Ven.
19
Déc

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Pablo Seban : «ma famille, c’est mes deux mamans»

Pablo Seban, jeune toulousain de 29 ans, a témoigné le 20 décembre dernier lors des auditions à l'Assemblée Nationale sur le projet de loi ouvrant le "mariage pour tous". Élevé par deux mamans, il a livré un témoignage émouvant et militant pour pousser le pays à voter cette loi. La vidéo a déjà été visionnée 120 000 fois, et Pablo s'est lancé dans la réalisation d'un web-documentaire sur les "identités" .

 

par Philippe Gagnebet sur www.frituremag.info

J'ai eu une enfance heureuse, simple, remplie d'amour. Devant les participants à l'audition parlementaire sur l'homoparentalité le 20 décembre dernier, Pablo Seban a débuté son témoignage d'une voix émue et fragile.
Le jeune homme de 29 ans, Agrégé de mathématiques, Docteur en informatique, ex enseignant à l’université de Toulouse, fait aujourd'hui partie de la Scop d'éducation populaire Vent Debout ([lire notre reportage ICI->http://www.frituremag.info/Actualites/Un-souffle-nouveau-sur-l-Education.html]) à Toulouse et ses fameuses {"conférences gesticulées"} initiées par Franck Lepage. Comédien ( dans des compagnies de théâtre amateur) et intervenant théâtre forum, il se décrit également comme militant syndical, associatif et politique.
Il a poursuivi : "On nous utilise, nous, les enfants, pour masquer cette homophobie. Parce qu’ils n’osent pas dire "l’homosexualité est un problème", par contre ils osent dire "pour les enfants ça doit être difficile, ça crée des problèmes,...". On sert de libération de l’homophobie". "J’ai accepté d’aller témoigner, je savais que je pouvais réussir à tenir des propos décalés par rapport à cette institution, impertinents. Mais là, je suis halluciné par le nombre de vues de la vidéo, et surtout par les dizaines de message et contacts que je reçois. Ça prouve que quand on est sincère ça touche les gens".

Le projet de loi ouvrant le mariage et l'adoption aux couples homosexuels sera discuté en séance à l'Assemblée à partir du 29 janvier.

Réalisation d'un documentaire

Son audition à l'Assemblée s'est matérialisée fin novembre. Contacté par le biais de l'association des parents gays et lesbiens, c'est Erwann Binet, le rapporteur socialiste de la loi, qui l'a invité à venir témoigner de son expérience familiale avec trois autres enfants.
Un mois après, la vidéo a été vue par plus de 12000 personnes.
A tel point qu'il s'est lancé depuis dans la réalisation d'un web-documentaire sur ces question d'identités. "{Alberomio, mon arbre}" sera un nouveau témoignage de son parcours. Sortie prévue, fin février 2013.

<iframe width="480" height="325" src="http://www.youtube.com/embed/mH4CSCjagWc" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

Tous les commentaires

22/01/2013, 17:54 | Par lhermet

merci Pablo Seban. Vous êtes beau, sensible et intelligent .... ce qui tendrait à prouver...

Mais quoi donc ?  ... que des enfants élevés par des parents homo ne sont ni laids, ni lents !?  Mais n'est-ce pas l'attendu implicite de ces commissions d'audition qui incarne, par leur mise en place et leur existence même, l'idéologie rampante d'une suspicion homophobe, comme le révèle d'ailleurs Pablo.

Pourquoi des gens, à n'en pas douter, de bonne volonté, se prètent-ils à ce jeu ? Je ne crois pas que l'on puisse évoluer dans nos mentalités en procédant de la sorte. la méthodologie utilisée suspecte les enfants écoutés... JML  

23/01/2013, 20:00 | Par AdLib

Témoignage "intelligent", à tous points de vue, car... pour le moment, c'est le seul que j'aie entendu, visiblement, l'intelligence est bien là, celle qui pousse à remplir toutes les cases d'un seul et fort témoignage... "sympathique" en diable, bien sûr.

De qui se moque-t-on, ce faisant ? Bien sûr qu'il est possible d'être heureux en ayant "deux mamans" qui s'aiment et vous aiment, et surtout si, comme Pablo Seban, on a eu, AUSSI, un papa, qui est, comme il dit, "à sa place", une fratrie... Une famille constituée, somme toute, assez classiquement, même si les choix de ses membres, ensuite, ont évolué.

Mais qu'en serait-il si ce même Pablo Seban n'avait jamais connu son papa ou père biologique, s'il avait grandi, depuis toujours, entre "deux mamans" sans aucun papa à l'horizon, et même sans en connaître du tout l'identité, de sorte, par exemple, qu'il ne sache pas si ses "frères et soeurs" sont réellement ses frères et soeurs issus du même père ou pas  : qui peut dire s'il aurait été aussi heureux qu'il semble l'être et l'avoir été, dans SA configuration familiale, qui n'a rien d'exceptionnel : des couples mariés, parents, dont l'un change de cap ensuite et mène une vie d'homosexuel assumé, ce n'est pas, que je sache, vraiment rare... Qu'un enfant s'attache aux adultes qui l'aiment et l'aident à grandir, non plus.

Le couple hétéro, jusqu'ici, était la seule configuration "légale" dont disposait un homosexuel pour fonder une famille, donc... pour répondre à un besoin d'adulte que les promoteurs de la future loi veulent, simplement, satisfaire autrement : en changeant le sens du mot "mariage", et en imposant qu'une liberté consentie à des adultes puisse priver certains enfants de droits qui leur étaient jusqu'ici reconnus : être élevés par une maman et un papa, dans la mesure du possible, et connaître l'identité de leurs géniteurs.

Droit pour lequel se battent, depuis longtemps, les enfants hélas "nés sous X", et qu'on va donc, maintenant, refuser à d'autres enfants... non pas abandonnés après être malheureusement  nés sous X, mais "fabriqués" intentionnellement sous X.

De tout temps, les homos se sont... mariés, ce qui prouve bien que le "mariage pour tous", slogan pour faire passer la future loi, est un pur mensonge : le mariage, actuellement, et depuis toujours, est ouvert aux homos... qui ne s'en sont jamais privés.

L'intelligence un brin vicieuse et en tout cas malhonnête, ici, consiste à remplir toutes les cases de l'info avec CE témoignage-là, quand ce qui pose un problème éthique à nombre d'opposants, ce n'est pas ce genre d'histoire, mais la loi qui ouvre les portes aux manipulations d'état civil et aux mensonges sur la filiation, la vraie. ICI, il n'y a ni manipulation, ni mensonge, ni filiation "inventée" ou distordue, tout est à sa place, il y a juste des adultes qui ont fait des enfants tout à fait "normalement" et qui ont, en plus, mené leur vie comme ils l'entendaient : qui a jamais été contre cela ?

La technique de manipulation de l'opinion est, franchement, lamentable et navrante, car... un jour, les mêmes qui utilisent toutes les ruses et manipulations pour faire passer cette loi risquent bien de s'en mordre eux-mêmes les doigts quand ils en constateront, peut-être, les effets imprévus – enfin : "imprévus" par eux.

Car ils oublient une chose, majeure : la loi apportera un changement de société fondamental, et... cela concerne ET ENGAGE TOUTE la société, pas seulement une supposée "communauté".

Une loi peut interdire une foule de choses, en instituer une foule aussi, mais... les sentiments, ressentiments ou simplement préférences éthiques sont, de tout temps, hors la loi : on ne change pas ces choses-là par la loi. Mais une loi mal à propos peut, à l'inverse, les réveiller... ou les renforcer.

23/01/2013, 20:32 | Par Mithra-Nomadeblues_ en réponse au commentaire de AdLib le 23/01/2013 à 20:00

Enfin un discours honnête et réaliste.

23/01/2013, 23:35 | Par avellino en réponse au commentaire de AdLib le 23/01/2013 à 20:00

Ben...  il y a aussi les trois autres intervenants avant Pablo, qui sont tout autant des adultes équilibrés et heureux , et tous les autres enfants d'homo qui sont normaux car éduqués par des parents normaux.

Il n'y a aucune raison que les homosexuels mentent à leur enfant sur leur filiation, ils expliqueront comme ils expliquent déjà , et comme d'autres couples non homosexuels expliquent aussi à leur enfants certains cas particuliers .

( enfants adoptés , enfants ne connaissant pas un des ses parents biologiques et élevés par  un seul parent biologique et un beau-parent depuis tout petit , enfant issu de pma avec don anonyme de sperme ou d'ovocytes , ... )

"De tout temps, les homos se sont... mariés, ce qui prouve bien que le "mariage pour tous", slogan pour faire passer la future loi, est un pur mensonge : le mariage, actuellement, et depuis toujours, est ouvert aux homos... qui ne s'en sont jamais privés." ... De qui vous  moquez-vous avec ce genre de sophisme ?

"cela concerne ET ENGAGE TOUTE la société", ... Qu'est-ce que ça changera pour couples "classiques" et leurs enfants ? RIEN . Encore une manipulation de votre part.

 

 

Newsletter