Mar.
28
Jui

MEDIAPART

Connexion utilisateur

Un parcours scolaire français

La polémique autour de la réforme du collège proposée par le gouvernement m’a fait me pencher sur mon parcours scolaire à une époque – les années 70-80 – où l’école, le collège et le lycée pouvaient sembler plus performants qu’aujourd’hui. Et pourtant…

Napoléon et l’ethnocentrisme hexagonal

Il y a quelques mois, les professeurs de collège ont pu recevoir un livret pédagogique conçu par la Fondation Napoléon et édité par Nathan. Dans ce livret, sous-titré « une France en refondation », plusieurs thèmes sont abordés dont « Le pacificateur », « Le refondateur », « Une société nouvelle », « Le précurseur de l’unité européenne »… et rien sur l’esclavagiste !

50 nuances de Houellebecq

Ou pas de nuance du tout… Si l’œuvre de Houellebecq fit tant scandale et eut tant de succès, c’est parce qu’elle parlait de sexe aussi crûment que la trilogie de E.L. James.

Thiéfaine, chanteur inespéré

Paraît ces jours-ci le dernier album d’Hubert-Félix Thiéfaine, Stratégie de l’inespoir. Peut-être un peu moins inspiré que le superbe Suppléments de mensonge (2011), il reste toutefois de belle facture. Il est en tout cas l’autre face, en noir et blanc également, du précédent.

L’école, cette obsession française

C’est avec ce terme générique d’« école » que l’on embrasse désormais cycle primaire et secondaire. Et le constat est toujours le même : rien ne va plus.

Sommeil d’hiver

Winter Sleep de Nuri Bilge Ceylan, Palme d’or à Cannes cette année, est un film qui peut être interprété à différents niveaux comme bien d’autres grandes œuvres.

Onfray, négateur du réel... et drolatique

Le commentaire de Don Quichotte que Michel Onfray vient de publier est intéressant. Même si la lecture linéaire le conduit quelque peu à la répétition, voire à la redondance, cela permet de (re)visiter le comique d’une œuvre qui vaut son pesant d’or. Quelques pages appellent toutefois elles-mêmes à commentaires.

12 années de déshumanisation totale

12 Years a Slave

Consacré par les Oscars, le film de Steve McQueen, 12 Years a Slave, n’a pas autant ému la société française qu’il a frappé à l’estomac les États-Unis.

Nauséabond

En lisant le premier éditorial de l’année du journal Le Monde, je savais presque avec certitude que, sous le titre « Dieudonné : appliquer la loi, rien que la loi », je lirais ce terme, et ça n’a pas manqué : « En cette fin d’année 2013, un air nauséabond flotte sur la société française… »

L’antiraciste a un point commun avec le raciste : il se fie à son odorat.

Newsletter