Mar.
29
Jui

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Côte d'Ivoire, Maitre Patricia HAMZA assassinée par les hommes de Ouattara!

Maitre Patricia HAMZA, avocate au barreau d'Abidjan, engagée depuis fin 2002 dans la défense des droits des victimes des rebelles de Ouattara, a été égorgée à son domicile de la Riviéra à Cocody.

Les hommes de Ouattara ne s'en prennent pas qu'aux défenseurs armés de Laurent Gbagbo, ils n'hésitent pas à assassiner des personnalités de la société civile.

Une autre information en provenance de Yamoussoukro attend confirmation : Un évènement qui pourrait faire se fracturer l'alliance du PDCI de Bédié (ex-parti unique de Félix Houphouet-Boigny) d'un côté, et du RDR et des rebelles de Ouattara de l'autre.

Il semble évident que la barbarie des rebelles de Ouattara ne connaisse pas de limite et ne soit pas prête de cesser!

 

La réconciliation à la mode Ouattara est en marche, il s'agit surtout de faire disparaitre les témoins génants de ses crimes. Dernier exemple, l'assassinat de IB, un des chefs rebelles auteur de la tentative de coup d'état manquée de 2002 qui n'hésitait pas ces derniers jours à décrire par le menu le rôle des forces françaises dans la capture de Laurent Gbagbo.

Dr Michel Lambret

Tous les commentaires

30/04/2011, 07:33 | Par fauxmiao shan

Cher Galanver,

Ouattara va s'inscrire dans la longue liste des grands criminels comme Polpot et compagnie mais cette fois-ci, fait nouveau, avec l'appui de la France et de l'ONU !

Dés le plus jeune âge on m'a toujours expliqué "qui se ressemble s'assemble"et notre détesté Président Sarkozy allié de Ouattara vient confirmer la règle !

Ben ali, Moubarack, Kadhafi sont des enfants de coeurs à côté d'eux !

J'espère que les archives des crimes de Ouattara sont bien à l'abri dans un autre pays pour qu'ils puissent resurgir lorsque le vent tournera pour lui ! Il pourra faire assassiner tous les anciens pro-gbagbo, mais comme ses hommes de mains sont tous des criminels, qu'il ne s'attende pas à une fidélité absolue de leur part !

Au fonds la Licorne et l'ONUCI devraient tuer tous les ivoiriens comme cela il n'y aurait plus de problèmes et la France pourrait "recoloniser" ce pays qui deviendrait sien on pourrait même le débaptiser et en faire une propriété privée de Sarkozy !

Le barreau d'Abidjan doit se terrer !

Et le club de nos brillants avocats Français arrivera-t-il à "s'indigner" ?

29/04/2011, 09:30 | Par Galanver

Les preuves des crimes des rebelles de Ouattara ne manquent pas.

Par contre, concernant Laurent Gbagbo que l'on accuse de tous les crimes de la terre depuis 10 ans, on attend toujours des éléments factuels.

Kindnappé le 11 avril par les forces françaises et remis aux rebelles de Ouattara, il a fallu attendre le 28 avril pour que soit annonçé le début d'une enquête préliminaire pour déterminer de quoi on peut l'accuser pour justifier cette détention illégale.

Laurent Gbagbo n'a toujours pas pu avoir le moindre contact avec ses avocats à ce jour.

Dr Michel Lambret

29/04/2011, 10:33 | Par fauxmiao shan

Galanver,

a-t-on des nouvelles sur la détention de Gbagbo et de sa famille ? De ses ministres, députés, soutiens, amis, proches ?

Savez-vous ou en sont ses avocats dans la procédure ?

Enfin, toute une série de questions que l'on se pose habituellement lorsque des gens sont kidnappés ou arrêtés ! L'affaire trouble de Cassez avait secoué la presse Française et conduite à une rupture momentanée de relations cordiales entre la France et le Mexique ! Alors pourquoi pas celle-là qui est beaucoup plus importante ?

D'autre part, savez-vous ce que les pays d'amérique latine et d'afrique écrivent sur le génocide qui se déroule actuellement en côte-d'Ivoire ?

Vous nous aviez également dit, sur un autre billet, que vous participiez à un autre site que Médiapart ! Je vous ai "écrit en privé" mais je n'ai pas eu de réponse ! Quel est ce site ?

Merci et vous n'êtes pas obligé de répondre !

Cordialement !

29/04/2011, 13:22 | Par profil_inactif_145012

«C'est lui [Ouattara] qui assume l'arrestation en 1992 de Laurent Gbagbo et d'une centaine de démocrates, rappelle Guy Labertit, avec une loi anti-casseurs qui lui permet de condamner Laurent et Simone Gbagbo à deux ans de prison pour "flagrant délit de complicité dans la destruction de biens publics".

C'est encore lui qui a recours à des loubards à partir de 1991, des casseurs engagés pour contrecarrer les manifestations d'opposants. Ils n'ont pas laissé Laurent Gbagbo travailler. IB, ancien garde du corps d'Alassane Dramane Ouattara, a fait une tentative de coup d'Etat.

 

Tous les gens de Ouattara ont été impliqués dans des tentatives de coup d'Etat: en 1999, le coup contre Henri Konan Bédié perpétré par le général Robert Gueï est en réalité fait pour Ouattara, qui parle alors de "révolution des œillets". Manque de pot, Gueï se plaît au pouvoir et fait adapter la Constitution. Sous Gueï, les hommes de Ouattara sont impliqués dans plusieurs complots pour déstabiliser la junte, celui du "cheval blanc" en septembre 2000 et celui de la "Mercedes noire" en janvier 2001.

En septembre 2002, il recrute un certain Moustapha Chafi] un intermédiaire d'origines mauritanienne et nigérienne, proche de Blaise Compaoré, qui a notamment servi à la libération d'otages faits par Al-Qaida au Maghreb islamique (Aqmi) au Mali, ndlr] pour l'aider à lever la rébellion des nordistes.»

http://www.slateafrique.com/1445/ouattara-rapport-ambigu-violence

29/04/2011, 13:53 | Par fauxmiao shan

Merci mhjozoux,

pour ce rappel de ces vérités trop cachées !

Merci pour ceux qui auront aimé l'Afrique (avec un grand A) et qui en ont gardé que des beaux souvenirs !

On nous parle toujours de la Shoah et on commémore les grandes et petites guerres ! Ne sommes nous pas intimement liés à ce qui se passe de l'autre côté de la Méditerranée pour qu'au moins le devoir d'être informés s'impose !

Merci !

29/04/2011, 18:05 | Par viviane Palumbo

une amie, Nicole, m'a avertie de ce billet. je commence à avoir de sérieux doutes sur la victoire de mr Ouatarra. L'ancien président de toute façon a le droit d'avoir un avocat. Oû est-il en ce moment ? Avez-vous des infos ? merci par avance.

29/04/2011, 20:18 | Par Galanver en réponse au commentaire de viviane Palumbo le 29/04/2011 à 18:05

@ viviane Palumbo

Le président Laurent Gbagbo serait détenu à Korhogo dans l'extrème nord de la Côte d'Ivoire, fief des rebelles de Ouattara, ni sa famille ni ses avocats n'ont pu entrer en contact avec lui.

Dr Michel Lammbret

29/04/2011, 21:16 | Par profil_inactif_28112

Maître Mignard va sûrement lancer une opération "10000 avocats pour la Cote d'Ivoire" sur le modèle de celle qui a sauvé les droits de l'homme en Tunisie. Le sacrifice de Maître Hamza ne sera pas vain.

 

Cordialités trotskystes

29/04/2011, 23:03 | Par herve4

@nos résistants à la non-information

En parcourant les blogs africains francophones et pro-Gbagbo, on peut noter un sentiment anti-français particulièrement profond. Le plus incompréhensible pour eux est la totale désinformation des médias françaises. Beaucoup parlent de boycott des produits français et de grandes manifestations prévues le 1er mai contre la France...

Sur Directscoop (voir plus bas), j'ai lu des choses difficiles à croire mais évidement tout à fait possible. Je vous en fait donc part, tout en sachant qu'il serait nécéssaire de vérifier ces sources (ce qui nous est évidement difficile de faire).

Exemple: en dehors de l'assassinat de IB par Soro, il y a énormément de règlement de compte et d'épuration très ciblée: on parle de 10000 morts et que les semaines à venir seront sanglantes !!!!

On parle aussi de tentative d'assassinat de Gbagbo, de mort lente due à une peinture toxique qui recouvre les murs de son lieu de détention pour l'intoxiquer lentement !!!!!

Je sais via un contact en Côte d'Ivoire que les universités d'Abidgan sont fermées (trop de sympathisants Gbagbo), et qu'il est nécéssaire d'être extrêmement vigilant pour éviter de se compromettre, car les profs et étudiants sont particulièrement surveillés.

J'aimerai trouver des informations issues des français vivant en Côte d'Ivoire, en particulier sur leur conditions de vie et sentiments.

------- source directscoop:

Attention ! La manipulation médiatique se poursuit.

Depuis quelques jours le camp wat-rat prépare un coup médiatique portant à faire croire que le président Gbagbo enterrait des corps un peu partout à Abidjan.

On nous annonçait que le camp Gbagbo planquait des corps dans les monuments de la ville d’Abidjan. Certains ont été détruits devant public et aucun ossement humain n’a été trouvé. Pour ne pas passé pour des menteurs (ils le sont bien), le camp wat-rat s’attèle à faire apparaitre des ossements humains à la présidence, à la résidence du chef de l’Etat et dans les maisons des proche du PR. Ne soyez pas surpris que leurs média en fassent leurs choux gras dans les prochains jours.

------------

LISTE EXHAUSTIVE DES PERSONNES ARRETEES OU DEPORTEES PAR ALLASSANE OUATTARA

La dictature de Ouattara est en marche : Tous les cadres de LMP emprisonnés ou déportés au Nord du pays

Publié le vendredi 29 avril 2011 | IVOIREBUSINESS

On l’a déjà bien compris, Alassane Ouattara, le Président ivoirien installé par la France et l’Onu, est un dictateur pure sucre qui ne fait pas les choses à moitié.

Très peu soucieux des valeurs de la démocratie et de l’Etat de droit, il a mis sous les verrous tous les cadres et dignitaires de la majorité présidentielle (LMP) pro-Gbagbo, y compris le couple présidentiel Gbagbo.

Une partie est en résidence surveillée à L’Onuci-Pergola et l’autre est déportée au Nord de la Côte d’Ivoire à Katiola, Odienné et Korhogo. Les plus chanceux sont en fuite à l’extérieur du pays.
Le but visé est la disparition pure et simple du Front populaire ivoirien (FPI) et de tous les partis de la majorité présidentielle.

Voici l`état des lieux.

Personnalités transférées à Korhogo
- Président Laurent Gbagbo, capturé par la Force Licorne le 11 avril 2011, après un cours séjour au Golf hôtel.

Personnalités transférées à Odienné
-Première Dame Simone Ehivet Gbagbo, capturé par la Force Licorne le 11 avril 2011, après un cours séjour au Golf hôtel.

Les personnalités placées en
résidence surveillée à la Pergola :

- Premier Ministre Aké N`gbo Gilbert et famille (8 personnes)
- Ministre Amani N`guessan et famille (7 personnes)
- Ministre Alcide Djédjé et famille (5 pers)
- Ministre Dano Djedje
- Ministre Kata Keke
- Ministre Ouegnin Georges Armand
- Ministre Daniel Boni Claverie
- Ministre Ettien Amoikon
- Ministre Adjobi Christine
- Ministre Désiré Dallo et epouse
- Ministre Yanon Yapo
- Gouverneur Dakoury Philippe Henri
- Mme Sess Kouassi Hortense
- Mme Kili Angeline
- Mme Dedy Adèle (maire d`Issia)
- Mme Obodou Marcelline
- Honorable Marie Odette Lorougnon
- Honorable Sokoury Bohui Martin
- M. Koudou Simon et famille (6 pers)
- M. Maurice Lohourignon
- M. Franck Anderson Kouassi
- M. Gnahoua Zibrabi Norbert
- Mme Hue Lou Simone
- Mme Valerie Bahin
- M. Bohui Armand
- M. Gueze Germaine
- M. Sam l`Africain
- M. Koné Largaton
- Mme Boli Marie Claude
- Mme Kacou Rolande Agnes
- M. Kima Emile
- Mme Dorothée Diacouré
- Mlle Leba Chantal
- Mlle Yasmine N`guessan
- M. Gaudji Theophile
- Dir cab du Ministre Desire Dallo
- Conseiller du Pr charge du transport et famille (5 pers)

Les collaborateurs de Gbagbo transférés à la Compagnie Territoriale de Korhogo.

1.Général de brigade : Dogbo Blé Bruno,
2. Médecin Colonel : Daléba René,
3. Commissaire Principal de police : Monnet Denis,
4. Chef de Bataillon : Dua Kouassi Norbert,
5. Commissaire de Police : Guédé Zakali,
6. Capitaine Major de Police Kobli Remi,
7. Sous-lieutenant Zakro Hervé,
8. Adjudant Gosse Mathieu,
9. Adjudant Zokou Bi Traguié,
10. Adjudant Kouamé Kouakou,
11. MDL chef Gnaloko Jonas
12. Adon Eustache,
13. Amos Loba,
14. Sergent Chef Faitai Kouakou Jean Henry,
15. Déli Kié,
16. MDL Sopi Grah,
17. MDL Kéné K. Laurent,
18. MDL Tchika Fabrice,
19. Sgt Gnamké Ekolan,
20. M. Bahi, Patrice,
21. M. Djékori Aimé,
22. M. Zéza Kaka Jean Louis,
23. M. Yodé Ozy

Les collaborateurs de Gbagbo transférés à Katiola, dans une prison depuis le lundi 24 avril

M. Koné Boubacar (ex-directeur du protocole d`Etat),
Kuyo Téa Narcisse (ex-chef de cabinet),
Le ministre Jean Jacques Béchio,
La ministre Bro Grébé Geneviève
L`Inspecteur Général d`Etat Aboudrahamane Sangaré

Les collaborateurs de Gbagbo transferés à Bouna :

Pascal Affi N’guessan, président du FPI

Pro-Gbagbo emprisonnés nouvellement au Golf hôtel:

- Jean Baptiste Akrou, ex-DG du quotidien progouvernemental Fraternité matin
- Mahan Gahé, SG de la centrale syndicale DIGNITE

-----

29/04/2011, 23:22 | Par herve4

Eviction de Gbagbo: le rôle de la France “pose problème“, selon Kagamé
Source : AFP : 30/04/2011 (Auteur : AFP)

PARIS, Le rôle de la France dans l’éviction en Côte
d’Ivoire de Laurent Gbagbo « pose problème », selon le président du Rwanda, Paul Kagamé, qui a dans le même temps soutenu l’intervention militaire internationale conduite entre autres par Paris en Libye.
Interrogé par l’hebdomadaire Jeune Afrique sur les images de la chute de
l’ex-président ivoirien, Paul Kagamé juge que si elles « ont quelque chose de
tragique », elles « sont aussi largement artificielles ».
« Elles tendent à démontrer que ce sont les forces d’Alassane Ouattara qui
ont procédé à cette arrestation, mais plus je les regarde et plus je vois
derrière l’ombre du metteur en scène étranger », ajoute-t-il.
« Le fait que, cinquante ans après les indépendances, le destin du peuple
ivoirien, mais aussi son économie, sa monnaie, sa vie politique, soient encore
contrôlés par l’ancienne puissance coloniale pose problème. C’est cela que ces images montrent avant tout », insiste Paul Kagamé.

30/04/2011, 00:20 | Par herve4

@Galanver

Sur la page d'accueuil de Mdp, je me suis amusée à taper le mot "Abidjan" dans l'encart "rechercher". Voilà ce que le moteur indique:

Filtrer par auteur

Félicitations !!!!! Comme Mdp ne publie plus rien sur la CIV, c'est grâce à votre blog qu'il m'est encore possible d'échanger des informations. Je note que pas mal d'internautes, qui étaient initialement présents sur votre blog, n'interviennent plus. Ont-ils trouvé d'autres solutions pour communiquer ?

Cordialement. Nadine Hervé

30/04/2011, 08:01 | Par Galanver

@ Nadine Hervé

Ludovic Lamant pourra bientôt se faire inviter à Abidjan par son ami Venance Konan ! Celui-ci vient d'être nommé à la tête du plus ancien et du plus grand quotidien ivoirien : "Fraternité Matin"

Dr Michel Lambret

 

30/04/2011, 15:33 | Par profil_inactif_145012

Selon les informations recueillies par Reporters sans frontières, une liste de huit journalistes "à abattre" circulerait actuellement dans Abidjan. Sont touchés des employés du quotidien d’Etat Fraternité Matin, plusieurs journalistes de la Radio-Télévision Ivoirienne (RTI), et plusieurs de la presse dite "bleue", notoirement pro-Gbagbo. Ces journalistes traqués ont préféré entrer dans la clandestinité. Certains membres de la dernière équipe du Conseil national de la presse (CNP), qui était très proche de Laurent Gbagbo, les ont imités.

http://fr.rsf.org/cote-d-ivoire-dans-les-medias-la-terreur-a-19-04-2011,40055.html

02/05/2011, 15:02 | Par BJOFA

La mort de cette avocate est peut être réelle. Mais il faut savoir que depuis la chute de Gbagbo, courent sur le net des annonces de décès par exécutions et tortures (les bras coupés, égorgés, etc...) de célébrités du cinéma, de la chanson, de la scène culturelle. Chaque annonce sur le net a fait l'effet d'une bombe. (Serge Kassy, Hanny Tchelley, Gadji Céli, Bohiri et Gohou, ou Petit Denis, j'en passe.....)

Pourtant, non seulement ces décès n'ont jamais été confirmés ni par une presse autre que les sites internet, ni par des autorités (mais on le comprendrait), mais il ont tous fini par être démentis par des proches, ou par les intéressés eux même, souvent exilés au Ghana ou au Togo (comprenez en fuite!).

Alors, je me suis penché de mon côté sur cette nouvelle rumeur, qui n'est à mes yeux que rumeur, jusqu'à preuve du contraire. M° Patricia Hamza était à Paris quelques jours avant sa mort annoncée. Pourquoi serait-elle retournée à Abidjan, au moment où l'insécurité y était alors la plus grande?

On voit très bien, à la lecture des réactions, que ces annonces trouvent un écho très favorable et évidemment très engagé. Car il est toujours plus facile de crier avec les loups pour vilipender les médias, ou la communauté internationnale, les meurtes supposés de celle-ci, que de faire l'effort de connaître LA RÉALITÉ que nous vivons à Abidjan, même si elle est, je vous l'accorde, moins simpliste.

Pour ce qui est des journalistes recherchés par la justice, il vous est facile d'enquêter sur leur rôle pendant la crise (mais aussi avant!) et de retrouver leurs incessant appels à la haine et au crime (la RTIa été appelée en son temps, la télé des mille colines). Vraiment, SVP, faites un effort de discernement. Il est nécessaire, indispensable!

Internet, quand tu es bête!

 

PS: : http://blogs.mediapart.fr/blog/laurent-said/150411/gbagbo-lumumba-et-mugabe

Croyez-moi, ça ressemble plus à ce que nous vivons ici à Abidjan

02/05/2011, 15:24 | Par BJOFA

Il ne m'a pas fallu très longtemps pour trouver ma réponse:

http://criseivoirienne.blogs.nouvelobs.com/archive/2011/05/01/cote-d-ivoire-maitre-patricia-hamza-violee-et-egorgee-a-son.html

Donc, je persiste: FAITES L'EFFORT de vérifier avant de monter sur vos grands chevaux pour émettre un jugement à l'emporte pièce. Mais en le faisant, vous risquez de devoir aussi faire le deuil de vos émotions fortes. Parce que la Côte d'Ivoire de Mr Ouattara n'est justement pas celle de Mr Gbagbo.

Aujourd'hui, le net est pollué par une désinformation haineuse qui continue contre Mr Ouattara, démocratiquement élu, dans la suite logique de ce que faisaient la télé et la presse "des mille colines" que nous subissions ici. Moi, je passe mon temps sur le net à apporter les preuves de cette désinformation au succès malheureusement bien attendu et vérifié.

Massacres à Duékoué (prises au Congo) vidéo de châtiment par le feu (filmé au Kénya), bombardement des population par la France (séisme d'Haiti), etc... Pour info: bombardements de l'arsenal militaire de Gbagbo: 1 mort touché par un éclat. Ca fait une différence croyez-moi.

Par contre, des horreurs existent bien, réelles celle-là: des massacres perpétrés par les miliciens de Yopougon de Treichville ou de Koumassi, assistés des hommes de la BAE, sur les dioulas et autres supposés nordistes d'Abidjan. Lapidation, immolations, tires à l'arme lourde sur manifestants, Allez, cherchez un peu, vous pourrez à nouveau vous régaler et crier à l'ignominie! C'est à cela que la Côte d'Ivoire tente de mettre fin. Aidez-nous SVP

02/05/2011, 15:26 | Par profil_inactif_28112

Donc Maître Hamza est saine et sauve ?

 

Cordialités trotskystes

02/05/2011, 16:12 | Par BJOFA

Oui, je le crois, même si je n'en ai pas la certitude. Croyez-moi, si ça mort avait été avérée, le message ne se serait pas arrêté à cette simple annonce!!! Héhé! Mais à l'heure où Laurent Gbagbo appelle lui même à la reconciliation (rencontre ce jour avec Desmond Tutu), la propagande continue chez ses supporters à Paris et dans quelques milieux qui se revendiquent du panafricanisme et pour la dignité africaine*.

Pour tous ceux qui ne connaissent pas la forfaiture du LMP, vous en avez là un exemple. Ici, on les appelle "ligue des manipulateurs professionnels" ou "ligue du mensonge et de la propagande".

Reprendre en cœur cette propagande n'est vraiment pas digne des intellectuels que vous êtes et dont je doute pas de l'honnêteté.

Mr Alain Toussaint qui orchestre tout ça depuis Paris est un homme que je qualifierais de "psychopate dangereux". Je vous conseille vraiment de creuser le personnage et ses agissements. Il y a de quoi faire.

Bien à vous et bonne chance pour vos investigations.

*réflexion: un panafricaniste peut-il être aussi un xénophobe en prônant la supériotité des bétés sur les dioulas, burkinabés, malinkés, et toute la famille étendue de la race inférieure que l'on qualifie de rebèles?

16/05/2011, 19:24 | Par Nicoleg en réponse au commentaire de BJOFA le 02/05/2011 à 16:12

BJOFA, sans vouloir vous décevoir, je ne suis pas bien sûre que vous soyez le mieux placé pour parler de psychopathie, mal dont vous semblez gravement atteint. Je ne lis rien dans vos "contributions" qui ressemble à ce que l'on a coutume d'appeler conscience. Vous n'êtes qu'un vulgaire désinformateur professionnel.

 

Depuis l'annonce de son assassinat, il n'y a eu aucun démenti officiel, et elle n'a pas reparu. Même amochée, cette femme était responsable, terme manifestement étranger ou absent de votre registre, vivante, elle se serait manifestée de façon à rassurer les personnes pour qui elle était une figure.

Newsletter