Dim.
23
Nov

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Au revoir, Mediapart

J'ai cédé à la mode. Non, pas celle qui prend le club ces jours-ci et qui consiste à annoncer à grands fracas ses derniers adieux aux music-hall en hurlant à la censure, à la trahison politique ou au trollisme généralisé des autres. Avant de revenir écrire un ou deux jours plus tard, en ayant ou non changé de pseudonyme.

Marilyn Monroe, Certains l'aiment chaud (1959)Marilyn Monroe, Certains l'aiment chaud (1959)

J'ai cédé à la mode, je veux dire à la fanfreluche, aux pompons, aux falabalas, aux prétintailles et aux rubans, aux steinquerkes et aux coiffures à la Fontanges. En gardant mes Converse de côté comme Sofia Coppola. Je quitte Mediapart, aujourd'hui, pour aller préparer la future v.f. du magazine américain Vanity Fair.

Revirement radical, évidemment : fi de la lutte contre la régression démocratique et les affaires d'Etat, foin de l'indignation. C'est sans importance, d'ailleurs. Tu trouveras ici, Ô lecteur, quelque 800 articles, billets, chroniques archivés en quatre ans pour te rassasier et bientôt quelques autres, posthumes, laissés sur le marbre.

Pour être tout à fait honnête, il n'y aura pas dans ce magazine que de la chiffonnaille et de la pierrerie ; on devrait y trouver du glamour vache tel que le caricature Toby Young sous la forme du magazine Sharps :

Comment perdre ses amis et mettre le monde à dos, d'après le récit du journaliste Toby Young.

Mais aussi des enquêtes au long cours comme dans l'original, quelques révélations, des bonheurs de lecture. Pas tout à fait un adieu, donc.

Tous les commentaires

26/10/2012, 07:56 | Par profil_inactif_145012

 

Tournez ça comme vous voulez, mais vous annoncez votre départ pour un horizon plus intéressant, comme la majorité des abonnés qui ont annoncé leur départ..Sourire

 

Bonne route and good luck !

 

26/10/2012, 09:57 | Par Vincent Truffy en réponse au commentaire de profil_inactif_145012 le 26/10/2012 à 07:56

Je veux voir dans ce good luck une allusion à Edward Murrow.

J'y suis sensible.

26/10/2012, 15:01 | Par Fred Oberson en réponse au commentaire de Vincent Truffy le 26/10/2012 à 09:57

Ce n'est qu'un "au revoir", nous le reverrons, mes frères, sur son blog MDP, en français j'espère !

Ce cher Vincent n'est pas encore en bonne compagnie sur Vanity fair :

https://www.google.fr/search?q=vanity+fair&hl=fr&client=firefox-a&rls=org.mozilla:fr:official&prmd=imvns&tbm=isch&tbo=u&source=univ&sa=X&ei=zIiKUNS7J-jE0QXv5IDwBg&ved=0CFQQsAQ&biw=1600&bih=740

En attendant, voici la photo souvenir :

 

26/10/2012, 21:43 | Par MissFaff en réponse au commentaire de Fred Oberson le 26/10/2012 à 15:01

Coucou vincent!!!

J'adore votre cravate , et merci pour mes trois années à vous lire.

Wish you good luck and good time in your future activities and your private life.

With love!

26/10/2012, 08:55 | Par JNSPQD en réponse au commentaire de passifou le 26/10/2012 à 08:09

"Non, pas celle qui prend le club ces jours-ci et qui consiste à annoncer à grands fracas ses derniers adieux aux music-hall en hurlant à la censure, à la trahison politique ou au trollisme généralisé des autres. Avant de revenir écrire un ou deux jours plus tard, en ayant ou non changé de pseudonyme."


En voilà encore une fois que je prends du plaisir à la lecture des mots de Vincent Truffy: expression claire, pointue, joyeuse, cultivée, référencée,  respectueuse de ses lecteurs à qui il informe de son départ.

 

En une phrase il a exprimé sans fioritures le fond du problème de ceux qui hurlent à la censure, les hérétiques donc..

 

Inutile donc d'attendre de la direction une réponse à la demande de régulation de la part de "pseudonymes" de "music-hall" si ce qui vient d'être si élégamment dit représente le fond de la pensée de la rédaction?

 

Dommage que quelques autres moins élégants dans le style mais virtueux/ses de la frappe sur clavier et surtout de l'opinion ne se soient pas déplacés pour honorer de sa conception de la liberté d'expression les articles de Vincent Truffy, sans doute j'aurais fréquenté moins souvent ses articles, parce que la lecture des fils ouverts à l'échange et à la controverse, la curiosité de l'autre en somme, fait aussi partie du plaisir .


26/10/2012, 10:11 | Par Vincent Truffy en réponse au commentaire de passifou le 26/10/2012 à 08:09

@Passifou. Patience, plus que quelques heures et j'exauce votre vœu.

26/10/2012, 11:28 | Par Brusseleir en réponse au commentaire de Vincent Truffy le 26/10/2012 à 10:11

@ Vincent Truffy

'Vanity Fair' : assez talentueux magazine, organe officieux de la droite républicaine riche. Espérons pour votre carrière que Mr. Romney soit élu.

Dommage que vous n'ayez pas été choisi pour produire une version française de 'The New Yorker', son antithèse au sein du même groupe de presse et modèle de journalisme – vient de réitérer son soutien à B. Obama. Dignité.

Un choix. Le votre.

26/10/2012, 12:04 | Par lastfloor en réponse au commentaire de Brusseleir le 26/10/2012 à 11:28

PASSIFOU JNSPQD JMJ .... Langue tirée

26/10/2012, 12:25 | Par Vincent Truffy en réponse au commentaire de Brusseleir le 26/10/2012 à 11:28

En fait, le New Yorker et Vanity Fair, c'est la même maison (tout comme Wired).

26/10/2012, 15:04 | Par Brusseleir en réponse au commentaire de Vincent Truffy le 26/10/2012 à 12:25

@ Vincent Truffy

Même maison, oui. Même orientation politique, non, pas du tout. Désolé !

Travailler pour Vanity Fair c'est, toutes choses égales par ailleurs (sic), comme travailler pour le Figaro Magazine, le talent en plus.

Un choix.

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

26/10/2012, 13:00 | Par lastfloor en réponse au commentaire de passifou le 26/10/2012 à 11:54

En passant t'as le bonjour d'un Troll

Sans rancune PASSIFOU Clin d'œil 

26/10/2012, 08:04 | Par jean_paul_yves_le_goff

.

Très bien, Vincent.

.

Et Edwy, i démissionne quand ?

.

jpylg

26/10/2012, 12:40 | Par Francois BOSSY en réponse au commentaire de jean_paul_yves_le_goff le 26/10/2012 à 08:04

Je pense qu'Edwy est merveilleusement bien à sa place, cela n'engage que moi mais un journal participatif et de qualité ça se fait rare.

 

Il y a vraiment un débat d'opinions ce qui est plutôt rare dans une presse qui mélange les codes de la presse d'information et de la presse people. Les intervenants sont de qualités et on pose toujours avec politesse la juste contradiction

 

Bien à vous

 

François

26/10/2012, 11:00 | Par Mithra-Nomadeblues_

Vous êtes (étiez), cher Vincent, un des très rares journalistes à Mediapart qui saviez dialoguer, parler, être vrai. Et un professionnel aux immenses compétences.

Je vous regrette déjà. Beaucoup vont vous regretter, je le crois.

N'oubliez pas, ô vous qui savez tant apprécier le jazz, le rock, le blues, "Walter's Carabine". Je vous ai dit qu'il y a là un guitariste de très grand talent. Quel autre journaliste que vous, saurez un jour le remarquer ?

Reste un grand non-dit derrière ce billet de départ... Pour quelles raisons ?...

Bonne chance, Vincent, au revoir...

26/10/2012, 13:01 | Par lastfloor en réponse au commentaire de Camille Goldman le 26/10/2012 à 08:44

Langue tirée 

26/10/2012, 13:48 | Par bourbaky en réponse au commentaire de Camille Goldman le 26/10/2012 à 08:44

"meilleurs horizons" ou "meilleurs gratifications" ?

Les sirènes de la société capitaliste de consommation résonnent jusque dans les couloirs de Médiapart.

26/10/2012, 14:14 | Par peneloppe en réponse au commentaire de bourbaky le 26/10/2012 à 13:48

- C'est affreux

- La gauche n'est plus ce qu'elle était 

- Y a plus de morale

 - C'était  mieux avant

- Faudrait une bonne guerre 

- A la fin, y aura plus qu'eux et nous 

- Faut tout prendre aux riches, comme ça y aura plus de pauvres 

- epicetou

26/10/2012, 09:00 | Par Néfertari...Partie.

Non, pas celle qui prend le club ces jours-ci et qui consiste à annoncer à grands fracas ses derniers adieux aux music-hall en hurlant à la censure, à la trahison politique ou au trollisme généralisé des autres. Avant de revenir écrire un ou deux jours plus tard, en ayant ou non changé de pseudonyme.

 

Flûte ! Je suis encore passée à côté du "in" moi ! J'arrive jamais à suivre la mode ! Bon, faut que je me rattrappe alors....

HALTE A LA CENSURE !

TRAHISON !

TROLLS GO HOME !

QU'ON LES PENDE ! (heu...Ch'ais pas trop qui mais ça fait bien, ça fait "fracas".)

PASSIFOU ISLAMOPHOBE !

LEON ET PAULETTE ENNEMIS DE LA REPUBLIQUE MEDIAPARTIENNE !

PAYS DE GALLE INDEPENDANT !

LA BOURGOGNE AUX ESCARGOTS !

LIBEREZ SOLJENISTINE ! (Ah c'est déjà fait ?)

 

Bon, ça doit aller comme ça....

 

Sinon Vincent, la pharaonne du Music Hall vous souhaite plein de bonnes choses chez Vanity. Sourire

2936910005_1_3.jpg

 

26/10/2012, 09:11 | Par jean_paul_yves_le_goff

.

Je crois que Vincent cache son bonheur de pouvoir respirer enfin !

.

Il espère qu'à Vanity Fair, il va trouver un patron de presse normal.

.

Ce qu'il semble oublier, c'est qu'il lui reste la possibilité d'adhérer au club, ne serait-ce que pour faire de la pub pour son nouveau canard. On est tellement bien, au club... c'est tellement démocratique...

.

jpylg, anarcho-monarchiste.

26/10/2012, 10:08 | Par Vincent Truffy en réponse au commentaire de jean_paul_yves_le_goff le 26/10/2012 à 09:11

Hélas! Le point 2 de la charte m'interdit de publier quoi que ce soit “à des fins de réclame, de propagande, de prosélytisme”.

26/10/2012, 10:28 | Par jean_paul_yves_le_goff en réponse au commentaire de Vincent Truffy le 26/10/2012 à 10:08

.

Je sais, j'ai lu la charte. Il m'est même arrivé de la commenter. Pour dire, par exemple, comme aujourd'hui, qu'à ce compte-là, il y a longtemps qu'Edwy aurait dû être viré.

.Cela étant, vous pourriez adhérer au club sans nécessairement faire la pub de Vanity Fair. Vous pourriez, par exemple, nous parler de démocratie... Allons, Vincent, un instant de vérité. En quatre ans, ce n'est pas trop demandé. Vous ne voulez vraiment pas nous dire que vous allez enfin pouvoir respirer ?

jpylg

26/10/2012, 12:57 | Par Anatole Simon en réponse au commentaire de passifou le 26/10/2012 à 12:16

@anatole,

Vous faites d'extraordinaires confusions.

Ah, un spécialiste du "je mélange tout" s'adresse à moi. Vous me parlez de confusion alors que le sujet de ce billet de départ est le journalisme et que vous répondez "club et moi je" (rien que d'habituel, ça oui) pour autant votre logique ne devient pas de la rigueur.

Mais ce "journaliste" s'est autorisé à nous réduire, quelques autres et moi-même, au niveau de la bête de foire, si ce n'est pas celui de simples d'esprits agités.

Ce n'est pas ce que j'ai lu, mais de l'ironie sur une mode du club, liée à un journal qui traite de ? je vous le donne en mille. Mais c'est une logique, encore une qui doit vous échapper.

Alors, pardon, quel respect puis-je avoir pour un ...biiiip! que j'ai soutenu chaque fois que je l'ai pu à travers ce média, qui nous traite comme des demeurés, pire, des goujats?

C'est lui le goujat.

Le sophisme n'est pas une logique mais de l'amalgame.

J'ai la culture Tintin et Milou, moi, les journalistes, ils étaient des héros. Alors, bon vent!

Ah, tout s'explique, vous confondez fiction et réalité.

Je dirais même CQFD, mais ça va vous sembler confus.


 

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

26/10/2012, 13:39 | Par Anatole Simon en réponse au commentaire de passifou le 26/10/2012 à 13:35

"Donc, je ne sais pas lire, et Vincent Truffy n'est pas Vincent Truffy?"

Je n'aurais pas mieux démontré ce que je vous disais plus haut... (CQFD toujours, vous mélangez tout)

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

26/10/2012, 16:13 | Par WataYaga en réponse au commentaire de passifou le 26/10/2012 à 12:16

passifou

"J'ai la culture Tintin et Milou, moi, les journalistes, ils étaient des héros. Alors, bon vent!"

Comme dans Tintin au Congo, par exemple ?

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

27/10/2012, 00:07 | Par WataYaga en réponse au commentaire de passifou le 26/10/2012 à 18:32

Les blagues belges ne me font plus rire depuis que je sais sur quel fond de racisme réel anti-belge qui a représenté une vraie chasse à l'homme avec massacres au XIXème siècle. Au départ je les prenais pour de simples échanges de relations de plaisanteries entre deux peuples qui s'envoient les mêmes vannes et sans doute le sont-elles devenues : il vaut mieux se "mettre en boîte" que se taper sur la tronche !

Tintin au Congo est un sommet du racisme et au passage une apologie de la chasse assez insupportable aussi. hergé, après sa rencontre avec Tchang Tchong-Jen a évolué de façon positive en se documentant sur les peuples qu'il évoquait dans ses BD ce qui lui a permis de sortir des stéréotypes qui faisaient son fond de commerce vu son appartenance politique. C'est à son honneur car rares sont les personnes qui en sont capables, mais il aurait pu modifier le scénario de cette BD plus que caricaturale !

J'aimerais, si vous m'insultez que vous le fassiez au féminin, être traitée de "biiip" m'indiffère, je pourrais vous répondre "vous en êtes un autre mon cher", mais ce petit jeu n'a qu'un intérêt très limité pour moi, par contre, cela se termine par "nne" !

26/10/2012, 12:42 | Par Francois BOSSY en réponse au commentaire de Anatole Simon le 26/10/2012 à 09:20

Idem et merci de votre élégance, c'est à dire de nous en avoir fait part tout en précisantr que vos archives sont à disposition.

Bonne chance Vincent, merci,

François

26/10/2012, 13:24 | Par Néfertari...Partie. en réponse au commentaire de Pointvirgule le 26/10/2012 à 13:20

RigolantRigolantRigolant

 

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

26/10/2012, 21:44 | Par Vincent Fleury en réponse au commentaire de Pointvirgule le 26/10/2012 à 13:20

officiel: moi je reste.

26/10/2012, 14:30 | Par Fred Oberson en réponse au commentaire de Gavroche. le 26/10/2012 à 09:22

Cool Et si Vincent Truffy n'était qu'un pseudo ?

26/10/2012, 12:42 | Par lastfloor en réponse au commentaire de Néfertari...Partie. le 26/10/2012 à 10:17

Moi je serais pour les lui couper. Sourire 

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

26/10/2012, 12:25 | Par L'Alchimique... en réponse au commentaire de JoëlMartin le 26/10/2012 à 09:44

Joël, vous avez totalement raison... compte tenu de l'aspect inéluctable des effets pervers que revêt la fréquentation d'un site quel qu’il soit, fusse-t-il ce fameux repaire de fachistes aux yeux d'une Ump, si dévastée par tout ce qui lui est tombé sur la tête par l'entremise de joyeux lurons comme Vincent Trufy qui n'a pas laissé sa part aux chiens, dans cette œuvre de salut public.

Ce n'est un secret pour personne.

Cela dit, le zig dont vous parlez n'a pas de plus grand détracteur que lui-même, quand on voit à quel point, mère Nature plus que salope s'est lâchée, quand elle a décidé de lui servir la dose complète, sans aucune pitié.

Bonne chance à Vincent et Bon vent !

--

PS: Ne soyez jamais étonnés de voir le perdu pour la Patrie, complètement piqué,  insister accrocheur comme la petite vérole sur le bas clergé...Sa couche de stupidité le protège comme une camisole, le mettant à l'abri de toute envie de rédemption salutaire.

Clin d'œil

26/10/2012, 10:09 | Par Vincent Truffy

@JNSPQD, Mithra, Anatole, Gavroche, Joël et même Néfertari... Merci, c'est trop!

26/10/2012, 10:20 | Par Néfertari...Partie. en réponse au commentaire de Vincent Truffy le 26/10/2012 à 10:09

Ah bon ?

Bon ben demain j'enlève le bas alors.....

26/10/2012, 10:36 | Par Néfertari...Partie. en réponse au commentaire de Vincent Truffy le 26/10/2012 à 10:26

Quelle tristesse cette charte ! Tu m'étonnes que le club se retrouve dans cet état là.....Incertain

Bon, vous ne voulez pas de mes charmes Vincent, c'est pas grave, j'en connais un qui en est fou.... Clin d'œil

(Nan mais je voulais juste vous faire plaisir avant votre départ.... Ah ! Y a M'sieur Martin qui perd son ratelier ! Si une bonne âme voulait bien lui remettre.... Merki.)

26/10/2012, 12:33 | Par Barbara Strandman en réponse au commentaire de Christine Marcandier le 26/10/2012 à 11:03

Vous avez bien raison Christine Marcandier de conclure en chanson ! Voici donc un au revoir un peu jazzy, un peu aventureux d'outre-manche pour plus d'effet de...

http://www.youtube.com/watch?v=pREinv56VZw Souhaitons donc à Vincent Truffy avec sa truffe habituelle (puisqu'il n'en est pas une) de nombreux articles truffés de références irréverentieuses, réjouissantes et dénués de toute tartufferie. Bonne route ! :-)

26/10/2012, 13:14 | Par Marc Tertre en réponse au commentaire de Vincent Truffy le 26/10/2012 à 10:26

je ne suis pas sûr que la charte accepte la full frontal nudity

MMMmmm j'ai beau la relire, je ne vois pas ce qui l'interdirait !

Par exemple, pour illustrer le "glamour", je trouve que cette photo convient parfaitement

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRJVBs2AIXSgv6lE17i6qwVxbA4WukZCYxo7rpUSz_XKu0cY9Ae9PYv11m4

 

26/10/2012, 13:22 | Par lastfloor en réponse au commentaire de Marc Tertre le 26/10/2012 à 13:14

T'as pas la même de Diane, ou à la rigueur Marie Caroline ... ? Langue tirée

26/10/2012, 15:07 | Par whisky en réponse au commentaire de lastfloor le 26/10/2012 à 13:22

Tiens intéressant, j'avais cru percevoir plutôt un intérêt de votre part pour les couilles !

26/10/2012, 19:10 | Par Marc Tertre en réponse au commentaire de whisky le 26/10/2012 à 15:07

Mes intérets sont multiples et variés, vous auriez pu vous en rendre compte !

26/10/2012, 20:08 | Par whisky en réponse au commentaire de Marc Tertre le 26/10/2012 à 19:10

Je ne vous parlais pas Marc, je parlais à notre artiste des années 85.

J'aurais du préciser.... et vous auriez pu mieux suivre

26/10/2012, 20:24 | Par Marc Tertre en réponse au commentaire de whisky le 26/10/2012 à 20:08

Désolé, la hiérarchie des fils laisse a désirer. Et puis, par principe, je ne répond pas aux plus bétes. Ca les instruits.

26/10/2012, 21:44 | Par Vincent Fleury en réponse au commentaire de whisky le 26/10/2012 à 15:07

oh!

26/10/2012, 23:18 | Par Marc Tertre en réponse au commentaire de Vincent Fleury le 26/10/2012 à 21:44

Embarrassé

c'est mon allusion a Audiard qui vous choque, Vincent ?

27/10/2012, 00:24 | Par whisky en réponse au commentaire de Marc Tertre le 26/10/2012 à 23:18

C'était une de mes phrases préférée : "je parle pas aux cons ça les instruits", mais j'utilise l'imparfait parce que, si on ne les éduque pas un peu, ils se multiplient et à la fin, l'entropie l'emporte, alors il faut leur filer de l'information fraîche à dégrader :-)

Un sacerdoce éducatif en quelque sorte.

27/10/2012, 09:30 | Par Marc Tertre en réponse au commentaire de whisky le 27/10/2012 à 00:24

"je parle pas aux cons ça les instruits"

Moi j'aime bien les cons. J'en suis un moi même. Mais je ne supporte pas la stupidité. Et surtout la stupidité satisfaite d'elle même ! La différence entre la connerie et la stupidité c'est que quand on nourrit la connerie, elle devient moins con, et que quand on nourrit la stupidité elle devient MIEUX stupide. La stupidité insiste, toujours.

 

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

27/10/2012, 08:36 | Par Vincent Fleury en réponse au commentaire de Marc Tertre le 26/10/2012 à 23:18

C'était le mot c...s là haut.

26/10/2012, 10:19 | Par Grain de Sel HV

Bonne route et tous mes souhaits de succès où que tes pas te portent, Vincent... Mais je ne suis pas inquiète, tu es taillé pour le succès !

Allez, un dernier pour la route ? Clin d'œil

champomy.jpg

A bientôt, l'ami !

26/10/2012, 10:38 | Par Néfertari...Partie. en réponse au commentaire de Grain de Sel HV le 26/10/2012 à 10:31

Oui, bonne idée ! On va commencer par toi ! Il faut montrer l'exemple.

26/10/2012, 15:09 | Par whisky en réponse au commentaire de Grain de Sel HV le 26/10/2012 à 10:40

Moi, moi , moi, moi, moiiiiii

L'enfer chez les autres comme on dit avec l'accent :-)

26/10/2012, 11:55 | Par JNSPQD en réponse au commentaire de Anatole Simon le 26/10/2012 à 11:20

Oui et non, référez vous aux mots, brillamment exposés, en position liminaire du billet qui commence par "J'ai cédé à la mode"

 

D'ailleurs, le commentaire que je publie déviait déjà du sujet du billet.

26/10/2012, 12:03 | Par passifou en réponse au commentaire de JNSPQD le 26/10/2012 à 11:55

@Jn,

Ben oui, ça lâche des banderilles, genre flèche du parthe, enrobées de bonne conscience imbécile, et ça s'étonne de prendre des coups de corne.

C'est ça les ...biiip!

mdr.

26/10/2012, 12:51 | Par lastfloor en réponse au commentaire de dianne le 26/10/2012 à 12:36

Mon pauvre chou ... faut pas pleurer.

MELENCHON TRISTES

26/10/2012, 12:54 | Par dianne en réponse au commentaire de lastfloor le 26/10/2012 à 12:51

Qu'est-ce que je disais...

26/10/2012, 13:04 | Par lastfloor en réponse au commentaire de dianne le 26/10/2012 à 12:54

En pleurs

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

26/10/2012, 13:49 | Par dianne en réponse au commentaire de passifou le 26/10/2012 à 13:48

"peu d'engagement de nos journalistes"

Je me garderai bien de généraliser. Car nombre de gens très engagés et très pugnaces ne trouvent tout simplement pas d'espace pour exister médiatiquement. Tandis que les vieux croûtons qui carburent aux notes de frais impériales s'accrochent aux branches contre tous les vents mauvais.

26/10/2012, 13:52 | Par Fantie B. en réponse au commentaire de dianne le 26/10/2012 à 13:49

"peu d'engagement de nos journalistes"

Sur Mediapart, lire par exemple Carine Fouteau.

26/10/2012, 15:20 | Par whisky en réponse au commentaire de Fantie B. le 26/10/2012 à 13:52

Ici http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=5321 on peut voir un exemple de bon journalisme, de l'info, des questions, des éléments de réponses et de l'humour.

De l'information, du style, et un forum d'une excellente tenue, voilà ce qu'attendent les lecteurs d'un journal web, participatif.

Ce que Mediapart n'est plus, passé d'une position unique à la forme commune du chien de garde version 2.0, puisque se rapprocher du conformisme lui permet de mieux se remplir les poches. 

Du coup ne nous étonnons pas que les sirènes du consumérisme attirent, et avec elle le mépris des individualités trop saillantes, d'où le même genre de phrase pour les écarter en parlant de la "mode", les mêmes mots que l'ancien PDG de France Télécom et sa "mode des suicides", c'est le même moteur, le mépris.

26/10/2012, 18:13 | Par point barre en réponse au commentaire de whisky le 26/10/2012 à 15:20

d'où le même genre de phrase pour les écarter en parlant de la "mode" et rejoindre ses paradis

http://www.vanity.hu/hir/1120-go-forth-ime-egy-levi-s-farmernadrag

1120.jpg

 

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

26/10/2012, 16:31 | Par point barre en réponse au commentaire de passifou le 26/10/2012 à 13:48

Oui Passifou, c'est assez dégoûtant tout ça, ce crachat * à la face d'abonnés qui ont quand même contibué à payer la soupe, avant de se tirer. Voilà qui en dit long sur les dessous de leur participatif.

* Non, pas celle (la mode) qui prend le club ces jours-ci et qui consiste à annoncer à grands fracas ses derniers adieux aux music-hall en hurlant à la censure, à la trahison politique ou au trollisme généralisé des autres. V.T.***

*** paroles de troll

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

27/10/2012, 11:20 | Par Grain de Sel HV en réponse au commentaire de dianne le 26/10/2012 à 12:36

Oui, Dianne, je me suis toujours "agacée" des OPA propagandistes  sur le site et d'où qu'elle viennent quand un grand nombre d'arrivées simultanées formaient une sorte de "rouleau compresseur" et sévissait par copiés-collés (à l'époque un certain gaebus faisait très fort à ce sujet) des discours de leur leader, même si c'était par ailleurs la personne pour laquelle j'avais voté, ce qui se révèle le cas les deux fois. Marrant, non ?  Je m'en suis d'ailleurs expliquée .  Que JNSPQD exhume ce commentaire datant de 2008 et totalement sorti de son contexte ne prouve rien d'autre que de la ténacité de sa rancune (j'avais entretemps cru qu'on avait fait la paix grâce à Paco Ibañez Clin d'œil)... et aussi que côté fiches et RG qu'on garde sous le coude, elle n'a rien à envier à ceux et celles qu'elle accuse d'être du KGB.

Par ailleurs, nous étions d'accord, il me semble, sur le billet de Jean-Claude Charrié en ce qui concerne les inconvénients de la propagande et ses méfaits sur le Club. Le reste par message privé. Avec toi, je sais pouvoir dialoguer....

Amicalement

27/10/2012, 13:29 | Par JNSPQD en réponse au commentaire de Grain de Sel HV le 27/10/2012 à 11:20

GDS, tu as tes raisons de l'avoir écrit ce commentaire et d'avoir ainsi lancé le hallali sur les bons et les vilains signataires; j'ai mes raisons de le ressortir en ce moment. Respect. Ce n'est pas moi qui l'ai écrit!

 

Bien que l'on ne se connait pas toujours soi-même et que les autres perçoivent souvent mieux que soi certains aspects du moi profond, je ne me connais pas rancunière, mais ce n'est que mon avis et peut-être que tu as raison. .

 

Ma date de départ proche, j'ai voulu sauvegarder certains de mes billets et c'est en commençant par la fin que j'ai retrouvé tes propos. Il est toujours là, si tu veux tu peux demander qu'il soit supprimé ce qui n'empêchera jamais que pour moi, à sa lecture et à la réflexion à posteriori  de tout ce qui s'est passé par la suite: les harcèlements récurrents d'abonnés en meute, les insultes et déformations de pensée, la ligne soutenue TSSR de certains journalistes, les silences et encore aujourd'hui sur les actions ou les propos de cette femme politique d'un journal dont le métier est d'informer, si je les met en concordance avec tes propos, notamment avec la phrase ou tu cites Edwy Plenel, m'éclairent même si je ne comprends pas tout.

 

Bon vent à toi. Et bon Médiapart.

27/10/2012, 00:15 | Par Grain de Sel HV en réponse au commentaire de Néfertari...Partie. le 26/10/2012 à 13:28

La "fée Cérébos", tu sais ce qu'elle te dit, la Momie ? Et non, c'est pas ça. Elle te dit POIVRE. Et te prie d'aller éternuer un peu plus loin...

27/10/2012, 05:42 | Par whisky en réponse au commentaire de Néfertari...Partie. le 27/10/2012 à 05:17

Je plussoie à visage découvert

27/10/2012, 08:20 | Par Néfertari...Partie. en réponse au commentaire de whisky le 27/10/2012 à 05:42

Une photo ! Une photo ! Rigolant

27/10/2012, 11:34 | Par Grain de Sel HV en réponse au commentaire de Néfertari...Partie. le 27/10/2012 à 05:17

POIVRE, ce n'était pas si méchant, Nefer ! Tu ne crois pas que tu sur-réagis un peu, là, dans le venin ? Allergique, vraiment ?  En tout cas, ton torrent d'insultes est vraiment méchant et ciblé pour faire le plus mal possible. Ecoute, Cosette ou pas, je ne crois pas avoir jamais écrit sur le viol... Tu dois confondre ! Des fiches pas à jour, peut-être ? Demande à tes copines, elles sont très rigoureuses dans leurs archives....

Quant à ce que Virgil a balancé à Ben sur le fil de Gavroche, je le maintiens, c'est immonde... Ce n'est d'ailleurs pas la 1re fois qu'il se révélait  sous ce jour. Et oui, je me  suis permis de lui dire en face. Je ne vois pas ce qui te démange tant là-dedans personnellement. Un peu d'aigreur sous tes bandelettes, la Pharaonne ?

Ah oui, j'oubliais, je ne suis "jouasse" (quel joli mot !) de rien et ai toujours considéré des départs comme des échecs du dialogue et de la possible cohabitation. Mais bien sûr tu n'es pas obligée de me croire !

27/10/2012, 15:12 | Par Néfertari...Partie. en réponse au commentaire de Néfertari...Partie. le 27/10/2012 à 13:04

Ah. On me transmet à l'instant ceci :


Et pour signer, même si je regretterai sûrement d'avoir dévoilé tant de choses sur ma vie privée après (mais un pseudo permet bien des libertés),je dirai que je suis quelqu'un qui ai fait mon premier "détournement de majeur" à 15 ans 1/2.... mais aussi que j'ai été violée à 17 et des poussières. Et que je vous assure, j'ai bien fait la différence !
30/09/2009 22:07Par grain de sel <http://www.mediapart.fr/club/blog/grain%20de%20sel


C'était sur le billet de Ben Boukhtache concernant Polanski, billet effacé depuis.

Mes excuses à Michel Philips. Sourire

28/10/2012, 08:17 | Par Néfertari...Partie. en réponse au commentaire de Virgil Brill le 28/10/2012 à 00:52

Analyse d'un système..... Bien vu Virgil. Mais nous ne sommes qu'une toute petite minorité à connaître, à réaliser la perversité du truc.

Je pense que Edwy Plenel adopte cette stratégie universelle : diviser pour mieux régner. Et en l'occurence, diviser est laisser le club se pourrir tout seul en ne donnant surtout pas les moyens techniques aux participants de se protéger contre les attaques et le trollages des un(e)s et des autres. Sous le prétexte d'une liberté totale d'expression. Tu parles d'une liberté d'expression ! Combien sont-ils ceux qui sont partis justement parce qu'ils ne pouvaient plus s'exprimer ? Mais ça, bizarrement ça n'interpelle pas grand monde. Quelques banderilles habilement portées ici et là sur les partants, et le troupeau suit comme un seul abonné et oublie les causes de ces départs. Faaaaacile.

En même temps, Edwy a raison. On ne change pas un système qui gagne à tous les coups. Médiapart est une entreprise, pas une association philantropique qui vit d'espoir, d'amour et d'eau fraiche. Il faut faire rentrer la monnaie, pour pouvoir survivre. Et continuer à exister.

Alors une Grain de Sel et quelques autres pinpins de cet acabit, c'est tout bénéf'.

26/10/2012, 10:45 | Par jean_paul_yves_le_goff

Ce qu'il faut dire, grain, c'est que c'est exactement comme ça que fonctionne la politique fondée sur le système des partis. C'est parfaitement expliqué dans le petit livre de Simone Weil, "Note pour la suppression des partis politiques".

Pour le succès de l'un, l'autre doit être moins fort. Le chemin du succès, c'est d'affaiblir l'autre. Toujours plus. Le dernier stade de l'affaiblissement de l'autre, c'est son élimination.

.

Le cas de notre ami Vincent est illégitimement surestimé. Vincent va jouer ailleurs. Pas de quoi en faire une choucroute. Avec ou sans champ '. Il aura un autre patron, une autre charte. Et tout ce que j'en pense, c'est qu'il respirera beaucoup mieux. Ça, c'est positif.

 

jpylg, anarcho-monarchiste.

26/10/2012, 10:48 | Par Arpège

Bonne route Vincent Truffy. De Plenel l'austère à Denisot le loustic, Mediapart est un drôle de tremplin !

(un petit salut à Toël Marjin :-))

26/10/2012, 11:12 | Par Justin Bessou

1°: !

2°: ?

26/10/2012, 11:35 | Par jean_paul_yves_le_goff

.

Effectivement, il y a quelque chose de hautement symbolique là-dedans. C'est autre chose qu'une anecdote, contrairement à ce que je disais précédemment.

 

Une crise soudaine de lucidité menacerait-elle les somnambules hallucinés ?

.

jpylg, anarcho-monarchiste

26/10/2012, 11:56 | Par Serge ULESKI

Ne nous tentez pas !

26/10/2012, 12:01 | Par peneloppe

Bonne chance, Vincent, j'avais adoré vos chroniques du festival d'Arles. 

26/10/2012, 14:09 | Par jamesinparis

Ce sera surtout de la chiffonnaille et de la pierrerie, et qui sait, peut-être pas seulement... et peut-être aussi beaucoup de travail au service d'une autre idée du journalisme.

Vanity Fair, c'est tout un projet, la cerise sur la crise.

Cependant, malgré la crise, je ne crois pas qu'il y aura une version Vanity Fair Ediition chômeur$, pauvre$ et lai$$é$ pour compte. Ni une version, gens ordinaires qui milite au quotidien pour une société plus socialement juste, ni une Edition Jeunes Professeurs et auxiliaires de santé qui cherchent à boucler leurs fins de mois. Ce sera un lectorat 4x4s et maisons de campagne. Discerning en somme, donc exigeant...

Bonne route et bonne chance.

Créer, c'est résister.  Langue tirée

26/10/2012, 12:20 | Par GreG

Au revoir, et merci pour ces 4 ans.

26/10/2012, 12:47 | Par hector carignan

"Vanity fair",  au fond, avec le Club Mediapart c'est une bonne expérience que vous aurez déjà ! Salut et fraternité !

26/10/2012, 12:50 | Par marushah

Quel drôle d'idée. Envie de calme ? Vanity fair, ca va être un peu la pré-retraite, non ? Marre de faire un boulot ou on se fait enm... par les pouvoirs politiques et financiers ?

Bonne continuation !

 

26/10/2012, 12:51 | Par jean_paul_yves_le_goff

.

Jviens d'avoir une idée que je crois qu'elle est bonne...

.

Quid d'un partenariat entre Médiapart et Vanity Fair ?

.

jpylg, anarcho-monarchiste

26/10/2012, 13:38 | Par peneloppe en réponse au commentaire de jean_paul_yves_le_goff le 26/10/2012 à 12:51

Ce sera plus pratique, pour emprunter sa perruque poudrée?

26/10/2012, 12:53 | Par jean_paul_yves_le_goff

.

Ce qui serait intéressant, ce serait de connaître les désirs de reconversion des journalistes de Médiapart, le jour où le taulier, pour une raison ou une autre, déciderait de les lourder ?

.

jpylg

26/10/2012, 12:56 | Par lastfloor en réponse au commentaire de jean_paul_yves_le_goff le 26/10/2012 à 12:53

Le genre de truc qui risque pas de t'arriver ... te faire lourder. Je me trompe ?

26/10/2012, 13:00 | Par Marc Tertre en réponse au commentaire de lastfloor le 26/10/2012 à 12:56

Non, la rédaction l'adore : avec des ennemis comme ça, pas besoin d'amis ! Clin d'œil

26/10/2012, 12:58 | Par jean_paul_yves_le_goff

.

Je me demande si c'est bien la tonalité que Vincent souhaitait pour son départ. J'imagine plutôt les saints de garde du club, disant : "Nous avons tellement apprécié votre talent... comme ce vide va être difficile à combler..."

A ceux-là, puis-je leur suggérer de se barrer et d'aller s'inscrire au club de Vanity Fair. En respectant la charte. Of course.

.

jpylg, anarcho-monarchiste

26/10/2012, 12:58 | Par accord perdu

Vanity of vanities

26/10/2012, 13:08 | Par lastfloor en réponse au commentaire de accord perdu le 26/10/2012 à 12:58

T'es encore tombé de l'arbre Matou ? Tu va finir par te pêter un truc.

26/10/2012, 13:12 | Par accord perdu en réponse au commentaire de lastfloor le 26/10/2012 à 13:08

non ça va vice sans fin

 

26/10/2012, 13:16 | Par lastfloor en réponse au commentaire de accord perdu le 26/10/2012 à 13:12

Sourire

26/10/2012, 13:13 | Par lastfloor en réponse au commentaire de dianne le 26/10/2012 à 13:07

MELENCHON DEPRIMES

Vous allez encore la faire pleurer ... En pleurs 

26/10/2012, 13:23 | Par jean_paul_yves_le_goff en réponse au commentaire de dianne le 26/10/2012 à 13:07

Ne vous arrêtez pas en si bon chemin, Dianne.

On peut aussi s'informer sur l'échelle des salaires à Médiapart.

Peut-être que Vincent ne gagnait pas sa vie ?

jpylg, anarcho-monarchiste

26/10/2012, 13:32 | Par dianne en réponse au commentaire de jean_paul_yves_le_goff le 26/10/2012 à 13:23

Ce n'était pas mon propos. Et pour tout dire je m'en bats l'oeil. Car je sais que même dans les publications les plus radicales, les plus en pointe sur les questions sociales, et depuis longtemps, on procède de même. Sauf à trouver des ressources en conseillant aimablement aux annonceurs (entreprises) d'annnoncer dans les pages d'annonces...

Cela au moins nous est épargné ici.

26/10/2012, 15:32 | Par dianne en réponse au commentaire de Marc Tertre le 26/10/2012 à 13:40

Merci pour cette précision.

26/10/2012, 13:45 | Par Corinne N

Bonne route Vincent ! Sourire

26/10/2012, 13:48 | Par Fantie B.

Adieu Vincent Truffy !
Les commentateurs de Mediapart n'étaient pas très réceptifs aux derners gadgets outils technologiques, c'est sûr, alors je vous souhaite de trouver plus d'écho dans votre ailleurs.
Et merci pour votre courtoisie dans les échanges, qui faisait partie des bons côtés de Mediapart, et des bons souvenirs.

26/10/2012, 14:19 | Par Fantie B. en réponse au commentaire de jean_paul_yves_le_goff le 26/10/2012 à 13:58

"L'explication ultime de la crise permanente du "club" est le besoin  des uns de faire la morale aux autres. Depuis le début."(Jean Paul Yves Le Goff)

Je partage cette interprétation.

J'ajouterai : faire la morale, au nom d'une certaine norme.

Mais ceci n'est pas propre à Mediapart. Tout territoire occupé par des groupes humains est l'enjeu d'une lutte pour les normes qui vont le régir.

Les abonnés qui partent, ceux qui restent en défendant la ligne modératrice du journal, ceux qui restent en la critiquant, tous le font au nom d'une norme des rapports de socilité.

 

"La phase actuelle de la crise tient à ce qu'un certain nombre d'abonnés ont compris que dans cette confrontation des diverses expressions de  la morale citoyenne, il existait une morale officielle émanant de la direction. Et cela fausse, depuis le début, les échanges." (Jean Paul Yves Le Goff)

D'accord aussi.

Dans cette "crise", toutes les interventions que j'ai pu lire, émanant d'un journaliste comme ici, ou de la modération ou direction (Edwy Plenel), allaient dans le même sens : énoncer quels types d'abonnés sont dans la norme de Mediapart, et quels types d'abonnés sont hors norme;
Norme dominante, bien sûr !

 

Nous sommes tous entrepreneurs de morale ou de normes (Howard Becker, sociologie urbaine interactionniste, USA).

La démocratie et la participation, c'est au moins de mettre des normes en discussion, au mieux de les négocier.

26/10/2012, 14:05 | Par Philippe Corcuff

Cher Vincent Truffy : belles et joyeuses explorations hors de Mediapart! Les cultures ordinaires, souvent dévaluées par les hiérarchisations intellectuelles traditionnelles, peuvent être propices à des bonheurs esthétiques...et intellectuels inédits.

26/10/2012, 14:07 | Par jean_paul_yves_le_goff

Comment allez-vous, cher Philippe ? Comment vont vos universités populaires ?

.

jpylg, anarcho-monarchiste.

26/10/2012, 17:02 | Par melgrilab@yahoo.fr en réponse au commentaire de jean_paul_yves_le_goff le 26/10/2012 à 14:07

Merci de nous éclairer.

26/10/2012, 14:23 | Par rimbus en réponse au commentaire de Vincent Truffy le 26/10/2012 à 14:10

Salut à toi Vincent, et bonne chance ! J'espère que tu reviendras à Arles avec ta nouvelle casquette.

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

26/10/2012, 14:39 | Par jean_paul_yves_le_goff en réponse au commentaire de passifou le 26/10/2012 à 14:32

.

Ce qui est amusant, c'est que je ne me permettrai pas de parler à Vincent Truffy sur ce mode. Je répète que je lui souhaite bonne chance. (Je suis sûr, d'autre part, qu'il va mieux respirer). Ce qui est amusant surtout ,c'est que pour le somnambule halluciné moyen,  s'il y a eu agression de Vincent Truffy sur ce fil , ce sera moi et non Passifou.

Ça marche comme ça, un somnambule halluciné.

jpylg, anarcho-monarchiste. 

26/10/2012, 20:21 | Par whisky en réponse au commentaire de passifou le 26/10/2012 à 18:09

Oui c'est impressionnant la horde silencieuse des "recommandeurs" de saloperies et autres immondices en corps gras !

Plus c'est petit, grossier et médiocre, plus on recommande, vérifiant sans doute le qui se ressemble...

J'imagine très bien les dialogues de la scene genre bagarre de rue :

"oui va y, mord lui l'œil, à lui, l'autre, celui qui n'est pas comme nous, qui parle trop, qui se fé remarqué tou'le temps..."

Enfin la grande scène classique des primates en bande, qui haïssent l'altérité sans jamais chercher à comprendre leur intérêt au delà de la satisfaction immédiate de leurs plus bas instincts.

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

26/10/2012, 14:17 | Par jean_paul_yves_le_goff

.

Voila le mot de la fin, la malveillance, c'est les autres.

.

Vincent Truffy - à qui je souhaite d'ailleurs, quoi qu'il en pense, bonne chance - gardera de son message d'adieu, le souvenir qu'il voudra.

.

Tous ceux qui ont lu et/ou participé à ce fil aussi. Les bienveillants, et aussi ceux qui ont pensé autrement. Tous.

.

jpylg, anarcho-monarchiste. (En ce qui me conerne, la transmission continue. Même quand mes fils sont fermés : il reste la MP ainsi que Facebook. Sur Vanity Fair, je n'ai pas l'intention d'aller).

26/10/2012, 14:25 | Par Axel J

-

Bonne route et bonne continuation cher Vincent Truffy.

Je regretterai votre finesse, votre esprit, votre humour, je regretterai aussi votre immense culture urbaine qui s'ancrait dans les '80s, ça nous changeait du mai'68 omniprésent.

-

On dit que "le second degré ne fonctionne pas sur le Net"?

Vincent Truffy,

le seul qui faisait mentir à coup sûr cet adage!

-

Merci pour tout, Vincent, et bonne chance pour la suite!

26/10/2012, 14:41 | Par Marie-Anne Kraft

Au revoir comme journaliste Mediapart, mais j'espère que vous restez abonné et continuez à tenir le blog !

Bonne route, Vincent !

26/10/2012, 14:49 | Par nadja

"L'ouest est donc venu tard dans ma vie" disait Nicolas Bouvier dans Le hibou et la baleine

Pas si tard pour vous Vincent. Une belle aventure! By Guy and see you later... Merci pour vos billets.

26/10/2012, 15:03 | Par Monic

Bonne chance et bonne route. Vous avez eu in fine quelques trolls coupant la possibilité de commenter dans leurs blogues hautement participatifs, éveillés, et très démocratiques tout en ne se privant pas pour montrer leur haute tenue humaine et intellectuelle personnelle et celle du Club par extension, du moins d'un petit troupeau pas tout le Club. On vous regrettera mais la vie c'et la vie. Bonne installation à votre nouvelle job. Merci pour vos articles.

26/10/2012, 15:05 | Par Grain de Sel HV

26/10/2012, 15:07 | Par Cendrine Cazenave

Biennale-PinaBausch-UlliWeiss-400x283.jp

Tanztheater Wuppertal - Nelken © Ulli Weiss

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

26/10/2012, 16:21 | Par Dominique Bry

Vincent Truffy n'est pas encore complètement parti, quelques articles et interviews à venir dans l'édition consacrée à la bande dessinée porteront sa marque (sinon sa signature).

Cela étant dit, ci-après le fond de ma pensée :

cvxlj1ei.jpg

 

26/10/2012, 16:57 | Par point barre en réponse au commentaire de Dominique Bry le 26/10/2012 à 16:21

Eh ben voyons, passons la sébile et cotisons pour lui offrir un crachoir de saloon.

"Non, pas celle (la mode) qui prend le club ces jours-ci et qui consiste à annoncer à grands fracas ses derniers adieux aux music-hall en hurlant à la censure, à la trahison politique ou au trollisme généralisé des autres."VT

Sur ce, moi aussi je pars sans billet, ni tambour ni trompette, à Poitiers. Aller-retour par voie postale.

26/10/2012, 20:23 | Par whisky en réponse au commentaire de point barre le 26/10/2012 à 16:57

Bonne route Orbazan ;-)

26/10/2012, 21:56 | Par point barre en réponse au commentaire de whisky le 26/10/2012 à 20:23

 Bye Whisky Sourire

26/10/2012, 17:24 | Par GIULLIETTALASUBVERSIVE

Je quitte Mediapart, aujourd'hui, pour aller préparer la future v.f. du magazine américain Vanity Fair.

Vous partez vraiment ? Surpris

Vos articles vont nous manquer.

c1c2ed7d.gif

26/10/2012, 18:12 | Par Anne Guérin-Castell

Au revoir, Vincent. Et merci pour tout ce que vous avez fait durant ces presque cinq années, côté Club comme côté Journal.

Bonne chance pour ce nouveau job. Pour le reste aussi…

26/10/2012, 21:56 | Par Serval

On'en avait pas fait autant pour Edwy Plenel.

26/10/2012, 23:13 | Par Dominique Conil

" Writing the novel was to indicate, in cheerful terms, that we are for the m

ost part an abominably foolish and selfish people "desperately wicked" and all eager after vanities....I want to leave everybody dissatisfied and unhappy at the end of the story–we ought all to be with our own and all other stories."

Résumé de Sir Thackeray à propos de son roman Vanity Fair, que nous pourrions tous relire ou lire... "All is vanity, nothing is fair..."

 

So long...

 

27/10/2012, 01:35 | Par Christel

Bonne route et bonne continuation Vincent !!!!!

 

27/10/2012, 01:46 | Par Ivan Villa

Au revoir Vincent... et bienvenue chez Vanity Fair ! Innocent

27/10/2012, 11:40 | Par Kaze tachinu

A une première lecture ( en diagonale, je le reconnais ), j'ai cru à a joke, mais je vous ai relu et voilà ce qui m'a inspiré ( d'une autre lecture Innocent ) Vanity fair:

Ecclésiaste 1

1.2Vanité des vanités, dit l'Ecclésiaste, vanité des vanités, tout est vanité.

1.3Quel avantage revient-il à l'homme de toute la peine qu'il se donne sous le  soleil?

1.4Une génération s'en va, une autre vient, et la terre subsiste toujours.


1.14J'ai vu tout ce qui se fait sous le soleil; et voici, tout est vanité et  poursuite du vent.

Ceci étant, bonne route évidemment ! :-)

27/10/2012, 11:43 | Par Fantie B. en réponse au commentaire de Kaze tachinu le 27/10/2012 à 11:40

En passant par le marché Cool

28/10/2012, 11:42 | Par mite54 en réponse au commentaire de Kaze tachinu le 27/10/2012 à 11:40

@le vent souffle ou il veut

Ne jetez pas ainsi vos perles...

27/10/2012, 15:24 | Par Véronique HURTADO

Concurrence déloyale d'un ancien salarié.

Détournement de clientèle à son profit.

Heureusement aucune clause du contrat de non-concurrence ne liait le salarié à MEDIAPART, semble-t-il.  

La liberté du travail autorise tout salarié à créer ou entrer au service  d’une entreprise concurrente dès lors qu’il n’est pas lié par une  clause de non-concurrence. Cette liberté trouve toutefois sa limite dans  le devoir de loyauté dont il est tenu à l’égard de son employeur.

Morale de l'Histoire :

 Partir vers d'autres aventures est salutaire. Sinon nécessaire selon ses ambitions personnelles et son train de vie. Bravo !

"Pourrir" celles et ceux qui vous ont soutenu est plus arbitraire, comme moyen d'attirer l'attention à soi pour retenir des lecteurs et contributeurs de MEDIAPART. 

ll y avait peut-être un moyen plus "moral" de faire de la publicité à votre futur employeur.

Bon vent,   

 

27/10/2012, 16:55 | Par Mithra-Nomadeblues_ en réponse au commentaire de Véronique HURTADO le 27/10/2012 à 15:24

Pas faux. Même si j'aime beaucoup Vincent Truffy, pour son extrême sensibilité au jazz..., entre autres...

Mais Edwy Plenel a permis de mettre ce billet en Une...

Edwy Plenel serait-il, au fond, profondément masochiste ?...

 

27/10/2012, 16:59 | Par whisky en réponse au commentaire de Mithra-Nomadeblues_ le 27/10/2012 à 16:55

Vous voulez dire que ça irait avec la "rigueur" de PeneloPPe ?

Moi j'dis ça .... C'est juste pour dire :-)

27/10/2012, 20:48 | Par Véronique HURTADO en réponse au commentaire de Mithra-Nomadeblues_ le 27/10/2012 à 16:55

@MITHRA-NOMADEBLUES,

Oui, je me suis posé la même question.

Masochisme ou élégance morale ?

Celui qui prône la liberté  d'expression peut-il interdire à l'un de ses journalistes de s'exprimer ?

Indéniablement, un beau geste d'Edwy PLENEL, déjà une réponse en soi  à l'attaque de Vincent TRUFFY.  

 

27/10/2012, 20:58 | Par point barre en réponse au commentaire de Véronique HURTADO le 27/10/2012 à 20:48

Indéniablement, un beau geste d'Edwy PLENEL, déjà une réponse en soi  à l'attaque de Vincent TRUFFY. 

Encore faudrait-il être certain que EP y ait vu une "attaque". Il pourrait au contraire en tirer une forme de fierté.

27/10/2012, 21:01 | Par Mithra-Nomadeblues_ en réponse au commentaire de Véronique HURTADO le 27/10/2012 à 20:48

Qu'Edwy Plenel veuille une fois de plus m'excuser. "Elegance" n'est pas le mot, chèr(e) La muette : Edwy Plenel est un authentique démocrate. 

27/10/2012, 21:09 | Par jean_paul_yves_le_goff

.

Edwy Plenel est un authentique démocrate. 

Certifié par Mithra-Nomadeblues.

jpylg

29/10/2012, 14:23 | Par Mithra-Nomadeblues_ en réponse au commentaire de jean_paul_yves_le_goff le 27/10/2012 à 21:09

On aura compris, depuis le temps, que votre mère vous en aura fait voir des vertes et des pas mûres. Mais je ne suis pas votre mère, JPYLG, ni qu'Edwy Plenel n'est votre père, tant désiré.

PS : Oui, Edwy Plenel est un authentique démocrate, si l'on entend par démocrate quelqu'un qui laisse vivre l'autre, comme il l'entend. Mais cela peut être aussi de la complaisance qui peut aussi l'arranger pour ses affaires personnelles...

27/10/2012, 23:57 | Par Mithra-Nomadeblues_ en réponse au commentaire de Anne Guérin-Castell le 27/10/2012 à 23:14

Chacun son camp !Sourire

28/10/2012, 11:25 | Par Pointvirgule en réponse au commentaire de Anne Guérin-Castell le 27/10/2012 à 23:14

Une cinquantaine de désabonnements : enc... de mouches ? Les partants apprécieront.

Voir applaudir Anne Gérin-Castell ne surprendra personne.

Qu'elle refuse toujours de publier la liste des signataires qui, sur son initiative, ont pétitionné pour demander - et obtenir de la Direction - l'exclusion d'un abonné incite en effet à considérer comme un peu... élastiques ses rapports à l'éthique.

28/10/2012, 17:16 | Par Néfertari...Partie. en réponse au commentaire de Pointvirgule le 28/10/2012 à 11:25

Ah oui ! Je l'avais oubliée cette fameuse pétition et ses signataires secrets ! Rigolant

Bon, moi je l'ai lue et je les connais tous ces gentils qui ont demandé qu'on vire Vertubleu.... Ce en quoi ils n'avaient pas forcément tort, loin de là. C'est la suite qui est à crever de rire ! Mais bon, ne remuons pas la boue, ce ne serait guère charitable pour certain(e)s.

28/10/2012, 18:56 | Par Pointvirgule en réponse au commentaire de Néfertari...Partie. le 28/10/2012 à 17:16

Tu as raison, Néfer : soyons charitables !

Donc n'essayons pas de retrouver cette vidéo ( mystérieusement disparue des archives du Club) qui, pour célébrer le deuxième anniversaire de MDP, nous montre Edwy Plenel dansant la lambada avec une abonnée... loin d'être lambda.

Précisons simplement qu'Edwy Plenel ne danse ni avec Néfertari, ni avec Dianne, ni avec Pointvirgule, ni... sur la vidéo en question.

Mais bon... the show must go on !

28/10/2012, 19:26 | Par Néfertari...Partie. en réponse au commentaire de Pointvirgule le 28/10/2012 à 18:56

Aaaahhhhh ! Danser avec Edwy.... Mon rêve !

 

tumblr_mcgs7yKSWE1qbhzbmo1_500.jpg

29/10/2012, 21:23 | Par Virgil Brill en réponse au commentaire de Pointvirgule le 28/10/2012 à 18:56

Pointvirgule

 

dansant la lambada avec une abonnée… loin d'être lambda.

Danser, danser…

Vos plaisanteries sont un peu salées et vous devriez avoir honte.Innocent

29/10/2012, 22:41 | Par Pointvirgule en réponse au commentaire de Virgil Brill le 29/10/2012 à 21:23

@ Virgill Brill 21:23

Rigolant

Un peu salées, mes plaisanteries ? Bah, tant qu'elles ne sont salaces !

Elles semblent en tout cas faire rire... jaune, sur ce fil : http://blogs.mediapart.fr/blog/jean-yves-cognac/291012/lambada-avec-edwy-plenel

P-S : Merci de vos réponses à Didier Zuili. Vous avez dit exactement ce que j'aurais pu répondre, si j'en avais eu l'envie et le temps.Clin d'œil

30/10/2012, 07:51 | Par Le Concombre Masqué en réponse au commentaire de Pointvirgule le 29/10/2012 à 22:41

Rire tout court Pointvirgule, rire tout court, rassurez-vous...

Pour la bile jaunâtre, je laisse ça à d'autres...

29/10/2012, 05:32 | Par Art Monica en réponse au commentaire de Tomasz H. le 29/10/2012 à 00:37

Puis-je vous suggérer d'aller lire les deux derniers billets et fils de Marie-Caroline Porteu?

Le abonnés  protégés qui se tiennent  dans les salons très cosy, doucement éclairés,  du navire Mediapart semblent ignorer (ou ne veulent pas savoir) ce qui se passe dans les sombres coursives et les cales. 

 Des personnes qui exposent leurs idées sur des fils participatifs (votre PS 2) se font injurier, troller, insulter sans relâche. 

A la lumière de ces horreurs, votre PS 3 vaut son pesant de cacahuètes. Inouï de franchise.... ou de cynisme?

Je  vous laisse avec grand plaisir vos salons et votre navire. 

29/10/2012, 19:35 | Par Virgil Brill en réponse au commentaire de Tomasz H. le 29/10/2012 à 00:37

Didier Zuili

 

Qui parle ici de partants ?

Bonne question.

Encore qu'un peu surprenante de la part de quelqu'un qui commente ce billet : on imagine donc qu'il l'a lu.

Rappelons donc les premières lignes :

J'ai cédé à la mode. Non, pas celle qui prend le club ces jours-ci et qui consiste à annoncer à grands fracas ses derniers adieux aux music-hall en hurlant à la censure, à la trahison politique ou au trollisme généralisé des autres. Avant de revenir écrire un ou deux jours plus tard, en ayant ou non changé de pseudonyme.


À la question légitime de Didier Zuili (qui parle ici de partants ?) la réponse est donc :  Vincent Truffy ! Vincent Truffy en personne, auteur du billet que Didier Zuili semble avoir été plus pressé de commenter que de lire.Rigolant

Pourquoi donc était-il si pressé de commenter, cet abonné modèle qui ne s'est certes pas abonné à ce journal pour entretenir des querelles de personnes et faire partie de clans supposés ou réels ? Pressé au point de ne pas voir, ou de ne pas comprendre, les toutes premières lignes du billet d'un journaliste, et d'ailleurs d'un bon journaliste, un vrai pro, qui ne laisse pas au hasard le choix de son introduction ?

Ma foi… Les premières raisons qui me sont venues à l'esprit m'ont un peu choqué car elles n'étaient guère charitables. Ayant honte d'aussi vilaines pensées je préfère supposer que Didier Zuili a certainement de fort bonnes et honorables motivations et que c'est ma mauvaise nature qui m'empêche de les apercevoir.Innocent

29/10/2012, 21:44 | Par Virgil Brill en réponse au commentaire de Tomasz H. le 29/10/2012 à 20:06

Didier Zuili

 

 

A peine aviez vous écrit ce, hum, ce que vous avez écrit, sommé on ne sait pourquoi du pseudo "Pointvirgule" ici convoqué pour d'obscures raisons, à peine l'encre de ce poulet était-elle sèche que vous aviez déjà cinq recommandés.

Impressionnant. Et qui confirme bien que je ne suis pas de taille car je dois avouer que mes faibles capacités intellectuelles ne me permettent pas d'accéder au sublime que, forcément, doit contenir votre réponse. Sinon il faudrait imaginer que ces approbations seraient le fait d'une coterie d'affidés et non le fruit d'une sincère admiration pour la force convaincante de votre remarquable argumentation. Toujours ces vilaines pensées qui me hantent, fi donc !

Oserai-je dire, franchissant une étape dans l'abjection, que mon petit esprit mesquin ne voit dans cette, ce… commentaire qu'une échappatoire sans panache ? Autrement dit un aveu …

29/10/2012, 23:26 | Par whisky en réponse au commentaire de Tomasz H. le 29/10/2012 à 22:17

:-) @Virgil 

29/10/2012, 09:48 | Par Art Monica en réponse au commentaire de Tomasz H. le 29/10/2012 à 09:12

Didier Zuili

Que le combat soit ailleurs est une évidence.

Que vous me parliez d'idées d'extrême droite, d'antisémitisme et de négationnisme quand je vous parle de Marie-Caroline est dans la droite ligne des ignominies qui ont été déversées sur et contre elle. 

Cette pratique de polit buro est d'une malveillance lamentable. Elle déshonore ce club et ce média. 

Bonne journée.

29/10/2012, 09:43 | Par Art Monica en réponse au commentaire de Tomasz H. le 29/10/2012 à 09:15

Didier Zuili, je ne cherche pas de père fouettard. C'est même est aux antipodes de mes attentes.

Je souhaite une responsabilisation des abonnés blogueurs sur leur blog. Elle nous est refusée, je vais ailleurs. Je ne viens pas sur un média pour voir des abonnés se faire maltraiter sous des prétextes aussi divers qu'aberrants. 

Le nombre et la qualité des partants devraient interpeller les restants. Apparemment, non seulement ils ne s'en inquiètent pas, mais certains s'en réjouissent, ayant largement contribué à leur départ. 

Une micro société assez détestable.

Bonne journée à vous. 

 

29/10/2012, 09:49 | Par jean_paul_yves_le_goff

Le nombre et la qualité des partants devraient interpeller les restants. 

N'oublions qu'au-delà de l'épisode actuel, rendu spectaculaire par les circonstances, ce phénomène est présent depuis les débuts de Médiapart.

.
Il semble qu'il y ait une régle de fonctionnement implicite sur ce forum - que je qualifie de forum de merde , dont 99% des abonnés me font chier - qui est le ralliement à une certaine normativité - laquelle se veut floue et difficile à définir, mais se caractérise cependant par une adhésion à la direction de l'entreprise - et, conséquence inéluctable, le rejet de toute expression minoritaire.

jpylg, anarcho-monarchiste 

29/10/2012, 10:16 | Par Néfertari...Partie. en réponse au commentaire de jean_paul_yves_le_goff le 29/10/2012 à 09:49

Très juste.

29/10/2012, 10:32 | Par Art Monica en réponse au commentaire de Néfertari...Partie. le 29/10/2012 à 10:16

D'accord également avec JPYLG.

 

La bienpensance de gauche est d'autant plus redoutable qu'elle se donne toutes les bonnes raisons de censurer et de troller des expressions qui la dérangent, et d'injurier leurs auteurs. Censure et injures que bien entendu elle nie totalement.

Elle est la vérité qui parle, comme disait l'autre.

29/10/2012, 22:01 | Par Art Monica en réponse au commentaire de WataYaga le 29/10/2012 à 21:45

La parangon de vertu et donneuse de leçons comportementales  vous remercie, tendre et douce Wata Yaga.

Comme je n'ai insulté personne, et ne me suis pas répandue en lamentations éperdues, je ne me sens pas concernée par votre très long commentaire de donneuse de leçons comportementales et de paragon de vertu.

La propension à la projection sur ce média est vraiment étonnante.

Je vous dis avec un grand plaisir adieu. Bonne continuation.

29/10/2012, 22:40 | Par Virgil Brill en réponse au commentaire de WataYaga le 29/10/2012 à 21:45

Wata Yaga

 

Je sais bien, pour l'avoir lu dans un commentaire de vous, que vous me trouvez con et même descendant, ce que j'ai trouvé spirituel puisque vous m'attribuez des ascendants sortis de la cuisse de Jupiter.Rigolant

Puis-je cependant vous poser une question qui, sans être particulièrement intelligente ou transcendante n'est cependant pas dépourvue de légitimité ni de simple bon sens ?

Quand je lis dans votre commentaire :

Cependant la virulence de vos interventions haineuses ne donne aucune envie de vous suivre surtout quand vous vous lamentez les un/es et les autres en utilisant les mêmes procédés insultants, orduriers, méprisants que vous reprochez aux autres

je mesure le poids de cette affirmation.

Je cherche en vain dans mes souvenirs où diable Art Monica a-t-elle bien pu, de façon si contraire à ce que je crois savoir d'elle, intervenir de façon haineuse et/ou utiliser des procédés insultants, orduriers, méprisants ?

Il est vrai que je ne passe pas ma vie sur Médiapart, cela aura donc pu m'échapper.

Comme je suis convaincu que vous ne prononceriez pas de telles accusations à la légère (ce qui serait de la diffamation et n'aurait rien d'amical, de courtois ni de respectueux, ni même d'honnête) je vous demande respectueusement de me montrer  ainsi qu'à l'ensemble des lecteurs, qui ont été témoins de vos accusations, des citations de propos d'Art Monica que vous aurez considérés comme : haineux, insultants, orduriers, méprisants.

Je veux croire que vous n'allez pas fuir vos responsabilités et que vous allez produire les preuves de vos affirmations.

Ou, à défaut, en femme d'honneur, présenter vos excuses à Art Monica aussi publiquement que vous avez formulé vos accusations.

29/10/2012, 23:01 | Par Pointvirgule en réponse au commentaire de Virgil Brill le 29/10/2012 à 22:40

@ Wata Yaga

Comme le "vous" que vous utilisez est plurivoque, je me demande si, en tant que partante, vous ne m'englobez pas dans vos accusations.

Si tel est le cas, je souscris à la demande Virgil Brill et vous demande également de me préciser lesquels de mes commentaires ont pu vous paraître haineux, insultants, orduriers, méprisants.

Merci d'avance.

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

29/10/2012, 22:27 | Par MissFaff

Merci et respect WATAYAGA !

29/10/2012, 22:40 | Par Art Monica en réponse au commentaire de MissFaff le 29/10/2012 à 22:27

Respect missFaff ! 

Et respect aux recommandeurs anonymes! 

29/10/2012, 22:43 | Par Virgil Brill en réponse au commentaire de Art Monica le 29/10/2012 à 22:40

Art Monica

 

MissFaff est ce qu'elle est mais elle a au moins le courage de ses opinions…

29/10/2012, 23:12 | Par Pointvirgule en réponse au commentaire de Virgil Brill le 29/10/2012 à 22:43

Et une inoxydable constance dans l'expression desdites opinions !

Persévérez, MissFaff, persévérez : le Club vous remerciera.

30/10/2012, 07:38 | Par Le Père Vert Pépère

Vanité, vanité... Tout n'est donc que vanité sur ce fil!

30/10/2012, 09:26 | Par Fantie B. en réponse au commentaire de Le Père Vert Pépère le 30/10/2012 à 07:38

Peut-être, mais il y a des défenses des objets qui entretiennent nos vanités plus ou moins agréables à lire !

Mieux vaut Vanity Fair que les haines recuites, ce fil aura au moins contribué à me décider sur ce point.

30/10/2012, 11:45 | Par point barre en réponse au commentaire de Le Père Vert Pépère le 30/10/2012 à 07:38

Vanity Vanity tout n'est que Vanity !

30/10/2012, 11:00 | Par Art Monica

On imagine la jubilation haineuse des recommandeurs anonymes de la douce Watta Yaga se payant Art Monica. Délice de l'insulte qui monte en tête de gondole. 

Encore un effort, chers clubistes.

18 recommandés contre 74 à mon billet d'Adieu: il faut faire mieux.

 

31/10/2012, 21:34 | Par Gavroche. en réponse au commentaire de Art Monica le 30/10/2012 à 11:00

18 recommandés contre 74 à mon billet d'Adieu

En fait, tata Monique n'est pas haineuse, ni donneuse de leçons, elle est juste comptable...Sourire

Et je viens de remarquer le nom du blog de M. Truffy : "bac à sable"... Finalement, ça colle bien au contenu des commentaires...

Et sinon, je remarque que la plupart de ceux qui nous ont offert de si déchirants adieux (snif) sont toujours là...

30/10/2012, 18:29 | Par Tomasz H.

-

 

13/11/2012, 21:13 | Par Fantie B.

Ne sachant où mettre ce lien vers un article intéressant, j'ai utilisé le moteur de recherche avec les deux mots "Mediapart participatif", et me voilà.

 

Le lien, où Vincent Truffy s'exprime à propos de l'expérience Mediapart :

http://clementsenechal.com/2011/11/17/mediapart-a-t-il-revolutionne-le-journalisme/

 

Lien signalé par Boddisatva (qui n'est plus abonné) à Jean-Paul-Yves le Goff

Qui nous le communique, là :

De la part de Boddy

Mais on ne peut pas commenter sur ses billets désormais.
D'où ma (laborieuse) manoeuvre.

14/11/2012, 09:26 | Par Grain de Sel HV

Je n'avais pas lu ce fil depuis un moment.... C'est grâce au commentaire ci-dessus de Fantie que je découvre une bonne partie. Un monument de malveillance comme le Club sait en produire de temps en temps. Haut-le-cœur ou haut les cœurs ?

Bonne route, Vincent !

14/11/2012, 13:35 | Par MissFaff en réponse au commentaire de Grain de Sel HV le 14/11/2012 à 09:26

GDS c"est un vieux billet...

20/10/2014, 16:23 | Par Vivre est un village

Départ particulièrment cruel en ces temps de "déconseiller", véritable machine à fabriquer la zizanie Bouche cousue.

A bientôt.

Amitié.

20/10/2014, 16:28 | Par Pipotin en réponse au commentaire de Vivre est un village le 20/10/2014 à 16:23

Euh... ce billet date de 2012 et la lecture doit se faire un peu de biais... Clin d'œil

20/10/2014, 16:40 | Par Vivre est un village en réponse au commentaire de Pipotin le 20/10/2014 à 16:28

Euh... ce billet date de 2012 et la lecture doit se faire un peu de biais... Clin d'œil

Un grand merci pour cette très judicieuse remarque ... Clin d'œil

De nombreuses heures d'avion et un redémarrage un peu "en vrac" ne constituent, peut être pas, une excuse suffisante pour ma distraction mais je tente, quand même, le coup ... Clin d'œil

A bientôt.

Amitié.

20/10/2014, 17:22 | Par Pipotin en réponse au commentaire de Vivre est un village le 20/10/2014 à 16:40

Oui, mettons ça sur le compte du jet-lag! Et bon retour à la maison! Sourire

20/10/2014, 21:24 | Par Marc Tertre en réponse au commentaire de Pipotin le 20/10/2014 à 17:22

Mais dans quel état !

jetlag.jpg

22/10/2014, 15:15 | Par Vivre est un village en réponse au commentaire de Marc Tertre le 20/10/2014 à 21:24

Oui, mettons ça sur le compte du jet-lag! Et bon retour à la maison! Sourire Mais dans quel état !

Diffamation la plus absolue, je n'ai emmené aucun ordinateur ni même aucun portable dans le pays du jet-lag http://blogs.mediapart.fr/blog/vivre-est-un-village/081014/emergence-quantique rolling on the floorrolling on the floorrolling on the floor .

A bientôt.

Amitié.

22/10/2014, 15:12 | Par Vivre est un village en réponse au commentaire de Pipotin le 20/10/2014 à 17:22

Un décalage horaire d'une heure (jet-lag pour les initiés) n'est pas si dramatique mais ce qu'il se passe dans le pays de ce "jet-lag" l'est un peu plus (voir mes derniers commentaires sur mon dernier billet http://blogs.mediapart.fr/blog/vivre-est-un-village/081014/emergence-quantiqueCoolCoolCool.

A bientôt.

Amitié.

20/10/2014, 17:42 | Par Kaze tachinu en réponse au commentaire de Vivre est un village le 20/10/2014 à 16:23

Vous êtes tombée, et nous avec vous, dans un trou de l'espace-temps ;-))

( Heureusement Pipotin avait sa boussole et sa montre à gousset ... Sourire)

20/10/2014, 21:08 | Par Pipotin en réponse au commentaire de Kaze tachinu le 20/10/2014 à 17:42

Clin d'œil Hmpf! Mais il faut que j'y aille, moi...

640px-Down_the_Rabbit_Hole.png

20/10/2014, 21:45 | Par Kaze tachinu en réponse au commentaire de Pipotin le 20/10/2014 à 21:08

Il est parfait !

22/10/2014, 15:22 | Par Vivre est un village en réponse au commentaire de Kaze tachinu le 20/10/2014 à 17:42

Vous êtes tombée, et nous avec vous, dans un trou de l'espace-temps ;-))

( Heureusement Pipotin avait sa boussole et sa montre à gousset ... Sourire)

http://www.youtube.com/watch?v=rqim7SrhDw4&list=RDrqim7SrhDw4

A bientôt.

Amitié.

20/10/2014, 17:34 | Par JoëlMartin

Je te souhaite bon vent, Vinci !

Moël Jartin

25/10/2014, 11:04 | Par Vivre est un village en réponse au commentaire de JoëlMartin le 20/10/2014 à 17:34

Je te souhaite bon vent, Vinci !

Moël Jartin

Celui ci Clin d'œil ???

causeaeffet.jpg

Source : http://www.martin-galerie.com/index.php?p=catalogue/lutte

A bientôt.

Amitié.

25/10/2014, 11:07 | Par Vivre est un village en réponse au commentaire de Vivre est un village le 25/10/2014 à 11:04

Je te souhaite bon vent, Vinci !

Moël Jartin

Ou Celui là Clin d'œil ???

Où es tu liberté03 mai 2014 |  Par M art'IN

 

proxy?url=http%3A%2F%2F2.bp.blogspot.com

Contre-jour

 

Où es-tu Liberté ?

A contre-jour,  contre-sens,  contre-vérité,

Tu longes des chemins éclatés.

 

Où es-tu Liberté ?

A force de tours, de violences légitimées,

Tu plonges tes mains dans l’étrillé.

 

Où es-tu Liberté ?

A fondre pour l’extravagance  déviée

Tes errances manquent de nous asphyxier

 

Où es-tu Liberté ?

Plus tu t’éloigne et moins je te sens

pourtant tu témoigne dans le sang

 

Où es-tu Liberté ?

Plus tu frisonnes, plus t’emprisonnes

sauras-tu expier  tes consonnes ?

 

Où es-tu Liberté ?

Plus, que  de craindre tes maldonnes,

je rêve, d’entendre le vrai qui sonne

 

Où es-tu Liberté ?

Si pareil au vol de l’abeille

le poison aura force de te tuer

 

Où es-tu Liberté ?

Je crains qu’avec toi ne meure

l’essence même de ce qui fut animé.

 

Où es-tu ?....

 

proxy?url=http%3A%2F%2F2.bp.blogspot.com

Emporté

 

proxy?url=http%3A%2F%2F4.bp.blogspot.com

 

25/10/2014, 11:11 | Par Vivre est un village en réponse au commentaire de Vivre est un village le 25/10/2014 à 11:07

Je te souhaite bon vent, Vinci !

Moël Jartin

Ou Celui là, encore Clin d'œil ???

La liberté de vivre19 avril 2014 |  Par M art'IN

 

Expo du mois de mai à Orgères 

Liberté de vivre,
du 2 au 30 Mai, près de Rennes


souffle+de+sens76.jpg

Souffle de sens

 La liberté de vivre 

 

L’être humain a toujours tenté de s’arracher d’une image bête et redoutée, celle de l’animal. Celui-là qui hume de loin le danger lui permettant de s’enfuir avant le tsunami, entre autre, sachant choisir les plantes ou les oligoéléments qui le soigneront rien qu’à l’odorat.

 

 

Les lourdes chaînes,  La Raison, grande prêtresse 

 

Pour ce faire l’Homme a installé de lourdes chaînes sur ses possibilités étouffant petit à petit sa Liberté. Des fables religieuses rocambolesques furent inventées, corsetant l’espace vital de ses sens, afin d’espérer le régenter. La liberté d’écoute d’informations pour notre cerveau de ce qu’il se passe en dehors de sa boite crânienne noire, dut céder la place à un petit moteur, la raison. 

 

Celle-ci en grande prêtresse devait absoudre jusqu’à ignorer l’existence de ce qu‘elle ne pouvait comprendre. Sinon, comment se convaincre de notre supériorité ? Ce faisant nous avons enterré bien des mystères sous des flots d’inventions loufoques, laissant de coté la majeure partie de ce qui construit nos mécanismes de survie. Le constat est flagrant au regard de notre mise en danger qui augmente au fur et à mesure de notre course folle cependant que nous serrons les crans de l’espace de notre liberté. Seule,   la bête raisonnable n’arrive pas vraiment à se mutiler. 

 

 

*

Stratégies de puissance, la violence

 

La force de la vie est puissante et ne se laisse pas faire aussi docilement. Il faut employer des stratégies complexes et miser sur la multiplicité. Sa tombe bien, la bête vit en communauté et cogite en miroir. Être surveillée tout en surveillant l’autre la rassure et la stimule. Elle peut alors canaliser le flot incessant de son besoin irrémédiable d’échapper aux règles et tenir les rangs de l’obscurantisme collectif. La hiérarchisation, la spécialisation, la création d’élites se doit d’être pour contrer ces poussées naturellement humaines qui quand elles s’échappent, le font démesurément, à faire peur, tant les frustrations sont puissantes. 

 

La violence que nous nous infligeons ne nous transformerait-elle pas en une portion de bête, puisque que nous sommes incapables de survivre en harmonie avec le vivant de cette terre ? Dans cette quête absurde, nous avons pris le pli de nous vouloir même plus performants que notre frère. Sa soif névrotique canalise aussi la nature, la pliant à sa loi, la broyant et pour finir l’épuisant. L’obsession d’un « progrès » continuel est devenue sa seule aspiration. Rousseau disait qu’il était dangereux pour la nature et n’apporterait que luxe, vanité... domination et guerre. 

 

 

*

Transformer l’humain en surhumain... ? 

 

Ne plus vieillir, ne pas mourir, telle est le nouveau challenge… L’eugénisme des années trente est de nouveau en place. Pourtant plus on avance dans la recherche sur le cerveau et plus on se rend compte que c’est la part irrationnelle qui nous dirige tout entiers, le pilote dans l’avion n’est pas notre raison, mais bel et bien la part inconsciente qui gouverne toute la mécanique. L’Intuition fait référence à nos  sentiments. Cette sensation subjective est essentielle à nos décisions. Maintenant dans quel état est-elle ? Que sont devenus nos vilains sens atrophiés, dénaturés tels les pieds des geishas… Être captif et prisonnier nous pousse à des instincts violents. 

25/10/2014, 11:12 | Par Vivre est un village en réponse au commentaire de Vivre est un village le 25/10/2014 à 11:11

 

Liberte%CC%81+r.jpg

Liberté

 

*

Créativité = rébellion, Paradis = conscience, confiance, gratuité

La créativité ne peut être qu’un acte de rébellion contraire aux règles préétablies. Pour être inventif, Il faut être subversif : un sujet conditionné est un sujet vidé de ses atouts. L’atout réside dans la liberté d’exploiter ses sens. L’atout essentiel est de libérer nos sens. Ouvrir nos yeux et nos oreilles : toucher, sentir, écouter nos intuitions et langages chimiques. Apprendre à être pleinement attentifs et prendre la liberté de ressentir, pour redevenir une belle bête heureuse… de vivre. Pas ce maillon faible que l’on veut nous planter dans la tête  par écrans interposés. Nous le valons bien.. Laissons nos enfants développer et approfondir leurs sens.  

 

Le paradis est sous nos pieds. Il n'a pas de prix. En être conscient , nous faire confiance pour pouvoir comprendre l’autre aussi ainsi que toutes vies qui ne sont qu’un autre nous même. laisser briller les vibrations de nos lumières . Il n’y a pas des bons ou des méchants il y a des bêtes qui souffrent de ne pouvoir accéder à la pleine liberté et d’autres qui peur de la perdre. Jouir des plaisirs des sens est simple, c’est s’offrir au pouvoir d’harmonie qu ‘ils peuvent nous apporter de l’extérieur. Cela doit se cultiver avec délicatesse pour en profiter pleinement. Sa gratuité se partage  avec les autres dans une fusion. Ne plus ressentir c’est perdre une partie de la réalité. Cette réalité doit se cueillir, jamais  s’esquiver, ni se bousculer ou  se remplacer. 

 

25/10/2014, 11:14 | Par Vivre est un village en réponse au commentaire de Vivre est un village le 25/10/2014 à 11:12

*

Nous sommes des vibrants 

 

Il se passe dans l’écoute de la musique un concentré de bouts de vie épurés, affolés, entre souvenir, imaginaire et intuition et envolé. Un concentré d’émotions en route pour l’aventure intérieure. Il en est de même au regard d’une sculpture ou d’un tableau, d’une danse, de l’écriture, jusqu’à en donner la chair de poule. Nous vibrons. 

 

Les synesthésiques écoutent de la musique et la perçoivent en couleurs. Imagination ou perception cognitive se mélangent. Le cerveau est capable de fournir les couleurs manquantes à ceux qui ont une rétine déficiente. Ceux qui perdent la synesthésie après accident trouvent la vie plate. Nos scientifiques savent que c’est la libération de dopamine qui nous transporte et nous permet d’explorer et d’absorber des cimes de perception. Nous en redemandons quand on y goutte. L’artiste anticipe les éventuelles émotions que son œuvre va provoquer en y fondant ses propres petits bouts de vie qui chatouillera l'empathie de l’autre, éveillant alors son propre imaginaire. 

 

 

*

La recherche de l’échange... 

 

Sans ce feu-follet activé dans nos esprits, sans cette essence de vie, nous sommes pauvres de lumière. Les émotions modifient notre corps. Le bonheur rend beau et la déprime nous enlaidis. Il en va de même physiologiquement. Croire, rêver, déplace des montagnes intérieures, il s’agit de vibrer. De la harpe à l’arc qui tue, comme entre le yin et le yang, les cordes vibrent. Entre les deux, une foule d’émotions que l’on se transmet par les voix de l'empathie, le partage, grâce à nos réseaux de neurones-miroir. Nous sommes capables de vivre par procuration à grande puissance. Notre vécu et notre imaginaire nous permettent d’avoir des émotions qui diffèrent les unes avec les autres grâce à notre culture et à nos apprentissages...  C’est ce qu’il nous faut comprendre. Nous sommes tous humains. Nos imaginaires différents nourrissent ceux qui veulent ouvrir leur univers. Cette soif de connaissances doivent servir à l’épanouissement et pas la domination mercantile qui nous rend servile. Aussi vibrons-nous ensembles par ricochet infini. Car nous ressentons les vibrations de l'autre de façon autrement plus forte que ce que l’on croyait. Le subjectif de soi est aussi le subjectif de l’autre. 

 

 

                 *

La novlangue

 

La contemporanéité veut casser cette échange-miroir et perturbe le besoin vital de l’être humain. Le courant va-et-vient du langage est rompu devant l’incompréhension en novlangue ou le choc.  Interpeller une question sans échange n’est en rien constructif. Boucher les vides causés par un martèlement publicitaires et autres vibrations criardes revient à casser la corde primaire vibrante dont le rôle est de transmettre pour fleurir.

 

 

*

De l'infiniment petit à la grande symphonie de la vie 

 

Dans notre extrême intimité, le noyau de l’atome serait fait, déjà, de minuscules et innombrables brins d’énergies appelées cordes… Plus on est dans l’infiniment petit plus cela vibre fort. "La théorie des cordes", renommée "la théorie du tout" par ce qu’elle a réussi à unir et expliquer les énergies des atomes et celles de l’univers dans une seule et même force, n’est constituée que de vibrations. Nous sommes des vibrants. Notre fragilité est égale aux instruments de musiques. Un rien nous désaccorde. Nous devons jouer de nos cordes sans brutalité, ni entrave dans l’échange pour que nos liens se libèrent, pour accéder à la grande symphonie de la vie. 

 


chevauchee+4+---r.jpg

Aux portes de l'espérance 

Je voudrais rendre hommage à Jean Talabard alias « Vivre est un village » qui avec son ami Michel Antoni m’ont trouvé une salle d’exposition à Orgères près de Rennes du 1er au 31 mai sur le thème La liberté de vivre. Je les remercie car il devient très difficile d’obtenir une salle convenable en tant qu'"artistes d’aujourd’hui".

J’invite tous ceux qui sont près de Rennes et qui sont curieux de voir mes tableaux en réel à venir au vernissage de mon exposition. 

invitation_vernissage_MartIN.jpg




 signature%25252Bmartine.jpg

http://www.youtube.com/watch?v=ucZhSNVue0g

A bientôt.

Amitié.

20/10/2014, 22:15 | Par Arthur Porto

Bonne route!

cartoonscintillant-vip-blog-com-314799ro

20/10/2014, 22:19 | Par Pipotin en réponse au commentaire de Arthur Porto le 20/10/2014 à 22:15

C'est plutôt celle-là qu'il aurait fallu mettre en illustration (voir quelques commentaires plus haut et la date du billet..)

751430_voyage-dans-le-temps.jpg

20/10/2014, 22:36 | Par OLALA en réponse au commentaire de Pipotin le 20/10/2014 à 22:19

C&#039;est terrible l&#039;attraction du trou noir  dans l&#039;espace spatio-temporel !C'est terrible l'attraction du trou noir dans l'espace spatio-temporel ! © Betty Boop and co

21/10/2014, 08:33 | Par la dame du bois-joli

mais il est revenu Vincent Truffy, je le vois tout bleuté

avez-vous écrit un billet intitulé Bonjour, Mediapart ?

22/10/2014, 10:29 | Par Vivre est un village en réponse au commentaire de la dame du bois-joli le 21/10/2014 à 08:33

mais il est revenu Vincent Truffy, je le vois tout bleuté

avez-vous écrit un billet intitulé Bonjour, Mediapart ?

Non c'est moi qui ai confondu Octbre 2012 avec octobre 2014 EmbarrasséEmbarrasséEmbarrassé.

A bientôt Sourire.

Amitié thumbs up .

22/10/2014, 11:13 | Par Julie Guitare

C'est courageux de se démasquer aussi nul tout au long des commentaires.

22/10/2014, 15:17 | Par Vivre est un village en réponse au commentaire de Julie Guitare le 22/10/2014 à 11:13

C'est courageux de se démasquer aussi nul tout au long des commentaires.

Pas compris En pleursEn pleursEn pleurs.

A bientôt.

Amitié quand même Clin d'œil.

22/10/2014, 15:25 | Par Kaze tachinu en réponse au commentaire de Vivre est un village le 22/10/2014 à 15:17

Un Village, vous nous avez fait Vivre une Alice'adventure in Wonderland, thanks :-)

22/10/2014, 18:01 | Par Julie Guitare en réponse au commentaire de Vivre est un village le 22/10/2014 à 15:17

:-))

Bon signe ! vous ne vous êtes pas senti visée.

Non, je parlais de cettte manie d'annoncer et surtout justifier son départ, et des débats absurdes qui en découlent.

23/10/2014, 10:29 | Par Vivre est un village en réponse au commentaire de Julie Guitare le 22/10/2014 à 18:01

Bon signe ! vous ne vous êtes pas senti visée. InnocentInnocentInnocent

Moi, par contre, je t'ai "visée" (voir parmi les derniers commentaires de : http://blogs.mediapart.fr/blog/vivre-est-un-village/081014/emergence-quantique ) Clin d'œilClin d'œilClin d'œil.

A bientôt.

Amitié.

23/10/2014, 17:45 | Par Julie Guitare en réponse au commentaire de Vivre est un village le 23/10/2014 à 10:29

Repéré, commenté

Pour le reste du billet, Pfui ! C'est un peu costaud pour moi. Il me faudrait au moins une semaine, rien que pour choper de quoi ça parle. Trop de références dont j'ignore tout.

J'ai repéré aussi que tu es au masculin. Je le retiendrai.

24/10/2014, 09:08 | Par Vivre est un village en réponse au commentaire de Julie Guitare le 23/10/2014 à 17:45

Pour le reste du billet, Pfui ! C'est un peu costaud pour moi. Il me faudrait au moins une semaine, rien que pour choper de quoi ça parle. Trop de références dont j'ignore tout.

Ce n'est pas compliqué, c'est aussi fastoche que : http://www.youtube.com/watch?v=VRPc3GBERPs Clin d'œilClin d'œilClin d'œil.

A bientôt Clin d'œil.

Amitié star .

24/10/2014, 13:14 | Par Julie Guitare en réponse au commentaire de Vivre est un village le 24/10/2014 à 09:08

Pas fan des romantiques. Pas fan des tralalistes

25/10/2014, 10:04 | Par Vivre est un village en réponse au commentaire de Julie Guitare le 24/10/2014 à 13:14

Pas fan des romantiques. Pas fan des tralalistes

at wits' endat wits' endat wits' end

Que penses-tu des Olivier Messiaen - Visions de l'Amen for Two Pianos (I-IV) (WITH SCORE) d'Olivier Messiaen http://www.youtube.com/watch?v=ucZhSNVue0g nail bitingnail bitingnail biting?

A bientôt.

Amitié.

23/10/2014, 18:35 | Par la dame du bois-joli

je propose que toute personne qui veut quitter Médiapart le fasse sur le fil de ce billet, on a déjà le titre ! 

non ?

24/10/2014, 01:31 | Par Julie Guitare en réponse au commentaire de la dame du bois-joli le 23/10/2014 à 18:35

Etrange raccourci en forme de contradiction !

Pour quitter Médiapart, il suffit de ne plus y venir. Pas de le faire ni ici ni ailleurs.

24/10/2014, 09:17 | Par Vivre est un village en réponse au commentaire de Julie Guitare le 24/10/2014 à 01:31

Pour quitter Médiapart, il suffit de ne plus y venir. Pas de le faire ni ici ni ailleurs.

Le seul "léger hic" est que la plupart d'entre nous sommes complètement accro et que nous sommes prêts à tout accepter y compris http://www.franceculture.fr/emission-la-chronique-de-philippe-meyer-chronique-de-philippe-meyer-2013-12-10 sicksicksick .

A bientôt Sourire.

Amitié http://www.youtube.com/watch?v=Cwsd4Cy2QNs dancingClin d'œil.

24/10/2014, 09:11 | Par Vivre est un village en réponse au commentaire de la dame du bois-joli le 23/10/2014 à 18:35

je propose que toute personne qui veut quitter Médiapart le fasse sur le fil de ce billet, on a déjà le titre !

applauseapplauseapplause

J'ai trouvé ce titrehttp://blogs.mediapart.fr/blog/vivre-est-un-village/081014/emergence-quantique Clin d'œilClin d'œilClin d'œil.

A bientôt.

Amitié.

30/10/2014, 11:45 | Par Vivre est un village en réponse au commentaire de la dame du bois-joli le 23/10/2014 à 18:35

Marilyn Monroe, Certains l&#039;aiment chaud (1959)

A chaud, j'aime ta Noblesse toute Laïque et Républicaine de coeur Ô Noble Dame du Bois Joli grande chasseuse de Mécanisme Européen de Stabilité http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9canisme_europ%C3%A9en_de_stabilit%C3%A9 rock on!rock on!rock on!!!!

La vie ne t'a pas épargnée et continue à ne pas t'épargner Bouche cousue.

N'oublie pas de nous exiger le miel que nous pouvons t'apporter et que nous oublions de t'apporter prayingprayingpraying.

A bientôt rose.

Amitié https://www.youtube.com/watch?v=i5pFZeZWQyE bee.

 

Newsletter