Jeu.
21
Aoû

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Le Canal du Midi vendu à des fonds étrangers ?

Le projet d’un recours au mécénat pour financer les 200M€ de la replantation des platanes malades le long du Canal du Midi n’est pas nouveau, mais face aux peu de moyens récoltés à ce jour, c’est peut-être de l’étranger que va venir la solution. Selon Voies Navigables de France (VNF), « plusieurs entreprises, pas nécessairement françaises, mais également des fondations d’États de plusieurs pays » auraient fait part de leur intérêt pour le projet. Si le Canal du Midi est emblématique du patrimoine français, il est aussi inscrit à celui, estampillé Unesco, de l’humanité. L’idée serait alors de "découper" le Canal, pour mieux attribuer la paternité de chaque section aux différents mécènes. On ne tronçonnerait donc pas que des platanes malades du chancre coloré. Depuis un article paru dans La Dépêche du Midi, les rumeurs vont bon train et les réactions aussi.

La question a le don d’ulcérer le Réseau fluvial toulousain, un collectif de professionnels et d’usagers.« Ce qui est un peu effarant, c’est que des "pas nécessairement français" se soient aperçus que le Canal du Midi serait un bon investissement en terme d’image, indique l’association. Pourtant, depuis bon nombre d’années, des voix locales le répètent sur tous les tons. ». Quels sont ces pays étrangers ? La segmentation par tronçons doit-elle « s’analyser comme une vente à la découpe de cet emblème du savoir-faire français » ?

Autant de questions qui renvoient la balle dans le camp de VNF. Une étude est dans les tuyaux pour préciser la forme juridique que pourrait prendre cette initiative. De son côté, la Région Languedoc-Roussillon vient d’afficher son intention de mettre 30 M € au pot. Mais l’on attend toujours les offres d’autres collectivités territoriales, en proie à des difficultés financières et très discrètes sur le sujet. Après les banlieues, le Qatar au secours du Canal ? Réponse en 2013.

Par Philippe Gagnebet sur www.frituremag.info

Relire également notre enquête sur la maladie qui touche les platanes du Canal : http://www.frituremag.info/Actualites/Qui-veut-sauver-et-acheter-son.html

Tous les commentaires

08/01/2013, 17:11 | Par Corinne N

...la deliquescence des "pouvoirs" publics est vraiment à son comble... combien de "ronds-points" pourrait-on sacrifier pour en transférer les budgets aux travaux du canal (c'est juste un "exemple" de choix budgétaire parmi.... au moins une bonne centaine....)

 

08/01/2013, 18:32 | Par Crampon

Si c'est le Quatar le mécène, on va avoir des palmiers à la place des platanes ! 

08/01/2013, 18:48 | Par Corinne N en réponse au commentaire de Crampon le 08/01/2013 à 18:32

....toutafé....en plus, avec le réchauffement climatique, ils seront super bien ! Sourire

08/01/2013, 18:54 | Par la dame du bois-joli en réponse au commentaire de Corinne N le 08/01/2013 à 18:48

et les footeux du PSG pourront perfectionner leurs dribbles autour des platanes, tout bénéf ! Rigolant

08/01/2013, 19:03 | Par fabrizia en réponse au commentaire de la dame du bois-joli le 08/01/2013 à 18:54

 Z'ont qu'à le perfectionner autour des ronds-points, ce n'est pas ce qui manque, comme disait Corinne (à ce sujet, je ne sais pas si vous avez remarqué, mais là où ils seraient nécessaires - les ronds-points, pas les footeux - il n'y en a pas...).

08/01/2013, 19:36 | Par Jonasz

Ua clau d'argent qu'orp totas las sarralhas !

« Qu'il est loin mon pays, qu'il est loin
Parfois au fond de moi se raniment
L'eau verte du canal du Midi
Et la brique rouge des Minimes... »

09/01/2013, 09:38 | Par rene49

Et oui, maintenant c'est nous que l'on colonise.

C'est grâce à l'argent des "étrangers" que la FRANCE pourra continuer à parader.

Et si on taxait un peu plus ceux qui profitent sur notre dos ?

Newsletter