Ven.
24
Oct

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Nicolas Sarkozy et l'AMF préparent un attentat financier pour le 16 avril

Un véritable coup d'Etat financier va se jouer en France à partir du 16 avril. En effet, le président Nicolas Sarkozy via l'AMF (Autorité des Marchés Financiers) vont permettre d'ouvrir sur l'Eurex, le marché des dérivés, un contrat à terme sur les emprunts d'Etat français, l'autorisation des ventes à découverts. 

Ce mécanisme purement spéculatif appelé en anglais «short selling» ou «shorting» consiste à vendre un titre dont on anticipe la baisse. Le vendeur s'engage à fournir à un certain prix à une certaine date, en faisant le pari que le titre va baisser entre temps … Et oui mes amis, l'AMF a mis fin à l'interdiction des ventes à découvert sur les titres émis par 10 grandes banques et sociétés d'assurance côtés sur le marché parisien ( AXA, BNP Paribas, Société Générale, Crédit Agricole … ). Que cela veut-il bien dire ? 

Cette pratique est parfaitement légale mais peu encadrée et risquée. En effet, les actions les plus fragiles deviennent particulièrement vulnérables ainsi que les places financières. En plus simple: les spéculateurs du monde entier pourront vendre simplement de la dette française et ce à coût bas avec un effet de levier de 20 pour les bons du trésor. Oui, avec 50 000 euros investit en cash, il sera possible de vendre à découvert 1 million d'euros d'emprunts d'Etat français en bons du trèsor … Depuis la disparition du MATIF (Marché à terme des Instruments Financiers), il y a 13 ans, il n'était plus aussi facile de spéculer contre la France.

Ce n'est pas tout mes amis … La vente à découvert peut être également un emprunt. En effet, l'acheteur emprunte un titre uniquement en échange de la promesse de le rendre un peu plus tard au moment de la liquidation. L'acheteur va pouvoir le vendre, avec pour objectif que le cours baisse et qu'il puisse alors le racheter moins cher avant de le rendreà son prêteur. Lorsque la vente a découvert est gagée sur un emprunt de titre, elle peut en outre être reportée.

La vente à découvert peut également s'effectuer"à nu". C'est à dire que l'acheteur n'emprunte rien et qu'il se contente de vendreà terme des titres qu'il ne possède pas. Il parie sur la baisse du cours de ce titre afin d'acheter à moins cher que ce qu'il a promis de vendre. Pratiquée massivement, cette technique provoque la baisse des cours que souhaitent les vendeurs.

Comble du cynisme calculateur, des ordinateurs peuvent en « trading automatique » jouer sur des écarts très courts dans le temps et ce à large échelle. Un programme informatique spécifique pour pratiquer la vente et le rachat très rapide de titres dès qu'il s'oriente à la baisse. A grande échelle, cela présente le risque d'amplifier les baisses en déformant les cours.

Ce mécanisme est très dangereux pour les Etats, les entreprises et les investisseurs. Le vendeur n'est pas obligé d'avoir l'argent pour ce qu'il compte vendre. Tout cela est rendu possible contre le paiement d'une CRD ( Commission de Règlement Différé). Cela permettra de ne payer que 5 à 20 jours plus tard à condition que les titres soient éligibles au SRD (Service du Règlement Différé) ce qui est le cas des grandes capitalisations boursières. Bien entendu, cela n'est pas réservé à Mr et Mme Toulemonde qui n'ont pas un centime de côté. Ils ont déjà bien du mal à ce que leur banque leur accorde un découvert autorisé ou se font refuser des chèques pour 20 euros ...

Les vendeurs à découverts sont accusés depuis de nombreuses années d'être à l'origine des crises financières majeures. L'Agence Reuters, Bear Sterns, Lehman Brothers ont accusé de nombreux entrepreneurs « manipulateurs » de répandre de fausses rumeurs après avoir vendu à découvert les actions de leurs entreprises avant que ces dernières ne fassent faillite ou ne soient reprise par un concurrent. Un tel parallèle peut également tout à fait se faire au niveau des Etats et plus particulièrement ici au niveau de la France avec tout ce qui va de son lot de rumeurs et de manipulations d'un niveau bien plus considérable que celui des entrepreneurs indélicats. Cela ne sera possible en fait qu'avec la complicité complémentaire de nombreux politiques, médias, analystes et grands comptes ...

Mr le président des français, Mr Nicolas Sarkozy mais que faites-vous à la France là? Qu'est-ce que ces basses manœuvres financières qui livrent tous les français, oui du dernier né, au vieillard qui se meurt à la vindicte financière? C'est cela votre amour de la France?

Autoriser cela à 6 jours du premier tour de l'élection présidentielle revient à organiser un attentat financier sur la France. C'est vraiment indigne d'un président et son gouvernement.

Honte à vous et ceux qui comptent profiter de cela pour mieux asservir le peuple français. Médias faites votre travail.

A la vue de ce qu'il se passe en Grèce, en Espagne, en France et partout ailleurs dans le monde, il se pose la question de la nécessité absolue de la création d'un Tribunal International des Crimes et Génocides Financiers et Economiques. Oui, il faut pouvoir réprimer toutes ces exactions comptables et financières qui sont réalisées en toute impunité en un simple clic et un éventuel coup de téléphone par les traders et autres larbins technologiques de nos politiques et banskters. Leurs implications ont directement des répercussions sur la vie de tous les jours de millions de personnes. La mascarade de la crise doit être mise à jour.

Diffusez cette information mes amis car le 16 avril 2012, c'est presque demain. L'AMF peut interdire cela. Le temps presse mes amis …

Non, la finance ne gagnera pas, nous n'y sommes pas asservis. Français de droite, de gauche, tous ensemble contre ce pillage, cette "chronique d'une mort annoncée" ...

AAA, on vous rigole au nez, vous nous faites plus peur, nous nous informons et organisons …

Révolution Citoyenne mes amis afin de mettre l'Humain d'Abord.

RESISTANCE !!!

 

PLUME CITOYENNE

 

http://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2012/03/23/une-arme-fatale-contre-la-dette-francaise/

http://www.lemonde.fr/economie/article/2012/02/13/les-ventes-a-decouvert-de-nouveau-autorisees_1642741_3234.html

http://www.lemonde.fr/economie/article/2011/08/12/la-vente-a-decouvert-une-pratique-risquee_1558767_3234.html

http://fr.wikipedia.org/wiki/Vente_%C3%A0_d%C3%A9couvert

sarkozy-r%C3%A9gulateur.jpg

 



Tous les commentaires

09/04/2012, 08:27 | Par a6parterre

Vos moyens ne vous permettent pas d'utiliser internet, ni de vous l'expliquer et de justifier pourquoi sans doute.

09/04/2012, 10:13 | Par amelie meffre

Et moi qui croyais pouvoir en profiter...

09/04/2012, 14:47 | Par Stéphanie Marthely-Allard en réponse au commentaire de amelie meffre le 09/04/2012 à 10:13

AAA ... chère amie

11/04/2012, 13:22 | Par dianne en réponse au commentaire de Stéphanie Marthely-Allard le 09/04/2012 à 14:47

Merci pour votre billet. Les bretteurs qui s'empaillent à gauche pour savoir qui va perdre face à sarko feraient bien de venir y jeter un oeil.

11/04/2012, 14:01 | Par Stéphanie Marthely-Allard en réponse au commentaire de dianne le 11/04/2012 à 13:22

Oui, ainsi ils sauraient mieux comment affronter la finance et ses mesquines compromissions. Il ne reste plus que Mélenchon pour faire face ensemble à ce qui va arriver. 

09/04/2012, 11:11 | Par Sjmj

Je ne comprends pas le commentaire de A6parterre.

09/04/2012, 14:47 | Par Stéphanie Marthely-Allard en réponse au commentaire de Sjmj le 09/04/2012 à 11:11

Moi non plus ...

09/04/2012, 12:27 | Par luz34 en réponse au commentaire de pére-igord le 09/04/2012 à 11:29

@père-igord

Tout à fait d'accord. Mais une explication sous forme de bande dessinée et même humouristique permettrait aux "ignares" dont je fais partie, de comprendre un tant soit peu ce galimatia financier.

09/04/2012, 12:29 | Par Stéphanie Marthely-Allard en réponse au commentaire de luz34 le 09/04/2012 à 12:27

Ce n'est pas du galimatia financier cher monsieur, c'est très concret bien au contraire ...

09/04/2012, 12:59 | Par luz34 en réponse au commentaire de Stéphanie Marthely-Allard le 09/04/2012 à 12:29

Aussi concret que cela puisse être, pour quelqu'un "d'ignare", comme je le précise, cela apparaît comme du "galimatia". Il est vrai qu'avec mon petit salaire et maintenant ma petite retraite, je n'ai jamais eu l'occasion de m'intéresser aux placements financiers.

Par contre, "Luz" a plutôt une tonalité féminine.

13/04/2012, 10:38 | Par Lefrançois en réponse au commentaire de luz34 le 09/04/2012 à 12:59

quand on parle de bd et que l'on signe Luz, la correspondance mnésique c'est Renald Luzier (Charlie Hebdo, Fluide glacial, Polémix et la voix Off), dont c'était le surnom.

18/04/2012, 10:01 | Par Nicolas Robache en réponse au commentaire de Stéphanie Marthely-Allard le 09/04/2012 à 12:29

Je reconnais que si je ne connaissais pas déjà ces mécanismes je n'aurais pas vraiment bien compris avec cet article ! Et surtout je trouve dommage (même si je suis d'accord sur le fond) l'emploi de ce ton partisan qui 

1) parasite le discours et ne sert pas la démonstration

2) risque de rebuter certains lecteurs qui auraient bien besoin de réaliser l'horreur de cette réforme

21/05/2012, 01:51 | Par Stéphanie Marthely-Allard en réponse au commentaire de Nicolas Robache le 18/04/2012 à 10:01

Mon rôle n'était que d'alerter ce que des médias avaient déjà dit mais en le dissimulant bien comme il se doit. Mission accomplie.

18/04/2012, 09:55 | Par Nicolas Robache en réponse au commentaire de Stéphanie Marthely-Allard le 09/04/2012 à 12:29

  

10/04/2012, 02:00 | Par timiota en réponse au commentaire de pére-igord le 09/04/2012 à 11:29

Sur le blog de Paul Jorion

(où l'on vient d'annoncer la nouvelle sur un des fils)

 il y a pas mal de billets sur la vente à nu à découvert.

Et notamment sur l'histoire de la chose, le fait que les paris de ce type étaient interdits jusqu'en 1885

(cela s'appelait "l'exception de jeu") et qu'il suffirait de rétablir deux articles du code pénal pour assécher cette spéculation...

http://www.publicsenat.fr/lcp/politique/lanthropologue-conomiste-paul-jorion-stopper-sp-culation-241879

http://www.pauljorion.com/blog/?p=35600

15/04/2012, 19:09 | Par Lefrançois en réponse au commentaire de timiota le 10/04/2012 à 02:00

La détention de CDS ( Credit Default Swap) souverains à nu ( sans détention des obligations d’État) est désormais interdite. Les législateurs européens ont décidé de réglementer les ventes à découvert et des contrats d’assurance (CDS) sur dette souveraine.

Les vendeurs à découvert devront désormais pouvoir attester auprès des régulateurs de leur faculté de se procurer les titres vendus à terme à l’échéance, sous peine de sanctions.

La décision de laisser l’ Autorité européenne des marchés ( Esma) intervenir sur le marché des dettes souveraines dépendra des ministres des Finances qui devront déclarer l’urgence. Un pays pourra décider de déroger à cette interdiction de vente à nu des CDS ( Credit Default Swap) souverains.

A compter de l’adoption du texte en décembre, l’ achat de CDS souverains par des opérateurs qui ne possèdent pas les titres des dettes couverts ou d’autres titres fortement corrélés sera interdit, sauf si ces opérateurs sont teneurs de marché.

source action finance: ICI

15/04/2012, 19:27 | Par MARIE CAROLINE PORTEU en réponse au commentaire de Lefrançois le 15/04/2012 à 19:09

La nouvelle réglementation devra être approuvée formellement par le Conseil au cours des prochaines semaines et entrera en vigueur en novembre 2012.

Source officielle : http://www.europarl.europa.eu/news/fr/pressroom/content/20111115IPR31525/html/Interdire-la-spéculation-sur-la-dette-souveraine-et-limiter-la-vente-à-découvert


Et vous savez à quoi correspond Novembre 2012 ??  Aux élections américaines .. !!!!!!

10/04/2012, 18:33 | Par MACSIM en réponse au commentaire de pére-igord le 09/04/2012 à 11:29

09/04/2012, 12:36 | Par jamesinparis

Merci pour ces informations et liens, qui valent bien une Une de Mediapart...

09/04/2012, 13:28 | Par Jean François LASCOUX

il va bien falloir remettre de l'ordre dans tout cela ! lorsque l'ancien maire de Neuilly menace des pires représailles dès le 23 avril...ce ne sont pas de vains ''maux''. Il va bien falloir leur régler leur compte

09/04/2012, 15:23 | Par groslapinpoilu

je ne sais pas si cette information a été confirmé ou infirmé ce que je sais c'est, tous à la contre manifestation à la Concorde le 15 avril pour montrer que cette fois ce n'est pas un spectacle!!!!!!!!

09/04/2012, 15:25 | Par Stéphanie Marthely-Allard en réponse au commentaire de groslapinpoilu le 09/04/2012 à 15:23

Je ne sais pas si une contre-manifestation Sarkoziste est une bonne idée. Quoi qu'il en soit, il faut diffuser cette info. Il y a d'ailleurs sur cet article 2 liens du Monde

10/04/2012, 16:44 | Par gonetoufar en réponse au commentaire de groslapinpoilu le 09/04/2012 à 15:23

Je l'ai  déja entendu ce matin , c'etait  un lien sur MDP , qui renvoyait sur une radio ....

11/04/2012, 10:13 | Par Aincrédule en réponse au commentaire de groslapinpoilu le 09/04/2012 à 15:23

On pourrait emprunter à la culture arabe: lancer nos chaussures, ce qui représente l'insulte suprême! ( aventure de Bush)

Ce n'est pas dangereux (pas une arme), mais c'est significatif!  Une montagne de godasses devant l'Elysée ou à la Concorde, pas mal, non?

11/04/2012, 11:55 | Par Stéphanie Marthely-Allard en réponse au commentaire de Aincrédule le 11/04/2012 à 10:13

Pas mal en effet, quoi qu'il en soit il faut trouver quelque chose. Un relais des grands médias est indispensable !!! Qu'est-ce qu'ils attendent?

http://blogs.mediapart.fr/blog/stephanie-marthely-allard/280312/appel-citoyen-lensemble-des-medias-et-journalistes-franca

11/04/2012, 13:16 | Par Aincrédule en réponse au commentaire de Stéphanie Marthely-Allard le 11/04/2012 à 11:55

Merci our l'info, je diffuse!

13/04/2012, 23:53 | Par chalouette en réponse au commentaire de Stéphanie Marthely-Allard le 11/04/2012 à 11:55

Ils vont faire exactement comme pour le MES = aucune information préalable.

Ils ont commencé à en parler après le vote de la loi, mais rien avant.

Ce sont des journalistes pour des infos de caniveaux

http://www.mediapart.fr/blog/63440

09/04/2012, 15:30 | Par PICATCHOU

Vous pouvez toujours diffuser, les électeurs ne le liront pas et ne le comprendront pas.

09/04/2012, 20:35 | Par filnoir en réponse au commentaire de PICATCHOU le 09/04/2012 à 15:30

défaitiste!

09/04/2012, 20:39 | Par Stéphanie Marthely-Allard en réponse au commentaire de filnoir le 09/04/2012 à 20:35

Pas du tout au contraire ... Nous attaquons aussi ... Nous n'allons pas nous laisser tondre mes amis !!!

RESISTANCE 

09/04/2012, 16:14 | Par pajejazz

moi je ne comprends rien mais j'ai la sensation de me faire avoir C'est désagréable

Faisons tout pour qu'il ne soit pas la au 1er tour

 

Moi c'es Bayrou et vous ?

13/04/2012, 22:11 | Par peut-etre en réponse au commentaire de Stéphanie Marthely-Allard le 09/04/2012 à 18:04

S MARTHELY-ALLARD18 04  moi aussi c est J L MELENCHON !!  j ai ecris recemment que Sarkosy se vengerait, d une maniere ou d une autre!!! et bien voila!!  c est fait!!   y a t il moyen de l arreter a temps???

15/04/2012, 19:42 | Par Claudia75 en réponse au commentaire de Stéphanie Marthely-Allard le 09/04/2012 à 18:00

@stéphanie Marthely-Allard

il me semble que cette date du 16 avril a déjà été donné par médiapart, Sarko n a jamais aidé la France, il l a flingué, il est prêt à tout pour passer..... il est urgent mais urgent que Médiapart, et tant d autres Médias disent la vérité de ce que Sarko autorisent, je fais passé votre article

11/04/2012, 12:29 | Par F@Brice en réponse au commentaire de Nath75 le 09/04/2012 à 16:43

"Spéculez à découvert et à la baisse sur la dette de la France", voila ce que prépare Sarkozy, en offrant la Dette de la France à la Finance, sur un plateau, par le changement qu'il veut faire passer sur les ventes à découvert (Sarkozy a d...éjà mis la France en danger en laissant notre dette à 80% dans les mains des étrangers (ce que n'a pas fait les US, UK, le Japon, l'Italie, etc etc..., il a ainsi mis la France en OTAGE), désormais il veut la ruiner pour imposer l'austérité Grècque ou Espagnole !). STOP !

En clair Sarkozy veut permettre que les marchés puissent parier sur la baisse de la France (comme en Grèce) et cela à découvert (à savoir sans avoir besoin de payer 1 €) ce qui créerait une spirale vicieuse rapide de descente aux enfers et mettrait le pays à sac ! Voila le PLAN "pour la France" de Sarkozy, qui deviendrait un imposteur à arreter immédiatement !

15/04/2012, 19:44 | Par Claudia75 en réponse au commentaire de F@Brice le 11/04/2012 à 12:29

@F@brice

entièrement d accord, il est urgent de relier l information, il est capable de tout, il faut que les français sachent qu il est responsable de ce qui va arriver, il faut le mettre aux arrêts.......

12/04/2012, 12:30 | Par am31 en réponse au commentaire de Nath75 le 09/04/2012 à 16:43

vendre à découvert c'est: vendre quelque chose qui ne vous appartient pas.

je ne posséde aucune action mais je peux dire le 30 avril je vendrai 1000 actions X au prix de 10 euros. si le 29 l'action X vaut 8 euros j'achète mes 1000 actions et j'empoche 1000x2 euros. jack Pot

si le 29 l'action est à 12 je suis comme Kerviel.

09/04/2012, 17:17 | Par JJMU

Oui, mobilisons-nous, comme nous l'avons fait contre le MES (mécanisme européen dit de "stabilité" -sic !). Comme nous l'avons fait en 2005 contre le projet de constitution européenne.

Jean-Jacques M’µ

15/04/2012, 19:48 | Par Claudia75 en réponse au commentaire de JJMU le 09/04/2012 à 17:17

@JJMU

oui il faut se mobiliser mais là ouvertement... c est un fou ce type je n arrête pas de le dire.. il a toujours été de mèche avec la finance il s en fout de la France, il faut bien expliquer aux français qu il est responsable... d ailleurs je l ai entendu dire qu il y aurait des surprises.... aux arrêts sarkotoutalegout et vite....

09/04/2012, 17:31 | Par Marie Lavin

Merci de nous alerter. Diffusons.

09/04/2012, 17:38 | Par j viollon

carrément besoin de plus d'information là-dessus!

situation antérieure?

motivation de la décision?

la reprise de la vente a découvert des actions des banques françaises a été de nouveau été autorisée recemment....

la bourse ou ce système ou on peut miser sur l'échec des entreprises ou des Etats....

09/04/2012, 18:06 | Par Stéphanie Marthely-Allard en réponse au commentaire de j viollon le 09/04/2012 à 17:38

Et bien cherchez cher monsieur, que les initiés nous éclairent de leur savoir afin de mieux nous expliquer et de définir les responsabilités et conséquences. URGENCE !!!

09/04/2012, 18:06 | Par jacques soyer

Envoyons cette information sur le blog de Hollande. Nous verrons bien comment ils réagissent.

09/04/2012, 18:20 | Par Stéphanie Marthely-Allard en réponse au commentaire de jacques soyer le 09/04/2012 à 18:06

Cette information a déjà été posté ce jour sur les Facebook de François Hollande et de Nicolas Sarkozy. Ils doivent bien savoir de quoi il en retourne ...Innpondons internet de cette info. Tous seront obligés de faire face à leurs responsabilités. 

09/04/2012, 18:59 | Par jacques soyer en réponse au commentaire de Stéphanie Marthely-Allard le 09/04/2012 à 18:20

Merci

15/04/2012, 19:49 | Par Claudia75 en réponse au commentaire de jacques soyer le 09/04/2012 à 18:06

@jacques soyer

je viens de le faire et je l ai fait également sur le site de JLMélenchon

09/04/2012, 18:17 | Par martin meissonnier

Pour ceux que cela intéresse, un film pour expliquer comment fonctionnent les marchés dérivés

http://www.youtube.com/watch?v=XFoVnhXbU7M&feature=relmfu

09/04/2012, 18:22 | Par Stéphanie Marthely-Allard en réponse au commentaire de martin meissonnier le 09/04/2012 à 18:17

Très intéressant comme lien, à recommander. En complément je vous invite à regarder également cet excellent reportage sur la City et la finance en eaux troubles ... http://www.youtube.com/watch?v=0T0WKir_MCs&feature=player_embedded

09/04/2012, 21:46 | Par Stéphanie Marthely-Allard en réponse au commentaire de Stéphanie Marthely-Allard le 09/04/2012 à 18:22

Il y a également le très bon "Let's make money ..." http://www.youtube.com/watch?v=09GB2LYDmvY

09/04/2012, 18:19 | Par JJMU

Quoi qu'il en soit, nous devons continuer d'informer. Ceux qui ont le pouvoir (et le devoir) de répondre à ces informations le feront. Et c'est, à notre modeste mesure, notre rôle, pour renverser les idées toutes faites et les lâchetés, les surdités, les aveuglements de ceux qui nient l'évidence des mauvais coups des affairistes contre les populations.

Jean-Jacques M’µ

09/04/2012, 18:25 | Par Stéphanie Marthely-Allard en réponse au commentaire de JJMU le 09/04/2012 à 18:19

Tout à fait, ne nous laissons pas génocider économiquement et socialement ... 

09/04/2012, 19:00 | Par jeannecasilas

Et c'est renégociable, cette autorisation, à la suite des élections? Ou quand c'est fait, c'est fait? 

 

 

09/04/2012, 19:34 | Par Stéphanie Marthely-Allard en réponse au commentaire de jeannecasilas le 09/04/2012 à 19:00

Je ne pense pas, l'AMF doit pouvoir lever cette autorisation si la volonté politique va en ce sens ... En tout ca mettons cela d'urgence dans le débat public. Le 16 avril, c'est dans une semaine. C'est prévu pour lundi prochain ...

15/04/2012, 19:52 | Par Claudia75 en réponse au commentaire de Stéphanie Marthely-Allard le 09/04/2012 à 19:34

@Stéphanie

c est un coup de sarko il l a accepté pour nous donner encore la peur toujours les menaces et la peur, juste avant le 22 avrl après il s agitera et dira que c est lui qui a sauvé la France 

09/04/2012, 21:59 | Par Alalie

J'essaye de garder le doute, de me dire que toutes ces coincidences alimentant la théorie du complot ne sont que le fruit de ma paranoïa. Je sais qu'à priori on ne voit que ce qu'on veut voir, mais si une réalité objective existe "réellement" au-delà des regards, alors je crains que les stimulis que nous percevons ne soient le déplacement de quelques pions sur un échiquier mondial. Hasard ou prophétie auto-réalisatrice, l'uniformisation des systèmes (au sens large) semble vouloir nous mener vers cette utopie morbide qu'auraient projettés quelques Dr Folamour: ce Nouvel Ordre Mondial est-il donc un mythe? Je n'en sais rien, mais je me souviens avoir lu mot pour mot ce qui est en train de se dérouler dans un ouvrage conspirationniste il y a bientôt 3 ans de ça... il portait d'ailleurs le nom de Nouvel Ordre Mondial. Désinformation, fabulations, délires... je ne sais pas ce qui m'inquiète le plus: qu'un auteur fou et plus parano que moi ait anticipé malgré lui une actualité malsaine, ou que cet auteur ait réellement dévoilé un plan séculaire visant à restructurer l'humanité (auquel cas nous serions dans une des phases finales, précédant de peu une extermination visant à réduire l'humanité à une population de 500 000 000 d'individus...)

Après tout je me répète: "Tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes"... me donnant le choix de définir ce meilleur des mondes selon A.Huxley ou Voltaire.

La France en faillite? Mais que produit-elle exactement? 1% d'Agriculture?! Nous mangeons donc à crédit, la faillite ne serait qu'un retour à la réalité.

Memento mori.

09/04/2012, 22:27 | Par Stéphanie Marthely-Allard en réponse au commentaire de Alalie le 09/04/2012 à 21:59

Elle est inéluctable car ils parient des millions sur notre chute et asservissement. Ayons notre gouvernement et armée avec nous plutôt qu'au service de la finance assassine ... 

09/04/2012, 22:31 | Par Stéphanie Marthely-Allard en réponse au commentaire de Stéphanie Marthely-Allard le 09/04/2012 à 22:27

10/04/2012, 00:20 | Par Alalie en réponse au commentaire de Stéphanie Marthely-Allard le 09/04/2012 à 22:31

Je suis bien d'accord, il faut se révolter, mais je ne crois pas en ces voies "démocratiques" que vous proposez. Diffuser l'information, certe, mais à quelles fins?  Ils n'auront même pas besoin de faire de la désinformation pour rendre toute réaction obsolète: il a fallu que l'armée Nazie dépasse les ardennes pour que les français comprennent qu'ils étaient en guerre il y a 70 ans... il faudra attendre que la classe moyenne n'existe plus, que la grande majorité crève de faim, pour prendre la réelle mesure de ce qui n'a pas été fait, et à ce moment là tout le monde sera bien trop occupé à chercher de quoi survivre jusqu'à demain. Une "révolte démocratique" est un oximore, selon moi.

Qu'importe qu'une loi ségrégationniste soit votée demain: elle ne sera effective que si elle est appliquée par les citoyen, autrement il ne s'agira que de quelques symboles déposés à l'encre sur du papier. Et sur le point de l'executif, notre belle démocratie est organisée comme n'importe quel système politique (dictature comprise): police et armée se chargeront de remettre en place toute forme de dicidence. Et si vous pensez encore que la police et l'armée se rangeront du côté de la masse, pensez à ceci: tout a été mis en place pour préserver la stabilité de notre démocratie, quand bien même ses citoyens seraient à l'origine de la déstabilisation. Pour un militaire ou un policier, tirer sur un civil n'a jamais été un soucis, pourvu qu'on puisse légitimer l'acte.

Non, je ne crois pas en une révolte de ce type... qu'on retourne au champ, qu'on échange entre voisins, que les civils se rendent indépendants des systèmes de distribution: oui. Mais qu'on fasse des pétitions et qu'on descende dans la rue: autant commencer à faire la queue pour les ticket d'approvisionnement tout de suite. La liberté ne se demande pas, elle se prend.

 

10/04/2012, 00:33 | Par Alalie en réponse au commentaire de Alalie le 10/04/2012 à 00:20

Par ailleurs, je pense aussi que ce MES sera soutenu par nos élus, quels qu'ils soient. On aura beau s'époumonner, crier à la tirannie, ce ne sera pas la première fois qu'une loi passera malgré l'opposition de la majorité. Les gens de pouvoir n'ont que faire de la moralité puisqu'ils la dicte et pensent l'incarner.

09/04/2012, 22:41 | Par danivance

lu et recommandé

09/04/2012, 23:56 | Par Stéphanie Marthely-Allard en réponse au commentaire de danivance le 09/04/2012 à 22:41

Merci

10/04/2012, 00:08 | Par Stéphanie Marthely-Allard

Analyse de "The Economist" sur l'après élection ... et même avant ... http://www.youtube.com/watch?v=OwA2RxG3khg

10/04/2012, 02:00 | Par jeannecasilas

Et Mélenchon il en dit quoi de cette heu "loi"? Au PMU tout à l'heure un mec m'a dit qu'il trouvait juste la définition de je ne sais plus quel journaliste: mondialisation = guerre économique. Malheureusement je crois que c'est vrai. Donc, puisque vous êtes sûrement mieux informée que moi, qu'en dit le candidat du Front de gauche? Sur quoi s'engage t-il par rapport à ce début de légalisation?

10/04/2012, 03:08 | Par Stéphanie Marthely-Allard en réponse au commentaire de jeannecasilas le 10/04/2012 à 02:00

Sur ce point précis, je n'ai aucune idée. Pour l'instant faisant fit de nos divergences pour mettre cette information dans le débat public ... 

11/04/2012, 10:25 | Par Stelatan en réponse au commentaire de jeannecasilas le 10/04/2012 à 02:00

Jacques généreux, économiste en chef de Front de Gauche, dénonce depuis longtemps la "déraison de la finance libre".

Quelques exemples de mesures (tirées du livre "Nous on peut" page 92) :

- Agrément public obligatoire pour tous les produits financiers anciens et nouveaux ;

- Limitation stricte de la titrisation ;

- Interdiction des ventes à découvert et des produits dérivés dont l'actif sous-jacent ne participe pas au financement de l'économie réelle ;

- Stricte limitation de l'effet de levier sur l'achat d'instruments financiers.

Je vous conseille fortement la lecture de ce livre.

11/04/2012, 19:34 | Par Stéphanie Marthely-Allard en réponse au commentaire de jeannecasilas le 10/04/2012 à 02:00

Jean-Luc Mélenchon vient de prendre position sur le sujet ... http://www.placeaupeuple2012.fr/une-nouvelle-arme-de-la-finance-contre-la-france/

AAA ... Yes, we are dangerous ... 

11/04/2012, 11:19 | Par Danyves en réponse au commentaire de F@Brice le 10/04/2012 à 10:17

Les places de marché qui vont spéculer à la baisse sont hors de France, à l'Etranger. Peut importe la loi en France.

10/04/2012, 10:57 | Par Stéphanie Marthely-Allard

Organisons nous :

1- Ecrire et se révolter sur le site de l'AMF ici http://www.amf-france.org/affiche_page.asp?urldoc=page_contact_formulaire.htm

2- Organiser des manifestations devant l'AMF, du tractage, de l'action symbolique, je ne sais quoi ....

 Autorité des marchés financiers
17, place de la Bourse
75082 PARIS CEDEX 02

3- Relayer l'information, que d'autres médias, journalistes et personnes travaillent dessus, la développe, la creuse et innondent internet de cette information capitale et stratégique. 

Ils ont réussi à faire passer le MES mais ils n'auront pas notre dette. Non, ils ne se feront pas plus d'argent sur notre misère.

APPEL AUX MEDIAS TADITIONNELS - SOS-SOS-SOS-SOS-SOS-

11/04/2012, 11:50 | Par chafikbr en réponse au commentaire de Stéphanie Marthely-Allard le 10/04/2012 à 10:57

Ce qui est pratique, c'est que l'AMF est située juste en face du siège de l' AFP :)

11/04/2012, 11:59 | Par Stéphanie Marthely-Allard en réponse au commentaire de chafikbr le 11/04/2012 à 11:50

Ca c'est une excellente nouvelle ... Vraiment ...

17/04/2012, 14:25 | Par mite54 en réponse au commentaire de Stéphanie Marthely-Allard le 11/04/2012 à 11:59

l'AFP n' appartient plus à la France depuis un moment ...

Tout comme TF1 (bouygues) fonds de pension américains

10/04/2012, 12:13 | Par MARIE CAROLINE PORTEU

@Bonjour Stéphanie 

Merci de votre billet , il est effectivement essentiel . Cette nouvelle autorisation est dramatique car elle va renforcer la spéculation  . 

Les ventes à découvert existent depuis plusieurs années . Elles peuvent être extremement nocives et à intervalles régulier les autorités les interdisent pour éviter l'effondrement des cours , en particulier des valeurs financières  (ce qui s'est passé après la crise de 2008) ou la vente à découvert fut interdite sur les valeurs financières (banques et assurances). Elles fragilisent totalement nos sociétés industrielles en rendant très attractives pour des prédateurs . 

Cela dit , le problème vient de l'extérieur aussi . Donc la législation spécifiquement française est de peu d'impact au vu des volumes  et des transactions pratiquées sur des valeurs françaises par des acteurs étrangers à partir de plates formes situées à l'étranger . 

 

J'ai plusieurs fois parlé de casino truqué dans mes billets  . Nos députés ont parlé d'économie de casino .. Je crois que le meilleur moyen est d'expliquer à tous nos concitoyens qu'il est urgent de quitter les banques qui se livrent à ces jeux malsains et surtout de se détourner de la bourse .. qui a été complètement détournée de son objectif de soutien à l'économie et aux entrepries pour être totalement livrée à la spéculation . 

 

Pour les ventes à découvert , il est même arrivé par le passé que plus de 100% du capital de sociétés cotées (sur le territoire US)  soient vendu  à découvert .. Ce qui est dément . 

Le plus bel exemple pour illustrer ces excès  des ventes  à découvert est le corner Volkswagen .. que j'ai décrit dans mon billet de blog  :

Krach boursier scénario d'une catastrophe annoncée .

 

Je reviendrais sur votre billet mais j'ai très peu de temps en ce moment 

 

10/04/2012, 23:51 | Par pmabéché en réponse au commentaire de MARIE CAROLINE PORTEU le 10/04/2012 à 12:13

un peu triste de vous voir sur ce billet.

10/04/2012, 12:50 | Par jeannecasilas

à l'auteur de cet article: perso je n'ai absolument pas le temps d'aller tracter devant l'AMF, et je crois moyennement à l'efficacité de ce genre de pratique (sinon qu'au mieux elle peut faire parler de "la cause" dans les "médias", et puis?), il me semble qu'il serait plus efficace de s'adresser directement à l'équipe de campagne de Mélenchon - vous êtes journaliste à Médiapart, vous avez des contacts directs non? - pour qu'ils relaient l'info et y donne une suite (programmatique). Comme ça, "les gens" sont informés, les forces politiques obligées de se positionner, et alors peut-être, dans un futur proche, les choses pourront elles se défaire. En clair il me semble plus simple de s'adresser en qui on a confiance (vous et moi, en l'occurrence, Mélenchon) qu'à tout le monde et n'importe qui. Parce que les autres (journalistes) je ne sais absolument pas quel but ils poursuivent et c'est bien évidemment en fonction de leur but, ligne, pensée, qu'ils relaieront l'info (et ce plus ou moins bien). Et puis ce ne sont pas les journalistes qui font et défont les lois (même si, par leurs révélations, ils y participent) mais bien les gouvernements, donc, peut-être que stratégiquement, dans l'urgence, aller droit au but, ce ne serait pas si mal. Qu'en pensez vous? 

10/04/2012, 13:54 | Par Stéphanie Marthely-Allard en réponse au commentaire de jeannecasilas le 10/04/2012 à 12:50

Je suis d'accord avec vous pour ce qui est de contacter l'équipe de Mélenchon mais nous avons aussi besoin du soutien des journalistes institutionnels sur cette info. 

Et la morale? Elle ne sert qu'à parquer mentalement les braves gens pendant que d'autres se torchent allègrement avec ... et l'utilisent pur mieux nous asservir ...

Il n'y a pas d'autres choix que d'affronter la finance en face à face avec l'Etat à notre côté. 

STOP A L'INJUSTICE !!!  

RESISTANCE !!!

10/04/2012, 13:36 | Par Nicolas Berger

Je me suis inscrit pour réagir à cet article, que je trouvais insuffisamment expliqué, très fortement biaisé, et presque contre-productif. Meme si le constat final est réel, les causes réelles sont presque totalement occultées, on se croirait dans une théorie du complot. Au final, cet article me parait masquer plus la réalité et les solutions à adopter qu'autre chose. Je viens de l'expliquer sur facebook, et en lisant les commentaires, mon explication pourrait peut-être servir ici aussi. Je l'ai remise en forme, mais merci de votre indulgence si des formules un peu trop imagées m'avaient échappées.

Ce mécanisme de marché des dérivés a-t-il une justification saine au départ? A quoi c'est censé servir pour l'Etat, et les acheteurs de dettes?
L'Etat, pour financer ses activités, cherche à emprunter de l'argent (pour certaines raisons il ne peut plus juste le sortir de son chapeau en créant des billets suupplémentaires). La justification du marché des dérivés ne peut se comprendre qu'après un bref détour pour comprendre celle du marché de l'occasion (aussi appelé marché secondaire, ie ou les titres s'échangent une autre fois, comme une revente d'occasion).
Faisons un parallèle un peu trop simplificateur avec le marché des jeux video, ou de l'automobile:
Personellement payer 70 euros pour un jeu, quand je ne suis pas sûr que le jeu va être bien, ça me refroidit un peu. Pour éviter cette appréhension, un marché parallèle à l'achat direct à l'Etat a été mis en place par l'Etat lui-même: comme pour un jeu video d'occasion, l'acheteur va pouvoir revendre ce titre à un tiers. Sachant cela, il aura moins tendance à hésiter à acheter le titre à l'Etat, puisqu'il aura la possibilité de le revendre après.
Voila pour la justification du marché d'occasion.

Maintenant, qu'est-ce que c'est que ce marché des dérivés, complètement dématérialisé en apparence?
ça me rappelle un peu ce que les vendeurs les plus compréhensifs de certains magasins de jeux video faisaient dans le temps: Imaginons qu'ils te voient encore hésiter à acheter ce titre complètement fumé que serait par exemple Journey ou Flower (oui je sais ça marche pas sur le PS store, mais c'est un exemple, et ce sont les expèriences les plus incroyables que vous puissiez avoir venant d'éditeurs presques inconnus).
Le vendeur voit que le jeu/la voituire te tente, mais que tu hésites encore. Il te propose donc de te le racheter à un prix fixe, quoi qu'il arrive, si tu as envie ensuite de le revendre.
Le marché des dérivés à un impact similaire à ce sytème, ou pour l'automobile à l'Argus: ça n'impacte pas directement l'Etat, puisqu'il ne touche aucun flux d'argent, mais ça aide à faire acheter son produit, ici l'emprunt d'état, d'autant plus si la qualité de cet emprunt est pour une quelconque raison incertaine (qualité de conception initiale, crédibilité de la marque, je reviendrai sur certaines autres raisons ensuite).
En quelques mots pour préciser, le marché des dérivés a au départ pour but d'éliminer un risque par rapport à un certain facteur. Imaginons la conversation suivante entre un concessionnaire auto et un acheteur de véhiculte neuf:" ça vous embete de pas savoir combien vous allez revendre votre voiture? Bon, on vous la rachète à tel prix quoi qu'il arrive, mais vu qu'on prend un gros risque, ce serait cool de nous indemniser un peu... (en pratique, contre un certain taux fixe, par exemple 10 euros par mois, on vous guarantit qu'on rachetera votre voiture à tel prix dans 3 ans, meme si c'est une épave à ce moment là).

Mais alors quel est l'impact sur l'Etat, vu qu'il ne touche pas un centime sur le marché de l'occasion, et encore moins sur le marché des dérivés?
Il y en a 2:
Comme dit précédemment, l'Etat peut plus facilement écouler ses titres, et donc se financer. L'impact direct est donc à priori positif, mais il y en a un moins direct:
Cette valeur sur le marché dérivé devient une nouvelle référence, elle traduit en effet la crédinbilité de l'Etat comme emprunteur à long terme. Et personellement je n'achèterai pas de voiture 8000€ si on me dit que cette voiture va tomber en panne dans 6 mois et ne vaudra alors plus un centime...

Cet indicateur de crédibilité de l'Etat est-il fiable? Quel est l'impact d'une baisse de cet indicateur? En pratique, quel est l'impact pour l'Etat?
Comme mentionné plus haut, cet indicateur évolue en fonction de la crédibilité relative de l'emprunt: il montre la confiance qu'ont les acteurs dans cette valeur, maintenant et plus tard.

Or cette valeur peut varier pour différentes raisons:
1. de qualité directe: Pour reprendre les images simplificatrices de l'automobile ou du jeu vidéo, ce pourrait être:
- la qualité de conception initiale, et l'adhésion au projet (le projet est-il intéressant, comment en pratique cela se traduit-il dans les faits, et est-ce que ça me convient à moi suffisamment pour que j'investisse dans ce projet?) Pour des investisseurs recherchant des placements rémunérateurs, ce sera de s'assurer que la rémunération, le taux d'interet ici, est suffisant compte tenu des risques (inflation donc perte de valeur du capital investi, etc
- la qualité réelle du service après-vente: une fois que j'ai acheté le titre, suis-je certain que le produit va-être durablement conforme à ce qui m'a été promis?

2. La qualité perçue est aussi une affaire de confiance générale: d'ailleurs, il ne s'agit pas d'acheter un objet fini comme une voiture, mais d'un remboursement différé, donc par nature un pari entaché d'incertitude. Différents facteurs de confiance sont donc importants:
- la crédibilité de la marque: Par exemple, cette marque de voiture, la Traban, est-elle de manière générale fiable? Au début du 20eme siècle, L'état russe a déjà refusé après la révolution bolchevique de payer les emprunts contractés par la monarchie précédente, ce qui a ruiné de nombreux Français. Qu'est-ce qui me dit que ça ne va pas être pareil cette fois-ci?
- de confiance des autres investisseurs: Vu que l'Etat pour rendre plus crédible le titre a facilité le marché de l'occasion pour me faire sentir plus en confiance, maintenant la valeur de revente sur le marché de l'occasion influe directement sur cette crédibilité: si plus personne ne veut acheter d'emprunt sur le marché de l'occasion, la crédibilité du vendeur intial, ici l'Etat, baisse.
- de rationalité des investisseurs et de leurs décisions: la science économique a théorisé pendant des centaines d'années que les acteurs, par exemple les financiers mais aussi nous autres électeurs/consommateurs/producteurs avions tous un raisonnement rationnel, et disposions d'une information parfaite. Un peu de recul critique fait rapidement comprendre que ce modèle ne peut être appliqué tel quel: si ton voisin s'enfuit en hurlant, selon cette théorie il a une bonne raison de le faire, d'ailleurs tu la sais déjà, et tu as déjà pris en compte ces informations. D'ailleurs il ne peut pas s'enfuir en hurlant, pusique ça supposerait qu'il ait été surpris par un comportement irrationnel, ou parce qu'il n'avait pas un accès parfait à l'information. Pourtant dans la réalité, non les acteurs ne sont pas forcément complètement rationnels, ni parfaitement informés. Les mouvements de paniquene sont donc pas impossibles. Et comme tout marché ayant des conséquences réelles sur l'économie, et plus encore parce que l'on parle de financer l'Etat, un mouvement de panique n'est pas acceptable vu son impact potentiellement dévastateur sur les millions d'individus d'un pays.

Quel est l'impact dans nos vies au quotidien?
Si l'usage des marchés dérivés permet d'améliorer au départ la crédibilité d'une dette d'Etat, donc de mieux la financer, ils ont aussi d'autres effets qui peuvent être rapidement contre-productifs:
. Les marchés dérivés renforcent le lien entre crédibilité de l'Etat et décisions d'acteurs pas forcément rationnels sur le marché secondaire. Et meme si leurs actions étaient rationnelles... vu qu'on ne sait pas immédiatement tout ce qui se passe dans le monde, les marchés d'occasion et de produits dérivés ne peuvent refléter vraiment l'Etat réel de l'économie française, donc sa capacité à rembourser ses dettes.

. Les acteurs des marchés dérivés sont l'expression de la pression exercée sur l'Etat emprunteur par ses créanciers (ce qui nous inclue aussi, nous détenteurs de comptes en banques que nous cherchons à faire fructifier), qui peut changer de comportement notamment lors d'une élection. ce qui signifie qu'on peut faire indirectement pression sur une election.

  ( parenthèse pour les personnes critiques et les adeptes du complots: Je sens déjà les réactions au "On" qui sent la théorie du complot dans la phrase précédente.. Concrètement, quand quelqu'un attend de son banquier qu'il assure du rendement et/ou de la stabilité pour assurer notre retraite ou notre PEL, alors que ce monde est incertain et changeant, il l'incite à faire plus que ce qu'il devrait normalement faire pour simplement financer l'économie. Diaboliser le banquier n'est pas la solution: n'oublions pas qui lui dit de faire fructifier notre argent, ou d'éviter les placements risqués. N'oublions pas non plus que nous sommes les premiers à rager quand on voit que la baguette est maintenant presque aussi chère en Euro qu'elle l'était en Francs. Je ne suis donc pas certain que nous accepterions que l'état se finance en créant de l'argent, une fuite en avant qui pourrait nous amener à payer notre baguette à coup de brouettes de billets (ça s'est vu dans certains pays en crise).

. Les marchés dérivés ne font que rendre plus visible le pouvoir donné aux autres acteurs sur l'Etat: On pourra les interdire, cela ne fera que légèrement réduire la spéculation liée au fait que l'humanité a tendance à chercher son bien-etre individuel avant celui du groupe.

Cette théorie du complot est-elle crédible, et que faire pour en éviter les effets?
Comme mentionné plus haut, il y a un conflit entre crédibilité de l'Etat et interet individuel. Celui-ci nous renvoie aussi à nos propres comportements: Nous n'avons pas toujours envie de reconnaitre que nous attachons nos propres chaines. Nous sommes en effet acteur: nous sommes les comptes des banques. Souhaite-t-on vraiment le savoir? De manière plus détachée des banques aussi, il y a un problème: un financement durable implique un projet de société durable et commun. Essaie-t-on vraiment de se mettre d'accord avec la majorité des français, en cherchant à comprendre la situation, à comprendre les autres et à les intéresser eux-aussi à la compréhension. Surtout, cherche-t-on réellement à se mettre d'accord avec eux, et cet article y contribue-t-il? Je ne le pense pas. Si l'électeur se concentre sur soi comme nombril du monde et s'enferme dans une dynamique de conflit face à l'autre, alors à moins qu'il soit ermite berger, tout électeur ne peut actuellement que se contredire, mais encore faudrait-il qu'il le reconnaisse...

En pratique dans cette décision de réautoriser les contrats à terme sur les titres d'Etat,, pour moi il est plausible (mais pas probable) qu'il y ait une entourloupe, qui serait de miser sur une radicalisation des comportements: par exemple, si un politicien engagé mais opposant 2 parties de la population au détriment des acteurs financiers ne proposait pas un projet de société crédible pour celle-ci aussi, ou qu'un politicien plus radical prenne sa place au second tour. On pourrait alors imaginer une déstabilisation suffisante. Celle-ci ne serait probablement pas volontaire: loin d'une théorie du complot organisé, il suffirait d'un mouvement de panique très important, par exemple si tout le monde se jetait sur les distributeurs, pour obliger les banquiers à revendre leurs titres en masse pour ne pas faire faillite.

Cela me parait tout de meme un scénario catastrophe alambiqué et un peu trop lisible pour être pris au sèrieux. Personellement, j'espère que vous aurez compris que cette idée de marché dérivé ne m'emballe pas, mais on a quand meme 80% de notre PIB en dette d'Etat( soit plus de 4 fois les entrées annuelles de l'état comme dette si je me rappelle bien les proportions). A partir de là c'est normal que la crédibilité des emprunts français soit entamée... A nous de voir si on peut encore trouver un projet crédible et durable de société visant à sauvegarder la cohésion de l'ensemble de la société française à moyen terme, et acceptable par tous les types d'acteurs. Sans cela, il est logique que nos banquiers en voyant nos attentes s'arrachent les cheveux pour essayer de trouver une solution crédible pour nous satisfaire malgré nos contradictions...

10/04/2012, 13:51 | Par Stéphanie Marthely-Allard en réponse au commentaire de Nicolas Berger le 10/04/2012 à 13:36

AAA ... RESISTANCE  ...

11/04/2012, 13:48 | Par dianne en réponse au commentaire de Stéphanie Marthely-Allard le 10/04/2012 à 13:51

Trois petites pointes, concernant ce long exposé imagé

l'Etat peut plus facilement écouler ses titres, et donc se financer.
Euh et si on essayait l'impôt sur les sociétés du CAC au hasard ? Celles qui, entre autres, trustent les grands marchés publics mais délocalisent leur feuille de contributions ?

le projet est-il intéressant,
Sans aucun doute s'il relève vraiment de l'intérêt général mais est-ce un projet intéressant que d'alimenter les marchands d'armes avec les recettes fiscales en allant casser la gueule à l'autre bout du monde à des types qui ne nous ont rien fait ?


le produit va-être durablement conforme à ce qui m'a été promis?
Sans doute si la décision est prise par le Parlement et non par décret entre quatre zyeux intéressés à faire du bien aux copains du Fouquet's

 

10/04/2012, 16:26 | Par MARIE CAROLINE PORTEU en réponse au commentaire de Nicolas Berger le 10/04/2012 à 13:36

Il est quand même curieux qu'une telle directive sorte après le rapport 3034 de l'Assemblée nationale qui en dénonce justement les dangers 

B.– DES OUTILS PARFOIS DÉVOYÉS 106

1.–  Le trading algorithmique et le trading à haute fréquence 106

a) Les algorithmes peuvent être détournés au profit de stratégies manipulatoires 108

b) Le trading algorithmique et le trading à haute fréquence favorisent une opacité accrue des marchés 109

c) Les incidences du trading algorithmique sur l’intégrité des marchés : du risque opérationnel au risque systémique. 110

2.– Les ventes à découvert : l’utilisation abusive d’un outil par ailleurs indispensable 112

3.– Les produits dérivés : un usage potentiellement dévoyé 114

a) Les risques inhérents aux produits dérivés 115

b) Un cas typique de produit dérivé hautement spéculatif : les couvertures de défaillance (credit default swaps – CDS), mis en lumière lors de la crise grecque 119

4.– Une pratique qui démultiplie les effets des opérations spéculatives : l’effet de levier 122

a) L’effet de levier pemet de « gonfler la mise » des acteurs de marché 122

b) Le rachat par effet de levier (LBO) : une fréquente fragilisation des entreprises 123

C.– DES MARCHÉS PEU TRANSPARENTS 125

1.– Les effets pervers de la directive sur les marchés d’instruments financiers (MIF) 125

a) Les modifications apportées au mode de fonctionnement des marchés par la directive MIF 125

b) Une directive qui a manqué ses objectifs et fortement perturbé les marchés 126

2.– La part prépondérante des transactions de gré à gré dépourvues de transparence 134

 

Quelques extraits de ce rapport :

Certains intervenants soulignent également la déconnexion des marchés avec l’économie réelle et ses dangereux effets sur celle-ci :

« La spéculation peut donc avoir des effets délétères tout à fait impressionnants : le Bureau international du travail estime à 51 millions le nombre de chômeurs engendrés par la crise que la spéculation a provoquée. C’est un chiffre effrayant. » (M. Henri Bourguinat, professeur à l’université Bordeaux-IV (45)) ;

L'article 570-1 du Règlement général de l'AMF impose seulement que, sur les marchés réglementés, à la date de livraison, l'investisseur dispose des titres pour être en mesure de les livrer. L'intermédiaire financier peut également exiger de son client la constitution d’une provision dans la mesure où il est responsable du règlement-livraison, mais ce n’est pas systématique.

Rien n’interdit, en revanche, sur les marchés de gré à gré, la pratique des ventes à découvert « à nu » (naked shortselling) non approvisionnées et non sécurisées, dans lesquelles le vendeur n’a ni la provision au moment de la transaction, ni les titres pour la livraison.

Cette technique est utilisée par les spéculateurs de deux manières : la première consiste à emprunter un titre dont on pense que le cours va baisser sur le marché et à le vendre aussitôt. L’idée est d’empocher une forte plus-value lorsqu’on achètera à un cours beaucoup plus bas pour le rendre au prêteur. Dans certains cas, la propagation de rumeurs contribue à fragiliser opportunément le titre, comme cela semble avoir été le cas lors de la crise de la dette grecque.

La deuxième pratique, dite vente à découvert « à nu » consiste à vendre un titre, avec un règlement différé, sans même l’emprunter. Au moment de le livrer à l’acheteur, l’opérateur se le procure au plus bas sur le marché en gagnant la différence si le cours du titre a effectivement baissé.

Doit-on interdire les ventes à découvert « nu » dans tous les cas ? Il apparaît que ce ne serait pas la vente à découvert à nu en elle-même qui pose problème, mais l’usage qui en est fait par les spéculateurs.

En effet, M. Philippe Mills, directeur général de l’Agence France Trésor, a clairement affirmé l’importance de la vente à découvert « à nu » dans le placement des émissions françaises : « Les spécialistes en valeur du trésor (SVT) sont des intermédiaires : l’objectif n’est pas qu’ils achètent en propre toute la dette de l’État : le volume de titres émis est beaucoup trop important. Cela consommerait une part importante de leurs ressources et les mettrait en danger, tout en fragilisant considérablement la sécurité des émissions de l’État, car la base d’investisseurs serait trop réduite. Leur rôle est d’assurer la sécurité et la fluidité de la mise sur le marché des titres de l’État français. Lorsqu’un SVT reçoit un ordre d’achat, il est obligé d’effectuer une vente à découvert – par définition, les SVT vendent des titres qu’ils ne peuvent pas posséder puisque ceux-ci n’ont pas encore été émis – et « à nu » – il est impossible aux SVT d’emprunter sur le marché du prêt-emprunt de titres (repurchase agreements ou Repo), dans le laps de temps qui sépare la négociation de la vente et le règlement de celle-ci, les titres qui ne seront mis sur le marché qu’à la livraison qui suit l’adjudication… Sans la technique de la vente à découvert « nu », la fluidité de la mise sur le marché des titres de l’État français serait donc moindre et l’État paierait plus cher les capitaux qu’il emprunte ». (160)

Cette situation n’est d’ailleurs pas propre à la France.

Cet exemple montre qu’il est inutile, voire dangereux, de pointer du doigt une technique, mais qu’il convient plutôt d’encadrer l’utilisation qui en est faite. L’utilisation de cette technique pourrait, en effet, comme on l’a vu, avoir favorisé la spéculation sur la dette grecque à travers les CDS, ce qui a amené, le 19 mai dernier, l'autorité allemande des marchés financiers (Bafin) à interdire, jusqu'en mars 2011, aux investisseurs de vendre des obligations d'État et des CDS contre le risque de défaut d'un État portant sur des titres qu'ils ne détiennent pas, et dont ils ne sont pas assurés de la disponibilité (c’est-à-dire leur vente à découvert).

Les actions de dix banques et sociétés d'assurances allemandes sont aussi concernées (Allianz, Deutsche Bank, Commerzbank, Deutsche Postbank, Munich Re, Hannover Rück, Deutsche Börse, Generali Deutschland, Aareal Bank et MLP).

M. Augustin de Romanet, directeur général de la Caisse des dépôts et consignations, a d’ailleurs clairement exposé devant la commission les limites d’une telle mesure prise dans le seul cadre national : « Nos amis allemands ont décidé seuls, sans nous en informer au préalable, d’interdire les ventes à découvert sur les titres de dette souveraine cotés en Allemagne. En pratique, ne sont concernées que les dettes allemande et autrichienne ; et cette interdiction, aussi spectaculaire soit-elle, et dont on sait bien qu’elle a été dictée par des considérations de politique intérieure, est, pour brider la spéculation, aussi efficace qu’un emplâtre sur une jambe de bois ! La succursale de la Deutsche Bank à Londres n’est pas soumise à la règle » (161).

3.– Les produits dérivés : un usage potentiellement dévoyé

Les produits dérivés représentent des opérations financières reposant sur d’autres opérations qui peuvent elles-mêmes être des dérivés d’autres opérations. Les produits dérivés, qui font l’objet de marchés, s’analysent comme des contrats qui consistent en des droits à terme ou des droits conditionnels résultant de contrats ou de promesses de contrats. Ils sont liés à des actifs ou indices dits « sous-jacents » et leur évolution dépend de l’évolution de ces actifs ou indices entre la conclusion du contrat et son dénouement. La valeur du produit est ainsi dérivée de celle des actifs sous-jacents qui peuvent être un taux d’intérêt, un taux de change, une valeur mobilière.

On distingue plusieurs catégories de produits dérivés :

– les contrats à terme (futures), qui sont des contrats d'achat ou de vente d'un actif à une échéance et à un prix fixé. Ces contrats à terme peuvent porter sur des actifs monétaires ou financiers (effets, valeurs mobilières, indices ou devises ou instruments équivalents)  ou sur des marchandises. Il s'agit par exemple de contrats de vente de devises ou de contrats de vente de pétrole ;

– les contrats d'échange (swaps), qui sont des contrats d'échange d'actifs ou de flux financiers (ils peuvent porter par exemple sur des devises ou sur des taux) ;

– les contrats d'option, par lesquels l'acheteur de l'option paie une prime contre la faculté d'acquérir (option d'achat) ou de vendre (option de vente) une quantité déterminée d'instruments financiers à un prix et à une date ou pendant une période donnée.

a) Les risques inhérents aux produits dérivés

Ces produits ont été développés comme instruments de couverture. Ils ont cependant évolué et sont utilisés notamment pour prendre des positions spéculatives à tel point qu’ils ont été qualifiés par le milliardaire américain Warren Buffet « d’armes de destruction massive ».

L’innovation financière a créé des produits dérivés de plus en plus complexes. Le développement se fait autour de deux axes : transformation des caractéristiques des contrats et extension de la nature du sous-jacent. L’innovation financière est particulièrement active sur les marchés de gré à gré. Des nouveaux contrats y sont sans cesse créés : contrats sur l’inflation, le chômage, la volatilité des marchés financiers ou les prix de l’immobilier.

Les produits dérivés ont été présentés comme des instruments, permettant une allocation optimale des risques. En pratique, on constate qu’ils favorisent la volatilité des marchés sous-jacents en permettant de prendre des positions à fort effet de levier. La complexité des produits et la concentration des risques sont elles-mêmes des sources de nouveaux risques. L’effet déstabilisant est en particulier lié au fait que les marchés dérivés encouragent les agents à choisir les stratégies les plus risquées. De ce fait, plus d’un tiers du chiffre d’affaires d’Euronext ou de la Deutsche Börse provient de la négociation de produits dérivés.

Deux exemples récents apportent jusqu'à l'absurde la démonstration des risques liés à un usage immodéré des produits dérivés : les profits que l'on peut en tirer sont à la mesure des pertes potentielles, en particulier si des opérateurs indélicats, auxquels les responsables ont laissé « la bride sur le cou », au prétexte de leur belle performance, interviennent dans le processus.

Et pour illustrer le risque que ces spéculations entrainent .. un petit tableau des encours sur produits dérivés : il est indispensable d'indiquer qu'à fin 2009 ces encours représentaient plus de  600 000 milliards de dollars .. depuis ils ont encore augmenté exponentiellement . 



10/04/2012, 17:18 | Par Christian Creseveur en réponse au commentaire de MARIE CAROLINE PORTEU le 10/04/2012 à 16:26

Pour ceux qui ne savent pas ce qu'est l'effet de levier:

4094265065.jpg

11/04/2012, 00:07 | Par pmabéché en réponse au commentaire de MARIE CAROLINE PORTEU le 10/04/2012 à 16:26

aucune vente n'est "à nu", vous le savez fort bien.

Heureusement, je vois nombre de liens, je suppose que cela donne sur un cours complet sur les marchés. Qui suivra tous les liens ?

 

10/04/2012, 17:13 | Par Christian Creseveur en réponse au commentaire de Nicolas Berger le 10/04/2012 à 13:36

Mais ici personne n'achète de jeux vidéos!

 

12/04/2012, 17:39 | Par frifrie en réponse au commentaire de Nicolas Berger le 10/04/2012 à 13:36

pourquoi parler de théorie du complot, il s'agit de tout simplement de s'indigner de toujours plus de libélarisme économique et là franchement cette mesure semble frôler l'hérésie, ils répondent une fois de plus à la crise par la plus incohérente des déréglementations, celle là même dont le ministère des finances allemand demandait l'interdiction totale dans toute l'europe et je cite " seule à même de contrecarrer de manière convaincante la spéculation financière " celle là même qui a entraîner un "bain de sang boursier" et elle ressort aujourd'hui... pourquoi? oui, moi aussi j'aimerais comprendre pourquoi car tout le monde sait que ces produits sont des " pousse au crime" et vous, vous êtes en train de nous expliquer que les gens qui ont un plan épargne ou un PEA pour leurs enfants sont responsables de cette situation ,car ces pauvres banquiers s'arrachent les cheveux pour essayer de trouver un solution pour nous.. allons! Vous faites l'analogie avec une voiture est bien continuons là dedans... votre voisin a une voiture, sans qu'il en soit informé vous allez parier sur le fait qu'il se crash avec et ce crash vous permettra de toucher une magnifique prime, voilà ce qu'est par exemple un CDS, un joli pousse au crime. maintenant pour ceux qui n'aurait pas tout compris au SDR, VDA.....voici ce que moi je pense avoir compris.  surtout n'hésitez pas à me corriger si je me trompe

imaginons

Vous avez 50 000 euros pour jouer à la bourse

je dépose mes 50 000 euros en garantie pour boursicoter . Pour ma petite explication, je vais appeler  D le produit convoité . Mon produit D vaut 500 euros l'unité je peux donc en acheter 50 000 : 500 = 100D  oui mais voilà, on me dit que je peux gagner plus, avec le SDR : service de règlement différé. je vais donc pouvoir acheter avec mes 50 000 euros non pas 100 D mais 20 fois plus. (le fameux levier de 20) soit 2000D.  Et je parie donc à la baisse (grace au VAD) en priant pour que mon produit D se casse la figure.

imaginons maintenant....

1) il se casse effectivement la figure et passe de 500 à 450  j'ai donc gagné la différence et vu que j'ai acheté 2000D j'empoche la diffénce soit 50 x 2000 = 225 000 EUROS.... je vends et j'empôche

2) malheureusement pour moi, il a pris 50 euros .... j'ai donc perdu 225 000 euros, sauf que je ne suis pas obligé de vendre, donc , sur le papier j'ai perdu mais seulement sur le papier, car je peux différer encore et encore en payant uniquement des intérêts, car je suis un petit malin et j'ai pas mis mes sous dans le même panier.. j'ai acheté, du C, du E, du F ..... toujours sur le même principe en misant toujours à la baisse. et j'ai les reins assez solides pour payer les intérêts quand je perds et surtout j'attends patiemment (à moins que la rumeur d'une prochaine grande catastrophe ne m'aide un peu ) que ça chute pour empocher.

Merci Msieur Sarko.

 

 

 

 

12/04/2012, 18:37 | Par Danyves en réponse au commentaire de frifrie le 12/04/2012 à 17:39

Vous voulez dire vendre VAD à 500 pour racheter en SRD à 450

12/04/2012, 22:53 | Par MARIE CAROLINE PORTEU en réponse au commentaire de Danyves le 12/04/2012 à 18:37

Non  : VAD : vente à découvert c'est l'action de vendre un titre qu'on ne détient pas 

SRD  (service à réglement différé) : marché sur lequel on peut effectuer des transactions à terme sans décaisser immédiatement les montants requis 

Vous faites une VAD (vente à découvert) d'une action le 5 du mois à 500 euros .. ces 500 ne sont pas décaissés . Le 20 du mois vous rachetez cette action à 450 ... Le profit est de 50 ... Ce solde (débiteur ou créditeur) n'impactera le compte en banque qu'à la fin du mois , après ce que l'on appelle la liquidation . 

Toutes les actions ne sont pas cotées sur le SRD .. 

10/04/2012, 14:50 | Par Elisabeth GAUTIER

Nicola Berger écrit "Cela me parait tout de meme un scénario catastrophe alambiqué et un peu trop lisible pour être pris au sèrieux. "

Comme dit l'autre "plus c'est gros plus ça passe" , adage maintes fois mis en pratique par les "politicards" de tous bords ....

10/04/2012, 15:11 | Par Stéphanie Marthely-Allard en réponse au commentaire de Elisabeth GAUTIER le 10/04/2012 à 14:50

Tout à fait et comment cela peut-il être alambiqué et à la fois trop lisible???

Aussi complexe soit son son analyse cette phrase relevée discrédite l'ensemble de sa réflexion. A en voir les réactions de certain, il est clair que nous sommes sur la bonne voie. Je suis de plus en plus persuadée que cela a un lien avec l'histoire de la baleine de Londres. Il se pourrait qu'il soit un nouveau Merah de la finance ... Lui ou un autre ... 

10/04/2012, 17:00 | Par Stéphanie Marthely-Allard en réponse au commentaire de Danyves le 10/04/2012 à 16:55

Et alors que cela veut-il dire mon ami?

10/04/2012, 17:14 | Par Danyves en réponse au commentaire de Stéphanie Marthely-Allard le 10/04/2012 à 17:00

Le cas de l'Espagne montre qu'une déjà dure politique dite d'austérité, très sévère, n'empêche nullement les spéculations des marchés et la montée des taux d'emprunts d'Etat. 

Tandis qu'ici on parle de la mansuétude pour les dettes immobilières :

From WORLD 3:47pm

IMF pushes case for US debt forgiveness

Analysis suggests benefits outweigh costs

10/04/2012, 16:59 | Par Danyves

The London Whale 

Who is Bruno Iksil, the Man Others Call 'Voldemort'?

 

JPMorgan Trader Iksil Fuels Prop-Trading Debate With Bets

9 Apr 2012

London Whale ... Iksil also has been dubbed the'' London whale,'' another trader said. Iksil joined JPMorgan in 2005, according to his career- history record with the U.K....

10/04/2012, 17:01 | Par Stéphanie Marthely-Allard en réponse au commentaire de Danyves le 10/04/2012 à 16:59

Donc ...

10/04/2012, 17:06 | Par netmamou

 

Lu, recommandé, et transmis à mes contacts .. .

 

10/04/2012, 17:30 | Par Christian Creseveur

S'il y a une entourloupe, je ne pense pas que ce soit pour le cours des présidentielles, même si cela va donner matière à débat.

Aussi avant de réfléchir à plus loin  et à d'éventuelles conséquences il convient de se demander si le nouveau gouvernement aura ou non la possiblité d'abroger rapidement ou pas cette disposition.

Sinon on comprend bien que l'objectif, conformément à ce qu'avait annoncé The Economist, est de favoriser à tout prix la spéculation contre la France et un probable gouvernement socialiste, afin de précipiter sa chute au cas où il se montrerait par trop hostile aux marchés.

Cette menace n'est pas à prendre en l'air.  Le tournant de la rigueur fin 82 n'est pas venu par hasard. Mitterrand et ses nationalisations qui avaient rendues beaucoup de pouvoir au peuple français, n'ont pas résisté longtemps à la fuite des capitaux.

10/04/2012, 17:42 | Par Stéphanie Marthely-Allard en réponse au commentaire de Christian Creseveur le 10/04/2012 à 17:30

C'est cela, faisons allégeance à la finance ... Et on se fera tous tondre jusqu'à ce que nous arrivions à une 3ème guerre mondiale ...

AAA ...

10/04/2012, 18:11 | Par Christian Creseveur en réponse au commentaire de Stéphanie Marthely-Allard le 10/04/2012 à 17:42

Ce n'est pas tout à fait ce que je suggère!

10/04/2012, 18:13 | Par Françoise Degert

Si j'ai bien compris, la vente à découvert ouvre la voie aux marchés dérivés. Ces mêmes marchés qui ont provoqué le krach de 2008 aux USA, à partir du marché de l'immobilier. Lehman Brothers a disparu, Goldman Sachs a tiré son épingle du jeu. Cette fois ci, le gouvernement offre aux banques la possibilité de spéculer sur la dette de l'État en créant ces marchés dérivés, alors que ces mêmes banques, qui reçoivent l'argent de la BCE à un taux quasiment  nul, pour refiler des crédits à des taux +++ aux États,  vont en plus se servir de notre argents pour nous mettre complètement à plat. Pas belle la vie ? On fait quoi ? Je diffuse largement.

10/04/2012, 18:23 | Par Danyves

11/04/2012, 00:31 | Par chess33 en réponse au commentaire de Stéphanie Marthely-Allard le 10/04/2012 à 18:35

Vous avez proposé un peu plus haut de mettre de côté les divergences pour l'instant ???

14/04/2012, 20:15 | Par Annie Lasorne en réponse au commentaire de chess33 le 11/04/2012 à 00:31

Je ne voudrais pas dire... Le président de l'Autorité des marchés financiers (AMF) n'est-il pas Jean-Pierre Jouyet ? L'ancien "ministre d'ouverture" (de Sarkozy) et actuel  soutien de François Hollande ? (je poufferais si ce n'étais triste à pleurer...) Keskidit Hollande ? Comment dites-vous ? Causez plus fort, je n'entends pas...

pour mémoire... http://www.mediapart.fr/journal/france/240911/jouyet-en-sulfureux-attache-de-presse-de-hollande

http://www.mediapart.fr/journal/france/141208/une-nomination-choquante-a-la-presidence-de-l-amf

http://www.mediapart.fr/journal/france/130610/lepoustouflante-generosite-de-m-jouyet

Ceci dit j'approuve le billet et les commentaires de MCP, (comme d'hab). Et j'vote Mélenchon ! Ré-sis-tons !!!

10/04/2012, 20:07 | Par MARIE CAROLINE PORTEU en réponse au commentaire de [email protected] le 10/04/2012 à 18:27

Melchior .. là ou Hollande n'est pas cohérent est qu'il ne peut pas réformer ceux qui lui permettent de faire les fins de mois si ils ne veulent pas être réformés  : On ne mord pas la main qui vous nourrit .. Relisez les confessions de Danielle Mitterand . Elles sont éloquentes . 

10/04/2012, 19:01 | Par Stéphanie Marthely-Allard

C'est bizarre mais ce monsieur, Pierre Jovanovic annonce le plus grand hold-up de tous les temps, prélude à une banqueroute universelle ... Et il dit que cela va commencer une semaine avant les élections ... http://www.youtube.com/watch?v=NpparVWCurk&feature=youtu.be 

10/04/2012, 20:08 | Par MARIE CAROLINE PORTEU en réponse au commentaire de Stéphanie Marthely-Allard le 10/04/2012 à 19:01

Stephanie 

Je lis régulièrement le blog de Jovanovic ou l'on trouve plein d'inforrmations sourcées ce qui est intéressant . Il est  par contre souvent apocalyptique . 

Cela dit , dans son sens , des sites d'anticipation comme Geab Leap annonce aussi une dislocation géopolitique cette année .. mais ils n'ont pas donné de date !!!

Mon second billet sur la Chine vient de sortir : 

Monnaie Chine : un outil économique

10/04/2012, 20:26 | Par Stéphanie Marthely-Allard en réponse au commentaire de MARIE CAROLINE PORTEU le 10/04/2012 à 20:08

C'est ce que j'ai vu, une partie de ses publications sont assez particulières ... Mais son analyse de la situation financière est assez pertinente 

11/04/2012, 07:28 | Par MARIE CAROLINE PORTEU en réponse au commentaire de Stéphanie Marthely-Allard le 10/04/2012 à 20:26

Le tsunami monétaire est sans doute lancé , par la décision de Delhi d'abandonner le dollar dans les transactions entre BRICS .. J'ai mis l'information plus bas 

risque majeur de fragmentation monétaire .. le terme est pertinent 

10/04/2012, 20:25 | Par Danyves

 

GEAB N°63 est disponible! Crise systémique globale - Les cinq orages dévastateurs de l'été 2012 au cœur du basculement géopolitique mondial

 GEAB N°63 est disponible! Crise systémique globale - Les cinq orages dévastateurs de l'été 2012 au cœur du basculement géopolitique mondial

- Communiqué public GEAB N°63 (15 mars 2012) - Dans son numéro de Janvier 2012, LEAP/E2020 a placé l'année en cours sous le signe du basculement géopolitique mondial. Le premier trimestre 2012 a largement commencé à établir qu'une époque était en effet en train de se terminer avec notamment : les décisions de la Russie et de la...

 

11/04/2012, 00:06 | Par pmabéché

à tous ceux qui découvrent que la lune brille dans le ciel : les "marchés dérivés" existent depuis des dizaines d'années. La vente à découvert existe depuis plus longtemps encore.

Pour parler actualité : LA (les) CRISE(s)  est dans les cours depuis fin août 2007, je le mets en toutes lettres : août deux mille sept, DEUX MILLE SEPT. Si nous étions gouvernés, en France et ailleurs, les premières mesures auraient été prises entre août et décembre deux mille sept. NOUS NE SOMMES PAS GOUVERNES, PARCE QUE NOUS PORTONS AU POUVOIR DES INCAPABLES.

"LES MARCHÉS" ne sont responsables de rien, dans cette occurence, seulement de montrer, d'avertir du danger.

(ce qui ne veut pas dire que j'aprouve la haute fréquence, qui est une escroquerie pure)

11/04/2012, 09:33 | Par gonetoufar en réponse au commentaire de pmabéché le 11/04/2012 à 00:06

 pmabéché . D'accord, mais pour en revenir à l'article.  Est-ce vrais que la France était d'une certaine manière protégée de la pire forme de spéculation sur sa dette, et qu'elle ne l'est plus depuis mars ?????????

11/04/2012, 11:37 | Par pmabéché en réponse au commentaire de gonetoufar le 11/04/2012 à 09:33

à mon humble avis, toute forme de protection est en partie fictive, elle est au mieux une forme de "retard" à "l'allumage". On pourrait prendre beaucoup d'exemples.

11/04/2012, 11:51 | Par pmabéché en réponse au commentaire de gonetoufar le 11/04/2012 à 09:33

à mon humble avis, toute forme de protection est en partie fictive, elle est au mieux une forme de "retard" à "l'allumage". On pourrait prendre beaucoup d'exemples.

11/04/2012, 14:50 | Par gonetoufar en réponse au commentaire de pmabéché le 11/04/2012 à 11:51

Ce qui veut dire ? ...La  fin de l'interdiction des ventes à découvert sur les titres émis par 10 grandes banques et sociétés d'assurance côtés sur le marché parisien ( AXA, BNP Paribas, Société Générale, Crédit Agricole … ). Ne change rien dans les faits ??

11/04/2012, 21:41 | Par pmabéché en réponse au commentaire de gonetoufar le 11/04/2012 à 14:50

Si ces sociétés doivent baisser, parce qu'elles ont encore beaucoup d'actifs pourris, bien cachés peut-être, elles baisseront, tôt ou tard. Les ventes à découvert accélèrent le processus,sanctionnent les fautifs plus vite. Ceux qui vendront les premiers gagneront, exactement la même somme que ceux qui auront gardé, ou acheté à découvert, perdront.

Encore une fois : LES crises sont dans les cours depuis fin août 2007. Nul doute que ceux qui savaient, auraient pu agir, non seulement pour eux-mêmes, mais pour la collectivité. Ils ne l'ont pas fait de peur de devoir dire la vérité, ce sont eux, les coupables. Et ceux de l'AMF en France qui laissent allègrement les cours manipuler, qui savent que les aller retour haute fréquence génèrent des profits d'escroquerie, et ne font rien.

12/04/2012, 00:36 | Par amel belhadj

'' Là bas si j'y suis'' du 10/04/12, un auditeur a relayé cette info.

Je fais tourner...

11/04/2012, 07:24 | Par MARIE CAROLINE PORTEU



L'attentat financier a eu lieu le 29 mars dernier . Mais  ce n'est pas la France qui l'a commis , ce sont les Brics , et c'est un attentat qui vient de détrôner le dollar ... 

Le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine et l’Afrique du Sud n’utiliseront plus le dollar dans leurs échanges

Les pays du BRICS représentent près de 20 du produit intérieur brut mondial, plus de 15% du volume des échanges mondiaux et environ 75% des devises étrangères. Leur contribution à la croissance économique mondiale dépasse les 50%.

Quant à la décision d’abandonner le dollar, les experts estiment que cela devrait provoquer « un basculement du monde ». Une fragmentation de l’espace monétaire mondial n’est pas à écarter.


11/04/2012, 07:58 | Par pmabéché en réponse au commentaire de MARIE CAROLINE PORTEU le 11/04/2012 à 07:24

"Une fragmentation" Elle semble avoir commencé, non ? Auriez-vous peur simplement de l'écrire ?

15/04/2012, 20:46 | Par Claudia75 en réponse au commentaire de pmabéché le 11/04/2012 à 07:58

il y a longtemps que cela a commencé

11/04/2012, 10:59 | Par MARIA D

Entendu hier soir à "Ce soir ou jamais", confirmation de tout ce qui est écrit dans ce blog!!Il y avait un Economiste Dessertine!!Les personnes se plaignaient d'apprendre cette nouvelle par les journaux Economistes Etrangers, la France n'en parlant pas ou ne faisant pas savoir au peuple français!!

On serait le 2è pays emprunteur, et dès 2013 on serait le 1er pays emprunteur!!Je ne sais exactement la pénalité par jour que nous aurions par jour "ouvert", de milliards de Euros!!A vérifier!! Je fais circuler!!Le reproche que l'on peut se faire c'est que nous ne connaissons rien à l'Economie et ils en profitent...C'est ce qu'il en ressort...l'école ne nous forme par à l'économie alors que cela devrait couler de source...matière importante et comme une autre math etc!!....

14/04/2012, 20:17 | Par Annie Lasorne en réponse au commentaire de MARIA D le 11/04/2012 à 10:59

D'où l'intérêt d'une réelle "éducation populaire" ! Urgent.

11/04/2012, 11:03 | Par Arielle

Merci pour ces infos, le candidat J.CHEMINADE en parlait hier ainsi que des risques à venir !

SOMMES en pleine GUERRE ECONOMIQUE ...et c'est remarquablement efficace...mais quel est l'intérêt de N.SARKOZY d'autoriser l'AMF en pleine campagne ?

Contradictoire , pervers et signé !

 

 

 

11/04/2012, 13:38 | Par MARIE CAROLINE PORTEU en réponse au commentaire de Arielle le 11/04/2012 à 11:03

Bien sûr qu'on est en pleine guerre .. et pas uniquement économique .. 

Ou on fait ce que veulent les financiers , surtout US ... et le gentil chienchien aura sa boite de pâté .. ou on refuse .. et les foudres se déchainent .. 

Vous saviez que si la Gauche passe en France , le Film The Artist perdra ses oscars ??? Ben en finances , c'est pareil !!!!

The Artist : Les Oscars seront annulés en cas de victoire de la gauche

boutade du site en question mais qui me rappelle tellement les confessions de Danielle Mitterand que je n'ai pas pu m'empêcher 

 

Pour çà que les pays qui ont refusé de rentrer dans le modèle dette/intérêts de la dette et qui ont gardé leur souveraineté monétaire s'en sortent beaucoup mieux . 

J'ai commencé une série de billets sur la Chine , si cela vous intéresse .. Les deux derniers  essaient de décrire le système chinois . 

et montrent que les agences de notation racontent n'importe quoi sur la Chine en particulier . Mais çà , est-ce vraiment un scoop ? 

11/04/2012, 14:08 | Par JJMU en réponse au commentaire de MARIE CAROLINE PORTEU le 11/04/2012 à 13:38

Je serai favorable à constituer autour d'un événement Mediapart une conférence débat autour de ce que vous nous porteriez d'informations, Marie-Caroline et vous tous (pmabéché, Gonetoufar, Danyves, Amel BELHADJ...) vous tous, contradicteurs ou non... car je n'arrive franchement pas à comprendre à l'écrit ici vos raisonnements. Je manque de prises, de références, de données pour que l'ensemble puisse s'articuler de manière claire en moi.

Jean-Jacques M’µ

11/04/2012, 21:44 | Par pmabéché en réponse au commentaire de JJMU le 11/04/2012 à 14:08

12/04/2012, 22:56 | Par MARIE CAROLINE PORTEU en réponse au commentaire de pmabéché le 11/04/2012 à 21:44

MERCI  , je n'avais pas vu ^^^^

15/04/2012, 20:50 | Par Claudia75 en réponse au commentaire de MARIE CAROLINE PORTEU le 11/04/2012 à 13:38

@MC Porteu

je ne saisis pas ce que vous écrivez... c est plus difficile que les copié-collé

 

11/04/2012, 14:14 | Par Mariethé FERRISI

Merci pour cette info désastreuse que je relaie immédiatement sur mes autres sites...

11/04/2012, 14:47 | Par Arielle

11/04/2012, 11:03PAR CATHERINE CHEMIN

Merci pour ces infos, le candidat J.CHEMINADE en parlait hier ainsi que des risques à venir !

SOMMES en pleine GUERRE ECONOMIQUE ...et c'est remarquablement efficace...mais quel est l'intérêt de N.SARKOZY d'autoriser l'AMF en pleine campagne ?

Contradictoire ," pervers" et signé !

 Quel en serait l'intérêt ? à part démontrer qu'en cas de victoire "de la gauche" entre guillemets, la FRANCE pourrait être "bradée" aux marchés...NS serait toujours à l'origine de  cette "manip"...et il pourrait lui être demandé des comptes car ce serait gravissime pour les citoyens !!!

 

11/04/2012, 19:15 | Par Stéphanie Marthely-Allard en réponse au commentaire de Arielle le 11/04/2012 à 14:47

Cheminade est biengentil mais tout seul. Le seul qui puisse y faire face est Mélenchon, le Front de Gauche et l'ensemble du peuple français. 

Révolution Citoyenne ....

12/04/2012, 10:23 | Par Ludovic G. en réponse au commentaire de Stéphanie Marthely-Allard le 11/04/2012 à 19:15

@Stéphanie Marthely-Allard Je vous rappel que la France est majoritairement à droite, et que c'est le centre qui fait l’élection.

Avec une tel tactique politique, l’électeur du centre part à droite, ce sera Sarkozy au pouvoir pour les 5 ans à venir et du temps de gâcher pour reformer la société (oui le sénat est a gauche pour la première fois)

La vote Front de gauche il faut le faire au législatives en juin, pour faire pression sur le choix du premier ministre et de la politique national a appliqué pour reformer dans le bon sens.

12/04/2012, 12:30 | Par Stéphanie Marthely-Allard en réponse au commentaire de Ludovic G. le 12/04/2012 à 10:23

La France n'est pas majoritairement de droite comme on veut bien nous le faire croire à grand coup de journaux télévisés et de presse inféodée. 

Le PS a fait voter le MES et nous ne pouvons accepter cela. N'oublions pas sa lâche abstention à l'Assemblée Nationale mais surtout au Senat.

Afin de comprendre les enjeux du MES, français prennez 4mn30 de votre temps pour le découvrir ici ... http://www.youtube.com/watch?v=rFTbIGahzhU&feature=player_embedded

La finance nous allons l'affronter de face. Le dollar se meurt, il ne nous entraînera pas dans sa chute ou sa course folle au grand n'importe quoi. 

RESISTANCE et yes we are very dangerous also. AAA ... 

15/04/2012, 20:09 | Par Claudia75 en réponse au commentaire de Ludovic G. le 12/04/2012 à 10:23

@ludovic G

si sarko passe comme vous dites vous cr oyez sincèr ement que le pr emier  ministre dictera sa loi pour  gouverner  la France vous révez, Fillon a fait quelque chose, sarko un 2ème mandat et nous sommes morts.. je pense que personne n a pris la mesure de la personnalité de sarko, j ai déjà dit s il se présente comme candidat il passera envers et contre tout.... le haut du pavé est avec lui, ils ne tiennent pas à perdre leurs privilèges, comme dirait Alain Minc avec les pauvres il n y a rien à craindre... Ils en ont rien à foutre du bas....

15/04/2012, 20:51 | Par Claudia75 en réponse au commentaire de Stéphanie Marthely-Allard le 11/04/2012 à 19:15

@stéphanie M-A

on a compris inutile d insister...

21/05/2012, 02:06 | Par Stéphanie Marthely-Allard en réponse au commentaire de Claudia75 le 15/04/2012 à 20:51

Il est très utile d'insisteret de répondre chère Madame. On ne le fera jamais assez.

12/04/2012, 10:23 | Par Ludovic G. en réponse au commentaire de Arielle le 11/04/2012 à 14:47

@Catherine CHEMIN C'est simple, il anticipe ça défaite aux élections alors il met des bâtons dans les roues du prochain gouvernement pour assurer à son camps de gagner plus tard, et on appel ça un homme d’états, moi j'en doute.

Mais ça a l'avantage de mettre en lumière les bêtises de la 5 eme république, les coups bat et le promesse démagogique pour garder le pouvoir ou mettre le camps dans face dans la mouise et ainsi pouvoir les pourrir à souhait et prendre les Français comme témoin, 

 

12/04/2012, 12:34 | Par Stéphanie Marthely-Allard en réponse au commentaire de Ludovic G. le 12/04/2012 à 10:23

Pour une Constituante et une 6ème République avec Mélenchon et le Front de Gauche. 

Avec ce qu'il va arriver, nous avons besoin d'un Etat et de son armée qui soient de notre côté et non contre nos propres intérêts au profit des financiers. Le peuple de France fait front avec Mélenchon à la finance et aux banksters. 

Laissons nos divergences de côté, le discours droite/gauche est mort, il faut se rassembler ... 

ENSEMBLE et RESISTANCE A LA FINANCE 

 

15/04/2012, 20:12 | Par Claudia75 en réponse au commentaire de Stéphanie Marthely-Allard le 12/04/2012 à 12:34

@Stéphanie

bien sûr qu il faut se rassembler droite/gauche c est fini. le peuple doit prendre sa vie en main maintenant... il en a une occasion en or après il sera trop tard..

14/04/2012, 10:19 | Par FABIENNE MARIE en réponse au commentaire de Arielle le 11/04/2012 à 14:47

Haute trahison ?

11/04/2012, 15:32 | Par JoëlMartin

Fillon n'a pas annoncé l'arrivée des chars nord-coréens sur les Champs-Elysées le 7 mai en cas de victoire de la gauche.

Mais il a annoncé une attaque par les "marchés", ce qui est bien pire.

Apparemment, d'après le billet de Stéphanie, la Firme sarkozyste précipiterait les choses, anticipant sur sa défaite et donnant aux "marchés" la possibilité d'amplifier leurs attaques.

C'est la politique de la terre brûlée.

Et cela pourrait se qualifier de haute trahison...

 

11/04/2012, 15:39 | Par Stéphanie Marthely-Allard en réponse au commentaire de JoëlMartin le 11/04/2012 à 15:32

"A près moi, le déluge ..." Nicolas Sarkozy ...

TRAHISON D'ETAT ... Il ne reste plus que 3 jours pour empêcher cela ... URGENCE !!! RESISTANCE !!! Que notrebouillon économique annoncé nous coute moins cher !!! SOS !!! 

 

 

 

11/04/2012, 15:56 | Par Stéphanie Marthely-Allard

La bourse de Francfort lance un contrat à terme sur les obligations françaises à dix ans : « Un outil de spéculation de masse contre la France », selon Philippe Murer, professeur vacataire à La Sorbonne, dont nous publions ici la tribune ...

La suite ici http://www.marianne2.fr/Une-autre-crise-de-la-dette-a-venir_a216600.html

15/04/2012, 20:15 | Par Claudia75 en réponse au commentaire de Stéphanie Marthely-Allard le 11/04/2012 à 15:56

@S Marthely-Allard

merci je l avais déjà lu..

en somme c est l allemagne qui veut mettre la France chaos.. avec la complicité de sarkotoutalegout, 

11/04/2012, 19:35 | Par Stéphanie Marthely-Allard

Jean-Luc Mélenchon vient de prendre position sur le sujet ... http://www.placeaupeuple2012.fr/une-nouvelle-arme-de-la-finance-contre-la-france/

AAA ... Yes, we are very dangerous ...

 

11/04/2012, 19:47 | Par Pale Rider

Ce qu'il ne faut pas entendre comme âneries lorsque l'opinion publique, surtout de gauche car elle y est particulièrement sensible, tombe dans le panneau de la diabolisation de la finance...

Je ne vais pas faire un cour de finance car cela barberait tout le monde mais juste rappeler que les ventes à découvert sont la raison d'être des marchés de futures qui sont des outils de gestion des risques avant tout.

Par ailleurs le fameux effet de levier qui est décrit et permet de placer 100 en ne déposant que 5, ne correspond en fait qu'au montant de garantie quotidien pour pouvoir opérer sur ces marchés. Autrement dit, si le marché évolue contre l'investisseur de plus de 5% dans une séance, et qu'il ne réapprovisionne pas son compte, il est interdit de travailler.

Par ailleurs, si la dette francaise cote sur l'Eurex, et c'est ce que je lui souhaite, elle n'a jamais cessé de traiter sur le Liffe, principal concurrent de l'Eurex et remplaçant du Matif depuis la disparition de ce dernier. Les ventes à découvert y sont absolument normales et totalement nécessaires et n'ont jamais cessé. Il ne faut pas confondre bourse et marchés obligataires.

Bref, nos amateurs bien pensants croient tenir un scoop là où il n'y a que routine réglementaire d'un métier que malheureusement bien peut de monde connait. Ce qui n'empèche pas le charivari débile anti-finance de tout mettre dans le même panier comme d'habitude. Finalement peut importe le flacon pourvu qu'on ait l'ivresse anti Sarkozi... qui aurait bien du mal à vous expliquer ce qu'est l'Eurex, le Matif ou le Liffe entre nous soit dit...

A trop vouloir blamer les blameurs s'émoussent, et c'est dommage car contre Sarkozi il y a tellement plus simple... comme tout le dossier Karachi etc...

Bref, avant de lancer des soit disant bombes qui font pshiiiit, révisez vos classiques et arrêtez de vour couvrir de ridicule, cela ne fait aucun bien à la gauche...croyez moi.

Signé: Un sympatisant de gauche, occasionnellement professionnel des marchés financiers.

11/04/2012, 20:37 | Par Stéphanie Marthely-Allard en réponse au commentaire de Pale Rider le 11/04/2012 à 19:47

AAA ... Vous pouvez bien dire ce que vous voulez mes amis, mais le débat est désormais public ... il va falloir s'expliquer devant les français ... c'est l'heure du bian et des responsabilités ... Il va falloir désormais répondre à Mélenchon et les français ...

http://www.placeaupeuple2012.fr/une-nouvelle-arme-de-la-finance-contre-la-france/

12/04/2012, 10:35 | Par JJMU en réponse au commentaire de Pale Rider le 11/04/2012 à 19:47

à Pale Rider.

C'est vrai que les cours sur la finance m'ennuient profondément. Je vous accorde en effet que la façon de gérer l'économie par les ventes à découvert sont un mode communément répandu. Ce n'est toutefois pas une fatalité, nous pouvons revenir des erreurs ou des ignorances qui auront pu être les nôtres (l'être humain et ses sociétés sont faillibles mais perfectibles aussi).

Bref, un nombre croissant de personnes, à gauche mais aussi à droite, comprennent avec les économistes attérés et Frédéric Lordon que nous pouvons très bien réorganiser nos modes de vie sur des relations directes entre producteurs et consommateurs, et que nous pouvons nous passer de l'argent et des richesses des intermédiaires qui nous sont imposés par les règles hyper-rigides et cancérigènes de l'Europe et de la mondialisation marchandes.

Nous pouvons cesser de travailler pour le nucléaire et les armements, et mettre enfin nos énergies et nos compétences au service de la souveraineté alimentaire, des réseaux de services publics, des échanges de pratiques culturelles et de savoirs...

Ne dites pas que ce serait de l'utopie, c'est possible chez des individus qui le veulent. Et nous sommes de plus en plus nombreux, déterminés à faire ce que vous ne pouvez sans doute pas encore imaginer.

Jean-Jacques M’µ

15/04/2012, 20:28 | Par Claudia75 en réponse au commentaire de JJMU le 12/04/2012 à 10:35

@JJMU

bien sûr et nous pouvons faire plus que ça.. un autre monde est possible et bien meilleure  le tout c est de le vouloir et quand on veut on peut

15/04/2012, 20:22 | Par Claudia75 en réponse au commentaire de Pale Rider le 11/04/2012 à 19:47

@pale rider

c est surprenant je suis analyste financière et je ne vois pas du tout les choses comme vous, les ventes à découvert devraient être interdites. ce que la finance fait c est un crime d humanité alors ne me dites pas que tout est normal que tout doit être fait de cette manière....

 

30/04/2012, 19:28 | Par bonjour69 en réponse au commentaire de Pale Rider le 11/04/2012 à 19:47

Bonjour Pale Rider,

je suis globalement d'accord avec toi pour une unique raison c'est que bien que nous dépendons (trop !) de la finance et de la spéculation, celle-ci dépend aussi de nous.

Quand tu parles de gauche il faudrait aussi préciser les valeurs que la gauche est censée représenter et porter ? Demain nous serons beaucoup à être heureux si l'actuel locataire de l'Élysée part mais ce n'est pas pour autant une grande victoire car le choc financier qui suivra risque, hélas, d'être terrible.

l'actuel président devra certainement rendre des comptes devant la justice pour toutes les affaires qui jalonnent son parcour. Pour autant ça n'empèche de ce soucier du reste comme de la gestion que nous devons opérer vis-à-vis de la finance et de son aspect spéculatif défiant la logique même.

Tu sembles être un mécaniciens de l'outil et en bon mécanicien tu dois bien savoir qu'une mécanique prend la bonne direction que si elle est dirigée ou gouvernée. C'est exactement de ça dont il s'agit, le fond du "truc".

Le système actuel dit "ultra-libéral" ou "dérive" de l'anarcho-capitalisme (rien à voir avec les idées libertaires) est resté longtemps une utopie avant d'être porté, tranquillement, dans un premier temps par Nixon, puis par Reagan après l'interlude Carter.

Aujourd'hui il est nécessaire de le réformer pour revenir à une gestion financière saine et respectueuse de tous, et pas seulement des seuls français ou européens.

Fort de son histoire souvent à contre-courant et fort des valeurs riches qu'elle véhicule à travers le monde, la France (et donc ses dirigeants) ont un rôle de fer de lance à jouer pour insufler un nouvel ordre mondial qui devra porter les valeurs universelles et respectueuses de notre tryptique républicain universaliste : Liberté-Égalité-Fraternité.

Les esprits de part le monde sont mûrs et beaucoup attendent le fédérateur. Il se peut qu'il vienne aussi d'Amérique du Sud où de grands penseurs y travaillent aussi. 

Toujours est-il que je pense qu'en effet nous devons faire attention à la crédibilité des annonces même quand elles s'avèrent justes. Prendre le temps de penser, s'organiser et d'agir et le tout sans la moindre précipitation car l'urgence est notre pure ennemi.

Qu'a fait notre président durant 5 ans ? Il a assomé les citoyen-ne-s avec son urgence. Prendre le temps est la clé de tout. Le temps, tout comme l'argent sont des valeurs relative et abstraite et ne sont que parceque nous voulons qu'elles soient. 

Le candidat sortant à triché, pas grave il sera jugé et condamné si la justice fait bien son travail.

La finance irrationelle attaque les citoyen-ne-s, qu'importe elle scie la branche sur laquelle est est assise.

Mais attention : prendre le temps ne veut pas dire ne rien faire ;-)

12/04/2012, 00:01 | Par Stéphanie Marthely-Allard

Merci beaucoup à Mme Orange d'avoir creusé cette information et de la situer exactement dans son contexte. Merci pour votre travail, analyse et soutien.

Mélenchon se charge du problème, il va falloir rendre des comptes ... AAA ... Yes, we are very dangerous ... AAA ... 

Merci pour la France, la vérité et les vrais gens ...

Justice pour la France !!!

Vive le pouvoir de l'écrit et de l'échange ...

Merci à tous ceux qui ont relayé l'information ...

Merci à l'internet libre, non à l'INDECT ...

Merci aux hommes et femmes libres ...

Pour nos enfants, nos parents, nos voisins, ENSEMBLE ...

RESISTANCE !!!

http://www.mediapart.fr/journal/economie/110412/la-finance-invente-une-nouvelle-arme-contre-la-dette-francaise

12/04/2012, 10:38 | Par Etoile66

Pour info:

Vente à découvert à nu : interdiction allemande, première du genre

L'Allemagne est devenu, le 19 mai 2010, le premier pays européen à interdire la vente à découvert à nu des actions des dix plus importantes institutions financières du pays, signant par là le dernier développement dans la bataille de l'Europe contre les spéculateurs.

Source : http://www.euractiv.fr/economie-finance/article/2010/05/20/vente-decouvert-nu-interdiction-allemande-premiere-genre_67953
Copyright © EurActiv.fr

12/04/2012, 11:23 | Par JJMU en réponse au commentaire de Etoile66 le 12/04/2012 à 10:38

Merci, Étoile.

Cependant, ne m'en veuillez pas, je vous le dis à vous comme aux autres amis intervenants de Marie-Caroline Porteu, Stéphanie M.-A, et Martine Orange, que faisons-nous donc, ensuite, de toutes ces informations catastrophiques que les béotiens comme moi ressentent plus confusément et intuitivement que rationnellement ? Être informé ne suffit pas.

Qu'allons-nous pouvoir faire contre ça, à présent que nous savons ?...

Jean-Jacques M’µ

12/04/2012, 16:12 | Par pmabéché en réponse au commentaire de JJMU le 12/04/2012 à 11:23

"Qu'allons-nous pouvoir faire contre ça, à présent que nous savons ?"

cultiver son jardin, même sur son balcon, ou devant sa fenêtre, si on n'a pas de balcon. Incertain

15/04/2012, 20:30 | Par Claudia75 en réponse au commentaire de pmabéché le 12/04/2012 à 16:12

@pmabéché

pas drôle du toutEn pleurs 

12/04/2012, 11:30 | Par marie laure veilhan

Commencer par diffuser, autant que possible, et ailleurs que sur Mediapart. L'effet de loupe nous fait souvent trop oublier que pour un qui apprend, il y en a cent qui n'ont pas encore eu accès à cette information, pour pouvoir s'y frotter suffisamment pour y trouver ce qu'il pourra et voudra...

Pour l'action... je n'ai pas de réponse, c'est vrai Déçu. Mais je suppose que c'est normal; à trop en vouloir d'un coup, on se lie par des exigences démesurées (comme une obligation de résultats, quoi...) qui nous tétanisent au lieu de nous donner la force de nous mouvoir encore. Ca rejoindrait aussi un peu le (faux, selon moi) dilemme du vote de coeur contre vote utile: obligation de résultat qui impose le vote utile... en escamotant toute action vraiment productive.

 

12/04/2012, 12:43 | Par Stéphanie Marthely-Allard

Un article de Rue 89 et ses commentaires à lire également ... http://www.rue89.com/rue89-eco/2012/04/11/en-pleine-campagne-un-nouvel-instrument-pour-speculer-contre-la-france-231071

La France libre et fière est en marche.

Liberté

Egalité

Fraternité

Laïcité

 

12/04/2012, 18:29 | Par GIULLIETTALASUBVERSIVE

UP

15/04/2012, 20:53 | Par Claudia75 en réponse au commentaire de GIULLIETTALASUBVERSIVE le 12/04/2012 à 18:29

@giuletta

UP ?

13/04/2012, 10:55 | Par MARIE CAROLINE PORTEU

Stéphanie .. 

Une recherche sur les actionnaires d'Eurex et de Deutsche Borse s'impose ... Voir du côté de Atticus Capital .. en particulier 

13/04/2012, 22:17 | Par MARIE CAROLINE PORTEU

Que Jouyet s'intéresse vraiment au capital de ces sociétés et de leurs détenteurs . 

Pour l'instant , même si les informations sont un peu difficiles à trouver , on a réussi à identifier Vanguard et Black Rock .. qui sont curieusement des actionnaires importants des agences de notation US .. 

 

En droit français on appelle çà un conflit d'intérêts .... 

Théoriquement ces recherches font partie de la mission de l'AMF .. et si il s'avérait par le plus grand des hasards que ces conflits soient clairement établis ou identifiés , la moindre des choses ne serait-elle pas de suspendre ce lancement ... jusqu'à ce que toute la lumière soit faite .. 

Les sources de ce que je dis ici sont sur l'article de Martine Orange . 

13/04/2012, 23:14 | Par Liliane Baie

Merci pour cette vigilance citoyenne.

A suivre...

14/04/2012, 03:43 | Par amel belhadj

Là bas si j'y suis: mercredi 11 avril 2012.

Les financiers au coin du bois.

S’il est élu Monsieur Hollande n’ira sans doute pas au Fouquet’s, mais le Fouquet’s viendra à lui. Pas pour rire mais pour lui donner sa feuille de route : le Pacte Budgétaire, c’est à dire "la rigueur", la flexibilité du marché du travail, le refinancement des retraites, le dégraissage dans la fonction publique, la "modération" des salaires etc.
Tout ça au nom de la Crise et de la dette publique. Certes, Monsieur Hollande a dit qu’il renégocierait ce traité. Certes, certes... mais quelques uns ont des doutes. Ils sont dans notre émission d’aujourd’hui qui commence avec un prédicateur du Marché, un vrai !
Reportage de François Ruffin.

http://www.la-bas.org/article.php3?id_article=2429

 

14/04/2012, 13:06 | Par MARIE CAROLINE PORTEU

Comme le dit Danyves , Deutsche Boerse et Eurex ne sont rien d'autre que les faux nez des intérêts des majors US dans cette histoire . 

La présence de Black Rock , ou les liens avec Vanguard et Capital Market en sont les preuves incontestables . Vous en retrouverez la présence  à la fois dans les actionnaires des agences de notation et dans l'actionnariat ou les placements des grands fonds de pension américains . 

J'ai fait deux billets sur le sujet :

Les actionnaires des agences de notation 

http://blogs.mediapart.fr/blog/marie-caroline-porteu/271111/scoop-actionnaires-des-agences-de-notation

L’arnaque des fonds de pension US et les raisons de la panique américaine : Le chateau de cartes

Les investissements communs de Nathanael  Rotschild avec des Hedge Funds comme TCI hedge funds , se font toujours avec l'aide de conseils de Goldman Sachs et de JP Morgan Cazenove . 

Ces sociétés et leurs armes de destruction massive que sont les CDS ou maintenant les FOAT , ne sont là que pour préserver les intérêts financiers US et permettre de faire jouer à la zone euro, donc aux dettes souveraines européennes, le rôle de variable d'ajustement de la politique monétaire américaine . 

Le lancement du FOAT et la réaction saine et appropriée  de Jean Luc Mélenchon  donnent une occasion inespérée aux médias de dénoncer ces monstrueux conflits d'intérêts  et de faire en sorte que ces attaques insensées sur l'Europe cessent !!! car il y va de notre intérêt à tous . 

Les dettes Européennes ne sont que la conséquence de la Crise du DOLLAR

 Il appartient à nos instances judiciaires missionnées pour contrer ce type de comportement criminel de rentrer en action le plus vite possible et seule la pression médiatique les obligera à se saisir du problème 

14/04/2012, 15:37 | Par oziel1996

Bonjour,

Comme beaucoup, je ne comprends pas grand chose à ces informations, qui ont tout l'air d'être alarmantes. Par contre je sais sais une chose, c'est que diffuser une information alarmante sans la comprendre est très grave, je m'en abstiendrais donc pour l'instant, et je vais plutôt essayer de comprendre.

Remarque sur la terminologie: La création d'un tribunal des crimes financiers serait très certainement une grande avancée dans la reprise du pouvoir par le peuple. En revanche le terme "génocide" au milieu, à moins d'une justification très spécifique, ne correspond en tous cas pas du tout aux malversations criminelles décrites dans cet article.

Les mots sont important, et il est important de ne pas risquer de décrédibiliser cette excellente suggestion de tribunal financier par des termes spectaculaires qui n'ajoutent que de la confusion.

 

14/04/2012, 15:50 | Par MARIE CAROLINE PORTEU en réponse au commentaire de oziel1996 le 14/04/2012 à 15:37

@Oziel 

Pour ma part , j'ai utilisé à dessein , mais pas à propos du FOAT (nom de code du produit en question ) le terme génocide moral pour ce que la Troika fait aux Grecs .. 

Vu le nombre de suicides en augmentation et les conditions de ces suicides , ce terme n'est peut-être si excessif . 

15/04/2012, 06:41 | Par Stéphanie Marthely-Allard en réponse au commentaire de MARIE CAROLINE PORTEU le 14/04/2012 à 15:50

Et traîtrise d'Etat ... ??? Est-ce trop ??? Il faudrait un bon traducteur ... http://hat4uk.wordpress.com/2012/04/13/sarkozy-accused-of-poison-pill-complicity-faces-foat-election-bombshell/

15/04/2012, 16:31 | Par MARIE CAROLINE PORTEU en réponse au commentaire de Stéphanie Marthely-Allard le 15/04/2012 à 06:41

Stéphanie : passionnant article 

Quelque chose à ne pas louper .. tout à coup , ce n'est plus Eurex qui est en cause , mais Morgan Stanley . On ne l'avait pas encore vu apparaitre dans le FOAT celui là .. 

Serait-ce le signe que les Rotschild sont un train de chercher un bouc émissaire pour ne pas porter le chapeau ... et que l'on continue à chercher qui se cache derrière Eurex et la Deutsche Boerse ??? 

J'aurais tendance à l'analyser comme cela pour l'instant , mais ce n'est que ma première réaction .. Cette substitution d'émetteur est assez étonnante pour ne pas être soulignée . 

15/04/2012, 15:05 | Par Stéphanie Marthely-Allard

Très intéressant ... 

C’est une note de neuf pages, en anglais, rédigée par le « premier broker indépendant en actions européennes ». Dans ce document, que l’on retrouve dans l’intégralité sur le site de Reporterre, on découvre « le plan de bataille des marchés » si François Hollande l’emportait. En voici une traduction...

http://www.fakirpresse.info/Le-plan-de-bataille-des-marches.html

15/04/2012, 18:33 | Par MARIE CAROLINE PORTEU

@Stéphanie 

A l'appui de l'article de The Slog que vous venez de citer et très très facile à trouver car totalement public .. 

N'est-il pas insensé , au simple regard du Droit Français que les Serviteurs en Valeur du Trésor , en charge du placement de notre Dette , soient les émetteurs de Cds qui permettent de spéculer contre !!!!  En droit c'est un pur conflit d'intérêts . 

Vous trouverez ici la liste des SVT  (site officiel de l'agence france trésor)

dans laquelle il faut relever la présence de 

CITIGROUP

GOLDMAN SACHS

HSBC

JP MORGAN

BANK OF AMERICA-MERRILL LYNCH

MORGAN STANLEY 

et vous avez dans le rapport de la FED de Décembre 2010 

  1. JPMORGAN CHASE BANK NA

  2. 2  BANK OF AMERICA NA

  3. 3  CITIBANK NATIONAL ASSN

  4. 4  GOLDMAN SACHS BANK USA

  5. 5  HSBC BANK USA NATIONAL ASSN 

La liste des  plus gros émetteurs de CDS .. (table 4, 5 et 6 du rapport) . 

Morgan Stanley figure également dans le rapport de la FED , mais il n'est pas dans les cinq premiers 

et ce qu'il y a de plus curieux , c'est que ce sont les mêmes !!!!!!

D'ailleurs , Monsieur JOUYET pourrait peut être demander à la commission Européenne ou en est l'enquête lancée en Juin 2011 sur les ententes existant entre les émetteurs de ces différents produits 

Entente : enquête sur le marché des CDS 

15/04/2012, 18:56 | Par MARIE CAROLINE PORTEU

De plus en plus fort !!! 

Ce sont les allocations de liquidités  de la BCE qui ont permis à Eurex de lancer son ADM sur la France !!!

Derivatives clearing houses should be able to rely on central bank liquidity support, says Eurex exec at SFOA annual conference

Derivatives clearing houses should be able to draw on central bank liquidity during times of crisis, according to Matthias Graulich, executive director of Eurex Clearing in Frankfurt. His opinion puts Eurex in the same camp as some regulators, but sets it apart from other central counterparties (CCPs) such as LCH.Clearnet and Ice Clear Europe, which argue they have enough liquidity to stand alone. Graulich's views – aired during a discussion on clearing at the Swiss Futures and Options Association's (SFOA) annual conference in Interlaken today – also did not sit well with his fellow panellists.

 

"Access to central bank liquidity is very important for a clearing house," Graulich argued. "It makes these institutions safer than if they were just complying with CCP requirements. If a clearing member defaults, CCPs should be able to access collateralised liquidity from the central bank. The alternative to this is the CCP having a high level of liquidity at all times to cope with a default scenario. There will be billions of euros or dollars of liquidity stuck in the clearing house in readiness for this event. This creates problems, as this liquidity is no longer available to the market."

15/04/2012, 19:31 | Par Danyves

 http://en.wikipedia.org/wiki/Morgan_Stanley 

Controversies and lawsuits

In 2003, Morgan Stanley agreed to pay billions of dollars[vague] in order to settle its portion of various legal actions and investigations brought by Eliott Spitzer, the Attorney General of New York, the National Association of Securities Dealers (now the Financial Industry Regulatory Authority (FINRA)), the United States Securities and Exchange Commission, (SEC) and a number of state securities regulators, relating to fraud that was allegedly perpetrated upon retail investors by a dozen of the largest investment banking securities brokerage firms.

Morgan Stanley settled a sex discrimination suit brought by the Equal Employment Opportunity Commission for $54 million on July 12, 2004.[citation needed]

The New York Stock Exchange imposed a $19 million fine on January 12, 2005 for alleged regulatory and supervisory lapses.[citation needed]

On May 16, 2005, a Florida jury found that Morgan Stanley failed to give adequate information to Ronald Perelman about Sunbeam thereby defrauding him and causing damages to him of $604 million. In addition, punitive damages were added for total damages of $1.450 billion. This verdict was directed by the judge as a sanction against Morgan Stanley after the firm's attorneys infuriated the court by failing and refusing to produce documents, and falsely telling the court that certain documents did not exist.[citation needed] The ruling was overturned on March 21, 2007 and Morgan Stanley was no longer required to pay the $1.57 billion verdict.[28]

Morgan Stanley settled a class action lawsuit on March 2, 2006. It had been filed in California by both current and former Morgan Stanley employees for unfair labor practices instituted to those in the financial advisor training program. Employees of the program had claimed the firm expected trainees to clock overtime hours without additional pay and handle various administrative expenses as a result of their expected duties. A $42.5 million settlement was reached and Morgan Stanley admitted no fault.[29]

On September 25, 2009, Citigroup Inc. filed a federal lawsuit against Morgan Stanley, claiming its rival failed to pay $245 million due under a credit default swap agreement. The breach-of-contract lawsuit was filed in Manhattan federal court and seeks unspecified damages.[30]

[edit]FINRA fine

The Financial Industry Regulatory Authority (FINRA) announced a $12.5 million settlement with Morgan Stanley on September 27, 2007. This resolved charges that the firm's former affiliate, Morgan Stanley DW, Inc. (MSDW), failed on numerous occasions to provide emails to claimants in arbitration proceedings as well as to regulators. The company had claimed that the destruction of the firm's email servers in the September 11, 2001 terrorist attacks on New York's World Trade Center resulted in the loss of all email before that date. In fact, the firm had millions of earlier emails that had been retrieved from backup copies stored in another location that was not destroyed in the attacks.[31] Customers who had lost their arbitration cases against Morgan Stanley DW Inc. because of their inability to obtain these emails to demonstrate Morgan Stanley's misconduct received a token amount of money as a result of the settlement.

15/04/2012, 20:30 | Par utopart

Avant l'attentat, allez voter !!! Innocent.

Pour exprimer votre choix, anonymement, allez sur ce billet ouvert à tous les abonnés:

SCRUTIN OUVERT !! ICI ON VOTE, PREMIER TOUR PRESIDENTIELLE, AUX URNES MEDIAPARTIENNES ET MEDIAPARTIENS

Votez et faites le savoir autour de vous !!

16/04/2012, 01:08 | Par MARIE CAROLINE PORTEU

Les financiers se mettraient-ils à avoir peur de voir sortir les vrais sujets ... 

A en lire ces dernières nouvelles , j'ai du mal à ne pas en tirer les conclusions qui s'imposent 

Ce soir un festival d'exemples sur le sujet : 

Wall street se calme .. 

A mon avis , ils ont peur de la surenchère qui pourrait pousser à remettre le modèle en lui même en question .. 

Donc le profil bas commence à se faire .. On rigole quand même bien dans cette campagne !!!! ..  Mais ce n'est en aucun cas une raison pour relacher la pression , au contraire .. Cela montre que la France est en position totale pour faire un bras de fer .. et une fois de plus  , cela donne totalement raison à la position affichée par JLM ... 

Sarkozy est même en train de lui emboiter le pas avec le soutien nécessaire de la BCE . 

 

Wall Street envisage sans état d'âme une victoire de François Hollande :

"Actuellement, Wall Street ne perçoit l'Europe qu'à travers le prisme de la crise de la dette souveraine", indique Chris Low, de FTN Financial. Et si M. Hollande peut éventuellement éveiller des craintes, "c'est parce que la France est absolument essentielle à toute réforme budgétaire" en Europe et que tout changement à sa tête est une source d'instabilité potentielle, souligne-t-il.

L'intention affichée par le candidat socialiste de "renégocier le pacte de stabilité budgétaire européenne ou de faire jouer un rôle plus actif à la Banque centrale européenne (BCE) dans le but de soulager la crise dans la zone euro, tout cela fait peur, ce qui pourrait s'avérer négatif pour l'euro", fait valoir Ray Attrill, cambiste chez BNP Paribas Americas.

"Mais la demande en bons du Trésor français est restée relativement forte ces deux derniers mois. Il n'existe donc pas vraiment de signe tangible sur le marché prouvant que les investisseurs" s'alarment de l'issue de l'élection française, ajoute-t-il.


Sarkozy veut ouvrir le "débat" sur la BCE dans le soutien à la croissance :

 

16/04/2012, 14:12 | Par beranger gauthier

Si j'ai bien compris le nain de jardin est entrain de programmer la politique de la terre brulée dans l'éventualité qu'il perde les élections, il veut faire un cadeau empoisonner à celui qui va gagner !!!

Il faut le virer avec sa bande de copains et coquins, tous pourris,

" le président des riches" un livre impérativement à lire.

17/04/2012, 13:11 | Par Stéphanie Marthely-Allard

Un lien sur les ramifications entre les médias et les grands groupes financiers. L'histoire EUREX/FOAT en est une excellente illustration. Il suffit de compter les papiers qui ne font que faire des copier/coller des déclarations d'EUREX, de l'AMF, de la BDF & Co. A cela vous rajoutez une petite analyse d'un analyste financier et vous avez torché un papier sans faire aucun travail d'investigation, juste de la soupe merdiatique qui ne fait que nous endormir. A quand des papiers comme ceux de Martine Orange dans la presse.

Bravo à Marianne d'avoir alerté en premier grâce à un professeur de la Sorbonne qui a sonné l'alerte. Mais le choix du titre était  tellement bidon que personne n'a eut envie de la lire ... Oui, quand on a une telle info, on la met en valeur afin d'informer les français.

http://www.facebook.com/photo.php?fbid=3795555926607&set=a.2580552472280.273953.1208468658&type=1&theater

17/04/2012, 14:12 | Par MARIE CAROLINE PORTEU

@Stéphanie 

Les directives du MIFID auraient pu faire bloquer ce produit . car il est difficile de penser que ce qui s'applique aux matières premières ne s'applique pas aux dettes souveraines

 

En coordination avec l'Autorité européenne des marchés financiers et dans des circonstances bien définies, les autorités de surveillance pourront interdire certains produits, services ou pratiques dès lors que ceux-ci portent atteinte à la protection des investisseurs, à la stabilité financière ou au bon fonctionnement des marchés.


Mais un peu comme l'enquête sur les CDS  et les ententes engagée au printemps dernier ,  ils ont du la perdre dans un tiroir . 

 

17/04/2012, 22:45 | Par GIULLIETTALASUBVERSIVE

Bonsoir

Juste pour vous dire que j'ai entendu parler de votre billet dans le message vidéo de Mr Plenel.

Newsletter