Ven.
31
Oct

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Cahuzac: AFP ou agence TASS?

Comment faire d’une dépêche d’agence, a priori froide et factuelle, un monument de désinformation pour voler au secours de Jérôme Cahuzac ? Un bel exemple vient d’en être donné par l’Agence France Presse qui laisse mettre gravement en cause l’honneur professionnel de Mediapart.

La communication de crise se poursuit de plus belle pour Jérôme Cahuzac, soutenu par Stéphane Fouks, grand manitou de l’agence Havas Worlwide/EuroRSCG, et quelques autres acteurs des réseaux rocardiens devenus strauss-khaniens toujours à l’œuvre. Mercredi, Le Figaro, à la suite de plusieurs autres médias, faisait état sur une pleine page du malaise grandissant à l’Elysée et au gouvernement concernant ce qui est devenu l’affaire Cahuzac. Cité par Le Figaro en off, un conseiller ministériel résumait le dilemme : «On ne va pas se traîner une “affaire Woerth” pendant six mois. À un moment, Hollande fera un arbitrage politique». Un propos proche des analyses que plusieurs responsables nous ont confiées (lire ici notre article L’embarras croissant de l’Élysée).

Heureusement, il y a l’AFP ! Quelques heures plus tard, une dépêche de l’agence tombait sur le fil. Titre : «Cahuzac a priori solidement installé au gouvernement, selon des experts ». Deux journalistes de l’agence interrogent dans cette dépêche (à lire intégralement à la fin de ce billet) des politologues et analystes d’instituts de sondages. Il ne nous revient certainement pas de contester l’utilité du sujet, l’AFP étant, nous l’espérons vivement, entièrement maître de ses choix.

En revanche, nous contestons vivement les nombreuses malfaçons de cette dépêche, qui a d’ailleurs du être corrigée quelques heures plus tard (nous y reviendrons).

Qui est interrogé ?

Gérard Grunberg, présenté comme politologue et membre du Centre d'études européennes de Sciences-Po. Pour lui, Jérôme Cahuzac « est considéré comme l'un des ministres les plus sérieux, qui porte tout le projet de Hollande ». Nos collègues de l’AFP omettent un élément. Gérard Grunberg est un rocardien de toujours, comme le fut Jérôme Cahuzac. Il a même été membre du cabinet de Michel Rocard, premier ministre, quand Jérôme Cahuzac était membre du cabinet de Claude Evin, ministre de la santé sous Michel Rocard… « Oui, bien sûr, j’ai connu jadis Jérôme Cahuzac lorsqu’il était rocardien », nous a d’ailleurs confirmé Gérard Grunberg, contacté ce jeudi matin.

Dommage que nos amis de l’AFP n’aient pas jugé utile ce rappel.

Jérôme Fourquet est aussi interrogé, présenté comme « de l’Ifop ». Pour cet analyste des études d’opinion, Jérôme Cahuzac «est un peu comme Manuel Valls (autre rocardien historique- ndlr) aux yeux de l'électorat de droite, c'est celui qui passe le mieux à droite ». Nos collègues de l’AFP omettent un élément. Jérôme Fourquet a participé il y a peu à un livre avec… Jérôme Cahuzac ! Publié par la Fondation Jean Jaurès, que dirige Gilles Filchenstein, proche de Manuel Valls, ami de toujours et collaborateur de Stéphane Fouks, ce livre de 2011 est consacré à la crise de l’euro.

Dommage que nos amis de l’AFP n’aient pas jugé utile ce rappel.

Mais cette amnésie n'a pas pour autant empêché des courts-circuits ! Car l’AFP a du réécrire sa dépêche. Dans une première version, le propos suivant était attribué à Gérard Grunberg :
« La droite comme la gauche supportent assez mal l'optique de journalisme que fait Mediapart (...) On sait très bien que ces gens-là ont un projet politique... et qu'ils veulent dynamiter le système politique »

Dans une deuxième version, ce paragraphe est ainsi reformulé, pour partie en style indirect :
« "La droite comme la gauche supportent assez mal l'optique de journalisme que fait Mediapart", dit Gérard Grunberg, jugeant que ce site d'information pratique davantage un journalisme engagé "anti-système" que l'investigation ».

Tiens donc ! La première citation n’est pas loin de nous assimiler à l’anti-France, nous déniant au passage toute qualité de journalistes. La seconde n’est guère mieux même si moins abrupte… Nos confrères n’ont pas jugé bon de nous appeler pour nous demander une réaction (une courte phrase aurait suffi) à cette grave mise en cause professionnelle.

Et en plus, contacté par Mediapart, Gérard Grunberg dément la première citation qui lui est attribuée par l’AFP! Il assure de même ne pas avoir appelé les journalistes auteurs de la dépêche pour la corriger. « Ca s’est fait au téléphone, très vite, je n’ai pas lu la dépêche », dit-il. A l’AFP, Pierre Glachant, l’un des auteurs de la dépêche, reconnaît qu’il aurait pu nous appeler, mais que ce n’était pas vraiment le sujet et qu’il n’avait pas de place… Interrogé sur le fait de ne pas avoir signalé les proximités entre Gérard Grunberg, Jérôme Fourquet et Jérôme Cahuzac, notre confrère ne sait que répondre.

Matthieu Demeestere, l’un des responsables du service politique de l’AFP, reconnaît avoir lui même réécrit la dépêche dont la deuxième version fut publiée quelques heures plus tard, pour atténuer la mise en cause de Mediapart. Le démenti de Gérard Grunberg ? Il n’est pas au courant. Ne pas avoir signalé « d’où parlaient » MM. Grunberg et Fourquet ? « Nous n’étions pas au courant du livre, pour le reste, l’angle du papier était de faire parler des experts ». Des experts sans histoire, sans engagement, sans amitié… une parole désincarnée tombée du ciel…

Jérôme Cahuzac, lui, peut être rassuré : « des experts » sont à ses côtés. Et tant pis pour l’information !

----------------------------------------

Ci-dessous, concernant Gérard Grunberg, un extrait du livre d'Ariane Chemin, La Promo Sciences-po 1986,  éditions Stock, 2004:

 

Ci-dessous, le livre auquel Jérôme Fourquet a participé avec Jérôme Cahuzac et Joachim Poß: Crise de l'euro, crise de l'Europe. L'essai rassemble trois interventions faites lors d’un séminaire organisé par la Fondation Jean-Jaurès et la Fondation Friedrich Ebert. Il peut être gratuitement téléchargé en cliquant ici.

 

 

 

 

 

 

 

 

Ci-dessous, les deux dépêches dans leur version intégrale:

Première version:

Cahuzac a priori solidement installé au gouvernement, selon des experts (PAPIER D'ANGLE)

Par Pierre GLACHANT et Jean-Philippe CHOGNOT

=(Photo Archives)=

PARIS, 26 déc 2012 (AFP) - La position de Jérôme Cahuzac au gouvernement paraît toujours solide et le restera tant que les accusations de compte bancaire secret en Suisse contre lui ne seront pas irréfutables, jugent des politologues interrogés par l'AFP, en relevant la retenue de la droite à son égard.

Le dossier n'est "pas béton et l'image personnelle de (Jérôme) Cahuzac n'est pas si mauvaise que ça à droite. Le dossier en lui-même n'est pas très convaincant, il n'y a pas de preuve complètement établie de l'existence de ce compte", résume Jérôme Fourquet, de l'Ifop.

"On n'est pas dans un contexte où les preuves seraient accablantes, où il ne bénéficierait que du soutien du Premier ministre et du président de la République et où il devrait faire face à des attaques permanentes de la part de l'opposition qui aurait décidé de le faire tomber pour affaiblir le gouvernement", poursuit ce spécialiste.

"Tant qu'on n'aura pas de preuves claires, absolues qu'il a eu un compte, je pense que (François) Hollande voudra absolument le garder. Il faudrait vraiment qu'il y ait des progrès importants dans cette affaire pour que Hollande change et il ne le fera que s'il est contraint et forcé", renchérit Gérard Grunberg, du Centre d'études européennes de Sciences-Po.

"Maintenant, il n'est pas du tout sûr, d'abord, que ce soit vrai, ensuite, qu'on pourra le prouver", ajoute-t-il.

Gérard Grunberg relève également que Jérôme Cahuzac "est considéré comme l'un des ministres les plus sérieux, qui porte tout le projet de Hollande (...) de réduire les déficits dans les années qui viennent" et le remplacer "serait très ennuyeux" pour l'exécutif.

Ces experts insistent aussi sur la modération de l'opposition à l'égard du ministre.

"C'est quelqu'un qui est réputé pour sa connaissance experte des dossiers (...) Dans les séances des questions d'actualité au gouvernement, c'est l'un des ministres les plus pugnaces", relève Frédéric Dabi, un autre politologue de l'Ifop.

Mais au-delà, "c'est lui qui serre les boulons, qui essaye de tenir les comptes. Il est un peu comme Manuel Valls aux yeux de l'électorat de droite, c'est celui qui passe le mieux à droite", commente Jérôme Fourquet.

Bien loin du "socialiste dépensier qui jetterait l'argent par les fenêtres", l'opposition lui reconnaît "un certain sérieux, un certain professionnalisme dans son action au Budget, qui est un thème très sensible pour l'électorat et les responsables de la droite", ajoute-t-il.

D'ailleurs Jean-François Copé confiait au tout début de l'affaire Cahuzac avoir pour le ministre une "estime personnelle". "Dans cet ensemble gouvernemental tellement amateur et chaotique, il est un des rares ministres dont on peut dire d'une manière unanime qu'il connaît vraiment bien les sujets dont il parle", ajoutait le numéro un de l'UMP.

L'ancien ministre de la Défense, Hervé Morin, président du Nouveau Centre, déclarait aussi vouloir laisser "le bénéfice du doute" au ministre du Budget.

Les spécialistes relèvent en outre que droite et gauche confondues sont pour le moins frileuses à l'égard de Mediapart, à l'origine de l'accusation contre Jérôme Cahuzac.

"La droite comme la gauche supportent assez mal l'optique de journalisme que fait Mediapart (...) On sait très bien que ces gens-là ont un projet politique... et qu'ils veulent dynamiter le système politique", selon Gérard Grunberg.

"Mediapart a laissé de mauvais souvenirs à droite", constate Jérôme Fourquet, rappelant l'affaire Bettencourt et la mise en cause de l'ancien ministre UMP Eric Woerth.

Pour Frédéric Dabi enfin, l'affaire Cahuzac "n'est pas un sujet de préoccupation" dans l'opinion, dans un "contexte de crise" où "l'angoisse sociale est au coeur des préoccupations".

pg-jah/mad/lth

 Deuxième version:

Cahuzac a priori solidement installé au gouvernement, selon des experts (PAPIER D'ANGLE,ACTUALISATION)

Par Pierre GLACHANT et Jean-Philippe CHOGNOT

=(PHOTO ARCHIVES)=

ATTENTION - ajoute background et antépénultième paragraphe reformulé ///

PARIS, 26 déc 2012 (AFP) - La position de Jérôme Cahuzac au gouvernement paraît toujours solide et le restera tant que les accusations de compte bancaire secret en Suisse contre lui ne seront pas irréfutables, estiment mercredi des politologues interrogés par l'AFP, en relevant la retenue de la droite à son égard.

Le dossier n'est "pas béton et l'image personnelle de (Jérôme) Cahuzac n'est pas si mauvaise que ça à droite. Le dossier en lui-même n'est pas très convaincant, il n'y a pas de preuve complètement établie de l'existence de ce compte", résume Jérôme Fourquet, de l'Ifop.

"On n'est pas dans un contexte où les preuves seraient accablantes, où il ne bénéficierait que du soutien du Premier ministre et du président de la République et où il devrait faire face à des attaques permanentes de la part de l'opposition qui aurait décidé de le faire tomber pour affaiblir le gouvernement", poursuit ce spécialiste.

"Tant qu'on n'aura pas de preuves claires, absolues qu'il a eu un compte, je pense que (François) Hollande voudra absolument le garder. Il faudrait vraiment qu'il y ait des progrès importants dans cette affaire pour que Hollande change et il ne le fera que s'il est contraint et forcé", renchérit Gérard Grunberg, du Centre d'études européennes de Sciences-Po.

"Maintenant, il n'est pas du tout sûr, d'abord, que ce soit vrai, ensuite, qu'on pourra le prouver", ajoute-t-il.

Gérard Grunberg relève également que M. Cahuzac "est considéré comme l'un des ministres les plus sérieux, qui porte tout le projet de Hollande (...) de réduire les déficits dans les années qui viennent" et le remplacer "serait très ennuyeux" pour l'exécutif.

Ces experts insistent aussi sur la modération de l'opposition à l'égard du ministre.

"C'est quelqu'un qui est réputé pour sa connaissance experte des dossiers (...) Dans les séances des questions d'actualité au gouvernement, c'est l'un des ministres les plus pugnaces", relève Frédéric Dabi, un autre politologue de l'Ifop.

Mais au-delà, "c'est lui qui serre les boulons, qui essaye de tenir les comptes. Il est un peu comme Manuel Valls aux yeux de l'électorat de droite, c'est celui qui passe le mieux à droite", commente Jérôme Fourquet.

Bien loin du "socialiste dépensier qui jetterait l'argent par les fenêtres", l'opposition lui reconnaît "un certain sérieux, un certain professionnalisme dans son action au Budget, qui est un thème très sensible pour l'électorat et les responsables de la droite", ajoute-t-il.

D'ailleurs Jean-François Copé confiait au tout début de l'affaire Cahuzac avoir pour le ministre une "estime personnelle". "Dans cet ensemble gouvernemental tellement amateur et chaotique, il est un des rares ministres dont on peut dire d'une manière unanime qu'il connaît vraiment bien les sujets dont il parle", ajoutait le numéro un de l'UMP.

L'ancien ministre de la Défense, le centriste Hervé Morin, déclarait aussi vouloir laisser "le bénéfice du doute" au ministre du Budget.

Les spécialistes relèvent en outre que droite et gauche confondues sont pour le moins frileuses à l'égard de Mediapart, à l'origine de l'accusation contre Jérôme Cahuzac.

"La droite comme la gauche supportent assez mal l'optique de journalisme que fait Mediapart", dit Gérard Grunberg, jugeant que ce site d'information pratique davantage un journalisme engagé "anti-système" que l'investigation.

"Mediapart a laissé de mauvais souvenirs à droite", constate Jérôme Fourquet, rappelant l'affaire Bettencourt et la mise en cause de l'ancien ministre UMP Eric Woerth.

Mediapart a rendu public début décembre un enregistrement datant, selon le site, de fin 2000, dans lequel un homme présenté comme étant Jérôme Cahuzac avoue détenir un compte dans une banque suisse. Le ministre, chirurgien de profession, qui a fait fortune dans les implants capillaires, a jugé "délirantes" ces accusations et porté plainte pour diffamation.

pg-jah/mad/nm

Tous les commentaires

27/12/2012, 21:52 | Par ptetmai en réponse au commentaire de Jean-marc B le 27/12/2012 à 20:59

Hollande savait-il ?

28/12/2012, 08:02 | Par mathurin_93 en réponse au commentaire de ptetmai le 27/12/2012 à 21:52

@EVOLSPIR.

Hollande savait il?

Bien sur,commes les frasques sexuelles de DSK.

Nous avions un super actif "nefaste,je crois que "nous" avons elu un Shamallow.

27/12/2012, 22:26 | Par LUC JARDIE en réponse au commentaire de Mithra-Nomadeblues_ le 27/12/2012 à 14:36

MDP anti «système maffieux» ...

06/04/2013, 11:47 | Par CARON francois en réponse au commentaire de Mithra-Nomadeblues_ le 27/12/2012 à 14:36

La sphère des grandes écoles, la proximité public et grandes entreprises font que désormais une nomenclature s'établit tel un système de caste ou le plus souvent la vision est remplacée par l'appétit ... Conséquence : une micro société vit au dépens de l'autre et lui transmet ses déviances morales... Argent, sexe, jeux... Ce système devient un mainstream navrant qui nous tire vers le bas ! La règle est le mélange des genres : "l'homme moderne" sait se jouer des médias, officines, cerclés prives, tout en participant d'un modèle décadant et pourtant tres rentable sur le plan personnel.

Dans ma carrière de chef d'entreprise, depuis 20 ans, combien d'universitaires, chirurgiens, homme de média, entrepreneurs m'ont proposé leur aide contre une rémunération à une société tierce (généralement société de conseil) je ne compte plus : il est désormais tres rare de trouver des imbéciles honnêtes ... Mais il est aussi plus difficile de réussir par soi même. Constat très inquiétant, comment rebondir économiquement avec de tels handicaps ? 

Plus qu'un système economique deviant et corruptif, c'est la corruption progressive de notre système de pensée, le "pourquoi pas moi" joue à plein... Pourquoi confier encore notre confiance dans un système si faible, si coupable ? Question de courage, bien sur.

 

27/12/2012, 19:05 | Par [email protected] en réponse au commentaire de Liliane Baie le 27/12/2012 à 15:07

Dans l'Est Républicain ,ils écrivent<< Trève des confiseurs très laborieuse pour Hollande>> "à ministre du budget devenu aussi encombrant qu'il  "était" brillant"  ;sujet <<son comportement de contribuable face aux accusations de médiapart....>>la logique ,ce serait de le faire avant la série des voeux(s'en débarrasser, un proche de François!),n'a pas été reçu en attendant ,Sapin, Mosco ,Le Drian reçus eux!et l'article de finir avec!

Mais politique et logique ne riment pas toujours.

16/06/2013, 11:11 | Par InternetDev en réponse au commentaire de guydufau le 27/12/2012 à 14:38

Ce n'est pas l'UMPS. C'est soit plus, car de Melenchon à Lepen, tous se sont écrasés, avant le deuxième coup sur la tête!

C'est les plus gros de tous les gros partis, du FN, UMP, PS et FDG (bien discret), qui sont soit au courrant (Le GUD), soit dans la magouille.

Et si elle est aussi grosse, sur Singapour, cela poura surement venir de la fraude sociale et médicale:
- Lobying des Laboratoires - Sur-commandes Grippale (rappelez-vous de mme Bachelot et ses sur-commandes balanées en Afrique (en avaient-il vraiement besoin quand on voit l'echec de la vaccination en France et le peu de cas graves ?))

27/12/2012, 16:13 | Par Rabourgris en réponse au commentaire de JoëlMartin le 27/12/2012 à 15:01

Karl Laske ne chasse qu'accessoirement le Dahuzac mais plus maladroitement le Lamy mais avec moins de bonheur que Fabrice Arfi, ce dernier a trouvé un meilleur sujet il me semble...Tous les journalistes de Médiapart ne sont pas d'égale valeur, ne faisons pas d'amalgame.

 

27/12/2012, 19:56 | Par M Pilet en réponse au commentaire de regis2334 le 27/12/2012 à 18:04

"Et les contrepèteries de "sur l'album de la Comtesse" ne sont vraiment pas ma tasse de thé." Nous sommes au moins deux ! mais je prends le clavier surtout pour vous signaler que vous allez vexer à mort votre interlocuteur en faisant cette déclaration  ! LOL  Rigolant

28/12/2012, 07:59 | Par LOUISIANE en réponse au commentaire de regis2334 le 27/12/2012 à 18:04

Le Canard a eu pendant longtemps Roland Dumas parmi ses avocats...

27/12/2012, 22:32 | Par LUC JARDIE en réponse au commentaire de JoëlMartin le 27/12/2012 à 15:01

Est-ce necessaire de vouloir opposer MDP et le volatile?

27/12/2012, 19:18 | Par [email protected] en réponse au commentaire de Axel J le 27/12/2012 à 17:30

exil fiscal?  toujours dans l'E R, transfert de M. RICCI ,fondateur du groupe AKKA,moitié des ses actions détenues au sein de son entreprise transférée en Belgique,chez BMC management et investment,qu'il contrôle intégralement, le siège se situe à Bruxelles, (se situe,attention! ,mot pertinent!), 2,5 millions d'actions ,sûr que comparé à disney , pas grand chose mais une petite piste!

28/12/2012, 12:18 | Par jlmo en réponse au commentaire de JoëlMartin le 27/12/2012 à 14:43

 Lisez donc l'excellent dossier france Culture;

   Pas de secrets d'alcôves nauséabonds mais une accumulation de faits

27/12/2012, 21:33 | Par alphonse76 en réponse au commentaire de Mohamed Aissa le 27/12/2012 à 14:58

La fille de J-M LE PEN partage cet avis ... L'UMPS ! Elle doit se réjouir de la situation qui semblerait lui donne hélas raison.

27/12/2012, 23:21 | Par Mohamed Aissa en réponse au commentaire de alphonse76 le 27/12/2012 à 21:33

En l'occurrence cela n'a aucun intérêt ce que dit Mme Le Pen, Mme Teyssier ou Mme Irma. On parle ici de faits, pas de charlatans qui ont toujours raison  pour les naifs  qui les écoutent et  se réfugient chez eux par incapacité à penser par eux mêmes ce qui leur arrive. La facho dynastie népotique Le Pen est très mal placée pour faire de la morale en politique, pas plus qu' en honêteté fiscale ou patrimoniale. Lire ici ->http://www.politique.net/2007122602-enquete-sur-la-fortune-de-le-pen.htm Il ne viendrait jamais à l'idée du chameau de se moquer de la bosse du dromadaire

27/12/2012, 15:04 | Par JoëlMartin en réponse au commentaire de Philips Michel le 27/12/2012 à 15:00

"Comme le sparadrap du Capitaine Haddock. Comment s'en débarrasser ?"

Il faut procéder comme le marchand de peintures en gros qui passe ses couches au détaillant...

Moël Jartin

27/12/2012, 19:45 | Par Fred Oberson en réponse au commentaire de Philips Michel le 27/12/2012 à 15:00

Embarrassé Un peu d'humour, ça fait du bien ! L'AFP n'est pas Ad hoc ...

27/12/2012, 15:23 | Par Crampon en réponse au commentaire de dominique gautier le 27/12/2012 à 15:07

Un bon réseau de solides liens financier vous permet de construire le filet dans lequel vous pourrez pièger tous les poissons, des plus gros au plus menu fretin. 

27/12/2012, 19:09 | Par Crampon en réponse au commentaire de XipeTotec le 27/12/2012 à 19:00

"tout le monde était persuadé que DSK était déjà élu président" au point que DSK s'est cru intouchable et s'est crashé honteusement.

 

01/01/2013, 11:40 | Par Abdelaziz SAHBANI en réponse au commentaire de Crampon le 27/12/2012 à 19:09

CRAMPON : vous n'avez pas songé que DSK s'est VOLONTAIREMENT sacrifié pour Sarko?

27/12/2012, 22:43 | Par bourles en réponse au commentaire de jocondien le 27/12/2012 à 17:20

Lisez aussi le Monde Diplomatique .

29/12/2012, 08:24 | Par LMP en réponse au commentaire de bourles le 27/12/2012 à 22:43

ainsi que Alternatives économiques, et sur le net Fakir, Bastga mag, Marianne sort aussi quelquefois des affaires et propose des analyses originales.

27/12/2012, 19:49 | Par Fred Oberson en réponse au commentaire de Philips Michel le 27/12/2012 à 15:30

Lamy, l'affreux jojo de l'OMC et de la mondialisation !

27/12/2012, 20:45 | Par Bernard Leon en réponse au commentaire de Fred Oberson le 27/12/2012 à 19:49

Oui, celui la meme qui s'est bien gardé de faire prendre en compte par l'OMC, les regles du BIT, car elles contrarieraient celles de la concurrence à tous crins, du libéralisme absolu, des bénéfices des multinationales réalisés sur l'exploitation des pays émergents ou pauvres.

27/12/2012, 20:45 | Par Bernard Leon en réponse au commentaire de Fred Oberson le 27/12/2012 à 19:49

Oui, celui la meme qui s'est bien gardé de faire prendre en compte par l'OMC, les regles du BIT, car elles contrarieraient celles de la concurrence à tous crins, du libéralisme absolu, des bénéfices des multinationales réalisés sur l'exploitation des pays émergents ou pauvres.

27/12/2012, 19:53 | Par Fred Oberson en réponse au commentaire de Sycophante le 27/12/2012 à 15:30

Langue tirée Ils sont jaloux comme des poux !

27/12/2012, 16:07 | Par jean-pierre favier

Bien joué ! Etrange effectivement cette dépeche AFP allant à contre-courant de ce que l'on pouvait lire ailleurs... Sans parler des articles du Parisien ou de Libération reprenant les infos de Mediapart et cherchant à obtenir des réponses de Cahuzac en vain...

27/12/2012, 16:09 | Par jean marie peres

jusqu'où descendra Mediapart ?

27/12/2012, 16:13 | Par Patrig K

Vider les écuries, la tentation nous pousse dans ce sens, tellement cette agence de presse qui abonde jour après jours les gazettes, y a t il ds journalistes dans cette maison, qui ont conscience de la gravité de ces silences et connivences feutrées !

J'ai du mal à saisir ce corps de journalistes, ou alors ne sont ils plus, que les chambres d'enregistrement, des éléments de langage des pouvoirs en place, et quelqu'ls soient, une agence caméléone

27/12/2012, 20:58 | Par Maud Este en réponse au commentaire de Patrig K le 27/12/2012 à 16:13

Leur survie ne teint-elle pas à leur allégeance au pouvoir en place ?

 

Sarkozy ne les avait -il pas menacé de leur supprimer toute subvention pour les punir de je ne sais plus quoi ?

27/12/2012, 16:14 | Par bernard uguen

Ce serait drôle si cette affaire subsiste jusqu'aux discussions sur les projets de loi de déontologie politique (commission Jospin). Une décision interviendra avant, s'ils ne sont pas complétement obtus.

27/12/2012, 16:18 | Par SweetHome

... bien étrange pays, bien étrange démocratie : quand une certaine presse vient au secours de la désinformation, de la corruption et de l'oligarchie ... on est peu de chose tout de même !!

27/12/2012, 16:23 | Par Célestine

Je comprends que les corrompus de droite et de gauche supportent mal Mediapart, corrompus, c'est le mot que Jérôme Fourquet a oublié dans son interprétation. Il a donc dans ce cas tout à fait raison.

Claire Delaroche

28/12/2012, 09:09 | Par Végane en réponse au commentaire de Annie Lasorne le 27/12/2012 à 17:30

Maintenant, il n'est pas du tout sûr, d'abord, que ce soit vrai, ensuite, qu'on pourra le prouver"...

Moi aussi, c'est cette phrase qui m'a le plus choquée.

Z'ont même pas peur: tout le système est là pour les servir...

"Moi, président, blablabla"

27/12/2012, 16:33 | Par Yves POEY

Si l'AFP était impartiale, ça se saurait depuis longtemps, non ?

28/12/2012, 08:15 | Par PhilippeDecout en réponse au commentaire de Tours2France le 27/12/2012 à 16:35

Pourquoi seulement en Suisse  ? A chaque fois qu'il y a évasion fiscale , et partout dans le monde

27/12/2012, 16:37 | Par Jean Delaunay

‘’L’Expert’’: ‘’Maintenant, il n'est pas du tout sûr, d'abord, que ce soit vrai, ensuite, qu'on pourra le prouver", ajoute-t-il.’’ Et ça n’interpelle pas les deux seconds couteaux de l’agence TASS.

Mais il est clair que l’affaire est puante à souhait pour envoyer deux ‘’journalistes’’ (moi je n’appelle pas ça comme ça) interroger des ‘’experts’’ sans savoir qui ils sont, avec qui ils ont frayé, ce qu’ils ont écrit. Chapeau le DRH de l’AFP, des recrues de choix !

Au fait à part dénigrer Médiapart  (en attribuant à un des ‘’experts’’  des propos qu’il nie avoir tenu) c’était quoi le sujet de leur dépêche ? 

27/12/2012, 16:52 | Par juan23

NE LES LACHEZ PAS!

27/12/2012, 16:53 | Par Hors Ligne

Il essaie par tous les moyens d'étrangler le canard qui ouvre toujours son bec quand il aperçoit la pourriture dans ça nourriture .

Médiapart veille que le grain soit toujours propre et de bonne qualité.

Enfin un journal libre !

 

27/12/2012, 17:32 | Par raybor en réponse au commentaire de Hors Ligne le 27/12/2012 à 16:53

Il essaie par tous les moyens d'étrangler le canard qui ouvre .....


C'est qui IL ?

27/12/2012, 17:55 | Par Hors Ligne en réponse au commentaire de raybor le 27/12/2012 à 17:32

Tous ceux qui trouvent des prétextes pour faire taire la vérité.

Tous ceux qui demandent des preuves, des preuves des preuves.

Tous les escrocs aux pouvoirs qui crie aux et fort,parjure qu'ils disent la vérité et rien que la vérité sans en apporter les preuves.

Tous ceux qui utilisent des chargés de communication pour discréditer une personne, un journal par tous les moyens possible et imaginable.

Tous ceux qui sont juges et parties .

27/12/2012, 18:02 | Par Axel J en réponse au commentaire de LEILA BENHIMA le 27/12/2012 à 17:34

"Quand le FN passera,"...[...]..."tout un "système politique" en train de s'effondrer..."

-

Hélas, je ne partage pas votre optimisme.

Je crois, pour ma part, qu'avec le chaos qui nous attend, le FN sera relégué à un souvenir nostalgique et `a une occasion manquée, qui nous paraîtra bénéfique par rapport à ce qu'on aura quand on sera devenu un genre de Congo livré aux épidémies et aux bandes d'assassins de rues.

-

27/12/2012, 18:26 | Par LEILA BENHIMA en réponse au commentaire de Axel J le 27/12/2012 à 18:02

Je ne suis guère optimiste mais résolument dans le camp de la résistance.

" Tête baissée n'est pas coupée" n'est pas une option, juste une démissison que je n'entérinerais...jamais.

Et advienne que pourra.

Si il faut en passer par là, soit mais tel le Phoénix....

Les Chinois disent que même un voleur a , à 50 % raison. Un voleur pauvre je conçois, la cupidité délirante d'un riche me fait gerber.

Une fois que ces quelques milliers d'individus auront trouvé refuge à Saint Barth...on fera un joli feu de boisRigolant

27/12/2012, 17:46 | Par jeanmichel1501

Au lieu de s'intéresser à l'AFP vous devriez rechercher la table ou Plenel dit qu'il y a les preuves. Personnellement, je n'ai pas trouvé mais qui sait !!!!! Rigolant Clin d'œil

 

27/12/2012, 18:45 | Par jeanmichel1501 en réponse au commentaire de LEILA BENHIMA le 27/12/2012 à 18:11

Au lieu de s'intéresser à l'AFP vous devriez rechercher la table ou Plenel dit qu'il y a les preuves. Personnellement, je n'ai pas trouvé mais qui sait !!!!! Rigolant Clin d'œil

Pourquoi, vous avez du nouveau, vous !!!!!Rigolant

27/12/2012, 20:55 | Par LEILA BENHIMA en réponse au commentaire de jeanmichel1501 le 27/12/2012 à 18:45

La sénilité vous guette, vous uilisez les mêmes phrases,les mêmes termes sans écouter ni lire. Vous tournez en boucle autour de votre nombril...depuis 10 jours.

Vous abusez un tantinet des Rigolant et des Clin d'œil. Auriez vous un TOC ?

La même table...Plenel...blablabla

Qui croyez vous abuser, les vrais lecteurs ?

Vous avez décidé de ne pas comprendre. Complice et artisan de la désinformation, pire de la mésinformation.

Vous roulez pour qui ?

Vous n'avez pas trouvé ? MDP ne peut être tenu pour responsable des troubles cognitifs. Un peu frontal....l'argumentaire.

 

28/12/2012, 05:08 | Par DANIELE BARBIER en réponse au commentaire de LEILA BENHIMA le 27/12/2012 à 20:55

Leila

Vous avez trouvé le mot  -complices - !

28/12/2012, 08:13 | Par jeanmichel1501 en réponse au commentaire de LEILA BENHIMA le 27/12/2012 à 20:55

Qui croyez vous abuser, les vrais lecteurs ?

 Là c'est trop drôle  RigolantRigolantRigolantRigolant

27/12/2012, 17:51 | Par mauwa09

Des "experts" professionnels ... de la TV comme ceux qu'on voit sur les écrans à propos et hors de propos ???

Courage Mdp et continuez à nous informer !

Mais je suis surpris du peu de réaction du président "Moi président , je...", plus fort sur les discours électoraux que sur l'action qu'il promouvait!

27/12/2012, 18:01 | Par Mafch

La vérité si je mens, le système politique "tous pourris" veut se maintenir car c'est dans son ADN.

Il n'a qu'à dire : "non ce n'est pas moi qui ai dit que j'avais un compte en Suisse"

Il l'a déjà dit?

Non, il a dit qu'il n'avait pas de compte en Suisse (ce qui est vrai)

Alors, il n'a pas dit qu'il avait un compte à Singapour?

"avez-vous un compte à Singapour dont on ne puisse prouver l'existence?"

OUI

Tu l'as dit bouffi!

27/12/2012, 18:07 | Par [email protected]

On avance, tout doucement. Nous savons maintenant qu'il y a un complot des réseaux post-rocardiens contre la Vérité et contre Médiapart. Il reste à en mettre à jour les tenants et les aboutissants. Cela ne saurait tarder.

 

Quant au compte à Singapour, il faut le surveiller de près, et l'empêcher de se réfugier au pôle sud, à l'ambassade du patriarche des rocardiens.

28/12/2012, 01:29 | Par LEILA BENHIMA en réponse au commentaire de [email protected] le 27/12/2012 à 18:07

Ca lui fait quel age le parrain Rocard ? Les hommes d'état du monde entier " démocratique " changent , pas en France. Il doit avoir 90 balais.

Pas très sain Giscard et Rocard encore aux manettes. Ca fait un peu peur.

Toujours considérés comme experts...ils sont totalement largués du monde actuel mais continuent de sévir en loucedé.Effrayant.

Quand ont ils seulement croisé un vrai travailleur ces 20 dernières années ? Ils sont juste dans des arcanes obscures du pouvoir.

Leurs analyses sont anté-diluviennes et ne tiennent pas compte de nouvelles donnes notament l'émergence de nouveaux pays, des personalités des nouveaux dirigeants. Ils coincent la bulle...chèrement.

Je me rappelle d'un patient qui me disait que Rocard ne serait jamais président parce que protestant. J'aimerais savoir le rapport de force qui existe en rapport avec les convictions religieuses de chacun. Troublant dans un pays qui se dit laique.Pas parce qu'ils ont été brillant à leur époque qu'ils sont au fait de ce qui se passe aujourd'hui...à moins de considérer le petit peuple comme négligeable

16/06/2013, 11:21 | Par InternetDev en réponse au commentaire de [email protected] le 28/12/2012 à 20:04

Ca se saurait. Rocard est anti-Jospin, et pro Hollande Mittérand, Valls, Cahuzac, toute la presse, et Même Sarkozy lui filait des petites missions bien pourrie pour qu'il se gave, avec son pote Attali..

Ne croyez pas les story tellers, qui dise qu'il est de gauche ou du centre. Comme d'autres ce type est de là où on le pose.

27/12/2012, 18:15 | Par GUY BERTRAND

Incroyable manichéisme ,les "bons" honnêtes ,propres,intègres, des citoyens parfaits d'un côté ,de l'autre tous pourris,profiteurs,menteurs voleurs ,accapareurs ,et élus????? bin zut alors ,c'est une bonne dictature qu'il faudrait ,et puis plus de parlementaires , plus d'élections ainsi plus de pourriture!!!!!et puis dans cette continuité plus de journalistes complices ,plus de presse et plus de médiapart!!!!! J'ai quand même la nette impression que cette "affaire" montée en épingle est en train de se déballonner ,la baudruche s"est piquée à l'épingle et pfuittttt!!! J'admire , comment on peut s'exciter sur des allégations ,et ne même pas exiger des accusateurs des preuves solides???? Et aussi ,mettre plus bas que terre, ceux qui ont l'outrecuidance d'exiger la présentation de ces preuves??? c'est quoi cette posture , qui condamne sans preuves??? OUI résistance à toutes les intoxes ,toutes les manipulations ,d'où qu'elles viennent,et NON ,à ce simulacre d'enquête,à cette parodie journalistique ,qui demande aux lecteurs de les croire sur paroles!!

27/12/2012, 18:23 | Par Mafch

Le vrai problème est que ces hommes-là se croient au dessus des lois, alors qu'ils sont - et c'est honorifique - au service du peuple, du moindre du peuple.

L'an dernier, lorsque la contrôleur des impôts m'a écrit, elle ne m'a pas posé une question préalable, ce qui m'a mise en colère, lorsqu'elle m'a demandé les loyers de l'appartement de mon père (sous entendu : que j'aurais omis de déclarer), et le (soit-disant) crédit que j'aurais contracté pour la rénovation de mes fenêtres.

C'était une affirmation.

Lorsque je lui ai dit que ce contrôle ne m'étonnait qu'à moitié, ayant changé de situation (retraite), elle m'a répondu : rien à voir, ça vient de Bercy.

Or :

- l'appartement était vendu depuis 3 ans d'une part et d'autre part (Monsieur le plus haut contrôleur des impôts) il a fallu que je lui fournisse - illico - l'acte de vente

- de crédit, il n'y en avait point qui puisse remettre en cause la prime écologique

Je dis ça un peu haut et fort pour ceux qui auraient eu vent de l'affaire qui me déshonore et n'auraient pas eu le résultat du contrôle.

Pour dire, en exemple, que nous attendons la même transparence du serviteur de l'état chargé de ces contrôles. Simplement.

et que les cris de vierge éffarouchée ne sont pas de bon aloi.

27/12/2012, 18:38 | Par Pierro Juillot

Merci François Bonnet.

Quand le bateau prend l'eau..., que les cris d'effrois des passagers raisonnent de partout comme un bourdonnement sourd..., et sont étouffer parce qu'ils sont enfermés en fond de cale..., que le bruit de fond des machines poussaient à fond pour corriger l'irréparable se fait le seul écho qui rend inaudible ces naufragés condamnés..., c'est au capitaine alors de faire son devoir..., en connaissance de cause et en ayant conscience des conséquences...!

La précipitation improvisée..., les contradictions incessantes..., les soutien inattendus d'ennemis de convenance..., ainsi que leur silence suspect étrangement de circonstance..., n'aide en rien ce Ministre..., cette affaire se voulant être inexistante..., ce gouvernement étant au abonné absent d'une gouvernance SOCIALE. Toutes ces contradictions..., ces concours de circonstance..., ces mélanges de genre du plus mauvais genre..., ne grandissent en rien notre pauvre démocratie devant se consoler d'être un "riche" pays.

 

27/12/2012, 18:41 | Par sebanxo

Au lieu de donner des leçons à la terre entière, Mediapart ne voudrait pas approfondir un peu l'apparition de Bruguière dans cette affaire par exemple ? Bruguière, qui apparait dans l'affaire Karachi et que l'on peut logiquement soupsonner d'être votre informateur sur Cahuzac. Pouvez-vous nous assurer qu'il n'y a pas un deal entre Mediapart et Bruguière ?  Vous passez votre temps à présenter des faits (contestés, cf enregistrement, ou financement de l'appart qui aurait mérité d'etre approfondi) comme des preuves et maintenant vous qui refusez de  citer vos sources (on le comprend) attaquez celles de l'AFP (on le comprend moins)... 

Un peu de modestie ne ferait pas de mal.

27/12/2012, 21:18 | Par atanguy en réponse au commentaire de sebanxo le 27/12/2012 à 18:41

maintenant vous qui refusez de  citer vos sources .. attaquez celles de l'AFP

Sinon que l'AFP a donné les noms de ses sources dans sa dépêche... Pas la même chose.

27/12/2012, 21:29 | Par sebanxo en réponse au commentaire de atanguy le 27/12/2012 à 21:18

Ne pas les donner aurait certainement apporté du crédit à la dépêche de l'AFP !! :)

27/12/2012, 18:43 | Par [email protected]

 Désolant de lire tout cela !

Car nous n'avons pas affaire à du journalisme mais à du militantisme ..

Devant des aveugles on peut tout dire et tout écrire ...

Mais cette affaire est tellement mal ficelée qu'elle n’aboutira pas ...Cela me rappelle autrefois au Monde , un certain Plenel , qui "enquêtait " de la même façon ...

27/12/2012, 21:40 | Par le pigeon

Que ne voulez-vous pas dire à l'AFP?

La France d'aujourd'hui c'est:

Les riches et leur argent sont dehors!

Les pauvres et leur misère sont dedans!

Les cochons de payeur sont dedans!

Et sous l'autorité d'un ministre du budget intéressé!

 

 

16/06/2013, 11:25 | Par InternetDev en réponse au commentaire de le pigeon le 27/12/2012 à 21:40

Dans vos rêves ..... !!!

Et si il y en a encore, ce n'est que Grâce à des lois faites pour eux et des pseudis chasses. (Comme le Banquier de Rayl l'a dit, il avait déjà livrée la liste au autorités qui n'en n'ont rien faite).

Puis la France n'a pas vocation à accueillir tous les riches cons du monde.

 

27/12/2012, 22:13 | Par dominique passeron

Ah! les experts... J'aurais du être expert... Ceux qui vous expliqueront "clairement" demain pourquoi ce qu'ils avaient dit hier ne s'est pas produit aujourd'hui! ... Avec un "petit" chèque à la clé! J'ai raté ma vocation... En pleurs

Mr Cahuzac, on ne vous entend plus... Bonnes vacances?? Suisse? Singapour? Dites-moi...

Et vous, Mr Hollande? Aux abonnés absents?

Mr Hollande, j'ai voté "Mr Hollande", non pas bien sûr pour vous, mais pour virer Mr Sarkozy... Et comme en fait il n'y a aucune différence, désormais, pour moi, ce sera comme c'était avant : abstention! Et encore, contrairement à avant, à condition que je ne sois pas trop loin du bureau de vote... sinon, basta!

Mr Hollande, souhaiteriez-vous ré-entendre vos "Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..., Moi, Président..."?

Si oui (on ne sait jamais!...), faites-moi signe!... C'est ici sur Médiapart... Oui, ici, sur Médiapart... Si, si, j'ai bien dit, Médiapart!... Mais non, ce n'est pas un site avec des "gens nuisibles, qui cherchent à casser les responsables politiques et qui ne parlent pas du fond. (N. Morano)" ... Dites-moi, ce ne serait pas une amie? ... Si?... Oh, non....

27/12/2012, 22:33 | Par regis2334 en réponse au commentaire de dominique passeron le 27/12/2012 à 22:13

Je suis d'accord avec vous mais au lieu de vous abstenir de voter regardez donc

ce que propose la gauche (la vraie).

27/12/2012, 22:40 | Par dominique passeron en réponse au commentaire de regis2334 le 27/12/2012 à 22:33

Merci pour votre réponse ... J'ai regardé ... Déçu

28/12/2012, 08:25 | Par LOUISIANE en réponse au commentaire de regis2334 le 27/12/2012 à 22:33

à Regis 2334,

La Gauche ? la vraie ?...Pour l'instant, beaucoup de bruits et de frilosité conjugués.

16/06/2013, 11:27 | Par InternetDev en réponse au commentaire de regis2334 le 27/12/2012 à 22:33

Si vous palez de Mélenchon , laissez moi rire.

Monsieur "on ne me la fait pas", a pretttendu qu'Hollande l'avait Roulé dans la Farine ..... Le pote Franc-Maçon  à P. Buisson roulé dans la farine ??? on rêve!!!!

28/12/2012, 02:26 | Par Hors Ligne en réponse au commentaire de dominique passeron le 27/12/2012 à 22:13

C'est malin vous avez revellier le boucher,il risque de piquer une colère le bougre Bouche cousue

27/12/2012, 22:07 | Par speculum speculorum

La parole de ces "experts" est très révélatrice, inconsciemment, de l'essence de la "deuxième gauche" rocardienne : la mission, le sacerdoce, d'un narcissisme assez masochiste, de ce courant politique a toujours été de "ramener la gauche à la raison", étant sous entendu que cette raison ne se distingue pas de l'économie politique issue de Smith et de Ricardo, c'est-à-dire de ce qu'il est convenu, bien à tort, d'appeler la "droite", tant l'universalité de la diffusion de ses principes transcendent les habituelles oppositions parlementaires.

L'inénarrable Rocard, avec un paternalisme d'une immarcescible suffisance, a passé sa vie politique a essayé de convaincre la "gauche" que la "droite" avait raison, et qu'il lui fallait abandonner ses illusions d'enfance, d'une niaise et puérile générosité.

La crise historique du capitalisme que nous vivons depuis 5 ans constitue le naufrage, en principe, de cette idéologie rocardienne : en réalité, le cadavre risque de bouger longtemps encore... (d'aillleurs, en principe, le cadavre n'était-il pas déjà mort depuis Karl Polanyi?).

Peut-être, à l'article, Rocard reconnaîtra-t-il qu'il n'a jamais été que l'idiot utile de la société du Mont Pélerin?

En tout cas, bravo à Mediapart, qui démontre que, contrairement au Nouvel Obs, voire au Canard enchaîné, il sait ne pas avoir la sociologie de son idéologie (car Mediapart sait également être un journal candidement "deuxième gauche", en témoigne sa campagne en faveur du mariage homosexuel) .

 

28/12/2012, 10:25 | Par LOUISIANE en réponse au commentaire de speculum speculorum le 27/12/2012 à 22:07

Par pitié ne mélangez pas tout ! 

Si la force, les capacités d'analyse et de déductions dans les investigations de Plenel et son équipe sont essentielles dans cette période "de confusion et de floue", où nous sommes gouvernés par de nouveaux médiocres et souvent traitres aux idées auxquelles ils se réfèrent,   le soutien radical de Médiapart au mariage Gay  ne témoigne pas d'une orientation politique, mais une transgression aveugle sur les conséquences.

Le "mariage Gay" est une rébellion institutionnelle inutile et néfaste, mais   nombre d'entre nous qui ne sont représentés ni par la Droite  extrême ou coincée, ni les religieux, nous qui sommes des hommes et des femmes libres et généreux, en rien homophobes nos arguments sont bottés en touche et vécus  comme réactionnaires.

Assez de confusion !

Que chacun soit fier de la place qu'il occupe tout simplement, et gardons nos forces pour des combats essentiels "pour tous".

27/12/2012, 22:14 | Par AF447

Je crains que l'état Pyongyangesque veut la peau de Mediapart!

C'est flagrant de voir la trahison lâche des soi-disant confrères et consoeurs de la profession (gauche caviar et droite jambon-beurre) faire une telle lèche vis-à-vis du pouvoir "normale" et de laisser le dernier bastion d'expression LIBRE se faire bastoner de façon tordue.

 

 

 

 

27/12/2012, 22:34 | Par Jacques LECOQ

C'est bien d'échanger et de se défouler sur le Site MEDIAPART, mais ce n'est pas suffisant pour que François HOLLANDE soit contraint de bouger dans le sens de ses promesses électorales.

Je pense que face à cette équipe qui gère l'affaire Jérôme CAHUZAC, il faut agir. En effet, cette équipe de "crise", très bien conseillée par les spécialistes de la Com' de chez Stéphane FOUKS, soutenue par le Centre et la Droite, trouvant même des "experts amis" pour afficher de la désinformation relayée par des journalistes serviles, profite de la période des fêtes pour jouer la montre.

N'est-il pas envisageable d'adresser des milliers de lettres à François HOLLANDE pour lui demander de faire en sorte que la Justice soit saisie rapidement ?

N'est-il pas envisageable d'interroger nos Députés sur cet état lamentable de notre Démocratie ?

27/12/2012, 23:46 | Par Mohamed Aissa en réponse au commentaire de Jacques LECOQ le 27/12/2012 à 22:34

Vous avez raison: une telle action serait la bienvenue.

28/12/2012, 10:29 | Par LOUISIANE en réponse au commentaire de Jacques LECOQ le 27/12/2012 à 22:34

C'est déjà fait ! 

Mais dans le 5ème,  Fillon notre député  répond la même chose pour le mariage Homos, comme pour l'affaire Cahuzac...les députés dits de Gauche, dans des arrondissements où le PS est roi ! Nous avons pu comparer.

La seule façon de les faire bouger serait d'orchestrer collectivement cette démarche.

27/12/2012, 22:41 | Par gérard cavalier

Nous sommes au coeur du réacteur de la classe politique (droite gauche gauche droite).... une vrai, une authentique explosion se prépare !

28/12/2012, 08:28 | Par PhilippeDecout en réponse au commentaire de gérard cavalier le 27/12/2012 à 22:41

Une explosion , puis une fusion , comme à Fukushima ?

27/12/2012, 22:44 | Par gérard cavalier

J'allais oublier...... merci de poursuivre Mr Bonnet et encore merci à Médiapart

28/12/2012, 00:41 | Par phs

Les manipulateurs prospèreront tant que le bon peuple se laissera manipuler. L'information est un combat ...

28/12/2012, 05:45 | Par DANIELE BARBIER

J'ai voulu faire confiance à François Hollande contre Sarkozy...

En laissant le doute, la suspicion sur la probité des autres et par le fait la sienne, en protégeant le mensonge,  il perd cette confiance si fragile.

Nous sommes quittes !

Exiger la rigueur de ceux que l'on a placés là où ils sont, c'est tout de même la moindre des choses de la part des électeurs. 

Lorsque l'on choisit d'accuser le journalisme dont le travail est d'informer, plutôt que les actes répréhensibles et ceux qui en seraient responsables, démontrent dans quel état  des années de politique  corrompue auront abîmé notre désir de  d'égalité et de justice entre tous les citoyens .  

Peut-être que toutes les vérités viendront de journalistes étrangers  ?

Seule la vérité m'intéresse , je l'attends encore de ce pouvoir-ci !

 

 

28/12/2012, 08:33 | Par François Delpla

Parmi ceux qui attaquent Mediapart en cette affaire, il y a en particulier deux races de socialistes :

 

-les Cahuzac pur jus, strausskahniens et autres cyniques à l'anglo-saxonne, qui voient la politique comme l'affrontement de deux écuries idéologiquement très proches;

 

-ceux qui au contraire différencient nettement la gauche de la droite mais pensent qu'elle est tellement fragile qu'elle doit y aller mollo mollo si elle ne veut pas se faire balayer.

 

Les premiers disent presque clairement : ben quoi, c'est ça un ministre ! Celui-là a un peu oublié de mettre les formes et piqué dans la caisse (ou négligé d'y déposer son écot) de façon un peu voyante mais c'est vraiment bénin et le vrai ennemi, ce sont ceux qui tentent bassement d'en profiter pour remettre en question tout l'édifice.

 

Les seconds sont plus politiciens : on a la gauche au pouvoir, toute critique fait le jeu de la droite alors silence dans les rangs et confiance à tous les étages. Hollande fait confiance à Cahuzac, faisons confiance à Hollande pour le jeter comme un paquet de lest au moment où ça le dérangera le moins.

 

Les deux races sont intéressantes : la première, pour montrer ce qui se joue, et la certitude du pire, sauf explosion, si ces gens réussissent à installer leur alternance proprette de nantis; la seconde, elle, est récupérable, pour l'humanisme comme pour le changement : il lui reste à se mettre une bonne fois dans la tête que la gauche ne se consolidera qu'en s'affirmant comme telle, et en coupant au plus vite ses branches gâtées.

28/12/2012, 11:44 | Par Axel J en réponse au commentaire de François Delpla le 28/12/2012 à 08:33

+1000

28/12/2012, 20:17 | Par [email protected] en réponse au commentaire de François Delpla le 28/12/2012 à 08:33

Il y a une troisième catégorie: les gens qui attendent que la Justice fasse son travail, que les preuves qui sont, paraît-il, sur la table, soient enfin complètement dévoilées, enfin qu'on soit sûr que Cahuzac n'est ni un Salengro ni un Bérégovoy. S'il a menti il devra s'en aller. A-t-il menti ? Au couple exécutif de le dire, dès qu'il aura les éléments en main.

 

Lors des Procès de Moscou on forçait des innocents à se déclarer coupables. Souffrez qu'on attende encore un peu, avant de déclarer coupable le présumé qui a le mauvais goût de nier effrontément.

 

Je précise que pour ma part je suis neutre dans cette affaire, et que mon intime conviction n'est pas faite "au-delà du doute raisonnable".

28/12/2012, 20:37 | Par Axel J en réponse au commentaire de [email protected] le 28/12/2012 à 20:17

-

La justice ne peut pas faire son travail puisqu'elle n'est pas saisie.

-

Procès de Moscou?

Non, puisqu'il n'y a pas de procès du tout.

-

Dès que l'exécutif aura les éléments en main?

Mais il ne les demande pas! Ça fait des semaines qu'il ne les demande pas! Il ne veut PAS les demander!

-

29/12/2012, 20:11 | Par [email protected] en réponse au commentaire de Axel J le 28/12/2012 à 20:37

La Justice est saisie d'une plainte en diffamation. Quand l'abominable criminel présumé se désistera de sa plainte, certes, on pourra dire ah ! en portugais.

 

En attendant, moi, tout ce que je demande, c'est que le ministre du budget prépare et fasse voter le budget.

 

 

Ajout. Et maintenant Médiapart porte plainte. On ne peut plus dire que la Justice n'est pas saisie.

30/12/2012, 21:43 | Par Axel J en réponse au commentaire de [email protected] le 29/12/2012 à 20:11

-

La justice n'est toujours pas saisie à ce jour.

La seule plainte qu'il y a, est une plainte en diffamation qui évite soigneusement de porter sur les preuves compromettantes.

Et non, Mediapart ne porte pas plainte. Il ne fait qu'écrire au Procureur de Paris pour lui demander une extension de l'enquête sur la banque suisse UBS chez qui de nombreux Français déposent de l'argent non déclaré.

-

28/12/2012, 08:39 | Par jlmo

En lisant les commentaires de nombreux lecteurs sur les divers sites d'infos,je me rends compte que le doute s'installe vraiment dans les esprits.C'était moins évident il y a quelques jours.

    La trêve des confiseurs suffira-t-elle à noyer le poisson.?

C'est peut-être le but mais en tout cas tout le monde trouve que la défense est bien faiblarde.......

   

28/12/2012, 09:40 | Par solalgary

De manière générale, l'AFP, c'est devenu n'importe quoi, beaucoup moins pro que Reuters. et de manière générale, il y a un gros problème sur l'avenir du journalisme d'agence. ce n'est plus du journalisme: c'est de la fourniture de contenu sans intérêt pour presse gratuite et PQR et sites internets qui font du copier-coller.

Pas drôle d'être un "journaliste" d'agences. Qui les connaît? Sur quelle chaise s'asseoir? robinet de brèves ou opinion? Quel rôle sur des sujets dont la presse s'est déjà emparée pour le pauvre permanencier?

élégie

et ps: avant guerre, l'AFP, c'était ....l'agence HAVAS!! 

28/12/2012, 10:22 | Par Gérard HUMBLOT en réponse au commentaire de solalgary le 28/12/2012 à 09:40

L'AFP, c'est bien le "biberon" de la plupart des médias, qui y "têtent" les informations(?), sans aller sur le terrain. Un abonnement à l'AFP coûte moins cher que d'envoyer des "reporters" en Chine ou en Argentine, par exemple. D'ailleurs, un test est facile à faire: en allant sur la page d'accueil de www.google.fr et l'on y retrouve, à la chaîne, les mêmes titres d'informations(?) repris par les différents titres de la presse, de la radio ou de la télé. C'est bien la preuve que tous ces titres s'abreuvent à la même source... parfois très polluée par l'intervention du (p)ouvoir.... On en a la démonstration avec l'affaire d'Etat CAHUZAC.....

28/12/2012, 10:15 | Par Gérard HUMBLOT

AFP = Agence Fausse Presse?

28/12/2012, 12:33 | Par martine silber

heureusement qu'on lit MP parce que franchement, la vie politique en France en ce moment, ça me donne envie de dormir

28/12/2012, 12:45 | Par Axel J

-

En France, même les plus pauvres, ceux qui n'ont même pas les moyens de frauder d'aucune manière, jouent le même jeu imbécile, sont dans le même état d'esprit absurde selon lequel le bonheur passerait par "payer le moins possible d'impôts".

Ceux-là,

n'ont pas de compte caché en Suisse, ni rien de répréhensible, ceux-là n'ont pas d'expert-comptable privé qui leur expliquent "l'optimisation fiscale", ceux-là, tous leurs calculs d'apothicaires, sont pour s'efforcer de rester dans la "tranche imposable inférieure".

Ils se privent de revenus supplémentaires, ils refusent certaines missions dotées de primes, certaines heures supplémentaires etc etc, rien que pour cette raison absurde que "ça leur ferait payer plus d'impôts"...

!!!

28/12/2012, 19:45 | Par jtombeur

Mon commentaire supplémentaire à la suite de mon propre article (mettons d'analyse des médias) de ce soir sur Come4News (.com) :

« La seconde version de la dépêche a sabré les propos initiaux de Gérard Grunberg qui se contente cette fois d'un « la droite comme la gauche supportent assez mal l'optique de journalisme que fait Mediapart ». Doit-on ajouter « la presse de droite comme la presse de gauche » ?
La décision de modification aurait été prise par le seul service politique de l'AFP, peut-être en concertation avec les signataires de la dépêche.

Pour les étudiants en journalisme et les analystes des médias, il convient aussi de relever que la chute de la première dépêche n'a pratiquement pas du tout été reprise par les titres abonnés au fil de l'AFP. La voici :
« Pour Frédéric Dabi enfin, l'affaire Cahuzac "n'est pas un sujet de préoccupation" dans l'opinion, dans un "contexte de crise" "l'angoisse sociale est au cœur des préoccupations". » D'accord. Frédéric Dabi, dir-adjoint de l'Ifop, met là une grande claque à tous les redchefs et tous les journalistes qui, aujourd'hui encore, se préoccupent peu des autres sujets de préoccupation de leurs lectorats qui ont d'autres chats à fouetter que l'affaire Cahuzac ou Mediapart. Observation ou consigne ?

C'est quand même bizarre, pour une affaire qui intéresse si peu les lectorats (et les électorats) que la dépêche AFP ait été reprise (tronquée ou non) par tant et tant de titres de presse. Ah si, on comprend mieux : l'affaire Cahuzac, tout le monde s'en contrefout, mais l'opinion de F. Dabi ou de G. Grunberg est d'une extrême importance. Cela doit être cela.

Signalons toutefois à F. Dabi que notre précédent article sur cette affaire, voir :
http://www.come4news.com/affaire-cahuzac-les-declarations-embarrassees-de-michel-gonelle-967454
approche désormais de près les 10 000 visites. Certes, cela ne vaut pas un sondage… ce n'est qu'un vague indicateur. Un autre alors ? Sur Mediapart, 22 jours après le début de l'affaire, l'un des derniers articles suscite pas moins de quelque 520 commentaires. 618 pour le précédent. 1 036 pour celui du 21 décembre. Aucun (et il y en a, il y en a) n'en a suscité moins de 365. Certes, Depardieu intéresse davantage.
Mais allez, on prend les paris : quelle serait l'audience d'un entretien avec Patricia Cahuzac, épouse en instance de divorce, ou de son avocate, Isabelle Copé, qui avait lancé un détective privé, Alain Letellier, sur les traces du passé de Jérôme Cahuzac ? »

Étonnante, cette remarque de F. Dabi. Observation ou consigne ? Amical conseil, dira-t-on… de la part d'un expert en préoccupations des électorats et des lectorats.

29/12/2012, 22:42 | Par Hugo Chavez

Il y a quelque chose de pourri dans l'AFP et personne ne semble vouloir changer les choses.

Le plus bel exemple  d'info mensongère produite par l'AFP est la transformation intentionnelle d'un discours de paix en discours va-t-en guerre.

Je dis intentionnel car l'info mensongère a été dénoncée par de très nombreux internautes, l'AFP a alors mis à jour sa vidéo, mais en conservant l'essentiel du mensonge, c'est donc assumé.

C'est expliqué ici :

AFP - Chavez : la manipulation continue !

30/12/2012, 19:50 | Par Louise ROBERT en réponse au commentaire de Hugo Chavez le 29/12/2012 à 22:42

Très éloquent .Merci

30/12/2012, 19:34 | Par Louise ROBERT

Autre exemple de journalisme peu scrupuleux :  aujourd'hui le Monde et l'AFP reprennent sans aucun recul l'information majeure selon laquelle "la personnalité préférée des français est Omar Sy".  Peu importe que l'IFOP (encore lui !) ait demandé aux intervievés de choisir er d'ordonner 50 noms pris parmi 58 (sic).

Peu importe qu'un sondage ouvert de BVA sans liste pré-établie( http://www.bva.fr/fr/sondages/les_100_personnalites_preferees_des_francais.html ) ait donné des résultats très différents. Toute la presse reprend en coeur cette info comme si c'était une vérité incontestable et, surtout, une information majeure.

30/12/2012, 19:45 | Par M Pilet en réponse au commentaire de Louise ROBERT le 30/12/2012 à 19:34

Bien d'accord avec vous ! Et après on nous le présentera comme vérité première à longueur de temps ! Manipulation des masses naïves, ou pire...

03/01/2013, 21:42 | Par Juliette BOUCHERY en réponse au commentaire de M Pilet le 30/12/2012 à 19:45

Alors rassurez moi : les Français n'aiment PAS vraiment Valls, comme on nous le répète tout le temps ?

30/12/2012, 21:26 | Par Micheline Seguin

MERCI à Médiapart pour sa quête persévérante de la Vérité,en dépit de tous les obstacles semés sur sa route...

31/12/2012, 17:48 | Par Mohamed Aissa

De mauvaises habitudes prises avec l'ancien régime?

"L'Apf n'est pas l'agence Tass" dénonçait déjà le SNJ en 2007. 

http://www.snj.fr/spip.php?article539

04/01/2013, 21:34 | Par denis bourgois

En regardant l'excellente série Engrenage, on comprend pourquoi et comment le pouvoir qu'il soit de gauche ou de droite utilise la Justice  pour  défendre ses propres intérêts. Malheureusement ce n'est pas de la fiction et l'affaire Cahuzac, comme tant d'autres, fait la démonstration d'une part de l'incapacité du citoyen à résister (trop occupé qu'il est à essayer de conserver le peu qui lui reste) et la Justice à faire son boulot (le courage et l'intégrité n'étant pas les valeurs les plus répandues dans ses rangs, comme dans ceux de la presse en général). Mediapart tente de résister avec le soutien de ses abonnés encore trop peu nombreux pour prendre la rue malheureusement. Ni gauche ni droite, c'est le retour  à la démocratie qui nous anime. 

16/06/2013, 11:05 | Par InternetDev

E. Woerth aidait Cahuzac, Pulvar et Bachelot aidaient Cahuzac, Zemour et Apathie (ex-perroquets Calviste de France 5) aidaient Cahuzac, de  même Tapie Voleuse, aidait Cahuzac, en se parrant d'objectivité, car disait-il: "Cahuzac ne m'avait pas épargné".. dans la commision des finance de l'assemblée nationale (la bonne blague!!), d'où même Charles de Courçon a faillit sortir dingue d'assisté à celle-ci.

Cahuzac demande des explication sur Woeth © Europe 1 , El Cravash

   Pas d'affaire Woerth (Flou) / La belle présomption d'innocence pour son pote / Crise de régime (Flou) / Crise morale (Flou) / La dissolution (Qui y croyait ?).

   La difficulté pour le procureur Couroye ? (Bien prudent Cahuzac, pourquoi s'il doutait des instructions reçues par Courroye, prenait-il cela au dessus de la jambe ?).

Bien heureux, à l'époque la Cas Huzac !!!!

Bernard Tapie : l'affaire Cahuzac "ne vaut pas 3 lignes" © BFMTV, Ruth Elkrief

 Une phrase louche totalement Estoufiante:
- Pas un truc vrai! Des trucs muches faux de A à Z.
- Mais temps en temps c'est vrai, temps en temps c'est faux..
Et oui! Et là c'était putôt : Temps Zen Temps c'est vrai!

 

Et le story fucking Beregovoy...... de l'acteur Tapie Tapin!

Hier, Médiapart ne vaut pas 3 lignes.... aujourd'hui "Monsieur Plenel" © ITélé, iMensonges

 Tapie : Il n'a tué personne .... Faudrait éduquer Tapie Tapin pour qu'il apprène, combien de personne la corruption (Servier ... Blanchiment des paradis Fiscaux - Claude Méry - Lobying - Vante d'Armes - Françafric etc rats) Tue, pour le petit confort des saintes ni touche corrompues! 

Newsletter