Jeu.
31
Jui

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Amanda Knox acquittée

Amanda-Knox-arrives-in-co-007.jpg

(photo : Stringer/Italy/Reuters)

A l'issue d'une audience qui aura duré toute la journée du lundi 3 octobre et qui aura tenu en haleine l'Italie, le Royaume-Uni et les Etats-Unis et toutes leurs télévisions, l'étudiante américaine Amanda Knox et son compagnon italien Raffaele Sollecito, qui ont tous deux 24 ans et qui avaient été condamnés, en 2007, à 26 ans de prison pour le meurtre de Meredith Kercher, la co-locataire britannique de la jeune californienne à Peruggia, ont été acquittés et libérés. C'est un immense soulagement pour tous ceux qui, comme l'auteur de ce blog, ont toujours pensé que ces deux étudiants avaient été condamnés sans aucune preuve. Les policiers italiens avaient accumulé erreurs et omissions dans un travail digne des pieds nickelés. Le juge d'instruction s'est toujours conduit comme investi d'une sorte de mission divine, ignorant les faits et poursuivant de sa haine les deux étudiants, alors qu'il disposait d'un coupable passé aux aveux, Rudy Guede, et lourdement condamné ensuite. Mais cela ne suffisait pas et, politiquement c'était fort pratique, puisque, pendant que l'Italie profonde se déchirait entre pro-Amanda et anti-, pendant ce temps-là on parlait beaucoup moins du sinistre Berlusconi.

Cette décision est encourageante et montre qu'il ne faut pas désespérer de la justice italienne, malgré le fanatisme d'un juge. Lors de la condamnation insensée d'Amanda Knox et de Raffaele Sollecito, j'avais, avant de rejoindre des sites de soutien à ces deux étudiants, rédigé un billet pour exprimer mon effroi devant une justice aussi absurde et stupidement expéditive. Mon effroi avait été encore plus grand à la lecture des commentaires des infatigables omniscients du Club, qui avaient ironisé et déjà condamné, sans appel, la jeune californienne et son amoureux italien. Des omniscients dont on espère qu'ils ne seront jamais jurés d'assises un jour...

 

 

Tous les commentaires

04/10/2011, 09:51 | Par n le brun

Par contre ce que je trouve douteux , c'est que tous les titres reprennent son acquittement au lieu de parler du couple acquitté.

Pour moi, cela représente malgré tout une dérive , une personnalisation malsaine autour d'une jeune femme présentée comme ange ou démon , comme si l'erreur et sa rectification dépendait de cette jeune femme et de sa nationalité plus qu'un réel souci de justice . Pourtant le jeune homme italien était lui aussi dans la même situation .

Lors d'une dérive , c'est bien de la dérive dont devraient parler les médias et qu'ils devraient mettre en avant et non le portrait de l'accusée .

Sur un site quelqu'un faisait valoir que si elle n'avait pas été jolie , d'une famille aisée et d'une autre nationalité , qui se serait réellement penché sur ce cas ?

D'une certaine manière , je trouve que la dérive reste alors la même dans la manière dont le sujet est traité.

 

04/10/2011, 12:29 | Par Jean-Louis Legalery en réponse au commentaire de n le brun le 04/10/2011 à 09:51

cher n le brun, vous avez entièrement raison, mais c'est délibérément que j'ai pris cet angle, car sous l'influence des media italiens et des tabloïds britanniques l'existence de Raffaele sollecito a été presque passée sous silence. Il est italien , d'une bonne famille, et, du coup, il était forcément innocent, alors que la jeune américaine, Amanda Knox, était l'étrangère, présentée rapidement comme la "sorcière perverse". Même un journal aussi sérieux que le Guardian a mis quelques semaines pour faire prendre conscience à ses lecteurs qu'Amanda Knox n'était pas eule à subir ce sort funeste.

04/10/2011, 13:11 | Par profil_inactif_145012 en réponse au commentaire de Jean-Louis Legalery le 04/10/2011 à 12:29

"analyse" primaire - les Italiens sont très accueillants envers les étrangers, plus que les Français d'ailleurs.

Amanda Knox est une menteuse, mais elle est blanche et ça passe.

04/10/2011, 15:55 | Par Kwak deLuxe en réponse au commentaire de profil_inactif_145012 le 04/10/2011 à 13:11

et vous parlez d'analyse primaire ...

04/10/2011, 16:01 | Par profil_inactif_145012 en réponse au commentaire de Kwak deLuxe le 04/10/2011 à 15:55

Est-ce primaire de dire que les Italiens sont accueillants envers les étrangers ? C'est mon impression de voyage, partagée par de nombreux touristes.

Est-ce primaire de dire qu'Amanda Knox est une menteuse ? Elle a accusé de meurtre - excusez du peu - un homme pour se dédouanner.

 

Est-ce primaire de rappeler qu'Amanda Knox est blanche, et l'homme qu'elle a accusé est noir ? Blanche et menteuse, ça passe et il n'est pas primaire de le rappeler en vue du lynchage de Nafissatou Diallo présentée comme une menteuse invétérée coupable de toutes les pervesités, et noire, tiens donc !

04/10/2011, 10:14 | Par Kwak deLuxe

Un article sur cette affaire judiciaire dans Rolling Stone (en anglais)

http://www.rollingstone.com/culture/news/the-neverending-nightmare-of-amanda-knox-20110627

 

On peut se féliciter que la justice italienne soit capable de revenir sur ses pas si elle pense s'être trompée (independamment du fond de cette affaire spécifique)

04/10/2011, 12:58 | Par Jean-Louis Legalery en réponse au commentaire de Kwak deLuxe le 04/10/2011 à 10:14

Je partage votre opinion sur l'avenir de la justice italienne. Merci pour le lien.

04/10/2011, 10:28 | Par wladimir

On ne peut être qu'heureux d'un pareil acquittement après des enquêtes policières et une instruction partiales et bâclées.

 

Ce qui particulièrement étonnant, c'est la réaction de la presse et des officiels américains qui côtoient tous les jours des procès criminels où des accusés sont condamnés et parfois exécutés après des enquêtes identiquement sabotées, s'en satisfont, mais s'enflamment sur les erreurs de la justice des autres pays.

04/10/2011, 11:14 | Par JP Chenet

le coupable idéal

le seul et donc VRAI coupable.........Seize ans de prison , il a même avoué..... mais combien de coupables n'ont-ils pas avoués des crimes qu'ils n'ont pas commis

 

Cette jeune fille innocente et riche - un million de dollars pour se défendre - avait déjà accusé auparavant un musicien de jazz, NOIR lui aussi qui a été ensuite innocenté après quelques temps de prison .

 

Je suis ravi que les justices italienne ou américaine comme dans l'affaire DSK montrent qu'elles peuvent changer d'avis - vitalité des démocraties dominées par les banks - surtout arrosée de dollars et quand quelques malheureux noirs passent là par hasard. L'itale a elle aussi, ne l'oublions pas , a une grande tradition de racisme anti noir.

 

 

 

 

04/10/2011, 11:53 | Par Kwak deLuxe en réponse au commentaire de JP Chenet le 04/10/2011 à 11:14

En l'occurence, il a été retrouvé via les traces ADN qu'il a laissé sur les lieux du crime, contrairement aux deux autres.

04/10/2011, 12:46 | Par JP Chenet en réponse au commentaire de Kwak deLuxe le 04/10/2011 à 11:53

l'ADN des noirs est incontestable.... Celui des blancs ne l'est pas. Dans un premier temps on a pourtant bien retrouvé des traces d'ADN de Knox et de son ami sur les habits de meredith. Si l'analyse ADN est contestable pourquoi le doute ne bénéficie-t-il pas aussi au jeune ivoirien?.....Il est vrai que le million de dollars c'est à dire de très bons avoctas peuvent faire douter de tout .. comme on l'a vu au procès de Strauss Khan.... PAS VU..... PAS PRIS

04/10/2011, 13:14 | Par profil_inactif_145012 en réponse au commentaire de JP Chenet le 04/10/2011 à 12:46

Le racisme étasunien dans toute sa splendeur.

Le mensonge, c'est pour Nafissatou Diallo, par pour cette femme blanche et manipulative.

04/10/2011, 13:20 | Par Kwak deLuxe en réponse au commentaire de JP Chenet le 04/10/2011 à 12:46

C'est en totale contradiction avec ce que j'ai lu. J'aimerais connaitre vos sources!

04/10/2011, 13:17 | Par Jean-Louis Legalery en réponse au commentaire de JP Chenet le 04/10/2011 à 11:14

@JP Chenet.

Oui, en effet, elle avait fait cette accusation, mais dans quelles conditions, sous quelle incroyable pression policière ?

04/10/2011, 13:47 | Par profil_inactif_145012 en réponse au commentaire de Jean-Louis Legalery le 04/10/2011 à 13:17

vous poseriez-vous toutes ces questions stupides si c'était vous le Noir qu'elle a accusé ?

 

Je maintiens que si elle était aussi innocente qu'elle le dit, elle n'aurait pas lancé cette accusation immonde, qui fait remonter aux temps du lynchage d'hommes noirs sur simple parole de femme blanche - c'est l'histoire de son pays, elle la connaît et a voulu la jouer en Italie.

La pression policière n'est qu'une excuse pour un acte mensonger et raciste sans excuse.

04/10/2011, 11:25 | Par ++++++

.

Bien sûr qu'il ne faut pas désespérer de la Justice Italienne.

.

Il ne faut pas traiter l'Italie et surtout les italiens avec mépris.

.

En Italie, le procureur est totalement indépendant.

.

Il convient même de se demander s’il existe, en Italie, une politique pénale du gouvernement comme en France. Ce qui est une dinguerie totale dont même la Gauche française affirme la nécessité.

.

La politique pénale n’est rien d’autre que le choix du Gouvernement dans l’ensemble législatif pénal.

.

En clair, en France, le gouvernement demande aux procureurs de poursuivre sur la base d’un choix de législations et de « lever le pied » concernant les lois qui ne lui conviennent pas.

.

Cette dinguerie doit s’arrêter. La séparation stricte entre le Procureur et le Gouvernement est nécessaire mais pas suffisante. la Politique pénale du gouvernement doit être prohibée, toutes les lois doivent s’appliquer. Le Parlement pourrait ainsi faire de grandes lois et supprimer celles qui ne s’appliquent pas.

04/10/2011, 11:52 | Par profil_inactif_145012

Acquitée cette fois, cette jeune femme n'est pourtant pas crédible. En bonne étasunienne blanche elle a sciemment accusé devant la police un homme noir - c'est là un acte de mensonge effronté et raciste.

 

Pourquoi mentir si elle n'avait rien à cacher ? En outre, son manque évident d'empathie envers la victime, elle-même de parents noir et blanc, ou sa famille, est extraordinaire.

 

Le premier procès l'avait trouvée coupable - avec preuves. Puis la blanche amérique est venue à son secours avec des moyens financiers adéquats.

04/10/2011, 15:34 | Par Monic en réponse au commentaire de profil_inactif_145012 le 04/10/2011 à 11:52

«En bonne étasunienne blanche»

 

C'est du racisme à l'état pur votre propos. Mon épouse, mes ami(E)s états-uniens BLANCS, mes anciennes amours étasuniennes blanches, ne peuvent que se soulever contre votre charge raciste insupportable de bêtises et d’aveuglement. L’ignorance, de tous temps, c’est gravement dangereux. Du point de vue du racisme, il serait préférable de vivre ici aux États-Unis et non en France à ce que me disent mes amis états-uniens noirs et/ou basanés lorsqu’ils viennent faire un séjour chez vous... Je les comprends puisque moi-même je connais fort bien la France pour être tout comme vous citoyen français…Merci.

04/10/2011, 15:52 | Par profil_inactif_145012 en réponse au commentaire de Monic le 04/10/2011 à 15:34

Sachez donc que j'ai vécu plus longtemps aux Etats-Unis qu'en France, et là-bas très proche des communautés noires, parmi elles pourrais-je dire.

 

Et pourquoi cette donzelle a-t-elle choisi un Noir pour son accusation mensongère ?

 

Parce qu'en tant que femme blanche, c'est ce qu'elle a trouvé de plus facile à faire gober, et dans son pays ça aurait marché. C'est malheureux mais c'est encore vrai, ne vous en déplaise.

 

Le racisme existe en France, mais il n'y est pas institutionalisé comme aux Etats-Unis, où les Natifs Américains ('Indians') sont encore cantonnés dans des réservations dignes du tiers monde et où les non-blancs ont peur de se trouver dans des régions isolées - je parle d'expérience avec des amis noirs ayant la trouille de se ballader hors des sentiers battus des grandes villes.

 

Vous avez une vision holywoodienne et de propagande des Etats-Unis, un pays où les jeunes générations évoluent certes, mais l'exemple de l'horrible mensonge d'Amanda Knox fait froid dans le dos, et montre que tous les jeunes ne sont pas encore touchés par cette évolution.

04/10/2011, 16:02 | Par Monic en réponse au commentaire de profil_inactif_145012 le 04/10/2011 à 15:52

Ben voyons...Mes amis noirs n'ont pas la même expérience que les vôtres...Étrange non????

«Vous avez une vision holywoodienne et de propagande des Etats-Unis», c'est une étiquette lancée aussi rapidement que votre racisme a l'égards des américains blancs.

04/10/2011, 16:10 | Par profil_inactif_145012 en réponse au commentaire de Monic le 04/10/2011 à 16:02

Vous parlez de racisme à l'égard des américains blancs - et vous pensez que c'est une histoire de vos amis ou des miens.

Non j'ai des amis étasuniens de toutes les couleurs, mais j'y ai vécu assez longtemps pour connaître le racisme insidieux envers les non-anglo-saxons, et la moitié de ma famille par alliance est noire - je parle de leur douleur et de l'injustice à leur égard, expérience que j'ai moi-même vécue avec eux, et cela au cours de nombreuses années.

04/10/2011, 16:29 | Par Martigan en réponse au commentaire de profil_inactif_145012 le 04/10/2011 à 15:52

Citation: "Et pourquoi cette donzelle a-t-elle choisi un Noir pour son accusation mensongère?"

 

Mais puisqu'elle n'a pas "choisi" qui que ce soit! Cela lui a été fortement "suggéré", pour ne pas dire plus!

04/10/2011, 16:35 | Par profil_inactif_145012 en réponse au commentaire de Martigan le 04/10/2011 à 16:29

Encore une fois, c'est votre version. La police italienne a liée Amanda Knox à son ami italien, pas à un autre, pour ce meurtre. La police italienne a maintenu la culpabilité double des deux amoureux, dire autre chose est de l'affabulation.

04/10/2011, 11:59 | Par Herve CRUCHANT

Ce serait presque parfait si on pouvait citer nommément le juge, les deux condamnés-acquités, le responsable de l'enqhète; enfin, le casting de cette affaire. Il n'y a aucune raison que l'on choisisse une vedette sans parler de l'ensemble de l'affiche.

Merci

04/10/2011, 15:22 | Par Monic

Être pour ou contre un fait divers, voila la question...

04/10/2011, 15:37 | Par Martigan

Un petit commentaire pour tenter d'éclairer la lanterne de ceux qui ne voient là-dedans qu'un exemple de justice de classe / raciste.

 

Lorsque Amanda Knox accuse Patrice Lumbumba à tort, elle le fait à la suite d'une succession d'interrogatoires s'étalant sur près de 53 heures, au cours du seul entretien qui ne sera pas enregistré, à la suite, d'après elle, de pressions physiques, et surtout à la suggestion de la police. Je vous rappelle qu'en l'incriminant, elle s'incrimine également car dans sa "confession", elle dit l'avoir accompagné et avoir assisté au crime quelquepart...

Je rappelerais aussi qu'après avoir écarte l'hypothèse Lumbumba, la police continue de donner foi au reste de "l'aveu" de Knox. C'est self-service, en quelque sorte...

 

Quand à l'ADN retrouvé "partout", il n'est pas retrouvé de la même manière pour Rudy Guede et pour Amanda / Raphaele. Dans le premier cas, il se trouve partout et en quantité dans la chambre de la victime, sur son corps etc. Dans les seconds, il se retrouve, parait-il (car les tests ont été menés n'importe comment, de l'aveu même de spécialistes italiens à qui le second juge a fait appel), sur une attache de soutien gorge pour lui (impossible de faire une contre-expertise vu l'absence d'ADN lors d'une tentative ultérieure) et sur un couteau, chez Raphaele, sur lequel se trouve de l'ADN d'Amanda sur le manche, et de l'ADN de la victime sur la lame, ainsi que de 17 autres personnes (bonjour la contamination des éléments du crime). ADN qui se trouve sur la lame alors qu'aucune trace de sang n'est dévelée, ni aucune trace d'eau de javel (alors comment l'ADN résiste quand le sang disparait?).

 

Soyons sérieux, il est clair que l'enquête a été baclée, menée à charge pour des motifs extra-policier (fixation morbide pour le satanisme de la part du procureur). Il n'y a aucune preuve fiable, aucun motif et aucun témoin fiable non plus (un accro à l'héroine serial-témoin dans des affaires de crimes qui aurait vu Amanda/Raphaele dehors alors qu'ils disaient dormir, et un Rudy Guede qui n'a fait apparaitre son témoignage, plein d'incohérences que pour obtenir une réduction de peine...).

 

Patrice Lumbumba a été victime, à mon sens, bien davantage du racisme de la police que de celui d'Amanda. D'autant que son alibi a lui était en béton armé, et qu'il a fallu à la police 15 jours pour le libérer (et cela a provoqué la perte de son business, alors qu'une libération ultra-rapide, dans les deux/trois jours qui auraient suivis, aurait permis à celui-ci de limiter la casse économiquement). Par ailleurs elle a été condamnée à 3 ans de prison pour cette accusation calomnieuse, et 22 000 euros d'amende. On attend toujours les suites du procès de Lumbumba contre la police/justice italienne, qui prend plus de temps que celui contre Amanda Knox...

04/10/2011, 15:55 | Par profil_inactif_145012 en réponse au commentaire de Martigan le 04/10/2011 à 15:37

Martigan

Vous avez de drôles de valeurs. Pourquoi accuser un homme noir de meurtre ? Si vous excusez un tel mensonge, vous acceptez aussi tous les collabos qui ont accusé-dénoncé des juifs pour se tirer d'affaire. Et je ne voudrais pas me retrouver à vos côtés dans un commissariat, merci !

04/10/2011, 16:18 | Par Martigan en réponse au commentaire de profil_inactif_145012 le 04/10/2011 à 15:55

Qui parle de "choisir un noir"? Lumbumba était le patron d'Amanda, et la police a "fortement suggéré" à celle-ci qu'ils avaient, tous les deux, attaqué, violé et tué la victime. Amanda, a bout de force, a avoué le scénario proposé par les flics. Elle n'a pas "choisi" un noir, elle a dit "oui" a un scenario écrit pas les flics. Le racisme n'est pas du coté d'Amanda, ni de la justice italienne (dans cette affaire). Elle est du coté des flics.

 

Le collabo, c'est le point Godwin, bravo d'y être arrivé si vite.

 

Je répète encore un fois: elle n'a pas dénoncé un black pour se tirer d'affaire, elle s'est co-accusée à la suite de pressions fortes. Vous savez, les faux aveux sous pression, ça existe, en France comme en Italie. Et ça mène des innocents en prison.

 

Des aveux extorqués, pour moi, c'est différent d'une accusation / dénonciation. Vous auriez été bien sous l'Inquisition, vous, en prenant comme argent comptant les déclarations des personnes interrogées sous la Question, et disant ce que vous souhaitiez qu'ils disent. Si ils avouent...

Vous avez droit d'invoquer la collaboration, je me permets l'outrance d'invoquer l'Inquisition.

04/10/2011, 16:28 | Par profil_inactif_145012 en réponse au commentaire de Martigan le 04/10/2011 à 16:18

Votre version n'est pas celle de Lumbumba justement, et il me semble même que cette Amanda venait d'être virée du boulot au profit de Meredith, d'où sa jalousie notoire contre cette étudiante plus jolie et plus intelligente qu'elle.

 

Lumumba s'est joint aux côtés des parents de Meredith au procès et c'est contre Amanda Knox qu'il se plaint, pas contre la police.

Les nazis aussi mettaient de fortes pressions pour faire accuser les juifs. La police italienne a aussi porté plainte pour fausse accusation de maltraitance par cette menteuse avérée. Vous comparez la police italienne à l'inquisition, continuez donc dans vos délires...

04/10/2011, 16:40 | Par Martigan en réponse au commentaire de profil_inactif_145012 le 04/10/2011 à 16:28

Première erreur : Lumbumba a intenté un procès distinct de ceux des parents de Meredit, pas conjoint, procès qu'il a gagné. Il se trouve que s'était le même jury, mais c'est un autre histoire. Ce n'est pas la même affaire, ne serait ce que parce que les faits sont très différents, et les accusés aussi (Raphaele n'a pas été accusé par Lumbumba).

 

De plus, il a intenté un procès contre la police, qu'il a gagné, mais il cherche maintenant à porter l'affaire devant la Cour européenne, estimant que le dédommagement de 8000 euros est bien trop faible au regard du préjudice subit.

 

Par ailleurs, le soir du drame, Amanda était toujours employée par Patrice Lumbumba...

 

La fait est qu'entre la police et Amanda Knox, c'est essentiellement une question de il dit / elle dit, toujours difficile à démêler. Toutefois, on ne pourra pas trouver normal que l'entretien "majeur" est le moins clair, y compris coté police, sur la question du non enregistrement de l'entretien, de la présence effective de l'interprête etc.

Quand à la plainte de la police, c'est du très grand classique. Ne pas porter plainte c'est avouer dans l'esprit des gens. Donc ils se doivent de porter plainte en échange. La aussi en France on a eu des tas de cas.

 

De plus, les fameuse "preuves irréfutables" se sont évanouies, et cela sur des bases scientifiques italiennes. Ajoutons le fameux témoin héroinomane fana des histoires de meurtre, on a un portrait très très faible de la situation.

 

Je ne juge pas la personnalité d'Amanda: ange / démon, on s'en moque. Jalouse, moins intelligente, moins jolie: possible, on s'en fiche là aussi. On juge les faits. Et ceux-ci, contrairement à ce que vous pouvez dire, ne la pointe pas comme coupable aux yeux de la justice italienne.

04/10/2011, 18:50 | Par profil_inactif_145012 en réponse au commentaire de Martigan le 04/10/2011 à 16:40

Il reste que Lumbumba s'est joint à ce dernier procès pour y affirmer sa présence et rappeler que la mention du mensonge d'Amanda Knox à son sujet n'a pas été autorisée. C'est bien là la grande injustice de ce procès.

 

Les tests ADN étaient probants au premier procès, et ce sont les demandes de répétition de test irraisonnables qui ont vicié la procédure.

Sans juger de la personnalité de l'accusée, il y a des mobiles à faire valoir - la jalousie est une cause de meurtre - pour autant stupides qu'ils semblent, et le fait que les deux accusés s'étaient drogués est aussi important pour leur état psychique ce soir là. Elle a vu Lumbumba tuer Meredith puis elle n'était plus du tout sur les lieux. Ces mensonges qui ont desservi Nafissatou Diallo, sont excusés ici et même utilisés à son profit, la pauvre petite...

 

Chacun son opinion - la police italienne est loin d'être l'inquisition que la défense et vous-même invoquez. Ce qui est certain, c'est que nombre d'étasuniens hésiteront à loger leurs étudiants dans le même logement qu'Amanda Knox, et on les comprendra.

04/10/2011, 18:16 | Par Jean-Louis Legalery en réponse au commentaire de Martigan le 04/10/2011 à 15:37

@ Martigan

Simplement merci, car on courait le risque de retomber dans les travers que j'ai dénoncés dans ma conclusion.

04/10/2011, 18:32 | Par Pointvirgule en réponse au commentaire de Jean-Louis Legalery le 04/10/2011 à 18:16

@ Jean-Louis Legalery

Mon effroi avait été encore plus grand à la lecture des commentaires des infatigables omniscients du Club, qui avaient ironisé et déjà condamné, sans appel, la jeune californienne et son amoureux italien. Des omniscients dont on espère qu'ils ne seront jamais jurés d'assises un jour...

Et à lire certains des actuels commentaires, l'effroi fait, en effet, froid dans le dos.

04/10/2011, 18:38 | Par Jean-Louis Legalery en réponse au commentaire de Pointvirgule le 04/10/2011 à 18:32

Sans l'ombre d'un doute.

04/10/2011, 16:51 | Par dianne

Les blancs sont menteurs, les blancs ont tort. Les blancs sont racistes....

Le schéma fonctionne à fond les tuyaux et ses supporters ne se rendent même pas compte qu'ils sont aussi racistes que ceux qu'ils dénoncent. On appelle cela l'hémiplégie.

"Patrice Lumbumba a été victime, à mon sens, bien davantage du racisme de la police que de celui d'Amanda. D'autant que son alibi a lui était en béton armé, et qu'il a fallu à la police 15 jours pour le libérer"

Voilà.

04/10/2011, 18:40 | Par JP Chenet en réponse au commentaire de dianne le 04/10/2011 à 16:51

Mais Dianne la police italienne est en majorité "blanche"ou plutot "rose" pour les noirs. A trop vouloir jouer les victimes on finit par être irrationnelle. Penser que les blancs sont racistes ne veut pas dire que les noirs ne le sont pas mais que leur racisme n'est pas dominant et n'a qu'un effet limité n'étant nullement relayé par les institutions.

En France par exemple ils règnent seulement, et à leurs risques et périls dans les cours de récréation et sont la terreur provisoire de la progéniture blanche qui apprend ainsi à les respecter .

C'est malgré tout un problème fort complexe dont la plupart des gens veulent faire l'économie

04/10/2011, 18:55 | Par profil_inactif_145012 en réponse au commentaire de JP Chenet le 04/10/2011 à 18:40

La police italienne aurait peut-être préféré avoir un coupable noir, mais c'est Amanda Knox qui l'a désigné et comme cet aspect n'a pas été autorisé au procès, on ne connaîtra jamais ses vrais motivations excepté les élucubrations que ce serait la police italienne qui lui aurait soufflé ce qu'elle aurait soit-disant vu.

 

Amanda Knox a menti en accusant un homme noir de meurtre. C'est simple.

04/10/2011, 19:20 | Par dianne

Je ne vais pas me mêler de contester cette approche disons "unitaire" du sujet que par ailleurs je maîtrise mal, n'ayant pas suivi les développements médiatiques de cette affaire. Je vous conseille juste de patrouiller sur Facebook et vous verrez un juste état des lieux du racisme, notamment en France. Attendez-vous à des surprises.

04/10/2011, 21:13 | Par belle lurette

Je n'ai pas trop suivi cette affaire, mais bon .... je fais partie de ces individus peut-être un peu bizarres, qui préfèrent que l'on libère un supposé coupable, plutot que l'on condamne un innocent....

 

Ceci-dit, je pense que dans cette affaire, une certaine forme de racisme n'a jamais été absente, de la part de l'accusée A. Knox vis à vis de P. Lumumba qu'elle accusa à tort..... et en Italie, il y a également énormément de racisme vis à vis des Noirs .....quid de la pression policière ?.... comme dans certains états des Etats-Unis d'ailleurs....

Maintenant, je ne serai pas autrement surprise qu'il y ait eu des pressions de la part des Etats-Unis pour en arriver à ce verdict de non culpabilité d'A. Knox..... (ce ne serait pas la première fois)....et quand on sait que le Parquet italien vient de se pourvoir en cassation..... tout en n'ignorant pas que les Etats-Unis n'extradent jamais leurs propres ressortissants..... Que se passera-t-il si des éléments complémentaires étaient découverts démontrant la culpabilié d'A. Knox ?..... rien ! .... Amanda Knox devienda une vedette des plateaux TV..... la pauvre victime sera oubliée, et sa famille n'aura que ses yeux pour pleurer....et les autorités italiennes passeront pour des bouffonnes.....

 

C'est un fait divert sordide, mais qui démontre encore une fois, que lorsqu'on est une jolie jeune fillet blanche de la upper-middle-class, on a plus de chance d'échapper à la Justice.... ou d'attendrir un jury, qui si l'on est une jolie jeune fille Noire, de condition modeste......

 

Une Blanche vaut toujours deux Noires..... comme en musique.

04/10/2011, 20:13 | Par cairns

Le parquet va se pourvoir en cassation. Heureusement. Nous ne savons pas si les prévenus ont été acquittés parce qu'ils n'ont pas commis les faits ou en raison d'éléments contradictoires dans les débats ou encore pour d'autres raisons qui n'ont pas été fournies."

04/10/2011, 20:58 | Par profil_inactif_145012

Ce que je vois de certains commentaires, c'est qu'accuser un homme noir de meurtre n'est pas une affaire grave - ces gens devraient en avoir l'habitude, non mais ! et bien sûr ce n'est pas la faute de l'accusatrice, mais celle de la police... Je comprends mieux maintenant le cheminement des gens qui dénonçaient et accusaient les juifs il n'y a pas si longtemps.

04/10/2011, 21:17 | Par Monic en réponse au commentaire de profil_inactif_145012 le 04/10/2011 à 20:58

@mhjozoux

Vous faites de même en pensant que toutes les américaines blanches sont des racistes parce qu’elles considèrent qu'a partir du moment on est noir, on devrait aller en prison....

Vola ce que vous écriviez ce matin :

«En bonne étasunienne blanche elle a sciemment accusé devant la police un homme noir - c'est là un acte de mensonge effronté et raciste.» Vous utilisez le même pattern.

05/10/2011, 10:50 | Par profil_inactif_145012 en réponse au commentaire de Monic le 04/10/2011 à 21:17

Cela s'apppelle une hyperbole, une caricature verbale si vous voulez, comme on dirait "en bon français colonialiste" - un peu poussé mais contenant une part de vérité.

- mais ne vous en faites pas, la procédure italienne achoppe exactement sur ce point : pourquoi accuser un tiers quand on est innocent ?

 

Les accusations de femmes blanches envers les hommes noirs font partie intégralement de l'histoire pas vraiment lointaine des Etats-Unis.

Une connaissance, un homme noir, faisant son jogging dans un parc de son quartier a croisé une femme blanche faisant de même : à sa vue, elle s'est mise à hurler... cet ami a donc choisi un autre endroit pour courrir : un terrain de sport où tout le monde est bien en vue. Peu d'hommes noirs tentent le jogging solitaire dans les beaux parcs étasuniens.

 

Je ne préjuge pas de la culpabilité de cette étudiante, comme vous préjugez de son innocence, je me pose des questions sur ses motivations dans cette monstrueuse accusation - si l'homme n'avait pas eu d'alibi, elle n'aurait rien rétracté.

05/10/2011, 12:13 | Par Monic en réponse au commentaire de profil_inactif_145012 le 05/10/2011 à 10:50

Mais je m'en fous de ce fait divers ou de chiens écrasés, d'innocente ou non. Je lis les préjugés racistes a l'encontre des blanches aux États-Unies qui hurlent lorsqu'elles croisent un afro-américain dans la rue, c'est si rare qu'ils sortent de leur ghetto.

«Peu d'hommes noirs tentent le jogging solitaire dans les beaux parcs étasuniens.» Même qu'ils n'osent pas faire de musique dans la rue ou être athlete. D'ailleurs vous remarquerez qu'il est rare de voir des afro-américains a la télévision ni au cinéma..Moi-même avec l'aide d'amis états-uniens, il a fallut partir a leur recherche pour tenter de les apercevoir. Je comprends cette dame qui hurle.

05/10/2011, 14:25 | Par profil_inactif_145012 en réponse au commentaire de Monic le 05/10/2011 à 12:13

Continuez donc à parler de ce que vous ne connaissez pas, ou seulement à travers la propagande hollywoodienne, avec les musiciens, les sportifs et les rappeurs, gangsters et tous les rôles stéréotypés dont la communauté noire est lasse, très lasse.

Allez donc faire un tour hors des grandes cités touristiques qui représentent pour vous "l'Amérique" et même seulement dans leurs banlieues...

 

Comparer une accusation mensongère de meurtre à la rubrique des chiens écrasés en dit long sur votre sens de l'éthique.

 

Non, cette dame en avait vu des Noirs, dans pas mal d'endroits puisque je parle d'une ville étasunienne relativement non getthoïsée - mais là, dans un sentier de parc public, cet homme pour elle ne semblait pas à sa place, et ce sont ces préjugés racistes de l'homme noir violeur qui l'ont fait hurler. Il est probable qu'elle a dû avoir honte de sa réaction, en tout cas, je l'espère.

 

 

05/10/2011, 15:29 | Par Monic en réponse au commentaire de profil_inactif_145012 le 05/10/2011 à 14:25

«Continuez donc à parler de ce que vous ne connaissez pas, ou seulement à travers la propagande hollywoodienne, avec les musiciens, les sportifs et les rappeurs, gangsters et tous les rôles stéréotypés dont la communauté noire est lasse, très lasse.»

Voyez-vous, on est loin de ce que vous dites dans cette étiquetage sans lien avec ce que vous connaissez de ma personne, du milieu ou des milieux dans lesquels je vis. Je ne vous a d'ailleurs jamas parlé de « propagande hollywoodienne, avec les musiciens, les sportifs et les rappeurs, gangsters et tous les rôles stéréotypés ». Je parle de réalité éprouvée par des millions de personnes de toutes les couleurs en Amérique et qu se trouve être si éloignée de ce que vous pouvez nous en dire...

«Allez donc faire un tour hors des grandes cités touristiques qui représentent pour vous "l'Amérique" et même seulement dans leurs banlieues...»

Le probleme est que je vis dans la nature loin des grands cités (je suis a 450 kms de NYC) touristiques et des banlieues qui elles en général sont de vérvtables petits paradis si on compare avec même mot ceux de France. Sauf que je connais bien le pays sous toutes ses coutures. C'est comme si vous disiez a un allemand qu'il ne connait pas son pays alors qu'l ne fait que le traverser, le vivre et rencontrer son monde partout et toutes races confondues en ce qui me concerne.

Le poete Hugo von Hofmannstahl disait une chose fort juste: «Tu imagines bien que j'ai dépassé le stade ou l'on est a généraliser a partir d'une simple expérence personnelle.» Vous m'offrez cette impression en désirant inconsciemment que je subis de la propagande hollywoodienne...Je suis trop politisé pour cela. C'est justement pour cette raison que je m'en fous des chiens écrasés. Cela n'a rien a voir avec l'éthique. Plein de gens ne savent pas qui est cette Amanda????? Sont loin d'imaginer qu'elle existe (inversement) et cela ne change rien a leur existence...Même pour Michael Jackson, je m'en fous. Le gossip (le café du commerce en somme pour les braves français qui s'ennuient) n'est pas ma tasse de thé pour penser le monde.

«et ce sont ces préjugés racistes de l'homme noir violeur qui l'ont fait hurler»

Pourquoi dites-vous cela, l'avez-vous rencontrée cete femme pour avancer une telle chose??? Si vous ne l'avez jamais rencontrée, vous êtes alors malhonnête puisque comment savoir ce qu'elle a pensé??? Vous avez une drôle de connaissance de l'Amérique??? Sur le terrain nous sommes a des années lumieres de ce que vous dites. Avez-vous remarqué que même dans la police, il y a des noirs et des basanés partout en Amérique sauf dans quelques États du sud débiles...Par exemple NYC, cest remarquable. Savez-vous ce que l'on pratique dans le Queen ou a Detroit ou dans le Vermont ou a LA??? Je serai tres curieux de le savoir...Apres je traduis et j'envoye le tout a mes amis chercheurs qui se feront un plaisir de rigoler car en Amérique on sait rigoler et surtout, on ne se prend jamais au sérieux avec des fables. Les femmes peuvent tjrs marcher bras-dessus bras-dessous avec leurs amoureux noirs sans problemes.

(sorry for my keyboard if you don't mind.)

04/10/2011, 22:09 | Par JP Chenet

Ce qui est choquant dans cette affaire c'est le revirement d'un jugement qui épargne une personne bien sous tout rapport et capable de dépenser beaucoup d'argent pour sa défense ( ce qui nous rappelle une affaire bien connue) mais qui se conjugue avec le maintien d'un jeune homme noir en prison.

Bien sûr cette jeune américaine comme le soutient Martignan est peut-être la victime des apparences et mérite son acquittement et le racisme n'entre pas du tout dans cette affaire . Les tests ADN sont ici encore comme dans l'affaire Strauss Khan sujets a remise en question et les doutes qu'ils suscitent profitent comme il devrait l'être en tout temps et en tout lieu à l'accusée....... ce qui est rarement le cas quand l'accusé est pauvre.C'est aussi une terrible conclusion pour le système dans lequel nous vivons l'ARGENT règne en maître et perverti tout autant la Justice que tout autre chose existante.

Il semble que dans tous les pays du monde quand on accuse une personne riche les faits deviennent impossibles a établir . On a pu dire que le très riche socialiste Strauss Khan n'aurait même pas pu être inquiété en France et il est raisonnable de penser que si KNOX avait été pauvre peu de gens aurait penser remettre en cause le jugement qui l'a condamnait et les obscurités au lieu de lui profiter lui auraient été au contraire défavorable. C'est ce qui fout les boules. Selon que" vous soyez puissant ou misérable" comme le dit La Fontaine encore très perspicace les "jugements de Cour vous rendront BLANC ou NOIR.

 

05/10/2011, 10:36 | Par Martigan en réponse au commentaire de JP Chenet le 04/10/2011 à 22:09

Vous n'aurez pas été sans remarquer que, sitôt l'affaire enclenchée, les copains anglais de Meredith sont rentrés tout de suite en Angleterre, que les colocataires italiennes ont tout de suite pris des avocats, alors qu'Amanda Knox n'en a pas pris du tout. Elle a dit à sa mère qu'elle voulait rester en Italie pour aider la police. Dans un premier temps, on peut justement remarquer que la police s'est concentrée sur la seule personne qui trainait encore par là sans avocat, et on a vu le résultat.

 

Il est possible, au bout du compte, que l'argent dépensé par le famille Knox et ses soutiens ait réussi à changer l'opinion sur sa personnalité, mais au contraire des USA ou la défense peut faire appel, devant le jury, à des experts payés par elle, ce n'est pas le cas en Italie. Les experts qui ont démonté le travail initial de la police étaient des experts italiens, mandatés par le second juge et payés par le contribuable italien...

 

Dans le cas de l'affaire Strauss Kahn, il n'y a aucun doute sur les relevé ADN, c'est sur les paroles de la plaignante et de la défense que tout s'est cristallisé.

 

Ici, si on fait abstraction des paroles des uns et des autres (Procureur, témoins foireux, défense de Knox - toutes contradictoires les unes par rapport aux autres), on doit bien constater que les preuves matérielles sont extrêmement minces, voire inexistantes.

 

Sans parler des motifs, qui sont allés, d'après l'accusation, de l'orgie qui tourne mal à la jalousie amoureuse ou professionnelle, en passant par le rituel satanique, pour finir par un "meurtre sans motif" : excellent pour accuser n'importe qui sans preuve à partir du moment ou son alibi n'est pas vérifiable, et si c'est le cas, on incrimine tout le monde, comme ça...

 

Il est tout de même extraordinaire que la police ait réussi à faire "avouer" à Raphaele qu'il est possible qu'Amanda ait quitté son appartement pendant qu'il dormait (après tout, qui pourrait jurer que ce n'est pas possible? - je précise en passant que lui-même a fait état de pressions et de fatigue extrême pour établir cette déclaration), pour faire pression sur Amanda pour qu'elle avoue un crime avec pour complice / partenaire Patrice Lumbumba, pour, au final, ne garder de cette confession forcée (d'après elle, certes) de Knox que l'aveu de culpabilité, et remettre dans la boucle le pauvre Raphaele, qui du coup est devenu co-coupable, alors que dans un premier temps la police l'a manipulé pour "lacher" Knox... Plus girouette que la police dans cette affaire, je ne vois pas. Encore une fois, ils ne gardent que ce qui les arrange, peu importe les incohérences.

05/10/2011, 11:01 | Par profil_inactif_145012 en réponse au commentaire de Martigan le 05/10/2011 à 10:36

La girouette c'est bien Amanda Knox qui dit avoir été assez présente sur les lieux pour voir un homme noir (tiens donc) tuer Meredith et entendre les cris de la victime. Puis, lorsqu'il s'avère que cet homme a un alibi solide, elle se rétracte (tiens donc) et elle n'était plus là. Il en a fallu bien moins pour condamner Nafissatou Diallo de menteuse.

La motivation n'a pas pu être explorée pour cause de suppression de facteur incriminant. Meredith devait obtenir le boulot d'Amanda. La jalousie d'adultes en manque de maturité et parmi les adolescents devient malheureusement cause de crimes. Le haschich aidant, cette jeune femme a bien pu laisser un jeu cruel tourner au drame. C'est une possibilité réelle et à considérer plutôt que d'élaborer des thèses berlusconiennes sur la justice italienne.

05/10/2011, 12:18 | Par Martigan en réponse au commentaire de profil_inactif_145012 le 05/10/2011 à 11:01

Arrêtons de comparer Nafissatou et Amanda! L'une potentielle victime, jugée aux USA, et plaignante, l'autre accusée, jugée en Italie... Rien à voir!

 

Pour ce qui est des motifs, c'est la jalousie, l'orgie, le jeu cruel, le hashish ou tout ça à la fois? Ca fait un peu patchwork tout de même.

 

En ce qui concerne la justice italienne, rien à dire, en revanche, la police et le procureur n'ont pas fait preuve d'un grand discernement et d'un grand professionnalisme...

 

 

05/10/2011, 14:30 | Par profil_inactif_145012 en réponse au commentaire de Martigan le 05/10/2011 à 12:18

un peu patchwork ? et oui, la plupart des meurtes se font dans des contextes assez complexes.

 

La comparaison entre les deux tient la route, pour la perspective sur le mensonge et la disqualification de l'une en face de l'empathie pour l'autre.

Si cette comparaison vous ennuie, passez à autre chose, mais laissez les gens penser par eux-mêmes plutôt que de suivre la baguette des chefs d'orchestre médiatiques.

Newsletter