Mar.
21
Oct

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Pourquoi nous faisons appel du jugement du 13 mars

Alors qu'en deux ans le tribunal administratif a donné raison par trois fois au Collectif Mounier, alors qu'à ce jour aucun préjudice moral n'a été retenu contre lui, les pouvoirs judiciaires, administratifs et politiques condamnent aujourd'hui la simple résistance et l'expression citoyenne des élèves, parents, professeurs et personnels rassemblés au sein de ce Collectif.

Face à la disproportion entre trois citations présidentielles inscrites sur un trottoir ("justice", "jeunesse" & "exemplarité") et deux années de souffrances inscrites dans la mémoire collective des familles des quartiers sud de Grenoble, le Collectif Mounier ne peut que faire appel de la condamnation ciblée sur un seul de ses membres.

La balance de la Justice serait-elle déréglée pour pencher à ce point du côté de l'arbitraire ? Où est l'équilibre d'un jugement qui ne retient que quelques traces de peinture et refuse de considérer, voire occulte, l'énormité des dépenses publiques engagées sur ce dossier et les difficultés induites pour la scolarité de tous les élèves ?

La vraie victoire du Collectif c’est bien le maintien d'un lycée Mounier vivant, lycée qui vous invite à ses journées « Portes Ouvertes » les 22 et 23 mars 2013 ! 

 

Sur Twitter : @j_soldeville

Newsletter