Jeu.
24
Avr

MEDIAPART

Connexion utilisateur

L'indispensable vérification de l'info par l'exemple

"Elle(Il) a entendu l’histoire qu’elle(il) voulait entendre et n'a donc pas vérifié. Ca n’est pas grave…"

Hommage à Claude Verlon de RFI assassiné au Mali

Ce texte nous a été adressé par une amie proche de Claude Verlon. Nous la soutenons dans ses démarches, n'hésitez pas à prendre avec elle. Les Indignés du PAF

Distorsion de sens: #LeSupplément ou quand informer ne veut plus rien dire…

Mise à jour: "M. Jean-Vincent Placé aurait payé ses contraventions"... mais le journaliste de C+ n'avait pas donc vérifié les infos que lui donnait la Vice-Présidente socialiste de la Région Ile-de-France, Mme Michèle Sabban, qui avait livré des infos qu'elle imaginait sans doute exacte. Les bases de la déontologie: vérifier, contredire, rectifier... Une information n'est considérée comme fiable qu'à partir du moment où elle est confirmée par 2 sources distinctes qui n'ont pas d'intérêt l'une avec l'autre sur le sujet concerné...

http://www.lefigaro.fr/politique/2014/04/15/01002-20140415ARTFIG00084-place-aurait-paye-ses-contraventions.php

(suite) "Jean-Vincent Placé met #LeSupplément et C+ à l'amende (...) et attaque en diffamation" par Lucas Armati (Télérama)

http://television.telerama.fr/television/jean-vincent-place-met-le-supplement-et-canal-a-l-amende,111119.php


Le supplément ouvre une faille dans le temps en intégrant des images filmées qui n’auraient pas dû l’être à une émission dont les acteurs reprennent le cours en faisant comme si de rien d’un commun accord (après 40 mns de discussion pendant la coupure de la pub)… Prodigieuse distorsion de sens : tout cela ne veut plus rien dire ! Et l’homme politique devient une chair à buzz…

Non, les journalistes ne passent pas leur temps "à tout déformer" (réponse d'une jeune journaliste)

Suite à nos différentes publications, une jeune journaliste de presse locale a eu envie de nous répondre. Nous l'en remercions. Ce qu'elle écrit nous semble, de plus, fondé.

Cinéma, politique, banques et... médias: un cas de conflit d'intérêt "global"!

Quand, en 2013, un ex membre du CA d'EuropaCorp (2008/2012), de la Commission du Film d'Ile de France, élu (UMP) de la mairie du 16e à Paris, se porte candidat au rachat de Premiere et de Parisc

Newsletter