Jeu.
24
Avr

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Nasdarovie du dimanche

Le départ de Depardieu pour la Russie, au son des balalaïkas, fait oublier aux malheureux moujiks français condamnés à supporter le knout fiscal  la grande tradition de l’amitié franco-russe (oui, merci je reprendrai bien de la vodka), et réduit le Russe à la caricature d’un Poutine venant draguer Obélix, le passeport entre les dents. (Voir l'hilarante page FB de Mister Go http://www.facebook.com/#!/mistergo2012)

© Mister Go

Cependant,  cette regrettable image ne doit pas faire oublier les liens et la profonde amitié franco-russes. Soixante-dix ans de stalinisme n’ont pas réussi à éreinter cette amitié vieille comme les bistrots (du russe bistra быстро, : vite, n’en déplaise à Alain Rey). Cette amitié a eu des impacts divers dans le paysage de nos deux pays : contrairement à une idée répandue, les fameuses barres d’immeubles soviétiques ont été inspirées par les HLM français (et non l’inverse).

Que l’on permette à un petit-fils d’émigré Russe de s’offusquer du comportement de ce koulak aux manières de barine de mes zvaïa, et d’essayer de rappeler qu’il y a du bon dans l’âme slave, au-delà des langueurs lacrymogènes du Lac des Cygnes et autres clichés Karamazovski. La force des Russes a ceci de commun avec la furia francese, qu’ils sont capables de supporter stoïquement (oui merci, vous pouvez me resservir) des souffrances immenses, à tel point que l’autre идиот ne s’en rend même pas compte. Certes, ces souffrances s’incarnent cycliquement en d’inquiétants dictateurs, lesquels ne seront pas confondus avec le peuple de la rue, qui est à peu près comme nous (oui, merci, mon verre est vide).

La conjoncture semble propusk au départ vers la Russie des gros pleins de soupes aliénés par leur argent, mais il faut néanmoins rappeler que la France a été longtemps terre d’accueil d’émigrés russes, soit qu’il s’agît de Russes blancs, soit de refuzniks venant s’abriter chez nous, soit plus récemment de chercheurs en tous genres quittant la Sainte Russie. Je viens de recevoir à l’instant les vœux de collègues installés en France, et renonçant peu à peu au retour chez eux, compte-tenu de la situation misérable des enseignants et chercheurs là-bas (en l’occurrence des Ukrainiens, plutôt). Nasdarovie, da, spasiba. (Ah ben on m’a resservi).

Les jeunes d’aujourd’hui ont sans doute oublié le mythe du chauffeur de Taxi russe émigré, qui sillonnait Paris depuis les années 30 pour finir en de fugaces apparitions dans des romans de Modiano  (encore que, j’ai dernièrement été conduit par un chauffeur au fort accent slave), et ils ne sont plus très nombreux les fidèles venant écouter les chants en slavon de la petite église Saint Séraphin de Sarov en plein Paris, rue Lecourbe, petite église en bois, construite autour d’un arbre, aux frais de la diaspora russe des années 20. (Eglise peu connue des Parisiens qui passent devant le 90 rue Lecourbe sans même en connaître l'existence)

 

A son détriment, Depardieu découvrira que les cérémonies orthodoxes durent trois fois plus de temps que les cérémonies catholiques (tout étant triplé au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit), et pour le punir on ne lui dira pas qu’en contre-partie, elles sont open : on rentre et sort comme on veut. Autres particularités des rites orthodoxes, mais qui devraient réjouir l’olibrius : les bébés communient dès le premier jour, par une bonne rasade de vin de table (merci, oui, vous êtes gentil ; à la vôtre).

Cependant, attristé par la crétinerie balchoï  de ce barnum médiatique, révélateur d’une roublarde invasion mentale par le fric, je ne peux rien faire d’autre que ces quelques blinis (pour 6 personnes), que nous mangerons à la mémoire de Pasternak.

Acheter de la farine de sarrazin et de la farine blanche (blé).

Préparer une tasse  et 1/2  de farine blanche et une 1/2 tasse de farine de sarrazin.

Prendre 3 œufs, séparer 2 jaunes garder 3 blancs, jeter un jaune.

Faire monter en neige les 3 blancs.

Quand le blanc monté est quasiment solide, ajouter les deux jaunes ayant été réservés. Puis verser un demi-sachet de levure chimique.

Verser progressivement la farine, ajouter progressivement une tasse ½ de lait environ de façon à obtenir une pâte plus visqueuse que de la pâte à crêpe, mais moins visqueuse que de la pâte à gâteau. Ajouter une pincée de sel et une petite cuillère à café de sucre.

Le point crucial dans la réussite des blinis est la cuisson.

Prévoir des poëles à blinis. Les chauffer à thermostat 4,5. Beurrer la poële, verser une petite louche de pâte dedans.

Voici maintenant la révélation du secret des blinis :  attendre impérativement que des bulles se soient formées sur la face supérieure du blinis pour le retourner.

Ce faisant, votre surface est perforée, et le blinis est bien aéré. Si les bulles sont apparues d’un côté, le blinis est parfaitement cuit de l’autre.

Si les bulles ne montent pas facilement, c’est que la pâte est trop visqueuse : ajouter du lait. Ou bien c’est qu’il n’y a pas assez de levure, ajouter de la levure.

 Jongler avec deux poëles pour faire un grand nombre de blinis rapidement.

Servir avec du tarama, des sprats, du saumon, des roll-mops.

Et de la vodka. Faire un toast.

 

Pour la recette du bortch familial on attendra le départ de Brigitte Bardot.

 

Tous les commentaires

06/01/2013, 11:21 | Par Erreur 403

Ma grand-mère Russe a engueulé toute sa vie les gens qui mettaient un S au pluriel à Blini, ce mot étant déjà le pluriel de Блин. (crêpe) Je continue sa tradition, en faisant remarquer qu'on peut dire "un blinn". Clin d'œil

(Le pire étant, bien sûr, les moujiks qui prononcent "blinisse")

07/01/2013, 11:07 | Par KOSZAYR en réponse au commentaire de Erreur 403 le 06/01/2013 à 11:21

Y a t-il encore des Russes blancs, ou est-ce que vous voulez les restaurez avec Poutine? En effet le terme péjoratif moujik (du russe Муж signifiant homme) employé par l'aristocratie tsariste, désignait dans la Russie impériale un paysan de rang social peu élevé, comparable à un serf. Le mot fut introduit dans la langue française par la littérature russe, telle celle de Dostoïevski et de Tolstoï .

07/01/2013, 11:23 | Par Erreur 403 en réponse au commentaire de KOSZAYR le 07/01/2013 à 11:07

Le terme Мужик (littéralement "petit homme") a aussi, depuis, une connotation condescendante mais affectueuse, envers une personne qu'on considère comme balourde, peu cultivée ou de manières rustres. Depardieu en a fait usage (envers lui-même) lors de ses procès pour conduite en état d'ivresse avec accident. Sans connotation de classe, en tous cas de ma part. Sourire

Sinon, j'aurais employé l'expression plus récente, aristocratique et anti-prolétaire de Кипчёнка ("casquette")

06/01/2013, 13:27 | Par Nigelle De Damas

 La nation est à tous et nous devons tous la protégerSi en ce début 2013 le grand démocrate Poutine pouvait offrir un passeport à Bachar El Assad et sa famille avec le même empressement que celui dont il fit preuve pour notre grand acteur national, cela connstituerait une excellent nouvelle ... on pourrait même en faire un film : Bachar, Gérard, Brigitte et les autres !

06/01/2013, 14:36 | Par Vincent Fleury en réponse au commentaire de Nigelle De Damas le 06/01/2013 à 13:27

Et en contrepartie la France proposera un passeport aux Pussy Riots...

06/01/2013, 16:00 | Par Nigelle De Damas en réponse au commentaire de Vincent Fleury le 06/01/2013 à 14:36

Gregori Perelman va se mettre au cinéma, Gérard va-t-il se mettre aux mathématiques pour compter ses gains ? Comment vivre humblement avec 100 € / mois ... :-)

07/01/2013, 11:42 | Par alainestivalval@yahoo.fr estival en réponse au commentaire de Vincent Fleury le 06/01/2013 à 14:36

rappelons qu le balance des demandes de nationalité entre la France et la Russie est au bénéfice de la France , c'est également vrai pour les Belges, le pompon est détenu par les Anglais ( entre 150et 200 pour le passeport Anglais pour 600 pour le passeport français. Pour les russes blancs, je vous renvoie à mon livre "taxi le métier inconnu" J'ai retrouvé des descendants de ces russes blanc dans les cabinets ministriels et le hasard en charge de notre profession

Alain le taxi   

06/01/2013, 15:16 | Par thomas75013

Merci pour ce billet qui ne confond pas les liens profonds que l'on peut avoir avec la culture russe et avec ce peuple particulièrement instruit et attachant, d'un humour décapant et d'une convivialité peu commune et leur gouvernement. Ces russes pour lesquels j'éprouve une totale empathie n'ont bien sûr rien à voir avec des régimes qui me déplaisent au dela de l'exprimable... Gageons que notre bon Gégé sera très vite comme un poisson dans l'eau parmi les oligarques aux manières de "parvenus" et avec la clique bureaucratique au pouvoir actuellement, qui ne sont pas toute la Russie, tant s'en faut...

06/01/2013, 18:06 | Par pgjamotho

Comment dit-on "minable" en Russe?

06/01/2013, 20:44 | Par Erreur 403 en réponse au commentaire de pgjamotho le 06/01/2013 à 18:06

Писдюк est un assez bon équivalent. Prononcer "pissdiouk".  Clin d'œil

06/01/2013, 20:55 | Par Myrelingues en réponse au commentaire de Erreur 403 le 06/01/2013 à 20:44

 

 La réalité dépasserait la fiction ? "Pissdiouk" pour désigner un malotru qui urine en public dans une bouteille ? Pas mal !

06/01/2013, 18:33 | Par Agnès GOUINGUENET

@VINCENT.

-

Pas pu m'empêcher ...

 

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Yeux_noirs_%28chanson%29

-

C'est tellement mieux que des bruits de canons ou des insultes ... Clin d'œil

-

Sourire

06/01/2013, 21:18 | Par JoëlMartin en réponse au commentaire de Agnès GOUINGUENET le 06/01/2013 à 18:33

Eh, Agnès, faut nous le jouer à l'accordéon !

07/01/2013, 00:57 | Par Agnès GOUINGUENET en réponse au commentaire de JoëlMartin le 06/01/2013 à 21:18

@JOËL M.

-

Mais c'est prévu au programme. J'ai déjà la partition. Cf. plus bas.

-

Sourire

07/01/2013, 07:56 | Par totochat en réponse au commentaire de Agnès GOUINGUENET le 06/01/2013 à 18:33

Merci... Comme c'est bizarre....J'ai sans doute l'âme un peu slave, moi aussi Embarrassé . Bien avant cette histoire de Depardieu, au moment des achats de Noêl, j'ai commandé pour presque toute la famille une compilation des oeuvres des choeurs de l'Armée Rouge, mais aussi des CD de balalaikas .Pas si étonnant que çà, avec un époux né à St Petersbourg ( mais Polonais) qui m'a attrapé le coeur jadis avec "Gaida troika " ou d'autres chansons connues. La Russie est un grand pays, les slaves sont nos amis de longue date. Quant à Depardieu, on s'en fout!

Merci à celui qui a donné des recettes ( çà m'a rappelé tellement de bons souvenirs....)

 

07/01/2013, 09:09 | Par Agnès GOUINGUENET en réponse au commentaire de totochat le 07/01/2013 à 07:56

@DANIELLE SLUSZNIS.

-

La musique jouée avec amour ne peut être reçue que par des amoureux-euses.

-

Tant pis pour les handicapé-e-s du coeur.

-

Depardieu fut bon dans "Tous les matins du monde". Il a pété les plombs. Peut-être son fils lui manque-t-il. On le comprendrait aisément. L'argent n'a jamais comblé le vide sidéral de l'absence. Cela se saurait ...

-

Ah la mer et la musique, deux éléments si chers à l'humanité !

 

-

Sourire

07/01/2013, 08:05 | Par totochat en réponse au commentaire de Agnès GOUINGUENET le 06/01/2013 à 18:33

http://www.dailymotion.com/video/xdg1s9_yyyyyyyyyyyy-yyyyyy_creation#from=embediframe

 

Pas pu retrouver ce si beau chant que tout le monde connait chanté par les choeurs de l'Armée Rouge. Dommage......

07/01/2013, 11:11 | Par michel velut en réponse au commentaire de Agnès GOUINGUENET le 06/01/2013 à 18:33

On pourrait ajouter que la langue russe est un délice à entendre surtout dans la bouche d'une jeune fille,elle coule comme du miel..J'ai trouvé chez un bouquiniste une passionnant ouvrage de Georges Duhamel ( auteur oublié qui a pourtant écrit un chef d'oeuvre "CIVILISATION") qui s'appelle " Le voyage à Moscou : il est allé là-bas comme scientifique ( chirurgien) et comme écrivain IO Ans après la révolution.Passionnant

06/01/2013, 18:39 | Par oregon

Cher Vincent Fleury comme j'ai une absolue confiance en vous je vais de ce pas essayer votre recette, pour une fois vos expérience sont à ma portée! Mon Boris à moi (mon fils) m'a appris à faire la pâte à blinis avec un long temps de repos. Mais après tout peut-être a t-elle eu le temps de reposer entre les petits verres de vodka. Spasiba ! 

Et nasdarovie à vous, Boris, Lara et Youri !

06/01/2013, 21:11 | Par Myrelingues en réponse au commentaire de oregon le 06/01/2013 à 18:39

 Pour Vincent : j'ai trouvé une poêle ronde composée de 7 alvéoles ayant elles-mêmes 7 cm de diam. 

 Elle va sur le gaz , les plaques électriques et le Vitrocéram. Bien pratique quand on est nombreux !

C'était pour faire les "plättar" , petites crèpes suédoises que l'on mange avec du salé ou du sucré

Merci pour la recette des blini; je ne savais pas faire, je vais donc m'exercer !

 

06/01/2013, 22:31 | Par oregon en réponse au commentaire de Myrelingues le 06/01/2013 à 21:11

Oui très pratique car c'est long à cuire. Mais Vincent a une poêle à thermostat!!!!

C'est fait avec quoi les "plättar" ?

 

 

07/01/2013, 18:25 | Par Myrelingues en réponse au commentaire de oregon le 06/01/2013 à 22:31

Bonsoir OREGON !

Les "plättar" sont de petites crèpes , fabriquées comme celles que nous faisons sauter à la Chandeleur , un peu plus épaisses (comme le blini, à peu près)

Mais en Suède, on les mange (mangeait ? je ne sais plus !) en les empilant les unes sur les autres, en intercalant crèpes, saumon, crèpe, sauce au raifort, concombre, fjord à la ciboulette, etc ... selon ses goûts et son imagination ! Elles se mangent tièdes de préférence quand elles sont accomodées avec du salé.

Si on le préfère, on mettre du sucré  (confiture, mousse au chocolat, fruits, compotes, etc ...) et même terminer avec un glaçage (au citron, c'est bon !)

A la campagne , ça servait de diner avec un bol de filmjölk  (sorte de lait caillé, dont la texture ressemble à celle d'un yaourt liquide  + de la ciboulette et une pointe d'ail)

J'ai eu une poêle à plättar en fonte noire : le top ! Introuvable, maintenant !

Vincent est un veinard avec sa poële à thermostat  !

 

 

08/01/2013, 01:19 | Par oregon en réponse au commentaire de Myrelingues le 07/01/2013 à 18:25

Merci Myrelingues d'avoir pris la peine de me répondre! Je suis toujours curieuse et enthousiasmée par la diversité des recettes de crèpes, boulettes...de par le monde! Bon j'arrête sinon Vincent va finir par me jetter hors de son labo!

06/01/2013, 18:42 | Par Patrig K

Si j'étais riche, j'offrirais des blini à tous mes frères terriens

( mm aux martiens )

Si j'étais riche © DM

07/01/2013, 03:19 | Par seth en réponse au commentaire de Patrig K le 06/01/2013 à 18:42

Bravo, mais ça c'est du Klezmer... "If I were a rich man" de "Fiddler on the roof". Traduction française de l'étatsunien. Clin d'œil

Qui chante ? Pas vous quand même. Superbe en tout cas. Bisou

09/01/2013, 00:58 | Par Patrig K en réponse au commentaire de seth le 07/01/2013 à 03:19

non,

j'ai une voie peu agréable à mon avis , non riadophonique comme on dit

un peu au hasard

06/01/2013, 19:09 | Par Patrig K

Prendre 3 œufs, séparer 2 jaunes garder 3 blancs, jeter un jaune.

Sacrilège .......

Réservez le pour en faire une bonne mayonnaise maison

(il fut un temps, ou il se disait que les dames en période devaient etre hors d'influence pour la faire monter )

sans morale, bien sur ;0)

06/01/2013, 18:54 | Par oregon

Les yeux noirs

06/01/2013, 19:46 | Par Agnès GOUINGUENET en réponse au commentaire de oregon le 06/01/2013 à 18:54

@OREGON.

-

Et à l'accordéon, pour débutante ...

 

-

Sourire

06/01/2013, 20:20 | Par oregon en réponse au commentaire de Agnès GOUINGUENET le 06/01/2013 à 19:46

Accordéon, violon, piano, Les yeux noirs c'est toujours beau. C'est un souvenir précieux pour moi tout spécialement aujourd'hui!!!

06/01/2013, 19:01 | Par Claude ROGER

Merci de ce texte très drôle, mais notre Gérard transnational ne serait il pas plutot

un "dourak" qu'un "idiot' ""?

06/01/2013, 20:58 | Par Myrelingues en réponse au commentaire de Claude ROGER le 06/01/2013 à 19:01

 Il est dourak et pissdiouk . C'est un cumulard !

07/01/2013, 03:21 | Par seth en réponse au commentaire de Myrelingues le 06/01/2013 à 20:58

Je dirais même predourak !

06/01/2013, 19:26 | Par Françoise FICHEUX

Na Zdorovie tovaritch !

Pour répondre à la question d'un commentateur, les média russes ont traduit "minable" par "jalki". Et le terme est largement repris. Beaucoup de russes n'apprécient pas beaucoup la russification d'Obélix. D'abord, il y a beaucoup de russes d'origine ou d'anciens soviétiques qui aimeraient bénéficier de ce passeport et à qui cela est refusé. Parmi eux, une double médaillée olympique qui n'a apparemment pas apporté assez à la Russie.

D'autre part, les raisons du départ de France d'Obélix sont largement diffusées dans les médias et dans les forums, beaucoup expriment leur espoir de voir un jour l'instauration d'un impôt progressif en Russie (13% quelque soit le niveau de revenu aujourd'hui).

J' ai appris aussi dans les médias russes qu'un poste de ministre de la culture de Mordovie venait d'être proposé à Obélix.

S rojdestvom!  Joyeux Noël à tous!

C'est ce soir dans le calendrier orthodoxe. L'office dure trois heures, on peut entrer et sortir, certes, mais on ne peut pas s'asseoir. Courage, Obélix!!! Tiens bon, Cela ne fait que commencer ! Dur, dur d'être russe !

06/01/2013, 19:33 | Par J Gonnot

GG est là où il devait être; chez Poutine , avec son fric il a pu choisir une patrie

Espérons que BB le rejoindra bientôt

06/01/2013, 19:35 | Par stefno

Bortch de Marina (notre baby sitter)

1/2 choux vert

1 ou deux betteraves crues

3 carottes

1CaS de graines de coriandre

Paprika rouge

Pommes de terre 2

300 gr de boeufs coupe en petits morceaux

Creme fraiche

Coriandre fraiche pour la déco.

Faire blanchir un demi choux vert 10 minutes.

L'essorer et l'émincer. Réserver.

Faire sauter la viande dans une poele avec le paprika. Réserver. Faire sauter les carottes rapées et les betteraves rapées dans du beurre. Réserver.

Dans un faitout.

Remettre la viande, les betteraves et les carottes, le choux émincé, couvrir d'eau bouillante et ajouter les graines de coriandre, les pommes de terre coupées en dès.

Faire cuire doucement 30 à 45  minutes.

Au moment de servir, saler, poivrer, ajouter une cuiller à café de crème fraiche par assiette et de la coriandre fraichement ciselée.

Nasdravié.

Constance

 

06/01/2013, 20:47 | Par Erreur 403 en réponse au commentaire de stefno le 06/01/2013 à 19:35

На здорове. (Na zdarOvié) en deux mots. "A la santé". Sourire

06/01/2013, 20:48 | Par Vincent Fleury

Attention: de la crème aigre.

 

07/01/2013, 03:25 | Par seth en réponse au commentaire de Vincent Fleury le 06/01/2013 à 20:48

Absolument. Crème aigre et aneth. Et c'est bien si les betteraves sont rouges pour ajouter un goût sucré.

Ceci dit, il faut aimer.

06/01/2013, 21:21 | Par JoëlMartin

"Servir avec du tarama, des sprats, du saumon, des roll-mops."

Ne pas oublier de retirer le derme des sprats.

Moël Jartin

 

07/01/2013, 03:26 | Par seth en réponse au commentaire de JoëlMartin le 06/01/2013 à 21:21

Ca ne marche pas. On dit des "spratse".

Touché !

06/01/2013, 21:54 | Par vertige

Pour une fois ! Pour une fois que je comprends ce dont vous parlez. Notez que cela ne m'empêche pas de surveiller et revenir chaque fois avec... appétit !
Oh il m'est arrivé de deviner, en suivant bien vos recommandation pour décrypter la vidéo, une tête, voire dernièrement un oeil de poulet, enfin, un futur-en-cours. Vos élèves m'ont d'ailleurs sidérée, à l'image de tous ceux qui vont dans les labos comme les "apprentis chercheurs" par exemple.

Alors aujourd'hui, c'est Noël ! Merci Vincent Fleury.
J'ai tout de même un problème : je n'ai ni poële grande ou petite ni aucun des ingrédients nécessaires pour les blini (j'ai bien compris Erreur 403 : sans "S"), et je ne vais tout de même pas acheter 500 gr de sel pour une pincée (le reste peut s'arranger) !
Si dans l'un de vos prochains billets, vous aviez une recette... finalement crue parce que pour la cuisson, je n'ai plus de four non plus, ce serait magnifique.

Quoi qu'il en soit, je suis enchantée et... sérieusement honorée de pouvoir enfin publier un commentaire sur l'un de vos billets ! 

06/01/2013, 22:22 | Par oregon en réponse au commentaire de vertige le 06/01/2013 à 21:54

Une poêle avec thermostat suffit !Rigolant

07/01/2013, 13:11 | Par vertige en réponse au commentaire de oregon le 06/01/2013 à 22:22

Oulala, non non non, c'est déjà trop ! Une cuisson à la vapeur n'irait pas ?!
Allez, je vais manger mes herbes... et finir la galette des petits ! Rigolant

06/01/2013, 22:02 | Par Vincent Fleury

Tout l'honneur est pour moi, merci de votre commentaire.

07/01/2013, 07:35 | Par Cacochyme

Fraternité franco-russe:

Six russes, c'est six slaves? S' ils s' lavent, c'est qu'ils s'nettoyent et si c' n'est toi, c'est donc ton frère!

07/01/2013, 08:12 | Par simon malart

Yeah !!

Ça me rappelle de vieux articles de Technikart. Merci pour l'écriture presqu'au-boutiste.

07/01/2013, 11:02 | Par KOSZAYR

Depardieu est attendu cette semaine pour comparaitre devant un juge français pour le délit de conduite en état d'ivresse(Plus de 1,6 g d'alcool dans le sang, tout de même!). Viendra-t-il, nul ne peut le dire, si ce n'est pour  venir fanfaronner  devant les caméras et les journalistes après s'être alcoolisé?

En allant chez Poutine,  Depardieu confirme le proverbe russe : Boire jusquà voir le diable

07/01/2013, 11:04 | Par michel velut

Cette affaire est plus triste qu'autre chose.Une seule réflexion me taraude depuis bien longtemps : Les "riches" qui quittent la France ( où tant d'étrangers rêvent de vivre,y compris des américains) le font pour garder un maximum d'argent qu'ils ne dépenseront jamais car ils ont déjà épuisé toutes leurs envies.Des maisons dans 6 ou 7 pays du monde où ils n'ont pas le temps d'aller.Des avions privés dont un seul est utilisé etc...Et alors,pouquoi accumuler ?????? cela relève d'une PATHOLOGIE évidente : le plaisir de posséder.Ce sont donc tous des MALADES. pour moi,et surtout,le pire est de se priver de son pays pour de l'argent inutile en banque,à la bourse ou ailleurs.....Presque un cauchemard !

07/01/2013, 11:45 | Par mère-grand

Merci pour le billet, pour la recette (on ne jette pas le jaune ... cela m'a fait sursauter ... j'ai vécu la guerre ......!)   Parlez nous encore de la Russie, des russes, blancs, rouges,  mais ignorons gg , Poutine et cie ... n'oublions pas les journalistes assassinés, les camps, le manque de liberté (s)  , etc etc    Mais ,sans origine slave du tout , j'ai toujours été attirée par ce pays, sa langue, son folklore, sa littérature  et tout et tout ....  Quand je dis "ignorons Poutine", vous me comprenez ... c'est une figure de style ..  soyons vigilants  au contraire , quand il tombera ce sera bien!   

07/01/2013, 11:54 | Par gerald rossell

Merci pour ce billet qui ventile façon puzzle l'idée que les russes ne seraient que des barbares.

Je confirme que ce sont des êtres humains. Lorsque je suis né, ma mère lors de l'accouchement n'avait pas de couteau entre les dents.

 

07/01/2013, 14:52 | Par ginette hocht

mon grand ami russe blanc qui habitait Marseille m'a permis de découvrir la sensibilité et la finesse de l'âme russe !!!Mon séjour à Moscou et à Léningrad m'a montré la richesse de l'architecture slave,la beauté des places, et comment oublierai-je la rencontre avec une journaliste russe à Moscou ,dans un hôtel en 1974 rencontre dans l'émotion et le silence,un silence qui en disait long!!!!alors Poutine et les autres ne représentent pas,fort heureusement, les Russes.Quant à Depardieu,cela ne m'étonne pas!!!!

Newsletter