant le pape, c'est ne rien entendre à ce pays. et c'est pas sur en plus que les catho apprécie réellement qu'il tente de se refaire en minaudant sous les ors et l'encens du divine empereur blanc

08/10/2010, 13:17 | Par SweetHome en réponse au commentaire de max angel le 08/10/2010 à 09:55

@ Max A ... qu'en ces termes cela est bien dit ... et d'accord avec vous : NS grand officier dans l'ordre des fossoyeurs de la République ... cette "prière" à Rome est une insulte à la constitution qu'il doit ... défendre !!

08/10/2010, 10:01 | Par Marc Andrault

Comme je l'ai indiqué dans un billet paru hier, la prière en question n'est pas seulement inconstitutionnelle, elle est hypocrite puisque N. Sarkozy ne croit pas au Dieu que le président invoque.

08/10/2010, 10:11 | Par pierre papillault

Resterait ils quelques ors du sacre de Bokassa? ça pourrait peut etre lui servir à notre Nabot leon ?

08/10/2010, 10:19 | Par JoëlMartin

Et une rupture sarkozyenne de plus : la rupture avec la séparation de l'église et de l'état.

C'est un signe ostentatoire de plus du viol sarkozyen de la laïcité républicaine.

En outre, c'est purement électoraliste : il s'agit de ramener l'électorat catholique éloigné par l'affaire des Roms.

Le nanodémagogue en permanente campagne électorale est bien meilleur candidat qu'il n'est président.

Ce cryptomonarque est un bien triste sire.

08/10/2010, 10:35 | Par jean_paul_yves_le_goff

.

La laïcité de la république française est un problème grave qui mérite beaucoup plus de sérieux que ce qui n'en est dans les commentaires ci-dessus et les autres accompagnant le même billet du même auteur.

.

http://www.mediapart.fr/club/blog/denys-pouillard/071010/laicite-la-necessite-dun-bouclier-constitutionnel

.

Le problème n° 1de la laïcité, comme celui de la religion d'ailleurs, est le problème de l'ignorance, voulue, acceptée, cultivée.

.

jpylg

08/10/2010, 14:00 | Par voodoochild en réponse au commentaire de jean_paul_yves_le_goff le 08/10/2010 à 10:35

Le problème n° 1de la laïcité, comme celui de la religion d'ailleurs, est le problème de l'ignorance, voulue, acceptée, cultivée.

l'ignorance de quoi? de l'existence de votre dieu?

08/10/2010, 14:17 | Par jean_paul_yves_le_goff en réponse au commentaire de voodoochild le 08/10/2010 à 14:00

.

Merci de votre question, même si le ton me semble aussi déplacé qu'est ridicule votre pseudo.

.

L'ignorance en question est une ignorance complète du problème, tant du point de vue historique que sociologique qu'anthropologique que philosophique.

.

Les commentaires de ce fil, inspirés par des préférences politiques partisanes à court terme me semblent inquiétants parce qu'ils témoignent de ce qu'une opinion publique aussi peu éclairée et se prenant, par dessus le marché, pour le meilleur de la conscience politique est manipulable à volonté.

.

jpylg, anarchiste chrétien.

08/10/2010, 14:53 | Par voodoochild en réponse au commentaire de jean_paul_yves_le_goff le 08/10/2010 à 14:17

"le ton me semble aussi déplacé qu'est ridicule votre pseudo"...

aurais-je froissé votre amour-propre, cher ami anarchiste chretin, pardon, chretien?

vous savez, la plupart des laïcs que nous sommes s'en f... de vos croyances, la plupart même les respecte volontiers.

Pourquoi la laïcité, et donc le droit et la liberté de ne pas adhérer, semble-t-elle tant vous effrayer?

08/10/2010, 15:05 | Par jean_paul_yves_le_goff en réponse au commentaire de voodoochild le 08/10/2010 à 14:53

.

à pseudo voodoochild.

.

Oubliez mon amour-propre et toutes mes caractéristiques psychologiques si bien connues des perroquets formatés qui constituent 95%, au moins, des abonnés de Médiapart.

.

La laïcité ne m'effraye pas; je pense même faire ce que je peux pour la défendre.

.

Et pour l'instant, la défendre cela me semble passer par dénoncer des ignorants comme vous.

.

C'est votre ignorance qui m'effraie; non pas en ce qu'elle vous serait personnelle; vous avez parfaitement le droit d'ignorer ce que vous voulez ignorer; mais que cette ignorance soit le fait d'un si grand nombre, comme on le voit à travers tous ces commentaires, et que ce soit cette ignorance qui prétende défendre la laïcité, oui, il y a de quoi être effrayé.

.

jpylg

08/10/2010, 15:11 | Par voodoochild en réponse au commentaire de jean_paul_yves_le_goff le 08/10/2010 à 15:05

@ l"anarchiste chrétien"

 

dites-nous donc ce que nous ignorons tous, nous, les perroquets formatés, ô votre grandeur éclairée, nous brûlons de connaître la Vérité!...

08/10/2010, 15:27 | Par jean_paul_yves_le_goff en réponse au commentaire de voodoochild le 08/10/2010 à 15:11

.

"ô votre grandeur éclairée, "

 

au pseudo voodoochild

.

J'ai l'impression que vous me comprenez très, très mal.

.

Ma conviction profonde, au contraire, c'est que l'ignorance vous va comme un gant. Gardez-la.

.

jpylg

08/10/2010, 18:29 | Par voodoochild en réponse au commentaire de jean_paul_yves_le_goff le 08/10/2010 à 15:27

@ l"anarchiste chrétien"

votre humilité et votre tolérance n'ont d'égales que votre courtoisie...

que faut-il donc savoir absolument pour pouvoir défendre le principe de laïcité?

(et puis que savez-vous de mon ignorance...)

08/10/2010, 21:32 | Par voodoochild en réponse au commentaire de voodoochild le 08/10/2010 à 18:29

alors jpylg, on se dégonfle?...

08/10/2010, 14:34 | Par JoëlMartin en réponse au commentaire de jean_paul_yves_le_goff le 08/10/2010 à 10:35

Le commentateur sentencieux et méprisant ci-dessus, doctorant perpétuel qui suppose chez autrui une ignorance "cultivée" (oxymore débile), est de plus en plus insupportable et prétentieux.

A l'en croire, seules ses élucubrations pompeuses, péremptoires et cultivant l'absurde seraient sérieuses.

Quel ego maladivement boursouflé !

Y a-t-il un psy dans la salle ?

08/10/2010, 18:06 | Par SweetHome en réponse au commentaire de JoëlMartin le 08/10/2010 à 14:34

Oh ouiiii ! y'a-t-il un docteur dans la salle ... pour ce "doctorant" et qui s'affiche comme tel ... "perpétuel" vous avez raison JoëlM ... mais quel est ce pédant, outrecuidant ? ... quel est ce paranoïaque ? ... jamais vu pareille agressivité de facto dans des commentaires ...

Content d'apprendre que je fais partie, au passage, des "95% de perroquets" fondant la communauté des abonnés de Médiapart ... à moins que mon ego sur dimensionné me fasse basculer du côté des 5% ...

11/10/2010, 18:29 | Par Cacochyme en réponse au commentaire de jean_paul_yves_le_goff le 08/10/2010 à 10:35

"Crétin la semaine chrétien le dimanche" j'ai entendu ça ce matin, par shasard sur France Inter que je n'écoute plus que rarement, dans la bouche de Thomas Legrand je crois...

08/10/2010, 10:29 | Par Jacques HOUDOUIN

Rappel de mon commentaire d'hier au sujet du président. Vous avez parfaitement raison de dénoncer les atteintes à la laïcité de l'état qu'il a commis et qu'il commet mais son comportement outrage également la foi catholique puisqu'il foule au pied quotidiennement ces valeurs morales qu'il cite en exemple en servant l'argent comme un maître, en persécutant les petits et les pauvres, en promouvant l'injustice, les exemples de ces comportements foisonnent sur ce site!

08/10/2010, 10:37 | Par fauxNicole Delattre

Les réactions d'hier ayant disparu (dommage, ça en faisait davantage) :

Le principe de la laïcité de l'Etat français est "d'admettre tous les cultes mais de n'en reconnaître aucun". En décembre 2007, Sarkozy avait déclaré que "jamais l'instituteur n'égalera le curé, le rabbin et l'imam sur le plan des valeurs morales". En octobre 2010, il fait obédience au Pape comme un roi de l'ancien régime. Façon de mettre Benoit XVI dans sa poche par tant de piété, après les "inquiétudes" exprimées par ce dernier cet été, et par la même occasion, l'électorat catholique de droite. Et n'oublions pas que Sarkozy n'a de leçons de morale à recevoir de personne, même pas du Pape, c'est lui qui demande une prière pour la France, tel Pétain dans un autre temps. Un pape ne saurait refuser de prier pour la France, cette fille préférée bien que longtemps dévoyée, de l'Eglise catholique.

08/10/2010, 10:40 | Par jean_paul_yves_le_goff

.

" Les réactions d'hier ayant disparu ..."

.

Elles n'ont pas disparu, mais il semble qu'il ait plu à l'auteur de dupliquer son message.

.

jpylg

.

http://www.mediapart.fr/club/blog/denys-pouillard/071010/laicite-la-necessite-dun-bouclier-constitutionnel

08/10/2010, 10:46 | Par menane

Agnostique, je ne prendrai parti ni pour, ni contre aucune religion (qui ne m'inspirent pas plus de confiance l'une que l'autre).

Mais je trouve lamentable, voire ignoble, cette utilisation d'une religion à des fins strictement politiques, contredisant un comportement destructeur et matérialiste. Comme l'aurait dit Brassens: "cela signifie que pour eux, l'évangile c'est de l'hébreu"

08/10/2010, 11:06 | Par lukko

J'ai des amis,catholiques sincères et honnêtes,qui s'efforcent de mettre leur conduite en accord avec leur foi , et je peux vous dire que le travail du dimanche, l'absence de politique familiale , les injustices sociales ,l'exaltation de l'égoïsme ,le culte de l'argent ...tout ça ils le rejettent violemment( sans parler des lois sur l'avortement) . Alors je doute de l'efficacité electorale de cette pantalonnade vaticane . " Aucun homme ne peut servir deux maîtres... vous n'adorerez pas Dieu et Mammon." (Matthieu ) .

08/10/2010, 11:24 | Par crabetambour en réponse au commentaire de lukko le 08/10/2010 à 11:06

Mais lui il adore Dieu et Manon..........oups!

08/10/2010, 11:23 | Par joelle.lanteri@orange.fr

ce type est à lui tout seul un foutage de gueule.

un vrai larron pris la main dans le sac .

08/10/2010, 11:32 | Par mamou63

Il est en plein délire, ce président!

je ne décolère pas! un président d'une république laïque se rend au vatican pour la 2° fois (a-t-il pris son portable pour y lire les textos de gens indignés??.)..et soyons heureux, cette fois, il n'est pas accompagné de guignols de service!...pour flatter le pape, pour récupérer un électorat catholique...c'est pas hypocrite, ça?...et pour une prière pour la Fance...là, j'enrage! j'ai été élevée par des parents instits, hussards noirs de la III° république; NS m'a déjà dit que le curé avait plus d'importance que l'instituteur et je n'ai pas avalé l'insulte...et maintenant, il faudrait que j'aie droit à une prière ?? NON, monsieur, je suis laïque moi, monsieur, c'est là ma gloire et mon soutien...

 

08/10/2010, 14:05 | Par âge du faire en réponse au commentaire de mamou63 le 08/10/2010 à 11:32

"je suis chrétien, voilà ma gloire, mon espérance et mon soutien" est ma chanson préférée d'enfant de la guerre.

Mais je suis aussi un hussard noir de la Répiblique et ce président me donne envie de VOMIR!

Que faire? Prendre le maquis?

Je m'interroge tous les jours en lisant Médiapart.

En tout cas, heureuse de n'être pas toute seule? Je suis bien avec vous chère voisine.

08/10/2010, 11:44 | Par Myrelingues

A quoi bon ? celui déposé ce matin a déjà disparu ....

08/10/2010, 11:49 | Par aetius

Sa petitesse insignifiante montra, dans l'exercice du pouvoir si peut de " vertu "que Dieu lui-même s'en offusqua, et lui botta le c....

08/10/2010, 11:55 | Par Arielle

Indigne de sa fonction.

08/10/2010, 12:00 | Par victorinox

Messieurs les censeurs rendez nous Larry Clarke !!!

Que l'imposteur étouffe au Vatican!!!

 

08/10/2010, 12:03 | Par jean_paul_yves_le_goff

Comme je le disais sur l'autre fil, ce sursaut pour la défense de la laïcité me semble tout à fait passionnant.

.

jpylg, anarchiste chrétien.

.

.. © .

.

L'autre fil :

.

http://www.mediapart.fr/club/blog/denys-pouillard/071010/laicite-la-necessite-dun-bouclier-constitutionnel

08/10/2010, 12:48 | Par danivance

Merci Denys Pouillard pour cet article.

Constitution : extrait Art. 1

La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l'égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d'origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances. Son organisation est décentralisée.

L'art. 1 peut paraître insuffisant pour protéger la laïcité. Sarkozy interprète la phrase : elle respecte toutes les croyances comme la permission d'encourager, de financer, les croyances avec des fonds publics. Il oublie le mot laïque qui est à la 2em place des qualificatifs de la République et ce n'est pas un hasard.

En fait son interprétation de la laïcité est celle que vous décrivez c'est-à-dire extrêmement négative, soumise aux religions et aux sectes (n'oublions pas qu'il a reçu le N°2 de la Scientologie).

Donc, d'accord avec vous, un bouclier constitutionnel défendant la laïcité est indispensable.

On pourrait aussi parler de bouclier pour défendre la République sociale, mais je suis hors sujet.

08/10/2010, 12:55 | Par Azalée

La cocaïne chez l'opium: ils ne peuvent que bien s'entendre. Non aux drogues dures! Tous dans la rue mardi prochain!

08/10/2010, 13:11 | Par Patrick Gabriel

 

RDV de fachos complètement alliénés......!

Et puis arrêtez de qualifier le petit cafard de "président". Il préside que dalle. Usurpateur de la République, oui ! Mais Président de la France qui le vomit, certainement pas.

Il est temps d'en revenir au débat "Républicain ou Démocrate".

Si les lycéens et étudiants entrent vraiment dans la danse, au-delà de la question des retraites -arbre qui cache la forêt- "pour qui sonne le glas" !

08/10/2010, 13:17 | Par jean_paul_yves_le_goff

.

La conception de la défense de la laïcité qui transparaît dans la quasi-totalité des commentaires de ce fil (et de l'autre, du même titre et même auteur) me semble tout aussi inquiétante qque les attaques très réelles subies par celle-ci.

.

jpylg

08/10/2010, 13:38 | Par Raymond Boutou

Sarko le Résident des intégristes Kapitalistes !

Et il a réclamé au pape un rosaire pour sa nièce, entend-on à France-Inter !!!!!

08/10/2010, 14:01 | Par M Pilet

LAICITE ! j'écris ton nom..

Merci pour ce bel article

Que le Pape ait accepté de se laisser instrumentaliser m'étonne toutefois...car il ne doit tout de même pas être dupe de la piété de son visiteur !

08/10/2010, 14:03 | Par fauxNicole Delattre

"Les religions sont le soupir de la créature affligée, l'esprit d'un monde sans esprit, le coeur d'un monde sans coeur ; elles sont l'opium des peuples."

C'est la phrase complète de Marx, qui n'a jamais été aussi vraie qu'en ce début du XXI° siècle, car le monde devient de plus en plus sans esprit et sans coeur. Soupirez, créatures affligées par le néo-capitalisme mondialisé, priez, vivez par l'esprit saint, aimez de tout votre coeur, mais surtout, ne vous révoltez pas car la révolte et l'esprit critique sont oeuvres du démon.

Bien qu'il ne connaisse rien aux religions, Sarkozy est tout à fait capable d'entendre ce message-là. A sa façon et dans son style de langage, c'est celui qu'il nous sert.

 

11/10/2010, 18:38 | Par Cacochyme en réponse au commentaire de fauxNicole Delattre le 08/10/2010 à 14:03

Bien avant Marx:

«Toutes les religions promettent des récompenses pour les qualités de coeur ou de volonté, mais aucune pour les qualités d’intelligence ou de compréhension.» A.Schopenhauer


08/10/2010, 14:23 | Par patrick 44

Grand merci à Sarkozy qui a eu la bonne idée de solliciter une "prière pour la France"...mes rhumatismes s'en portent déjà beaucoup mieux...

A moins que ce soit l'effet de ce doux soleil d'après-midi qui me réchauffe les épaules...,???

A qui se fier ?

08/10/2010, 14:25 | Par scurlabet

@ lukko plus haut.

En ce qui me concerne je trouve la bienveillance de l'article de la croix (*) sur le sujet

http://www.la-croix.com/Nicolas-Sarkozy-renoue-le-dialogue-avec-Benoit-XVI/article/2441907/4078

assez déplacé, et je n'ai pas l'optimisme mentionné plus haut pour le recul et l'intelligence du catholique moyen lecteur de la croix. (Dieu merci il y en a d'autres !)

On est revenu à l'alliance du sabre et du goupillon.

Une raison de plus pour penser que Benoit XVI n'avait pas l'intelligence que lui prêtait H.King du moins au début.

 

Quant à Sarko, il n'en est pas à un calcul politique prêt. Et son procès n'est plus à faire dans ce journal.

 

(*) que je suis allé voir pour l'occasion...

08/10/2010, 14:28 | Par patrick 44

A la réflexion, Sarkozy n'est peut-être qu'un nouvel avatar du "chrétien anarchiste" qui se serait échappé de la cage dorée de Médiapart...

A qui se fier ?

08/10/2010, 14:37 | Par maurer

"cette "prière" à Rome est une insulte à la constitution qu'il doit ... défendre !! "

Et une insulte aux personnes de foi.

Au delà de la laïcité, ce qui me choque terriblement, c'est qu'un homme puisse revendiquer a des fin électorales une dimension sociale de partage, de fraternité et d'amour, alors que ces actes et ses réformes expriment le contraire.

L'enseignement de Jésus, qui ne se réfère à aucun dogme si ce n'est celui de libérer les hommes de l'esclavage, est bafoué depuis des siècles, par bon nombre de personnes qui se disent chrétiennes dont NS.

Un homme religieux de coeur ne peut avoir de religion, car les religions par essence divisent les hommes. Voila certainement cette religion dont nous parlait Jésus Christ.

08/10/2010, 15:08 | Par danivance

 

@ M Pilet

Que le Pape ait accepté de se laisser instrumentaliser m'étonne toutefois...car il ne doit tout de même pas être dupe de la piété de son visiteur !

Le Pape aussi est en recherche de légitimité. Avec tous les scandales qui l'ont éclaboussé, une reconnaissance par la venue de Sarkozy est toujours bonne à prendre. C'est un échange de bons procédés entre gens de mauvaise foi.

La République devrait plutôt demander des comptes au représentant de ceux qui ont torturés pendant des années des gamins dont ils avaient la garde et sous protection de leur hiérarchie.

08/10/2010, 16:54 | Par cirta

" Le sot regarde le doigt et non l' objet que celui-ci désigne". Le problème n' est pas Sarkozy , mais le cadre qui lui permet de sévir. Quand les démocrates de gauche mais aussi de droite vont-ils accepter de considérer que la Constitution, et surtout l' élection du président au suffrage universel DIRECT, loin de constituer le stade abouti de la Démocratie ne représentent qu' une caricature de celle-ci et fait de la France, à peu de chose près une république bananière. Y a-t-il un seul grand pays démocratique dont la constitution possède aussi peu de contre-pouvoirs? Pouvoir exécutif, pouvoir législatif, pouvoir judiciaire et médiatique sont entre les mains du même personnage .

Mais l' élection au suffrage universel direct, parce qu' elle permet à un seul de s' adresser non à des individus mais à "une masse" lui permet de faire les promesses les plus démagogiques mais surtout d' être cru . cf. 2007!!!!

08/10/2010, 17:10 | Par mikekombrett

N'en déplaise à Jpylg, je suis en grande partie d'accord avec la plupart des commentaires ci dessus.

Etant athée par conviction et mûre reflexion, je n'ai pas de problème avec la religion mais plutôt avec ceux qui l'imposent.

La laïcité, autant que je sache, ne s'oppose pas à la religion à condition qu'elle reste dans un cercle privé et dans des lieux de culte affectés et ne déborde pas dans la sphère publique.

Qu'un président de la république française bafoue honteusement tous les fondements de la république, remet en cause le principe même de la laïcité, est prêt à tous les subterfuges à des fins électorales, y compris se servir du fait religieux, la honte et le deshonneur s'abat sur notre pays .

Le respect, que j'estime être indispensable au dialogue, est le dernier souci du prédateur de la république. Seul comptent pour lui le pouvoir et la reconnaissance de son clan.

Quand j'écoute dire que les abonnés de Médiapart sont formatés, ça me fait doucement rigoler ...

Que dire alors de la grande majorité des téléspectateurs de TF1, F2, de la grande majorité de la presse écrite ( sauf qqs titres indépendants dont MDP ) enfumés et drogués au populisme, abêtisés au possible pour libérer du temps de cerveau disponible pour Coca Cola ( dixit P.Le Lay ) ...

Le siècle des Lumières n'a malheureusement pas vaincu l'obscurantisme des religions. Tout est à refaire ...

11/10/2010, 18:40 | Par Cacochyme en réponse au commentaire de mikekombrett le 08/10/2010 à 17:10

La plupart des Lumières étaient des culs-bénis!

08/10/2010, 21:37 | Par jean_paul_yves_le_goff

.

Le niveau moyen des interventions est d'une rare bêtise.

.

Je tiens à le souligner et j'en copie scrupuleusement l'adresse parce que c'est particulièrement significatif des ravages qu'opère le formatage sur les esprits.

.

J'en profite, pour souligner par la même occasion, que ces stupidités sont l'exclusivité du club, la rédaction de Médiapart ayant préféré ne pas parler de la visite de Sarko 1er au Vatican.

.

jpylg

08/10/2010, 22:50 | Par SweetHome en réponse au commentaire de jean_paul_yves_le_goff le 08/10/2010 à 21:37

@ seigneur des esprits Ô grand JPYLG !!

Vous vous prenez pour qui ? ... je vous crois plus proche de la bouffonnerie intellectuelle parisienne que de l'humilité éclairée qui sied à ceux qui pense la complexité du monde avec prudence et distance ... à l'opposé de l'autoritarisme qui vous caractérise sans l'ombre d'une quelconque démonstration, voire argumentation ... non vous préférez l'insulte et l'amalgame : au final vous n'avez rien d'autre à dire que votre détestation de ce qui est dit par autrui ! ... tout un programme pour un doctorant niant niant !!

Info : l'église de scientologie recrute déposez vite votre CV ... leur programme intellectuel devrait vous convenir à merveille !! et cessez de nous abreuver de vos âneries !! ...

Rassurez-vous beaucoup ici pense par eux mêmes ... assez pour débusquer l'imposteur ... sous le post !!

09/10/2010, 06:22 | Par fauxNicole Delattre en réponse au commentaire de SweetHome le 08/10/2010 à 22:50

Je me joins à la prière des pauvres en esprit, des formatés, des bien-pensants de gauche, des laïques mal-sachants, des ignorants, des pécheurs par bêtise : Saint et courageux jpylg sans pseudo dont la présence est partout comme celle de Dieu soi-même en personne, vous qui savez si bien lire en nous et qu'on ne saurait tromper, éclairez-nous : QUELLE EST NOTRE FAUTE ?

09/10/2010, 09:52 | Par jean_paul_yves_le_goff en réponse au commentaire de fauxNicole Delattre le 09/10/2010 à 06:22

.

Madame Delattre,

.

NOTRE faute - me permettrez-vous de faire remarquer que j'écris NOTRE faute et non pas VOTRE faute ? - NOTRE faute est la servitude volontaire.

.

Vous devriez le savoir puisque vous enseignez la philo.

.

jpylg

09/10/2010, 11:14 | Par voodoochild en réponse au commentaire de jean_paul_yves_le_goff le 09/10/2010 à 09:52

quel rapport avec la laïcité?

Parce que vous avez lu de la Boétie, le monde entier devient ignorant a vos yeux...

Parce que vous êtes un bouffon servile vous pensez qu'il en est de même pour tout le monde...

vous êtes ridicule (et lassant...)

09/10/2010, 11:41 | Par fauxNicole Delattre en réponse au commentaire de jean_paul_yves_le_goff le 09/10/2010 à 09:52

Toujours aussi délicat dans l'allusion cher monsieur Le Goff ; c'est justement parce que j'ai enseigné (vous n'êtes pas toujours bien renseigné) la philo que j'ai appris à ne pas tout mélanger et surtout à ne pas croire un seul livre ; mais je lis ci-dessus que que ce n'est pas la peine d'enseigner la philo pour savoir ces choses. Ce qui ne va pas chez vous, c'est que vous avez lu quelques livres de philo et les prenez pour l'évangile ; c'est en quoi vous êtes chrétien (le chrétien croit à l'évangile) mais vous croyez être anarchiste, puisque La Boétie et son copain Montaigne n'ont pas été de vrais bons chrétiens. En tout cas, ce n'est pas une édition rare de Montaigne que Sarkozy a offert à Sa Sainteté.

Ceci dit, vous n'avez toujours pas répondu à ceux qui vous demandent en quoi notre défense de la laïcité est aussi stupide etc..., l'argument de la servitude volontaire valant pour n'importe quoi (dixit le prof de philo)

09/10/2010, 13:27 | Par jean_paul_yves_le_goff en réponse au commentaire de fauxNicole Delattre le 09/10/2010 à 11:41

.

J'ai rarement envie de m'adresser à vous, madame Delattre, et en l'occurrence, je n'ai rien d'autre à vous dire que cela.

.

jpylg

11/10/2010, 18:42 | Par Cacochyme en réponse au commentaire de jean_paul_yves_le_goff le 08/10/2010 à 21:37

Crétin la semaine, Chrétien le dimanche! Vivement dimanche...

08/10/2010, 22:14 | Par Williams CAVELIER

La chasse aux voix est ouverte on dirait? Après le FN, les cathos...

Du goudron, des plumes.

08/10/2010, 23:12 | Par extralucide

Raté pour Carla, dans son carnet, la case PAPE ne sera pas cochée

09/10/2010, 03:02 | Par SAINE COLERE en réponse au commentaire de extralucide le 08/10/2010 à 23:12

Vraiment cette priere m'empeche de dormir !

09/10/2010, 09:38 | Par extralucide

Le cancre a récité le "Notre Père". Je suppose qu'il avait un prompteur ou un souffleur. Quelle honte !

09/10/2010, 09:44 | Par extralucide

J'ai une idée. Il faudrait faire un concours(tiens un con cours, ca me rappelle qq) pour trouver le meilleur "Notre père " de Sarkozy, comme par exemple :

Notre père

Qui êtes à la City

Donne-nous notre enveloppe quotidienne

ETC.. , etc..

Et puis, zut, je ne m'en rappelle plus mais je vais y penser

09/10/2010, 11:24 | Par winoc

 

bien d'accord avec,cet article!

aux un faux,sur france 2 ,hiers je me suis dis ,"c'est la première fois que je vois cela! incroyable.!!

je prie régulièrement et suis croyant !

 

09/10/2010, 11:29 | Par Jean-Yves Cognac

La constitution se suffit largement à elle-même, nul besoin de rajouter de la loi à la loi...

Le tout est de l'appliquer et de la faire appliquer, ce que nous ne faisons pas, ni nos dirigeants qui ne l'appliquent pas, ni même nous qui ne demandons pas de comptes...

Nous sommes donc complices et nous satisfaisons de cette servitude et c'est ce que JPYLG voulait dire à mon sens...

Quant à la laïcité, son champ d'application doit être repensé...

En 2010, la situation n'a plus rien à voir avec celle de 1905 !!!

En 1905, la négociation a eu lieu entre 2 parties, l'état et la religion chrétienne, je dirais même essentiellement catholique...

Or en 2010, de nouveaux courants sont apparus au sein de la communauté chrétienne mais on assiste également à l'importance de plus en plus grande prise par les musulmans dans notre société...

Le pacte laïque de 1905 n'est donc plus adapté à la situation actuelle.

Il faut se sortir de ce clivage laïcs vs pratiquants dans lequel nous nous laissons enfermer.

Je vous conseille d'ailleurs la lecture de ce billet :

http://www.mediapart.fr/club/blog/henri-lelievre/081010/reflexions-sur-la-strategie-du-clivage

Ce que Sarkozy fait dans le champ politique, il le fait également dans le champ sociétal sous tous ces aspects et ça marche...

Un coup je te joue Sarko le presqu'anticlérical (les Roms), un coup je te joue Sarko le cul-béni...

Un coup je te joue Sarko l'européen, un coup je te joue Sarko le souverainiste...

Redéfinir le pacte laïque ne doit pas se faire contre les pratiquants mais avec eux...

Sortons du clivage et rentrons dans l'oecuménisme...

On ne peut évacuer la foi de millions de pratiquants du champ sociétal d'un revers de main laïque à coup d'apéros-sauciflards et de rappel de vieilles lunes comme "opium du peuple" et autres raccourcis...

Et c'est un laïc amateur de sauciflard qui vous le dit...

09/10/2010, 11:46 | Par voodoochild en réponse au commentaire de Jean-Yves Cognac le 09/10/2010 à 11:29

@ concombre masqué

"En 2010, la situation n'a plus rien à voir avec celle de 1905"

Ce n'est pas une question d'époque, et il ne s'agit pas d"évacuer la foi de millions de pratiquants du champ sociétal d'un revers de main laïque à coup d'apéros-sauciflards et de rappel de vieilles lunes comme "opium du peuple" et autres raccourcis", seulement la religion n'a rien a faire avec la politique, c'est tout.

"Redéfinir le pacte laïque ne doit pas se faire contre les pratiquants mais avec eux..."

tout à fait d'accord

10/10/2010, 11:10 | Par Jean-Yves Cognac en réponse au commentaire de voodoochild le 09/10/2010 à 11:46

Cher Voodoochild (amateur du divin Jimi ?), êtes-vous vraiment sûr que la religion n'ait rien à voir avec la politique ou est-ce seulement ce que vous souhaiteriez ?

Cordialement.

13/10/2010, 11:22 | Par sylvia dorance en réponse au commentaire de Jean-Yves Cognac le 09/10/2010 à 11:29

Aaaaaaaaaah, enfin on respire un air plus pur dans ce fil. Merci cher concombre !

 

09/10/2010, 11:37 | Par jean_paul_yves_le_goff

.

@ concombre masqué.

.

C'est exactement ce que je veux dire.

.

A un détail près. Quand vous dites : "Le pacte laïque de 1905 n'est donc plus adapté à la situation actuelle", vous montrez, selon moi, que vous êtes également dans une ignorance relative, mais importante, du dossier.

.

Car la loi de 1905 n'a jamais été adaptée. Elle a créé non pas un régime de laïcité, mais un régime de semi-laïcité, ce qui est tout à fait différent. Notamment en raison de sa précarité. (Ce qui permet à Sarko 1er de faire ce qu'il fait et à d'autres de faire ce qu'ils voudront, comme l'avait signalé très justement Bayrou en 2007, lors de la première visite du chanoine à Rome).

.

Les rédacteurs de la loi de 1905 n'avaient pas prévu que l'Eglise refuserait la séparation (pour ne l'accepter que 19 ans plus tard, en 1924). Cela a tout faussé. D'ailleurs on peut se demander si, de toutes façons, une loi pouvait mettre un terme à une union fusionnelle vieille de 1500 ans.

.

Je ne fais pas insulte aux ignorants quand je dénonce leur ignorance. J'emploie seulement le terme qui convient. Moi-même, j'étais dans la même ignorance avant que je ne consacre deux années à l'étudier.

.

Je ne l'ai pas seulement étudiée dans les manuels d'histoire de connivence, mais dans les archives.

.

Et pour vous confier un petit aperçu de mes états d'âme, je suis tout à fait ravi que mes propos emmerdent les perroquets formatés.

.

jpylg

09/10/2010, 11:50 | Par Jean-Yves Cognac en réponse au commentaire de jean_paul_yves_le_goff le 09/10/2010 à 11:37

"D'ailleurs on peut se demander si, de toutes façons, une loi pouvait mettre un terme à une union fusionnelle vieille de 1500 ans."

Je pense que vous mettez là le doigt sur le fond du problème, qu'on appelle communément notre éducation "judéo-chrétienne"...

Que nous le voulions ou non, c'est notre héritage et c'est l'héritage de nos dirigeants de quelque bord qu'ils soient...

Héritage qu'on pourrait également appeler "formatage"...

Quoiqu'il en soit, je pense qu'un "Grenelle de la laïcité" (c'est à la mode !!!) devient indispensable et que ce "Grenelle" doit intégrer toutes les composantes de la Foi telle qu'elle s'exprime actuellement dans notre pays.

Il donnerait sans-doute des résultats imparfaits mais permettrait de redéfinir notre pacte laïc et républicain et de redéfinir les domaines de compétences de chacun dans une société comme la notre...

Cela serait, à mon humble avis, un message fort envoyé aux laïcs et pratiquants de ce pays...

Bien plus fort qu'une visite "politique" à un Pape dont l'une des occupations (peut-être même la principale) est également de faire de la "politique" !!!

Quant à votre dernière phrase, vous vous doutez sans-doute que je le subodorais fortement !!!

09/10/2010, 13:32 | Par jean_paul_yves_le_goff en réponse au commentaire de Jean-Yves Cognac le 09/10/2010 à 11:50

@concombre masqué :

.

"Le fond du problème, qu'on appelle communément notre éducation "judéo-chrétienne"...

.

Le fond du problème est, effectivement, notre culture. Nous sommes un pays chrétien. L'Europe est chrétienne. L'Occident est chrétien.

.

Si l'on ne prend pas en compte toutes les dimensions de ce fait (historiques, sociologiques, anthropologiques, philosophiques), si l'on pense qu'il suffit de se débarrasser de Sarko 1er, on ne défend pas la laïcité; on la menace; on est à côté de la plaque.

.

Comme le sont toujours les perroquets formatés.

.

jpylg

09/10/2010, 12:00 | Par fauxNicole Delattre

Bien au contraire ; qu'il y ait d'autres religions que les trois de 1905 (catholique, protestante, juive) ne change rien : la loi (reprise dans toutes les constitutions républicaines depuis) dit que l'Etat admet tous les cultes mais n'en reconnait aucun. Pour comprendre le sens de la loi de 1905, lire Qu'est-ce que la laïcité ? de Catherine Kintzler. Voir aussi le film La séparation. La loi est faite pour toutes les religions y compris les nouvelles, et quel que soit le nombre de leurs fidèles. C'est un dispositif juridique tout à fait exceptionnel qui témoigne d'une rare intelligence politique : tout le monde y gagne ; les religions y gagnent la reconnaissance de leurs droits, l'Etat y gagne son indépendance par rapport aux pouvoirs religieux, les citoyens y gagnent la liberté de croire ou de ne pas croire. D'authentiques catholiques comme De Gaulle l'avait parfaitement compris.

09/10/2010, 12:07 | Par Jean-Yves Cognac en réponse au commentaire de fauxNicole Delattre le 09/10/2010 à 12:00

C'est écrit noir sur blanc dans la constitution chère Nicole Delattre, ça n'a donc pas attendu 1905...

Ce que je veux dire, c'est qu'il faut redéfinir la laïcité, pas changer la loi, redéfinir les champs d'intervention de chacun car la société a changé...

De plus Sarkozy viole la constitution et la loi de 1905 à chaque instant et ceci avec notre consentement tacite, ce qui fait de nous ses complices bêlant mais complices quand même...

Et il la viole car les champs d'application ne sont pas bien délimités...

Donc, il y a du taf et ce sujet devrait faire partie des programmes que vont nous présenter les candidats à 2012...

Mais pour l'instant, c'est le grand silence...

09/10/2010, 13:24 | Par fauxNicole Delattre

La société a changé en un siècle, elle avait déjà changé entre 1905 et 1918 et encore plus en 1945, elle a beaucoup changé depuis 50 ans, mais la loi de 1905 a pourtant toujours fait l'affaire jusqu'à ce que Sarkozy arrive avec sa "laïcité positive", du reste empruntée à Benoit XVI. La loi de 1905, précisément, "sépare les champs d'intervention" respectifs de l'Etat et de ses services rendus à tous les citoyens, et celui des églises et des communautés religieuses ; en gros les sphères publiques et privées. Bien que la société ait changé ainsi que la répartition des religions, un très grand nombre de musulmans en France sont plus attachés à la laïcité que certains catholiques, ceux dont Sarkozy est en train de récupérer le vote en sa faveur. S'il viole la loi constitutionnelle, ce n'est pas parce que ses champs d'application ne sont pas bien délimités, ils le sont parfaitement ; ce n'est pas non plus parce qu'il est habité par un foi impérative, mais parce qu'il pense que les religions sont un bon truc pour calmer les désordres sociaux, un bon opium du peuple finalement, comme les jeux en ligne et la coupe du monde de foot.

09/10/2010, 14:36 | Par Jean-Yves Cognac en réponse au commentaire de fauxNicole Delattre le 09/10/2010 à 13:24

La loi de 1905 ne faisait déjà plus l'affaire bien avant Sarkozy !!!

C'est une erreur fondamentale de penser une seule seconde que Sarkozy est responsable de tous les dysfonctionnement qu'on observe aujourd'hui...

Les premiers coups de canifs (du moins médiatisés) dans la loi de 1905 datent de la fin des années 80 et c'est une contre-vérité de dire ceci :

"La société a changé en un siècle, elle avait déjà changé entre 1905 et 1918 et encore plus en 1945, elle a beaucoup changé depuis 50 ans, mais la loi de 1905 a pourtant toujours fait l'affaire jusqu'à ce que Sarkozy arrive avec sa "laïcité positive"...

Sarkozy n'a qu'un seul "mérite", c'est de faire apparaitre très clairement les dysfonctionnements qui n'apparaissaient que peu clairement (du moins pour ceux qui ne voulaient pas les voir) dans les années qui ont précédé son "avènement"...

La loi de 1905 n'est tout simplement pas adaptée à l'esprit véritable de notre constitution et encore moins à notre société actuelle...

Considérer qu'elle est gravée dans le marbre et qu'on ne saurait en aucun cas la toiletter est une erreur fondamentale, qui entraine aux débordements de Sarkozy et de certains intégrismes que nous constatons aujourd'hui...

Ne pas le constater relève de l'aveuglement à mon sens...

Quant à l'argument des religions pour calmer d'éventuels désordres sociaux, je m'excuse mais il y a vraiment de quoi en rire et je m'étonne que vous l'ayez utilisé chère Nicole Delattre au vu de votre condition de professeur de philosophie si je ne trompe pas...

09/10/2010, 15:03 | Par jean_paul_yves_le_goff

.

"La loi de 1905 n'est tout simplement pas adaptée à l'esprit véritable de notre constitution et encore moins à notre société actuelle..." (concombre masqué)

.

Je répète ce que j'ai dit précédemment: la loi de 1905 est non seulement inadaptée à la société actuelle; mais elle a été inadaptée dès le départ, la première raison étant que les rédacteurs de cette loi supposaient que l'Eglise accepterait le fait de la séparation, ce qui ne fut pas le cas: Voir l'encyclique de Pie X, intitulée "Vehementer Nos", du 11 février 1906. L'Eglise l'accepte sous Pie XI avec l'encyclique "Gravissimam maximamque" du 18 février 1924.

.

Déjà un an après la loi du 9 décembre 1905, la loi du 2 janvier 1907 attribuait la propriété des églises aux communes et leur affectait la charge de l'entretien, ce qui n'était absolument pas prévu par la loi de séparation et à qui, à soi seul, changeait tout, sans compter tout ce qui a suivi.

.

La loi de 1905 a été modifiée une bonne vingtaine de fois (ou plus) des articles ont été abrogés. Mais les perroquets formatés n'ont jamais lu la loi de 1905.

.

Les perroquets formatés n'ont jamais entendu parler du rapport Machelon, remis le 20 septembre 2006 au président Jacques Chirac, et qui constitue une formidable menace sur la laïcité.

.

Les perroquets formatés ignorent que l'ensemble des lois qui régissent la liberté religieuse en France est un gros livre de 1856 pages , intitulé "Liberté religieuse et régime des cultes en droit français". (Edition du Cerf, 2ème édition 2005).

.

 

.. © .

.

La pire menace qui pèse sur la laïcité est l'ignorance crasse des perroquets formatés.

.

jpylg, anarchiste chrétien.

 

09/10/2010, 15:53 | Par fauxNicole Delattre

"C'est une erreur fondamentale de penser une seule seconde que Sarkozy est responsable de tous les dysfonctionnement qu'on observe aujourd'hui..."

Bien que prof de philo je ne me suis jamais autorisée de dire ça au plus stupides des élèves...

En face de tels détenteurs de la vérité il n'y plus rien à dire, même pas faire rappeler que les "coups de canifs" de 1984 (et pas la vague fin des années 80) concernaient l'enseignement privé et avaient mis un million de manifestants dans la rue à Paris en guise de "médiatisation"; ils n'avaient rien à voir avec l' attaque frontale de Sarkozy sur l'esprit de la loi constitutionnelle.

Quant au chasseur de peroquets, il semble atteint d'égolalie (les perroquets répètent ce que disent les autres, au moins c'est amusant )

A vous la place, messieurs

11/10/2010, 18:53 | Par Jean-Yves Cognac en réponse au commentaire de fauxNicole Delattre le 09/10/2010 à 15:53

Je l'avais loupé celui là !!!

Nicole Delattre nous dit :

"C'est une erreur fondamentale de penser une seule seconde que Sarkozy est responsable de tous les dysfonctionnement qu'on observe aujourd'hui..." (c'est la reprise de l'une de mes affirmations)

Bien que prof de philo je ne me suis jamais autorisée de dire ça au plus stupides des élèves..."

Le problème c'est que Nicole Delattre nous a également dit ceci le 9/10/2010 à 13h24 :

"La société a changé en un siècle, elle avait déjà changé entre 1905 et 1918 et encore plus en 1945, elle a beaucoup changé depuis 50 ans, mais la loi de 1905 a pourtant toujours fait l'affaire jusqu'à ce que Sarkozy arrive avec sa "laïcité positive", du reste empruntée à Benoit XVI." 

Donc la loi de 1905 faisait l'affaire jusqu'à ce que Sarkozy arrive, elle ne fonctionne plus depuis qu'il est aux affaires mais il n'est pas responsable des dysfonctionnements ???

N'étant pas été élève de la classe de Philo de Nicole Delattre mais étant sans-doute le plus stupide de ce fil, je la remercie de ne pas m'avoir dit que Sarkozy n'était pas responsable des dysfonctionnements de la loi de 1905 mais de ne pas l'être quand même...

C'est tout de suite plus clair !!!

Je répète donc, la loi de 1905 n'est plus adaptée depuis un sacré moment (dès le début nous dit même JPYLG) et le "mérite" de Sarkozy est d'être le "révélateur" des carences et des oublis de cette loi...

Car la particularité de Sarkozy est de pousser le système à ses limites et ça, dans tous les domaines, en exploitant toutes les failles de ce même système, failles existantes avant son élection !!!

09/10/2010, 16:30 | Par jean_paul_yves_le_goff

A vous la place, messieurs

.

Elle va nous refaire le coup de : "Je m'en vais..."

.

C'est tout-à-fait charmant.

.

Smiley. Smiley. Smiley.

.

jpylg

09/10/2010, 16:58 | Par Salt

"La loi de 1905 n'est tout simplement pas adaptée à l'esprit véritable de notre constitution et encore moins à notre société actuelle..." (concombre masqué)

 

POURQUOI ? Peut-on avoir des arguments précis ?

09/10/2010, 18:44 | Par Jean-Yves Cognac en réponse au commentaire de Salt le 09/10/2010 à 16:58

Art. 3. Le principe de toute Souveraineté réside essentiellement dans la Nation. Nul corps, nul individu ne peut exercer d'autorité qui n'en émane expressément.

Cher(e ?) Salt voici l'article 3 de la déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789, élément fondateur de notre constitution.

A partir du moment où la Nation, à travers ses représentants élus, donne une autorité d'éducation à un corps tel qu'une autorité religieuse, est-elle dans la stricte application de la laïcité ?

De plus il me semble que la surveillance des programmes, notamment d'histoire, enseignés au sein de ces institutions laisse vraiment à désirer, notamment en ce qui concerne l"histoire des religions.

A quand l'enseignement du créationisme dans les cours de SVT ?

Et je crois qu'à ce sujet il en est à peu-près de même dans le public...

JPYLG nous le rappelle d'ailleurs assez régulièrement.

Art. 10. Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la Loi.

Tout à fait d'accord avec cet article mais lorsque des Musulmans bouchent pendant un temps donné et tous les vendredi après-midi une rue sans en avoir reçu l'autorisation préféctorale, empêchant ainsi la libre circulation des biens et des personnes, n'y a t'il pas trouble à l'ordre public ?

Attention, que cela soit clair, je n'ai absolument rien contre les Musulmans, j'aimerais au contraire qu'ils disposent de lieux de culte en plus grand nombre et ça serait des Catholiques que je tiendrais le même discours...

L'autorité préfectorale a su faire respecter le droit lorsque des crétins ont envisagé de faire un apéro-sauciflard en plein Barbès car cela représentait un risque de trouble évident à l'ordre public mais le droit ne doit pas être à géométrie variable sinon c'est la porte ouverte à toutes les provocs et contre-provocs...

Le droit doit s'appliquer à tous sinon on dit clairement que sur tel territoire de la république tel jour de telle heure à telle heure, c'est le droit divin qui s'applique...

Il y a de petites entorses mais il y a des entorses plus graves à la laïcité et de petits coups de canifs en petits coups de canifs on en arrive à ne même plus savoir la définir.

Voir à ce sujet :

http://fr.wikipedia.org/wiki/La%C3%AFcit%C3%A9_en_France

Disons qu'en ce moment et depuis le début, la laïcité est à géométrie variable et que chacun lui donne le sens qu'il veut, ce qui amène les incompréhensions constatées sur ce fil...

Votre définition de la laïcité n'est pas forcément la mienne et vice-versa, donc...

09/10/2010, 17:13 | Par jean_paul_yves_le_goff

On ne peut pas répondre dans un message à une telle question. C'est toute l'histoire de la séparation, ses antécédents et ses suites.

.

Personnellement, je recommande trois auteurs : Jean-Marie Mayeur, Henri-Pena-Ruiz et Jean-Paul Scot, étant trop modeste pour dire tout le bien qu'il mérite de l'ouvrage que j'ai consacré au sujet, à partir d'un point de vue très particulier, l'échelle d'un département (ou diocèse), le Finistère, qui fut celui, d'ailleurs, avec Paris, où la situation fut la plus chaude.

.

"La séparation de l'Eglise et de l'Etat dans le Finistère".

.

jpylg

09/10/2010, 18:25 | Par voodoochild

"étant trop modeste pour dire tout le bien qu'il mérite de l'ouvrage que j'ai consacré au sujet"

 

on atteint des sommets là...

09/10/2010, 18:31 | Par jean_paul_yves_le_goff

.

Suite à la remarque d'un perroquet formaté, je signale que je peux, en cas de demande insistante, publier des extraits.

.

jpylg, anarchiste chrétien

10/10/2010, 12:09 | Par martine coulomb en réponse au commentaire de jean_paul_yves_le_goff le 09/10/2010 à 18:31

je viens d'arriver sur ce site et je ne connais donc pas les gimmick locaux.

Il n'empêche ! anarchiste chrétien !!!

soit vous ne connaissez pas le sens du mot anarchiste,

soit je ne connais pas la signification du mot chrétien.

Mais je suis sûre que vous allez me sortir de cette interrogation métaphysique !!!

10/10/2010, 12:18 | Par jean_paul_yves_le_goff en réponse au commentaire de martine coulomb le 10/10/2010 à 12:09

.

" je suis sûre que vous allez me sortir de cette interrogation métaphysique !!!"

.

Très volontiers, madame. Comment dire non, quand c'est demandé aussi gentiment ?

.

Toutefois je pense que votre interrogation est plutôt politique et linguistique que métaphysique.

.

N'importe. Vous trouverez des éléments de réponse, émanant de bien plus qualifié que moi, dans ces deux fils :

.

 

http://www.mediapart.fr/club/blog/jeanpaulyveslegoff/180710/jacques-ellul-anarchie-et-christianisme

.

http://www.mediapart.fr/club/blog/jeanpaulyveslegoff/260710/jacques-ellul-anarchie-et-christianisme-2

.

jpylg

09/10/2010, 19:08 | Par voodoochild

vous êtes trop bon

09/10/2010, 19:23 | Par jean_paul_yves_le_goff

.

Beaucoup de perroquets formatés s'imaginent que je suis à leur disposition, me prenant pour l'un des leurs.

.

En tous cas, je suis content d'une chose, c'est qu'il soit apparu clairement dans ce fil, que le problème de la laïcité en France n'est pas que Sarko 1er soit à l'Elysée, avec un strapontin au Vatican.

.

C'est déjà ça. Ils sont quand même utiles, ces perroquets formatés, si on sait les manipuler.

.

jpylg

09/10/2010, 19:29 | Par voodoochild

mais oui mon jean paul

allez, va te mettre ton suppositoire, et au dodo mon grand

10/10/2010, 10:15 | Par Belange

Sarkozy va bientôt nous dire qu'il détient son pouvoir de Dieu !

10/10/2010, 10:56 | Par martine coulomb

je n'aime pas les gens pleins de certitudes, je ne vais donc pas être péremptoire sur ce sujet.

Il me semble que Sarkocescu, en bon petit élève des anciens dictateurs, a retenu une maxime (de Lénine, je crois) : la religion est l'opium du peuple.

Dans cet esprit, c'est lui qui a créé un machin censé représenter l'islam en France, et discipliner ces pratiquants qui n'ont pas de structure hiérarchique autoritaire.

L'église catholique, elle, a cet encadrement. Il convient donc de la caresser dans le sens du poil pour avoir ses faveurs (ses électeurs). Une fois bien shootés par leurs religions respectives, cathos et muslims (ça fait du monde, çà) voteront comme il faut. Curés, à vos chaires, Muezzins à vos minarets, portez la bonne parole de Notre Seigneur, pardon de Nicolas Sarkocescu !

Quant à parler de laïcité, ce béotien sait-il seulement ce que recouvre ce vocable ?

Lui dont l'essentiel de la culture s'incarne dans une cover girl vieillissante et aphone en plus d'être anorexique ?

 

 

10/10/2010, 15:28 | Par Jean SYANNE

Sarkosy ne croit qu ' à une seule " divinité " : le veau d ' or . Inutile de chercher une autre raison que celle de la récupération forcenée d ' une partie de l ' électorat qu ' il lui juge favorable et nécessaire . Nous n ' avons pas fini d ' en voir , des vertes , des pas mûres et des hallucinantes . Mêler religion et laicité là dedans est lui faire beaucoup trop d ' honneur . Vu la situation économique et polique internationale , la France aurait grandement gagné à ne pas avoir cet individu et sa clique à sa tête . Il faut croire qu ' il n ' est que la poursuite logique d ' une longue dégringolade .

10/10/2010, 15:36 | Par Jean SYANNE

Sarkosy ne croit qu ' à une seule " divinité " : le veau d ' or . Inutile de chercher une autre raison que celle de la récupération forcenée d ' une partie de l ' électorat qu ' il lui juge favorable et nécessaire . Nous n ' avons pas fini d ' en voir , des vertes , des pas mûres et des hallucinantes . Mêler religion et laicité là dedans est lui faire beaucoup trop d ' honneur . Vu la situation économique et politique internationale , la France aurait grandement gagné à ne pas avoir cet individu et sa clique à sa tête . Il faut croire qu ' il n ' est que la poursuite logique d ' une longue dégringolade .

11/10/2010, 18:59 | Par Cacochyme en réponse au commentaire de Jean SYANNE le 10/10/2010 à 15:36

Mais non, vous êtes méchants: il est allé voir Herr Benedict, Ya! pour savoir comment marcher sur l'eau et faire des miracles en 2012.

11/10/2010, 23:21 | Par ovny1984

Y a personne qu'a pensé que le petit nicolas voulait plaire au pape en lui proposant de partir en croisade en Afganistan ? Alors pourquoi aurait-il prévu d'y envoyer le Charles De Gaulle, notre porte-avion armé de missiles nucléaires ? (Oui, je sais : on n'en a qu'un !) On a même eu droit sur Télé Sarkophile (oh pardon, sur France 2) à un reportage sur nos pious pious prêts à tout et même à la guerre. Curieuse concommittance au moment même où les "marines" US envisagent vraiment de rentrer. Car ça craint ! C'est pas moi qui le dit!

Mais le petit, notre fier-à-bras, notre va-t-en-guerre, lui il songe en se rasant le matin, que s'il réussit à combattre les infidèles, il pourra se faire couronner empereur à Notre Dame....et par qui hein ? Mais par le pape ! Eh oui ! La boucle est bouclée... Le pire, au delà des pertes inutiles et consternantes que nous allons connaître et du deuil de nombreuses familles, c'est que malheureusement pour nous, il y a son père peintre capable d'immortaliser la scène à l'avance, à la place d'un David. Je vois le tableau d'ici ! J'en frémis d'horreur !

Quand je pense qu'il y en a qui songent aux dangers qui menacent la laïcité. Mais vraiment ! Où ont-ils la tête ?

13/10/2010, 11:51 | Par Guy Meunier

Ouf ! Difficile de lire tous les commentaires sans sombrer un peu plus dans le pessimisme. Sarkosy, sa prière, son ignorance, son manque de respect pour les valeurs républicaines, sa ''déculpabilisation'' etc., ne constitue à mon sens qu'un épiphénomène politique, l'arbre qui cache la forêts de l'emprise de l'idéologie néo-libérale sur le Monde et l'absence dramatique de capacité de riposte, même si les solutions existent.

Le problème de l'évènement qui nous concerne n'est pas tant que NS prie ouvertement mais qu'il le fait dans le cadre d'une politique qui vise à sous-mettre la France aux intérêts des bénéficiaires du système libéral.

Alors oui ! Dans cette perspective de salubrité mondiale, il faut changer la Constitution en renforçant l'exigence de laïcité, de liberté, d'égalité et de fraternité.

14/10/2010, 11:35 | Par alouisfr@yahoo.fr

Les deux font la paire , la belle brochette d'hypocrites , l'un qui ferme les yeux sur les pédophiles l'autre qui cible les roms comme défouloir , comment peut on tolérer pareilless ignominies , ces deux là en bon représentant de commerce l'un prompt à nous vendre un salut sous condition d'obéissance à ses lubies , l'autre hystérique du pouvoir ne tolérant aucune contestation de son pouvoir et se supportant à peine lui même en faisant porter le chapeau de ses échecs sur les autres . Voila les pires patrons que l'on puisse imaginer ceux que l'on reve de ne jamais croiser tant leur amoralité est grande . L'UMP n'est plus un parti mais le symbole de la folie humaine ceci ne peut plus être admis en démocratie car il la condamne

Newsletter