Jeu.
18
Déc

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Gwen Catalá, un éditeur habité

Gwen Catalá, 34 ans, jeune homme habité,  éternel insomniaque,  étonnant créateur, entre Thaïlande et France, d’objets éditoriaux atypiques, ne jure, dit-il,  « que par les marrons chauds et le son d’une contrebasse ». Il a succédé à François Bon, en février dernier, à la tête des « éditions publie.net », maison pionnière en matière de livre numérique. Il s’impose chaque jour davantage comme une figure familière du paysage éditorial français. Entretien.

Une peinture dissipée

Le 5 octobre dernier se tenait à Paris, à la Galerie Olivier Nouvellet, l’exposition « Pour une image dissipée » de l’artiste Bernadette Février (1).

Dissoudre, mais quoi ?

Chacun le sent, il s’agira de dissoudre.

Il s’agira de dissoudre et dissoudre sera d’autant plus aisé que ce qui est à dissoudre au champ de l’exercice politique séculier est déjà assez amplement dissous.

Montebourg l'innocent (reprise)

Il n'est pas certain que la percée d'Arnaud Montebourg corresponde de façon stricte à celle de son programme (1).

Le bienveillant et le bien-pensant : entretien avec Michel Maffesoli

Illustré du dedans par un élégant chapitre d’Hélène Strohl, Les nouveaux bien-pensants  de Michel Maffesoli, paru en janvier 2014, est loin de se borner à une critique des élites, à un ronchonnement qui en fustigerait l’aveuglement, les tropismes conservateurs ou réactionnaires vernis d’espérance démocratique ou scientifique. Il constitue plutôt, en plein ou en creux, le précis eudémonologique d’un esprit bienveillant dont le projet principal est d’indiquer à son lecteur les voies et les moyens d’un amour de son temps et de ceux qui le peuplent.

J’ai rencontré Michel Maffesoli, en partance pour Porto Alegre.

Poutine, le ciron, la baleine

Il faut savoir dominer sa peur.

La philosophie l’enseigne, la psychologie l’enjoint, la morale le prescrit, l’intuition le suggère.

Newsletter