Jeu.
17
Avr

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Béziers: la symbolique de la haine

Monsieur le nouveau Maire de Béziers, pressé de questions par la presse locale désireuse de connaître « ses premières décisions » de nouvel élu, répondait vertueusement la semaine dernière qu’il n’était pas tout seul à décider. A cette réponse convenue où se combinent langue de bois et saine prudence, monsieur le maire qui est une outre de vanité et de satisfaction de lui-même, surajoutait un air mystérieux quant à  cette fameuse décision qui serait assurément très symbolique de son règne commençant.

CRIMEE …CHATIMENT

Plébiscite en vue, Anschluss programmé, on voit bien que rien n'arrêtera Poutine.

Martin H. l'irréductible nazi

Pour les heideggériens purs et durs, le nazisme chez Heidegger ne serait donc qu'une «erreur» et l'antisémitisme une «non-pensée» (donc une opinion!). C'est en tout cas ce que l'on peut lire sous la plume de l'un d'entre eux, dans un article intitulé «Heidegger: une pensée irréductible à ses erreurs» paru dans Le Monde de ce jour. 

Cœur artificiel : l’Élysée en grande pompe…

La France s’ennuyait, en décembre 1967, lorsque Christiaan Barnard réalisa dans l’Afrique du Sud de l’apartheid, la première transplantation cardiaque de l’histoire de la médecine. Durant les 18 jours qui suivirent, le débat en France fut enflammé : un homme avait reçu une « greffe du cœur », il était donc désormais porteur d’un cœur qui n’était pas le sien…

Collard et la chose

Toujours avide de créer la sensation et grand amateur de formules bien senties, Maître Collard a déclaré hier devant les caméras de la télévision, à la sortie du procès en appel où Moitoiret

LIBERTÉ D'EXPRESSION: 1 - JACQUES-ALAIN MILLER: ZÉRO

Miller vient d'être débouté et condamné par un jugement du TGI de Nanterre le 11 septembre dans le procès qu'il avait intenté contre Elisabeth Roudinesco, Henri Roudier, Philippe Grauer, ainsi que

La République était belle sous l'Empire…

L'expression est vieillote, et peu usitée: elle date des premières années de la IIIème République, quand les Français accablés par les scandales et les abus permanents de la bourgeoisie au pouvoir songeaient avec amertume aux rêves républicains qu'ils partageaient sous Napoléon III... 

Newsletter