Mer.
23
Avr

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Affaire Cahuzac: la lettre de Mediapart au Procureur de la République

Au nom de Mediapart, j'ai écrit, jeudi 27 décembre, au Procureur de la République de Paris, M. François Molins, à propos de l'affaire Cahuzac. Objet de ce courrier : expliquer pourquoi les informations que nous avons révélées devraient faire l'objet d'une enquête judiciaire indépendante, dans l'intérêt de la manifestation de la vérité. Voici le texte intégral de ce courrier dont nos confrères de France Culture ont fait état hier, dans un dossier radiophonique très complet (à découvrir ici). En complément de ce courrier, vous lirez utilement notre entretien avec Me Jean-Pierre Mignard, l'avocat de Mediapart, qui explique pourquoi l'affaire Cahuzac est un révélateur pour la justice (c'est à lire ici).

Monsieur le procureur de la République,

Vous n'êtes pas sans savoir que des informations révélées par notre journal en ligne, Mediapart, font l'objet, depuis trois semaines, d'un débat public.

Ces informations concernent la détention par l'actuel ministre du budget, Jérôme Cahuzac, d'un compte à la banque UBS de Genève. Selon notre enquête, l'existence de ce compte tout comme les avoirs financiers qui y ont été déposés n'ont jamais été déclarés à l'administration fiscale. D'après nos sources, ce compte à l'UBS de Genève, ouvert au début des années 1990, a été fermé en février 2010 et ses avoirs ont été transférés vers Singapour.

Parmi les pièces mises au jour par Mediapart en appui de ces révélations, il y a un enregistrement sonore recueilli fin 2000, dans lequel on entend une voix – qui, selon nos vérifications, est celle de Jérôme Cahuzac – faire état de ce compte suisse non déclaré. L'autre interlocuteur de cette conversation est, selon notre enquête, le gestionnaire de fortune de M. Cahuzac, Hervé Dreyfus. Or, depuis nos premières révélations, le premier témoin et détenteur de cet enregistrement s'est fait connaître, d'abord auprès de la présidence de la République, puis dans plusieurs déclarations à la presse. Il s'agit de Michel Gonelle, ancien rival politique de M. Cahuzac à Villeneuve-sur-Lot, qui atteste de l'authenticité de cet enregistrement et se déclare prêt à en témoigner devant la justice.

Tout en étant vivement démenties par Jérôme Cahuzac, nos informations ne font à ce stade l'objet d'aucune enquête judiciaire. L'enquête préliminaire que vous avez diligentée après la plainte en diffamation déposée par le ministre du budget via le Garde des Sceaux contre notre premier article du 4 décembre n'est, comme vous le savez, que de pure forme, ne visant pas le fond de nos informations. De plus, cette première plainte est procéduralement contestable car émise es-qualités par le ministre du budget alors que les faits en cause concernent M. Cahuzac à titre de personne privée. C'est sans doute pourquoi une seconde plainte directe a été annoncée, avec constitution de partie civile, plainte qu'à ce jour nous n'avons pas reçue et qui, pas plus que la première, ne permettra d'enquête sur le fond de nos informations. Par ailleurs, aucune de ces deux plaintes ne vise l'enregistrement que nous avons dévoilé.

En l'état, aucune procédure judiciaire ne vise donc à satisfaire la vérité. D'où la question que nous vous posons dans un souci de manifestation de cette vérité, et sur laquelle nous aimerions connaître votre réponse: pourquoi ne pas confier à un juge indépendant les investigations qu'appellent les informations qui, aujourd'hui, font l'objet du débat public sur ce qui est devenu "l'affaire Cahuzac"? Pourquoi ne pas permettre au juge d'instruction déjà en charge des procédures en cours visant la banque UBS pour des faits d'évasion et de fraude fiscales, M. Guillaume Daïeff, d'enquêter sur ces faits nouveaux, sur la base d'un supplétif que vous lui accorderiez et qui étendrait son champ d'investigation ?

Les faits révélés par Mediapart sont à l'évidence contigus à ceux sur lesquels enquête ce juge: il s'agit de la même banque suisse, UBS, et d'évasion fiscale concernant un résident et ressortissant français. De surcroît, le fait que le ministère du budget, en tant qu'autorité de tutelle de l'administration fiscale, soit d'ores et déjà partie civile dans ce dossier judiciaire légitime d'autant plus que le juge concerné clarifie lui-même ce qui pourrait s'avérer une situation flagrante de conflits d'intérêts de l'actuel titulaire de ce ministère.

Il va sans dire que, si cette voie judiciaire était choisie, celle de l'efficacité et de la raison, Mediapart se tiendrait à la disposition de la justice.

Saisi par nos soins de ces mêmes questions, le ministère de la justice nous a fait savoir que la réponse vous appartenait, l'actuel Garde des Sceaux ayant pour principe de ne pas donner d'instruction au parquet dans des dossiers individuels et affirmant qu'en cette matière, le parquet est indépendant, et donc totalement libre de ses décisions.

Dans l'attente de votre réponse, veuillez croire, M. le procureur de la République, à nos salutations respectueusement républicaines,

Edwy Plenel
Directeur de Mediapart

Tous les commentaires

29/12/2012, 16:02 | Par Patrig K en réponse au commentaire de Philips Michel le 29/12/2012 à 15:57

Ce qui ne m'étonne pas, Michel ...

Bonnes fetes à toi, ta famille, tes amis et tout le reste ;0)

29/12/2012, 16:14 | Par Philips Michel en réponse au commentaire de Patrig K le 29/12/2012 à 16:02

Merci, autant pour toi !Sourire

30/12/2012, 01:35 | Par Patrig K en réponse au commentaire de Claude Paris le 30/12/2012 à 00:26

il y a des conforts qui me surprennent

t'as peur pour la mise en page, n'importe quoi ton truc, deux personnes se croisent, font salut, et tézig débarque !

De qoi me mèle je ?

30/12/2012, 14:40 | Par Claude Paris en réponse au commentaire de Patrig K le 30/12/2012 à 01:35

De qoi (sic) me mèle (resic) je ? ... il ne manque plus que "manant"...

Faut pas s'énerver comme ça, mais je me mêle de ce que je lis, car qui expose s'expose. Et dans votre cas (nous n'avons pas gardé les cochons ensemble, si je me souviens bien...), vos commentaires n'ont rien à voir avec le sujet de l'article, mais trouveraient certainement leur place sur Facebook où vous ne me trouverez pas.

No hard feelings and happy new year!

30/12/2012, 16:01 | Par Patrig K en réponse au commentaire de Claude Paris le 30/12/2012 à 14:40

De quoi me mèle je ? (sic) & (resic) ; redit il

l'accadémique numérique, ce que vous venez d'écrire, n'a pas plus à voir avec le débat, et par ailleurs, je suis persuadé que sur votre boite mèl, ou tous les sites que vous visitez, vos regards ont pire à absorber, sans que vous puissiez y faire la moindre remarque,

et ici vous condamnez, de quel droit, des salutations fraternelles entre blogueurs qui se connaissent,

En fait vous etes impoli, et rien ne vous empèches de passer à la ligne

Il y a des bourgeois numériques qui m'étonnent à tel point


 

 

30/12/2012, 17:19 | Par Claude Paris en réponse au commentaire de Patrig K le 30/12/2012 à 16:01

Allez, ça suffit comme ça, je n'ai pas que ça à faire, salut. (Faut relire vos textes avant de les publier, trop de fautes, et vous avez un problème avec l'accent circonflexe.) Fin de la communication. Cordialement.

 

30/12/2012, 19:58 | Par Patrig K en réponse au commentaire de Claude Paris le 30/12/2012 à 17:19

Faut relire vos textes avant de les publier, trop de fautes, et vous avez un problème avec l'accent circonflex

le fonctionnaire orthographique du numérique , nul n'est parfait , jeune rapisien,

ma langue, c'est le breton, et je fais l'effort d'écrire ton patois d'oil et d'oc, voilà le remerciement !

quand on a plus rien à dire sur le fond, on attaque la boite à contenu , l'orthographe, c'est bien connu, c'est la science des anes

31/12/2012, 22:01 | Par RDomergue en réponse au commentaire de Patrig K le 30/12/2012 à 19:58

A non camarade, le parigot c'est pas de l'Occitan.

03/01/2013, 10:56 | Par Bruno Smulkowski en réponse au commentaire de Patrig K le 30/12/2012 à 19:58

 

quand on a plus rien à dire sur le fond "

Le fond, justement ! Si nous y restions.

Vos combats de coqs ne font en rien progresser la réflexion sur le sujet abordé par Médiapart.

Les égos surdimensionnés prennent décidément beaucoup de place.

Cordialement.

03/01/2013, 21:38 | Par Patrig K en réponse au commentaire de Bruno Smulkowski le 03/01/2013 à 10:56

l'origine : Ce qui ne m'étonne pas, Michel ...

Bonnes fetes à toi, ta famille, tes amis et tout le reste ;0)

04/01/2013, 11:47 | Par Patrig K en réponse au commentaire de Claude Paris le 30/12/2012 à 17:19

@ Claude Paris

Sans rougeur ;0)

Je suis désolé, de vous avoir choqué, en effet, je peux avoir ce langage cru, et direct, limite, celui de ma classe ouvrière de longue génération...Toutes mes excuses. 

J'ai certainement poussé le bouchon, sans aucun doute, est ce bien grave ?

Le forum comporte plus de 200 commentaires, si je fais le tri, je suis persuadé que plus que les miens, il y en a qui ne sont guère enrichissant...non plus

tous mes meilleurs vœux 2013 ... et je ne suis pas rancunier, et je sais reconnaitre mes dérives et défauts, soyez en certain

 

29/12/2012, 15:48 | Par gérard cavalier en réponse au commentaire de Philips Michel le 29/12/2012 à 15:08

et les 1euro que vous donnez pour subventionner  la presse écrite (fois 60 millions de Français, of course) mérite-t-il votre impôt ?

30/12/2012, 07:45 | Par ADBWEB en réponse au commentaire de Philips Michel le 29/12/2012 à 15:08

il n'y a pas de doute que la recherche de la vérité est l'enjeu principal de cette action Conduite avec courage et intelligence par le directeur de notre journal. Chacun des lecteurs doit accompagner la probité Et voir ainsi se renforcer notre conviction de la qualité professionnelle exceptionnelle. Si nous voulons refuser la mafia gouvernementale qui protège Les scélérats, ne devons-nous pas nous engager À défendre Le bien commun contre les particularismes de justice ?

 

20/03/2013, 16:01 | Par marc jégo en réponse au commentaire de ADBWEB le 30/12/2012 à 07:45

je suis bien d'accord avec ça, néanmoins quelquechose me gêne là-dedans, est-ce bien le rôle d'un journal de saisir la justice ? simple question

29/12/2012, 22:10 | Par Dominique Bouchery en réponse au commentaire de Patrig K le 29/12/2012 à 15:15

"Comment, la justice peut condamner pour diffamation, sans analyser le fond ! J'ai du mal à saisir."

L'explication qui vous manque est dans l'interview de Jean-Pierre Mignard en une de ce soir, et dans mon billet de blog intitulé Diffamation, vérité et bonne foi. Bonne lecture.

30/12/2012, 13:21 | Par Patrig K en réponse au commentaire de Dominique Bouchery le 29/12/2012 à 22:10

lu, ceci étant, les subtilités de ce style, ne me convainc point

ça laisse trop de place à mille interprétations

30/12/2012, 16:40 | Par POJ en réponse au commentaire de Patrig K le 30/12/2012 à 13:21

C'est tout le problème que pose le droit français avec des présomptions légales d'infraction, où, à l'inverse des principes dud roit pénal, c'est à l'accusé de prouver sa bonne foi, son innocence.

C'est le cas en matière de diffamation où le plaignant n'a pas à amener la preuve de la faussété du fait dénoncé mais à l'accusé de prouver qu'il a agi de "bonne foi" et démontrer la vérité des faits allégués. Les juges ne peuvent pas intervenir :

"Par son arrêt du 28 février 2012, la chambre criminelle (...) affirme ainsi, au visa de l’article 29 de la loi du 29 juillet 1881, qu’« en matière de diffamation, si le prévenu peut démontrer sa bonne foi par l’existence de circonstances particulières, c’est à lui seul qu’incombe cette preuve, sans que les juges aient le pouvoir de provoquer, compléter ou parfaire l’établissement de celle-ci »."

De telles présomptions sont normalement contraires à l'article 6§3 de la Convetion européenne des droits de l'homme.

30/12/2012, 18:20 | Par Patrig K en réponse au commentaire de POJ le 30/12/2012 à 16:40

la loi du 29 juillet 1881

C'est ainsi, ou les lois s'empilent les unes aux autres,

ils n'ont pas trouvé une plus ancienne ?

30/12/2012, 18:54 | Par POJ en réponse au commentaire de Patrig K le 30/12/2012 à 18:20

La loi du 29 juillet 1881 est appelée loi sur la liberté sur la presse : " L'imprimerie et la librairie sont libres " (Art. 1er).

Tous les articles qui suivent sont d'ordre prénal et posent des limites ou des exceptions à cette liberté.

Cette liberté est d'ordre constitutionnelle dans d'autres pays. Ce n'est pas le cas en France.

31/12/2012, 14:41 | Par Patrig K en réponse au commentaire de POJ le 30/12/2012 à 18:54

merci pour le lien

à bientot

30/12/2012, 22:00 | Par Deenye en réponse au commentaire de Patrig K le 29/12/2012 à 15:15

A priori, pour qu'il y ait diffamation, il faut démontrer que l'auteur :

- avance des faits faux

- qu'il sait que ces faits sont faux

- qu'il les avance dans le but de nuire à la  personne visée.

Dans ce cas, même en supposant que les faits soient démontrés faux, aucune chance que Mediapart soit condamné.

Ils ont juste à démontrer qu'ils ont mené leur enquête avec rigueur et sérieux, pas que les faits avancés sont vrais.

01/01/2013, 00:12 | Par POJ en réponse au commentaire de Deenye le 30/12/2012 à 22:00

En cas de procédure de diffamation, ce n'est pas à la victime d'apporter la preuve de la diffamation mais au mis en cause d'établir quatre circonstances cumulatives : la légitimité du but poursuivi, l’absence d’animosité personnelle, la prudence et la mesure dans l’expression et la fiabilité de l’enquête

29/12/2012, 22:41 | Par LOLITALIENNE en réponse au commentaire de Sycophante le 29/12/2012 à 15:25

Le nom du procureur étant cité , s'il refusait d'ouvrir une enquête , il serait montré comme la honte de la profession. Un gros risque pour sa réputation. On pourrait le soupçonner de couvrir Cahuzac ou Hollande ...

31/12/2012, 15:06 | Par papyscha en réponse au commentaire de Sycophante le 29/12/2012 à 15:25

SYCOPHANTE, j’apprécie toujours, et ne doit pas être le seul, la pertinence de vos interventions ; ici encore.

Votre mansuétude pour la boulette cahuzac de MDP me laisse perplexe.

04/01/2013, 18:13 | Par KOSZAYR en réponse au commentaire de fiche_doublon_312678@orange.fr le 29/12/2012 à 15:26

02/01/2013, 21:57 | Par JoëlMartin en réponse au commentaire de guydufau le 29/12/2012 à 16:12

Ben justement non, certains même reprochent au Canard sa mollesse.

29/12/2012, 20:28 | Par Axel J en réponse au commentaire de Gavroche. le 29/12/2012 à 16:59

-

Joël Martin ne représente pas le Canard Enchaîné.

Joël Martin n'est pas journaliste.

Joël Martin est (était?) juste contrepéteur au Canard. Pas journaliste.

Si vous voulez flatter Joël Martin (qui visiblement adore ça, lui qui laisse croire si facilement qu'il serait journaliste au Canard), il y a largement de quoi dans d'autres domaines, notamment celui de la recherche scientifique, celui aussi de la photographie en milieu alpin, et bien entendu la contrepèterie qu'il élève au rang d'un art et d'une seconde nature.

Mais par contre, laisser se construire une réputation de journaliste au Canard, ça pardon mais je trouve ça au minimum agaçant...

-

30/12/2012, 17:58 | Par Agnès GOUINGUENET en réponse au commentaire de Axel J le 29/12/2012 à 20:28

@AXEL J.

-

Aussi la musique pour l'ami Joël Martin ! De la clarinette; aussi un peu de piano et de clavecin, si je ne m'abuse ...

-

Sourire

02/01/2013, 22:10 | Par JoëlMartin en réponse au commentaire de Axel J le 29/12/2012 à 20:28

Je ne représente pas le Canard.

Je n'ai jamais prétendu être journaliste au Canard.

J'ai même précisé le contraire à plusieurs reprises.

Le vigilant Axel J. devait faire la sieste...

Je m'en tamponne d'être flatté ou non.

N'étant pas journaliste mais simple chroniqueur contrepéteur au Canard, je suis d'autant plus à l'aise pour le défendre.

Axel J., qui se prend parfois pour la statue du Commandeur, raconte n'importe quoi.

Axel J. est un haineux.

PS - En ce qui concerne les attitudes du Canard respectivement envers Woerth et Cahuzac, je rappelle cette simple chose : Woerth est convaincu d'avoir bradé l'hippodrome de Chantilly, alors que Cahuzac n'est convaincu de rien du tout, ce qui, précisément, motive la lettre de Plenel au procureur.

A ma connaissance, cette bafouille constitue une première : un journaliste qui stagne dans ses enquêtes basées surtout sur les déclarations d'ennemis personnels de Cahuzac fait appel au procureur.


02/01/2013, 11:17 | Par GILLES WALUSINSKI en réponse au commentaire de Gavroche. le 29/12/2012 à 16:59

Juste pour rappel : "tous les ânes ne s'appellent pas Martin". Et au Canard il y a deux Martin, sans qu'on puisse leur offrir un Bonnet qui lui rédacchefise ici...

30/12/2012, 17:45 | Par gsand en réponse au commentaire de JoëlMartin le 29/12/2012 à 15:28

Quand publiez-vous le droit de réponse de Rémy Garnier ?

29/12/2012, 21:55 | Par GUY BERTRAND en réponse au commentaire de Gérard HUMBLOT le 29/12/2012 à 15:46

Comme perroquet ,vous vous posez un peu là!!! comme zélateur de Médiapart aussi!!! Je regrette de ne faire confiance qu'à des faits réels ,prouvés,avérés,tout le reste est littérature,et glose !;Désolé ,je ne peut faire confiance au passé de MR PLENEL ,son passage à la direction du MONDE ,me suffit amplement !!ET par ailleurs si j'approuve presque toutes les enquêtes de Médiapart ,j'en suis toujours à attendre les résultats concrets ,traduits en faits,c'est à dire en condamnations effectives,en changements de mentalité , en avancées législatives,mais hélas rien de tout celà!!! La fixation sur le cas CAHUZAC,reléve,me semble t-il d'une tendance paranoiaque ,lourde!! Et puis Monsieur HUMBLOT cessez donc un peu ce maniement perpétuel de l'encensoir,c'est facile, çà ne coûte pas cher, mais çà ne va pas bien loin,c'est un peu court comme argumentaire de répéter à satiété que Médiapart est le meilleur et PLENEL son prophète!!!quand a la carte de presse ,adossée à une niche fiscale sympathique ,elle fait rarement de vrais journalistes!!!!

29/12/2012, 22:56 | Par LOLITALIENNE en réponse au commentaire de GUY BERTRAND le 29/12/2012 à 21:55

Vous connaissez beaucoup de vrais journalistes sans carte de presse ? qui ?

Vous attendez les résultats , dites-vous, et bien c'est grâce à la fixation tendance paranoïque lourde de Médiapart que vous aurez une chance de les avoir.

Concernant le changement de mentalité et avancées législatives que vous réclamez , Médiapart en tant d'organe de presse ne me semble pas compétent. Compte tenu de votre facilité à l'interpellation, peut-être vaudrait-il mieux que vous vous adressiez directement à l'Elysées ? Je crois avoir entendu que Hollande était très préoccupé par ces questions.

30/12/2012, 06:43 | Par François Delpla en réponse au commentaire de GUY BERTRAND le 29/12/2012 à 21:55

Je regrette de ne faire confiance qu'à des faits réels ,prouvés,avérés,tout le reste est littérature,et glose !;Désolé ,je ne peut faire confiance au passé de MR PLENEL

1) Vous concourez pour le record de la plus forte dose de contradiction par ligne ?

2) Vous faites confiance, en vous passant de  faits réels ,prouvés,avérés, au passé de qui d'autre ?

30/12/2012, 16:17 | Par Edith Gaudin en réponse au commentaire de GUY BERTRAND le 29/12/2012 à 21:55

Guy Bertrand - Je suis TOUT A FAIT de votre avis, et si j'apprécie MDP, il m'arrive trop souvent  de trouver E.Plenel débordant de suffisance, e jet trouve aussi que parler sans prouver ne mène nul part sauf à l'agacement. E.Gaudin

31/12/2012, 06:53 | Par dplault en réponse au commentaire de Edith Gaudin le 30/12/2012 à 16:17

Les preuves c'est à la justice de les faire jouer soit pour condamner, soit pour classer la chose

05/01/2013, 23:30 | Par LVCT en réponse au commentaire de GUY BERTRAND le 29/12/2012 à 21:55

bravo, moi aussi j'ai un peu envie de m'opposer à l'encensement généralisé du couple arfi -plénel, mais la paranoïa est parfois la vérité...

@ guy bertrand et au Canard, merci de ramer dans l'autre sens !!!

29/12/2012, 16:30 | Par punku en réponse au commentaire de pepite le 29/12/2012 à 15:55

Une procédure est en cours pour essayer de faire retirer du dossier l'enregistrement Bettencourt, pièce accablante de ce dossier. Si elle aboutit, la "vérité judiciaire" pourrait être l'innocence alors que la vérité tout court est celle qui est révélée par l'enregistrement. Ceux qui évoquent la présomption d'innocence en l'absence de jugement, et l'innocence en cas de non lieu faute de preuves, déforment la vérité et cherchent à protéger les coupables.

29/12/2012, 17:05 | Par Colza en réponse au commentaire de punku le 29/12/2012 à 16:30

Leçon N°1  : la culpabilité d'un possédant est inversement proportionnelle au niveau de sa fortune.

Madame Bettencourt n'est donc pas coupable.

29/12/2012, 23:05 | Par LOLITALIENNE en réponse au commentaire de pepite le 29/12/2012 à 18:22

Si Cahuzac est toujours en poste, ne pensez-vous pas que c'est par la volonté d'Hollande ? Ils ont cru tous 2 s'en sortir au début , maintenant ils sont  enlisés. Gageons que cette saisine par Médiapart fasse enfin agir Hollande.

30/12/2012, 00:12 | Par pepite en réponse au commentaire de LOLITALIENNE le 29/12/2012 à 23:05

Disons que M Cahuzac s'est fait prendre par hasard la main dans le pot de confiture.

Que  F Hollande est entouré de spécialistes: http://www.jolimai.org/?p=193  au service d'une oligarchie pour laquelle  et par laquelle il n'a pas été élu.

Les six mois de gouvernance qui viennent de s'écouler ne démontrent pas le contraire. Les effets peuvent être désastreux sur le plan politique et le sont déjà économiquement pour ceux qui les prennent de plein fouet.

F Hollande aura t-il la sagesse d'inverser la vapeur? Il en a le pouvoir mais pas forcément le désir.

Mediapart est un lanceur d'alertes, la balle est dans le camp politique et judiciaire.

30/12/2012, 09:44 | Par Loukibouki en réponse au commentaire de pepite le 30/12/2012 à 00:12

Oui, Médiapart est un lanceur d'alerte, appréciable, mais qui, hélas, prêche dans le désert. L'affaire Cahuzac sombrera tout doucement dans l'oubli, sans suite, comme tant d'autres. Qu'en est-il des affaires Lagarde/Tapie, Woerth/Bétencourt, Woerth/Compiègne, Légion d'honneurs(*) contre avantages, Coppé/Takieddine, Wildenstein, et tant d'autres?

Le pouvoir actuel dit ne pas intervenir dans la marche de la Justice. C'est aussi ce que disait, à grands cris, le précédent. Sont-ils plus crédibles l'un que l'autre?

Tout cela est désespérant.

Bonne année quand même.

(*) Par erreur j'ai mis un s à honneur; finalement je le laisse, c'est plus approprié, tout le monde comprendra.

30/12/2012, 15:47 | Par Naja en réponse au commentaire de Loukibouki le 30/12/2012 à 09:44

Personnellement, pardonnez-moi, mais je suis préoccupé par d'autres "affaires", moins prestigieuses, et qui se sont conclues par un non-lieu, des mois et des mois après les faits. Par exemple, l'"affaire" de Monsieur Ali Ziri, mort dans les locaux de la police, à Pontoise je crois. Et ce n'est pas la seule "affaire" où un homme est mort en présence de policiers, et qui se termine ainsi par une échappatoire ; échappatoire légale, certes, mais à force je me pose des questions.
Mais je suis bête ! Police et justice veillent, dormons tranquilles. Et s'il n'en est pas vraiment ainsi, ayons confiance, tout va revenir à la normale. Bientôt.

30/12/2012, 11:49 | Par JOCELYNE LETELLIER en réponse au commentaire de Jacques LECOQ le 29/12/2012 à 16:05

Entèrement d'accord avec Jacques Lecoq

31/12/2012, 16:49 | Par Bernard Clavel en réponse au commentaire de JOCELYNE LETELLIER le 30/12/2012 à 11:49

moi aussi

29/12/2012, 21:27 | Par Paul Goossens en réponse au commentaire de Vingtras le 29/12/2012 à 16:19

L 'affaire Dreyfus ! Comme vous y allez !

29/12/2012, 21:32 | Par Patrig K en réponse au commentaire de Paul Goossens le 29/12/2012 à 21:27

si vous saviez à qui vous vous adressez !

pas la honte, l'autre débarque

30/12/2012, 13:23 | Par Luc GWEN en réponse au commentaire de Patrig K le 29/12/2012 à 21:32

30/12/2012, 23:52 | Par Patrig K en réponse au commentaire de Luc GWEN le 30/12/2012 à 13:23

Si c'est ce monsieur, c'est top, car sur la vidéo, j'entends dire

" les citoyens sont de fins politiciens, au top, ...." à peu mots , de la pommade .... ça coute pas trop de carresser dans le sens du poil

31/12/2012, 06:37 | Par dplault en réponse au commentaire de Vingtras le 29/12/2012 à 16:19

Je laisse apprécier le commentaire de Philippe Bilger sur Twitter, Philippe Bliger rappelons le, ancien magistrat :

 

Edwy Plenel a demandé une enquête sur l'affaire JC au procureur de Paris. Il a raison. Étonnant qu'il faille la conseiller car va de soi!

29/12/2012, 16:22 | Par Gérard HUMBLOT

29/12/2012, 18:35 | Par LUC JARDIE en réponse au commentaire de Patrig K le 29/12/2012 à 18:00

Peux-t'on connaître les détails de cette émission sans être abonnés? vous n'êtes pas la première personne à en parler.

29/12/2012, 19:29 | Par Patrig K en réponse au commentaire de LUC JARDIE le 29/12/2012 à 18:35

C'est 1h30 mn à résumer, c'est pas aisé, au risque de réduire ce résumé en commentaire à un avis perso ..

Mais, ce que je puis affirmer, c'est que la tonalité du journaliste, était très éloignée des propos caricatures de cette édition du canard

Par aileurs, la volonté du Canard, de rester au dehors du net, n'est pas sans leur poser quelques soucis, les fidèles lecteurs sont pour ce que je crois, un public agé, et les jeunes ne sont pas très attirés, il viendra le temps, ou si ils veulent persévérer, qu'un site à l'idem de médiapart sera indispensable

n'est elle  pas là l'ambiguité

29/12/2012, 20:41 | Par M Pilet en réponse au commentaire de LUC JARDIE le 29/12/2012 à 18:35

Voici le lien récupéré sur un autre fil Mediapart : F Arfi excellent effectivement !

http://www.dailymotion.com/video/xvxfsq_j-ai-arrache-la-bande-son-a-coups-d-armagnac_news

31/12/2012, 06:39 | Par dplault en réponse au commentaire de LUC JARDIE le 29/12/2012 à 18:35

Malheureusement non. Ou il vous faut vous la faire envoyer en tant qu'ami

30/12/2012, 14:00 | Par trullard en réponse au commentaire de guydufau le 29/12/2012 à 16:17

çà y est voilà le canard enchainé complice des banques suisses et des grands groupes pharmaceutiques.

PAN PAN PAN aux fous

30/12/2012, 16:01 | Par XipeTotec en réponse au commentaire de trullard le 30/12/2012 à 14:00

Non, juste un petit service rendu au pouvoir...

29/12/2012, 16:37 | Par jean marie peres

Hou la la ! Mediapart qui demande au juge d"'attraper" Cahuzac ! Dans toutes les affaires que Mediapart a soulevées, je crois que c'est une première... et je me demande pourquoi.

30/12/2012, 16:03 | Par XipeTotec en réponse au commentaire de Gérard HUMBLOT le 29/12/2012 à 16:59

On ne leur demande pas d'être intelligents mais tout bêtement de faire ce pour quoi ils ont été élus.

30/12/2012, 16:07 | Par Gérard HUMBLOT en réponse au commentaire de XipeTotec le 30/12/2012 à 16:03

... et avec intégrité et transparence....

29/12/2012, 21:42 | Par Thierno M. SOW

Du point de vue de la FORME. Je crois qu'il y a une confusion des genres. Ce n'est pas à Edwy Plenel, ni à aucun membre de Mediapart, d'écrire au Procureur de la République. Chaque article publié sur votre site tombe dans "l'espace publique". Par conséquent, c'est au Procureur de s'auto-saisir, s'il estime relever des éléments graves et concordants dans vos publications. Il est tout aussi fondamentale que la presse ne soit pas un outil au service du pouvoir quelqu'il soit y compris judiciaire, en faisant apparaître à travers elle des éléments qui relèvent du secret de l'instruction comme il est fondamentale que chaque journaliste se borne à son travail d'information sans croire un seul instant qu'il puisse diligenter une enquête ou faire instruire un magistrat.

Dans le FOND, il y a beaucoup de choses à dire sur cette "affaire Cahuzac", mais ce n'est pas l'objet de cet article.

"Les Français préfèrent un mensonge bien dit à une vérité mal formulée". : Cioran.

Bien à vous.

30/12/2012, 01:18 | Par LOLITALIENNE en réponse au commentaire de Thierno M. SOW le 29/12/2012 à 21:42

Que doit-on alors penser du fait que personne n'ai eu "envie" de se saisir de cette affaire ? des pressions ? peur de représailles ? pas convaincu ?

Pourquoi le juge en charge de l'enquête sur les évasions fiscales et fraudes à l'UBS n'a pas bougé ?

Médiapart aurait dû faire quoi ? attendre ? se résigner ? Il ne faut pas oublier qu'ils sont attaqués de toutes parts.

31/12/2012, 14:48 | Par Thierno M. SOW en réponse au commentaire de LOLITALIENNE le 30/12/2012 à 01:18

En rédigeant cette lettre, Edwy Plenel commet une faute déontologique grave, même si sa bonne foi est sauve. En effet, un journaliste est par définition la seule personne qui ne soit pas tenue, de par sa profession et sa qualité, de communiquer à la justice des éléments qui sont de nature à prouver une violation de la loi. Même le secret bancaire ne bénificie pas d'une protection aussi étendue, by the law. Pourtant, c'est cette même loi sur la protection des sources que notre cher ami Edwy Plenel invoquera un jour s'il venait à être entendu dans une affaire devant la justice. Donc, la presse n'est pas une antichambre judiciaire.

So, we know about some of the journalists that have been personally attacked and harassed, In particular mediapart but, above all, Edwy Plenel should be careful to keep his temper under control...

29/12/2012, 17:12 | Par Johalain

La politique Made in USA ...façon boules puantes

Et si Mediapart était tombé dans le piège Sarko qui consiste à défrayer la chronique par des scandales qui annulent les débats politiques. .Ainsi aux USA Monica Lewinsy conservant des années une robe salie par le président américain et qui ressort à point pour attaquer ce dernier. Eh bien en France nous avons un informateur conservant des années un appel tél pour le sortir quand sa victime devient ministre. Cela rejoint les 3 affaires qui explosent quand M. Strauss Kahn s'apprête à entrer dans la campagne présidentielle ...   Médiapart a pourtant un rôle à jouer sans tomber dans ces machinations c'est d'enquêter sur Cahuzac et aussi sur les informateurs qui "balancent" si fort à propos.

 

 

30/12/2012, 01:30 | Par LOLITALIENNE en réponse au commentaire de Johalain le 29/12/2012 à 17:12

Le rôle de Médiapart n'est pas de juger mais de faire ressortir des anomalies , des vérités. Bref d'informer. En expliquant le déroulé de son enquête , il est facile de voir qui "balance" comme vous dites et de se faire sa propre opinion. Et alors ? Vous trouvez exagéré de permettre de faire la lumière sur un ministre en charge de la fraude fiscale qui fraude le fisc et possède de l'argent dans un paradis fiscal ?

Médiapart ne juge pas , il fait son métier, il informe. Libre à nous d'en penser ce que l'on veut , et libre à la justice de se saisir de l'information pour vérifier. Mais à ce niveau de responsabilités il y va de son devoir, comme celui du chef de l'état.

29/12/2012, 17:22 | Par Patrig K

La justice quel joli mot, est ce pour autant que ceux qui doivent la rendre sont exclus de la nature humaine, nature corruptible, manipulable, imparfaite (fort heureusement), et pour l'exemple, un rendu personnel, ou quand un juge de la court d'appel de Rennes, inventait des fonctions inexistantes dans le code du Travail et convention ..

------------------------

Cour d’Appel de Rennes

Place du Parlement de Bretagne

CS 66423  35064 Rennes Cedex

 

A l’attention de M. Louis Ploux de la 5éme chambre Prud’homme

Suite à la décision de La Cour d’Appel de Rennes du 1/07/08, ci-dessous référencé:

La Cour d’Appel de Rennes par  Arrèt N° 438 de la Cinquième chambre Prud’homme, suite aux Débats à l’audience publique du 17 Mars 2008, à l’Arrêt contradictoire prononcé par Monsieur Louis Ploux, Président de Chambre, à l’audience publique du 01 juillet 2008 ; date indiquée à l’issue des débats : 13 Mai 2008.

Et suite à la lecture de votre jugement, je me permets par la présente M. PLoux de vous demander conseil.

En effet, il semblerait que la rigueur de l’énoncé de votre jugement  Souverain  et concernant tout particulièrement la qualification du poste de travail que j’occupais à l’entreprise Thermie-Scop, et sans que j’en sois personnellement informé, comportait également et suivant vos écrits des définitions de taches supplémentaires suivantes:

De Conducteur de chantier position cadre

 De Chef de chantier position cadre

 

Attendu, que ces éléments de qualifications sont de nature suspect en droit, attendu que la Cour de Cassation les considérera comme mineurs, attendu que la Cour de Cassation ne remettra jamais en cause le fond de l’affaire ! Attendu que les moyens financiers dont je dispose, ne me permettent pas d’engager un pourvoi en cassation.

Attendu que je ne me satisfais point de votre jugement, néanmoins aux égards et respect que je vous dois, je me demandais, M. Ploux, s’il n’y avait pas lieu de ma part d’engager une nouvelle procédure prudhommale, en réclamation des salaires induits par ces nouvelles fonctions, et suivant vos écrits ci-dessus déjà indiqués.

M. PLoux, pensez vous en l’état, que cette démarche pourrait ainsi me rendre une justice dans ce dossier, dont vous ne doutez pas bien sur, que ces « néo » titres de fonction soient les uniques raisons qui justifient ce courrier.

En conclusion, M. Le Juge, qu’est- il  de plus dommageable ? L’outrage à Magistrat, ou le déni de justice et l’humiliation qui en découle.

Dans l’attente de vous lire Monsieur le Juge, veuillez recevoir mes salutations obligées.

 

Pk  7/09/2008...

 ----------------

ce qui est décrit, n'est que le petit bout de glaçon, ...

29/12/2012, 17:28 | Par Ricou 24.

C est grave un tel comportement de la part d un journaliste,j ai peur de vous,vous êtes devenu fou Eddy.

Ricou 24.

30/12/2012, 13:38 | Par Luc GWEN en réponse au commentaire de Ricou 24. le 29/12/2012 à 17:28

Tiens, la génération spontanée des détracteurs !

Rassurez-vous RICOU24, c'est pas après vous qu'en a E. Plenel.

30/12/2012, 05:31 | Par Denise Berthon en réponse au commentaire de Gérard MONIQUE le 29/12/2012 à 17:39

Bonjour, entre Liberté égalité fraternité il y a un point sur le fronton de nos mairies ; seuls les points comptent (contes ) toujours à ce jour.

29/12/2012, 17:48 | Par Hors Ligne

Je ne vois pas ce qui et grave et fou quand ont ce demande-ci la justice va faire sont travail.

Quand un silence pesant règne au sein des affaires du gouvernement.

L'ignorance et le pire des mépris, l'attaque de l'indépendance par des chargées de communication et elle méprisable à souhait.

MDP défend sont indépendance et demande que justice soit faite.

29/12/2012, 18:23 | Par bobador

souhaitons que ce procureur- là ne soit pas une Courroye de transmission.....(oui, je sais,elle était facile!)

29/12/2012, 18:33 | Par Bärbel FRANCOIS

Je ne sais pas ce qui se passe chez Mediapart mais une chose est sûre on cherche la petite bête. Depuis le PS est au Pouvoir (qu'on n'aime trop chez Mediapart) on est occupé à la Recherche . Serait-il pas mieux que vous poursuivez d'abord les affaires des personnalités d'UMP ?? (Sarkozy il y en a pas mal à s'en occuper et l'homme de la piscine COPE) et alors encore une petite question avez-vous personnellement perdu de l'argent??? Je ne crois pas. Alors svp réflechissez encore une fois quel sujet vous allez choisir - cela ne doit pas tout le temps avoir avec les Paradis fiscaux. Laisser les gens travailler svp, merci

29/12/2012, 23:32 | Par jlmo en réponse au commentaire de Bärbel FRANCOIS le 29/12/2012 à 18:33

Ne vous inquiétez pas:les magouilles de la gauche ne vont pas les empêcher de continuer à suivre celles de la droite.

 ce n'est pas le genre mais ça commence à faire beaucoup.......

 

 

30/12/2012, 13:23 | Par Annie Madarasz-Bauchet en réponse au commentaire de jlmo le 29/12/2012 à 23:32

Exact!

 

Cahuzac n'a pas lâché Woerth dans l' affaire de Compienne, c'est d'ailleurs ce qui a chatouillé la curiosité du journaliste au point de mener une enquête, Woerth ne lâchera pas Cahuzac. Ce ne sont pas deux oiseaux isolés, ils sont parmi combien d'autres comme eux à la tête de l' état et à tous les niveaux de décision????

 

Restons les pieds sur terre, Cahuzac,  Copé, Tapie, Takieddine, D S K, Sarkozy, EDF, et bien d'autres nous  disent clairement  chacun à leur façon  que nous ne sommes plus du tout en démocratie, il faut en faire son deuil ou se révolter.

 

Quand les conflits d'intérêts se multiplient au niveau des régions, départements et à la tête de l' état français, sans que les adhérents, militants, sympatisants de partis qui se disent républicains (U M P - P S - Borloo - F N ) restent muets, alors  qui que se soit se rebiffe ou simplement cherche à comprendre ou cherche la vérité  passe pour un "extrêmiste" aux yeux des média dominants.

30/12/2012, 01:38 | Par LOLITALIENNE en réponse au commentaire de Bärbel FRANCOIS le 29/12/2012 à 18:33

La fraude fiscale d'un ministre du budget chargé de la punir vous paraît être " une petite bête" ?? Reprennez leurs dossiers , Médiapart s'est largement occupé des dossiers que vous citez. Vous savez que c'est leur métier ? Il y a une grosse enquête en ce moment sur Tapie...vous voyez ...

30/12/2012, 02:10 | Par jean63 en réponse au commentaire de Ben. le 29/12/2012 à 19:20

Mitterand  c'est peut-être pas le meilleur exemple à prendre.Il a eu quelques casserolles dont la mort étrange de Beregovoy et celle de Degrosouvres trouvé mort d'une balle ( ou 2 ) dans la tête dans son bureau ? Bizaremment ces 2 "suicides" sont contestés car de nombreuses zones d'ombre rodent encore autour de leurs âmes......

30/12/2012, 19:08 | Par Ben. en réponse au commentaire de jean63 le 30/12/2012 à 02:10

Regrettable, Cher Jean 63 ,que vous ne comprenez pas  le second , troisième ou ...degré

 

 

29/12/2012, 19:59 | Par juan23 en réponse au commentaire de Gérard HUMBLOT le 29/12/2012 à 19:19

Exact! très bonne remarque!
N'ayons pas la mémoire courte!

29/12/2012, 20:33 | Par M Pilet en réponse au commentaire de Gérard HUMBLOT le 29/12/2012 à 19:19

Logique ! N'ont-ils pas les mêmes conseils en communication qui recyclent leurs mêmes stratégies ?

30/12/2012, 02:06 | Par jean63 en réponse au commentaire de Gérard HUMBLOT le 29/12/2012 à 19:19

BRAVO !! excellente remarque !! c'est effectivement toujours la même méthode ( et dont j'ai fait aussi les frais à mon petit niveau de citoyen lambda dans le dossier qui m'oppose à la justice et à la gendarmerie Toulousaine ). C'est toujours la même méthode : "il nous harcèle", "il nous diffame", "il est parano à interner en psy", "il est en état psychique affaibli par la douleur de la perte d'un enfant".... toute la litanie de ces conneries je les ai lu et entendu mille fois, mais je continuerai le combat qui est juste et OBLIGATOIRE pour que tous ces pourris dégagent.

29/12/2012, 19:47 | Par Coubertin

@Edwy Plenel

Le rôle du journalise est d'alerter l'opinion et de porter à la connaissance du public, des faits qui auront été recueillis et puis vérifiés. C'est une activité que vous et vos journalistes faites avec compétence, indépendance et professionalisme, ce qui est trop rare aujourd'hui.

Mais votre rôle n'est pas d'alerter la justice pour qu'elle se saisisse de faits que vous jugez relever de sa compétence. Vous outrepassez votre rôle. Laissez la démocratie évoluer, sans chercher absolument à vous acharner sur un homme et des révélations et sans chercher à prouver à la terre entière que oui, vous avez raison, mêm si oui, vous avez raison.

29/12/2012, 19:54 | Par GILLES WALUSINSKI en réponse au commentaire de Coubertin le 29/12/2012 à 19:47

Mais, comme dirait l'autre, l'essentiel est de participer...

29/12/2012, 23:53 | Par Coubertin en réponse au commentaire de GILLES WALUSINSKI le 29/12/2012 à 19:54

Ce ne sera que la 5864ème fois qu'on m'objectera ce trait d'esprit...

30/12/2012, 02:02 | Par LOLITALIENNE en réponse au commentaire de Coubertin le 29/12/2012 à 19:47

Sauf qu'il ne s'agit pas d'une affaire personnelle. C'est un ministre important chargé notamment de la fraude fiscale...qui fraude ! Dans n'importe quel autre pays démocratique il aurait démissionné pour se défendre ou on l'aurait "démissionné". C'est tout simplement une affaire d'état.

Il ne me semble pas que ce soit la question d'avoir raison, mais de dénoncer un scandale. Car si c'est avéré c'est vraiment un scandale , non ? Si Médiapart n'avait pas insisté pour que cette affaire soit entre les mains d'un juge, Cahuzac aurait pu continuer tranquillement de frauder le fisc , et ça ne vous choque pas ? Moi si. Il en va également de la préservation de l'intérêt général.

30/12/2012, 08:19 | Par Coubertin en réponse au commentaire de LOLITALIENNE le 30/12/2012 à 02:02

Bien évidemment que je suis choqué et bien évidemment que c'est un scandale.

Mais Médiapart a fait ce qu'il fallait pour dénoncer ce scandale d'Etat, et c'est maintenant à la Justice de se saisir de ces faits. Comme vous parlez de pays démocratique, chacun doit jouer son rôle et ne pas outrepasser sa fonction.  Un journaliste ou un enquêteur n'est pas là pour juger une personne ou le clouer au pilori, mais pour rapporter un fait, dénoncer une situation. C'est fait, donc maintenant il faut passer à autre chose et laisser chacun face à ses responsabilité (Cahuzac, le gouvernement, la Justice...)

Ce n'est pas parce que Médiapart dénonce un fait important et précis que Médiapart a forcément raison (même si c'est le cas ici)... Ce que beaucoup de lecteurs ont du mal à comprendre ici Clin d'œil

30/12/2012, 11:08 | Par munstead en réponse au commentaire de Coubertin le 30/12/2012 à 08:19

Ajoutons que si MP veut se faire maintenant l'auxiliaire de la justice, il va se couper rapidement de beaucoup de ses sources. Je n'ai pas souvenir d'un autre journal s'adressant ainsi à un procureur pour dénoncer  des faits qu'il aurait découvert. Quelqu'un aurait ds informations sur ce point?

29/12/2012, 20:01 | Par laurent cuenca

Merci à Médiapart d'explorer cette piste, une véritable bombe : http://82.66.58.196/courriel-01/

29/12/2012, 21:11 | Par MARIA D en réponse au commentaire de laurent cuenca le 29/12/2012 à 20:01

Lu.....

30/12/2012, 16:46 | Par Naja en réponse au commentaire de laurent cuenca le 29/12/2012 à 20:01

Moi aussi, j'ai lu, et j'espère que MP va enquêter, car c'est très troublant.

Bon courage à ce Monsieur.

29/12/2012, 20:27 | Par jeanmichel1501

Rigolant Mediapart continue de faire du remplissage et les petits procureurs ont toujours rien à dire ( d'intéressant). Clin d'œil C'est vraiment pathétique.

29/12/2012, 22:50 | Par jean63 en réponse au commentaire de jeanmichel1501 le 29/12/2012 à 20:27

Monsieur Jean Michel "qui n"a rien à faire ici" : le jour où vous serez confronté à cette justice de M...... qui verrouille tout ce qu'elle ne veut pas voir sortir, on en reparlera .... Mais vous êtes peut-être un de ces procureurs aux ordres et bien contents de l'être !!!!!!!!

30/12/2012, 07:03 | Par jeanmichel1501 en réponse au commentaire de jean63 le 29/12/2012 à 22:50

Rigolant Je ne sais pas quoi dire, il semble en effet que vous avez quelques problémes. Une question cependant pourquoi n'ais-je rien à faire ici ?

29/12/2012, 20:36 | Par Marigrubbe

Merci Monsieur PLENEL pour cette lettre.Bon boulot !! Bonnes fêtes de fin d'année à toute l'équipe.

30/12/2012, 11:05 | Par munstead en réponse au commentaire de M Pilet le 29/12/2012 à 21:08

La crise de la construction immobilière, et du logement, vous en avez entendu parler?

30/12/2012, 14:26 | Par M Pilet en réponse au commentaire de munstead le 30/12/2012 à 11:05

Quel rapport s'agissant de résidences de vacances ?

30/12/2012, 16:10 | Par XipeTotec en réponse au commentaire de M Pilet le 29/12/2012 à 21:08

Amendement déposé après un entretien entre le ministre et le PDG de Pierre et Vacances... du sur-mesure !

30/12/2012, 18:57 | Par M Pilet en réponse au commentaire de XipeTotec le 30/12/2012 à 16:10

Merci pour la précision complémentaire. J'espère que Mediapart a bien noté l'info...

30/12/2012, 01:36 | Par jean63

Excellente lettre, Mr Penel. Elle me donne des idées dans le cas qui me concerne car j'ai face à moi un Procureur aux ordres depuis + de 4 ans ( Toulouse = celui de l'affaire Merah avec le Procureur .......Mollins .......) et qui fait pression sur les juges d'instructionsuccessifs qui ont travailé sur mon dossier,  pour ne pas enquêter - ils ont rejeté, par des pirouettes, des demandes d'actes totalement justifiées pour aller droit à la vérité, qui est un crime et pas un suicide. J'espère que mon pourvoi en cassation, suite aux non-lieux en instruction et en appel va permettre de casser l'arrêt de la cour d'appel de Toulouse et de dépayser le dossier. ( cette demande de dépaysement a déjà été effectuée en avril 2012 et rejetée par la cour de casstion sans aucun motif ..).

Votre action auprès du procureur Molins est particulièrement bien ciblée et je vous en félicite. Celà me donne de l'espoir pour mon dossier archi-verrouillé depuis + de 4 ans.

29/12/2012, 22:39 | Par jean63

Monsieur Bonnet, Monsieur Plenel, Monsieur Arfi, Madame Louise Fessard, Madame Martine Orange, Monsieur Delean, et d'autres...

Vous devrez bientôt vous attaquer aux gendarmes, aux policiers, aux procureurs et aux juges d'instruction corrompus.

Sans commentaires, lisez ces 2 liens :

1 - Le mien ( incomplet ) : http://blog-jean-eudes-lombard.blogspot.fr/2012/12/avertissement_5723.html

2 - Celui de Jacques Girardot : https://www.facebook.com/pages/Corruption-de-lEtat-fran%C3%A7ais/398163430253456

Ne nous oubliez pas SVP. Nous dénonçons des faits que beaucoup de citoyens ont déjà subi, mais qui n'ont pas eu, comme nous, le courage ou la force morale d'affronter nos institutions Républicaines corrompues.

En lisant les livres:  "Ces 600 milliards qui manquent à la France" d'A. Peillon, "L'espion du Président" bien connu.. sur la DCRI et Squarcini, "Un Etat dans l'Etat" de Sophie Coignard, "Tarnac : Magasin Général" de David Dufrène et bien d'autres, on retrouve parfaitement les raisons qui font que nous avons vécu ce qui nous est arrivé : des étouffements d'enquête ( pour moi : enquête criminelle étouffée en suicide à Toulouse spécialiste du suicide imposé; pour Jacques Girardot : harcèlement moral, menaces, expulsionde son logement.etc..pour avoir oser parler de corruption interne à la DGA )..

Si personne ne se bouge rapidement pour enrayer cette dangereuse glissade vers une DICTATURE ABSOLUE, la France va à la catastrophe.

30/12/2012, 01:34 | Par jean63

Je constate que de plus en plus d'internautes viennent lire mon blog : 

http://blog-jean-eudes-lombard.blogspot.fr/2012/12/avertissement_5723.html

Je précise qu'il est encore  incomplet pour 2 raisons :

1 - Je dois le compléter

2 - Les pièces que je dois mettre en lien sont en majorité des pièces du dossier ou des mails d'ami(e)s de mon fils, sur lesquel(le)s je dois occulter les noms de personnes, donc un travail important.

En attendant que j'ai réalisé ces compléments, vous pouvez me contacter en MP Médiapart pour ceux qui se connectent depuis Médiapart ou à mon adresse mail personnelle pour ceux qui me connaissent. Je donnerai toutes les précisons qui expliquent mon combat depuis plus de 4 ans.

N'oubliez pas de cliquer sur les autres pages disponibles à droite de cette page ( "chronologie des faits", "enquête préliminaire"... "témoignages" ).

30/12/2012, 07:10 | Par solange beique

Très très bien M. Plenel, je crois que vous avez trouvé la bonne façon de faire avancer ce dossier, ils ne pourront pas faire marche arrière, BRAVO pour votre ténacité. Une très bonne année à l'équipe de MEDIAPART

30/12/2012, 09:34 | Par Marc Grousset

Le journalisme d'investigation est un métier qui a de l'avenir en regard de la dégradation accélérée et "tolérée" de notre société, mˆeme si c'est vieux comme la démocratie. N'est-ce pas Hérodote qui disait : " la corruption dans la vie publique, fait naˆitre entre les partis politiques, non plus des haines, mais des amitiés toutes aussi violentes, car les profiteurs ont besoin de s'entendre pour gruger la communauté".

A ce propos, M. Plenel, savez-vous ce qu'est devenue la fameuse liste des 3000 NOMS de fraudeurs fiscaux, arrivée de Suisse jusque dans les mains de M. Worth ? Là aussi, le silence est assoudissant.

Pensez-vous qu'au changement de gouvernement, ce dernier l'a remise à M. Cahuzac ?

 

30/12/2012, 09:50 | Par bregeonal

Il est rarement recommandé d'être fier ! Mais il y a des exceotions notoires... Comme celle d'être abonné à Médiapart !

Courage et grand "MERCI"

Alain BREGEON

30/12/2012, 10:36 | Par Gérard HUMBLOT

CAHUZAC: LA JUSTICE A L'EPREUVE

Plus que jamais, l'AFFAIRE D'ETAT CAHUZAC va servir de révélateur, quant à l'état de la justice en France. Le procureur de la République - qui est sous la tutelle de la Garde des Sceaux, qui est sous l'autorité du Premier ministre, dont sa nomination est dûe à François HOLLANDE, Chef de l'Etat - va devoir démontrer, sinon son indépendance, du moins sa qualité de magistrat intègre et insensible aux pressions d'oû qu'elles viennent. L'on n'en attend pas moins de lui.

30/12/2012, 10:54 | Par ddoujddouj

bientôt les Chiffres du déficit , prêts pour le vrai enfumage? Sapin , Mosco, a la planche....a billets.....   

30/12/2012, 12:38 | Par Gérard HUMBLOT en réponse au commentaire de ddoujddouj le 30/12/2012 à 10:54

Pour l'instant, hélas, c'est un déficit de (d)émocratie...

30/12/2012, 11:58 | Par Jean-Pierre NOUAL

L'initiative prise par le patron de Médiapart a comme objectif de faire sortir du bois la Justice et plus précisément le Parquet :

Veulent-ils réellement connaitre la vérité ?

Rien n'est moins sûr puisque les actions engagées en diffamation par le Ministre contre Médiapart ne sont que des trompe l'oeil et n'ont en réalité aucun fond .

Le procureur de la République est donc contraint de répondre à la lettre d'Edwy Plénel . Il parait effectivement impossible de l'ignorer .

Gageons que certains doivent s'interroger et plancher quant à l'orientation qu'il convient de donner à la réponse .Le mieux pour eux serait de demander à un juge d'enquêter en estimant que les dégats sont déjà considérables et qu'il faut y mettre un terme .

Alors, attendons .

JP N  

30/12/2012, 17:49 | Par jean63 en réponse au commentaire de Jean-Pierre NOUAL le 30/12/2012 à 11:58

oui on attend avec IMPATIENCE la réponse du Procureur...........

au fait, il a un accent chantant du Sud-Ouest, le proc Molins, serait-il originaire du Lot et Garonne voire de Villeneuve sur Lot ?

30/12/2012, 12:05 | Par ramiro grilo

gauche droite c'est du parail au meme quant il s'agit d'affaires louches, pour la simples raison qu'il ont quasiment tous des casserolles au cul et tous le savent, donc c'est l'omerta n'y les gouvernements de gauche n'y de droite n'ataqueront un tel ou un autres, car ils en savant autant sur eux "tous se tiennent par les couilles", il n"y a qu'a voir le nombre d'affaires que sort médiapart et autres ça ne va j'amais trés loin, pourtant souvent c'est clair comme de l'eau de roche et meme quand il y à condamnation, c'est toujours du archi super ligt et tous peuvent continuer à nous représenter, qu'ils soient élus ou pas, la politique est pourrie j'usqu'à la moellequant on sait que députes et senateurs qui ne sont pas réelus continuent  étre payés comme s'il l'étaient en attendant 5 ans pour prendre la place de ceus qui ne seront plus, (cest du circuit fermé)pourqui on ne pas mettre obligatoirement une proportionnelle ou des ouvriers pourraient representer la grande majorité du peuple français "ça ne pourrait pas étre pire que ça ne l'estdes salariés dans les conseil d'administrationinteriction absolue de representer le peuple ou l'état, région ou quel que soit le poste quant on a été jugé, ou en cours de l'étre, actuélement et c'est une constance au moins un quart de nos élus ont été acusés et jugés coupables a un moment de leur vie politique ou sont en cours de l'étreon prend toujour des exemples dans d'autres pays sur des tas de sujets, il faut en prendre dans les pays nordiques concernant les condamnations des politique, il y an a peu pour la simples raison que tous demmissionnent  a la moindre encartade, alors q'uen france ils s'acrochent tous a leurs postesun dernier point, concernant le nombre d'élus en france, alors que dans d'autres pais ils sont trés inférieurs et la gestion y est bien meilleuremeilleurs voeux a toute l'équipe de médiapart ainsi qu'à tous ses lecteurs, car s'ils lisent mediapart, il cherchent la vérité, l'équité et la justice

 

30/12/2012, 13:34 | Par Annie Madarasz-Bauchet

Monsieur Plenel doit se sentir un peu seul en ce moment dans le paysage médiatique.

 

Dire que tous (journaux, télé, radio) se plaignent de perdre de l' argent et des lecteurs mais quand on constate que la majorité d'entre eux sont des brosses à reluire des puissants, je ne comprends même pas qu'ils puissent encore éditer leurs feuilles de chou.

 

Je ne sais pas comment se passera 2013, une chose est sûre, la colère des "gens d'en bas"  va monté d'un cran.

30/12/2012, 13:49 | Par myrrdin

Mais il vous a fait quoi M. Cahuzac?

ou est ce tout simplement le fait que j'ai un ministre dans le collimateur et que je peux faire de l'audience avec et que le véritable objectif n'est qu'un objectif....économique.

Pour ma part et.....ça n'a rien voir avec Cahuzac, j'ai demande à résilier mon abonnement mais il faut envoyer un courrier ( par la poste eh oui.... Avec un timbre) alors que mon inscription s'est faite numériquement tout comme le paiement mais pour en sortir, c'est moins simple.

Pourquoi?

30/12/2012, 14:38 | Par M Pilet en réponse au commentaire de myrrdin le 30/12/2012 à 13:49

C'est pour vous obliger à prendre le temps de la réflexion !

30/12/2012, 17:45 | Par jean63 en réponse au commentaire de POJ le 30/12/2012 à 14:16

Bon, on a bien compris que Taubira ne fera RIEN pour rémédier à cette PARTIALITe des procureurs. Tous les pouvoirs veulent avoir la Justice sous la main et obeissant à leurs ordres pour se protéger en cas de problème les concernant....

Il faut casser cette Vième République qui est gravement malade de la corruption.

30/12/2012, 15:01 | Par Lechiffre

Rien a faire, ca continue a me choquer.

Qu'on informe, oui. Qu'on enquete pour reveler, oui.

Mais qu'on fasse pression sur la justice par voie de presse pour qu'elle fasse ceci ou cela, non.

Une pression sur le Parquet, qu'elle vienne du ministre ou d'un journal qui prend a temoin ses lecteurs qui sont en meme temps electeurs, c'est toujours une pression. Je ne crois pas que ce soit dans le role normal de la presse.

 

 

30/12/2012, 16:41 | Par Mithra-Nomadeblues_ en réponse au commentaire de Lechiffre le 30/12/2012 à 15:01

"A quoi ça sert un journaliste ?", se demande chaque jour Edwy Plenel, qui nous parle de Vérité...

 

 

Edwy Plenel a-t-il oui ou non raison d'insister ? Et en s'adressant au parquet ? Comme le dit plus bas POJ, c'est le débat sur la liberté de la presse.

Mais pour ce qui est des "preuves", si la voix de Cahuzac est authentifiée comme étant la sienne, je ne vois pas où est le problème.

30/12/2012, 17:15 | Par Lechiffre en réponse au commentaire de Mithra-Nomadeblues_ le 30/12/2012 à 16:41

Manifestement Plenel se pose trop de questions...et il prend la grosse tete. Qu'il informe, qu'il analyse, ce sera deja pas mal.

30/12/2012, 22:06 | Par Mithra-Nomadeblues_ en réponse au commentaire de Lechiffre le 30/12/2012 à 17:15

On ne se pose jamais assez de questions. Plus on progresse dans le savoir, plus des questions se posent. Et qu'avez-vous avec la (réelle) grosse tête d'Edwy Plenel ? Jaloux ?? A chacun son "pouvoir".

31/12/2012, 06:58 | Par Lechiffre en réponse au commentaire de Mithra-Nomadeblues_ le 30/12/2012 à 22:06

Ca depend si elles sont bonnes.

30/12/2012, 23:31 | Par johann1 en réponse au commentaire de Mithra-Nomadeblues_ le 30/12/2012 à 16:41

...

30/12/2012, 16:27 | Par POJ en réponse au commentaire de Lechiffre le 30/12/2012 à 15:01

Selon Rousseau, le but d'une société est d'assurer le bien-être général.

Le parquet n'est pas la justice.

Il n'est que le ministère public, un partie au procès, qui devrait prendre, normalement, la défense des valeurs de la société : " La devise de la République est « Liberté, Égalité, Fraternité ». Son principe est : gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple. " (article 2 de la constitution).

C'est au parquet seul, qui n'est pas une autorité judiciaire indépendante au sens de la convention européenne des droits de l'homme, que revient étrangement l'opportunité des poursuites, le choix du cadre d'enquête.

Force est de constater dans la présente affaire que le parquet de Paris manque de motivation ou d'inspiration dans la défense des valeurs de la société. Ce qui arrive malgré tout trop souvent, au point qu'une grande majorité de magistrats s'en émeut publiquement et signe des résolutions.

Lire par exemple Eric Alt, conseiller référendaire à la cour de cassation, qui intitule un chapitre de son livre consacré à la corruption : "Un parquet en état de coma dépassé".

Je préfère une presse qui fasse pression sur la justice - pour mettre un terme à une situation douteuse qui contribue à faire perdre confiance à l'opinion en ses institutions et donc en la démocratie - à une presse aux mains d'oligarques qui endorment l'opinion pour la conduire à élire toujours un social libéral détournant ces institutions - et donc la démocratie - au profit d'intérêts financiers, seulement. C'est le débat de la liberté de la presse : Le Premier Amendement : un mythe

Mais ce n'est qu'un point de vue.

30/12/2012, 17:26 | Par Lechiffre en réponse au commentaire de POJ le 30/12/2012 à 16:27

"Je préfère une presse qui fasse pression sur la justice - pour mettre un terme à une situation douteuse qui contribue à faire perdre confiance à l'opinion en ses institutions et donc en la démocratie - à une presse aux mains d'oligarques"

Il n'est pas tres malin de poser le probleme comme un choix ente la rougeole et le cholera. Il s'agit de savoir si faire pression sur le Parquet par voie de presse est legitime ou pas. je ne crois pas, car ce principe peut degenerer.

Ensuite, au niveau operationnel, on ne peut pas adopter le prinicipe de nommer un juge des que quelqu'un denonce quelque chose.  

30/12/2012, 22:47 | Par POJ en réponse au commentaire de Lechiffre le 30/12/2012 à 17:26

Le problème n'est pas choisir entre la peste ou le choléra mais de maintenir la confiance de l'opinion dans la Démocratie.

C'est le défi politique qui se dresse aujourd'hui et auquel la majorité et l'oppostion ont la responsabilité de répondre, plutôt que de se réfugier dans un étonnement feint de la montée des extrêmes.

Le vote nationaliste monte en proportion que l'obséquiosité politico administrative mine la confiance de l'opinion.

Le nationalisme est l'allié naturel du capitalisme. Le premier s'affirme d'autant plus quand le second a besoin de lui pour survivre. Cela l'a été et cela l'est aux USA, en Chine, dans des pays d'Europe. La crise est née des banques, la solution est de les réformer, elles ne le veulent pas.

Les médias libres sont le seul recours de l'opinion a face une oligarchie omnipotente. C'est dans ce sens que je comprends l'action de Médiapart dans l'affaire Cahuzac. Mais ce n'est que mon point de vue.

Quant à la magistrature française, elle est la moins bien lotie des pays développée. Sa misère semble avoir été signalée comme une des deux priorités, avec l'éducation, dans le changement maintenant. Il serait temps que si structurellement les choses ne changent pas que les règles, elles, progressent vers la consécration effective en France du droit à un juge impartial et indépendant, dont le ministère public est aujourd'hui bien plus le symbole d'un obstacle que d'une bonne administration de la justice. Mais ce n'est aussi qu'un point de vue. Des gens ont la chance de survivre à tous les types de régimes, mêmes aux pires, et certains s'y trouvent très bien.

31/12/2012, 07:05 | Par Lechiffre en réponse au commentaire de POJ le 30/12/2012 à 22:47

1) Cahuzac fait partie de l'oligarchie? Vous pouvez preciser les contours de cette oligarchie?

2) sur quoi debouche le dernier paragraphe: elire les juges comme aux USA?

01/01/2013, 00:33 | Par POJ en réponse au commentaire de Lechiffre le 31/12/2012 à 07:05

1) Avoir, comme particulier, un conseiller pour l'optimisation fiscale (ce qui aboutit à éluder l'impôt).

2) ?

30/12/2012, 23:32 | Par johann1 en réponse au commentaire de Lechiffre le 30/12/2012 à 17:26

LE CHIFFRE, tu calcules mal ton coup en t'attaquant à la presse véritablement libre ! Passe ton chemin... marre des calculateurs, des choqués par l'anti-système

30/12/2012, 16:19 | Par XipeTotec en réponse au commentaire de Lechiffre le 30/12/2012 à 15:01

Avec l'accumulation de perles de ce genre contre la liberté de la presse depuis le début de cette affaire, il y aura de quoi écrire un autre bouquin sur le thème de l'après-démocratie.

02/01/2013, 15:58 | Par agrado en réponse au commentaire de Lechiffre le 30/12/2012 à 15:01

Tout à fait d'accord avec vous!

La face cachée du monde c'était quoi au fait?

Edwy Plenel aime se mettre en avant, horripilant!

Ainsi il fallait absolument qu'il se case dans une des vidéos d'Edouard Martin!

30/12/2012, 15:28 | Par Gérard HUMBLOT

NON, L'AFFAIRE D'ETAT CAHUZAC NE FERA PAS PSCHITTT!!!

Certains semblent prendre leurs désirs pour la réalité. On lit ici et là que l'affaire CAHUZAC fera long feu, et que, très rapidement, l'on passera à autre chose: la crise, le chômage endémique, la perte du pouvoir d'achat, les sans-logis, etc... Eh bien, non, l'AFFAIRE D'ETAT CAHUZAC ne fera pas PSCHITTT!!!, car elle est révélatrice de tout un système de fraudes, de privilèges et de passe-droit... De tout un système d'immunité et d'impunité. MEDIAPART, qui n'est pas adoubé par un marchand d'armes ou par un banquier, n'a que ses modestes moyens, pour enquêter, débusquer, dénoncer les magouilles politrico-financières. C'est vrai que, nouvellement installé dans le paysage de l'Information - création en 2008 - MEDIAPART est, pour le moment, le Petit Poucet de la Presse, mais ses petits cailloux sont là pour matérialiser le chemin de la recherche de l'Information, sourcée, vérifiée, avérée et recoupée. Les affaires BETTENCOURT-WOERTH-SARKOZY-COURROYE sont toujours présentes à l'esprit. Ce qui est désormais  l'AFFAIRE CAHUZAC, peut aussi, très rapidement, devenir l'affaire CAHUZAC-HOLLANDE-AYRAULT. A suivre...

30/12/2012, 15:51 | Par LA VIème REPUBLIQUE

QU'ILS S'EN AILLENT TOUS !!!!!

30/12/2012, 16:16 | Par doremicool

Jean Michel Apati, avec la bande de guignols de Canal +

30/12/2012, 16:55 | Par Gérard HUMBLOT en réponse au commentaire de doremicool le 30/12/2012 à 16:16

Tous en choeur: "Allons Z'enfants de l'APATHIE!!!"

30/12/2012, 16:23 | Par Voisin

Bonjour,

Merci Mediapart.
Vous faites partie des très rares journaux d'information qui essayent de faire contre poids au pouvoir en place.
Trop de médias se limitent à reproduire la Com. officielle pour cacher la réalité du tout libéralisme et l'impasse vers laquelle il persite.
L'affaire Cahuzac en découle, en étant initié à l'optimisation fiscale, pourquoi ne pas se servir à l'occasion, l'intérêt général n'est pas pour maintenant!

30/12/2012, 16:52 | Par Gérard HUMBLOT

Cahuzac Ayrault Hollande Une Zone A  Cataclysme

30/12/2012, 16:52 | Par chandernagor

Une fois de plus, à Mediapart, on se prend pour Saint-Just et Robespierre réunis... Pour mémoire, se souvenir qu'ils n'ont pas bien fini...

30/12/2012, 17:04 | Par profil_inactif_309806

à mediapart, qui a toujours refusé de répondre :

1. pourquoi mediapart refuse de révéler que Bayrou a aidé le mariole Mariani à une réélection difficile aux élections législatives, en contradiction avec son discours contre "tout ce qui divise" (comme la "droite populaire"), j'ai apporté les preuves à mediapart ...

2. pourquoi mediapart refuse de traiter à l'importance que cela mérite l'abrogation de la réforme territoriale, recréant des milliers de postes de politiciens professionnels ?

30/12/2012, 17:23 | Par profil_inactif_309806 en réponse au commentaire de profil_inactif_309806 le 30/12/2012 à 17:04

sur le cas Bayrou

acte 1. Bayrou désigne un UMP comme candidat dans la circonscription où se présente le mariole

acte 2. alors qu'au second tour, est présent un "socialiste" au profil très centriste, car entrepreneur, Bayrou accepte que son candidat appelle à voter "droite populaire"

acte 3. Bayrou autorise, tacitement, ou du moins en refusant de dénoncer cette utilisation, ou d'attaquer en justice, que le mariole, dans sa circulaire de second tour, présente le NC qui le soutient comme "l'UDF d'aujourd'hui", afin de faire illusion à l'étranger

mediapart refuse de révéler qui est Bayrou, pourquoi ?

faut-il sauver un éventuel ministre de Hollande ?

ou est-ce une admiration déplacée, comme avec Villepin, ce qu'avait expliqué Denis Robert ?

30/12/2012, 19:39 | Par M Pilet en réponse au commentaire de profil_inactif_309806 le 30/12/2012 à 17:23

C'est bien vous vous répondez à vous-même ! Et, accessoirement, vous vous répétez ! Vous semblez avoir des aigreurs d'estomac parce que votre "champion" s'est fait barrer par un autre, mais c'est une situation classique en politique ! Je ne connais pas les tenants et les aboutissants de cette histoire mais si F Bayrou a choisi de privilégier la candidature de Mariani c'est tout simplement parce qu'il lui trouvait davantage de qualités qu'à d'autres, et il était libre de le faire ! Je ne vois pas ce qu'il y a de répréhensible en soi, sachant qu'il revient aux électeurs de trancher, ce qu'ils ont fait ! 

30/12/2012, 19:09 | Par jean63

Le procureur Molins aurait dû être remplacé par le PS, pourquoi ne l'ont-ils pas fait ?

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois_Molins

Il est nommé le 26 juin 2009 directeur de cabinet du ministre de la justice Michèle Alliot-Marie. Il est maintenu à cette fonction par son successeur Michel Mercier.

En novembre 2011, il est nommé avocat général près la Cour de cassation pour exercer les fonctions de procureur de la République près le tribunal de grande instance de Paris.

Les syndicats de magistrats ont jugé « malsain » qu’un directeur de cabinet du garde des Sceaux devienne procureur de Paris, premier tribunal de France, estimant que ses décisions seraient entachées de suspicion (risques de conflits d’intérêts)2.

Plusieurs précédents avaient déjà eu lieu quelques années auparavant, concernant Laurent Le Mesle, Yves Bot et Vincent Lamanda, qui tous avaient fait partie de cabinets ministériels avant d’occuper des postes éminents au sein de la magistrature.

En octobre 2012, après l'arrestation d'un groupe terroriste en France, il le qualifie de « cellule la plus dangereuse démantelée depuis 1996 », affirmation contestée par des experts du terrorisme3.

30/12/2012, 19:30 | Par Individu

J'ai de la peine à imaginer que Me Mignard ne vous a pas informé que la législation actuelle ne permet pas à la France d'obtenir de la Suisse par l'entraide judiciaire des renseignements portant sur des faits constitutifs d'évasion fiscale...

Quel est alors le sens de votre démarche ? Montrer l'"immobilisme" de la Justice française pour laisser entendre que J. Cahuzac est protégé ?

Faites plutôt votre vrai travail: montrez-nous des documents bancaires.. etc.
 

31/12/2012, 09:14 | Par tosca en réponse au commentaire de Individu le 30/12/2012 à 19:30

Ah un nouvel individu qui fait son petit tour et puis s'en va, juste pour dire "des preuves, des preuves", pas grave ça fait rentrer de l'argent dans les caisses de MDP.

30/12/2012, 19:36 | Par M Pilet

Il y a un aspect à cette "affaire Cahuzac" que je n'ai pas vu relevé par des intervenants : faute du Ministre ou pas, on peut se poser des questions sur son comportement>> voilà un homme qui accepte de mettre dans l'embarras ses collègues du gouvernement (dont, on peut l''espérer, certains sont très à cheval sur l'éthique et en aucune façon ne voudraient prêter le flan à ce genre de soupçon) et bien sûr, tout autant sinon davantage, de déstabiliser le Président lui-même et son 1er Ministre. Donc, la solution qui l'aurait honoré aurait été qu'il présente sa démission immédiatement. (A moins qu'il l'ait proposée dans le secret de leurs bureaux capitonnés, et qu'on l'ait supplié - à genoux - de rester !!!) 

30/12/2012, 19:56 | Par Gérard HUMBLOT en réponse au commentaire de M Pilet le 30/12/2012 à 19:36

Bien vu! L'(H)onneur existe-t-il en politique???

30/12/2012, 21:54 | Par M Pilet en réponse au commentaire de Gérard HUMBLOT le 30/12/2012 à 19:56

That is the question ! Sourire

31/12/2012, 17:20 | Par Bernard Clavel en réponse au commentaire de M Pilet le 30/12/2012 à 19:36

évidemment pas

30/12/2012, 20:09 | Par jean63

@ médiapart

Quand vous aurez pris connaisance de mon dossier et que la cour de casstion aura donné son verdict, vous devrez bientôt vous attaquer aux gendarmes, aux policiers, (pas de problèmes avec moi car ils ne sont pas intervenus dans mon dossier, malgré ma demande aux juges, ne faisant aucune confiance aux gendarmes de la BR... et pour causes ....)  aux procureurs et aux juges d'instruction corrompus.

Sans commentaires, lisez ces 2 liens :

1 - Le mien ( incomplet ) : http://blog-jean-eudes-lombard.blogspot.fr/2012/12/avertissement_5723.html

2 - Celui de Jacques Girardot : https://www.facebook.com/pages/Corruption-de-lEtat-fran%C3%A7ais/398163430253456

Ne nous oubliez pas SVP. Nous dénonçons des faits que beaucoup de citoyens ont déjà subi, mais qui n'ont pas eu, comme nous, le courage ou la force morale d'affronter nos institutions Républicaines corrompues.

En lisant les livres:  "Ces 600 milliards qui manquent à la France" d'A. Peillon, "L'espion du Président" bien connu.. sur la DCRI et Squarcini, "Un Etat dans l'Etat" de Sophie Coignard, "Tarnac : Magasin Général" de David Dufrène et bien d'autres, on retrouve parfaitement les raisons qui font que nous avons vécu ce qui nous est arrivé : des étouffements d'enquête ( pour moi : enquête criminelle étouffée en suicide à Toulouse spécialiste du suicide imposé; pour Jacques Girardot : harcèlement moral, menaces, expulsionde son logement.etc..pour avoir oser parler de corruption interne à la DGA )..

Si personne ne se bouge rapidement pour enrayer cette dangereuse glissade vers une DICTATURE ABSOLUE, la France va à la catastrophe.

--------------------------

Je constate que de plus en plus d'internautes viennent lire mon blog : 

http://blog-jean-eudes-lombard.blogspot.fr/2012/12/avertissement_5723.html

Je précise qu'il est encore  incomplet pour 2 raisons :

1 - Je dois le compléter bientôt,

2 - Les pièces que je dois mettre en lien sont en majorité des pièces du dossier ou des mails d'ami(e)s de mon fils, sur lesquel(le)s je dois occulter les noms de personnes, donc un travail important.

En attendant que j'ai réalisé ces compléments, vous pouvez me contacter en MP Médiapart pour ceux qui se connectent depuis Médiapart ou à mon adresse mail personnelle pour ceux qui me connaissent. Je donnerai toutes les précisons qui expliquent mon combat depuis plus de 4 ans.

N'oubliez pas de cliquer sur les autres pages disponibles à droite de cette page ( "chronologie des faits", "enquête préliminaire"... "témoignages" ).

30/12/2012, 22:07 | Par Jean-Paul BEAUQUIER

La présomption d'innocence invoquée à tort et à travers est certes une bien belle chose... les accusés survivants mais détruits d'Outreau s'en souviennent encore. Dans l'affaire Cahuzac, il ne s'agit pas de cela: "la femme de César ne doit pas être soupçonnée" dit le proverbe; ce qui signifie en clair qu'elle doit être irréprochable. Etre. Idem pour un  ministre de la République... surtout si le ministre en question peut empêcher telle ou telle enquête de prospérer, voire d'être simplement initiée...

30/12/2012, 23:13 | Par johann1

Bonjour Edwig, et bonjour à votre équipe...

Lorsque je me suis inscrit à votre journal, j'étais en quête de vérité, de justice. Comme beaucoup d'entre-nous j'imagine...Pourtant, n'en déplaise à la majorité de vos lecteurs, je ne l'ai découverte au niveau politique qu'en Marine...
Sensible à fleur de peau, j'ai toute ma vie été en quête de gens vrais. Des gens simples et par dessus-tout honnêtes. Des amis quoi ! Il y en a eu si peu...  A l'automne de ma vie, en faisant un "avant dernier bilan", je me rends compte que mes premières intuitions étaient généralement les bonnes quant à la sélection de mes potes, de mes amis... Il n'en reste que trois à ce jour, et ex-homme publique, j'en ai connu cependant des milliers. Ancien entrepreneur, grand travailleur, qui a débuté avec rien et qui a tout perdu aujourd'hui, je vis dans une chambre de pas plus de 20 m2 avec ma p'tite femme, et ce dans l'attente de la date d'un procès commercial qui dure depuis 8 ans... et qui me permettrait de revivre si je le remporte en 2013...enfin ! Je m'étais pourtant bien battu pour arriver, mais la vie vous "invite" parfois à rencontrer des gens pas très honnêtes...
Médiapart est une nouvelle porte ouverte à la vérité. La vérité du peuple, d'où son succès ! En Médiapart, tout comme en Marine, je retrouve une issue, un porte-parole du peuple pour que les plus malheureux ne soient plus les victimes de ces crapules, de ces corrompus de l'argent, de ce système méprisant que sont nos politiciens d'aujourd'hui. La vérité, il n'y a que cela de vrai ! Au nom de tous les malheureux victimes du "Nouvel Ordre Mondial", merci à vous, amis de Médiapart, de poursuivre votre "oeuvre d'émancipation du mensonge, de la Haute Trahison".
Il y a des millions de pauvres qui sont pendus aux lèvres des crapules qui nous dirigent avec l'espoir qu'ils leurs trouvent une solution à leur misère. Mais ces malheureux, ils ne les entendent pas, ils ne les entendent plus. Ils n'écoutent plus que leurs intérêts, leurs égos, le tintement de l'argent. Ils détruisent les peuples sans pitié, et le comble, c'est qu'ils entrainent aussi avec leur vanité, des personnes qui ne pensaient initialement pas comme eux: les journalistes.Tous les groupes d'argent qui détiennent aujourd'hui les médias manoeuvent l'objectivité, l'intégrité, de ces derniers. Et pour peu qu'on soit sensible, on sent en les lisant leur corruption à l'argent, au pouvoir. Avec le juste "devoir" de garder leur place à tous prix. C'est atroce.
Je sais, je ne suis pas une "belle plume" comme on dit dans le jargon journalistique, mais les mots me viennent du coeur... et puis il se fait tard, et demain c'est l'année 2013, ça fout l'cafard. Merci de me pardonner.

2013 va être réellement une année "porte-malheur", et ce sont ces politiciens corrompus qui ont fait le malheur du peuple qu'il faut "éradiquer" du pouvoir. Ce n'est pas le peuple qui en est responsable comme ils ont trop souvent tendance à le faire croire.

Pour résumer, j'espère que vous allez continuer à vous battre ardemment contre les tyrans qui nous dirigent, au nom de la liberté, de la liberté d'expression, au nom de tous ceux qui, grâce à vous, pourraient retrouver des lendemains plus justes, plus humains.

Félicitations à toute l'équipe de Médiapart, et merci pour tout ce que vous faites pour nous. Et puis, svp, ne changez jamais !
Il y a tant et tant de gens qui ont besoin de vous. N'oubliez jamais aussi que j'ai brisé ma tirelire de 20€/3 mois (promo) pour avoir le plaisir de vous lire, pour garder l'espoir que demain sera meilleur, pour moi, pour mes enfants, pour mon peuple.

Je vous vois travailler ardemment, même le wk et les nuits.  Ca me rappelle de bons souvenirs où pour moi aussi, lorsque je croyais en l'avenir, les heures ne comptaient pas / plus...
Médiapart, Edwig, et tous les tiens... On vous aime ! Bonne merde, et courage !
Bravo pour le nouveau design de votre site.

BONNE ET HEUREUSE ANNEE A TOUTE L'EQUIPE ! Sourire

30/12/2012, 23:20 | Par BEYCH en réponse au commentaire de johann1 le 30/12/2012 à 23:13

Edwy, cher JOHANN1, Edwy et non Edwig.

31/12/2012, 06:56 | Par dplault en réponse au commentaire de Theo Tymen le 31/12/2012 à 00:41

Aphatie, journaliste de salon, assis 

31/12/2012, 10:53 | Par Gérard HUMBLOT en réponse au commentaire de Theo Tymen le 31/12/2012 à 00:41

Il serait intéressant de savoir si APATHIE a déjà invité CAHUZAC à RTL ou sur CANAL+, car cela peut créer des liens... D'autre part, APATHIE, au lieu de passer son temps à critiquer et à dénigrer le travail des journalistes de MEDIAPART, au lieu de pérorer sur RTL et de parader sur CANAL + devrait plutôt mener sa propre enquête pour démontrer l'innocence de CAHUZAC, son poulain... RTL a les moyens financiers de l'épauler dans son enquête de journaliste de "terrain"... Attendons...

31/12/2012, 11:49 | Par Axel J en réponse au commentaire de Gérard HUMBLOT le 31/12/2012 à 10:53

-

Vous raisonnez comme si Aphatie était journaliste.

Aphatie n'est pas journaliste. Il est "maître de cérémonie" au service de la Caste corrompue du pouvoir. Il n'a pas besoin de connaître personnellement Cahuzac, il n'a pas besoin de lui devoir quelque-chose personnellement, ni Cahuzac non plus de lui devoir quelque-chose de précis.

Le jeu permanent que joue tout ce "microcosme", c'est toujours le même jeu où les "maîtres de cérémonie" comme Aphatie, savent toujours très bien ce qu'il faut dire, comment il faut se positionner, qui il faut flatter et qui il faut casser.

-

31/12/2012, 12:47 | Par Gérard HUMBLOT en réponse au commentaire de Axel J le 31/12/2012 à 11:49

Malheureusement, vous avez raison. APATHIE serait-il un nom prédestiné pour "passer les plats" aux politico-financiers, avec servilité et obséquiosité...??? APATHIE ne serait-il que l'employé - le valet? - des puissances de l'argent???

31/12/2012, 13:45 | Par Axel J en réponse au commentaire de Gérard HUMBLOT le 31/12/2012 à 12:47

C'est exactement ça.

C'est une profession, un créneau, dans notre Société du Spectacle, mais ce "créneau professionnel" a toujours eu son équivalent, même aux temps des monarchies absolues et même dans des temps encore plus anciens, quand les Seigneurs étaient des guerriers en armures et pas encore des petits malins de la comm'.

Il faut commencer par faire une école de journalisme, afin d'obtenir une carte. Mais les qualités principales pour réussir dans ce créneau, n'ont rien à voir avec celles que requiert la profession de journaliste.

31/12/2012, 15:08 | Par Jacques LECOQ en réponse au commentaire de Theo Tymen le 31/12/2012 à 00:41

Une controverse intéressante à lire dans Marianne. Voir le lien :

http://www.marianne.net/Le-regne-de-l-oligarchie-mediatique_a224981.html

"Si les journalistes sont de moins en moins crédibles, c'est parce qu'il existe une oligarchie médiatique qui ne représente ni l'opinion, ni la société, mais elle-même, et qui vit en symbiose avec l'élite politique."

Jean-Michel APHATIE en est l'archétype !

Ce qui est grave, c'est que ce désinformateur sévit sur la soi-disant 1ère radio de France ! 

31/12/2012, 06:43 | Par dplault

Je publie cu-dessous, un tweet de Philippe Bilger, lequel fut magistrat et si je me souviens bien avocat général :

 

Edwy Plenel a demandé une enquête sur l'affaire JC au procureur de Paris. Il a raison. Étonnant qu'il faille la conseiller car va de soi!

 

 

Je n'ai rien d'autre à ajouter

31/12/2012, 11:49 | Par Gérard HUMBLOT en réponse au commentaire de dplault le 31/12/2012 à 06:43

Monsieur BILGER, magistrat intègre et courageux, est un soutien de poids à l'initiative d'Edwy PLENEL, directeur de MEDIAPART. Comme l'on présume que Philippe BILGER suit l'actualité au quotidien, et particulièrement l'AFFAIRE D'ETAT CAHUZAC, il est évident qu'il a donné son avis en toute connaissance de cause.

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

31/12/2012, 10:37 | Par Gérard HUMBLOT

VOEUX DES FRANCAIS A FRANCOIS HOLLANDE

"Qu'aucun membre du gouvernement AYRAULT, qu'il a nommé, ne soit suspecté d'aucune fraude fiscale et d'aucun conflit d'intérêts, car cela rejaillirait inévitablement sur l'action quotidienne du gouvernement."

31/12/2012, 13:34 | Par alela

Ce qui fait peur, dans cette affaire c'est que tous les postes décisifs en matière de justice et de fiscalité sont détenus par des ministres socialistes qui n'ont aucun intérêt à ce que la vérité soit faite.

31/12/2012, 14:19 | Par Gérard HUMBLOT en réponse au commentaire de alela le 31/12/2012 à 13:34

Rassurez-vous, la Vérité éclate toujours. Tous ces politicards-cumulards-combinards, fraudeurs, tricheurs, magouilleurs,  et autres financiers véreux, qui vivent en parasites sur le dos des contribuables, ne sont que de passage... Quant à leurs "verrous", les verrous sont faits pour sauter. Vous souvenez-vous lorsque MEDIAPART a révélé le scandale BETTENCOURT-WOERTH-SARKOZY, des gens (BERTRAND, MORANO) de l'UMP - Union des Magouilles Permanentes - traitaient de "fascistes" les "méthodes de MEDIAPART... Bilan: WOERTH, mis en exemen, entre autres, et SARKOZY, ancien Chef d'Etat,  auditionné comme un CHIRAC, dans le bureau d'un juge d'Instruction à Bordeaux. Quant au "verrou" COURROYE", procureur aux ordres de SARKOZY, il a sauté pour être affecté, malgré ses protestations, dans un poste moins visible...

31/12/2012, 16:06 | Par Kalus

Vous faites votre boulot de journaliste soucieux de transparence qui est indispensable à la démocratie. Bravo! Continuez. C'est bien pour ça que je me suis abonné à votre journal. Pour le reste nous savons bien que rien n'est simple. Mais il importe que chacun fasse son métier et prenne ses responsabilités. C'est au citoyen de prendre aussi les siennes. Autrement que par de sempiternelles critiques stériles. S'il en est capable. 

31/12/2012, 16:41 | Par Lechiffre

On peut remarquer que le propre avocat de Mediapart, Me Mignard, est en desaccord avec cette lettre. Il trouve (et moi aussi) que la justice doit avoir d'abord des indices suffisants pour lancer l;affaire avec un juge d'instruction. Il preconise une enquete preliminaire du Parquet.

31/12/2012, 17:27 | Par Gérard HUMBLOT en réponse au commentaire de Lechiffre le 31/12/2012 à 16:41

Un juge d'Instruction dispose de moyens d'investigation qu'un journaliste n'a pas. MEDIAPART, en tant qu'organe d'Information publique,  agit dans l'intérêt public, et, à ce titre, il est tout à fait légitime qu'il s'adresse au parquet afin d'initier une enquête préliminaire, ou pour désigner un magistrat instructeur. Avant d'écrire au procureur, Edwy PLENEL a fait son offre de preuves, qui n'a pas intéressé grand monde. D'autre part, MEDIAPART, lorsqu'il a lancé sa première révélation sur le compte détenu par CAHUZAC, à la Banque suisse UBS, il ne l'a pas fait comme ça, sur un coup de tête. Si CAHUZAC joue sa réputation et son "honneur", en maintenant sa version, MEDIAPART risque la vie de son entreprise. Au stade oû nous en sommes, seule la justice, sans entrave ni pression, nous dira qui ment et qui dit la vérité. C'est aussi simple que cela.

31/12/2012, 18:47 | Par jean63 en réponse au commentaire de Lechiffre le 31/12/2012 à 16:41

Vous n'avez rien compris : il faut que Plenel et Fabrice Arfi vous expliquent ce qu'il en est en quelle langue ? que c'est au procureur de nommer un juge d'instruction indépendant pour enquêter par le biais d'uune instruction avec les moyens dont il dispose : commissions rogatoires, perquisitions, etc... ce qui a été fait pour l'affaire Woerth-Bettencourt après que le procureur Courroye ait trainé les pieds pendant des mois et qu'il ait mis "des batons dans les roues" de la juge Prévost-Després qui voulait enquêter..... avant, qu'au final, le dossier soit découpé et dépaysé à Bordeaux... On dirait que vous avez la mémoire courte !

02/01/2013, 16:47 | Par patrick 44 en réponse au commentaire de jean63 le 31/12/2012 à 18:47

Comparer le traitement de la pseudo affaire Cahuzac avec celle de Woerth-Bettencourt est un abus de langage. Dans le second cas les preuves étaient manifestes et les enregistrements parfaitement audibles et vérifiables. Dans le cas de Cahuzac, non seulement, il ne peut être certifié que le locuteur est bien celui qui est accusé mais de plus l'origine de ce document passé entre les mains du fameux juge anti-terrorisme rend tout ce dossier éminemment suspect quant à sa véracité.

31/12/2012, 17:37 | Par papyscha

Il est stupéfiant de lire, ici, la mansuétude du ‘public’ vis-à-vis du droit à l’absence de preuves accordé à MDP, et de l’accablement à la fraude honteuse et certaine du ministre.

Qui abuse d’une position dominante ? 

31/12/2012, 18:28 | Par jlmo

Position dominante?parlons-en.

   Depuis un mois,à sa place,j'aurais déployé tous les moyens possibles pour lever le doute de fraude honteuse..Des moyens,il y en a et la presse les a énuméres.

  Il prétend ,certes,que ce n'est pas à l'accusé de fournir des preuves mais je trouve son attitude  bien déconcertante .

  Pourra-t-il tenir longtemps ainsi?

31/12/2012, 18:41 | Par 140437

Je ne sais pas si ce faisant = publier cette lettre= Mr E. Plenel commet ou non une faute; mais, je l'approuve à mille pour cent; courage, professionnalisme, devoir d'information; la démarche de Médiapart et de ses journalistes honore la Démocratie; le Pouvoir se sent "mer.. eux", il aboie, mais ne mord ; Mr Cahuzac n'aurait il pas les mains aussi propres que ce qu'il indique ??? ; grand merci et continuez; je poursuivrai mon soutien; sereine, rigoureuse année 2013 à vous tous les "Médiapart"

01/01/2013, 04:49 | Par Claude Mardelet

A toute l'équipe de Mediapart j'adresse mes meilleurs  voeux et ma sincère admiration pour leur combat courageux contre l'ignorance et l'égoisme cynique .

01/01/2013, 18:34 | Par jean63

Les causes de ces dérives de la société moderne, occidentale et de son sytème libéral CAPITALISTE, ce sont :

- la cupidité

- Le mensonge

- La mauvaise foi

- La langue de bois

- Les manipulations mentales

- Les mensonges d'Etat

- Les secrets d'Etat

- Les Affaires d'Etat

IL FAUT : Revenir aux valeurs essentielles de la vie en communauté (Respect d'autrui, dignité, honnêteté et intégrité ).

Si tout celà était appliqué Médiapart peut fermer boutique !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

http://blogs.mediapart.fr/blog/jean63

http://blog-jean-eudes-lombard.blogspot.fr/2012/12/avertissement_5723.html

02/01/2013, 14:06 | Par jean63

Bravo aux journalistes d'investigation de Médiapart qui font un excellent travail pour que notre démocratie ne sombre pas dans l'abime.

Meilleurs voeux à toute l'équipe pour 2013. Sortez-nous encore des affaires. Le juge VRB n'est pas loin de la retraite. Il sera difficile d'en retrouver un comme lui.

 

02/01/2013, 15:01 | Par jean63

erreur doublon .. pourquoi n'y a-t-il pas de fonction "supprimer" ou je n'y vois rien ?

 

02/01/2013, 16:40 | Par patrick 44

Mais pour qui se prend-il ce diable d'Edwy Plenel ? Au nom de quel principe, de quel droit peut-il jeter un quidam en pâture au grand public ? La formule est bien connue "critiquez, persiflez, il en restera toujours quelque chose" !

C'est donc au nom du principe qu'il n'y a pas de fumée sans feu que notre bon directeur exige d'un procureur qui ne lui doit rien de diligenter une enquête afin de faire la lumière et surtout apporter à la connaissance de chacun les preuves concrètes démontrant que jamais, au grand jamais, notre journal préféré se serait rendu coupable de diffamation...!!!

Le simple rappel au bon sens qui veut que l'accusateur apporte nécessairement la ou les preuves de ses accusations et que celles-ci soient irréfutables, est tout simplement oublié !

Pire encore, en citant nommément le procureur censé répondre à son appel, il exerce une pression morale et publique sur un magistrat. Si l'enquête est ouverte, il passera pour un opposant au yeux de la majorité, s'il ne bouge pas, les commentaires croisés ici et là démontrent à l'évidence qu'il sera vite baptisé "suppôt du pouvoir" !

Infecte, cette méthode est infecte et relève de l'amateurisme le plus total, au mieux MDP et son patron se sont laissés abuser par plus retors qu'eux mêmes, au pire ils représentent ce que je déteste le plus au monde: le retour aux procès staliniens !

Je ne sais si Cahuzac a ou non possédé un compte en Suisse et pour tout dire , je m'en fouts, il n'y a pas mort d'homme et l'accusation elle-même porte sur des faits déjà anciens.

Attention camarades, l'enfer est trop souvent pavé de bonnes intentions.

02/01/2013, 17:55 | Par Jacques Chopin

On reste abasourdi par tant de commentaires pour une supposée fraude fiscale, qui, peut-être, n'a jamais existée, det en tous cas n'existait plus avant la "découverte" de Médiapart.

Pour éclairer ce roman feuilleton, il convient de rappeler les ingrédients : un ex-adversaire de J.Cahuzac,(Gonelle), un ex-battu par J.Cahuzac (Juge Brugière),  l'ex-femme de J.Cahuzac (ou en instance de divorce).

L'eau est beaucoup plus trouble que ne veut bien l'indiquer Mr St Just-Plenel.

02/01/2013, 22:33 | Par abouadil en réponse au commentaire de Jacques Chopin le 02/01/2013 à 17:55

Plus que la fraude fiscale présumée, moi je trouve particulièrement intéressante l'activité de "conseil" aux laboratoires pharmaceutiques qu'a pratiquée M. Cahuzac après son passage au ministère de la santé au début des années 1990...

Elle en dit long sur les pratiques de nos élus et sur leur conception de l'"intérêt général",  vous ne trouvez pas?...

02/01/2013, 21:47 | Par JoëlMartin

02/01/2013, 22:34 | Par Jacques LECOQ

François HOLLANDE serait-il amnésique ?

Pour celles et ceux qui ne l’ont pas encore vue, je leur conseille de regarder la vidéo du candidat à la Présidence de la République qui, en février 2012, était l’invité du Club Droits, Justice et Sécurités. Dans cette vidéo, qui figure dans la "Boîte noire" de l’entretien du 29 décembre 2012 avec Maître MIGNARD, on peut entendre le discours de François HOLLANDE qui s’exprime lors de ce Manifeste pour la Justiceprésenté par Edwy PLENEL. Voir :
http://www.mediapart.fr/journal/france/291212/me-mignard-ce-que-l-affaire-cahuzac-reclame-de-la-justice

Dans sa conclusion, à 33mn 52s sur la vidéo, voici ce que dit le candidat François HOLLANDE : « Voilà Mesdames, Messieurs, ce que je voulais vous dire ce soir avec le souci de répondre à vos interpellations. J’ai entendu un certain nombre de mots qui ont été prononcés ce soir. Confiance, d’abord. C’est l’injonction la plus forte. Nous devons donner confianceconfiance dans la Justice, confiance dans l’Etat de Droit, confiance dans les personnes qui vont être appelées à la Direction du pays. Apaisement, ai-je entendu… »

Quel beau discours apprécié de tous ceux qui abhorrent l’injustice !

François HOLLANDE, qui a « appelé » Jérôme CAHUZAC pour qu’il figure parmi « les personnes qui sont à la Direction du pays », doit savoir que la majorité des citoyens ne fait pas « confiance » à son Ministre délégué chargé du Budget. Tant qu’une Justice indépendante ne se sera pas prononcée sur les agissements de ce Ministre, les français considéreront qu’il a un problème sérieux de cohérence entre ses promesses de candidat et ses décisions de Président.

En devenant Président, le candidat serait-il devenu amnésique ?

Afin que cette situation malsaine pour notre Démocratie ne s’éternise pas, les français ne devraient-ils pas écrire à leur Député, quelle que soit sa tendance ? Dans leur courrier ils pourraient souligner cette incohérence entre les propos du candidat HOLLANDE et les décisions du Président HOLLANDE. Ils pourraient interroger leur Député et lui demander ce qu’il pense de cette situation. Les réponses seront certainement très intéressantes !

Bonne Année 2013.

Jacques LECOQ

04/01/2013, 13:16 | Par patrick 44 en réponse au commentaire de Jacques LECOQ le 02/01/2013 à 22:34

Propos totalement débiles....Le coq a les pieds dans la merde, comme d'habitude.

05/01/2013, 00:59 | Par jean63

Je vous remercie tous pour votre visite de mon blog créé le 14 dec 2012.

Pages vues aujourd'hui

236

Pages vues hier

161

Pages vues le mois dernier

1 310

Historique global des pages vues

1 310

05/01/2013, 10:55 | Par abouadil

Les prisons françaises comptent 24,6 % de personnes placées en détention provisoire (selon les chiffres du mois de septembre 2012).
En d'autres termes, une personne incarcérée sur 4 est présumée innocente dans le "pays des droits de l'Homme" aujourd'hui. C'est proprement hallucinant.

Voilà le vrai scandale, voilà la vraie injustice à combattre...
Ce n'est pas de demander des comptes et d'enquêter sur un politicien carriériste qui s'est enrichi en monnayant aux laboratoires pharmaceutiques ses connexions et son réseau auprès du ministère de la santé  !

Pour ceux qui l'auraient oublié ou qui ne veulent pas le savoir, les prisons françaises, aujourd'hui, c'est ça:

2_CP_Baumettes_cellule_confinement2.jpg

Je ne sache pas que cela émeuve beaucoup les défenseurs de Cahuzac, comme ceux qu'on lit ici, ou d'autres qui traitent carrément Plenel de "balance" - et le verraient bien, apparemment, au fond d'un lac avec les deux pieds coulés dans le béton...

voir par exemple : http://www.causeur.fr/edwy-la-balance,20586

 

03/04/2013, 11:58 | Par Duduche

C'est dommage, que Cahuzac ne continue pas son métier, on sent qu'il est un spécialiste de la question!

C'est comme pour un prof qui serait un ancien pro de la triche aux examens: il connait quasiment tous les trucs, et sait débusquer les tricheurs!

C'est comme les hackers informatiques, qu'on engage ensuite pour la sécurité informatique: ils connaissent quasiment tous les trucs pour pénétrer un système informatique et contourner son système de sécurité.

Cahuzac était-il animé de cette volonté dans son travail de ministre luttant contre la fraude fiscale?...

Si oui, on aurait pu attendre qu'il aille jusqu'au bout de sa tâche avant de le contraindre à démissionner!Rigolant

 Pour une fois qu'on avait un ministre compétent!Rigolant

Newsletter