Mar.
29
Jui

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Hollande après le débat : l'explosé vous salue bien

Nous avons sans doute assisté hier soir au meilleur débat d’entre deux tours de l’histoire de la cinquième république. Au plus dense sur le fond, et au plus tendu sur la forme. Ces jours derniers, les chaines de télévision ont passé et repassé les moments mémorables. 74 : « vous n’avez pas le monopole du cœur ». 81 : « vous êtes l’homme du passif ». 88 : « vous avez raison monsieur le Premier Ministre », etc.
Des formules de cette sorte on en a eu toute la soirée. Nicolas Sarkozy avait promis d'exploser François Hollande. L'explosé se porte bien.

    

       D’emblée, Nicolas Sarkozy, à propos des divisions dans le pays : « Il y a ceux qui parlent de rassemblement, et ceux qui l’ont fait vivre »

       François Hollande, à propos du chômage : « Avec vous, c’est très simple, ce n’est jamais de votre faute, vous avez toujours un bouc émissaire ».

       Nicolas Sarkozy : « Vous êtes un petit calomniateur »

       François Hollande : « Quoi qu’il arrive, quoi qu’il se passe, vous êtes content. Les français le sont moins »

       Qui a gagné, qui a perdu ? François Hollande entrait avec un handicap. Les électeurs l’ont placé en tête au premier tour, il mène depuis longtemps, mais il traînait une faiblesse. On le percevait comme moins solide. Il était donc le pot de terre de la soirée. D’ailleurs, ces jours derniers, après avoir réclamé deux, voire trois débats, tant il se sentait sûr de lui et de son art oratoire, Nicolas Sarkozy parlait de « l’exploser ».

       L’explosion, n’a pas eu lieu. La presse anglo-saxonne était impressionnée hier soir par la force des deux frenchys. C’est donc que l’amateur présumé, le nul, le Flanby, l’invertébré, s’était, au minimum, hissé à la hauteur de son interlocuteur.

       A ce jeu, le match nul éventuel l’avantage donc, puisqu’il n’a rien lâché sur le fond, et qu’il a prouvé dans la forme qu’il avait du répondant.

       Si dimanche soir François Hollande devait être battu, ce ne serait pas à cause du débat d’hier soir, impossible de dire moins.

       Finalement, et au-delà de la forme, cette confrontation a aussi mis en valeur un contraste étonnant. François Hollande a longtemps mûri sa campagne, sur quelques idées simples. Elle a pu en cela sembler répétitive et sans relief. Et Nicolas Sarkozy a bâti la sienne sur l’idée d’une annonce par jour. Il a parié sur la surprise

       Mais hier soir le propos du socialiste a développé les éléments de son discours des primaires, en octobre, tant sur le nucléaire, que l’immigration, le contrat de génération, ou la fiscalité. Cela donnait de la cohérence

       Par contre le Président sortant avait lancé sa campagne en parlant de référendum, de formation obligatoire des chômeurs, puis l’avait continuée par le Hallal, le permis de conduire, le blocage des loyers sur le modèle allemand, les frontières, etc. Ces thèmes ont été peu abordé, ou pas du tout. Ce qui restait de Sarkozy, c’était Sarkozy lui-même, sûr de lui mais pas dominateur, confronté qu’il était à l’assurance inattendue d’un adversaire qu’il avait sous-estimé.

       7h36 sur France Culture, 8h07 sur France musique  Twitter : @huberthuertas

Tous les commentaires

03/05/2012, 14:15 | Par Antoine Perraud en réponse au commentaire de Marie Lavin le 03/05/2012 à 10:54

Ce qui pourrait peut-être faire plus mal (à droite) – alors pourquoi s'en priver ? –, ce serait peut-être de souligner, comme ça, en passant, nonchalamment, négligemment, que Jean-François Copé (n'allons pas jusqu'à Juppé !) s'est montré bien meilleur que Nicolas Sarkozy, lors d'un autre débat avec François Hollande à la télévision...

03/05/2012, 15:36 | Par Ysabeau en réponse au commentaire de Antoine Perraud le 03/05/2012 à 14:15

Oh ça, Antoine Perraud c'est pas très gentil. Mais pourquoi donc tout le monde est si méchant avec monsieur Sarkozy ?

Plus sérieusement, d'un autre côté, on peut aussi en conclure que monsieur Hollande a très très sérieusement préparé ce débat (oserai-je un "lui !" ?).

03/05/2012, 18:31 | Par Leséparges en réponse au commentaire de Antoine Perraud le 03/05/2012 à 14:15

Mr Perraud ,

Tout dépend de ce que l'on entend par débat ...

JF Copé sait très bien pratiquer le harcèlement , la langue de bois mais pour le reste il n'est pas vraiment convaincant .

03/05/2012, 17:12 | Par froalpha en réponse au commentaire de Marie Lavin le 03/05/2012 à 10:54

NS a du manqué de contradicteurs pendant 5 ans pour en arriver à ce niveau d'approximation.

J'ai été très heureusement surpris par l'attitude de FH.

03/05/2012, 18:32 | Par Leséparges en réponse au commentaire de philippe alain le 03/05/2012 à 11:42

Sinon on coince la famille à la sortie des écoles .

03/05/2012, 11:03 | Par LMICHEL

France Cult qui "squatte" chez Mediapart,

Bienvenue chez vous HH;

Et Marc K, c'est pour quand?

Clin d'œil

03/05/2012, 11:04 | Par Ratib Makhlouka

On a assisté à un débat entre un futur président serein et digne face à un ex-président poussé dans ses retranchements et aux abois. La présidentielle c'est le choix pour un homme, et les Français ont eu soit la confirmation, soit pour les indécis la révélation que cet homme était François Hollande

 

03/05/2012, 11:04 | Par LMICHEL

France Cult qui "squatte" chez Mediapart,

Bienvenue chez vous H2;

Et Marc K, c'est pour quand?

Clin d'œil

03/05/2012, 11:07 | Par LEON et PAULETTE

La présidentielle c'est le choix pour un homme,"... tiens donc...

L.

03/05/2012, 11:08 | Par Valparaio

Hollande a gardé de la hauteur . "La course n'appartient pas aux agiles ni la bataille aux vaillants"

03/05/2012, 17:45 | Par V PORS en réponse au commentaire de LIONEL MUTZENBERG le 03/05/2012 à 11:19

et candidats aussi pour des hommes et des femmes pas foncièrement de Gauche, mais qui feront confiance à F.HOLLANDE pour rassembler autour d'un projet social et solidaire.....

04/05/2012, 10:57 | Par LIONEL MUTZENBERG en réponse au commentaire de V PORS le 03/05/2012 à 17:45

Nous sommes d'accord. Dont acte.

03/05/2012, 11:19 | Par J-P

Sarko a trouvé son maitre, plus dur sera la chute pour lui dimanche Rigolant

 

03/05/2012, 11:28 | Par alemmel

Moi, citoyen de la République, je vote pour un président de ce tonneau-là.

03/05/2012, 12:35 | Par ande en réponse au commentaire de Plotine le 03/05/2012 à 11:34

et celle ci !

je ne suis pas  votre élève !

 

 

mdrrrrrrrrrrrrrrRigolant

03/05/2012, 17:37 | Par jcleon en réponse au commentaire de ande le 03/05/2012 à 12:35

Y'a aussi celle-là : vous mentez !

Il nous aura bien fait rire, Nicolas ! Cela dit, c'est la première fois que je prends du Sarkozy pendant 2h50, et il faut bien avouer que c'est difficile à supporter. Ce matin, j'ai relu mon Bescherel pour me remettre la grammaire française en place !

 

03/05/2012, 17:48 | Par Anne Dubor en réponse au commentaire de jcleon le 03/05/2012 à 17:37

RigolantRigolant

03/05/2012, 18:27 | Par raybor en réponse au commentaire de jcleon le 03/05/2012 à 17:37

jcleon,

Bescherelle Sourire

03/05/2012, 13:48 | Par saladin en réponse au commentaire de Pierre-Yves Piazzoli le 03/05/2012 à 11:59

D'accord avec vous à 100%, Pierre-Yves. Et en vous lisant je ne peux m'empêcher de penser à un commentaire lu hier soir, twitté puis relayé me semble-t-il, qui m'a dans un premier temps explosé de rire (edr ? non? bon...) :

"Si Hollande ne dit pas qu'il emmerde les Français et la République, c'est plié !"... Il ne l'a pas fait, sous mon regard légèrement fébrile. Par contre, d'autres audaces manquées sont regrettables, dont celles que vous listez à juste titre. Malgré une très forte envie -qui le rendait étrangement livide- NS a lui aussi renoncé à un tel hara kiri d'anthologie. Damned, encore raté! Mais lui, ça fait cinq ans qu'il nous le prouve, à défaut de nous le dire...

 

03/05/2012, 18:38 | Par Leséparges en réponse au commentaire de Diogène Junior le 03/05/2012 à 12:00

Ah bon !

Personnellement je ne connais pas .

Faut dire que j'ai du mal à trouver une station de radio qui me convienne .

Et encore plus un JT télévisé .

Aux heures de grandes écoutes naturellement .

Sinon il paraît que parfois vers deux heures dans la nuit ....

03/05/2012, 12:06 | Par Arielle

Avantage HOLLANDE...qui a démontré qu'il avait la "stature présidentielle"...

...mais,

...a quand même été un peu "flou" sur la résorption de notre dette publique...quand même pharamineuse !

Pour moi en tout cas, même si je voterais pour lui, le vote blanc n'étant pas reconnu.

03/05/2012, 18:30 | Par raybor en réponse au commentaire de cerise le 03/05/2012 à 12:10

Cerise,

Il faudra, il faudra ..... il faudra appliquer beaucoup d'idées de Mélenchon !

03/05/2012, 12:37 | Par carine35

excellent débat

la" Force tranquille" face a une agitation stréssee , dépassée +++

a Dimanche

03/05/2012, 13:19 | Par Laurence Lieblich

Il y a une évolution historique très importante dans les débats publics et largement médiatisés: il n'est plus possible d'asséner des chiffres ou allégations sans un contrôle quasi immédiat par internet.

A cet égard, l'analyse post mortem du débat a montré que Sarkozy a été beaucoup plus approximatif que Hollande, ce facteur peut d'ores et déjà être intégré au jugement du débat alors qu'autrefois il fallait trop de temps (si jamais ce travail fastidieux était entrepris) pour participer du jugement bientôt définitif des commentateurs des lendemains de débat.

En 2017, peut-être aurons-nous un descendant de "Watson", le champion de Jeopardy assemblé par I.B.M,  nourri aux statistiques économiques et pouvant arbitrer en temps réel le débat pour dénoncer immédiatement les chiffres faux et d'autres mensonges patents. Cool

03/05/2012, 14:03 | Par zabeli en réponse au commentaire de Laurence Lieblich le 03/05/2012 à 13:19

Je n'ai pas vu le débat mais c'est marrant, ce matin sur Europe 1 ils disaient le contraire, que Sarkozy avait été moins approximatif ...   ce serait logique vu qu'il a acces a plus d'outils étant au pouvoir.  Je ne pense pas que Hollande pourra faire du socialisme comme on aimerait mais clique pour clique, celle de Sarkozy me parait bien plus dangereuse.  Apres on espere que viendront les jugements ...  c'est mieux que 24h chrono cette campagne!

03/05/2012, 15:14 | Par Laurence Lieblich en réponse au commentaire de zabeli le 03/05/2012 à 14:03

Europe 1 est évidemment un modèle d'objectivité...

Selon cet excellent blog: http://decodeurs.blog.lemonde.fr/2012/05/03/erreurs-contreverites-et-controverses-du-debat/

avantage Hollande pour la précision des données.

03/05/2012, 13:12 | Par Laurence Lieblich en réponse au commentaire de marie iriarte le 03/05/2012 à 13:10

Doux blabla est fort en ralliements de la dernière heure...

03/05/2012, 15:03 | Par Crampon en réponse au commentaire de Laurence Lieblich le 03/05/2012 à 13:12

Qu'est-ce que vous voulez, il ne peut pas prendre le risque de se tromper une nouvelle fois. S'il avait pu se rallier le 7, il l'aurait fait.

03/05/2012, 15:43 | Par dianne en réponse au commentaire de juan23 le 03/05/2012 à 13:37

Sourire

03/05/2012, 18:42 | Par Leséparges en réponse au commentaire de dianne le 03/05/2012 à 15:43

Vous êtes pacsés ?

03/05/2012, 18:57 | Par dianne en réponse au commentaire de Leséparges le 03/05/2012 à 18:42

Lisez bien... Cool

03/05/2012, 13:40 | Par nicolasJ

Je saisis  l'occasion pour remercier Francis Huertas pour la qualité de ses analyses tout au long de la campagne, pour sa clarté, sa clairvoyance et donner à ses réflexions la hauteur des enjeux. Je me réjouis de pouvoir le lire aussi sur médiapart..

 

03/05/2012, 18:32 | Par raybor en réponse au commentaire de nicolasJ le 03/05/2012 à 13:40

NicolasJ,

Hubert Huertas.

Francis, c'est le nom que DSK donne à son sexe dans les Guignols.

03/05/2012, 22:32 | Par nicolasJ en réponse au commentaire de raybor le 03/05/2012 à 18:32

Exact, je présente toutes mes confuses!

03/05/2012, 13:40 | Par pinso6091

je cherche des sondages aujourd'hui . C'est curieux ... aucun institut ne se précipite pour les donner ?

03/05/2012, 13:55 | Par pjf en réponse au commentaire de pinso6091 le 03/05/2012 à 13:40

Très juste ! En général, on a des "résultats" [ ;)) ] dès la fin du débat....

03/05/2012, 17:10 | Par Crampon en réponse au commentaire de pjf le 03/05/2012 à 13:55

Pas de nouvelles, bonne nouvelle !

03/05/2012, 23:03 | Par Marc Daniel LEVY en réponse au commentaire de pjf le 03/05/2012 à 13:55

Excellentes  remarques Pinso et Pjf !

 

03/05/2012, 16:42 | Par omega en réponse au commentaire de pinso6091 le 03/05/2012 à 13:40

En 2007, on les avait eus dans la nuit...

03/05/2012, 13:42 | Par Deletang

je ne peux plus ni l'entendre ni le voir...encore 3 jours...je n'ai pas pu regarder le débat

le nain me donne la nausée.  la vigilance s'imposera dés lundi matin mais pour l'instant merci M. HOLLANDE......relisez la madone et le culbuto

 

03/05/2012, 17:25 | Par Ourse Blanche en réponse au commentaire de Deletang le 03/05/2012 à 13:42

Moi aussi j'ai pas regardé ,marre d'entendre ses mensonges et son autosatisfaction,sa névrose est telle,je boycotte Sarko,il est fini.Lapsus et reference inconsciente a Mitterand,ca la fout mal pour un extrême droitier!

03/05/2012, 15:22 | Par Zahra en réponse au commentaire de Deletang le 03/05/2012 à 13:42

J'ai bien hésité aussi à regarder. J'ai finalement regardé avec la crainte d'en arriver à m'énerver. Pourtant tel n'a pas été le cas et après m'être demandé pourquoi, j'ai cette réponse: pour une fois, NS avait un contradicteur en temps réel qui pouvait (en partie) lui relancer ce que chaque fois je lui relance dans l'intimité de mon salon et  finalement ça m'a fait un bien fou. C'est la première fois depuis le débat du second tour de 2007 que NS se trouve dans cette position au lieu d'asséner ses "vérités" sans aucune possibilité pour ses opposants de lui répondre directement et il n'aime pas ça. Sinon, pourquoi n'a t il pas débattu avec les autres candidats avant le premier tour, tout en demandant 3 débats entre les deux, sachant par avance qu'ils seraient refusés?

03/05/2012, 13:49 | Par metaldesign

"LE BONHEUR C'EST TOUJOURS POUR DEMAIN ...."

dimanche , Pierre Perret pourra supprimer "toujours" de son titre !

et enfin, dès dimanche soir : renaissance, rédemption, résurrection !!!! (zut, je supporte pas les cathos !)

 

03/05/2012, 14:06 | Par bacqpatrick

Enfin, la France que nous aimons va etre débarassée de ces escrocs prétentiards et menteurs.Laissons FH s'installer,du temps et probablement un second mendat pour peaufiner nos esperances.PB 

03/05/2012, 14:11 | Par crubille

Waterloo

Depuis des mois, Sarkozy a construit une stratégie analogue à la campagne de France de Napoléon lors des 100 jours: tenter de retourner une situation difficile par la recherche d'une victoire tactique totale dans une bataille décisive où il se trouverais en infériorité, mais en comptant sur son agressivité et son "génie" tactique.
Comme Napoléon à Waterloo, il s'est obligé dans ce débat à une offensive continue dont il n'avait pas les moyens, de fait en tombant dans tous les petits pièges que lui tendait son adversaire.

 

03/05/2012, 14:25 | Par ribouldingue

Difficile de se prononcer sur ce débat, même si j'ai trouvé Hollande meilleur et que Sarko a dit beaucoup de mensonges et de conneries, sachant que le débat influencera peu les résultats du vote.

Pat contre, on a bien saisi les différences. Sarko à fond contre les immigrés et collé au FN. Ca, on l'a vu.

Hollande serein et maitrisant les sujets, on l'a vu aussi, même si sur l'immigration il a été gêné.

Donc, je voterai Hollande, bien sûr, en attendant les législatives pour voter FdG.

03/05/2012, 14:33 | Par sergedde

La vague s'est trompée de rivage...

en parlant de la vague, j'ai revu avec plaisir, en famille, le film "La vague" !

Les similitudes avec Sarkozy sont édifiantes. Un deuxième quinquenat sans verdict du peuple à son issue pouvait faire peur par le verouillage débuté depuis 2007 allié aux compromissions et intérêts des "mange merde".

Je n'ose imaginer une autre président que François Hollande le 6 mai.

03/05/2012, 14:34 | Par Baylen

Et la reprise aproximative de la citation de Gramsci, déjà usée par NS en meeting :" Le vieux n'en finit pas de mourir et le neuf a du mal à naître..." sans préciser que c'est du Gramsci. Guaino n'a pas dû perdre de temps à lui apprendre qui fut Gramsci, l'un des fondateurs du PC italien grand opposant au fascisme mussolinien, dont le nom aurait fait mauvais genre pour les quelques électeurs du FN qui ont entendu causer de Gramsci..Cette phrase était une des références favorites de Chevènement avant qu'il ne chevrote.

03/05/2012, 14:45 | Par dianne

Disons quand même, au-delà du contenu "audible", que le langage non-verbal a aussi son importance. Car il permet de valider, ou non, le discours.

Pour tout dire, c'était la fête ! A se repasser en boucle, juste pour le plaisir....

03/05/2012, 15:27 | Par Zahra en réponse au commentaire de dianne le 03/05/2012 à 14:45

Il est vrai qu'on pouvait savoir NS  en mauvaise position quand il s'adressait à Pujadas au lieu de se tourner vers son adversaire. Cela, on l'a vu à quelques reprises dans ce débat.

03/05/2012, 17:02 | Par omega en réponse au commentaire de dianne le 03/05/2012 à 14:45

langage non verbal : NS s'adresse hors-champ aux deux interlocuteurs connivents habituels, il revient sans cesse  vers eux chercher l'assentiment, l'appui, le secours, son regard biaise littéralement l'échange avec FH et désigne les potiches comme arbitres de son discours.

En esquivant la relation frontale, la mutualité du regard pour regard, il est en contravention avec le code dominant, au cinéma comme à la télé, où se mesure le rapport de forces consenti (amoureux ou belliqueux).

NS a sans cesse dévié son regard : comme "exploser" l'adversaire dans l'évitement ? 

03/05/2012, 15:25 | Par Mahjouba HARMI

vive monsieur le president francois hollande il a ete geniale

03/05/2012, 15:46 | Par Jean-Pierre NOUAL

Un débat de cons ?

Non .

Heureusement François Hollande avait décidé de l'animer .

Et " Flamby" fût flamboyant .

Le mou use le dur quand deux métaux sont en friction .

Sarkozy, à ce jeu est ressorti en charpie .

Il a été détricoté et s'est retrouvé nu .

JP N

03/05/2012, 18:02 | Par Ysabeau en réponse au commentaire de Végane le 03/05/2012 à 15:54

Je crois, Végane, qu'il ne s'attendait pas à ça de la part de monsieur Hollande qu'il jugeait un peu moumou et trop gentil. Se retrouver face à quelqu'un de bien entraîné, de pugnace sans être grossier ni agressif et de têtu ça a du le décocnerter, lui qui manque de constance. Par ailleurs,  la (longue) tirade finale du "Moi Président" qui définit en creux ce qu'a été la présidence sarkozyenne l'a laissé sans voix et ça c'est assez curieux. Il n'a même pas cherché à lui couper la parole, par exemple et à tout hasard en le traitant de menteur, alors que cela ne le dérange pas d'habitude.

03/05/2012, 16:27 | Par daniel saint-lary

depuis des semaines le sortant et ses équipes réclamaient débats sur débats, clamaient qu'il allait exploser, atomiser l'entrant? la méthode Coué comme principe de raisonnement ça va pas loin. On l'a vu hier, c'était à front renversé: on s'attendait à un Hollande placide, gérant son avance en pépère, attendre que l'orage passe; on imaginait un sarko conquérant, sûr de lui, maître de ses dossiers, allant chercher les électeurs du Fn avec les dents. Il n'en a rien été; FH n'a rien cédé sur le fond, et a été pugnace sur la forme. L'autre était aux abois, presque perdu par moments, réalisant peut être le vide qui béait sous ses talonnettes. Peut être déjà pensait-il que juin serait vite là, les juges d'instruction aussi...

03/05/2012, 16:30 | Par Christian Creseveur

Moi, il y a une chose qui m'a amusé, c'est que dans son intention d'exploser Hollande, Sarkozy avait préparé de quoi le clouer, mais il ne s'est tellement pas dominé, qu'à la place il lui a capitonné son fauteuil de président!

Car l'objectif de Sarkozy était dévaloriser Hollande sur son absence d'expérience gouvernementale. Or Sarkozy est parti dans le même temps avec son incroyable manie qui consiste à affubler son adversaire de ses propres turpitudes. Sarkozy a plombé les comptes de la France: il en rejette la faute à Hollande, comme s'il était le chef de l'Etat en exercice!  Il l'accuse ensuite d'avoir avec ses amis chefs de gouvernements espagnol, grec, etc. d'avoir accentué la crise, etc. Ce qui fait qu'au lieu de réduire son image, il lui a donné un rang. 

Je pense que Hollande n'en demandait pas tant. Il n'a eu qu'à renvoyer Sarkozy à cette surprenante obsession ("ça vous reprend"!), pour prendre un rang de hauteur et de dignité.

A l'opposé, pour une fois, Sarkozy a enfin reçu de la contradiction.

3075957081.jpg

 

03/05/2012, 16:33 | Par serge filiao

De ce débat,Hollande a démontré sa capacité à garder la maîtrise malgré les attaques du candidat sortant.Et donc sa capacité à gérer le pays demain, à jouer un rôle actif dans les orientations de l'Europe.Le couple Merkel/Sarkozy a montré les limites de l'axe Allemagne - France,Hollande étendra les négociations aux autres membres de l'Union.

03/05/2012, 16:57 | Par sylviealfonsi

sarkozy devait exploser hollande ,il n est qu un bouffon de cour d école .

03/05/2012, 17:04 | Par j.maiboroda

Après le débat ma nuit fut agitée. J'ai fait un songe affreux. J'ai vu le diable habillé en Sarko. Je me suis aspergé d'eau bénite hollandaise.Cela m'a réveillé.

http://www.wmaker.net/u-zinu/

 

03/05/2012, 17:09 | Par GIULLIETTALASUBVERSIVE

2612125.gif@cdeloire

Dans Sexus Politicus il y avait le récit des rapports que Sarkozy, ministre de l'Interieur, avait reçus sur les mœurs de DSK...

41khCO86qqL._SL500_AA300_.jpg

Grégory Raymond ‏ @gregory_raymond

Flagrant délit de mensonge sur les collectes de fonds au Bristol http://dai.ly/drxy3j http://20min.fr/a/369798 #ledebat

Réunions de donateurs : l'amnésie de M. Sarkozy

http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2012/article/2012/05/02/reunions-de-donateurs-l-amnesie-de-sarkozy_1694463_1471069.html

 

03/05/2012, 18:00 | Par josie francois

Evidemment, les amis ministres de Sarkozy se répandent dans les médias pour considèrer "officiellement" qu'il a été le meilleur.

Mais en réalité, il a été dominé.

Et sa maigreur blafarde semble attester que les sourires et attitudes de vainqueur ne sont que de façade. Il n'a échappé à personne que son plus grand talent est celui de comédien!

il a de quoi se faire du mourron avec toutes les affaires qui planent sur sa tête!

ATTETION, il y a un risque de tricheries électorales.  

03/05/2012, 18:20 | Par Saad eddine kouidri

Le débat a été à la hauteur de cette merveilleuse campagne,si un monstre n'avait pas été sorti de son trou pour briser cet élan rarement aussi mobilisateur.

Pendant le débat d'hier le président-candidat a traité de menteur plus d'une fois son vis à vis et  a tenté de lui coller le nom celui du Président du FMI pour le destabiliser et par deux fois au moins il a échoué en  prouvant  sa malice et son manque d'intelligence vis à vis de Hollande.

03/05/2012, 18:46 | Par MARIE CAROLINE PORTEU

Sur BFM TV : la question  du jour sur le débat 
Impressionnant  

Allez voir , le nombres de sondés monte tout le temps : ils en sont à 52 400 .. mais je ne vous dirais pas les résultats ^^^^^

http://www.bfmtv.com/

03/05/2012, 18:25 | Par Kaze tachinu

            HOLLANDE  FORCE  DE  FRAPPE !

05/05/2012, 07:37 | Par Marc Daniel LEVY en réponse au commentaire de Kaze tachinu le 03/05/2012 à 18:25

... Et le véritable " petit calomniateur" explosif ... implosé.

03/05/2012, 18:40 | Par noelmarchal

Il ne lui reste plus qu'à "bidouiller" la machine américaine à dépouiller.

Attention!

03/05/2012, 18:43 | Par NathaliRe

Bonjour,

En début de débat, comme un homme d'état face à un homme "d'affaires", Hollande a été magistral en rappelant à Sarkosy, le plus élèmentairement qui soit que, je cite (en gros) : "Ce n'est pas l'état qui achète le pétrole, ce sont les entreprises! C'est pas pareil..."

C'est qu'il a beaucoup à apprendre des fonctions d'homme d'état ce NS....

03/05/2012, 19:00 | Par MARIA D

Formidable la vidéo de IT TV!!

Le début du débat me stressait, mais ça était vite dit. Je faisais 2 choses à la fois, pour dire de ne pas être trop "énervée", mais je me suis vite concentrée sur ce qui se passait!!Je l'ai trouvé excellent FH, bien sûr!!

"C dans l'air"!!Le Tréhard aussi nul!! 

Ce fut une belle soirée, un bon DEBAT, comme on n'en avait jamais vu!!Du beau spectacle, le soi disant Explosé a Explosé le petit!!Vivement Dimanche 06/05!!Croisons les doigts!!Yves Calvi s'est rendu à l'évidence suf bien sûr le tréhard!!On se moque!!François Hollande nous étonné(e)s et lui souhaitons bonne chance, au passage pour nous aussi, bien sûr!!

 

 

 

 

 

 

c dans l'air

11/05/2012, 00:59 | Par josie francois

Ah ! oui, la crise; mais la crise de qui, de quoi ? Ne serais-ce pas la crise du système néolibérale sur lequel il s'appuyait en 2007,

Newsletter