Mer.
23
Avr

MEDIAPART

Connexion utilisateur

«Le Figaro» en eaux troubles

Après le bombardement en Une d'un procès-verbal tronqué en plein incendie Bettencourt, Le Figaro, quotidien dont la direction a toujours su montrer sa vigoureuse indépendance à l'égard du pouvoir en place,récidive. Mais cette fois-ci dans l'affaire Karachi.

Le journal de l'avionneur Serge Dassault, par ailleurs sénateur UMP, annonce ce mercredi 1er décembre avoir mis la main sur de précieux documents "secret défense" qui sont censés exonérer Nicolas Sarkozy dans une vente d'armes franco-pakistanaise au cœur du volet politico-financier de l'affaire.

La PravdaLa Pravda

Le titre est sans ambiguïté: «A Bercy, Sarkozy s'est opposé aux contrats avec Karachi». Admirable, mais inexact.

Que dit vraiment ce document, qui est un compte-rendu d'une réunion interministérielle de juin 1994? Que le ministère du budget, dirigé entre 1993 et 1995 par M. Sarkozy sous le gouvernement Balladur, a notamment émis «des réserves sur l’augmentation du coût liée au transfert de technologies» dans le cadre de la vente de trois sous-marins Agosta au Pakistan.

Pour appuyer sa démonstration, le journal cite, comme l'a déjà fait Libération la semaine dernière, le témoignage d'une ancienne fonctionnaire de Bercy devant la mission parlementaire, selon laquelle: «Sur un plan technique, la Direction du budgeta toujours été opposée au contrat de vente de sous-marins au Pakistan. Nous étions en effet inquiets de la situation financière de ce pays.»

© Reuters

Le Figaro oublie seulement de dire que le nom de Nicolas Sarkozy n'est pas mentionné à une seule reprise dans le document qu'il révèle et, par la même, feint de ne pas faire de différence entre les services d'un ministère, qui étaient en effet contre ce contrat catastrophique d'un point de vue industriel et financier, et le ministre lui-même. Entre l'administratif et le politique. Une broutille...

L'analogie faite par le quotidien est d'autant plus vertigineuse que le chef de l'Etat, interrogé à Lisbonne sur l'affaire, a assuré qu'il ne s'était occupé «ni de près ni de loin» du contrat Agosta quand il était à Bercy. Faudrait savoir. Il ne s'en est pas occupé ou il était contre ?

Mais il y a mieux. Comme Mediapart l'a déjà raconté, Nicolas Sarkozy a, avec le ministre de la défense de l'époque, François Léotard, engagé la garantie de l'Etat sur le contrat — il s'agit d'une sorte de caution d'Etat en cas de défaillance financière liée à l'exécution du marché.

Ce que confirmera d'ailleurs un cadre de la DCN, Guy Robin, face au juge Trévidic en octobre 2009: «Il s'agissait d'un contrat qui bénéficiait de la garantie de l'Etat».

Deux personnes signent cette garantie: le ministre de la défense et celui du budget.

L'ancien directeur financier de la DCN, Gérard-Philippe Menayas, a quant-à-lui livré, en novembre 2009, quelques savoureuses précisions sur les dessous financiers d'Agosta dans le cabinet du même magistrat.

Je cite: «Je précise qu'un plan de financement d'un contrat comme le contrat Agosta comportait toutes les données, y compris les frais commerciaux (euphémisme qui désigne les commissions occultes, Ndlr). Or, ce plan de financement était soumis aux autorités de tutelle, c'est-à-dire au ministre de la défense lui-même, au ministre du budget et à la Coface qui garantissait. De ce fait, des exigences hors-normes (les commissions suspectes, Ndlr) avaient toutes les chances d'être refusées. Il y a eu quelques remarques dont je ne me souviens plus, mais c'est passé». Grâce à MM. Léotard et Sarkozy, donc. M. Menayas parle bien là des «ministres». Pas des ministères.

Devant le juge Renaud Van Ruymbeke cette fois, le même témoin a aussi assuré, en novembre dernier, que «le volume total des commissions était validé, contrat par contrat, par les deux ministres du budget et de la défense». Les «ministres», pas les ministères.

C'est là que l'affaire se complique pour le président. Comme nous l'avons rapporté à de nombreuses reprises (ici, par exemple), plusieurs documents, dont une note interne de la DCN et un rapport de la police luxembourgeoise, citent nommément Nicolas Sarkozy, qui, en tant que ministre du budget, aurait donné son «accord» pour la création, au Luxembourg, d'une société-écran de la DCN, baptisée Heine, par laquelle ont transité les commissions suspectes du contrat Agosta.

Une partie de ces commissions auraient ensuite servi au financement occulte de la campagne présidentielle d'Edouard Balladur, en 1995.

Voici la note:

A Lisbonne, face aux journalistes «pédophiles», Nicolas Sarkozy a démenti toute implication dans la constitution de Heine. Il a toutefois ajouté: «Peut-être que le ministère l'a fait à mon nom». Le ministère. Pas le ministre ?

Tous les commentaires

01/12/2010, 14:03 | Par dominique rougé

Je n'ai jamais lu Le Figaro mais je zappe parfois messieurs Thréard et Riouffol chez le très beauf Calvi mais cela suffit pour apprécier leur niveau de probité intellectuelle.

01/12/2010, 15:42 | Par mite54 en réponse au commentaire de dominique rougé le 01/12/2010 à 14:03

idem

01/12/2010, 16:40 | Par raybor en réponse au commentaire de dominique rougé le 01/12/2010 à 14:03

Et vous oubliez Alexis Brézet .... LCI le jeudi à 19h dans l'émission de Michel Field. Plus une nouvelle venue, jeune et brune, dont j'ai oublié le nom.

01/12/2010, 19:50 | Par SAINE COLERE en réponse au commentaire de raybor le 01/12/2010 à 16:40

Cette jeune femme .

Natacha Polony , enseignante en la " faculté Pasqua ".

Le " Pôle universitaire Leonard de Vinci " .

Tres en vogue, cette jeune personne !

Presente sur tous les medias .

Voir sa bio sur WiKI .

 

01/12/2010, 17:00 | Par regis2334 en réponse au commentaire de dominique rougé le 01/12/2010 à 14:03

Entièrement d'accord !

03/12/2010, 18:19 | Par Crossing_News en réponse au commentaire de dominique rougé le 01/12/2010 à 14:03

E X C E L L E N T

le chef de l'Etat, interrogé à Lisbonne sur l'affaire, a assuré qu'il ne s'était occupé «ni de près ni de loin» du contrat Agosta quand il était à Bercy.
Faudrait savoir. Il ne s'en est pas occupé ou il était contre ? F.ARFI

FIGARO = new418.gif= SARKO

Entraide rétro..

Sieur Dassault était parvenu à vendre 60 avions de chasse Mirage à Taïwan en 1992 - quarante-huit Mirage 2000-5Ei et douze Mirage 2000-5D -

A la signature, le "deal" représentait 22,8 milliards de francs (3,47 milliards d'euros). Mais très vite l'addition s'était alourdie de 6 milliards de francs (914 millions d'euros), soit 25% du contrat initial. Ce dérapage dénoncé à présent par Taiwan ébranle Dassault car très officiellement Taïwan demande un réexamen des contrats concernant ces appareils...Rire
http://eco.rue89.com/2010/05/11/commissions-apres-les-fregates-les-mirage-de-taiwan-150986

01/12/2010, 14:23 | Par Sébastien Pruneta

Le Figaro a effectivement, et depuis longtemps (je l'ai noté moi-même la première fois lors des grèves de 1995 qui ont conduit le gouvernement Juppé à démissionner...) une facheuse tendance à "transformer" la réalité pour faire des titres tapageurs et primaire en faveur de son "camp"... Parfois, même quand c'est complètement à côté de la plaque, et ce dans tous les domaines (politiques, économiques, et même dans autours du sujet des OGM alimentaires).

Merci beaucoup Fabrice pour cette mise au point (que ne liront probablement pas les lecteurs et abonnées du Figaro...) nécessaire et solide dans une affaire qui n'a pas fini de faire parler.

01/12/2010, 14:29 | Par Carambouille

Mr Arfi, pouvez vous nous donner la chronologie ?

Quand a lieu la réunion dont parle le figaro et quand NS donne t'il la garantie de l'état à l'opération. Y a t'il eu un arbitrage ministériel ? ou s'agit t'il d'un revirement du ministre (ministère) ? Y a t'il des éléments explicatifs de ce revirement ?

01/12/2010, 14:35 | Par Fabrice Arfi en réponse au commentaire de Carambouille le 01/12/2010 à 14:29

Le compte-rendu de la réunion interministérielle date de juin 1994. La garantie de l'Etat sera octroyée début 1995. Comme nous l'avait expliqué Gérard-Philippe Menayas, ancien directeur financier de la DCN, que nous avons rencontré avec Fabrice Lhomme pour notre livre Le Contrat, deux personnes signent la lettre de garantie de l'Etat: le ministre de la défense et celui du budget. Pour l'heure, la lettre de garantie ne figure pas (à ma connaissance) aux dossiers des juges...

01/12/2010, 17:58 | Par Carambouille en réponse au commentaire de Fabrice Arfi le 01/12/2010 à 14:35

Merci,

Cela éclaire bien le fait que le titre du Figaro "Sarkozi était contre .." est complètement bidonné et d'ailleurs en contradiction avec ce qui figure dans le corps de l'article et ce qu'a affirmé l'intéressé lui même

01/12/2010, 14:31 | Par Yves CARIN

le figaro , en plus d'être "rasoir", est toujours " tiré par les cheveux"...

Il nous manque des Henriette Caillaux, hélas!

01/12/2010, 14:36 | Par Bruno Claisse

Le seul problème, c'est que les radios répercutent la propagande du Figaro, sans évoquer les preuves du contraire données par Mediapart. Espérons que le Monde et Libération feront, eux, leur travail, sinon ce serait à désespérer de tout. Attendons donc la suite!

01/12/2010, 14:39 | Par Fabrice Arfi en réponse au commentaire de Bruno Claisse le 01/12/2010 à 14:36

Oui, je sais. C'est précisément pour cela que j'ai fait ce billet. La communication qui se fait actuellement autour du papier du Figaro, qui n'est vraiment pas pour déplaire à la présidence de la République, joue habilement sur l'ambiguïté qui peut exister entre les avis éclairés des services administratifs d'un ministère et la décision politique d'un ministre.

01/12/2010, 15:01 | Par Anne Daniel en réponse au commentaire de Fabrice Arfi le 01/12/2010 à 14:39

On pourrait faire le même parallèle - ministère, ministre- avec le président du conseil constitutionnel qui valide les comptes de campagne et les magistrats chargés d'étudier ces comptes et les déclarent aberrants !

01/12/2010, 20:29 | Par CLAUDE SERPINET en réponse au commentaire de Anne Daniel le 01/12/2010 à 15:01

Drôle de pays, où l'on pourrait se mettre à croire le Figaro plutôt que les résultats des investigations et des auditions des Juges. Le Figaro, la voix de la France ? Non, la voix de la Sarkozie !

01/12/2010, 16:11 | Par rimbus en réponse au commentaire de Fabrice Arfi le 01/12/2010 à 14:39

Venant de madame de Charette, cette riposte est risible.

La porte-voix du sarkozysme réussit à avoir des secrets-defense. La connivence a des avantages…

Bravo pour cette réaction immédiate !

01/12/2010, 14:37 | Par Sigismond

Je ne lis le Figaro qu'une fois par mois, et encore, chez le coiffeur.

01/12/2010, 16:32 | Par L'Origine en réponse au commentaire de Sigismond le 01/12/2010 à 14:37

N'allez-donc plus chez le coiffeur!

01/12/2010, 14:44 | Par guydufau

La diversité est menacée, mais les lecteurs du Figaro échappent à cette menace, c'est bien regrettable.

01/12/2010, 14:50 | Par thierry.de-saint-albin@orange.fr

Il est important que de plus en plus de citoyens "non avertis", comme moi, mais outrés par l'arrogance et la grande délinquance de nos élites politiques, soient mis au jus. Bien sûr, il faut creuser et creuser pour trouver les vérités cachées de cette affaire, avec pièges et leurres bien dissimulés. Mais le flair et le bon sens sont du côté des chercheurs et non du côté des dissimulateurs. La source de certaines fortunes politiques et financières peut être découverte à travers cette vitalité investigatrice. J'écoute tous les débats et reportages (sincères) autour de cette affaire avec beaucoup d'intérêt. L'intuition est porteuse de sens dévoilé et de pistes inespérées. A preuve: qui connaissait tous les protagonistes du marché de dupes passé avec le Pakistan ? très très peu de personnes en réalité. Qui se rappelait vraiment il y a seulement 6 mois la guerre féroce et meurtrière entre les balladuriens et les chiraquiens, l'implication de certains hommes de "gauche" dans l'affaire Karachi ? cet imbroglio d'intérêts financiers et partisans est le frein majeur à l'avancement de l'enquête.

A travers les affaires Karachi et Bettencourt il y a des enseignements intéressants à prendre sur la résistance de notre démocratie qui parait (pour l'heure) chancelante. Mais la qualité du travail des chasseurs de vérité n'a d'égale que la tension hystérique des gens impliqués dans ce dossier sulfureux. Bravo! Viva!

01/12/2010, 14:53 | Par Denis Cotte

Le pire dans cette histoire est que le menteur ne risque pas d'être poursuivi en diffamation (contraitement à celui qui enquête sérieusement) !

Bon courage F. Arfi

01/12/2010, 14:55 | Par michel velut

MAIS QUI LIT LE FIGARO ? je ne savais pas qu'il y avait tant de gogos en France? La droite serait-elle donc la plus bête du monde comme l'on dit certains naguère ? Que de méchanceté quand même !

01/12/2010, 15:08 | Par milesdavy

ça m'a toujours fasciné que le Figaro arrive à donner l'impression d'un journal de premier ordre, avec des journalistes respectables, alors qu'il se vautre dans une propagande toujours plus abjecte.

ça peut paraître anodin mais je trouve que la une la plus significative était celle où - alors que les Français commençaient à en avoir assez du "bling bling" - ils avaient pris l'initiative de gommer une bague ostentatoire au doigt de Rachida Dati !

Et on continue à inviter des commentateurs du Figaro sur les plateaux télé, qui se présentent comme des journalistes alors qu'ils ne valent guère plus que Pernaut ou ses confrères de Fox News !

01/12/2010, 15:09 | Par milesdavy

Ils sont malades !!!

ils vont se faire voler leurs ordinateurs !!!

Quel courage !!!

01/12/2010, 15:33 | Par ambrino H B en réponse au commentaire de milesdavy le 01/12/2010 à 15:09

Rire

01/12/2010, 15:55 | Par graine

Bonjour, le figaro transmet ( sur ordre ? ) dans son" journal" des informations de basse propagande. Lamentable ET ridicule . Malheureusement certains lecteurs vont gober cette " information manipulatrice " :c'est un écran de fumée, sinistre et révélateur des multiples diversions et mensonges de cette affaire d'état. Que la justice puisse faire son travail, c'est l'essentiel . Pour les familles ( la moindre des choses !!!!), et nous tous, car cela concerne notre démocratie, nos libertés . LE FIGARO ment par om-mission .

 

01/12/2010, 16:02 | Par chess33

Chaque jour, nous sommes de plus en plus empêtrés dans cette propagande sarkozyste. C'est très préoccupant. Et chaque jour, j'attends la nouvelle qui va me dire enfin que ce cauchemard est fini et je reste suspendu à vos articles. Si cet homme n'est pas viré d'ici 6 mois, nous en reprendrons hélas pour 5 ans, au moins...

01/12/2010, 16:02 | Par rita robert

Il y a longtemps, que les rotatives du figaro, se trouvent dans les caves de l'elysee...!

01/12/2010, 16:14 | Par princessedecleves

 

Pardon Fabrice, quelque chose m'a peut-être échappé, mais pourquoi Nicolas Bazire, Directeur de cabinet de Monsieur Balladur (et qui donne son accord avant Sarkozy) n'apparait'il jamais dans les auditions ????

ca fait qu moins 3 fois que je posee cette question au cours de vos divers articles, sans réponse et Agoravox se pose la même question ce jour en ces termes : (je viens de trouver l'article en tapant NBazire)

"Pourtant une piste facile et fragile n’a manifestement pas été bien exploitée par la justice.

Elle à un nom : Nicolas Bazire.

Si la justice (toujours fragilisée par une décision du chef de l’Etat, qui pourrait clore l’affaire définitivement) se décidait à enquêter du coté de Bazire, il est probable qu’une incontournable vérité commencerait à sortir du puits.

Ce Nicolas pourrait en effet mettre l’autre Nicolas en très mauvaise posture."

 

01/12/2010, 16:36 | Par rimbus en réponse au commentaire de princessedecleves le 01/12/2010 à 16:14

J'admets que cela n'a strictement rien à voir, mais Nicolas Bazire était le témoin du mariage Sarkozy-Bruni… Un ami du président qu'on peut donc considérer comme très proche.

01/12/2010, 16:21 | Par Lincunable

on nage en pleine intox

on est à l'âge du fly-tox

la propriété c'est l'envol

comme dit Monsieur Yawohl

le propre y est et prend la mouche

pour l'accrocher à l'hameçon.

Nu comme un vers ou en caleçon,

remettons-y une bonne couche :

http://www.lemonde.fr/actualite-medias/article/2010/12/01/une-affaire-d-espionnage-informatique-embarrasse-la-direction-de-l-audiovisuel-exterieur-de-la-france_1447242_3236.html

01/12/2010, 16:52 | Par Oliv92

Merci de votre article, j'ai moi aussi failli m'étrangler en découvrant l'article du Figaro. Quel aplomb !

Il serait peut-être intéressant de retracer l'historique de la participation de Sarkozy à la campagne de Balladur ?

Quand s'est-il déclaré aux côtés de Balladur? Avant ou après être ministre du budget?

S'est-il mis au service de Balladur entre autre parcequ'il était ministre du budget et savait qu'il pouvait "monayer" ce poste clé?

Ou l'inverse, a-t-il oeuvré pour être ministre du budget car il savait qu'il pourrait (peut-être) utiliser ce poste pour avoir accès à quelques "cassettes" ?

Ou coincidences, l'occasion faisant le larron?

 

01/12/2010, 17:03 | Par rimbus en réponse au commentaire de Oliv92 le 01/12/2010 à 16:52

Cet article Du Monde (24/11/2010) de Samuel Laurent répond à pas mal de vos questions, avec d'interessantes videos.

01/12/2010, 16:39 | Par L'Origine

@Fabrice Arfi

Excellente exposition, arguments convaincants, comme d'habitude.

Juste une petite question : quel sens donnez-vous à l'illustration de votre article avec ce fac-similé de La Pravda? Merci de votre attention.

02/12/2010, 12:46 | Par Axel J en réponse au commentaire de L'Origine le 01/12/2010 à 16:39

L'Origine (1-12-2010 à 16h39)

"Juste une petite question: quel sens donnez-vous à l'illustration de votre article avec ce fac-similé de La Pravda? Merci de votre attention."

 

Et bien mais que Le Figaro est l'équivalent actuel de ce qu'était La Pravda aux temps brejnéviens de l'URSS où ce journal n'était que la voix officielle de la propagande du Kremlin.

02/12/2010, 12:54 | Par Axel J en réponse au commentaire de L'Origine le 01/12/2010 à 16:39

Et puis c'est aussi une ènième perversion des clichés qu'il est bon de mentionner et de rappeler, car c'est généralement parmi les lecteurs du Figaro qu'on utilise volontiers cette terminologie "anti-soviétique" pour dénigrer et discréditer l'adversaire.

 

Ce sont eux qui se servent volontiers du symbole de "La Pravda" pour attaquer des journaux comme Mediapart.

Il est important de ne pas se laisser confisquer ces expressions, images et symboles, les laisser les retourner à leur profit

(comme ils le font avec tant d'autres comme "états généraux", "partenaires sociaux" etc etc etc),

de se les réapproprier, surtout chaque fois qu'il est si manifeste et si évident qu'ils accusent "plus c'est gros plus ça passe" leurs ennemis, exactement des travers dont ils sont, eux, coupables.

01/12/2010, 16:51 | Par alouisfr@yahoo.fr

C'est Hilarant je ne savais pas que Le Figaro était un journal d'information , détenu par un marchand d'arme très très engagé politiquement , tout ceci ressemble à TF1 , de la pseudo info pilotée par des interets privés dont l'unique but est du faire du pognon à tout prix . Que ces médias laisse l'info à des professionnels indépendants et non cupides , chacun à son métier et les bulles de coca cola seront bien gardées, aux uns la réflexion aux autres le bourrage de crane publicitaire et l'ablation des neuronnes

01/12/2010, 16:52 | Par catherine dufourcq

... quand on pense qu'"on" n'arrête pas de nous pilonner le :

"Y'a pas de preuves !"

Tous les documents révélés attestent d'une implication de Sarkozy et Balladur dans ces magouilles, pardon, "ces contrats essentiels pour la santé économique de notre pays". Quand aux rétros-commissions : comment se fait-il qu'on ne puisse avoir accès aux comptes des sociétés bidons ?

Et les comptes de campagne de Balladur ?

Et Monsieur Léotard, qu'en dit-il ?

On peut aussi rappeler le nombre de "présumés coupables" mis en prison préventive (voir Tarnac) condamnés au motif d'une "intime conviction"...

En tout cas, chapeau aux journalistes de Médiapart.

À suivre

01/12/2010, 17:09 | Par Colza

Le Monde.fr a rapporté l'affaire, sans faire le moindre commentaire.

Les lecteurs, dans leurs réactions, n'ont pas montré la même mansuétude, prouvant ainsi qu'ils n'étaient pas dupes.

Il est à noter que le Figaro fait état d'un document classé "secret défense" qu'il aurait pu se "procurer", alors que les Juges d'instruction se voient refuser l'accès à cette même classe de documents.

Etonnant, non ?

01/12/2010, 17:16 | Par KOSZAYR

Merci Fabrice,

un peu d'humour et une question ?

sur l'humour (bon ça ne vole pas très haut, je sais , mais vu le ciel bas actuel) :

On pourrait suggérer aux pédophiles du Figaro une enquête journalistique intitulée : Nicolas Sarkozy et sa lutte acharnée contre le F Heine

sur la questions (attention tous aux abris, on va nous envoyer Goebbels) :

Pourquoi le PS qui avec cette affaire Karachi a un boulevard devant lui pour tordre le coup à la clique UMP, son mentor et ses collaborateurs,

pourquoi ce silence assourdissant du PS sur cette affaire ?

01/12/2010, 17:22 | Par Velveth en réponse au commentaire de KOSZAYR le 01/12/2010 à 17:16

Ils (elles) se répartissent les places réelles ou fictives.

Peuvent pas tout faire !

01/12/2010, 17:20 | Par selfish

bravo encore à mediapart !plus ça va plus je suis heureuse d'être abonnée !

01/12/2010, 17:23 | Par Cesco

Samedi matin sur France Culture, dans l'émission de Philippe Meyer, Max Gallo a affirmé que Mitterrand était pour la signature des contrats malgré les "réserves" quant aux capacités de paiement des Pakistanais. Tandis que le ministère du Budget (donc Sarkozy) était contre. Sous entendu : "tout ça c'est la faute à Mitterrand, et le machin élu en 2007 est blanc comme neige". Gallo a commencé le travail d'intox pour le figaro. J'ai noté aussi que "l'homme de gauche" (ah ah ah) Olivennes n'a pas demandé d'autres précisions à son collègue lors de l'émission.

Merci pour vos informations. Mais je doute que les lecteurs du Figaro vous lisent, malheureusement.

01/12/2010, 18:27 | Par Jean-Pierre NOUAL

Bravo pour la réactivité de fabrice Arfi ... La réponse est imparable..

Cette tentative du Figaro pour tenter le dédouanement de Sarkozy est à la fois pitoyable et révélatrice ....Elle montre aussi que ce journal " indépendant " tient ses lecteurs en haute estime en les prenant pour des imbéciles...

Faut -il que le Figaro soit persuadé de l'implication profonde de Sarkozy dans cette affaire pour se donner autant de mal pour l'exonérer..!

JP N

01/12/2010, 18:41 | Par henri1947

La seule question qui me taraude l'esprit c'est de savoir si le Figaro est "l'avocat du diable" ou la carpette de Sarkozy.

A part cela j'en est rien à foutre de ce journal dont le propriétaire se croit toujours sous l'ancien régime en achetant les électeurs.

01/12/2010, 18:50 | Par justeaupassage

 

Bjr,

Très bon boulot comme souvent. Mais, "la" preuve reste toujours inconnue non ?

Pour le fun, vous devriez demander un droit de réponse au Bigaro, histoire de bien informer ses lecteurs...

Vous seriez aux US, vous auriez de belles primes...

A plus et courage

gueulante.fr

(Version US)

 

01/12/2010, 18:58 | Par Gérard HUMBLOT

CONCOURS D'UN NOUVEAU TITRE POUR LE FIGARO

Moi, je propose: "LE FIRAGOT" ou "LE FISARKO". A vous...

01/12/2010, 20:04 | Par daniel fournier en réponse au commentaire de Gérard HUMBLOT le 01/12/2010 à 18:58

pourquoi pas le "fils sarko"?

01/12/2010, 23:46 | Par hdomenechdecelles en réponse au commentaire de Gérard HUMBLOT le 01/12/2010 à 18:58

Avec comme devise "Sans liberté de flatter il n'et point d'éloge blameur"...

01/12/2010, 23:53 | Par hdomenechdecelles en réponse au commentaire de Gérard HUMBLOT le 01/12/2010 à 18:58

Le Trêfle 4 feuilles

01/12/2010, 19:05 | Par gérard cavalier

vous vous rendez compte ! je suis retraité (cadre) habitant au fin fond de la Meuse (magnifique département au demeurant) et .....abonné à Médiapart...Mon meilleur investissement depuis longtemps....(avec celui de Marianne)

croyez vous un seul instant qu' "ILS" puissent s'imaginer que nous (re)cherchons la vrai information ??? et que nous la trouvons grace à Internet et des journaux tel que Médiapart ? et ce depuis nos campagnes reculées...je me marre !

01/12/2010, 19:13 | Par Marc Bontoux

Je trouve très bien que Le Figaro ait cette attitude, c'est plus franc que certains journaux qui font semblant d'être de gauche et qui au dernier moment, tourneront casaque.

Au moins les lecteurs qui réfléchissent un peu ne seront pas dupes. Pour les autres, malheureusement, on ne pourra rien faire.

01/12/2010, 19:18 | Par Gérard HUMBLOT

DERNIERE MINUTE

C'est sur www.lepost.fr Comme il l'avait promis, Jean-Jacques CANDELIER, député communiste, a remis, aujourd'hui mercredi, les P.V. d'audition de la mission parlementaire KARACHI, au juge Marc TREVIDIC. Et dire que Bernard ACCOYER, député du "perchoir" de l'assemblée nationale, refusait de transmettre lesdits documents aux magistrats instructeurs, arguant de la séparation des pouvoirs(sic). Tout comme Bernard CAZENEUVE, député socialiste, qui était sur la même longueur d'onde que ledit ACCOYER.... Toujours l'UMPS.... Merci au courageux député CANDELIER, qui a fait fi de cette "séparation des pouvoirs", qui n'arrange que les compères du milieu politique UMP et PS.... ECOEURANT!!!!!!!!!!!!!!

01/12/2010, 19:28 | Par rluxemburg

Bonsoir !

C'est un peu "hors propos" mais cela concerne des victimes de l'attentat de Karachi et puis cela nous "fait sortir" de la propagande "figarotesque" ; à lire :

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/les-survivants-oublies-de-karachi_941487.html?xtor=x

Bonne soirée à tous

01/12/2010, 19:30 | Par kakadoundiaye

votre texte, fort pertinent, m'a donné envie de republier ici un vieux texte écrit lors de l'affaire dite de l'Angolagate.... y trainent comme un parfum de ressemblance et des personnages en second plan ..qui sont les mêmes, je pense à Leotard ..par exemple.

http://www.mediapart.fr/club/blog/kakadoundiaye/011210/angolagate-karachicomme-un-air-de-deja-vu

01/12/2010, 20:13 | Par L'Origine

@Fabrice Arfi

J'y retourne : copié-collé de mon commentaire tout à l'heure :

Excellente exposition, arguments convaincants, comme d'habitude.

Juste une petite question : quel sens donnez-vous à l'illustration de votre article avec ce fac-similé de La Pravda? Merci de votre attention.

01/12/2010 16:39Par L'Origine

01/12/2010, 20:34 | Par albinos en réponse au commentaire de L'Origine le 01/12/2010 à 20:13

Bon toutou... il fait où on lui dit.

02/12/2010, 13:34 | Par Axel J en réponse au commentaire de L'Origine le 01/12/2010 à 20:13

Lisez ma réponse plus haut.

Cette illustration est aussi vraisemblablement destinée aux journalistes eux-mêmes, ceux du Figaro, qui ne manqueront pas de lire ce texte écrit par leur collègue ou ancien collègue et toujours compagnon de travail Fabrice Arfi.

C'est au Figaro qu'en d'autres temps, on fustigeait La Pravda pour ce qu'elle était vraiment: un simple instrument de propagande d'état.

Alors quand on est un journaliste honnête et talentueux (et il y en a certainement au Figaro aussi), on ne peut que se sentir questionné dans sa conscience professionnelle et personnelle, de ce que c'est aujourd'hui Le Figaro qui est devenu l'équivalent de La Pravda des temps brejnéviens.

04/12/2010, 06:30 | Par Adeline Chenon Ramlat en réponse au commentaire de L'Origine le 01/12/2010 à 20:13

Le symbole simplement...avec une goutte d'humour en plus!

Le Figaro serait au gouvernement ce que la Pravda est à ....(ou plutôt "était à", car je crois que la Pravda n'existe plus).

ça me semble assez évident (mais j'admets volontiers que les évidences des uns ne sont que rarement celles des autres!)

01/12/2010, 21:48 | Par dom9

 

Bravo Fabrice !!

01/12/2010, 22:46 | Par KOSZAYR

à Gerard Humblot

Et Sarko dit à Dassault, l'un des suppots de sa bande:

"fabriques moi des canons et de la propagande

si tu veux que je te vende en rafales ta quincaillerie de merde"

L'autre tout conquis, ne se fit pas attendre

vite hatons nous dit-il à ces mercenaires pédophiles

avant que telle promesse se perde

il fitgarrot des libertés,

à son peuple d'affidés

dont aucun ne vaut la corde pour le pendre

 

02/12/2010, 07:56 | Par mathurin_93

Pourquoi tant cracher sur les lecteurs du Figaro?

Que ce journal soit la propriete de Dassault parait suspect,effectivement mais il me parait normal de se faire une opinion soi meme,sans prendre pour argent comptant les commentaires des abonnes de Mediapart,dont je suis.

Mais cela ne m'empeche pas de lire autre chose,de faire des comparaisons,d'essayer d'y voir clair sans a priori.Mais je reconnais que Mediapart m'apporte un plus,un grand plus.

Mais ayant eu a cotoyer des communistes,nombreux a cette epoque,je me suis rendu compte que leur bible etait L'Humanite,dont la lecture etait prise a la ligne et paroles d'evangiles!!!

Depuis ce temps,j'essaye de diversifier mes lectures et n'ai pas honte de dire que Ma Mere m'ayant demande de l'abonner au .............Figaro,je l'ai fait sans problemes.

Et l'exces en tout......................!!!

Bonne journee a tous.

02/12/2010, 11:01 | Par marsouin55 en réponse au commentaire de mathurin_93 le 02/12/2010 à 07:56

quand vous dites : et n'ai pas honte de dire que Ma Mere m'ayant demande de l'abonner au .............Figaro,je l'ai fait sans problemes." .............. mais au moins lui avez-vous expliqué que ce journal éditait des contre-vérités ?

Pourquoi ne l'abonnez-vous pas à Médiapart .et là elle pourra comparer, votre mère, non ?

02/12/2010, 09:13 | Par AA Bradley

Grâce à vous, on finira sûrement par les coincer. Mais dans cette affaire, c'est encore ce pôvre Villepin qui semble être dans la plus mauvaise posture. Mort d'hommes de son côté (partagée avec Chirac) contre corruption et financement illégal côté Sarkozy (partagée avec toute sa fine équipe). Le dindon de cette sinistre farce, ce serait donc encore ce malheureux Villepin si le lien est avéré avec l'attentat. Comme dans l'affaire Clearstream, c'est lui qui risque de trinquer le plus. Vraiment, il a pas de chance et il semble manier l'art de se faire baiser bien mieux que la poésie et les coups tordus.

02/12/2010, 12:45 | Par POJ

Le Figaro en eaux troubles avec une histoire de sous marin. Il est dans les nuages quand il aborde l'industrie aéronautique ?

02/12/2010, 15:40 | Par eltrigo

Mais pourquoi depuis le début de cette affaire ne parle t on jamais de F. Léotard ? Il est quand même au centre de l'affaire ! ET les "intermédiaires" sont censés faire partie de ses relations ! Et sa disparition du monde politique pose question !

08/12/2010, 13:43 | Par Pierredu en réponse au commentaire de eltrigo le 02/12/2010 à 15:40

Bien vu ELTRIGO, je me suis posé souvent la même question !!!........et personne à la télé ou radio n'est allé lui poser des questions !!!

03/12/2010, 00:56 | Par jamesinparis

Ce journal géré par un marchand d'armes du clan UMP, véritable pravda français, n'est pas un journal d'information. Il y a des choses trop importantes à défendre, pour que le risque d'informer correctement nos concitoyens puisse être permis de prendre le dessus. Faut pas rêver.

03/12/2010, 22:02 | Par extralucide

Ne lisant jamais le Figaro, n'écoutant pas la télé, je ne savais donc pas que Sarkozy était innocent. Heureusement que vous êtes la pour rétablir la vérité.

04/12/2010, 06:33 | Par Adeline Chenon Ramlat

Merci pour ce billet.

Les lecteurs du Figaro étant souvent (et de plus en plus) assez virulents, j'aurais quelque chose à leur répondre.....

08/12/2010, 00:52 | Par espoir

Le Figaro ,c'est comme la Pravda,on n'a pas besoin de lire pour en connaître son contenu,étant l'organe officiel du parti ,il suffit de prendre connaissance des affaires brûlantes du jour ,disponibles sur tout autre média et l'on aura en différé(le temps de tricoter leur story-telling) les articles de contre-feu à la une.Lire le Figaro ,pour ceux qui le soutiennent ,n'est pas indispensable à leurs soifs d'informations,ce qui est indispensable, c'est de l'acheter pour en assurer sa pérénité.Comme quoi,la solidarité s'exerce aussi spontanément ,dans le monde d'en bas que dans celui d'en haut.Lecteurs impatients de Marianne ,de Médiapart ,d'autres torchons subversifs ou de tous à la fois(pour révoltés compulsifs seulement) ,admettez enfin ,loin de tout apriori revanchard,que l'actualité puisse être traitée simultanément avec des preuves différentes mais je sais que vôtre mauvaise foi agressive vous en empêchera!

Newsletter