Ven.
28
Nov

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Parachutage du Pr Phippe Juvin comme chef de serviceà l'hôpital Pompidou :Action en justice des médecins urgentistes.

Nicolas Sarkozy prétendait  qu'il avait  changé et promettait  de se comporter décemment.

Il est pourtant difficle d'imaginer qu'il soit étranger à un parachutage à la  tête du service des urgences de l'hôpital Pompidou du Pr Philippe Juvin ,conseiller santé de l’UMP mais aussi député européen, maire de La Garenne-Colombes (Hauts-de-Seine) et secrétaire national de l’UMP.

Rappelons que Nicolas sarkosy s'était fait  élire en promettant une République irréprochable et que des  accusations difficilement réfutables de Mme Anne Lauvergeon viennent de démontrer qu'il a mis en place une politique mafieuse faisant notamment payer cher à Mme lauvergeon et à l'industrie française le refus de cette ENS ULM physique bien à s a place à la tête d'AREVA, son refus de lui servir de ministre d'ouverture :

http://www.lexpress.fr/actualite/economie/sarkozy-proglio-nucleaire-anne-lauvergeon-dit-tout_1102901.html#xtor=AL-858

http://lexpansion.lexpress.fr/entreprise/sarkozy-replique-aux-accusations-de-lauvergeon_291065.html#xtor=AL-189

http://www.lexpress.fr/actualite/economie/henri-proglio-l-homme-qui-en-voulait-trop_1096903.html#xtor=AL-858

Au contraire les amis de M Sarkosy sont assurés de bénéficier d'avantages de taille et une nomination politique surprise vient de nommer un homme politique fort occupé chef de service du service d'urgence de l'hôpital Pompidou-le plus beau et le plus moderne des hôpitaux de Paris je crois et ce, plusieurs mois avant la retraite du malheureux qui occupe le poste convoité par un UMP cumulard...

in "lequotidiendumedecin.fr" du 13/04/2012

///Urgences de l’HEGP : un référé pour suspendre la nomination du Pr Philippe Juvin

Le syndicat des praticiens des hôpitaux publics (SPHP) et le Dr Alain Davido, médecin qui jusqu’à présent dirigeait les urgences de l’hôpital européen Georges-Pompidou (HEGP),

ont demandé vendredi en référé la suspension de la nomination à la tête de ce service du Pr Philippe Juvin, conseiller santé de l’UMP.

Les plaignants estiment que la nomination le 23 février du Pr Juvin à la tête des urgences a été une « nomination sur ordre », de nature politique,

juste avant les élections,

alors que le Dr Davido ne doit prendre sa retraite qu’à la fin de l’année.

Ils ont de plus ironisé sur le « don d’ubiquité » du Pr Juvin qui lui permet de cumuler plusieurs fonctions médicales

et politiques, dont celles de député européen, maire de La Garenne-Colombes (Hauts-de-Seine) et secrétaire national de l’UMP.

Ils contestent donc l’urgence d’une telle décision, sans mettre en cause la compétence du Pr Juvin, ont-ils souligné.

La direction juridique de l’Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) a fait valoir que les fonctions du Dr Davido avaient automatiquement pris fin avec une réorganisation au sein du groupe, ayant modifié le périmètre du service des urgences.

L’établissement a aussi reconnu avoir tardé à publier un arrêté de cessation des fonctions du Dr Davido.

La juge a demandé un « délibéré prolongé », avec dépôts de pièces complémentaires pour le 19 avril, annonçant une décision pour le début de la semaine suivante.///

NB: Une chefferie de service des urgences dans le plus beau et le plus moderne des hôpitaux de Paris (G. Pompidou), vous imaginez bien que des vrais urgentistes plein temps avaient préparé leur dossier de candidature sachant que le titulaire prenait sa retraite dans quelques mois...

Et vous noterez l'élégance du procédé d'éviction du titulaire viré de son poste sans ménagement plusieurs mois avant sa retraite...

NB:.J-P  Ledun- militant  sarkosyste actif notamment sur le blog de Philippe Bilger va se croire obligé de nous faire remarquer qu'au moins, ce n'est probablement pas pour faire plaisir à la reine Carla!

Newsletter