Dim.
30
Aoû

MEDIAPART

Connexion utilisateur

21 juin: Chantons la sérénade aux grandes oreilles !

Un appel en vidéo pour un banquet et une assemblée populaire aux pieds de la DGSI, à Levallois Perret dimanche à midi.Et ça ne fait que commencer... A dimanche !

Tarnac, Tulle et Limoges: Contre la Loi sur le Renseignement, s'organiser!

Une assemblée de près de 80 personnes a eu lieu le 29 mai dernier à Tarnac pour réagir à la grossière coincidence entre le vote de la loi sur le Renseignement à l'Assemblée Nationale et la fuite dans les media du "réquisitoire définitif" dans l'affaire dite de Tarnac, demandant le renvoi en correctionnelle de 8 des mis en examen, dont trois toujours pour "participation à une association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste". S'y est partagée l'idée de ne pas lâcher face au prévisible vote définitif de la loi sur le Renseignement et à cette stratégie du choc, dont l'anti-terrorisme est plus que jamais le pilier.

Un avant-goût du procès de Tarnac: le procès du forgeron

Bientôt un nouvel acte dans la folle épopée entamée le 11 novembre 2008 dans les collines corréziennes, aux alentours de la petite commune de Tarnac. Les lecteurs avertis se souviendront du dernier épisode, au mois d'avril 2012, qui avait poussé les effets narratifs à leur paroxisme. Episode au cours duquel nous avions assisté à la dramatique disparition d'un des personnages principaux, le juge Fragnoli,

"l'incitation à la révolte" en passe de devenir un délit....

Début mai était annoncé sur internet le lancement d'une campagne nationale de soutien aux quatres personnes de Villiers-le-Bel incarcérées préventivement après les émeutes de 2007 qui avaient répon

A ceux et celles qui luttent, à ceux et celles qui (me) lisent

 

Bon, cet appel a déjà été diffusé dans pas mal d’endroits, donc je tente ici une adresse un peu plus personnelle. Adresse à ceux ici qui ont suivi notre histoire ("la bande de Tarnac") et plus particulièrement à ceux qui ont bien voulu lire et commenter les quelques billets que j’ai posé ici.

"L'Uteq est une police offensive"...

"Uteq", le nom pourrait faire croire à quelque obscur groupe de para-militaires colombien, non, rassurez-vous il ne s'agit que des "Unités TErritoriales de Quartiers" à pied d'oeuvre depuis quelques jours, notamment à Villiers-le-Bel.

Un article suit... Il se passerait de commentaire si il n'y avait cet océan d'étrangeté entre nous-autres lecteurs avisés et les situations dont il s'agit.

Un spectre hante l’Europe…

"Il y a eu mille petits soulèvements, et tout cela fait une seule guerre, incessante entre nous-même et nos esclaves, une guerre silencieuse, une guerre honteuse dont personne ne parle et dont les historiens répugnent à faire le récit.Il y a déjà eu des guerres entre nations, entre cités, entre partis et même entre frères... mais cette foi c'est un monstre qui est en nous, dans nos tripes, et qui lutte contre tous les partis, toutes les nations, toutes les villes."

Newsletter