Ven.
01
Aoû

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Marseille, lundi 11 février. Rendez-vous à La Criée

Face aux affairistes, aux oligarques et aux corrompus, défendons la liberté de la presse ! Il est urgent de le faire à Marseille où Bernard Tapie menace de faire main basse sur la ville. Avec ses deux partenaires, Marsactu (site d’information) et le mensuel régional indépendant Le Ravi, Mediapart vous invite à une initiative exceptionnelle lundi 11 février, à 20 heures, au Théâtre de La Criée à Marseille.

Bernard Tapie, avec le soutien de Philippe Hersant, exilé en Suisse, a donc mis la main sur les principaux quotidiens du sud-Est de la France : Nice-Matin, Corse-Matin, Var-Matin et le grand quotidien marseillais La Provence. Nous avons raconté dans le détail ce rachat, financé par la fortune nouvelle de Bernard Tapie, ces 403 millions d’euros de fonds publics versés par l’Etat dans des conditions scandaleuses. Une fortune qui fait aujourd’hui l’objet de plusieurs enquêtes judiciaires, la Cour de justice de la République étant également saisie. Quant aux conditions de ce rachat du Groupe Hersant Médias, elles devraient être examinées par une commission d'enquête parlementaire (lire ici).

Bernard Tapie, 70 ans, fait son retour à Marseille à quinze mois des élections municipales et dans un contexte bien particulier : un maire UMP, Jean-Claude Gaudin, 73 ans, dont les trois mandats ont épuisé cette ville ; un président PS du conseil général, Jean-Noël Guérini, englouti dans les affaires de corruption; une police gravement mise en cause par le scandale des policiers ripoux de la Bac-Nord.

Dans cette ville, l’information, sa diversité, son pluralisme, sa rigueur constituent un enjeu particulier. Bernard Tapie en « rédacteur en chef » de Marseille et en propriétaire de La Provence, c’est une menace pour ce droit intangible des citoyens à une information libre et indépendante. Car M. Tapie, en trente années de politique, d’affairisme et de batailles judiciaires, a démontré à d’innombrables reprises le mépris souverain qu’il entretenait envers des médias qu’il a toujours considéré comme des domestiques.

Il l’expliquait encore il y a quelques jours, annonçant par avance ce que La Provence aurait du et devrait écrire à propos de l’ouverture d’une enquête préliminaire sur l’affaire Cahuzac et le compte suisse du ministre du budget : « Ca vaut trois lignes, oui, ca veut dire trois lignes parce que ca vaut pas plus que ca ! ».

 

Cela vaut bien plus et c’est pour cela que trois médias indépendants, Marsactu, Le Ravi et Mediapart, décident d’organiser une soirée exceptionnelle en défense de l’information indépendante et de la liberté du débat public au Théâtre de La Criée. Sur le Vieux Port, face à la mairie de Marseille, nous vous invitons à participer à cette soirée citoyenne.

  • Notez la date : lundi 11 février, à 20 heures, entrée gratuite.

Pierre Boucaud, de Marsactu, Michel Gairaud, de Le Ravi, et Edwy Plenel, de Mediapart, interviendront sur les enjeux d’une information locale et nationale indépendante.

Laurent Mauduit, qui a révélé le scandale Tapie et les conditions aujourd’hui contestées de l’indemnisation reçue, dressera l’état des lieux de cette affaire d’Etat qui vaut à Christine Lagarde d’être visée par la Cour de justice de la République.

Plusieurs personnalités marseillaises interviendront ainsi que des représentants d’associations. Le détail du programme vous sera communiqué dans les jours qui viennent.

A lundi 11 février, 20 heures

 

Retrouvez ci-dessous nos principales enquêtes sur Bernard Tapie et son rachat du Groupe Hersant Médias:

Hersant-Tapie : les députés PS actent une commission d'enquête

Demande d’enquête sur la « carambouille » Tapie

Scandale Tapie, acte II

Tapie patron de presse, Gaudin et Guérini contents

La vie de nabab de Bernard Tapie, la suite

La vie de nabab de Bernard Tapie 

Tous les commentaires

31/01/2013, 18:32 | Par Le bouchon

La persistance de Bernard Tapie dans le paysage médiatico politique français révèle notre coté République bananière mal assumé...

31/01/2013, 18:49 | Par arazat

aspects pratiques : faut-il réserver sa place au théatre ?

01/02/2013, 10:52 | Par Yolande Laloum-Davidas en réponse au commentaire de arazat le 31/01/2013 à 18:49

Bonjour ARAZAT,

La salle du Théâtre de La Criée compte 750 places et l'entrée est libre dans la limite des places disponible, donc pas de réservations.

Nous comptons sur vous tous à Marseille et plus largement en PACA, pour réussir cette grande soirée citoyenne !

Bonne journée,

 

31/01/2013, 20:40 | Par Roger Evano

Il serait intéressant de profiter de cette soirée pour envisager la création d'un média indépendant sur la région sinon l'information régionale passera par le filtre de la censure Tapie.

Un appel pourrait être lancé aux journalistes du Ravi de Marsactu , à tous ceux mis sur la touche par les "restructurations" que ne manquera pas d'opérer Tapie, aux associations et aux citoyens. Il en va de la vie démocratique.

31/01/2013, 22:28 | Par THIERRY HERMAN en réponse au commentaire de Roger Evano le 31/01/2013 à 20:40

Très bonne idée !!

07/02/2013, 18:31 | Par atdufrene en réponse au commentaire de Roger Evano le 31/01/2013 à 20:40

et "la marseillaise"? qu'en fais-tu?

31/01/2013, 20:41 | Par raymondal

08/02/2013, 08:49 | Par parmeau en réponse au commentaire de raymondal le 31/01/2013 à 20:41

raymondal

"quant aux Guérini et autres Huchon et Lang, ils nous démontrent que les gens de gauche ont bien des conceptions communes avec les gens de droite."

Il est fortement recommandé dans cette période actuelle de ne pas mettre "les gens de gauche " dans le même panier ! Vous avez un problème avec votre géographie politique française. Les choses changent au centre droit ! De plus, je suis de gauche et je ne me reconnais pas dans votre courte analyse, et je ne suis pas le seul !

31/01/2013, 22:34 | Par Dragon Rouge

Excellente idée que de venir à Marseille !!!

Il manque effectivement des renseignements d'ordre pratique...

31/01/2013, 22:39 | Par jbacp

interessant, même si c'est de la pure démagogie, mais comme nous sommes dans une societe de spectacle permanent, allons y, ne froissons pas le pauvre guerini, menucci, narducci, tout ces guerini boys, comme à vitrolles loic gachon, imposé par guerini et madame veuve obino .

n'aidons surtout pas  ps renouveau 13!

je reconnais que tapie n'est pas clair, les autres non plus, dernier en date jean david ciot, il y a bien sur la presomption d'innoncence !! j'aimerais bien être licencié avec 20.000€ et avoir une place de suite à la fede 13

je verrais si je ferais un saut

je vois qu'il y a le 'ravi' dont un certain journaliste prend ses sources  sur le fn  avec un membre du parti de gauche qui fut en son temps elu à vitrolles et pactisais avec le FN marrant cette histoire

jb

31/01/2013, 23:42 | Par paondoudou

Et La Marseillaise alors, on l'ignore ? Ce quotidien - qui défend un vrai changement de gauche - se débat dans les pires difficultés pour vivre, mais en tout cas n'est ni vendu ni à acheter ! Son indépendance et sa qualité rédactionnelle devraient lui valoir un peu plus d'attention.

31/01/2013, 23:49 | Par Lefrançois en réponse au commentaire de paondoudou le 31/01/2013 à 23:42

Ma belle fille qui y faisait des piges n'a pu y être embauché, elle est pionne maintenant, alors soutenons ce journal!

01/02/2013, 09:36 | Par yannika en réponse au commentaire de paondoudou le 31/01/2013 à 23:42

Malgré les difficultés financières, ils devraient au moins investir dans un correcteur orthographique digne de ce nom (humain ou logiciel). Un journal avec autant de fautes est dur à prendre au sérieux.

Yann

01/02/2013, 00:08 | Par jbacp

surtout qu'il ne veut pas communiquer avec lesjournaliste sur ses 'difficultés' et ses compromissions

02/02/2013, 01:17 | Par Libéractif en réponse au commentaire de guy04200 le 01/02/2013 à 06:23

N'oublions surtout pas le chant d'AMIDLISA !

Le voila le nouveau scandale !

01/02/2013, 08:22 | Par bgeo

Alors MEDIAPART! on oublie d'inviter le seul journal régional"LA MARSEILLAISE" qui résiste encore aux grand groupes financiers qui veulent créer une pensée unique. J'espère que vous connaissez ce journal résistant à la propagande du libéralisme.

01/02/2013, 08:34 | Par Joël Villain

Le marseillais que je fus pendant 35 ans applaudit à cette heureuse initiative....2013 peut être aussi l'année du réveil des marseillais...Je regrette aussi l'absence du journal "La marseillaise", dommage...Je souhaite le plus grand succés à cette opération...

01/02/2013, 16:09 | Par POJ en réponse au commentaire de Joël Villain le 01/02/2013 à 08:34

Ne transformons pas La Marseillaise en Arlésienne.

C'est bien beau d'en parler, c'est mieux d'en indiquer son site :

http://www.lamarseillaise.fr/

01/02/2013, 17:48 | Par Pipotin

 

Médiapart à la Criée, on ne pouvait trouver mieux!

logoRVB1.png

Dommage que je sois trop loin.

06/02/2013, 14:11 | Par Ellemra

Dis moi comment tu prononces certains mots, je te dirai qui tu es ... et ce que tu penses : Tapie aimerait fortement que Médiapart aille s'en faire un petit tour sans retour ...Avis de pollution dangereuse sur le Vieux Port.

J'y serai.

 

07/02/2013, 17:48 | Par Jean Klépal

Il est vrai que l'absence de La Marseillaise a de quoi surprendre. Difficile d'maginer qu'il s'agit d'une simple omission. Y a-t-il une "raison" à cela ?

08/02/2013, 08:57 | Par parmeau

Jean Klépal

"Il est vrai que l'absence de La Marseillaise a de quoi surprendre."

Il n'est jamais trop tard pour bien faire !

 

09/02/2013, 19:12 | Par maalpian

Les conseillers généraux "proches" de La Marseillaise ont voté comme un seul homme pour Guérini au CG13. La Marseillaise ne peut pas être considérée comme ayant un regard particulièrement critique sur les carambouillards de la place. Le canard tenu par des rentiers qui ont pantouflé au PC, à la Cégette ou à la mutu est mal placé pour donner des leçon de probité à quiconque. Les notables "communistes", ' en terme de compromission, n'ont rien à envier  à leurs pairs républicains cains cains... Quelle pantalonnade, ces escrocs qui prétendent incarner la vraie gauche et sont à l'affut de la moindre occasion électorale pour se précipiter dans les bras des socio-traîtres.

12/04/2013, 20:42 | Par 5253 REDO

blablabla

Newsletter