Ven.
01
Aoû

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Le poète Ahmed Fouad Najm accusé d'atteinte à l'islam

À quoi ont servi les morts ? À quoi a servi la révolution ?

Le grand poète égyptien révolutionnaire, Ahmed Fouad Najm (82 ans) risque la prison. Il est accusé par la justice égyptienne d’atteinte à l’islam lors d'interventions télévisées. Il est également accusé de vouloir détourner les soldats des commandements du maréchal Tantaoui, suite à ses critiques à l'égard du régime militaire.  

Ami de Pablo Neruda et de Che Guevara, Najm a pris l'initiative en 2011 de rassembler un million de signatures afin de supprimer la mention de la religion des documents officiels; mention dont sont victimes les non-musulmans en Égypte. Il a été nommé Ambassadeur des pauvres par les Nations Unies en 2007. Najm formait le célèbre tandem contestataire avec un autre grand égyptien, le chanteur Cheikh Imam. Les poèmes de Najm et la musique du Cheikh ont éveillé des millions de consciences de jeunes Arabes qui avaient soif de liberté, de démocratie et de justice. Tous les étudiants arabes rebelles ont chanté et chantent encore Ahmed Fouad Najm et Cheikh Imam.

 La traduction en français du poème chanté par Cheikh Imam :

         Élève tes palais

Tu peux élever tes palais sur nos champs
avec notre labeur et le travail de nos mains,
tu peux installer tes tripots près des usines
et des prisons à la place des jardins,
tu peux lâcher tes chiens dans les rues
et refermer sur nous tes prisons,
tu peux nous voler notre sommeil
nous avons dormi trop longtemps,
tu peux nous accabler de douleurs
nous avons été au bout de la souffrance.
A présent nous savons qui cause nos blessures,
nous nous sommes reconnus et nous sommes rassemblés,
ouvriers, paysans et étudiants ;
notre heure a sonné et nous nous sommes engagés
sur un chemin sans retour.
La victoire est à la portée de nos mains,
la victoire point à l’horizon de nos yeux.

Traduction de Omar el Moustapha

 


 


   

 

Tous les commentaires

22/03/2012, 19:34 | Par profil_inactif_145012

Merci pour ce poème et ce rappel historique. J'espère qu'un courant international soutiendra la lutte de ce grand poète.

23/03/2012, 15:15 | Par melgrilab@yahoo.fr

Qu'est-ce qu'un "détournement de soldats ?"

23/03/2012, 16:16 | Par Hejer Charf en réponse au commentaire de melgrilab@yahoo.fr le 23/03/2012 à 15:15

  Merci Melchior, c'est rectifié. 

23/03/2012, 17:05 | Par GIULLIETTALASUBVERSIVE

23/03/2012, 17:49 | Par Salah Guemriche en réponse au commentaire de GIULLIETTALASUBVERSIVE le 23/03/2012 à 17:05

Immenses artistes, immenses et "dangereux" subversifs, les plus subversifs des artistes du monde arabe des 50 dernières années, Negm et Cheikh Imam ! Un duo explosif ! Ils avaient fait bien des heureux parmi le peuple d'Alger voilà longtemps. D'ailleurs, Negm (Nejm), le poète, a séjourné un temp à Alger... J'ai rencontré plus tard Cheikh Imam, à Paris, que j'ai interviewé pour feu le mensuel "Paroles et musique"... 

@ Giulietta;

Très belle chanson, Giulietta. Juste un bémol, s'agissant de l'interprête... Je garde un souvenir déconcertant... Dans les années 70 (je ne sais plus laquelle), je m'étais trouvé à Bobino dans la loge de Reggiani avec un ami à l'époque animateur au FIAP et agent artistique pour des groupes "afro". Il était venu demander au chanteur s'il acceptait un cachet modeste pour une cause humanitaire (je ne sais plus laquelle). Refus catégorique. Et ce n'est pas ce refus qui m'avait alors déconcerté mais la "hautaineté" de l'artiste... 

 

23/03/2012, 18:12 | Par GIULLIETTALASUBVERSIVE en réponse au commentaire de Salah Guemriche le 23/03/2012 à 17:49

Bonjour Salah,

Les artistes ne suivent  pas forcément les paroles à la lettre..

23/03/2012, 18:31 | Par Hejer Charf en réponse au commentaire de Salah Guemriche le 23/03/2012 à 17:49

Bonjour Salah, Auriez-vous encore votre entrevue avec Cheikh Imam? Merci.

23/03/2012, 18:39 | Par Salah Guemriche en réponse au commentaire de Hejer Charf le 23/03/2012 à 18:31

Ouh la la ... je sais qu'il me reste des photos (revues par hasard hier, en cherchant autre chose), mais j'ai une vingtaine de cartons d'archives de mes années Paroles et musique (1983-1991)... Ma mémoire flanche : je crois bien que j'avais aussi écrit un papier dans Jeune Afrique, toujours de l'époque. A Alger, c'était ma jeunesse...  Des années intenses : Negm et Imam, Atahualpa Yupanqui, Paco Ibanez, Marc Ogeret...

Si j'en trouve la trace, je vous le dirai.

En tout cas, merci pour ce rappel. J'écoute en boucle. Et quelles voix, tellement en osmose avec les mots... !  

23/03/2012, 18:52 | Par profil_inactif_145012 en réponse au commentaire de Salah Guemriche le 23/03/2012 à 18:39

et on vous attend Sourire car avec Atahualpa Yupanqui l'autre jour, vous avez vraiment touché une corde !

23/03/2012, 18:49 | Par profil_inactif_145012 en réponse au commentaire de Salah Guemriche le 23/03/2012 à 17:49

Merci Salah G. de nous rapporter cette anecdote. C'est un peu à cela qu'on mesure l'écart entre discours et proclamations, et actions discrètes et efficaces dont Albert Camus illustre (à son corps défendant Sourire ) la pratique.

23/03/2012, 19:05 | Par Berjac en réponse au commentaire de profil_inactif_145012 le 23/03/2012 à 18:49

Enfin, il faut laisser à ce chanteur le droit de ne pas laisser son cachet au premier qui le demande, serait-ce pour une cause humanitaire.

Il a tout-de-même le droit de garder ses sous. Et il en donnait peut-être à d'autres !

23/03/2012, 20:53 | Par profil_inactif_145012 en réponse au commentaire de Berjac le 23/03/2012 à 19:05

Certes, mais il y a façon et façon de faire.... et on parle ici de "cachet modeste"....

23/03/2012, 17:20 | Par aires.isabelle@wanadoo.fr

 

 

Autour des oliviers palpitent les origines

infiniment se voir rouler dans la farine

Autour des amandiers fleurissent les mondes en sourdine

No pasaran  sous les fourches caudines     (Noir Désir)

 

 

23/03/2012, 19:58 | Par Hejer Charf

@ Salah, Tous ces artistes engagés que vous citez,  sont émouvants. 

En soutien au granf Najm, "La poésie est une arme chargée de futur" par Paco Ibáñez

http://www.youtube.com/watch?v=4pNVtIzbYgc&feature=related

23/03/2012, 21:21 | Par Salah Guemriche en réponse au commentaire de Hejer Charf le 23/03/2012 à 19:58

Paco Ibanez, c'est une vieille histoire... Il était venu chez moi à Alger, en 1975. Plus tard, j'ai connu sa mère, et son frère Roger. Qui était comédien. Passage Molière pas loin de Beaubourg. C'est dans leur atelier d'ébénistes qu'un jour j'ai croisé... Brassens ! Un ami aux Ibanez. C'est à Paco seul que Brassens avait fait confiance pour chanter ses chansons. En castillan.

J'adore Como Tu

Berjac, vous avez raison : il était libre de refuser, le Reggiani, mais je vous parle du mépris avec lequel il avait marqué son refus...  

J'arrête mes souvenirs de... troisième âge !

Hejer Charf, vous en savez plus, sur la situation de Najm ?

 

23/03/2012, 20:13 | Par Pascale Fourier

Bonjour,

On peut agir?? Amnesty Intyernational a-t-elle  lancé une action?? Une autre assoc?? Merci d'avance de nous dire...

Pascale

23/03/2012, 21:03 | Par a6parterre

Le problème c'est que les gens se mettent eux même des barrières. Ami de Pablo Neruda et de Che Guevara,, j'en ai marre du Che, jamais je n'ai porté un Tshirt Che, c'est l'équivalent du guide du routard et du club Med en ce qui me concerne.

La Manifestation à Creys-Malville en juillet 1977 est un rassemblement contre le projet de centrale nucléaire de Superphénix sur le futur site de Creys-Malville dans l'Isère qui a eu lieu le 31 juillet 1977. Des affrontements violents entre manifestants et forces de l'ordre ont fait un mort parmi les manifestants. Je n'avais pas 18 ans, c'était pas mes premiers CRS mais mon premier mort en direct.

Lounès Matoub (en kabyle : Lwennas At Lewnis écrit en tifinagh ⵍⵓⴻⵏⵏⴻⵙ ⵎⴰⵄⵜⵓⴱ), communément appelé Matoub Lounès, né le 24 janvier 1956 à Taourirt Moussa et mort le 25 juin 1998 à Thala Bounane, est un chanteur, parolier et compositeur kabyle. Il a été militant de la cause identitaire Amazigh en Algérie et son rôle a été immense dans la revendication et la popularisation de la culture Amazigh. Il a été aussi en première ligne du combat pour la démocratie et la laïcité en Algérie.

Lui, c'est en juin 1998 qu'il a été assassiné, tout le monde regardait le foot ce jour la, comme chaque fois qu'ils n'ont rien à faire.

A Canton, on mange tout ce qu'il y a sur terre sauf les avions et tout ce qu'il y a dans les mers à l'exception des bateaux.

Proverbe Chinois.

23/03/2012, 21:13 | Par DEMOCRYPTE

Merci pour toutes ces infos

23/03/2012, 22:28 | Par extralucid2

Daniel Salvadore Schiffer a du protester, non ? J'ai pas du voir son article.

23/03/2012, 22:37 | Par Hejer Charf

@ Pascale et Salah

Bonsoir,

Je ne sais pas si des associations ou autre ont pris connaissance de la nouvelle. Je l'espère  en tout cas!!! J'ai écrit le billet parce que j'estimais que l'info a été très peu diffusée. Je ne dispose pas de beaucoup d'information non plus, mais avec des amis on essaie d'alerter les politiquement et humainement concernés du mieux qu'on peut. Merci

 

23/03/2012, 23:09 | Par Salah Guemriche en réponse au commentaire de profil_inactif_145012 le 23/03/2012 à 22:43

Merci !

23/03/2012, 23:58 | Par espoir

En hommage à tous ces vieux porteurs de liberté qui courent toujours et

 encore devant la répréssion, en voici un autre , une belle tête de Turc , Nazim , ici chanté par un grand Italien.

24/03/2012, 00:33 | Par Hejer Charf en réponse au commentaire de espoir le 23/03/2012 à 23:58

@Espoir Comme c'est beau! Merci. Gianmaria Testa sera au Festival de Jazz de Montréal cet été. 

24/03/2012, 01:15 | Par espoir en réponse au commentaire de Hejer Charf le 24/03/2012 à 00:33

Comme j'aimerais y aller , moi qui aime tant le jazz!

24/03/2012, 01:24 | Par espoir en réponse au commentaire de Hejer Charf le 24/03/2012 à 00:33

Comme j'aimerais y aller moi qui aime tant le jazz, allez encore un petit cadeau oriental !

24/03/2012, 02:01 | Par Hejer Charf

Espoir, C'est pas bien loin Montréal et c'est super en été. Je connais les deux Maalouf , Elie et Ibrahim. J'ai une petite préférence pour le dernier. Ces fusions musicales,culturelles... J'espère que c'est l'avenir.

24/03/2012, 13:47 | Par Salah Guemriche en réponse au commentaire de Hejer Charf le 24/03/2012 à 02:01

@ Charf

Si j'ai bien compris, Hejer, vous êtes au Canada... Pays ouvert aux cultures venues d'ailleurs. J'y suis venu deux fois : la première fois au Festival de Québec, comme membre du jury, et la deuxième fois au Festival de poésie de Trois-Rivières. A Québec, j'avais même eu le temps de publier une tribune dans Le Soleil, intitulée... "Vive la francophonie libre !" 

P.S.: J'ai vu l'arrivée de Najm à Tunis, après la révolution, mais n'ai pas bien repéré la date de cette visite...

@ Espoir

Un grand merci pour ces moments sublimes, avec G. Testa et I. Maalouf... De quoi se remettre, frais, au boulot !...

24/03/2012, 14:20 | Par Hejer Charf en réponse au commentaire de Salah Guemriche le 24/03/2012 à 13:47

Je suis à Montréal . Najm était invité à Tunis par l'UGTT, pour la fête du travail en mai 2011. 

Bon weekend

24/03/2012, 15:20 | Par profil_inactif_145012 en réponse au commentaire de Salah Guemriche le 24/03/2012 à 13:47

Salah Guemriche

Le Canada, ouvert aux cultures venues d'ailleurs -- c'est vrai, mais plutôt fermé aux cultures nées sur son propre sol, comme pour les First People -- un conflit où trop peu de Canadiens s'engagent aux côtés des habitants originaux de ce continent....

24/03/2012, 15:42 | Par Salah Guemriche en réponse au commentaire de profil_inactif_145012 le 24/03/2012 à 15:20

Sans doute, mhjozoux. Il est vrai que, traversant un pays aussi grand, tant de "détails" nous échappent... 

J'aime bien l'épithète "originaux". 

Bon we.

24/03/2012, 07:49 | Par Pierre Wassef

C'est par la magnifique chanson qui suit, écrite par Negm dans les années 60 et mise en musique par le Cheikh Imam en 1973, que le Cheikh Imam commençait toujours lorsqu'il chantait en public.

QUAND LE SOLEIL SE NOIE

Quand le soleil se noie dans une mer de brume,

Quand une vague de nuit a envahi le monde,

Quand la vue s'obcurcit et que les yeux sont morts,

Quand ton chemin se perd comme dans un labyrinthe,

Toi qui erres et qui cherches, et qui comprends,

Tu n'as plus d'autre guide que les yeux des mots.

(Traduction de Omar el Moustapha, comme le poème "Elève tes Palais" reproduit par Médiapart). Ces traductions ont été publiées par "Le Chant du Monde" en 1976, dans un album intitulé "Le Cheikh Imam chante Negm".

24/03/2012, 14:29 | Par Hejer Charf en réponse au commentaire de Pierre Wassef le 24/03/2012 à 07:49

Bonjour Pierre, 

 Merci pour le nom du traducteur, je ne le connaissais pas. Je l'ai ajouté. Il a fait un travail formidable.

Sauriez-vous où je peux trouver  l'album dont vous parlez? Merci!!

24/03/2012, 08:48 | Par Akep

La victoire est à la portée de nos mains,
la victoire point à l’horizon de nos yeux.

Et la Victoire confisquée.

Par les adpetes de la soumission (islam en arabe) membre de la secte liberticide "Touche pas à mon prophete". 

Newsletter