Jeu.
18
Déc

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Choses vues (Histoires de Roms 28)

Le 8 décembre 2012: première fois que j'ai vu de mes yeux un bidonville.

Cela fera donc deux ans, dans trois jours.

Chaleur (Histoires de Roms 27)

Il y a ce souvenir qui te revient parfois, par exemple dans ces périodes où les discours d'exclusion semblent revenir et revenir et s'enfler, et s'enfler jusqu'à donner l'impression de tout balayer sur leur passage. Ressac nauséabond. 

Réciprocités - la suite (ou Histoires de Roms 23 et demi!)

Cette amitié que tu racontes est peut-être la dernière issue de secours quand la haine anti-Rroms se banalise autour de nous. On m'a souvent traité de traître, et ça a dû t'arriver. On a trahi la haine et le mépris majoritaires, on a franchi la frontière et on s'y sent bien mieux puisqu'avant tout, c'est la chaleur humaine qui nous abreuve.

Gadoue (Histoires de Roms 22)

Tu ne connais rien à la gadoue tant que tu n’es pas allée rendre visite à des gens qui vivent dans un bidonville par un jour de pluie qui ressemble à un jour de novembre. Tant que tes pas incertains ne t’ont pas menée dans les allées de boue glissante où on n’a le choix qu’entre s’enfoncer le pied jusqu’à la cheville ou glisser et tomber à la renverse dans la vase. 

Le début de nous (Histoires de Roms 21)

I have no mercy or compassion in me for a society that will crush people, and then penalize them for not being able to stand up under the weight.

 The Autobiography of Malcolm X, 1965.

 

*

Identifier le moment précis où, entre Cendrillon, les enfants et moi, les choses ont changé, m’est facile. D’autant plus que je sais que c’est pareil pour elle, puisqu’elle m’en a parlé.

Écarts (Histoires de Roms 20)

Il y a des journées de grand(s) écart(s) qui font particulièrement mal. Qui font faiblir. Faiblir au sens de perdre son sang-froid, sa capacité à prendre du recul, à remettre les choses en perspective. Des journées qui font monter une colère qui n'est bonne pour personne et qui ne sert à rien. (Sinon, peut-être, à avoir motivé l'écriture de ce billet.)

Newsletter