Dim.
05
Jui

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Un tombeau de roses

D'autres billets évoquent le sujet. J'ajoute ma petite contribution après lecture du bouleversant "Et tu n'es pas revenu" de Marceline Loridan-Ivens, née "Montagne de roses", ou "roses de montagne", c'est à dire Rozenberg, le nom du père, celui qui n'est pas revenu. En le lisant j'ai pensé à ces vers d'Aragon : "Ce qu'il faut de malheur pour la moindre chanson/ Ce qu'il faut de sanglots pour un air de guitare".

Liste des courses

© Abbé Yves Verfaillie, Curé-doyen de Lens  :-)

Liste des courses, pour le long week-end pontonnier qui vient :

Poutine, l'Ukraine et le révisionnisme historique

"Sa guerre d’agression contre l’Ukraine, Poutine la livre avec des missiles sol-air Buk, avec des chars et des chiens de guerre dont certains viennent de Russie, avec des camions bâchés et sans

Luis Sepulveda : l'Ouzbek muet

© Métailié

Il faudrait une édition entière pour parler de l'auteur, sachant que quiconque goûte à son oeuvre en devient captif ! Mais tout est là. et un petit peu , et . Son dernier opus est un objet littéraire qui fleure bon l'autobiographie. Il est dédié "A mes camarades et militants des Jeunesses communistes du Chili et de la Fédération des Jeunes socialistes, car, ensemble, nous avons partagé le beau rêve d'êtres jeunes sans en demander la permission".

Le sexe des villes

Intéressant sujet (entre autres !) sur l'urbanisme dans le "Charlie Hebdo" de la semaine (n°1186). Laure Daussy signe un article qui questionne la supposée "neutralité" de nos riantes cités : "Le sexe de la ville a deux boules". On en découvre de bien bonnes en scrutant les faits.

François Maspero : Les mots ont un sens

C'est un élan commun qui pousse les uns et les autres à écrire sur la disparition de François Maspero. Sans doute y a-t-il des surprises à la découverte, par ces uns et ces autres, des pseudos ou patronymes "touchés" par sa mort. Au fond, cela renvoie à une évidence : il a oeuvré pour le plus grand nombre, "sans trahir", comme l'écrit l'un des contributeurs au billet de MFKA.

Inspirer, créer, partager: Royaumont Festival 2015

© Fondation Royaumont

Après une année 2014 jubilatoire, dans tous les sens du terme, voici venu le temps des évolutions fécondes.  Le programme se déroulera désormais en deux actes musicaux (juin et octobre), séparés par un "entre-actes" chorégraphique (septembre) , le tout labellisé "Festival".

Plan Particulier de Mise en Sûreté : alerte tortue !

Savez-vous exactement quoi faire en cas de catastrophe (industrielle, climatique, géologique) ? Depuis 2002, théoriquement, les règlements administratifs font obligation aux établissements scolaires de mettre en oeuvre une série de mesures de préservation des personnes en cas de risque majeur avéré. Mais....

Newsletter