Jeu.
24
Jui

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Au secours ! La gauche repart.

C'était il y a trente ans. La gauche allait enfin abroger la loi dite “sécurité et liberté” de février 1981 – legs encombrant du septennat de Valéry Giscard d'Estaing et de son garde des Sceaux Alain Peyrefitte, prêt à toutes les dérives pour accomplir sa carrière.

Robert Boulin, on y revient !

Dans la nuit de mardi, sur France 3, après la diffusion de “Crime d’État” – le téléfilm de Pierre Aknine traitant de l’affaire Boulin –, l’émission “Ce soir (ou jamais !)” permit à la télévision de reprendre des couleurs, c’est-à-dire de revenir au noir et blanc des fameux débats sous haute tension de nos “Dossiers de l’écran” de jadis. Le jeu cédait face à l’enjeu.

Les adieux de Daniel Barenboim à la salle Pleyel

Jeudi 3 juillet peu avant 20h, le vendeur à la sauvette en maraude du côté de la salle Pleyel ne fait pas recette. Aucun marché noir possible. Il me propose une place, je lui réponds que je vais en acheter une, à la dernière minute, au guichet officiel : « Vous n’y pensez pas ! C’est complet ! Daniel Barenboim ! Radu Lupu ! »

Revoir Tibor Fabian à Budapest, de Pétain à Orbán

Partir pour Mediapart en reportage à Budapest (le résultat est à lire ici et ici), c’était aussi tenter de revoir Tibor Fabian. Cet homme, dans mon souvenir, était urbain et impressionnant : nomenklaturiste honnête, idéaliste mais habile, ouvert sur le monde, charmeur et persuasif, généreux.

Langue de pub et attente de poigne

La publicité travaille l'inconscient collectif, tout en s'en repaissant. Elle reflète le fond de l'air qui l'inspire. Elle vaut tous les sondages insidieux, manchettes retentissantes, essais distanciés ou pamphlets éruptifs.

Le sang de Mediapart

La Révolution de 1830 eut lieu pour moins que cela. La fiscalité inique sur la presse en ligne, activée par Bercy pour avoir la peau de Mediapart et d'un cheptel de boucs émissaires, prend des allures de chasse cruelle. Voire d'abattoir.

[26 novembre] Tous autour de Chris Marker !

Le 26 novembre, Mediapart met Chris Marker à l'honneur – il aurait détesté l'expression, de surcroît dotée d'une rime pauvre ! Né en 1921, mort l'an dernier, écrivain, cinéaste, militant singulier et collectif, l'artiste sauvage mais empathique revient en force. Il avait organisé sa disparition de son vivant, voici que se met en place sa réapparition posthume.

Poulenc, musicien de la Résistance

Beaux concerts de l’orchestre de Paris, mercredi 25 et jeudi 26 septembre à la salle Pleyel. Avec à la clef, ce phénomène musical et biologique essentiel : un vieux chef déclare forfait et donne sa chance à une jeune pousse soudain dans la lumière.

Le cas DSK disséqué

À Mediapart, nous nous focalisons sur les symptômes et non sur le petit sensationnel : le politique (la vie de la cité) plutôt que le “pipole” (le tempo du pipeau comme appeau du troupeau). Voilà pourquoi nous ne sommes pas entrés dans la danse du scalp autour de Dominique Strauss-Kahn, sans pour autant chercher à l'exonérer de quoi que ce fût.

Les brutes misogynes sont parmi nous

En France, quelques esprits attardés s'ingénient à illustrer “l'éternel masculin”, fait de petitesse et de bassesse. En juillet, on avait eu droit aux cris de quelques mâles prétendument dominants, à propos de la toilette de Cécile Duflot à l'Assemblée nationale.

Newsletter