Sam.
01
Nov

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Scandale HLM de Puteaux : Soutien à Christophe Grébert, lanceur d'alerte !

Ce mercredi 22 octobre 2014, 18 élus UMP de Puteaux attaquent Christophe Grébert, élu d'opposition du Modem, devant le Tribunal de Nanterre,  pour avoir révélé sur son blog que 50% des élus de la majorité municipale de Puteaux bénéficiaient de beaux logements HLM. Ils lui réclament 76 000 euros pour "violation de leur vie privée".

L'illusion de la théorie des marchés parfaits dans la mondialisation

Gaël Giraud nous parle dans cet article de "L'imposture économique" de Steve Keen, remettant en cause certaines croyances érigées comme des postulats, des théorèmes, dans la théorie économique néoclassique libérale. Selon cette théorie, les marchés auraient des anticipations parfaites sur tout et autoréguleraient naturellement l'économie dans une concurrence supposée transparente.

Faut-il choisir entre l’austérité et la croissance ?

C’est le grand débat économique du moment, aussi bien au sein de la droite que de la gauche, un débat qui forme une nouvelle ligne de clivage : 

Affaire Tapie-Adidas : selon la police, Tapie n'a pas été lésé par le Crédit Lyonnais

Le Monde vient de publier un article révélant un rapport de police récent qui atteste que Bernard Tapie n'aurait pas été lésé par le Crédit Lyonnais sur l'opération Adidas, contrairement à la thèse qu'il défend et qui a justifié la décision de l'arbitrage privé en sa faveur. Il était parfaitement au courant, le Crédit Lyonnais ne lui a pas caché l'option d'achat souscrite par Robert Louis-Dreyfus.

Dépense publique : une hausse expliquée par la protection sociale

 En ce moment où est challengée la politique de rigueur, de contention des déficits publics et des dépenses publiques, il est important de s'intéresser à la cause de la hausse de ces dépenses et à la pertinence des comparaisons internationales. Il est indispensable notamment de distinguer, au sein de ces chiffres, la part correspondant aux dépenses de protection sociale.

Marine Le Pen en tête du premier tour en 2017, et après ?

Selon un sondage Ifop publié jeudi dans Marianne , si le premier tour de l'élection présidentielle avait lieu dimanche, Marine Le Pen arriverait en tête avec 26% des suffrages, suivie par Nicolas Sarkozy  crédité de 25% des voix. Quant au président de la République sortant François Hollande, il serait éliminé avec 17% des votes, de même que Valls s'il était challenger pour le PS. Curieusement ce sondage ne challenge pas de candidat alternatif à Nicolas Sarkozy (Juppé, Fillon) alors qu'il en teste d'autres à François Hollande pour le PS (Valls et Montebourg)....

Karachi, Balladur: le rôle trouble de Jean-Claude Marin

Selon une dépêche AFP du lundi 23 juin de source judiciaire, la Cour de justice de la République (CJR) va enquêter sur le rôle joué dans l'affaire dite de Karachi pour des faits commis entre 1993 et 1995, par l'ancien chef du gouvernement Edouard Balladur (pour complicité d'abus de biens sociaux et complicité de détournement de fonds publics) et son ex-ministre de la défense François Léotard  (pour complicité et recel d'abus de biens sociaux ), 

UMP : les comptes 2012 auraient dû déjà alerter !

Il n'est point besoin d'audit ou d'enquête judiciaire pour simplement remarquer l'étrangeté des comptes de l'UMP. Il suffit d'aller voir les comptes 2012 des partis publiés au Journal Officiel du 22 janvier 2014 (pages 678 à 681) :

Les faux comptes de l'UMP pourraient mettre le parti en faillite

Même si l'enquête se poursuit afin d'établir toutes les responsabilités et répondre à toutes les questions notamment celles de "à qui profite le crime", il est maintenant certain que l'UMP a établi une fausse comptabilité, a organisé des conventions bidons, payé des prestations inexistantes ou surfacturées, de même que des formations fantômes également bidons ou surfacturées.

Doper le PIB avec la drogue et la prostitution : une bonne idée ?

Le Royaume-Uni, l'Italie et la Belgique viennent de décider d'intégrer dans leur PIB les activités de prostitution et de trafic de drogue. En dehors de toute considération morale, est-ce vraiment une bonne idée ? Dans ce cas pourquoi pas toute l'économie souterraine, le travail au noir ? Au risque de perdre la crédibilité d'un chiffre basé sur des estimations criticables et des ratios habituels de référence sur PIB ?

Newsletter