Mar.
23
Sep

MEDIAPART

Connexion utilisateur

«Mélenchon antisémite», ou la fabrique d'un buzz factice

Ce serait donc la nouveauté politique du week-end : Mélenchon userait d'un «vocabulaire des années 30», faisant de lui «un nouveau Marcel Déat», en estimant que le ministre des finances Pierre Moscovici penserait «dans la langue de la finance internationale». Cadres du PS et têtes d'affiche des réseaux sociaux ont aussitôt sonné l'alarme. Pourtant, pour qui a vécu la scène, la réalité des faits est nettement moins évidente.

Ce samedi en fin d'après-midi, au Parc expo de Bordeaux, Mélenchon a convié une douzaine de journalistes à une bonne heure d'échanges, en marge du congrès de son Parti de gauche. Depuis la présidentielle, Mélenchon n'a plus le même rapport avec la presse. Désormais, il entretient une réelle acrimonie envers le monde médiatique. Auparavant, cela ne l'empêchait pas de converser longuement avec divers journalistes, expliquant ses stratégies et ses idées politiques, avec une sincérité qui le rendait singulier dans le monde politique. S'il conserve sa rancœur antimédiatique de la présidentielle, ce samedi, il avait retrouvé ses accents de franchise.

© S.A

Pendant cette grosse heure de discussion, Mélenchon a beaucoup parlé de l'euro. Et de son souhait de voir se former un «eurosud» avec les pays de l'arc méditerranéen, plutôt que de subir «l'euro merkelien». «Il ne faut pas une monnaie allemande pour les Français», s'exalte-t-il. Il ne supporte plus «la tradition capitularde des élites françaises», face à «une structure bureaucratique qui décide de serrer la gorge d'un peuple». Chypre, en l'occurrence, où le parlement nouvellement élu vient de refuser à l'unanimité le plan d'austérité de la troïka, faisant planer une menace d'exclusion de la zone euro (lire ici). «C'est un événement immense ! juge Mélenchon. Si ça passe là, ils vont se dire que ça pourra se repasser pour d'autres pays. Si on accepte ce qui est fait pour Chypre, on devrait l'accepter pour la France…»

Dans la continuité de sa démonstration, c'est là qu'est abordé Pierre Moscovici. Un peu plus tôt dans la matinée, le fidèle François Delapierre a compté le ministre des finances socialiste parmi «un des 17 salopards de l'Europe», et de l'eurogroupe. L'interpellation, violente («Dans ces 17 salopards, il y a un Français, il a un nom, il a une adresse, il s'appelle Pierre Moscovici et il est membre du Parti socialiste !»), était sans doute destinée à faire réagir le PS, pour l'obliger à parler de l'avenir de l'Europe. Encore un coup de billard polémico-dialectique en plusieurs bandes qu'il affectionne. Il appelle cela une «prise de judo».

Mélenchon se lâche. Gouailleur. Sans arrière-pensées. «Moscovici a signé tout ce qu'il a pu à Bruxelles. Les accords de la troïka, la nappe, et même la notice du rasoir de Barroso !» Pour appuyer sa saillie, il appuie alors : «Il s'est pris pour un intelligent qui a fait l'Ena. Mais comment pourrait-il dire non si la crise chypriote arrivait en France ?» Et c'est à ce moment qu'il lâche sa phrase tant décriée depuis, côté socialiste : «C'est un comportement irresponsable, de quelqu'un qui ne pense plus en français, mais dans la langue de la finance internationale.»

A ce moment, je dois avouer que voir écrits ces mots m'a un peu fait tiquer, mais comme c'était le cas durant la dernière campagne présidentielle, quand il lisait des textes européens en anglais, qu'il appelait «la langue de l'occupant». Et le voir ensuite bifurquer sur sa bataille contre le Front national, et «sa longue tradition de capitulation devant l'Allemagne», m'a vite fait oublier l'ambiguïté de la sentence. Surtout quand Mélenchon admet sa longueur de retard sur le FN, en regrettant que «même des hommes de gauche disent qu'il faut foutre à la porte les Roms, car ça prouve que des digues ont sauté».

La discussion s'achève, ma collègue de l'AFP met à jour sa dépêche, en ajoutant deux phrases en toute innocence, dont celle de la «finance internationale», sans imaginer un instant que la tempête se déclencherait dans le verre d'eau. Du Figaro à Politis, en passant par Libération, Le Journal du Dimanche, Le Monde, le Nouvel Obs ou Mediapart, les journalistes présents à Bordeaux n'ont visiblement pas eux non plus la même vigilance anti-fasciste que les Jean Quatremer, Jean-Michel Aphatie, Laurent Bouvet, Dominique Reynié et autres «twittos influents»…

Une heure plus tard, quand la dépêche AFP citant la réaction de Harlem Désir («C'est un vocabulaire des années 30 (…) Cette attaque sur l'identité française de Pierre Moscovici donne le haut-le-cœur»), Mélenchon est franchement abasourdi. «Mais il est pas juif, Moscovici ! Si ? Mais non, il est chrétien… Enfin, athée, comme chacun d'entre nous…» Le républicanisme laïque forcené de Mélenchon semble avoir rendu accessoire toute appartenance confessionnelle de ses adversaires. Il n'est même pas en colère, comme il l'était après les dessins de Plantu le comparant à Marine Le Pen. Il ne comprend même pas l'accusation. «Mais vous êtes vraiment sûr qu'il me traite d'antisémite ? C'est une diversion incroyable !»

L'élu parisien Alexis Corbière vient en renfort, et après un dialogue à l'écart avec Mélenchon, livre la riposte aux journalistes : «En réagissant de la sorte, c'est Harlem Désir qui fait acte d'antisémitisme, en assimilant les origines de Moscovici à la finance internationale. Ça ne lui était même pas venu à l'idée…» Puis : «Le PS utilise le même argument que l'UMP à son encontre», évoquant un de ses documents de campagne de 2007 (écrit par… Eric Besson), où Sarkozy était qualifié de «néo-conservateur à passeport français». «Nous ne nous laisserons pas empêcher de critiquer la finance internationale», dit Corbière.

Lors de son échange avec les journalistes, quand on l'interrogeait sur l'écart qui séparerait encore le Front de gauche de Marine Le Pen, Mélenchon avait aussi eu cette phrase : «Le vent souffle dans nos voiles, tant que vous la dédiabolisez et que vous me diabolisez…»

Tous les commentaires

24/03/2013, 13:51 | Par linsan en réponse au commentaire de didier BORIE le 24/03/2013 à 12:33

Je vous signal que le compt Twitter de Jean Michel est apparentement piraté depuis un petit moment 

donc n'aller pas trop vite, un Salopard c'est emparer de son compt ;)

24/03/2013, 17:35 | Par Carmela SIBAUD en réponse au commentaire de jltrinq97 le 24/03/2013 à 16:46

"Je vous signal que le compt Twitter de Jean Michel est apparentement piraté depuis un petit moment 

donc n'aller pas trop vite, un Salopard c'est emparer de son compt ;)"

 Mon commentaire : un salopard Peut en cacher un autre, fait écho au compte Twitter de J.M. APHATIE

 

24/03/2013, 22:53 | Par jltrinq97 en réponse au commentaire de Carmela SIBAUD le 24/03/2013 à 17:35

Désolé CARMELA de m'être "collé" derrière vous, mais ça permettait un second degré plutôt marrant, enfin, je crois.

24/03/2013, 22:56 | Par cabouin en réponse au commentaire de noelmarchal le 24/03/2013 à 19:14

Si ! tout est possible en ce bas monde de "politiciens crasses"

24/03/2013, 23:50 | Par Bernard BIGENWALD en réponse au commentaire de noelmarchal le 24/03/2013 à 19:14

Comme quoi il ne faut jamais désespérer !

24/03/2013, 23:53 | Par François RENARDET en réponse au commentaire de noelmarchal le 24/03/2013 à 19:14

Il n'a pas digéré SOS RACISME, alors, il a parfois des renvois ; il est honteux, viré ce mec du PS.

25/03/2013, 07:36 | Par avellino en réponse au commentaire de François RENARDET le 24/03/2013 à 23:53

pourquoi le virer du Ps ? il y est à sa place : c'est toute la crème du Ps qui a réagit comme ça .

27/03/2013, 23:53 | Par K rol en réponse au commentaire de noelmarchal le 24/03/2013 à 19:14

D'après le Canard Enchainé du 27/03/13, Hollande et Ayrault ne seraient pas étrangers au "buzz"...

29/03/2013, 17:32 | Par Carmela SIBAUD en réponse au commentaire de K rol le 27/03/2013 à 23:53

Normal, on imagine pas Désir prendre l'initiative...

24/03/2013, 20:47 | Par Floris en réponse au commentaire de jltrinq97 le 24/03/2013 à 16:46

Excellent 

24/03/2013, 17:39 | Par nicole gmeiner en réponse au commentaire de Carmela SIBAUD le 24/03/2013 à 14:03

Si même les trains sont antisémites... alors !

24/03/2013, 22:30 | Par Degrangier en réponse au commentaire de nicole gmeiner le 24/03/2013 à 17:39

Antisemite comme populisme ne veut plus rien dire. Ce sont des vocables détournés et armés pour un usage de guerre médiatique.

Voici une petite liste de vocables détournés et utilisés comme grenade offensive médiatique:

Antisémite
Populisme
Théorie du complot
Conspirationiste
  …

Avec ces quelques grenades sémantiques vous pouvez facilement discréditer et neutraliser tout contestataire récalcitrant au message officiel, à l'information diffusée par toute forme de pouvoir institutionnel et médiatique.
Si vous entendez ces vocables, Beep-Beep, vous pouvez être sur que celui qui défend sa thèse, n'a pas d'argumentaire sérieux pour défendre sa cause, et par conséquent cherche à couper le micro lorsque la vérité risque d'être apportée et démontrée par un contradicteur.

28/03/2013, 07:37 | Par Bernard BIGENWALD en réponse au commentaire de Degrangier le 24/03/2013 à 22:30

Certes, certes, mais il n'empêche qu'il existe bien quand même des antisémites, des populistes, des théoriciens du complot et des conspirationnistes. C'est l'abus de l'accusation qui pose problème.

29/04/2013, 13:33 | Par Degrangier en réponse au commentaire de Bernard BIGENWALD le 28/03/2013 à 07:37

On est bien d'accord.

24/03/2013, 23:01 | Par cabouin en réponse au commentaire de billy91 le 24/03/2013 à 22:05

Allons allons, tant qu' apathie .n'officie que sur RTL et Canal, il y a de l'espoir.Par contre le jour ou je l'entendrai sur  France-Culture, je sortirai mon fusil !!!

24/03/2013, 22:05 | Par billy91 en réponse au commentaire de linsan le 24/03/2013 à 13:51

Apathie n'a pas besoin d'être détourné pour étaler sa connerie et sa mauvaise foi quotidienne sur trop de médias qui lui donnent trop de temps d'antenne comme à trop d'autres abrutis prétendument "jounalistes" ou " experts". !!!!

24/03/2013, 23:04 | Par jorojoro en réponse au commentaire de linsan le 24/03/2013 à 13:51

Jean Michel Apathie s'est fait piraté son compte par Apathie Jean Michel?

24/03/2013, 16:08 | Par Dominique C en réponse au commentaire de lionel sergent le 24/03/2013 à 12:55

Lionel: "le politiquement correct , la langue des faux culs , la diplomatie art réservé aux hypocrites . La situation est trés grave , parler vrai s'impose , "

Vous confondez le fond et la forme. On peut dire des choses exactes et dénoncer, sans être hypocrite, mais sans se donner des bâtons pour être ensuite battu.

24/03/2013, 18:16 | Par Claudia75 en réponse au commentaire de Dominique C le 24/03/2013 à 16:08

mais sans donner le bâton, il est battu.... comparer la finance internationale à l'antisémite c'est devenu extrêmement dangereux dans ce pays qui est très mal habitué depuis plus de 30 ans mais là cela dépasse tout ce que l'on a connu.......

24/03/2013, 18:14 | Par Claudia75 en réponse au commentaire de lionel sergent le 24/03/2013 à 12:55

je suis assez d'accord.... 

24/03/2013, 15:42 | Par arnaud parienty en réponse au commentaire de mtb74 le 24/03/2013 à 13:32

Justement, parlons du fond : en demandant à Chypre de faire participer les oligarques russes au sauvetage des banques, les gouvernements de la zone euro seraient devenus les 17 salopards. Je n'arrive pas à suivre les contorsions dialectiques de Mélenchon.

Et, malheureusement, ce ne sont pas les idées de Mélenchon qui font des vagues, mais ses injures et sa violence verbale.

24/03/2013, 21:48 | Par whisky en réponse au commentaire de Bernard BIGENWALD le 24/03/2013 à 20:23

Et le "turgescent" c'était comment ?

 

25/03/2013, 15:05 | Par Bernard BIGENWALD en réponse au commentaire de whisky le 24/03/2013 à 21:48

Aucun rapport. On peut être critique comme je le suis avec Mélenchon, on peut se moquer, on peut caricaturer comme je l'ai fait, mais on n'a pas à salir. Dommage que vous soyez incapable de voir la différence. Faudrait essayer de comprendre le second degré, Whisky de 10 ans d'âge mental...

24/03/2013, 22:33 | Par kelmizere en réponse au commentaire de Bernard BIGENWALD le 24/03/2013 à 20:23

diaboliser ! diaboliser , voila toute la technique des enarques au pouvoir pour ne pas le partager ( le pouvoir ) !

ca leur permet depuis pres de 30ans de rester a la tete du pays malgré les echecs repetés a l'infini de leurs politiques regressive , qu'elles soit socialiste ou rpr/ump :

TOUT A ECHOUE !

et malgré ca ils sont toujours au pouvoir ,

quand le f-haine devient dangereux on le diabolise ! quand il s'agit du FdG la methode est la meme :

on diabolise !

ils ont peur , ils savent qu'il pourrait etre , si il etait plus médiatisé , plebiscité par le peuple pour faire changer la politique et les pratiques du pouvoir !

et la manif des culs benis de cet a pres midi passerait pour un simple rassemblement de quelques pauvres diables face a la montée de la contestation populaire des democrates et autres Francais(es) avide d'un vrai changement a la tete du pays !

toujours plus nombreux ! peut etre que bientot nous le serons assez pour faire changer le cours des choses et obliger les tenants du desastre a laisser la place !

la degeulasserie vient toujours des memes !

que ce soit l'ump au pouvoir ou le ps , c'est toujours pareil !

ces gens la sont ecoeurant au dela des mots !

ils menent notre pays a la catastrophe , dans la continuité de ce qu'avait entamé la nabot , et le tout avec une decomplexion toute sarkozique !

et surtout on ne doit pas critiquer leurs mediocrité sinon ils mordent !

est cela la democratie socialiste ?

pathetique , pitoyable et hautement dangereux pour les francais , voila ce qu'ils sont !

de simples nuisibles qui n'agissent que pour se defendrent eux meme de leurs turpitudes et autres malversations !

je ne crois plus aux partis institutionnels , ils sont trop corrompus et cette gangrène deborde dans toute la société comme comportement normal !

et apres ils s'etonnent du comportement des jeunes dans les cités , vu leur niveaux d'integrités a eux meme qui est a l'opposé de ce qu'il devrait etre , c'est bien l'hopital qui se fout de la charité !

TOUT CELA DOIT CHANGER SINON JE NE DONNE PAS CHER DE L'AVENIR DU PAYS !

LA REPUBLIQUE DE LA HONTE CA A ASSEZ DURE !

IL EN VA DE NOTRE RESPONSABILITE !

NOTRE GENERATION DOIT LE MEILLEUR COMME HERITAGE POUR NOS ENFANTS !

ne les laissons pas nous en depouiller , REAGISSONS PENDANT QU'IL EST ENCORE TEMPS !!!

sinon ...

- le pire reste a venir - 

25/03/2013, 22:18 | Par jef64 en réponse au commentaire de kelmizere le 24/03/2013 à 22:33

Sans ce Buzz, Le congrès du PG et JL.M ne seraient pas du tout passés sur nos Médias... complaisants.

25/03/2013, 22:18 | Par jef64 en réponse au commentaire de kelmizere le 24/03/2013 à 22:33

Sans ce Buzz, Le congrès du PG et JL.M ne seraient pas du tout passés sur nos Médias... complaisants.

29/03/2013, 15:00 | Par parmeau en réponse au commentaire de mtb74 le 24/03/2013 à 13:32

mtb74

" à un Pépère président gris, mesuré, et sans  projet politique visible."

Version " clapotis " !

25/03/2013, 10:18 | Par CATHERINE NOIROT en réponse au commentaire de Francis PELOTIER le 24/03/2013 à 13:44

P. Moscovici n'a-t-il pas été un invité récurrent du Groupe très secret dit "BILDERBERG" ?

 

25/03/2013, 11:03 | Par Bernard BIGENWALD en réponse au commentaire de CATHERINE NOIROT le 25/03/2013 à 10:18

Voui voui, et c'est un certain "Iceberg" qui a coulé le Titanic.

25/03/2013, 13:27 | Par Ourse Blanche en réponse au commentaire de CATHERINE NOIROT le 25/03/2013 à 10:18

et Melenchon est franc maçon!

24/03/2013, 15:20 | Par yboissel en réponse au commentaire de Hocky le 24/03/2013 à 13:33

Shopenauer, en somme.
"L'art d'avoir toujours raison".

C'est terrifiant.
1984 n'est pas une fiction....

24/03/2013, 18:20 | Par Claudia75 en réponse au commentaire de Hocky le 24/03/2013 à 13:33

tout à fait juste PEPIN LE COURT

24/03/2013, 15:12 | Par Brasilpassion en réponse au commentaire de Dominique C le 24/03/2013 à 11:53

"Mélenchon est devenu l'homme à abattre à tout prix, c'est dire si on le craint."

Il faut quand même tempérer tout ça ... C'est certes abject d'insinuer que Mélenchon est antisémite. C'est ridicule. C'est outrancier, diffamatoire et infâmant. Surtout pour un candidat parti combattre le FN directement à Hénin-Beaumont il n'y a pas un an.

Mais cette rumeur a pu si rapidement se répandre et se matérialiser dans les médias parce que Mélenchon est un sniper qui tire sur tout ce qui bouge. Aussi, Mélenchon est totalement seul sur la scène politique et c'est un effet recherché. Etre le centre d'une polémique aussi ridicule a tout pour lui plaire : ça n'a aucune influence sur sa popularité  au sein du FdG et sympathisants et ça lui permet en plus de se présenter comme la victime d'une campagne de calomnie qu'il peut aisément retourner à son avantage

24/03/2013, 16:15 | Par Dominique C en réponse au commentaire de Brasilpassion le 24/03/2013 à 15:12

"Mais cette rumeur a pu si rapidement se répandre et se matérialiser dans les médias parce que Mélenchon est un sniper qui tire sur tout ce qui bouge"

Exact! mais comme le dit queqlu'un d'autre plus haut, il fallait qu'il sache anticiper la récupération.

28/03/2013, 11:47 | Par K rol en réponse au commentaire de Brasilpassion le 24/03/2013 à 15:12

Si cette rumeur a pu si rapidement se répandre et se matérialiser dans les médias, on le doit à F Hollande et JM Ayrault (voir Canard Enchainé du 27/03/13) qui aurait téléphoné à H Desir pour lui demander d'intervenir...

29/03/2013, 15:17 | Par parmeau en réponse au commentaire de K rol le 28/03/2013 à 11:47

 K rol

Je confirme l'info ! Tout est venu d'en haut par une espèce de désir spontané de vengeance ! Autant dire que l'ambiance n'est pas à la sérénité, au château ! 

24/03/2013, 17:02 | Par abgroult en réponse au commentaire de Dominique C le 24/03/2013 à 11:53

D'accord avec vous : même si souvent je suis du même avis que M. Mélenchon, notamment sur la nocivité de l'Europe merkelienne, je trouve qu'il ne maîtrise pas  son discours et se laisse entraîner, par vanité j'en ai peur, à des excès de langage que je regrette et qui m'écartent de lui.

24/03/2013, 20:52 | Par Bernard BIGENWALD en réponse au commentaire de abgroult le 24/03/2013 à 17:02

Ces excés, je les regrette aussi, et je m'en suis moqué depuis mon premier papier sur lui "La verve turgescente du Comandante Mélenchon" mais ils ne justifient en rien la dégueulasserie montée contre lui, même s'ils  la facilitent.

24/03/2013, 21:24 | Par GMM en réponse au commentaire de abgroult le 24/03/2013 à 17:02

ecartez vous de ceux qui ont des excés de langage et rapprochez vous de ceux  les soc'lib's ou l'ump qui appliquent a la lettre la politique de la finance. c'est un choix..... ou alors vous avez Le Pen, ou Bayrou qui semble de plus en plus être la roue de secours des soc's lib's aux abois. 

24/03/2013, 20:49 | Par Virgil Brill en réponse au commentaire de Bernard BIGENWALD le 24/03/2013 à 20:14

Ce n'est qu'un début. On n'a pas fini de rire.

En effet.

J'ai recommandé votre commentaire, à la fois drôle et pertinent.

Si vous aviez écrit Mélenchon comme ça s'écrit et pas comme l'écrivent les anti-Mélenchon viscéraux, c'était le sans-faute…Sourire

24/03/2013, 21:51 | Par whisky en réponse au commentaire de Virgil Brill le 24/03/2013 à 20:49

Oh mais il sait parfaitement comment ça s'écrit !

25/03/2013, 00:02 | Par Bernard BIGENWALD en réponse au commentaire de whisky le 24/03/2013 à 21:51

Effectivement, mais je fais cependant l'erreur une fois sur deux, sans la moindre malice, alors que je ne me cache pas d'être malicieux, pourtant.

25/03/2013, 07:06 | Par Pong en réponse au commentaire de Dominique C le 24/03/2013 à 11:53

>"Quattremer c'est lamentable! Même si ce n'est pas un gauchiste forcené, loin de là, je le pensais moins con!"

Quatremer est un chien de garde (au sens du film). C'est est même un des avatars les plus représentatifs. Un cas d'école. Capable par exemple de se désoler que ces mauvais citoyens de grecs ne se réjouissent pas comme un seul homme de leur baisse de salaire pour sauver le pays (" Les trop nombreux fonctionnaires, souvent embauchés en récompense de leur affiliation au parti au pouvoir, ont entamé une grève du zèle, furieux de voir leur salaire et pension baissés, au moment même où ils devraient au contraire se mobiliser pour sauver leur pays ").

Ou de ne trouver que des qualité à Jean-Claude Trichet et d'affirmer de surcroîts que tout le monde est de son avis ("Trichet est le seul au monde à comprendre la nature de la crise [...] Nul ne conteste qu’il est le sauveur de la zone euro, et plutôt deux fois qu’une").

Presque obscène. Non vraiment, il n'y a pas à s'étonner le concernant.

24/03/2013, 15:46 | Par seth en réponse au commentaire de Crampon le 24/03/2013 à 11:52

Rigolant . Oui, assez de l'antinullisme !

24/03/2013, 12:08 | Par ymig

"...tant que vous la dédiaboliser et que vous me diaboliser".

Mélenchon qui mâitrise parfaitement la langue française n'a pu écrire ni "dire" ce que vous relevez, mais bien "...tant que vous me dédiabolisez et que vous me diabolisez".

24/03/2013, 12:32 | Par Crampon en réponse au commentaire de ymig le 24/03/2013 à 12:08

? ? ?

24/03/2013, 12:57 | Par Jacques Bolo en réponse au commentaire de Diogène Junior le 24/03/2013 à 12:11

C'est pas seulement Mosco, c'est un discours antisémite traditionnel contre les cosmopolitisme financier. C'est un fait.

24/03/2013, 14:50 | Par Jacques Bolo en réponse au commentaire de Hocky le 24/03/2013 à 13:36

Ne jouez pas au faux cul, je dis exactement le contraire.

Flagrant délit de falsification stal!!!

24/03/2013, 17:35 | Par Jacques Bolo en réponse au commentaire de jcn84 le 24/03/2013 à 16:24

On le croirait pourtant à lire Médiapart!!!

24/03/2013, 18:33 | Par Hocky en réponse au commentaire de Jacques Bolo le 24/03/2013 à 14:50

Ah ça y est, les "mots gachette": stal, fascho, populiste, antisémite, raciste, xénophobe, islamophobe etc, etc !

24/03/2013, 22:39 | Par Jacques Bolo en réponse au commentaire de Hocky le 24/03/2013 à 18:33

Actuellement, c'est le propre des fachos de tenir ces discours. Les stals s'y mettent.

24/03/2013, 16:17 | Par Dominique C en réponse au commentaire de Hocky le 24/03/2013 à 13:36

Ben non, justement. Au XXI eme siècle, Mital n'est pas juif, et les tas de milliardaires chinois non plus!
Quant à un tas de prédateurs maffieux, ils affichent probablement un christianisme de façade!

24/03/2013, 18:25 | Par béli en réponse au commentaire de Diogène Junior le 24/03/2013 à 12:11

Le P(S?) va dénoncer que Méluche est anti-capitaliste.

Ce en quoi le P(S)?) n'aua, pour une fois, pas tort.

24/03/2013, 20:57 | Par morvandiaux en réponse au commentaire de Diogène Junior le 24/03/2013 à 12:11

JL Mélenchon récuse les accusations d’antisémitisme : vidéo 11'

http://www.lcp.fr/videos/reportages/146493-jl-melenchon-recuse-les-accusations-d-antisemitisme

25/03/2013, 08:21 | Par jbr_31 en réponse au commentaire de morvandiaux le 24/03/2013 à 20:57

Trés bien et merci pour le lien !

24/03/2013, 23:31 | Par jpmignard2 en réponse au commentaire de Diogène Junior le 24/03/2013 à 12:11

A Diogene

 

Je ne crois pas Melanchon antisemite. Telle n'etait pas son intention donc inutile de lui faire un faux proces. Cela dit l'usage du brevet de francité pour déconsidérer un adversaire n'est pas bénin. Chacun ici est tombé dans ce piege et d'y aller de cette accusation d'antisémitisme, lieu sémantique d'un pacte obscur du remords français. Mais il a dit francais et cela suffit.

Melanchon devrait le savoir lui qui est maçon je crois, donc accusé dans les temps vichystes d'etre l'antiFrance, il est  lié au parti communiste,décrié  "parti de l'étranger" par des dizaines d'années de logomachie réactionnaire. Inexcusable donc d'aller sur le terrain de la nationalite du cerveau.

Melanchon est francais, Moscovici aussi, Marine le Pen aussi, et Sarkozy aussi, les enfants de la premiere , deuxieme, troisieme génération d'immigrés aussi tous francais et moi aussi et peut etre vous, et il faut vivre avec. Misere du discours politique...angoissant.

25/03/2013, 03:40 | Par LOLITALIENNE en réponse au commentaire de jpmignard2 le 24/03/2013 à 23:31

Vous le faites express ou vous n'avez vraiment rien compris ?

Dans sa formulation, Mélenchon veut dire que Moscovici ne parle pas le "langage" de la France, ne soutient pas ses intérêts, vend la France à l'Europe.

25/03/2013, 07:21 | Par arnaud parienty en réponse au commentaire de Diogène Junior le 24/03/2013 à 12:11

D'abord, perssonne n'a dit que Mélenchon était antisémite. Par contre, il est accusé de tenir des propos qui surfent sur l'antisémitisme latent d'une partie de l'opinion, qui associe les juifs à l'absence de sentiment national (le juif apatride) et à la finance internationale. De ce point de vue, Mélenchon réunit habilement ces deux stéréotypes et le nom de Moscovici dans la même phrase. 

Que Mélenchon puisse ignorer que son camarade de parti pendant des années, fils du plus célèbre des psycho-sociologues français, est juif, comme il fait mine de le découvrir, laisse songeur.

De manière plus générale, la caractéristique de la parole de Mélenchon est l'utilisation d'une violence qui rompt avec le consensus habituel de la politique dans les pays développés, qui veut que, quelque soient les différences, il est toujours possible de se parler (on ne peut pas parler à quelqu'un qui vous traite de salopard, affirme "il a un nom, il a une adresse", juqu'à ce qu'un militant zélé finisse par publier cette adresse). Cette violence renvoie évidemment à la puissance en France du mythe révolutionnaire, selon lequel les plus belles heures de la gauche seraient associées à la conquête par la violence physique du pouvoir politique. Bien entendu, cette violence n'est rendue légitime que par l'impossibilité d'accéder au pouvoir par les urnes, du fait des trucages, de la mauvaie foi des médias au service du pouvoir, de la complicité objective des grands partis de centre gauche et de centre droit.

La manipulation de cette imagerie est, malheureusement, assez classique en France. Ce qui est amusant est de voir l'embarras qu'elle suscite au PCF, ex-parti révolutionnaire désormais légaliste et soucieux de maintenir les ponts avec le PS.

24/03/2013, 14:18 | Par XipeTotec en réponse au commentaire de whisky le 24/03/2013 à 13:33

Mais si, il faut abandonner l'euro mark aux Allemands. Il n'y a rien d'autre à faire. Le Front de gauche fait la sourde oreille. Il est dans une situation inextricable de contradiction entre la réalité et son idéologie européiste. Il n'y a pas d'issue pour lui, à moins d'une remise à plat qui est très vraisemblablement impossible à moins que les socialistes maastrichiens du FDG soient débarqués. Hautement improbable.

Je ne crois pas qu'on puisse demander à un homme de renier un engagement idéologique fondamental. L'euro n'est pas un détail, c'est un fondement de son engagement. Alors, difficile de croire ses critiques, dont on sait qu'elles seront rapidement corrigées par des esquives diverses : création d'un eurosud, attaques personnelles contre les traîtres à la patrie,  tandis que lui même n'est pourtant pas exempt de reproches de ce côté là.

24/03/2013, 16:12 | Par Ourse Blanche en réponse au commentaire de XipeTotec le 24/03/2013 à 12:14

Un réac de gauche un peu egomaniaque et stalinien,les demissions sont si nombreuses au PDG,le mepris et la non démocratie qui y régne est insupportable.

24/03/2013, 16:39 | Par [email protected] en réponse au commentaire de Ourse Blanche le 24/03/2013 à 16:12

Ben quoi ? la non-démocratie est faite pour régner.

 

Vous m'étonnez quand même un peu. Le PG se veut de gauche, et même de "gauche de gauche". En principe, la démocratie est dans ses gènes. (Sauf processus de caporalisation, mais au bout de cinq ans seulement, on peut en douter (maintenant, je n'y suis pas...).

 

Il n'empêche, cette histoire de "penser français", s'adressant à un non-souchien, ça fait désordre.  Le dira-t-on de Touraine ? De Belkacem ? (et de quelques autres).

24/03/2013, 23:53 | Par aldabrah en réponse au commentaire de XipeTotec le 24/03/2013 à 12:14

Les oppresseurs ne seraient pas si forts s'ils n'avaient de complices parmi les opprimés eux-mêmes!

24/03/2013, 16:07 | Par whisky en réponse au commentaire de XipeTotec le 24/03/2013 à 12:43

.

24/03/2013, 13:38 | Par Philippe Corcuff en réponse au commentaire de XipeTotec le 24/03/2013 à 12:43

Personnellement, je n'irais pas dire Jean-Luc Mélenchon - Marine Le Pen : même combat!

 

Les franchouillards n'ont pas ce souci de la nuance! Pour eux, le slogan altermondialiste "Un autre monde est possible" est équivalent à la défence de la mondialisation capitaliste, et la rébellion internationaliste portée par Keny Arkana est équivalente au FMI. L'esprit franchouillard est ainsi un non-esprit d'amalgame.

 

24/03/2013, 13:49 | Par christian delarue en réponse au commentaire de Philippe Corcuff le 24/03/2013 à 13:38

Pour moi il y a une grosse différence entre propos antisémite et propos bêtement cocardier. Dans un cas il y a une forme de racisme dont on sait qu'il ne s'agit pas d'une opinion , dans l'autre on a soit un dérapage verbal ou une erreur de langage ou soit une tendance assumée peuple nation contre peuple-classe lorsqu'il s'agit d'un texte bien étudié, bien pesé.

Le PG me semble balancer entre peuple nation et peuple-classe. Chevènement est plus en défense du peuple nation. Le NPA, LO et l'extrême-gauche en défense du peuple-classe contre l'oligarchie financière.

24/03/2013, 14:59 | Par Philippe Corcuff en réponse au commentaire de Hocky le 24/03/2013 à 13:51

Ce n'est pas moi qui ait invité à "penser en français" face à la finance internationale. Je préfère, avec Keny Arkana, penser monde face à la finance internationale.

24/03/2013, 19:31 | Par mtb74 en réponse au commentaire de Philippe Corcuff le 24/03/2013 à 14:59

???

24/03/2013, 15:32 | Par Yvan Najiels en réponse au commentaire de Philippe Corcuff le 24/03/2013 à 13:38

Onfray-Le Pen, même combat. Onfray mènera Corcuff au F"N".

24/03/2013, 18:42 | Par Marc Tertre en réponse au commentaire de Yvan Najiels le 24/03/2013 à 15:32

C'est évident que Kenny Arkana et Le Pen, c'est le même combat. Philippe a tout a fait raison de dénoncer le "nationalisme" lourdement asséné de JLM. Ce "patriotisme républicain" pue.

24/03/2013, 13:54 | Par seth en réponse au commentaire de Philippe Corcuff le 24/03/2013 à 12:33

Moi y'en a pas comprendre...

24/03/2013, 14:41 | Par gpatey en réponse au commentaire de Philippe Corcuff le 24/03/2013 à 12:33

Bonjour Philippe,

Ton petit numéro stérile, ça veut dire que tu es pour la finance internationale? Et que vient faire ton idole Keny Arkana dans cette histoire?? Tu radotes complètement??

24/03/2013, 15:02 | Par Philippe Corcuff en réponse au commentaire de gpatey le 24/03/2013 à 14:41

Cher Gilles,

 

Je suis désolé que tu te laisses égarer ainsi dans l'invective ("petit numéro stérile", "radote"...), cela ne te ressemble pas. Il n'est pas difficile de distinguer deux chemins dans les paroles de Jean-Luc Mélenchon et dans celles de Keny Arkana : Jean-Luc Mélenchon invite à "penser en français" contre la finance internationale et Keny Arkana invite à penser monde contre la finance internationale. C'est simplement ce qui sépare un point de vue nationaliste d'un point de vue altermondialiste. Ce ne sont pas les deux seuls points de vue possibles sur la question, mais ce sont les deux qui se détachent l'un de l'autre si l'on met en rapport la chanson de Keny Arkana (qu'elle a interprétée vendredi à Nîmes) et les paroles de Jean-Luc Mélenchon samedi à Bordeaux. Je préfère les paroles de Keny Arkana, il semble que tu préfères celles de Jean-Luc Mélenchon. "Ca se discute" comme on disait à la télé!

bien à toi

24/03/2013, 17:07 | Par seth en réponse au commentaire de gpatey le 24/03/2013 à 15:17

+1.

Vu avez un esprit clair. Avec votre aide, je comprends mieux le post de Corcuff... C'est assez fumeux. Pour la rappeuse, je ne la connais pas. De là à voir le rapport...

24/03/2013, 18:08 | Par pierre morineau en réponse au commentaire de seth le 24/03/2013 à 17:07

Moi non plusje ne vois pas trop le rapport.. Par contre j'adore Keny Arkana sans être pourtant un dingue du rap...

Ceci dit nous sommes dans une société énervée où la moindre parole un peu déviante prend des proportions ahurissantes. On voit bien ce que Mélenchon a voulu dire, sa formule un peu malheureuse a tout de suite fait tilt chez une droite prompte à oublier  un certain passé et un plus récent, la campagne de N.S.

24/03/2013, 16:10 | Par Philippe Corcuff en réponse au commentaire de gpatey le 24/03/2013 à 15:17

Cher Gilles,

 

Je ne suis pas sûr d'avoir raison (m'étant beaucoup trompé en politique dans mon existence, je peux encore le faire...et souvent! Clin d'œil) : j'avance simplement un point de vue dans une circonstance donnée et je m'efforce de l'argumenter.

 

Je ne crois pas avoir eu tout à fait "17 ans de bons et loyaux services" au PS, vu que j'ai combattu publiquement à partir de 1983 (dans la revue En Jeu, animée par Didier Motchane) le tournant "social-libéral" du gouvernement Mauroy. Mais j'ai fait l'erreur de croire que cette dérive était rectifiable de l'intérieur, et ainsi j'ai contribué à donner de la légitimité à une logique que je récusais. Sans doute as-tu réussi, quant à toi, à éviter toutes les erreurs de la vie et à poursuivre en particulier un chemin politique uniquement jalonné de vérités. Tant mieux pour toi! C'est un exploit dans le cours chaotique de nos existences simplement humaines.

 

Quant au fait que, en critiquant le nationalisme de Mélenchon, je servirais "indirectement" aujourd'hui le PS : le vieil argument, souvent utilisé par les staliniens, du type "ceux qui ne pensent pas comme nous sont nécessairement du côté du Capital" participe bien des "dérapages verbaux", que tu fais bien de vouloir éviter.

 

bien à toi

24/03/2013, 16:23 | Par alain chauvet en réponse au commentaire de Philippe Corcuff le 24/03/2013 à 15:02

"Penser en français" un autre monde, dont la France en ce monde,

tu piges pas, crétin?

24/03/2013, 17:12 | Par Philippe Corcuff en réponse au commentaire de alain chauvet le 24/03/2013 à 16:23

"Penser en français" comme un "crétin" : AC aime les portraits hagiographiques de lui-même!

24/03/2013, 17:32 | Par alain chauvet en réponse au commentaire de Philippe Corcuff le 24/03/2013 à 17:12

Penser en Corcuff

c'est tout simplement ne pas penser.

Comme tout con ou crétin à la remorque d'un monde

dont il est un notoire pseudo-criticailleur, avec son compère Onfray

et l'individualiste de service BOLO-EN-VEUX-TU-EN-VOILA 

24/03/2013, 18:13 | Par Philippe Corcuff en réponse au commentaire de alain chauvet le 24/03/2013 à 17:32

Chez AC, le narcissisme hagiographique ne semble pas avoir de limites : "penser en français" comme un "crétin", encore et encore et encore...

25/03/2013, 15:13 | Par Yvan Najiels en réponse au commentaire de Philippe Corcuff le 24/03/2013 à 17:12

Whaaa, Corcuff, sociologue de cours d'école (avec "bons mots" adéquats).

24/03/2013, 18:12 | Par St-Ethique-slam en réponse au commentaire de Philippe Corcuff le 24/03/2013 à 15:02

Philippe,

Toi qui n'aime pas les "cocardiers" prend le temps d'écouter ou de réecouter le discours du Prado de jean-luc Mélenchon avant de procéder à de tel raccourci.

bien à toi

24/03/2013, 18:17 | Par Philippe Corcuff en réponse au commentaire de St-Ethique-slam le 24/03/2013 à 18:12

Cher Claude,

 

Je ne juge pas tout ce que dit JLM comme "cocardier", et je ne considère pas tout ce que dit JLM comme négatif (et j'ai même pas mal de points d'accord avec certains discours ou parties de discours)...j'ai épinglé une série de propos "cocardiers", renforcés aujourd'hui par la déclaration faussement interprétée (à mon avis) comme "antisémite".

 

bien à toi

24/03/2013, 18:44 | Par Marc Tertre en réponse au commentaire de gpatey le 24/03/2013 à 14:41

ton idole Keny Arkana dans cette histoire??

Heureusement qu'il n'y a pas que Corcuff pour l'apprécier, Kenny Arkana. Qui donne donc l'image d'une révolte trés loin de l'imaginaire trés radical républicain de JLM. Et c'est tant mieux !

24/03/2013, 18:57 | Par Philippe Corcuff en réponse au commentaire de Marc Tertre le 24/03/2013 à 18:44

Toi aussi? Clin d'œilRigolant

24/03/2013, 22:43 | Par Marc Tertre en réponse au commentaire de Philippe Corcuff le 24/03/2013 à 18:57

Moi j'ai pas d'idoles Langue tirée Mais j'aime bien Kenny Arkana... Même si en fait je préfére Casey (c'est mon gout pour les antillais(e)s qui ressort) Mais c'est pas grave, je peux quand même "purger ma peine"

 

25/03/2013, 08:38 | Par Philippe Corcuff en réponse au commentaire de Marc Tertre le 24/03/2013 à 22:43

J'aime beaucoup Casey aussi!Clin d'œilRigolant

24/03/2013, 17:23 | Par Philippe Corcuff en réponse au commentaire de Luc Rigal le 24/03/2013 à 17:23

Largement d'accord avec les dérapages idiots sur le supposé "antisémitisme" de Jean-Luc Mélenchon! Je l'ai déjà dit plus haut.

 

Pas d'accord avec vos interprétations de "penser français" (version du Monde) et "penser en français" (version de Stéphane Alliès) :

 

- c'est "culturel" ou c'est "politique" (référence qui serait implicite à la Révolution française)? ce n'est pas tout à fait la même chose...

 

- "la position universaliste de la nation française dans les échanges internationaux, qu’elle prétend poursuivre historiquement conformément aux idéaux de sa révolution"? vous voulez parler de la politique coloniale et néocoloniale de "la nation française"? de la part pétainiste de l'histoire de "la nation française"?...il faudrait en finir avec la légende de "la France", pour saisir des choses hétéroclites et contradictoires, avec des parts d'ombre aux côtés des parts de Lumières.

 

Opposer le "penser humain" ou le "penser altermondialiste" ou le "penser de la solidarité internationale" à la finance internationale, cela nous aurait entraînés sur d'autres chemins que le "penser en français" (ou le "penser français")!

 

24/03/2013, 18:23 | Par Luc Rigal en réponse au commentaire de Philippe Corcuff le 24/03/2013 à 17:23

 

« Opposer le "penser humain" ou le "penser altermondialiste" ou le "penser de la solidarité internationale" à la finance internationale, cela nous aurait entraînés sur d'autres chemins que le "penser en français" (ou le "penser français")! »

C’est vrai, mais ne prenons pas Mélenchon pour ce qu’il n’est pas. La démocratie parlementaire est le cadre déterminatif de ses objectifs politiques et du langage qui va avec.

 

« C'est "culturel" ou c'est "politique", ce n'est pas tout à fait la même chose... »

Tant que ça ? Mais le fonctionnement de l’Europe, à propos duquel s’est énoncée « la phrase à problème » est bien sous la coupe d’une culture d’élite qui en fixe les termes. Lorsqu’on s’applique à modeler un sujet nouveau qui s’y conforme et doit pouvoir contribuer, qu’il le veuille ou non, à l’extension d’un programme social de conquête des marchés, on utilise des moyens culturels qui préexistent au politique...

 

24/03/2013, 18:25 | Par Philippe Corcuff en réponse au commentaire de Luc Rigal le 24/03/2013 à 18:23

Je comprends mieux ce que vous voulez dire. Quelques rares fois, les échanges permettent ainsi d'avancer dans la compréhension sur Mediapart! Pour ma part, je dirais plutôt "idéologie politique d'une élite" que "culturel", qui, dans le propos précédent associé à "la nation française" pouvait laisser penser à un ensemble homogène relevant des "moeurs". La Révolution française pour moi constitue seulement un élément historique symbolique fort de l'ensemble culturel composite et contradictoire de ce que l'on appelle "la nation française". Et un élément historique symbolique fort qui suscite des interprétations elles-mêmes diversifiées et parfois contradictoires.

24/03/2013, 22:26 | Par Pascal Levoyer en réponse au commentaire de Philippe Corcuff le 24/03/2013 à 18:25

L'accusation d'antisémitisme à l'encontre de Mélenchon est non seulement odieuse et imbécile, elle est aussi dangereuse. Le combat contre l'antisémitisme est une chose suffisamment sérieuse et grave pour ne pas devenir l'enjeu d'une polémique stérile, entretenue par des politiciens suffisants et avachis qui instrumentalisent sans aucun scrupule une infamie. Cette accusation est ainsi, à vrai dire, une offense à l'encontre de tous ceux qui ont encore à souffrir de l'antisémitisme et qui connaissent le prix du combat à mener. Méfions-nous de ce qui risque de nous emporter à l'hyperbole. À trop crier au loup, on finit par se désarmer face à la bête immonde.

Mélenchon "franchouillard" est sans doute plus juste, mais pas pour autant très éclairant. Ne lui demandons pas ce qui n'appartient pas à son logiciel politique. Mélenchon demeure très proche de Jaurès, il s'agit également pour lui de poursuivre et d'achever la Révolution française : "Cette admirable Révolution par qui nous sommes n'est pas finie..", écrivait Jaurès. Mélenchon en reste persuadé lorsque beaucoup d'autres préfèrent l'oublier.

 

 

25/03/2013, 00:11 | Par Dominique Bouchery en réponse au commentaire de Philippe Corcuff le 24/03/2013 à 17:23

Il me semble qu'on complique beaucoup une phrase extrêmement simple: Vous pouvez opposer si vous voulez le "penser humain" ou le "penser altermondialiste" à la finance internationale, d'ailleurs je ne dédagne pas de le faire moi-même et, si vous voulez mon avis, Jean-Luc Mélenchon aussi.  Mais ici, il n'oppose pas une pensée à une pensée, mais une langue à une langue, la langue française à la "langue de la finance internationale". Si c'est la langue française qu'il utilise comme un des volets de sa comparaison,  ce n'est pas parce que celle-ci, ou la culture française, ou tout ce que la France représente serait supérieur à autre chose, mais parce que c'est la langue dans laquelle s'exprime Pierre Moscovici. Il aurait pu utiliser la même formule au sujet par exemple d'Angela Merkel ou de Mario Draghi, et parler de la langue allemande ou de l'italienne, le sens aurait été le même. On parle beaucoup pour ne rien dire, finalement.

A moins que je me trompe, bien entendu.

24/03/2013, 23:35 | Par Grain de Sel (HV) en réponse au commentaire de Philippe Corcuff le 24/03/2013 à 12:33

"Le buzz sur "l'antisémitisme" supposé des propos de Jean-Luc Mélenchon à Bordeaux est une imbécilité comme en propage  (ou propagent ?) souvent trop vite les buzz justement. Mais les mots de Mélenchon constituent un signe de plus de ses travers nationalistes.

Je reproduit  ou (reproduis ?) ci-après le commentaire fait sous mon billet intitulé "De l'impensé nationaliste à gauche" . (auto-promo ras-le bol !)"

 Et vous êtes enseignant ? 

PS: l'orthographe, je sais m'en foutre, ce n'est pas un critère. Mais des fois, ça fait quand même peur....

24/03/2013, 13:30 | Par seth en réponse au commentaire de Crampon le 24/03/2013 à 12:43

Cool

Excellente raison de ne pas commettre la même faute que monsieur Marx. On est plus abasourdi qu'abassourdi en principe... Innocent

24/03/2013, 15:16 | Par Crampon en réponse au commentaire de seth le 24/03/2013 à 13:30

Effectivement, j'ai eu une "abscence" ! Le respect de l'orthographe est une qualité républicaine ! Clin d'œil 

24/03/2013, 16:26 | Par Dominique C en réponse au commentaire de Crampon le 24/03/2013 à 15:16

" Le respect de l'orthographe est une qualité républicaine "

Absolument pas! L'orthographe a été et reste un outil de sélection sociale, puisqu'elle a été fixée par l'Académie à une époque où tous les nobles apprenaient le grec et le latin anciens, mais le peuple ne savait ni lire ni écrire. Cela a donné des absurdités comme le "s" de la deuxième personne: "tu aimes" -> amaS

J'en passe et des meilleures!

On retrouve ça dans certaines langues latines (en espagnol, tu aimes -> "quiereS")
Eh bien, ce n'est pas avec des convictions de ce type qu'on réussira à faire avancer les idées de justice et d'égalité...

24/03/2013, 17:24 | Par seth en réponse au commentaire de Dominique C le 24/03/2013 à 16:26

L'orthographe est une question de culture. A moins que vous préfériez que l'on en ait plus, nivellement par le bas. Je fais partie de ceux qui défendent la leur et je la maîtrise autant que je peux. De plus "abasourdir" est une question de prononciation. "ss" se prononce "s" entre 2 voyelles, "s" seul se prononce "z". On prononce aba"z"ourdir. Je vous passe l'écriture phonétique.

Vous pouvez chercher où vous voulez les problèmes de votre langue, mais ils font partie de votre culture. A moins que vous ne préfériez l'orthographe des sms, qui d'ailleurs ne se justifie plus. C'est un réflexe mondialiste de premier niveau que vous avez là. Bien sûr qu'il y a des origines latines à notre langue ; pourquoi voulez-vous les nier ? Préférez-vous écrire tu "n'è pa" plutôt que tu "n'es pas" ?

 

Ceci dit, c'était une blague au départ. Clin d'œil Ne vou énervé pa !

 

 

24/03/2013, 18:28 | Par Myrelingues en réponse au commentaire de Dominique C le 24/03/2013 à 16:26

 

Pourquoi ne pas considérer l'orthographe comme un  des moyens de promotion sociale ?

Pourquoi Jules Ferry a-t-il voulu que TOUS reçoivent une instruction égale et obligatoire , sinon pour que

tous, quel que soit leur "milieu" social puissent avoir accès à la connaissance ?

Quelle importance qu'il y ait un S à la deuxième personne, de tous les groupes, qui plus est ! .... et qu'il n'y en ait pas à l'impératif  !!!

L'important c'est l'instruction, le savoir, et si possible une bonne orthographe , ce qui avec la difficulté de la grammaire française, peut

relever du prodige !

Le latin et le grec (bien que notre langue vienne de ces deux là) ne vaudront jamais la lecture, encore et toujours, pour "attraper" les bonnes tournures de phrase et une bonne orthographe.

Je parle, bien entendu, des ouvrages écrits en bon français ! Cette précision s'impose !

 

 

24/03/2013, 23:01 | Par jltrinq97 en réponse au commentaire de Myrelingues le 24/03/2013 à 18:28

Jules Ferry n'est pas le grand homme qu'on veut nous faire avaler dans nos jolis livres d'histoires (à dormir debout), allez chercher sur You tube les conférences de Henri Guillemin, vous serez déniaisé.

24/03/2013, 23:58 | Par Myrelingues en réponse au commentaire de jltrinq97 le 24/03/2013 à 23:01

 

Merci de votre délicate attention !

Je sais trés bien que Jules Ferry, certainement suppôt de quelque chose en "isme",

n'a peut-être pas la "carrure historique" que les manuels d'Histoire lui prêtent , et que j'en suis peut-être restée

au "Tour de France de deux enfants" . Mais néanmoins on ne peut nier que le coup de l'école obligatoire a été

un bien pour tout le monde, même les cancres (la preuve sarko a été président !)

Je vais faire en sorte de me déniaiser ! Vais quand même pas mourir idiote !Rigolant

25/03/2013, 02:13 | Par jltrinq97 en réponse au commentaire de Myrelingues le 24/03/2013 à 23:58

Oups, sot rit, "déniaisée" !

25/03/2013, 13:55 | Par Myrelingues en réponse au commentaire de jltrinq97 le 25/03/2013 à 02:13

 

J'aime mieux ça ! Que voulez-vous, on a ses petites coquetteries !Clin d'œil

25/03/2013, 12:32 | Par Azahar en réponse au commentaire de Dominique C le 24/03/2013 à 16:26

oh nan... moi j'aime bien le s de la 2ème personne... (Comme vous le dites, il est dans plusieurs langues latines...)

(Je suis pour l'érosion-évolution lente et naturelle des orthographes à partir du moment que nous vivons: pas pour les coups de bistouri... Je préfère les néologismes, l'inventivité via les poètes, les mélanges, les emprûnts grâce aux immigrations... : tout doux, le temps de digérer...)

Ce qui m'énerve, c'est le s de la 3ème personne... ça  oui, ça me semble absurde Bouche cousue mais revenons za nos moutons... 

24/03/2013, 14:00 | Par Hocky en réponse au commentaire de Bernard Marx le 24/03/2013 à 12:29

Soit on réagit en pavlovien à des mots entendus, soit on essaye de décrypter les intentions de l'auteur;

Dans ce deuxieme cas le doute n'est pas possible en ce qui concerne Mélenchon, mais toute la stratégie de vos adversaire est en effet de jouer sur les réflexes conditionnés du public pour créer des amalgames qui l'on va faire tourner en boucle pour finir par faire accréditer un mensonge : Mélenchon sera dorénavant pour les médias, celui qui " aura tenu des propos antisémites" et c'est rédhibitoire parce que l'opinion, à part les supporters de Mélenchon, n'ira pas faire sa propre enquête;

C'est le piège dans lequel on tombe lorsque l'on est un personnage public, il convient sans cesse d'essayer d'anticiper comment on pourra déformer vos propos our le faire dire tout autre chose que ce que vous vouliez dire, mais dans le feu d'un débat, il est quasi impossible de ne pas se faire pieger un jour ou l'autre et les communiquants de vos ennemis passent au crible vos propos pour en extraire tout ce ui pourrait être retourné contre vous.

24/03/2013, 17:25 | Par seth en réponse au commentaire de Hocky le 24/03/2013 à 14:00

L'antisémitisme permet de se dédouaner de tout, y compris de reprocher aux goys de s'élever contre l'entente des banques en matière d'affaires. Goldman-Sachs en est un magnifique exemple, et pas le seul.

Il faut parler hors-religion tant qu'il n'existe pas de fait de collusion sur des bases religieuses. Sinon, il faut le dénoncer, quelle que soit la religion. Ça vaut pour les banques du vatican et leur affairisme purpurin aussi bien que pour toutes les autres. Ce n'est pas de l'antisémitisme, c'est une constatation, n'en déplaise à prasquier.

A cela se rattache l'existence d'Israël, la politique américaine et française maintenant à l'égard de la Palestine et l'attitude de l'ONU.

24/03/2013, 18:56 | Par LaCamille en réponse au commentaire de Bernard Marx le 24/03/2013 à 12:29

Stupide ! Le "Il n'est pas juif Moscovici" témoigne seulement de la surprise d'un Mélenchon abasourdi qu'on puisse le soupçonner (car c'est c'est vraiment con) d'antisémitsme...

24/03/2013, 23:12 | Par jltrinq97 en réponse au commentaire de miha le 24/03/2013 à 12:35

Exact, et souvenons-nous et répétons le, si ce discours est antisémite, alors celui qui a commencé, c'est le mou du Bourget qui voulait (soit disant) faire la guerre à la finance internationale qui n'a pas de nom (Rothschild ça sonnait pas bien) ni d'adresse (La city était sur son agenda pour la mea culpa). "Désir" inconscient de tuer le père, Harlem ?? Y a pas de honte, c'est inconscient et c'est oedipien.

24/03/2013, 14:03 | Par Hocky en réponse au commentaire de Ellemra le 24/03/2013 à 12:39

Bien sûr que c'est n'importe quoi, mais l'honnêteté et l'objectivité n'est pas dans l'intention des adversaires de Mélenchon, leur but c'est de ferme émerger une intention tendancieuse dans ses propos pour les retourner contre lui.

Dans ce genre de combat c'est le plus pervers qui gagne.

24/03/2013, 12:44 | Par Yann Kindo

En lisant le compte rendu des déclarations de Mélenchon, je n'ai pas un instant pensé à de l'antisémitisme.
Par contre, j'ai reconnu une fois de plus dans la déclaration sur le "penser français" - comme d'autres de l'actuel Front de Gauche  "produisaient français" à une autre époque, avant que le FN n'ait plus qu'à rajouter "avec des français" -, et dans les autres tirades citées d'abord par Stéphane Alliès dans ce billet, toutes les âneries chauvinistes, nationalistes et tout particulièrement germanophobes qui polluent en permance le discours du leader du Front de Gauche (ou de Montebourg, pour rester du côté du PS qui monte au créneau).
Laissons cette idée absurde d'antisémitisme de côté, et ayons malgré tout la nausée à la lecture de cette prose patriotarde moisie.

24/03/2013, 14:14 | Par Yann Kindo en réponse au commentaire de Berty42 le 24/03/2013 à 13:20

"Mélenchon n'est pas germanophone "

=> Ich glaube auch nicht.

"Quant à la "prose patriotarde moisie", désolé, je ne suis pas chauvin pour deux sous, mais l'idée de voir s'appliquer,en France, et de manière automatique les lois américaines dans quelques années, ça, ça me donne la nausée..."
=> De l'art d'affirmer un truc et de prouver pile le contraire dans la foulée avec un commentaire.... americanophobe (= la forme de xénophobie la plus commune chez les antilibéraux. Remplaçons "américaines" par "arabe" dans la phrase, et on reconnaîtra des trucs qu'on entend souvent...)
Qu'est ce qu'on en a à foutre qu'une idée politique soit d'origine allemande, française, américaine, chinoise ou ouzbek ? Ce qui compte pour moi est de savoir si elle est favorable aux travailleurs ou pas, le reste c'est de la prose patriotarde moisie, effectivement.

24/03/2013, 14:49 | Par gpatey en réponse au commentaire de Yann Kindo le 24/03/2013 à 14:14

"chez les antilibéraux"

Donc vous êtes un libéral pur et dur!! Ça ne m'étonne pas de la part de quelqu'un qui défend les OGMs bec et ongle.

24/03/2013, 16:43 | Par Yann Kindo en réponse au commentaire de gpatey le 24/03/2013 à 14:49

""chez les antilibéraux"

Donc vous êtes un libéral pur et dur!! Ça ne m'étonne pas de la part de quelqu'un qui défend les OGMs bec et ongle"



N'importe quoi

Je suis communiste, mon combat politique ne consiste pas à choisir parmi les différentes manières de (tenter de) gérer l'économie capitaliste, avec plus ou moins d'interventionnisme étatique (libéraux contre souverainistes, si l'on veut). L'Etat peut intervenir pour financer des programmes sociaux, comme avec Chavez, mais il peut aussi intervenir pour sauver les banques en piquant pour se faire le fric dans la poche des travailleurs, comme l'ont fait Sarkozy ou Hollande à peu près sans différence aucune entre les deux. Parfois, comme l'ont montré le PC et le PS dans les années 1980 avec la sidérurgie lorraine, une nationalisation peut servir à faire le sale boulot des licenciements à la place du patronat.
Donc non, je ne suis pas "antilibéral, je ne me reconnais pas dans cette grille de lecture du monde.
Etant communiste, je suis viscéralement internationaliste, et les tirades patriotiques de Mélenchon me débectent, comme avant celles dont on parle ici, une autre cette semaine sur le fait qu'il voulait défendre son pays contre ceux qui s'en prennent à lui. Rien à foutre de son pays et de sa patrie, ça fait plus d'un siècle  qu'une fraction du mouvement ouvrier sert la soupe à la bourgeosie avec ces conneries. En 1914 déja, il y avait des sociaux-démocrates patriotes prêts à défendre leur pays contre la menace allemande....

24/03/2013, 21:06 | Par Berty42 en réponse au commentaire de Yann Kindo le 24/03/2013 à 16:43

Le communisme est une belle idée... Sauf que, à mon humble avis, l'humanité n'est pas assez mure pour cela. Pouvez-vous imposer, de force, à tout le monde une idée au prétexte que vous voulez le bien universel ?  Cette attitude a enfenter les pires dictatures de l'histoire.  Il n'y a pas d'autre choix que d'être patient : "Dieu ! que l'Histoire est lente..."

Le bonheur de l'humanité vous est-il plus cher que vos convictions ?

24/03/2013, 21:10 | Par Berty42 en réponse au commentaire de Yann Kindo le 24/03/2013 à 14:14

Alors selon vous si l'on n'accepte pas que les lois votées aux US s'appliquent de manière automatique en France on serait américanophobe ?  Les bras m'en tombent !

Je vous parle de culture française qui refuse de se faire écraser par la pauvreté de la culture américaine. I speak English, maybe not as nicely as I would like but I am reading a lot of books written by American authors. I work one hundred percent of my time in English, with German people, with American people also, even with Chinese people ! Je ne juge les gens ni par leurs origines, ni par leur culture, ni par une quelconque de leur caracteristique physique mais toujours par leurs actes. Et je refuse qu'une autre loi que celle acceptée par les electeurs français s'applique en France et si c'est une loi d'origine ou d'inspiration américaine, arabe, juive ou quoi que ce soit d'autre, peu m'importe, je l'accepterai si elle est bonne pour mon pays ET - surtout - si elle est votée par les citoyens.

Mais ingurgiter de force toute décision prise par le congrès américain au nom des lobbies, je regrette, mais c'est NON... NON !
Est-ce intolérable pour vous ?

24/03/2013, 23:20 | Par Yann Kindo en réponse au commentaire de Berty42 le 24/03/2013 à 21:10

"la pauvreté de la culture américaine"

=> Comme l'aurait dit Chirac sur un disque de Zebda : "et ce n'est pas être americanophobe que de dire cela"  ! Surpris

Quant à l'idée que les lois françaises sont l'automatique réplique de celles prises par le Congrès américain....

26/03/2013, 08:13 | Par Berty42 en réponse au commentaire de Yann Kindo le 24/03/2013 à 23:20

Renseignez-vous sur le traité de libre échange à venir entre l'UE et les USA.

26/03/2013, 08:10 | Par Berty42 en réponse au commentaire de Berty42 le 24/03/2013 à 13:20

Je viens de me rendre compte d'une grosse coquille dans ma réaction : j'ai écorché le nom de Frédéric Lordon (en Frédéric Loran). J'ai honte... Je lui présente toutes mes excuses.

24/03/2013, 13:23 | Par Serge ULESKI en réponse au commentaire de LA PARIGOTTE le 24/03/2013 à 12:47

Où ça son discours ?

24/03/2013, 14:33 | Par Serge ULESKI en réponse au commentaire de whisky le 24/03/2013 à 13:42

Merci pour cette info.

Cdlt

Serge ULESKI

24/03/2013, 15:43 | Par avellino en réponse au commentaire de Serge ULESKI le 24/03/2013 à 14:33

24/03/2013, 13:11 | Par Serge ULESKI

Baisses des salaires, petits boulots, minimum horaire dérisoire, temps partiel imposé...

           Le Monsieur Europe du PS, Moscovici, aura tout signé depuis 15 ans, tout soutenu d'une Europe qui, aujourd'hui, nous saborde tous selon le modèle allemand : mise en concurrence de toutes les mains d'oeuvre de tous les pays dans et hors zone Euro...

           Les Espagnols à 800 euros, les Portugais, les Grecs et les Roumains à 450. 

 

***

         

Quand le PS se couche devant ce qui ressemble de près ou de loin à une Puissance (argent, économie, politique, culture), c'est bien le spectre de Munich qui resurgit : un Munich culturel et social.

         Mais alors... que nous reste-t-il comme solution face à cette nouvelle trahison  ?

 

 

Pour prolonger cliquez....http://blogs.mediapart.fr/blog/serge-uleski/181112/la-revolution-copernicienne-selon-moscovici

Billet amputé par Médiapart en son temps et heure...

 

-----_______________------

Est-ce que Médiapart est dans l'obligation de relayer la calomnie ????????

24/03/2013, 12:48 | Par Jacques Bolo

Ce n'est pas de l'antisémitisme, c'est du populisme qui désigne quelqu'un à la meute. Procédé connu sur Médiapart. Le lien avec l'antisémitisme, c'est que c'était le même procédé. A l'époque, ça visait les juifs, simplement.

Le pb du populisme, c'est qu'on ouvre la boîte de Pandore. Certains peuvent effectivement viser la finance internationale comme finance internationale. Mais justement, ce sont ceux qui pensent économie (c'est à dire finance internationale quand c'est l'international en question). Comme Marx. Mais d'autres moins subtils ont besoin d'incarnation. Et là, l'association finance internationale était bien liée aux juifs par le passé. Et c'est bien une explication de l'antisémitisme de l'époque (l'autre est le barreso-maurrassisme qu'on trouve chez la bande à Finkielkraut-Camus-Millet - ça fait une convergence pénible qui se traduit dans le votes pour le FN).

C'est du niveau du "parti de l'étranger" de Chirac.

24/03/2013, 13:01 | Par Jacques Bolo en réponse au commentaire de Serge ULESKI le 24/03/2013 à 12:55

Tu reprends vraiment ce discours d'avant-guerre. Tu devrais moins lêcher le cul de Soral.

24/03/2013, 13:06 | Par Serge ULESKI en réponse au commentaire de Jacques Bolo le 24/03/2013 à 13:01

Oui ! Soral et tous les autres... Soral... mais pas seulement... des dizaines d'autres au plus près des réalités... de ceux qui s'en prennent plein la gueule et de ceux qui leur en mettent plein le cul.

***

Cette manière que tu as de nous dire que Mélenchon n'est pas antisémite mais populiste et que le populisme c'est un peu comme de l'antisémitisme et l'antisémitisme c'est aussi du populisme....

Je m'étonne que t'es pas sorti ton vocable Stal.... d'une ringardise sans nom...

 

24/03/2013, 13:20 | Par Jacques Bolo en réponse au commentaire de Serge ULESKI le 24/03/2013 à 13:06

Ce que je dis, c'est que le populisme est un mensonge d'élites qui font de la démagogie et se servent du peuple. Certains peuvent être sincères. Je ne doute d'ailleurs pas de la sincérité d'Hitler ou de certains stals sur le fond. Mais sur la forme, c'est de l'instrumentalisation du peuple pour être calife à la place du calife.

Et sur le contenu, l'anti-intellectualisme correspond à l'incapacité de la discussion contradictoire et d'accepter les réfutations par les observations. On joue sur les sentiments de la foule. Et ça produit des catastrophes.

24/03/2013, 13:54 | Par Barachois en réponse au commentaire de Jacques Bolo le 24/03/2013 à 13:20

Je commence à piger qui c'est ce Bolo avec qui j'ai récemment échangé à propos de laïcité. Et pourquoi je ne pouvais, ce faisant, que perdre mon temps !

24/03/2013, 14:22 | Par Jacques Bolo en réponse au commentaire de Barachois le 24/03/2013 à 13:54

Merci de la confirmation de l'incapacité à supporter la contradiction.

CQFD.

24/03/2013, 17:20 | Par Barachois en réponse au commentaire de Jacques Bolo le 24/03/2013 à 14:22

Si la contradiction consiste à dire " Vous avez tort " sans argumenter, et sans même tenir compte de la question posée, alors vous avez raison : je ne supporte pas la contradiction, et c'est démontré. Maintenant basta, je vois bien qu'il vous faudra le dernier mot : je vous l'abandonne volontiers !

24/03/2013, 17:39 | Par Jacques Bolo en réponse au commentaire de Barachois le 24/03/2013 à 17:20

MDR!

26/03/2013, 05:58 | Par Bernard BIGENWALD en réponse au commentaire de Barachois le 24/03/2013 à 17:20

On s'enfonce là ! Voyez du coté de l'industrie pétrolière pour être encore plus efficace !

24/03/2013, 17:36 | Par Serge ULESKI en réponse au commentaire de Jacques Bolo le 24/03/2013 à 13:01

Mais... il n'y a que toi aujourd'hui pour penser que Mélenchon c'est du populisme : toi, les médias et le PS. Aussi, cela devrait te mettre la puce à l'oreille.

Et puis dire que Mélenchon c'est du populisme, c'est à la portée de n'importe qui.

Mais alors... c'est quoi et c'est qui ces gens qui pensent comme n'importe qui ?

Tu n'as pas à reprendre à ton compte une dénonciation (de catégories " antisémitisme et populisme") qui, aujourd'hui,  ne sert qu'un projet sans honneur, sans courage et sans justice. Quant à se la jouer "au-dessus de la mêlée" c'est de l'orgueil mal placé de trous du cul qui se rangent finalement du côté de ceux qui cognent.

Quand on est un homme de bonne foi et de bonne volonté... il y a aujourd'hui autre chose à faire à propos de Mélenchon que d'associer son nom au populisme et à l'antisémitisme par le détour de ce même populisme.

 

Dire que Moscovici en tant que patron de Bercy nous vendra tous (nous, la démocratie et nos acquis sociaux) au moins-offrant et au plus fort, à savoir l'Allemagne en ce qui concerne l'Europe, c'est dire ce qui est.

 

***

Quant à Corcuff*, ce tocard qui a le culot d’écrire « je ne dirais pas que Mélenchon c’est du FN …. »

On appréciera le conditionnel… parce que dans d'autres circonstances peut-être que....

 

Dis Corcuff, même ça, tu l'as toujours pas compris ?.....................Le FN, rénové ou pas,  nous renverra toujours  au pétainisme, au colonialisme, à l’intégrisme catholique, à l’anti-parlementarisme, au nationalisme discriminatoire, au fascisme, au monarchisme revanchard, à l'ultra-libéralisme économique, à l'homophobie, à l'anti-syndicalisme, à l’antisémitisme et au racisme, sans oublier les vieilles lunes du racialisme et de l’eugénisme social.

Mais alors... qu’est-ce que  Mélenchon  a en commun avec ce FN ?

 

_______________

* A propos de Corcuff.... le problème c'est Médiapart et non Corcuff (il aurait tort de se gêner !). Un Médiapart qui s'évertue à nous dire que "Corcuff c'est important !" alors que ça ne l'est pas ; du moins, pas plus que la moyenne de ce qui peut nous être donné à lire ici et là, sinon.... moins encore quand on sait que Corcuff c'est le plus souvent... illisible, hors de propos et hors sujet. De plus, ça veut avoir l'air de quelque chose mais ça n'a l'air de rien.

Aussi, combien de temps encore Corcuff occupera-t-il la UNE du Club alors que rien ne le justifie ?

Parce que si jamais vous vous décidez à nous le mettre en veilleuse, vous pouvez être assurés qu'on lui foutra une paix royale mais vraiment royale. Vous n'en avez même pas idée... à quel point on lui foutra la paix !

 

24/03/2013, 19:40 | Par jeremiechayet en réponse au commentaire de Serge ULESKI le 24/03/2013 à 17:36

Merci Serge.

Les partageux

24/03/2013, 22:08 | Par Serge ULESKI en réponse au commentaire de jeremiechayet le 24/03/2013 à 19:40

Tout le plaisir est pour moi

24/03/2013, 16:12 | Par seth en réponse au commentaire de Jacques Bolo le 24/03/2013 à 12:48

Qu'est ce pour vous que le populisme ?

24/03/2013, 16:29 | Par XipeTotec en réponse au commentaire de seth le 24/03/2013 à 16:12

Un discours qui tranche avec la réalité de l'engagement politique ?

24/03/2013, 20:23 | Par seth en réponse au commentaire de XipeTotec le 24/03/2013 à 16:29

Le populisme à la base n'est pas un dicours. On meurt des éléments dicursifs mais vides de sens.

24/03/2013, 17:41 | Par Jacques Bolo en réponse au commentaire de seth le 24/03/2013 à 16:12

Voir plus haut (24/03/2013, 12:4 & 24/03/2013, 13:20). Je suis très clair.

Et certains semblent se sentir visés.

24/03/2013, 20:24 | Par seth en réponse au commentaire de trullard le 24/03/2013 à 12:53

+1

24/03/2013, 13:05 | Par Jacques Bolo en réponse au commentaire de LA PARIGOTTE le 24/03/2013 à 12:54

Il suffit de lire Médiapart pour s'inquiéter du niveau français. Mais c'est vrai, c'est pas mieux ailleurs. Les cons sont partout des cons.

24/03/2013, 13:47 | Par whisky en réponse au commentaire de Jacques Bolo le 24/03/2013 à 13:05

Entre le con populaire et le con d'érudit, la faute est dans le camp de l'intellectuel, parceque lui a plus de moyens pour changer de registre et d'aider le premier, si il ne le fait pas il reste un con au carré ou un con-formiste si il est en plus dans le système éducatif.

 

24/03/2013, 14:24 | Par Jacques Bolo en réponse au commentaire de whisky le 24/03/2013 à 13:47

On est d'accord. C'est pour cette raison que le con érudit populiste qui court après les cons populaires a tort.

24/03/2013, 17:19 | Par alain chauvet en réponse au commentaire de Jacques Bolo le 24/03/2013 à 13:05

"Les cons sont partout des cons". Surtout quand l'un de leurs meilleurs représentants, l'orgasmique individualiste BOLO, l'ouvre pour viber et chier de tous ses mots et maléfices contre-émancipateur, à l'unisson de Corcuffiente, le libéral-libertaire du jouir et de l'obéir.

24/03/2013, 17:36 | Par Jacques Bolo en réponse au commentaire de alain chauvet le 24/03/2013 à 17:19

Attaque ad personam dans la tradition stal. Le gatisme a frappé.

24/03/2013, 18:16 | Par alain chauvet en réponse au commentaire de Jacques Bolo le 24/03/2013 à 17:36

BOLO, un jeunot sans jeunesse de pensée, aux dires rétrogrades et crades, dans la tradition individualiste-réac agité du manche.

24/03/2013, 22:36 | Par Jacques Bolo en réponse au commentaire de alain chauvet le 24/03/2013 à 18:16

Toujours le discours stal caricaturalement anti-individuel. Vous croyez parler de quelque chose, mais vous répétez simplement une doxa dépassée, qui a fait des victimes et discrédité définitivement le mouvement communiste. C'est trop tard. La page est tournée. Pour toujours. Mais je conçois que ce soit difficile de se recycler. Il vaudrait mieux vous taire définitivement. Ca pourrait nuire aux jeunes qui vous croirait.

PS. Je ne suis malheureusement pas jeune, vieux con. Je dois donc en conclure que je suis resté jeune d'esprit.

25/03/2013, 01:52 | Par alain chauvet en réponse au commentaire de Jacques Bolo le 24/03/2013 à 22:36

Si la page était tournée comme BOLO le fantasme, il ne serait pas là à vouloir charger la mule.

C'est une pauvre petite chose que cet individualiste issu du couplage démocratique d'un libertaire du jouir (jouir sans entrave de tout et de n'importe quoi) et d'un libéral de l'obéir (obéir sans restriction aux lois structurelles du marché). 

25/03/2013, 02:47 | Par Jacques Bolo en réponse au commentaire de alain chauvet le 25/03/2013 à 01:52

Toujours le catéchisme qui s'adresse à d'autres qu'à moi. Ce que je dis, c'est que la gauche stal a échoué sur la question de l'individu. Et ça c'est définitif. Si certains répètent la rengaine, c'est qu'ils sont incapables d'avoir la théorie de leur pratique qui est beaucoup plus individuelle qu'ils le disent et qui correspond à l'augmentation du niveau culturel - sauf sur ce point donc. (J'ai parlé de cette question dans "Lévi-Strauss : Race et histoire" où je considère que la solution concerne la question de l'appropritation).

NB. La critique des jouisseurs et celle de la soumission aux lois structurelles sont deux banalités philosophiques (Bourdieu reprenait d'ailleurs la seconde). Cela ne concerne pas ma conception sur l'appropriation.

25/03/2013, 10:40 | Par alain chauvet en réponse au commentaire de Jacques Bolo le 25/03/2013 à 02:47

Mais vous êtes, BOLO, issu de "deux banalités philosophiques" (du jouir et de l'obéir). 

Quant à traiter de l'individu (qui n'existe pas en dehors du groupe et du monde qui toujours le précède), pourquoi l'individualisme et pas la problématique du sujet ?

25/03/2013, 22:22 | Par Jacques Bolo en réponse au commentaire de alain chauvet le 25/03/2013 à 10:40

Parce que c'est mon choix. Je n'ai pas à me soumettre à vos préférences lexicales. Et ça donnerait "subjectivisme" qui n'a pas le même sens.

24/03/2013, 13:00 | Par Arpège

Heu... pour l'instant j'ai plutôt l'impression que c'est buzz dans un dé à coudre...

Pas vu beaucoup cette "info" ailleurs que sur Mediapart, 20minutes et Yahoo...

C'est buzz sur Twitter peut-être (et encore...) mais qui lit Twitter ? Les journalistes en cercle fermé, comme d'hab...

Donc Stéphane Alliès, outre qu'il fait des fotes d'ortograff que c'est grave (heureusement qu'il y a les abonnés pour les corrections), lance son petit buzz sans avoir l'air d'y toucher...

24/03/2013, 13:11 | Par jk63

Mélenchon n'est évidemment pas antisémite mais il n'a pas de troupes , il n'a que les médias et il a besoin de buzz pour exister. Il est condammné à l'outrance. Même ses pseudo alliés communistes se démarquent de lui en permanence.

Triste, cette cavale politique à la Grillo.

24/03/2013, 20:25 | Par seth en réponse au commentaire de Tom Joad le 24/03/2013 à 13:23

Appeler un chat un chat, malgré ce qu'en dit prasquier.

25/03/2013, 00:12 | Par Myrelingues en réponse au commentaire de seth le 24/03/2013 à 20:25

 +++

 Et pour certains, lire ou relire "Reflexion sur la question juive" (Sartre, pour ceux qui l'auraient oublié)

n'est peut-être pas totalement inutile.

 

24/03/2013, 20:47 | Par Bernard BIGENWALD en réponse au commentaire de Tom Joad le 24/03/2013 à 13:23

Bien dit !

25/03/2013, 00:16 | Par Myrelingues en réponse au commentaire de Serge ULESKI le 24/03/2013 à 13:18

 et le 6ème cas ? "juif avant d'être juif" Surpris .... ?

 au point de ridicule où en arrivent quelques uns , pourquoi pas ?

24/03/2013, 13:19 | Par Yves Ladeuille

Ah bon ! J'en apprends, des choses! Assimiler les juifs à la finance internationale, ça ne me serait jamais venu à l'idée, mais puisque Mélenchon lui-même en parle, ça doit être vrai, non ?

Je sens que si je vais plus loin, je vais être moi-même accusé d'antisémitisme. J'en reste donc là, na!

24/03/2013, 22:02 | Par Pierre Ch en réponse au commentaire de seth le 24/03/2013 à 13:48

 

à Seth, juste pour info,

dans mon petit village où il y a 452 inscrits,
285 abstentions, 167 votants (desquels il convient de retirer 28 blancs ou nuls) et donc 139 suffrages exprimés.
Score final : 75 pour l'ump et 64 pour le fn. Encore un triomphe de la démocratie.

Pierre Chataigné

 

 

(1) 5 blancs + 5 nuls + 18 enveloppes vides

24/03/2013, 15:39 | Par Crampon en réponse au commentaire de yves marie le berre le 24/03/2013 à 13:33

Le PS n'avait guère le choix : difficile en effet de prétendre que Moscovici est victime de pédophilie de la part de Mélenchon pour s'en débarrasser ! 

Restait une éventuelle phobie des chauves... accusation pas très porteuse,  ...ou anti-sémite (ce qui tombait bien puisqu'il paraîtrait que Moscovici n'est pas que chauve et nul).  

24/03/2013, 13:36 | Par 2placesassises

Il faut mettre un peu de logique dans ce monde confus:

1) La finance internationale a dans son sein des non-Juifs

2) Il y a des Juifs qui ne sont pas dans la finance internationale

DONC IL EST FAUX (pas discutable, mais FAUX) de dire que comme Moscovici est Juif, s'en prendre à lui sur le sujet des accords de finance internationale, c'est qu'on est antisémite.

24/03/2013, 13:46 | Par verticalWar

ou va se nicher l'accusation d'antisémitisme !!!

24/03/2013, 15:41 | Par Crampon en réponse au commentaire de verticalWar le 24/03/2013 à 13:46

...dans la mauvaise foi, le viatique de tous les politiciens (et des religieux). 

24/03/2013, 19:08 | Par lairderien en réponse au commentaire de Crampon le 24/03/2013 à 15:41

Politiciens et religieux, bof c'est très semblable au fond, seuls quelques uns sont sincères, la majorité vend sa salade.

24/03/2013, 19:55 | Par 2placesassises en réponse au commentaire de RienNeVaPlus le 24/03/2013 à 14:17

Très juste, car cette assimilation suppose en effet qu'il n'est pas possible pour un juif de s'opposer à la finance internationale. La position du porte parole du PS est honteuse, inadmissible, diffamatoire.

(Au fait, Marx était-il catholique romain ?)

 

24/03/2013, 20:29 | Par seth en réponse au commentaire de RienNeVaPlus le 24/03/2013 à 14:17

Facile à dire, surtout en majuscules.

24/03/2013, 23:18 | Par jltrinq97 en réponse au commentaire de Agnès GOUINGUENET le 24/03/2013 à 14:22

Attendez, le plus beau, c'est quand même en remontant un peu la généalogie des Le Pen mais chut.

24/03/2013, 14:36 | Par Guy

A écouter ce jour les propos de Nadine Morano quant à son prince et ceux de Mélenchon à l'endroit ministériel et l'accusation buzz d'antisémitisme, il est clair que c'est le mois de mars et que les esprits s'échauffent...

 

Sinon, personnellement, un propos a retenu mon attention. Il est en exergue à l'encre rouge dans la mise en page d'un article du JDD sur François Hollande et sa situation délicate auprès de l'opinion. La journaliste cite un des amis présidentiel. Il dit quant à nous tou-te-s, les citoyen-ne-s de ce pays : "Quand les enfants ont des soucis, il faut que leur papa leur parle".

Je ne sais pas vous, mais pour moi, que des gens de gauche, alors qu'ils sont au pouvoir, en arrivent à envisager la population en termes d'enfant qui a besoin d'une mâle parole pour la rassurer, veut dire qu'ils ont totalement perdu le sens de l'émancipation pour épouser celui de droite, voire du religieux, qui conduit.

Bref, entre l'hystérie de la mise en examen et les mélenchoneries doublées d'un buzz dégoutant, l'heure est grave.

Mais peut-être est-ce fait pour voir jeudi soir l'homme présidentiel en sa tornade blanche venir nettoyer les écuries... Quoique de ce peut-ête, je n'en suis pas sûr, même pas du tout.

24/03/2013, 18:50 | Par Myrelingues en réponse au commentaire de Guy le 24/03/2013 à 14:36

 Bof ! c 'est juste un peu de paternalisme ....pas de quoi fouetter un chat !

Plus intéressée par ce qu'il va nous dire jeudi que par les commentaires de son entourage et ceux du  JDD,

ouvrage de référence s'il en est !Incertain

24/03/2013, 14:35 | Par Belange

Sur LCP-

 Discours offensif du leader du Parti de gauche !

En conclusion du congrès du Parti de gauche à Bordeaux, le leader du parti a vivement critiqué le gouvernement et récusé les accusations d’antisémitisme après ses propos rapportés sur Pierre Moscovici qui ne "penserait pas français". Voir le discours en vidéo:

http://www.lcp.fr/videos/reportages/146492-discours-de-jean-luc-melenchon-a-bordeaux

24/03/2013, 14:38 | Par Danielle Jaeggi

Oubliez un instant vos préférences politiques ! Un homme  avec un nom "bien français" qui dit d'un autre, dont le nom sonne étranger et qui a fait des études, qu'il ne pense pas en français vous trouvez ça bien ?

Moi j'entends une allusion à  intelligence+finance+cosmopolitisme, allusion bien connue, et je trouve cela insupportable!

24/03/2013, 15:47 | Par Crampon en réponse au commentaire de Tom Joad le 24/03/2013 à 14:41

Y aurait-il des noms à consonnance incriticable ? 

Vivement que l'on s'appelle tous Martin pour que l'on ait la pleine liberté de s'engueuler sans retenue ! 

24/03/2013, 19:14 | Par lairderien en réponse au commentaire de Crampon le 24/03/2013 à 15:47

Ah non, pas d'accord ! Vous savez bien que ce sont les ânes qui s'appelent Martin selon la vox populi, voyons !

Rigolant

24/03/2013, 18:27 | Par jackyel en réponse au commentaire de Tom Joad le 24/03/2013 à 14:41

J'ai lu ,je crois sur wikipedia:" Melenchon  né au sein d'une famille juive......"Alors??

24/03/2013, 18:53 | Par Myrelingues en réponse au commentaire de jackyel le 24/03/2013 à 18:27

 

Comme le p'tit Jésus !

24/03/2013, 14:39 | Par Turgot

Le fascisto-communisme a encore frappé ! Mélenchon est dans la lignée de Doriot !

Au choix: le capitalisme est juif, c'est pour ça qu'on le hait

ou:

les juifs sont capitalistes, c'est pour ça qu'on les hait.

24/03/2013, 15:48 | Par Crampon en réponse au commentaire de Turgot le 24/03/2013 à 14:39

Relisez, ou plutôt lisez depuis le début, ça vous évitera d'arriver comme un cheveu sur la soupe.

24/03/2013, 14:39 | Par Turgot

Ne pas oublier que le parti nazi a été anticapitaliste avant d'être antisémite.

24/03/2013, 17:12 | Par Tom Joad en réponse au commentaire de [email protected] le 24/03/2013 à 16:47

«ce qu'on reprochait le plus aux Juifs, figurez-vous, c'était d'être Juifs»: quand on dit ça on ne dit rien: ça s'appelle un idealisme tautologique un brin tire par les couettes. Desole, pas le temps de recopier des passages de lecture ou de rediger un billet sur un sujet d'histoire qui n'a rien de tres brulant: http://fr.wikipedia.org/wiki/Jud%C3%A9o-bolchevisme

24/03/2013, 21:11 | Par Tom Joad en réponse au commentaire de [email protected] le 24/03/2013 à 20:36

Avec vous l'histoire c'est pas bien complique. Pour detester un peuple, il faut avoir des prejuges solides sur lui, croire qu'il est voleur, menteur, parasite, dangereux pour la societe etc... et creer toute une mythologie censee definir son essence. Niveau analyse, vous en êtes reste bloque maternel.

24/03/2013, 21:13 | Par [email protected] en réponse au commentaire de Tom Joad le 24/03/2013 à 21:11

Je doute que Moscovici "ne pense pas français", mais je n'ai aucun doute sur votre capacité à tenir des propos inintelligibles.

 

Finalement il vaut peut-être mieux que vous continuiez à vous abstenir d'écrire le moindre billet.

24/03/2013, 20:39 | Par [email protected] en réponse au commentaire de alain chauvet le 24/03/2013 à 18:26

L'aimable Chauvet tombe dans la flagornerie, mais Melchior y est totalement insensible.Le flagorneur en sera pour ses frais.

 

Araignée du soir, espoir !

 

Gypsie  -  intérim de Melchior

24/03/2013, 20:52 | Par [email protected] en réponse au commentaire de Hocky le 24/03/2013 à 14:40

Moi aussi j'ignore quelles sont les croyances religieuses de Mosco*.  Je trouve simplement bizarre qu'un orateur d'un parti qui se veut de gauche par excellence vienne nous dire: "social-démocrate pas Vranzzais !

 

* Fils d'un sociologue éminent d'origine juive roumaine, ses quatre grands-parents étaient étrangers. Quelles horreurs va-t-on bientôt nous sortir sur Najat Vallat-Belkacem, dont les quatre grands parents étaient, sauf erreur, Marocains ? Elle est du même gouvernement, elle en est solidaire. Est-elle, elle aussi, une saloparde qui ne pense pas français ?

 

Ne vous y trompez pas, chaque heure qui passe sans rectifier le tir conduit le PG un peu plus dans l'impasse.  Marchais a commencé comme ça avec "l'anarchiste allemand" puis le bulldozer de Montigny, et voyez où cela a mené un grand parti, désormais petit par la taille quoique grand par la douceur.

24/03/2013, 22:52 | Par Hocky en réponse au commentaire de [email protected] le 24/03/2013 à 20:52

Vous croyez que Mélenchon est nationaliste en faisaint allusion aux " Français" au sens agressif vis à vis des extra territoriaux  ?

Il est si difficile d'imaginer qu'il faisait allusion à la collectivité d'individus qui vivent sur un territoire qui se trouve être la France et qui pour espérer vivre en paix et harmonie doivent construire une société ?

27/03/2013, 22:24 | Par [email protected] en réponse au commentaire de Hocky le 24/03/2013 à 22:52

Je crois que votre Mélenchon n'a pas dû bien regarder le film Les douze salopards, tout bonnement. Il se serait épargné bien du tintouin en le visionnant d'abord, ce qui lui aurait évité d'approuver une sottise. 

 

Moscovici pense français, je suppose. Ses origines étrangères (quatre grands-parents pas de la souche, de son propre aveu), entre nous ça n'est pas rédhibitoire, hein !.

 

Je ne crois pas que Mélenchon se définisse comme nationaliste, pour le moment. Mais, comme disait un autre ambitieux: "Paris vaut bien une messe". Il faut donc s'attendre à tout. Comme disait ma grand-mère: "on a vu neiger par temps couvert".

24/03/2013, 15:03 | Par XipeTotec en réponse au commentaire de Tom Joad le 24/03/2013 à 14:53

Il est tout à fait possible d'avoir un discours politique radical ou même une expertise à contre-courant, comme celles de Jacques Sapir, bête noire du Front de gauche, sans céder à l'attaque personnelle. L'attaque personnelle, au niveau politique, est le signe d'un malaise.

 

24/03/2013, 15:41 | Par Grain de Sel (HV) en réponse au commentaire de Tom Joad le 24/03/2013 à 14:53

Je ne défends aucunement la politique menée par le gouvernement et j'ajoute que j'ai moi-même voté FdG au 1er tour, mais je ne vois pas en quoi ça ne permettrait pas de détester la phrase de Delapierre et de le dire. Bien au contraire, même !

24/03/2013, 23:55 | Par Shakana en réponse au commentaire de Grain de Sel (HV) le 24/03/2013 à 15:41

24/03/2013, 23:57 | Par Shakana en réponse au commentaire de Grain de Sel (HV) le 24/03/2013 à 15:41

Embarrassé

25/03/2013, 00:22 | Par Bernard BIGENWALD en réponse au commentaire de Tom Joad le 24/03/2013 à 14:53

Ce serait donc une vengeance préventive, en quelque sorte ?  Comique comme argument !

24/03/2013, 16:09 | Par Serge ULESKI en réponse au commentaire de Rodolphe P. le 24/03/2013 à 15:11

Et voilà que la bien-pensance ( qui est le moins-pensant) rapplique en larbin d'un fascisme-langagier " être réaliste et raisonnable" qui a pour sanction deux vocables imparables : populiste et antisémite.

 

 

24/03/2013, 16:13 | Par Rodolphe P. en réponse au commentaire de Serge ULESKI le 24/03/2013 à 16:09

Je ne vous comprends pas, désolé

24/03/2013, 17:11 | Par Serge ULESKI en réponse au commentaire de Rodolphe P. le 24/03/2013 à 16:13

"la bien-pensance" GDS.... (elle n'a rien contre mélenchon mais vraiment... ce qu'il a dit c'est pas acceptable !) soutien (ou larbin) du fascisme langagier suivant : "Soyez raisonnsables et réalistes"... qui a pour sanction à l'endroit de ses détracteurs ( ceux qui ne veulent pas baisser leur froc devant la liquidation des acquis sociaux puisque c'est là le sens de ce "soyez raisonnables et...."), deux vocables du bannissement : populisme et puis... mais ça on ne nous l'avait pas encore servi (en relation avec le fait de ne pas vouloir céder)contre le refus de baisser son froc : antisémitisme...

 

Pour prolonger cliquez fascisme langagier

24/03/2013, 19:11 | Par Rodolphe P. en réponse au commentaire de Serge ULESKI le 24/03/2013 à 17:11

merci!

24/03/2013, 23:48 | Par Shakana en réponse au commentaire de Grain de Sel (HV) le 24/03/2013 à 14:49

François Delapierre: "«Dans ces 17 salopards, il y a un Français, il a un nom, il a une adresse, il s'appelle Pierre Moscovici et il est membre du Parti socialiste !»

« Mon véritable adversaire n’a pas de nom, pas de visage, pas de parti, il ne présentera jamais sa candidature et pourtant il gouverne. Cet adversaire, c’est le monde de la finance »

La réflexion de Delapierre renvoie à cette citation dont votre inculture politique excuse la méconnaissance.

24/03/2013, 14:53 | Par Belange

LCP -JL Mélenchon récuse les accusations d’antisémitisme

Revenant sur la polémique suite à des propos rapportés par des journalistes sur Pierre Moscovici qui ne penserait pas en français, le leader du parti de gauche s’explique et affirme ( sur l’attitude des dirigeants français face Chypre) "l’attitude des dirigeants français n’a pas été une attitude française.""Je dénonce l’instrumentalisation de l’antisémitisme dans une discussion politique"  Extrait du discours:

http://www.lcp.fr/videos/reportages/146493-jl-melenchon-recuse-les-accusations-d-antisemitisme

 

24/03/2013, 15:00 | Par Leséparges

JL Mélenchon n'a pas traité P.Moscovici de "juif apatride" .

Mais il l'a traité de salopard .

Désolé mais ça ne passe pas .

Il y a des limites .

http://gauche.blog.lemonde.fr/2013/03/23/le-parti-de-gauche-reste-lecurie-de-melenchon/

http://www.lemonde.fr/politique/article/2013/03/24/le-derapage-de-melenchon-sur-moscovici_1853400_823448.html

24/03/2013, 15:06 | Par Belange en réponse au commentaire de Leséparges le 24/03/2013 à 15:00

LCP -JL Mélenchon récuse les accusations d’antisémitisme

Revenant sur la polémique suite à des propos rapportés par des journalistes sur Pierre Moscovici qui ne penserait pas en français, le leader du parti de gauche s’explique et affirme ( sur l’attitude des dirigeants français face Chypre) "l’attitude des dirigeants français n’a pas été une attitude française.""Je dénonce l’instrumentalisation de l’antisémitisme dans une discussion politique"  Extrait du discours:

http://www.lcp.fr/videos/reportages/146493-jl-melenchon-recuse-les-accusations-d-antisemitisme

24/03/2013, 15:53 | Par Serge ULESKI en réponse au commentaire de Belange le 24/03/2013 à 15:06

Merci pour cette vidéo

24/03/2013, 18:31 | Par Leséparges en réponse au commentaire de Serge ULESKI le 24/03/2013 à 15:53

L'a t' il traité oui ou non de salopard ?

24/03/2013, 19:28 | Par lairderien en réponse au commentaire de Leséparges le 24/03/2013 à 18:31

NON, lisez le texte de l'article sous lequel vous commentez, avant de poser une question inutile. C'est Delapierre qui a parlé des 17 salopards de Bruxelles et Mélenchon a rebondi sur le discours de Delapierre.

 

24/03/2013, 22:23 | Par Serge ULESKI en réponse au commentaire de Leséparges le 24/03/2013 à 18:31

Il l'aurait traité de salopard ?

Le rêve !

24/03/2013, 15:11 | Par Sylvain Lovefab

Mediapart dans son exercice préféré: dire que les autres médias sont nuls et créent le buzz. Ok, ca va, on a compris: les génies d'ici et les crétins d'ailleurs...

Ce n'est juste pas à la hauteur de l'évènement que constitue le positionnement rouge-brun désormais assumé du PG et Mélenchon. Tout le prouve: le FN comme référence dans "la course de vitesse" politique à mener, l'hystérie xénophobe anti-allemande décomplexée, l'insulte ("salopards") comme fondement du discours et ce morceau de bravoure sur Moscovici, qui ne peut pas être compris autrement que comme de l'antisémitisme. Sur ce dernier point, c'est du le Pen dans le texte. Désormais, quel que soit le mot dit, JLM sort son revolver et tire à vue.

Le positionnement de Mediapart est donc minable: un billet de blog en forme de coup de patte aux confrères forcément débiles, alors que ce qui se profile mérite du journalisme. Au travail!

24/03/2013, 15:18 | Par GreG en réponse au commentaire de Sylvain Lovefab le 24/03/2013 à 15:11

Mediapart dans son exercice préféré: dire que les autres médias sont nuls et créent le buzz. Ok, ca va, on a compris: les génies d'ici et les crétins d'ailleurs... <= Moi j'arrive avec mes idées préconçues et je ponds des grosses conneries qui sont le contraire de l'article et ça ne me gène pas. Il me semble bien que Stéphane Alliès explique que justement l'ensemble des journalistes n'y a rien vu de mal et qu'ils ne sont que 3 ou 4 (Aphatie, Quatremer, Bouvet...) à avoir fait monter le buzz.

Bon après je reconnais que lire, analyser, prendre du recul, réfléchir... Ce n'est pas donné à tout le monde. C'est certainement ce qui doit différencier un crétin d'un génie, non ? La flemme intellectuelle...

24/03/2013, 22:26 | Par Turgot en réponse au commentaire de Sylvain Lovefab le 24/03/2013 à 15:11

+1 !

24/03/2013, 15:14 | Par BobLobLaw

incroyable comme histoire Surpris

24/03/2013, 15:18 | Par Rodolphe P. en réponse au commentaire de BobLobLaw le 24/03/2013 à 15:14

entièrement d'accord, mais comme vous le constatez ça permet de réveiller le parti solférinien assoupi dans son confort.

24/03/2013, 16:22 | Par BobLobLaw en réponse au commentaire de Rodolphe P. le 24/03/2013 à 15:18

bof mieux vaut les laisser assoupi la ils vont nous faire de nouvelles conneries si vous les agitez trop

24/03/2013, 16:34 | Par Rodolphe P. en réponse au commentaire de BobLobLaw le 24/03/2013 à 16:22

C'est vrai, c'est un risque !

24/03/2013, 15:48 | Par kirios1

je n'aime pas Mélanchon , sa suffisance , son dédain , me déplaisent profondément, MAIS il dit beaucoup de vérités et , en l'occurence , j'adhère à son jugement sur la démarche politique de Moscovici .(d'ailleurs ce n'est qu'un constat-

sa démarche  n'est pas nationale française , elle est européenne. il ne s'en cache pas il la proclamait avant les présidentielles, depuis qu'il est ministre , chacune de ses interventions va toujours dans le même sens celle de la finance internationale détournée  par l'argument européen .

maintenant en ce qui concerne les rapports  avec Israel , j'ai l'impression que les présidents de la république - celui ci comme son prédécesseur - vont très souvent faire acte d'allégeance au crif  (quand ils sont candidats  et quand ils sont élus)

24/03/2013, 15:50 | Par Rodolphe P. en réponse au commentaire de kirios1 le 24/03/2013 à 15:48

MélEnchon

24/03/2013, 18:46 | Par kirios1 en réponse au commentaire de Rodolphe P. le 24/03/2013 à 15:50

désolé!

24/03/2013, 22:28 | Par Turgot en réponse au commentaire de Rodolphe P. le 24/03/2013 à 15:50

En fait, les gens qui écrivent "Mélanchon" pensent à "Méchancon", le surnom qu'on lui avait donné sous Rocard. Mais aujourd'hui, ce serait plutôt "Trèsméchantsupercon"...

24/03/2013, 16:25 | Par whisky en réponse au commentaire de kirios1 le 24/03/2013 à 15:48

Un conseil, ne l'écoutez pas, lisez, faite le tour ici et là, puis revenez sur son blog et ses discours, vous verrez que ça passe mieux et u cet aspect rugueux est ouvent diriger notre la bêtise insondable et crasse des chiens de garde qui essayent de le faire aboyer.

J'étais comme vous au début, et certains "je" et "moi je", m'embête encore, mais une fois que l'analyse est partagée on peu discuter sur les idées  et là dans les forces politiques, le FdG représente (avec d'autres) le courant qui veux sortir du "cadre" et parle de thèses qui nous concernent réellement., en redonnant à la politique le pouvoir ont elle n'aurait jamais due se dessaisir.

A un moment il faut sortir de la propagande, quand 96% du montant de l'économie est de la finance de casino et 4% concerne l'économie réelle c'est à dire nous, pendant que dans le même temps la planète court au désastre et vers les effets de seuils que nul n'est capable de prédire.

24/03/2013, 20:41 | Par kirios1 en réponse au commentaire de whisky le 24/03/2013 à 16:25

ce qui est important , c'est d"informer le citoyen  pour qu'il puisse  être en résponsabilité , -et sincèrement , je pense  que Mélenchon y participe activement -

 le citoyen conscient devra imposer un nouveau système ou la Démocratie reprendra ses droits.

pour moi la Démocratie, c'est le contrôle permanent de l'élu , quel que soit son rang  : aujourd'hui  le président de la république  partage le pouvoir avec les partis politiques .  ou   cela cesse , ou , nous les touts petits , nous allons le payer encore plus cher

http://www.mediapart.fr/journal/economie/210313/fiscalite-les-fermiers-generaux-contre-la-nuit-du-4-aout

 

24/03/2013, 16:04 | Par avellino

 

Sérieux , moi je croyais Moscovici était un nom corse ...

 

24/03/2013, 16:58 | Par [email protected] en réponse au commentaire de avellino le 24/03/2013 à 16:04

Pierre Moscovici est le fils de Serge Moscovici, un sociologue bien connu, d'origine juive roumaine. Il est d'origine étrangère, comme Valls, comme Najat-Belkacem et comme (en partie) Touraine. Liste non exhaustive. En disant qu'il ne pense pas français, l'orateur du PG a dû se tromper de Front. Une fois, ça va...

24/03/2013, 19:40 | Par XipeTotec en réponse au commentaire de [email protected] le 24/03/2013 à 16:58

Maurice Papon, ou d'autres, n'avaient vraisemblablement pas d'origine étrangère et pourtant ça ne les a pas empêché d'aller au-devant des souhaits de l'Allemagne. Cette posture vis-à-vis de l'Allemagne, qui correspond aussi à une admiration pour la puissance et pour l'efficacité de ce système national, est un trait historique des "élites" françaises. Pour le coup, Mélenchon voit juste en suggérant que Moscovici ne défend pas l'intérêt national et qu'il va prendre ses ordres à Berlin. Car c'est de cela qu'il s'agit et pas d'un emportement gratuit au sujet de la "finance" qui, comme on le sait, n'a pas de visage.

24/03/2013, 16:13 | Par Danyves

Mélenchon s'en prend violemment à Moscovici

24/03 | 13:40

551982_0202661551410_web.jpg

Le dirigeant du Parti de gauche a qualifié le ministre de l'Economie de « petit intelligent qui a fait l'ENA » et qui « ne pense pas français, qui pense finance internationale ».

 

24/03/2013, 16:20 | Par Ourse Blanche en réponse au commentaire de Danyves le 24/03/2013 à 16:13

Aussi nul que ceux qu'il critique,le même moule,il a fait parti de ce moule ,alors l'impuisance c'est de denoncer les autres, et de ne faire que cela ,boffffffffffffffffff!

24/03/2013, 16:28 | Par Tom Joad en réponse au commentaire de Ourse Blanche le 24/03/2013 à 16:20

lecon numero un de la rhetorique pour les nuls: insulter sans rien dire d'autre.Bravo TERRAMOISI.

24/03/2013, 16:47 | Par jcn84 en réponse au commentaire de Tom Joad le 24/03/2013 à 16:28

Vous n'y êtes pas, le pseudo est sans nul doute choisi en référence au grand démocrate égyptien...

26/03/2013, 13:52 | Par Ourse Blanche en réponse au commentaire de Tom Joad le 24/03/2013 à 16:28

pour avoir été 20 ans au PS et franc maçon,le moule est de taille pour Melenchon,le reste est incantatoire,plus personne au FDG ,on déserte,la façon dont fonctionne ce parti ,est impossible pour  ceux qui l'ont rejoint et en repartent en ce moment,insultes et medias cela ne fait pas un projet de sociéte ,le defouloir :c'est chez le psy,la vraie vie c'est l'Autre existe et je le respecte,alors Melenchon or not Mélenchon,mais on s'en fout la Terre meurre et nous avec ,le reste est blablatage............

24/03/2013, 16:21 | Par Carmela SIBAUD en réponse au commentaire de Danyves le 24/03/2013 à 16:13

C'est un scoop ?

je crois savoir que c'est le sujet de l'article ci dessus !

24/03/2013, 16:32 | Par Dominique C en réponse au commentaire de Serge ULESKI le 24/03/2013 à 16:27

Le principal problème que nous avons, en fait, c'est de parvenir à ce que le FdG puisse se passer de "vedettes" telles que Mélenchon et appliquer son slogan: "place au peuple".
Au fait, il y a un quasi inconnu, quoique sa réputation lui soit venue en 2005 de sa lutte contre le TCE: Etienne Chouard... D'ailleurs lui aussi est accusé de je ne sais plus quoi, complotisme ou des trucs de ce genre...

24/03/2013, 18:34 | Par Serge ULESKI en réponse au commentaire de Dominique C le 24/03/2013 à 16:32

Sur le net Chouard est un des leaders de l'analyse de la liquidation de la démocratie et de nos acquis sociaux avec Soral, Colon, san Giorgio......

cliquez : http://blogs.mediapart.fr/blog/serge-uleski/020313/etienne-chouard-et-piero-san-giorgio-batons-rompus

ainsi que http://blogs.mediapart.fr/blog/serge-uleski/011112/penser-le-monde-aujourdhui-avec-etienne-chouard

24/03/2013, 16:44 | Par jcn84 en réponse au commentaire de Serge ULESKI le 24/03/2013 à 16:27

Excellent comme toujours.

24/03/2013, 16:41 | Par Danyves

Un ancien troskyte critiquant un ancien troskyte.

24/03/2013, 17:00 | Par Fandor

Jean-Luc Mélenchon << nous sommes intrinsèquement anti raciste et humaniste...

 

 

24/03/2013, 17:06 | Par O.S., Paris

Je ne sais pas si Melanchon est un salopard, disons qu'il est assurément vulgair et haineux et de plus en plus proche dans le ton et la forme d'un Sarko, toujours à la recherche de bouc émissaires sur qui tourner la vindicte de ce qu'il pense être les masses. Même posture que Sarko aussi de se poser en victime après avoir insulté la terre entierre, même attitude consistant à réclamer le respect en affichant pour ses adversaires qu'il considère en ennemis, un mépris abyssal.

Sur le fonds de l'histoire de Chypre, Meluche et le PdG sont sans doute moins des salopards que les idiots utiles de la Maffia Russe et des fraudeurs fiscaux grecques. Etrange paradoxe que de voir la "vraie gauche" se mobiliser pour un paradis fiscal !

Longue vie aux Joe Dalton de la Révolution, aussi bêtes que méchants. Avec des ennemis comme ceux-là, la capitalisme peut dormir sur ses deux oreilles.

 

24/03/2013, 17:27 | Par O.S., Paris en réponse au commentaire de Tom Joad le 24/03/2013 à 17:09

Tom Joad ? Rien que ça ? Etienne Lantier et Jean Valjan étaient déjà pris ?

En fait vous avez raison, mon commentaire est idiot. Quoi d'étonnant dans le fond à voir Mélanchon et sa clique dans le même camp que Poutine ?

24/03/2013, 19:39 | Par lairderien en réponse au commentaire de Tom Joad le 24/03/2013 à 17:59

Démonstration impeccable de "l'idiotie" du commentaire de OS Paris, qui critique Mélenchon sans vérifier ce qu'il dit réellement.

 

24/03/2013, 18:48 | Par nelfontaine en réponse au commentaire de O.S., Paris le 24/03/2013 à 17:27

MélEnchon

24/03/2013, 18:08 | Par ELO M. en réponse au commentaire de Robert MASCARELL le 24/03/2013 à 17:47

Moi aussi j'ai été un petit peu perplexe sur cette prise de position du PG au départ. Et puis j'ai été contente de tomber sur cette interview de Lordon : http://www.marianne.net/Frederic-Lordon-l-Union-Europeenne-a-laisse-ses-banques-faire-n-importe-quoi_a227565.html car elle permet d'y voir plus clair. 

Citation : "Même « l'objection » des déposants à moralité douteuse, dont les banques chypriotes se sont fait une spécialité, ne peut justifier d'avoir envisagé une mesure aussi dangereuse. Il est bien certain que l'idée de devoir sauver les dépôts d'un bataillon d'oligarques aux fortunes pestilentielles, de mafieux, trafiquants d'armes ou d'êtres humains, a tout pour rester en travers du gosier. Mais au lieu d'une décision qui ne produit aucune discrimination, on pouvait commencer par garantir absolument les dépôts des résidents pour envisager de ne s'en prendre qu'aux dépôts des non-résidents (au sens de l'UE)."

Du coup, je ne suis pas sûre que même avec un plancher à 100 000 € le PG soit d'accord avec cette mesure de la taxation des dépôts, car sur le principe cela reste une mesure autoritaire et le symbole d'une Europe qui peut aller très loin pour protéger les créanciers, alors qu'après tout ce sont eux qui ont pris les risques et qui ont encaissé les intérêts quand tout fonctionnait bien. 

24/03/2013, 18:14 | Par O.S., Paris en réponse au commentaire de Robert MASCARELL le 24/03/2013 à 17:47

@ RMascarell ainsi qu'à Tom Joad -sic.

1) Ce n'est pas l'UE mais le gouvernement de Chypre qui a choisi de taxer y compris les dépots inférieurs à 100000 Eur pour ne pas trop taxer les dépots supérieurs à 100 000. L'eurogroupe et Mosco ont demandé que cette disposition soit revue.

2) C'est bien que le PdG découvre aujourd'hui que Chypres est un Paradis fiscal Cf. " on aprend aujourd'hui,...'

3) Si, on peut laisser beaucoup d'argent sur un compte en banque quand il rapporte plus de 6% par anet qu'on pense que c'est sans risque (par ce qu'on compte sur l'UE, c'est à dire sur tous les contribuables des autres pays pour pour venir à son secours, en cas de problème). Comme en plus ce n'est pas fiscalisé, c'est le placment du siècle.

4) La taxation en question représnte entre 1 et 1.5 année d'intérêt ce qui ne paraît pas "confiscatoire". Là encore, il est plutôt ironique de voir Méluche fulminer qu'il est "bourgeois" de considérer que taxer à 75% les revenus y compris du travail est confiscatoir, , quand il serait spoliateur (pour ne par dire barbare comme dirait Medvedev) de taxer les revenus des rentiers totalement improductifs et qui plus est illégaux, des déposants à Chypres.

5) L'ironie de l'affaire, est que dans ce cas, et pour la première fois, l'UE prend une mesure drastique et concrête pour lutter conte un paradis fiscal. C'est ce qu'expliquait fort bien ce suppot du grand capital qu'est Bernard Maris sur France Inter vendredi. Et que cette mesure est contestée par un large front allant de Fillon à Mélanchon en passant par Poutine.

Tout à sa haine anti social-démocrate et son délire populiste, Mélanchon a décidé de s'abstraire de toute logique et de toute cohérence. C'est en ce sens qu'il joue parfaitement son rôle d'idiot utile du capitalisme.

24/03/2013, 18:50 | Par nelfontaine en réponse au commentaire de O.S., Paris le 24/03/2013 à 18:14

MélEnchon

25/03/2013, 00:26 | Par Berty42 en réponse au commentaire de Robert MASCARELL le 24/03/2013 à 19:12

Merci pour votre excellent commentaire.

25/03/2013, 01:59 | Par alain chauvet en réponse au commentaire de O.S., Paris le 24/03/2013 à 17:06

 DE L'AMI ET DE L'ENNEMI POLITIQUE

Quand on vient à taiter du tort fait à ceux qu'un monde réduit à la quasi inexistence - inexistence de ceux que son compte et décompte étatique réduit à apparaître en trop et ne compter pour rien - intervient alors la question politique de l'ami et de l'ennemi.

A savoir, le partage entre ceux (amis de l'émancipation) qui veulent changer le monde, et qui posent la question du tort et de la rupture d'avec les logiques d'un monde de l'inégalité,

et ceux (ennemis de tout changement, autre que de simples variations et évolutions de ce qui est comme c'est) pour qui, du point de leurs places, de leurs intérêts particuliers, et du maintien de leurs avantage, rien n'est à changer dans le monde tel qu'il est, et tel qu'il faut à leurs yeux, contre tout entame, en concevoir et en maintenir jusque par la guerre la pérennité.

Il n'y a rien à attendre de l'ennemi de l'émancipation et de l'idée du communisme (surtout pas qu'il soit sur ce terrain autre chose qu'un manipulateur tenace et véreux), sinon qu'il abdique, réduit à quitter l'histoire, face à la puissance affirmative, inventive, organisée et combative, de ceux qui ont au coeur et à la raison un monde possible, qui vaille pour tous.

Ceux qui se remettent aujourd'hui, comme de vieux chiens de garde passéistes, à ronger de leurs petites canines ce qui leur reste d'un nonosse anti-révolutionnaire, sont la marque d'une indigente faiblesse (bien que féroce et brutale) face à ce qui vient, que leur petit fétiche "démocratie" ne saura longtemps encore tromper et entraver.

Un mur d'enfumage qu'il nous revient (amis de l'émancipation ou de l'idée du communisme) de fragiliser, de dissiper, dans une lutte idéologique à mener pas à pas et sans concession, jusqu'à ce que s'en dégurgite son semblant, son inepte farce...

 

24/03/2013, 17:12 | Par Guy Lelarge

Je me demande si mon commentaire sera "recommandé" ce qui donnerait le niveau mental du sélecteur. Mélanchon m'intéresse, comme tout politicosophiste, du moins son commentaire sur mon invitation du 1er janvier dernier de passer à la "philosophie pour le IIIème millénair" , (re-RENAISSANCE des LUMIERES"), en conq ans plutôt qu'en CINS siècles...    Si on le traite d'anti-ces-mites, ma recette, se sentir peti davant Wittgenstein, Popper, Mendelson, (azu moment où on essaie de présenter Sinoza comme "le Premier YID moderne"! (Dan; B. Schwartz, "The First Modern Jewé). Pas pique des curetons!  
    Dressé, (dès 1945 en vraie philo par proPhilo me reliant à KANT), à écrire une page chaque jour pour moi-même, je pourrais publier qq douzaines de livres par "copier-coller". Mais je préferre rester à mon salmigondis type Wittgenstein que seul les esprits ayant atteint le 3ème Bons, la "manser matriciel". donc, je vais sortir un petit livre, avec une différence sur l'indiniaiseur, Piteux Piaine, ploukhomètre sitant le retard metal de qui n'a paz comris en la demi-seconde de Libet, que  Wall Greed ne pouvait tolèrer une brochettes de nation échappant à la "DETTE", de Samarkand à Marakech !    So long !    Guy Fawkes   
    PS: Vous avez supporté l'ArteSophiste de ce dimanche midi ? Plus besoin de démo pour parler de déché(Fr)ance absolue, méprisante pour ceux qui ont fait la France des Lumières et pernsent que le seul recours est le retour à Bachelard, Comte, d'Alembert, (et Condorcet, avant correction par la Basin 1/3...  Vous avez lu la demande pour la "laïcécité ? niveau sixième !

24/03/2013, 21:19 | Par Turgot en réponse au commentaire de Guy Lelarge le 24/03/2013 à 17:12

Putaing !

Allez, sans blague, c'est un pastiche de quoi, ce que vous avez écrit ? Vous n'êtes pas un peu en avance pour le 1er avril ?

24/03/2013, 22:06 | Par whisky en réponse au commentaire de Turgot le 24/03/2013 à 21:19

C'est la beauté de tonternet, on en découvre des graves, tous les jours :-)

24/03/2013, 17:32 | Par LIONEL MUTZENBERG

Bien trouvé ! Dénoncer la finance internationale, c'est faire de l'antisémitisme !

C'est pour ça que notre Président normal, François Hollande, a renoncé a s'en prendre à ses ennemis déclarés lors de la campagne présidentielle, " La finance, " il ne veut pas passer pour un antisémite ! 

Dites vous allez pendant encore lontemps nous prende pour des c...?

Tous les français n'ont pas le même niveau que, Jean-François Coppé, NKM... ou autres journalistes aux ordres...de la dite finance interntionale, plus laïque que ne le devient notrte pays.

24/03/2013, 18:13 | Par raybor en réponse au commentaire de Robert MASCARELL le 24/03/2013 à 17:38

¡ Muy bien dicho, Roberto !

¡ No pasarán !

25/03/2013, 15:16 | Par Bernard BIGENWALD en réponse au commentaire de raybor le 24/03/2013 à 18:13

Han pasado !

24/03/2013, 18:57 | Par Danielle Jaeggi en réponse au commentaire de Sheik Yerbouti le 24/03/2013 à 17:55

On a le droit de critiquer tout le monde bien sûr. Brassens chantait déjà "quand on est con, on est con"

Mais il existe un discours type quand on veut s'en prendre à un juif : argent + cosmopolitisme+intelligence+élite; bien sûr ce n'est pas direct mais allusif. Cela joue sur un cliché qui a trop servi.Cela a beaucoup été employé dans les années 30 pour susciter la haine. Et malheureusement ça marche toujours en temps de crise.

24/03/2013, 20:29 | Par Sheik Yerbouti en réponse au commentaire de Danielle Jaeggi le 24/03/2013 à 18:57

C'est vrai mais ce n'est pas parce que ce discours a trop servi (argent + cosmopolitisme+intelligence+élite) que l'on doit épargner un individu cumulant ces clichés sous prétexte qu'il serait juif. Et le plus souvent ce ne sont pas ceux qui sont accusés d'antisémitisme  qui font cette association mais ceux qui portent les accusations parce qu'elle leur permet d'éviter tout débat. 

24/03/2013, 18:01 | Par St-Ethique-slam

Eh dire, qu'il il y a encore  pour penser  que la lutte de classe , la haine de classe, ça n'existe pas !  Tout ceci témoigne que nous entrons dans une période de turbulence ou tous les coups sont permis ; quant à ceux qui douteraient de ce que pense  Jean Luc Mélenchon à propos  notre communauté de destin on peut écouter ou  réécouter avec profit son discours du Prado à Marseille .

24/03/2013, 18:01 | Par jeanmichel1501

Personnellement j'en ai vraiment mare des accusations d'antisémitisme à tout bout de champ, par contre le discours sur les 17 salopards me confirme le niveau de la gôche. Rigolant Lorsque j'entends parfois le discours du FDG qui s'inquiète du mépris du PS, c'est vraiment très drôle. Clin d'œil

24/03/2013, 22:09 | Par whisky en réponse au commentaire de Sheik Yerbouti le 24/03/2013 à 18:14

Si vous n'avez pas de rolex à cinquantes ans MAIS que vous avez été traité d'antisémite par la meute, vous n'avez pas totalement raté votre vie :-)

25/03/2013, 15:18 | Par Bernard BIGENWALD en réponse au commentaire de whisky le 24/03/2013 à 22:09

De l'humour ? Est-ce possible ?

24/03/2013, 18:25 | Par Naïma Rajhi

Jeans -Luc Mélenchon est attaqué par le PS parce que LFG peut gagner les prochaines élections municipales; maintenant on met de l'antisémitisme dans toutes les sauces. Qui peut imaginer une seconde que JLM est antisémite? Harlem Désir se ridiculise et ridiculise avec lui le PS.

24/03/2013, 18:52 | Par vue de Genève en réponse au commentaire de Naïma Rajhi le 24/03/2013 à 18:25

Gagner les municipales ? où ? reprendre Saint-Denis ?

24/03/2013, 20:25 | Par jeanmichel1501 en réponse au commentaire de Naïma Rajhi le 24/03/2013 à 18:25

Faut il en rire ou vous parlez sérieusement ? Clin d'œil Dans ce cas, vous êtes ridicule !!! Rigolant

24/03/2013, 18:27 | Par Pierro Juillot

Billet approuvé et échangé...! Merci Stéphane Alliès..., d'apporter une vérité de fait..., quand d'autres en sont à des mensonges propagandistes, ceux de la "fausse gauche" plus libérale que le centre mou..., comme ceux des messes médiatiques..., dont l’emballement à ce sujet n'a eu de recul que celui du fondement dans lequel ils gardent sans cesse leur nez.

24/03/2013, 18:28 | Par sherlo

Ne soyons pas naïfs et constatons ce qui va se passer en termes de stratégie politique dans les mois qui viennent : dédiabolisation de Marine LE Pen à la manière mittérandienne pour qu'elle double l'UMP et devienne au moment des présidentielles l'adversaire de Hollande qui sera alors réelu dans un fauteuil (cf Chirac/Le Pen...) Le seul danger d'une réelle prise de conscience de la fonction politique libérale de droite du gouvernement c'est de déconsidérer à coup de calomnies, d'approximations de mensonges Mélechon le front de Gauche et l'unité retrouvée avec le PCF situation de vrai danger pour le PS ... Encore un tour de prestidigitation de plus( tout comme l'hypercommunication sur le mariage gay permettant là encore de détourner l'attention des vrais enjeux politiques...) A quand de nouveaux amuse gueules ...

24/03/2013, 18:51 | Par vue de Genève en réponse au commentaire de arjuna le 24/03/2013 à 18:30

Bien sûr comme utiliser les mots : salopard, anti-france,capitulard etc...

Il est effectivement sur la bonne voie .

24/03/2013, 18:33 | Par sylvie seguin

Monsieur Apathie quand vous remettez -vous au journalisme?

24/03/2013, 22:10 | Par whisky en réponse au commentaire de sylvie seguin le 24/03/2013 à 18:33

Encore faudrait-il qu'il l'eut été un jour, journaliste !

 

24/03/2013, 18:44 | Par fxavier

Traiter Melenchon d'antisémite , parc qu'il a dit ses quatre vérité à Moscovici, c'est vraiment hallucinant et surtout révoltant c'est vraiment hallucinant

 

24/03/2013, 18:48 | Par vue de Genève en réponse au commentaire de fxavier le 24/03/2013 à 18:44

Bien sûr comme utiliser les mots : salopard, anti-france,capitulard etc...

C'est effectivement hallucinant.

24/03/2013, 19:06 | Par avellino en réponse au commentaire de vue de Genève le 24/03/2013 à 18:48

il n'a utilisé ni anti-france ni capitulard ! vous délirez !

24/03/2013, 22:58 | Par Apeiron en réponse au commentaire de fxavier le 24/03/2013 à 18:44

Je dirai même plus  : c'est vraiment hallucinant...

24/03/2013, 18:47 | Par Leséparges

Finalement cette pseudo polémique autour de JL M ne m'intéresse pas .

Je ne suis pas subjugué par le personnage mais de là à le croire antisémite ou un franchouillard, non .

Qu'il traite Moscovici de salopard n'est pas très délicat .

Bref .

Par contre j'ai du mal à comprendre le problème chypriote .

Ses banques sont abondées par des dépots locaux et internationaux dont russes . C'est un paradis fiscal .

Alors comment  peuvent elles se retrouver dépourvues de liquidités ?

Ou est passé le pognon ?

Si les banques ont spéculé ou fait de mauvais placements ou encore fait péter le casino et bien qu'elles déposent le bilan .

On ne va quand même pas encore les renflouer ! La prime à l'irresponsabilité ou au gangsterisme ça suffit comme ça .

24/03/2013, 18:50 | Par vue de Genève en réponse au commentaire de Leséparges le 24/03/2013 à 18:47

Faire sauter les banques, pourquoi pas, le problème concernera les clients, ouvrir cette porte à Chypre, c'est l'ouvrir partout.

En plus l'Europe garantit les depots jusqu'à 100.000 euros !

24/03/2013, 19:32 | Par Leséparges en réponse au commentaire de vue de Genève le 24/03/2013 à 18:50

Oui mais les banques chypriotes auraient aussi de la dette grecque !

http://www.pauljorion.com/blog/?p=51549

 

24/03/2013, 22:59 | Par avellino en réponse au commentaire de Leséparges le 24/03/2013 à 18:47

je vous plussoie ici , (une fois n'est pas coutume ... ? )  , j'ai l'impression de confondre ou de ne pas retrouver . On est plutôt d'accord d'habitude ou pas ?

24/03/2013, 18:47 | Par vue de Genève

Votre défense de JLM est bien maladroite, ce qu'il dit est affligeant qu'il aime ou pas la presse, que la presse ne l'aime ou pas.

Fondamentalement c'est l'absence d'arguments qui l'amène à cette bassesse.

Soulever la question de l'antisémitisme est bien facile, car elle sert à dédouaner l'auteur des propos qu'il a tenu. 

La question n'est pas de savoir si JLM est antisémite, ce qu'il dit est évidemment pas terrible et pue.

Il n'y a pas besoin de non-dits pour trouver cela affligeant, insulter Pierre Moscovici, mettre en avant l'anti-france, utiliser le mot salopard, évoquer une tradition capitularde démontre à l'envie que JLM reprend la petite musique tragique des années 30 à son compte, Mitterrand avait fait le chemin inverse...

 

 

26/03/2013, 01:59 | Par Hzz2010 en réponse au commentaire de Rodolphe P. le 24/03/2013 à 19:07

j'adore !! mercideme faire rire à 2 h du mat amities 

 

24/03/2013, 23:49 | Par alain chauvet en réponse au commentaire de vue de Genève le 24/03/2013 à 18:47

Quand on vient à traiter du tort fait à ceux qu'un monde réduit à la quasi inexistence - inexistence de ceux que son compte et décompte étatique réduit à apparaître en trop et à ne compter pour rien - intervient alors la question politique de l'ami et de l'ennemi.

A savoir, le partage entre ceux (ami de l'émancipation) qui veulent changer de monde, et qui posent la question du tort et de la rupture d'avec les logiques d'un monde de l'inégalité,

et ceux (ennemis de tout changement, autre que de simples variations et évolutions de ce qui est comme c'est) pour qui, du point de leurs places, de leurs intérêts particuliers, et du maintien de leurs avantages, rien n'est à changer dans le monde tel qu'il est, et tel qu'il faut à leurs yeux, contre toute entame, en concevoir et en maintenir jusque par la guerre la pérennité.

Il n'y a rien à attendre de l'ennemi de l'émancipation (surtout pas qu'il soit sur ce terrain autre chose qu'un manipulateur tenace et véreux), sinon qu'il abdique, réduit à quitter l'histoire (comme la Monarchie), face à la puissance affirmative, inventive, organisée et combative, de ceux qui ont au coeur et à la raison un monde possible, qui vaille pour tous.

Ceux qui se remettent aujourd'hui, comme de vieux chiens de garde passéistes, à ronger de leurs petites canines ce qui leur reste d'un nonosse anti-révolutionnaire, sont la marque d'une indigente faiblesse (bien que féroce et brutale) face à ce qui vient, que leur petit fétiche "démocratie" ne saura longtemps encore tromper et entraver.

Un mur d'enfumage qu'il nous revient (amis indéfectibles de l'émancipation ou de l'idée communiste) de fragiliser, de dissiper, dans une lutte idéologique à mener pas à pas et sans concession, jusqu'à ce que s'en dégurgite son semblant, son inapte farce...

 

28/03/2013, 07:24 | Par Bernard BIGENWALD en réponse au commentaire de alain chauvet le 24/03/2013 à 23:49

Chauvet, le Tchéquiste en chambre. Heureusement que le clavier à remplacé le Tokarev !

24/03/2013, 20:29 | Par jeanmichel1501 en réponse au commentaire de vue de Genève le 24/03/2013 à 18:47

Je suis d'accord avec vous, le grand leader Melenchon n'a rien à dire alors il se lance dans l'insulte, ça a marché pour JMLPen alors il tente, qui sait ?Clin d'œil

25/03/2013, 13:38 | Par Ourse Blanche en réponse au commentaire de vue de Genève le 24/03/2013 à 18:47

et oui tout cela pue l'incapacité de sortir de son echec,le verbiage et l'invective ne font pas une démocratie participative et ecologique,tout cela est vide,20  ans au PS franc maçon ,faut le faire,Melenchon perd tout les jours des adherants,et pour cause.

24/03/2013, 19:33 | Par roycoco

Des tonnes pour une mélenchonnerie (une de plus). Certes Mémé n'est pas antisémite et la polémique permet de voir qui est qui ( patati par exemple) .MAIS quand on se veut un homme politique responsable on se doit de mesurer ses paroles.

24/03/2013, 23:08 | Par roycoco en réponse au commentaire de Tom Joad le 24/03/2013 à 20:53

justement ce n'est pas l'objet de la polémique

24/03/2013, 23:20 | Par roycoco en réponse au commentaire de jean-philippe vaz le 24/03/2013 à 21:34

répondre à l'invective par l'invective voilà qui va faire avancer le débat ,calmez-vous et ne mettez pas 3 t à abattez ,car là vous êts ridicule sur le fond et la forme

25/03/2013, 09:18 | Par jean-philippe vaz en réponse au commentaire de roycoco le 24/03/2013 à 23:20

Bien maître Roycoco, arbitre des élégances et metteur (ça existe au moins?) de barre sur les t...

 

Où voyez-vous de l'invective dans la constatation d'un non évènement, repris en boucle par les médias moutonniers (y compris Alliès sous couvert "d'honnêteté journalistique")? C'est comme pendant les derniers jours de campagne présidentielle où a été lancé le "débat"sur la viande Halal, pour ne pas évoquer le sujet sensible du MES, 1er étage de la fusée TSCG, que le FdG était quasiment seul à aborder (en dehors de quelques syndicats et partis de gauche)...

 

Et vous, cher Roy, mon coco (on est intime maintenant, non?), z'en avez pas marre d'être du côté des donneurs de leçons, de ceux qui n'ont pas assez de critiques envers les "gueulards"et autres combattants, mais sont toujours compréhensifs et tolérants vis à vis des Parizot, Arnault et consorts?

 

Je m'en bat les couilles d'être ridicule (si j'étais une femme je m'en tamponnerai le clito), que ce soit sur la forme(?) ou sur le fond(?)...De quelle forme et de quel fond parlez-vous?

 

Quel "débat"croyez-vous faire avancer, vous? Celui de la résignation, du fermage de gueule? Pas besoin de vous, les médias, la culture et la doxa dominantes s'en chargent tous les jours...Alors coco, ex roy, le droit de véto ne t'a pas été accordé, tes conseils tu les donnes mais je ne les prends pas... Méfi l'ami, le vent tourne, les moutons ne veulent plus se faire tondre, ils risquent bien de se transformer en loups, arrêter de bêler et se mettre à hurler (c'est y pas ridicule un mouton qui hurle comme un loup?), puis à mordre...

 

C'est une révolte?

Non, sire, c'est une révolution...

25/03/2013, 10:35 | Par roycoco en réponse au commentaire de jean-philippe vaz le 25/03/2013 à 09:18

Mon pauvre; vous avez répondu a mon premier commentaire sans avoir lu  !! et maintenant vous annoncez croire au matin du grand soir !

Mémé  a dit une connerie , il n'y avait pas a en faire un fromage ni d'un bord ni de l'autre

Pour arranger le tout; il vient d'en dire une autre connerie :"l'infecte propagande parti solférien " car l'attaque(que je réprouve comme vous ne l'avez pas compris) n'est pas venu des socialistes . 

Evidemment vu votre aveuglement et votre foi en Mémé (qui n'est pas sans rappeler celle suscitée par Marchais en son temps) il n'est pas question de moutons mais de mulets dans cette affaire.

25/03/2013, 12:17 | Par jean-philippe vaz en réponse au commentaire de roycoco le 25/03/2013 à 10:35

Ecoute coco (vu qu't'es intime avec mémé, j'te tutoies et jt'appelles coco...pour toi j'serais "mon pauvre"), t'as raison jsuis aveuglé par la foi, alors que toi t'es illuminé par la vérité...

"L'attaque n'est pas venue des socialistes"...Non pas des socialistes, du parti solférinien...Tu sais là les gars qui s'applatissent devant le Medef, qui votent le traité de Lisbonne, le MES, le TSCG, qui envoient les forces de l'ordre pour installer un Ayraultport made in Vinci, qui veulent faire des "économies"en allant taxer les plus pauvres, qui traquent les Rroms, qui tirent au flashball sur des syndicalistes, qui traitent Mélenchon de pire que Le Pen , etc, etc...

 

Tu la connais la propagande infecte du parti solférinien? Celle, qui du votutil au "changement c'est maintenant" tente de faire passer des vessies pour des lanternes, prend les gens et les électeurs (c'est quelques fois les mêmes) pour des cons en se proclamant de gauche tout en poursuivant (et accuentuant) une politique de droite et de classe (celle des possédants/dominants) dont les Cahuzac et Moscovici ne sont que les pietres exemples et exécutants...

 

Alors mon coco, continues à t'indigner des propos d'un Mélenchon ou de ses "groupies aveuglées", moutons, mulets, pendant ce temps là, tu vois pas qu'on est en train de te faire bouffer l'abandon toute idée d'avancées sociales, de république et de démocratie, mais ça c'est encore la faute de Mélenchon, du PG, du FdG, c'est vrai que c'est eux qui sont au pouvoir et qui détiennent tous les leviers, même celui de faire du buzz médiatique...

Trop forts qu'on est...

 

 

25/03/2013, 20:10 | Par roycoco en réponse au commentaire de jean-philippe vaz le 25/03/2013 à 12:17

Pour gouverner faut être élu; un gars doué comme toi sait çà ! si tu crois arriver à quelque en éructant je te souhaite bonne chance  !

Mémé à raison quand il dénonce les erreurs du gouvernement ; il a TORT d'utiliser la harangue !!

Pour soutenir les mémélenchonnerie VAZ-y sans moi !!!

Sache qu'être appelé coco par un coco pur et dur c'est un vrai plaisir.

25/03/2013, 00:11 | Par Berty42 en réponse au commentaire de roycoco le 24/03/2013 à 19:33

Qui a fait le lien entre la finance internationnale et le fait d'être juif, de manière aussi abjecte que dans les années 30 ?  Rien que d'écrire ces mots, j'en ai la nausée tellement ce lien est abject et nauséabon.

27/03/2013, 23:51 | Par K rol en réponse au commentaire de Berty42 le 25/03/2013 à 00:11

Harlem Désir Criant

24/03/2013, 22:18 | Par jean michel lahieyte

Le vrai débat c'est quel "pensé" opposer à celui de la finance internationale, est ce un "pensé" français ou international? et il me paraît important car le FN passe par cette interrogation. Personnellement je ne crois pas aux réponses de "relance" dans un cadre national dont j'ai l'impression qu'elles ne seraient à la crise économique que ce que la prime à la casse est à la crise de l'industrie automobile, il me semble que des revendications comme un SMIC européen pourrait revenir sur le terrain social des réponses à la crise.

25/03/2013, 13:29 | Par Philippe Corcuff en réponse au commentaire de jean michel lahieyte le 24/03/2013 à 22:18

Pleinement d'accord! Clin d'œil

24/03/2013, 22:21 | Par Sjmj

La réponse et quelle réponse de Jean-Luc Mélenchon à ceux qui l'accusent d'antisémitisme: 

https://www.youtube.com/watch?v=8GPzmneuWCs&feature=youtu.be

24/03/2013, 22:28 | Par Pierre Verhas

Au nom de l'antisémitisme, on va rendre obligatoire le langage "pc" (politiquement correct). Ce sera une atteinte de plus à la liberté d'expression et un point supplémentaire à la pensée unique.

Il est temps de réagir sérieusement, sinon on vivra avec des slogans du genre "l'ignorance, c'est la force", etc. Est-ce qu'on va tolérer cela ?

24/03/2013, 23:01 | Par Jordi75

Dans ce contexte de réacions débiles, que doit-on penser alors du "Gazage" commandé par Monsieur Valls sur les champs élysées?

24/03/2013, 23:54 | Par Dominique C en réponse au commentaire de Jordi75 le 24/03/2013 à 23:01

562080_10151576887904680_1900511440_n.jp

24/03/2013, 23:20 | Par spinnewyn

Les propos de Mélenchon me révoltent.

Comme Stéphane Alliés dès que je les ai entendus ils m'ont rappelé les années 30 et la mise en cause de la finance cosmopolite..Et que dire d'un responsable du front de gauche qui dit avoir l'adresse du Salopard. Ca me fait frois dans le dos .

Quand à Stéphane Alliès il perd tout sens déontologique. Il oublie l'ambiguité de ces phrases parce que par ailleurs Mélenchon attaque le FN et qu'il partage ses idées. C'est du journalisme ou de la propagande ? C'est très grave. Ca me rappele le PC et le stalisnisme. Oui tout ne va pas bien en URSS mais il y par ailleurs tellement de choses positives....

Il faut avoir le courage de dénoncer ces dérives.

Ce qui n'empêche pas une critique du gouvernement et de sa politique.

Edwy, remet les pendules à l'heure ......

Michel Spinnewyn

 

 

24/03/2013, 23:43 | Par Sheik Yerbouti en réponse au commentaire de spinnewyn le 24/03/2013 à 23:20

Je ne vois pas où peut être le courage de tenir des propos totalement dans le vent (dénoncer les sois-disantes dérives de Mélenchon)

Que ces propos vous révoltent c'est votre droit. Quant à y voir tout ce que vous y voyez, et tout ramener aux années 30 ou au stalinisme, c'est vous qui avez un problème. Ce qui me fait froid dans le dos personnellement c'est la volonté de beaucoup de vouloir réduire la liberté d'expression à ce qui leur convient.

25/03/2013, 21:09 | Par avellino en réponse au commentaire de spinnewyn le 24/03/2013 à 23:20

 

"avoir l'adresse du Salopard" fait référence au discours de Hollande qui disait   "mon ennemi (la finance) n'a pas de nom , pas de visage , pas d'adresse" ...  vous n'aviez pas saisi ? vous seriez le seul à ne pas avoir entendu ou compris* ce discours ?

 

d'ailleurs , à ce compte là , dire que la finance n'a pas d'adresse , ce ne serait pas l'accuser de cosmopolitisme comme dans les année 30 , à ce compte là Hollande aurait fait une déclaration antisémite au Bourget ...

 

( * on pouvait comprendre par exemple : "comme la finance n'a pas de nom ni d'adresse , je pourrait rien faire contre elle ..." )

 

24/03/2013, 23:45 | Par Gildas Miclet

Michel Soudais, de Politis publie l'enregistrement, et Quatremer s'excuse sur Twitter (si !)

24/03/2013, 23:46 | Par honneur de la justice

Alors comment rebaptiser la "finance internationale" cette réalité malfaisant ennemie des peuples, si cette expression est taxée d'antisémitisme?? Mélanchon devrait lancer un concours d'idées...

25/03/2013, 00:34 | Par Berty42

Monsieur Alliès,

Je trouve votre billet tout simplement obsène de malhonneteté intellectuelle. A mes yeux, il est comme une injure à Mediapart et tout ce que ce média représente. Et si Mediapart n'était pas l'un des derniers Média qui fait encore respirer un semblant de démocratie dans notre pays, je lui retirerais immédiatement mon soutient et mon abonnement.

J'en arrive à me demander comment Edwy Plenel peut accepter pareil chose sur le site de Mediapart. 
EDITION : Je retire cette phrase : liberté de pensée, liberté d'expression et de tous les points de vue. M'indigner me rend trop souvent intollérant... Il arrive que l'on se mette à détruire ce que l'on cherche à tout prix à protéger... en se trompant sur la méthode.

En réponse à votre billet...
http://www.lcp.fr/videos/reportages/146493-jl-melenchon-recuse-les-accusations-d-antisemitisme

25/03/2013, 00:16 | Par honneur de la justice

Très bon billet d'Alliès et très bon discours de Mélanchon.

25/03/2013, 00:18 | Par Perjo

C'est quand même marrant de voir Jean-Luc Mélenchon et ses groupies s'offusquer asteure de ce qu'ils subissent; alors qu'ils utilisent la même méthode pour fustiger et flinguer celui qui ne pense pas comme eux...  

25/03/2013, 03:15 | Par LOLITALIENNE en réponse au commentaire de Perjo le 25/03/2013 à 00:18

Proférer des insultes antisémites est très grave et puni par la loi .

Mélenchon n'a pas été antisémite puisqu'il ne faisait pas référence à la judeïté de Moscovici. Si ça avait été Cahuzac il aurait employé les mêmes termes !

Alors ne les confondez pas avec les anathèmes que peuvent s'adresser tout politique ! Il était bien sur ce terrain : à bas la finance internationale qui ruine le monde !

Etes-vous au courant ? En ce moment Chypre boit la tasse ...à cause des banques pourries...

25/03/2013, 01:00 | Par MGarand

Pour en finir :

Dimanche 24 mars à 23h40 – Quatremer vient de s’excuser en ces termes  :

« Donc une polémique pour rien. Toutes mes excuses à Mélenchon et ma hargne à l’AFP qui a planté beaucoup de monde. »

Il aurait pu ajouté combien certains ont été heureux de pouvoir se planter, et tous ne s'excuseront pas comme vient de le faire Quatremer (ce qui l'honore) ... pensez-vous que Harlem DESIR le fera ?

25/03/2013, 01:04 | Par MGarand

Pour en finir :

Dimanche 24 mars à 23h40 – Quatremer vient de s’excuser en ces termes  :

« Donc une polémique pour rien. Toutes mes excuses à Mélenchon et ma hargne à l’AFP qui a planté beaucoup de monde. »

Il aurait pu ajouté combien certains ont été heureux de pouvoir se planter, et tous ne s'excuseront pas comme vient de le faire Quatremer (ce qui l'honore) ... pensez-vous que Harlem DESIR le fera ?

25/03/2013, 03:06 | Par LOLITALIENNE

Faut-il que Mélenchon fasse peur à la classe politique relayée par des journalistes à l'affût de la phrase qui LEURS semble équivoque ou mal intentionnée pour dire des bêtises pareilles !

J'ai écouté son discours en entier. Je n'ai même pas relevé cette phrase tant elle était très claire pour moi . Depuis le temps que Mélenchon harangue la finance internationale, on est habituer  . On sait de qui il parle ! et bien ...de la finance internationale ! c'est pourtant clair en ces temps de faillite mondiale dûe aux banques véreuses et toutes sortes de spéculateurs qui n'ont d'autre patrie que celle de leur portefeuille ! Il est impensable qu'on ait pu penser qu'il parlait des juifs !

Il est vraiment tout sauf antisémite !

Encore des abruttis pour le discréditer. C'est une honte !

Ces soient-disants journalistes feraient bien d'écouter son discours et d'en prendre de la graine. Il est évident qu'ils n'ont rien  compris : il faut un peu d'intelligence ! 

Mais au moins qu'ils se taisent ! Honte à eux !

Oui Moscovici est vendu à la finance internationale, comme Hollande d'ailleurs . Au fait il est juif Hollande ??

25/03/2013, 07:22 | Par Yvan Najiels

Nul antisémitisme ni crypto-fascisme chez Mélenchon. Il n'empêche que sa formule "Penser (en ?) français" est à tout le moins extrêmement malheureuse.

Mélenchon, on le sait, n'est pas exempt de social-chauvinisme - c'est du reste son problème principal - et ce travers amène à ce genre de formule pourrie. 

"Penser français" ? "Penser arabe" ? Tout cela n'a pas de sens. Encore un effort, M. Mélenchon, pour être internationaliste !

 

(À l'inverse, le mépris prépubère de M. Corcuff pour celles et ceux qui ne négligent pas la référence nationale est au moins risible. Manouchian, Jean Moulin ou Audin ne sont pas morts pour rien).

25/03/2013, 07:25 | Par cot99

Harlem Désir n'est pas con...

Pire ! Il est lâche ! 

25/03/2013, 07:31 | Par Annie Madarasz-Bauchet

Les personnes qui ont votées pour Mélenchon en 2012 ont largement contribuées à l' élection de Hollande, non parce que cet homme est un homme bien mais parce que son concurrent est une crapule.

 

Les électeurs de Mélenchon restent des mélenchonistes et ils écoutent attentivement ses discours. Les "chiens de garde de service" ne peuvent rien contre cela, pas besoin de journaleux pour faire notre propre critique. Mélenchon est un homme bien avec sa grande "gueule", sa "pontanéité", sa "grande culture" et l'amour qu'il porte aux autres".

 

 

25/03/2013, 07:34 | Par Yvan Najiels

Il aurait dit "Moscovici ne pense pas peuples mais banquiers et gangsters du capital", oui. Mais là...

25/03/2013, 07:46 | Par Atel16

Si Melenchon est antisémite, alors moi je suis le pape... Ou les mots n'ont plus de sens...

25/03/2013, 07:51 | Par Elena12

Ces accusations d'antisémitisme sont  d'autant plus minables qu'elles prouvent que les auteurs (Harlem Desir en tête) et ceux qui les suivis, ont  un profond mépris des Français qu'ils considèrent, de fait, comme des imbéciles incapables de réfléchir et de raisonner sur le bien fondé de ces accusations. Mélenchon ne devrait même pas en être blessé. Et comme on disait à l'école : "c'est celui qui dit qui l'est"... Qui a fait le  lien entre antisémitisme et haute finance ? C'est ceux-là qui sont antismémites. Et comment ne pas être choqué par les propos de Moscovici qui "utilise" sa famille pour faire de la politique politicienne ? Faudra-t-il que tout homme public affiche sa religion, qu'il soit pratiquant ou pas, afin de ne pas être insulté si on lui adresse des critiques ?

25/03/2013, 09:32 | Par Christian09

S'attaquer à la finance internationale est une obligation pour l'ensemble des européens comme vous et moi et non comme cette oligarchie qui nous gouverne: Ena, banques, grands riches, politiciens de carrière...

Faut plus critiquer Israël...car tu es antisémite même si tu es juif, juif antisémite!

Faut plus critiquer les représentants de la finance internationale qui a failli mettre à bas nos pays pour s'en mettre plein les poches en appelant à l'aide nos Etats qu'ils méprisent et veulent voir diminuer...car tu deviens antisémite même si tu ne l'as jamais été.

Conclusion: mettez des responsables de confession juive et vous interdirez toute critique, toute liberté d'expression...C'est cela que veut ce personnel du Ps genre Harlem sans désir. Ne touches pas à ces potes et tu feras carrière, ce genre de carrière, ne lui réponds pas car tu seras traité de raciste, laisse le Ps gérer pour la finance car tu seras traité de populiste. La liste des interdictions fortes et incontournables va s'allonger pendant cinq années!

Qu'en pensent nos amis de confession juive de cette basse utilisation de leur confession, de leur culture?

25/03/2013, 11:26 | Par BobLobLaw

en fin de compte, il suffit de faire le bilan de ce gouvernement pour savoir qui a raison.

25/03/2013, 18:06 | Par Sergi Quintana

"C'est un comportement irresponsable, de quelqu'un qui ne pense plus en français, mais dans la langue de la finance internationale."


C'est marrant, moi j'avais même pas fait le lien, et je pense que personne ne l'a fait, à part trois connards qui y ont vu ce qu'ils voulaient pour twitter n'importe quoi.

Parce que, mine de rien, faut quand même être grave pour voir des propos antisémites là dedans....

En fait, le problème n'est pas ce qu'il a dit: il s'est simplement attaqué à quelqu'un qui est juif, et ils ont utilisé cette excuse pour se défendre, en agitant le spectre du racisme, puisque les journaleux merdiques comme Apathie et consort sont toujours pret a relayer ce genre de polémique et a crier avec les loups. Le mot "antisémtisme" provoque une céssité générale qui tue tout soupçon de bon sens en chacun de ces journaleux, journaleux qui ensuite laveront les cerveaux du peuple pour faire entrer la propagande. La cohérence du propos n'a guère d'importance, dire qu'un ours à des sabots ne les gênent pas, pas plus qu'affirmer que la lune se trouve en Chine et que des poneys y courent toute la journée sur des arcs en ciel magiques. Peu importe. La propagande fait TOUT croire.


Bientot les mecs vont intenter des procès pour antisématisme quand on leur dira bonjour....


01/04/2013, 22:21 | Par Gardenia

Moi , en relisant Melenchon dans le texte original, je m'étonne d'abord de ce qu'une journaliste fasse si mal son métier!Métier dont le premier temps serait de comprendre ce qu'elle écrit: elle retranscrit les paroles sans se questionner à minima sur ce qu'elle écrit? ce qui l'aurait conduite à aller VERIFIER. Pas la peine, on balance...  dans l'urgence et vogue la galère!

La presse qui doit jouer le rôle d'un contre pouvoir face au polique et à la société aurait elle aussi besoin d'un organe de contrôle autre que son auto-censure ;voix de son maître intériorisée qu'on entend trop fort quand même, comme un echo parasite  dont on se passerait bien volontiers.

25/03/2014, 12:25 | Par fmbernard

J'ai lu presque jusqu'à la fin.

Pour moi, je vois une chose : l'esclavage humain existe plus que jamais. Le salarié-esclave est peut -être plus durement esclave que l'esclave acheté et qui ne recevait que de quoi être un peu nourri, logé, habillé. Le salarié-esclave se vend à un exploiteur pour travailler une grande partie de la journée gratuitement ! Je ne parle pas des petits patrons mais surtout du grand patronat qui pressure le salarié-esclave jusqu'à ce qu'il craque ou le vire pour augmenter ses dividendes... Combien de misère, de morts, de divorces ? Ce sont tous les droits pour les exploiteurs et presque aucun droit pour les esclaves modernes. Le coût des actionnaires est intolérable et disproportionné face au coût du travail ! Aucune démocratie à l'entreprise : pressions, exclusions, assassinats, pour ceux qui relèvent la tête !

Alors, ne voyons qu'une organisation politique, le Front de Gauche, qui dénonce l'esclavage moderne et veut régulariser la vie. Mélenchon n'est pas seul. Il faut donner la parole au peuple . Même s'il a du mal à la prendre, de peur... Et arrêtons de tomber dans le piège des médias à la solde de la finance mondiale ; des médias qui ont ignoré le Front de Gauche et pour cause, sauf pour s'attaquer à quelques phrases tronquées, et ont ainsi truqué les élections, comme d'habitude !

Il faut tout faire pour s'unir dans le Front de Gauche face à tous les autres partis qui sont favorables au système politique actuel. Tout faire pour s'unir en conservant nos spécificités. Tout faire pour arrêter la main des prédateurs qui détruisent la Terre et nous avec !

 

 

 

Newsletter